Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2013

Des prédicateurs islamistes et antisémites invités au centre Culturel Musulman « l’Olivier de la Paix » de Bagnolet

Bagnolet, ville de Seine-Saint-Denis de 34 000 habitants aux portes de l'Est parisien, dispose de plusieurs salles de prières et de lieux de Cultes islamiques, l'Islam s'y développe, en constante progression, une Grande Mosquée est par ailleurs actuellement en cours de construction. Parmi ces lieux de Culte, le centre culturel Musulman "l'Olivier de la Paix" de Bagnolet, accueille des centaines de Fidèles, pour recevoir et découvrir la "Religion de Paix et Tolérance".

712047MosqueBagnoletFidlesMusulmans.jpg

          Fidèles à l'Institut Culturel Musulman "L'Olivier de la Paix" de Bagnolet

Le centre Culture Musulman de Bagnolet est affilié à l'Institut Européen des Sciences Humaines de Paris (IESH), institut basé à Saint-Denis, qui, sous ce nom pompeux, n'est rien d'autre qu'une immense Madrassah, une école coranique formant des imams, gérée par son directeur Ahmed Jaballah, le président de l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).

L'UOIF est la branche des Frères Musulmans en France, une organisation internationale politique islamiste qui milite pour l'application de la charia et la constitution d'un Califat mondial, un État gouverné par les Musulmans, pour les Musulmans. Le prédicateur Youssouf Al-Qaradawi fait même partie du "Conseil Scientifique" de l'IESH, il y est reçu avec tous les honneurs à Saint-Denis en 2007.

Youssouf Al-Qaradawi, "président de l'Union Mondiale des Savants Musulmans" présenté sur la page d'accueil du site Internet officiel de l'institut, diffuse une idéologie qui, dans ses ouvrages et ses discours n'a rien à envier au "Mein Kampf" d'Hitler. Dans son livre "le Licite et l'illicite en Islam", Al-Qaradawi explique par exemple que les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d'un mur). Son programme politique sur le long terme est clair : la conquête de Rome et de l'Occident et l'anéantissement des Juifs. L'institut "l'Olivier de la Paix" dispense des cours destinés aux enfants à l’apprentissage de l’Arabe, à l’étude de la civilisation islamique et à l’apprentissage du Coran. Et ceci, de la classe de maternelle jusqu’au dernier niveau, dirigés par un professeur diplômé de l’IESH.

Le 16 décembre 2011, les responsables du centre Culturel ont invité le prédicateur égyptien Mahmoud El-Masri, pour précher sa Parole de "Paix et Vérité". Ce prédicateur, très suivi et respecté dans le Monde Musulman, anime une émission à la Télévision égyptienne Al-Nas TV où il diffuse la "Parole de Paix Islamique" devant des millions de téléspectateurs, quelques extraits de ses émissions :

311886MosqueBagnoletchekhantismite.jpg

391662MosqueBagnoletAlMasri.png

Les cheikhs égyptiens Mahmoud El-Masri (à gauche sur l'affiche, et sur la deuxième photo) et Mohamed El-Sawy invités à l'Institut Culturel Musulman "L'Olivier de la Paix" de Bagnolet les 16 et 17 décembre 2011

"Aux jours du Prophète Mohamed, les Musulmans de Médine ont essayé de coexister avec les Juifs qui vivaient là-bas. Est-ce que cela a fonctionné ? Accords et traités ont été signés, mais les Juifs ont rompu les traités les uns après les autres. Ils ont trahi les Musulmans, comme c'est la coutume des Juifs en tout temps et en tout lieu. Les Juifs resteront des Juifs, ils n'ont pas changé et ne changeront jamais. Comme avec les Accords de Camp David, même si vous signez des milliers de traités avec eux, ils ne seront jamais respectueux. Ils ont tué les Prophètes, et que sommes nous, nous Musulmans, comparés aux Prophètes ?"
Mahmoud El Masri sur Al-Nas TV le 17 février 2012 invité de "prestige" au centre Culturel Musulman de Bagnolet

"Les Protocoles des Sages de Sion, rédigés dans l'intention de corrompre les populations islamiques, incluent la corruption en distrayant les Musulmans par le football. Ils utilisent le football pour distraire les populations islamiques." Mahmoud El Masri sur Al-Nas TV le 7 février 2012

Le cheikh antisémite Mahmoud El-Masri, explique devant les téléspectateurs égyptiens que les Juifs sont une calamité, des traitres irrespecteux ayant tué les Prophètes Musulmans. Ce prédicacteur représente-t-il par sa parole un Islam de Paix, de Tolérance, de rapprochement entre Communautés Religieuses ? Cet Islam est-il compatible avec les valeurs de la République Française ? D'autres prédicateurs venant de pays d'influence islamiste, ne parlant pas le français, sont régulièrement invités à l'Institut de Bagnolet. On peut noter la présence du cheikh égyptien Mohamed El-Sawy, que l'on peut voir également se faire inviter au congrès du l'UOIF du Bourget, la plus grande manifestation annuelle de l'Islam politique en France.

L'islamiste Abdelfatteh Mourou, membre fondateur du parti islamiste Ennhada actuellement au pouvoir en Tunisie, fut également invité à l'institut pour y donner une conférence le 22 avril 2011. Quand on connait les intentions politiques du président du parti Ennhada Rashed Ghannouchi, est-on en droit de s'inquiéter de l'Islam enseigné à l'Institut Culturel Musulman de Bagnolet ?

152546MosqueBagnoletAbdelfattehMourou.png

Le Cheikh tunisien Abdelfatteh Mourou, du parti islamiste Ennhada, en conférence à l'Institut Culturel Musulman de Bagnolet le 22 avril 2011. (hard-copy)

Le conférencier islamiste très médiatique et charismatique Tariq Ramadan fut invité à l'institut le 20 mars 2010 pour y donner une conférence.(hard-copy)

Dans son livre « Islam, le face à face des Civilisations », Tariq Ramadan décrit l’Islam comme un système totalitaire, la mise en place d’un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat.

L’idéologie développée par Tariq Ramadan est, de ce fait, proche de celle des Frères Musulmans, une organisation politique islamiste fondée par son grand-père Hassan-Al-Bannah, qui vise à instaurer sur toute la terre un Califat Mondial. Tariq Ramadan est parfois accompagné de son frère Hani Ramadan, un prédicateur radical, qu’on peut par exemple écouter ici défendre la mise en place de la charia à la Mosquée de Lille-Sud, la Loi que tous les Musulmans doivent adopter, ou défendre la cause palestinienne, en expliquant devant plusieurs centaines de Fidèles Musulmans à la grande Mosquée de Bruxelles que les Juifs sont des : « serpents, une race de vipères », et ce, en présence de Tariq Ramadan.

Conférence de Tariq Ramadan à l'Institut Culturel Musulman de Bagnolet le 20 mars 2010

quelques extraits ont été reproduits en gras italique ci-dessous :

"Vous vous souvenez de ce débat avec Nicolas Sarkozy en 2003 ? Certains sont venus me trouver, et vous savez ce qu'ils m'ont dit ? Comment les choses se sont passées parmi les conseillers en communication et de quoi ils ont parlé ? Ils ont dit : "Vous voyez ce qu'il faut faire ? Attaquez son frère. Parce que si vous attaquez son frère, chez les Arabes, vous attaquez la famille." C'était une stratégie, il ne t'attaque pas toi directement parce que tu as les moyens de te défendre, mais si on touche à quelqu'un que tu aimes ou à ta famille, ça peut te déstabiliser, tu ne sais pas comment faire. Et, nous Arabes : "Tu touches à mon frère, tu touches à ma soeur, tu vas voir!". Et c'est notre point faible."
[...]
"Au fond, c'est de comprendre qui a le pouvoir sur votre tête et qui a le pouvoir sur vos appréciations. C'est ça la vraie question. Alors que l'on ait des non Musulmans qui soient contents (de mon discours), amdoulillah, mais le plus important est que l'on ait un discours clair, des principes clairs, et qu'on ait une vue claire. Que l'on sache où on va, on se libère, on se renforce, et avec calme, on résiste. ça c'est le Jihad. Et on résiste et on transforme, et ça c'est le pouvoir, le pouvoir positif, c'est ça que cela veut dire. Vous commandez le bien vous résistez au mal et vous croyez en Dieu. C'est à dire que dans l'adversité, vous allez tomber, vous allez plier les genoux, vous allez ramasser des gifles, vous allez être insultés, et vous vous souvenez : "C'est pas grave, la route est longue, et tu sais quoi ? Moi je vais peut-être tomber, moi je vais peut-être mourir, moi, tu vas me détruire. Mais derrière moi, ça continue à marcher". Raison pour laquelle il faut se réveiller, il faut marcher et il faut éduquer. Il faut éduquer ceux qui sont derrière."
[...]
"Nous sommes pour la restitution des droits du peuple Palestinien, avec le droit au retour, et le minimum, c'est les frontières de 1967, comme ils l'exigent eux-mêmes. Nous ne transigerons pas là dessus, et les résolutions des Nations Unies doivent être respectées."
[...]
"Vous allez vous retrouvez dans l'un ou l'autre parti, il faut de ce point de vue là, que vous fassiez un choix en conscience, mais il faut le faire, il faut vous engager, il faut que l'on vous voit politiquement, il faut que vous soyez une force politique."

La stratégie de Tariq Ramadan comme à son accoutumée, consiste à instaurer une atmosphère, un climat de défiance entre les Musulmans et les non-Musulmans, et même envers les institutions françaises. Les Musulmans de France vivent en territoire hostile, sont des victimes quotidiennes de persécutions et de racisme qui les empêchent de pratiquer leur Religion. Ils se doivent de réagir.
Il n'y a à aucun moment une remise en cause des pratiques religieuses (port du voile islamique, viande halal, etc...), ni de relégation du fait religieux dans le domaine privé. Les règles, traditions, moeurs et Lois islamiques doivent prendre racine en France, sans concession, et toute forme de résistance et de rejet de la part de "l'adversité", est apparentée à de "l'islamophobie" ou du racisme.

Les Musulmans doivent s'engager en politique, faire progresser l'Islam, "résister et transformer la société par le Jihad". On peut également noter son discours anti-sioniste vis à vis de la politique de l'État d'Israël.

Tariq Ramadan fait également passer l'information que Nicolas Sarkozy méprise les Arabes, en élaborant des stratégies complotistes racistes avec ses conseillers politiques pour le déstabiliser.

L'Islam enseigné par les prédicateurs invités dans cet institut vous semble-t-il aller vers la Fraternité, un dialogue d'apaisement entre les Peuples, et favoriser la cohésion nationale ? Quel Islam est diffusé aux enfants de l'école Coranique de l'Institut, guidés par des enseignants de l'IESH, disciples de Youssouf Al-Qaradawi ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 28 avril 2012

La future Grande Mosquée d’Épinal accueillera-t-elle des conférenciers antisémites ?

Épinal est une grande ville de l'est de la France d'environ 35 700 habitants, dans le département des Vosges, elle dispose de très nombreux édifices classés comme monuments Historiques et faisant partie du Patrimoine français. La ville accueille depuis une trentaine d'années une communauté musulmane en forte croissance. Pour représenter la communauté, l'Association Culturelle des Musulmans des Vosges (ACMV) a été crée en 1982. Au fil des années, les locaux servant de Mosquée mis à disposition par la mairie deviennent trop exigus pour accueillir les Fidèles, toujours plus nombreux. En effet, pendant les grandes occasions, les fidèles accomplissent leurs prières dans les couloirs, voire à l'extérieur des locaux. Après plusieurs échanges et pressions, la commune d'Epinal dirigée par le député-maire UMP Michel Heinrich et le président de l'ACMV, Taoufik Ferchichi ont trouvé finalement un terrain d'entente qui a abouti au projet de la construction de la première véritable Grande Mosquée d'Épinal.

Ce projet, estimé à 1,5 millions d'euros, est réalisé sur les terres de Saint-Jean, un terrain de 7200 m². Cette mosquée est prévue pour recevoir plus de mille fidèles. Les plans de la Mosquée Masjid d'Épinal nous détaillent la mise en place d'un véritable complexe islamique doté d'une immense coupole, de 4 minarets visibles de loin (pour lancer l'appel du muezzin à la prière, comme à Hambourg en Allemagne ?), de salles de prières, de salles de conférences, d'une salle d'ablution, d'une bibliothèque. Le site internet officiel de la Mosquée appelle les Fidèles à verser des Dons pour finaliser ce projet.

146787MosqueEpinalprojet.jpg

                              Le projet de la Grande Mosquée Masjid d'Épinal

914485MosqueEpinaltravaux.jpg

                                  La Mosquée en cours de construction en 2011

Le maire Michel Heinrich a signé officiellement l'acte du bail emphytéotique, la location d'un terrain de 7200 m² pour un euro symbolique, un privilège accordé au mépris de la loi de 1905 de séparation de l'État et du Culte, le samedi 5 novembre 2005 à l'hôtel de ville d'Epinal. La première pierre de la Mosquée a été posée symboliquement le samedi 28 juin 2008 en présence du maire ainsi que d'autres personnalités.

305713MosqueEpinalpremierepierre.png

Pose de la première pierre de la Grande Mosquée d'Épinal avec respectivement de gauche à droite, Taoufik Ferchichi, président de l'ACMV, le cheikh Abou Khalid, imam de la future Mosquée, et le maire d'Épinal Michel Heinrich.

375794MosqueEpinalpriere.png

                      Musulmans en prières devant le futur site de la Mosquée d'Épinal

Quel Islam sera préché dans la future Mosquée cathédrale de la ville ? Un Islam de Tolérance et d'ouverture ?
On peut s'en faire une idée en réalisant que l'imam de la Mosquée, le Cheikh Ahmed Ali El Habti (plus connu sous le nom de Cheikh Abou Khalid), un marocain installé à Épinal depuis 1986, a été formé dans les meilleures écoles coraniques d'Arabie Saoudite, à Médine, réputées pour enseigner un Islam particulièrement radical et fondamentaliste, le wahhabisme. A Épinal, ses prèches et conférences sont diffusés exclusivement en Arabe, l'imam ne parlant pas le français. (hard-copy)

 

151423MosqueEpinalimamAbouKhalid.png

                    l'imam de la Mosquée d'Épinal, le cheikh marocain Abou Khalid

Le wahhabisme est une doctrine Totalitaire islamique qui explique que l’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (financement de Mosquées cathédrales, prèches radicaux, finance islamique, viande halal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…). Plus de détails sur le wahhabisme peuvent être trouvés par exemple sur cet article sur la Mosquée de Puteaux.

Des prédicateurs fondamentalistes sont invités à la Mosquée. En 2007, Abou Khalid a reçu à la Mosquée d'Épinal (anciens locaux) un visiteur prestigieux, le cheikh marocain Farid Al-Ansari, un savant malékite réputé dans le monde musulman du Maghreb. Farid Al-Ansari est un prédicateur agréé par la cour scientifique et professeur à la Grande Mosquée de la ville de Meknès au Maroc. Il était membre de la Ligue Mondiale de la Littérature Islamique, membre fondateur de l'Institut des études terminologiques attaché à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l'Université Mohammed Ben Abdellah de Fès. Son prestige est tel, que lors de son décès en 2009, le Roi du Maroc Mohammed VI a adressé une lettre de condoléances aux membres de la famille du défunt. C'est donc avec fierté que les responsables de la Mosquée d'Épinal affichent une pleine page sur leur site consacrée à la vie et au parcours de ce cheikh, véritable modèle et guide Spirituel venu donner une conférence à la Mosquée en 2007 intitulée : "Quelques conseils pour les musulmans d'europe" que l'on peut écouter (en arabe) intégralement en ligne au format mp3. (hard-copy) Pour avoir une vue plus précise de la pensée diffusée par ce grand "Savant", un extrait d'un de ses prèches dans une Mosquée, où il se livre à une véritable diatribe contre les Juifs (hard-copy) :

467693MosqueEpinalAlAnsari.png

Les Juifs n'ont pas cru ni à ce qui leur a été révélé, ni au Prophète Mohammed, lorsqu'il ne leur restait plus aucun argument auquel ils puissent se tenir, ils ont voulu ruser et tromper le Prophète encore une fois, la méthode des Juifs a toujours été celle-là dans l'Histoire, lorsqu'ils sont au pied du mur, ils emploient la ruse."
Conférence du cheikh Farid Al Ansari, Invité de "prestige" à la Mosquée d'Épinal en 2007

Que les responsables de la Mosquée invitent Farid Al-Ansari aurait du alerter et inquiéter les administrés municipaux d'Épinal.

D'autres prédicateurs marocains sont régulièrement invités, on peut par exemple citer le cheikh Omar Al Qazabri, prédicateur et imam de la Mosquée Hassan II à Casablanca au Maroc, formé en Arabie Saoudite, reçu en 2010 dans les anciens locaux de la Mosquée d'Épinal (hard-copy). On peut l'entendre réciter au Maroc il y a quelques années les sourates du Coran, et pas les plus tendres (ici al-imran), quelques extraits en gras italiques ci-dessous : (hard-copy)

 

219928MosquepinalOmarAlQazabri.png

"Or parcourez la terre, et voyez ce qu'il est advenu de ceux qui traitaient les Prophètes de menteurs, voilà un exposé pour les gens, un guide, et une exhortation pour les pieux. Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les Supérieurs, si vous êtes de vrais Croyants. Si une blessure vous atteint, pareille blessure atteint aussi l'ennemi. Aussi faisons nous alterner les jours bons ou mauvais parmi les gens, afin qu'Allah reconnaisse ceux qui ont cru, et qu'il choisisse parmi vous des martyrs, et Allah n'aime pas les injustes. Et afin qu'Allah purifie ceux qui ont cru et anéantisse les Mécréants. Compter vous entrer au Paradis, sans qu'Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants ? Bien sûr, vous souhaitiez la mort avant de la rencontrer, or vous l'aviez vu certes, tandis que vous regardiez!"
Le cheikh marocain Omar Al Qazabri, invité de la Mosquée d'Épinal

La sourate récitée est une véritable apologie des combattants morts en martyr, et de la supériorité des Musulmans sur les Mécréants.

Est-il responsable de confier un tel édifice religieux à l'imam Abou Khalid, ne parlant pas un mot de français ? Un imam qui fait venir du Maroc des prédicateurs dont on a absolument aucun contrôle sur les doctrines dispensées ? Les prèches et conférences exclusivement en arabe de l'imam Abou Khalid vont-ils dans le sens de l'intégration de la communauté Musulmane spinalienne et la cohésion sociale ? Quelle idéologie, quel endoctrinement seront diffusés aux jeunes Musulmans dans les salles de cours coraniques de la future Grande Mosquée Masjid d'Épinal ? Un Islam de "Paix et Tolérance" ?

 

439090MosqueEpinalMichelHeinrich.png

"Les Musulmans dans notre territoire, notre agglomération sont nombreux, près de 5000, et ils ne disposaient pas d'un lieu de Culte digne de ce nom. Je crois que c'est très important quand on est attaché comme nous le sommes à la cohésion sociale, au respect aussi de la laïcité dans notre pays, que chaque religion soit reconnue et que chaque religion puisse pratiquer et ceci en toute transparence."
Michel Heinrich, maire UMP d'Épinal, lors de la pose de la première pierre de la Grande Mosquée d'Épinal le 28 juin 2008

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 11 mars 2012

Campagne de propagande politique anti-française et antisioniste menée par les responsables de la Mosquée de Dugny

Dugny est une ville de plus de 10 000 habitants de la banlieue nord de Paris, proche de l'aéroport du Bourget, dans le département de la Seine-Saint-Denis (93). Une forte communauté Musulmane réside dans la ville, liée à l'immigration de ces trente dernières années en France. Une partie de la communauté s'est regroupée en une association fondée en 1989, l’Association Culturelle des Musulmans de Dugny (ACMD) qui a pour vocation d’organiser et de préserver l'identité des Musulmans dugnysiens. L'ACMD s’investit dans l'enseignement du Coran, en organisant des séances d'apprentissage des sciences du hadiths (charia) et de la langue arabe aux jeunes Musulmans dès l'âge de 3 ans.

Le 17 décembre 2009, lors de l'assemblée municipale de Dugny dirigée par le maire UMP André Veyssière, l'ACMD obtient un bail emphytéotique pour la construction d’une nouvelle salle de prières sur le territoire de Dugny. Les responsables de la municipalité s'investissent dans le dossier du projet du nouveau lieu de Culte.

-

Un sacrificateur officie pour l’Aïd-el-Kébir en octobre 2012 à Dugny, la plus importante fête Musulmane. Il va égorger plus de 350 moutons en deux jours

L'ACMD publie un site officiel ainsi qu'une page Facebook pour former, guider les Musulmans vers la Parole de la Religion de Vérité, l'Islam. (hard-copy) Qu'apprend-on sur l'idéologie des prédicateurs de ce nouveau lieu de Culte sur Dugny ? Est-ce l'Islam de Fraternité, la "Religion de Paix et Tolérance", tant vantée par Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault et Bertrand Delanoë dans leurs discours, qui est transmise aux Musulmans ?

Sur la page Facebook, on peut tout d'abord constater que les responsables du lieu de Culte sont en contact avec les prédicateurs de l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). (hard-copy) L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. » Des prédicateurs de l'Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), comme le Cheikh Belgacem donnent des cours dans la Mosquée de Dugny (hard-copy).

Les IESH de Château-Chinon et de Saint-Denis, sous ce titre pompeux, ne sont rien d’autre que des immenses madrassah, des écoles coraniques dirigées par des membres de l’UOIF (hard-copy), et dont le principal maître référant que l’on écoute pour prendre en compte les avis juridiques sur la législation islamique émis par le conseil européen de la fatwa n’est autre que (hard-copy)......Youssouf Al Qaradawi, un prédicateur de l'Islam sunnite connu pour ses discours violemment antisémites

La page Facebook initie également les Musulmans de Dugny aux prédications de Hassan Iquioussen (hard-copy), un membre de l'UOIF, dans un cours d'économie démontant le système de financement des institutions de l'état français par les banques privées. (On se demande bien où est l'Islam là-dedans).

              L'ACMD fait la promotion de l'imam antisioniste Hassan Iquioussen

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. L'utilisation d'un lieu de Culte pour enseigner l'Islam militant et politique.

Juste un rappel de la Loi : « Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. »
loi de la séparation de l’Église et de l’État de 1905 – article 26

L'ACMD se montre par ailleurs officiellement solidaire de Hassen Bounamcha (hard-copy), l'imam de la Mosquée d'Aubervilliers, surnommé l'"ami Hassen", menacé d'expulsion du territoire français pour propos homophobes.

Vous pouvez avoir un aperçu de sa pensée misogyne délivrée dans la Mosquée d'Aubervilliers, et ici l'entendre justifier le mariage forcé dans un sermon donné à la Mosquée de Boulogne-Billancourt. Défendre cet imam présuppose que l'ACMD cautionne les propos de l'imam Hassen Bounamcha et sa théologie.

 

POLITIQUE DE DÉNIGREMENT ET MÉPRIS DE LA FRANCE

Toujours dans l'Islam politique, on peut constater que les responsables de l'ACMD diffusent une véritable campagne de propagande anti-française. Ceci afin d'injecter progressivement dans l'inconscient collectif de la communauté Musulmane de Dugny, (et des visiteurs potentiels de la page du site), le rejet de la France et de ses institutions.

le 23 décembre 2011, les responsables reprennent sur leur page Facebook les propos tenus par Tayyip Recep Erdogan, le premier ministre turc, qui explique lors d'un colloque que les français ont "génocidé" 15% de la population algérienne après 1945. L'ACMD se permet d'écrire "il a raison !". (hard-copy)

propagande anti-française diffusée par les responsables de la Mosquée de Dugny

En vue de générer de l'animosité contre les français. A noter que par cette position même, l'ACMD tend à se démarquer de la population française, c'est-à-dire que les responsables de l'association ne se considèrent pas eux-mêmes comme faisant partie de la communauté française.

Un génocide, c'est un programme politique déterminé pour exterminer une communauté, une population ciblée. La population algérienne est passée de 2 millions d'autochtones en 1872 à 9 millions en 1962, année de l'indépendance de l'Algérie. S'il y a eu génocide, il est plutôt raté.

Par contre, pas la moindre allusion aux dizaines de milliers de Harkis massacrés par le gouvernement algérien après l'indépendance.

Toujours pour dénigrer le mode de vie occidental par rapport à celui de la société islamique, une image publiée sur la page Facebook oppose une femme habillée de manière occidentale et une femme Musulmane entièrement voilée attendant toutes les deux leur jugement devant leur Créateur. Avec le message : "On verra se jour la", sous entendu que la femme entièrement voilée, pieuse, chaste, pure, ira au Paradis, la femme non voilée brûlera dans d'atroces souffrances en Enfer. (hard-copy)

Propagande anti-occidentale pour le port du voile à la Mosquée de Dugny : "On verra se jour la". L'ACMD donne des cours d'arabe aux jeunes Musulmans, elle ferait peut-être mieux de prendre quelques cours de français.

 

PROPAGANDE POLITIQUE ANTISIONISTE

Très virulents contre l'État d'Israël, les responsables de la Mosquée de Dugny bombardent la page Facebook de liens diffusant une propagande antisioniste. (exemples entre autres lien1, lien2)

propagande antisioniste sur la page Facebook publiée par les responsables de la Mosquée de Dugny

Les prédicateurs invités ne sont pas en reste. le cheikh Tayssir al-Tamimi, chef des tribunaux islamiques palestiniens, fut l'invité prestigieux de l'ACMD pour donner une conférénce à la Mosquée de Dugny le 2 mai 2010.

Le cheikh antisioniste Tayssir al-Tamimi, chef des tribunaux islamiques palestiniens, reçu à la Mosquée de Dugny en mai 2010

Ci-dessous, un aperçu de sa pensée "théologique et spirituelle", lors d'une visite dans les Mosquée de France en juin 2011 :

"Le boycott des produits israéliens est une nécessité. Premièrement, pour que la communauté internationale montre son refus des actes de l'état sioniste contre le peuple palestinien. Également pour contester les actes contre le peuple palestinien à Gaza, Al-Qods(Jérusalem) et ailleurs. Cela peut avoir une conséquence économique sur Israël à un certain niveau, même si elle est soutenue économiquement par les États-Unis d'Amérique et de nombreux alliés. Le boycott peut être un moyen de dénoncer la politique barbare et injuste d'Israël contre le peuple palestinien."
[03:38]

Concernant le hijab (voile couvrant tout le corps sauf le visage) de la femme Musulmane : "Le hijab est une obligation ! C'est une obligation pour toute femme Musulmane en présence d'un étranger. Il n'est pas permis à une femme Musulmane de sortir sans hijab. Et cela, tous les savants Musulmans sont d'accord, sur le caractère obligatoire du hijab !"
[08:27]
entretien avec le cheikh Tayssir al-Tamimi lors de sa visite en France en 2011 (hard-copy)

Une vraie propagande antisioniste et misogyne. Une femme Musulmane n'est pas libre de choisir, elle doit obligatoirement porter un hijab pour ne pas se souiller au contact des étrangers.

Le 11 mai 2009 s’est déroulé au centre Notre Dame à Jérusalem une rencontre interreligieuse en présence du Pape Benoit XVI, le cheikh Tayssir al-Tamimi s'est distingué en intervenant sans autorisation à la tribune pour attaquer Israël et le sionisme. Pendant son intervention, il a également énoncé une version édulcorée du "Pacte d'Omar", le traité de reddition soumis aux Chrétiens après la prise de Jérusalem, vaincus par les Musulmans en 637 après deux années de siège. Une version plus complète de ce pacte peut être trouvée ici, montrant les traitements déplorables auxquels furent soumis les Chrétiens au cours des siècles suivants, périodes de répression subies lorsqu'ils furent vaincus par les Jihadistes pendant les conquêtes islamiques.

Pour avoir une idée de sa pensée "théologique et spirituelle", un extrait de son discours sur la Palestine, en gras italique ci-dessous :

"l’occupant israélien l’a annexée à son état en défiant les messages divins, en profanant son statut spirituel et en transgessant les traditions et les lois internationales. Il a fait preuve de mépris envers toutes les valeurs humaines en détruisant ses maisons et en usurpant des dizaines de milliers de dounums (un dounum = 1000 mètres carrés, NdT), où il a construit des colonies pour y loger des colons étrangers après avoir expulsé des milliers des habitants autochtones de leurs terre, il l’a isolée avec le mur de l’apartheid qui l’a transformée en une grande prison et il a interdit aux musulmans et aux chrétiens d’y entrer pour faire la prière dans ses églises et ses mosquées.
Il a creusé sous les fondations de la mosquée al-Aqsâ afin de la faire écrouler et la détruire pour construire le prétendu temple à sa place. Il a construit des synagogues tout autour, il a pillé le patrimoine islamique, il a détruit et profané les tombes et il a agressé les fidèles voulant prier et les moines au Saint Sépulcre aux Pâques.
Il a même transgressé le Shabbat, jour sacré selon la religion juive, et il s’est basé sur l’avis des rabbins pour tuer des femmes, des enfants et des vieillards. Il a démoli des dizaines de mosquées et des milliers de maisons sur leurs habitants (quelques applaudissements) et il a détruit les hôpitaux et les établissements scolaires dans une agression contre la bande de Gaza où il a transgressé les droits de l’Homme d’une manière sans précédent à notre époque et qui a ébranlé la conscience"

Discours du Cheikh Tayssir al-Tamimi à Jérusalem devant le pape Benoît XVI le 11 mai 2009

Une attaque sans conditions et unilatérale à l'encontre d'Israël, ignorant les faits historiques et la complexité du conflit israélo-palestinien.

A noter que le cheikh Tayssir al-Tamimi est périodiquement en tournée dans les grandes Mosquées de France pour diffuser sa propagande antisioniste et sa haine de l'État d'Israël. Son programme de l'année 2010 en France (hard-copy): le 30 avril à la Mosquée d'Aubervilliers, le 1 mai à la Mosquée de Clichy-Sous-Bois et la Mosquée de Sarcelles, le 2 mai à la Mosquée de Dugny et à la Mosquée de Grigny, le 7 mai à la Mosquée de Garges-Les-Gonesse et la Mosquée d'Aulnay-Sous-Bois. Autant dire qu'une partie de la banlieue nord de Paris a pu bénéficier de sa "sagesse" et de ses enseignements de "Fraternité" et de "Liberté de la femme".

Que pensez-vous de la théologie enseignée dans la Mosquée de Dugny ? Vous semble-t-elle en harmonie avec les principes républicains de Liberté, Égalité et Fraternité ? Participe-t-elle à une bonne intégration des Musulmans de Dugny dans la société française ?

Le maire UMP André Veyssière, principal artisan de la mise en place de l'Islam politique anti-occidental et antisioniste en autorisant la construction de la Mosquée de Dugny


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 14 mars 2013

L’imam Hassen Bounamcha justifie le mariage forcé dans une conférence à la Grande Mosquée « l’Olivier » de Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt est une commune française des Hauts-de-Seine (92) en région Île-de-France, la plus peuplée des communes franciliennes après Paris. Pôle économique majeur d'Île-de-France, la ville accueillait en 2006 une douzaine de milliers d'entreprises, ce qui la place au rang de deuxième parc francilien après Paris. Le secteur industriel sous les effets dévastateurs de la crise économique disparaît peu à peu. La communauté Musulmane est bien représentée dans la ville, sa principale association, le Centre Culturel et Cultuel Musulman de Boulogne-Billancourt (CCCMBB) est créée le 13 mars 1981. En 2007, cinq jours avant de quitter la mairie, le maire UMP Jean-Pierre Fourcade délivre le permis de construire un lieu de Culte. Un projet d'un coût total de 4,5 millions d'euros, la construction d'une Mosquée sur les sites désaffectés des usines Renault.
Devant les problèmes de financement rencontrés par les responsables du CCCMBB, l'Arabie Saoudite a apporté une aide, une ingérence dans les affaires françaises d'un état islamique qui exporte un islam particulièrement radical à travers le Monde, le wahhabisme. Le complexe islamique finalisé est divisé en quatre niveaux pour une surface de 2000m². Le bâtiment mesure treize mètres de haut mais ne possède pas de minaret, abrite trois salles de prière d'une capacité totale de 1 400 personnes, une salle polyvalente, une bibliothèque, des salles de classe pour enseigner la juridiction islamique (fiqh). La Mosquée est ouverte au public depuis le 1er avril 2011.

La Grande Mosquée de Boulogne-Billancourt


Jeunes Musulmans à l'étude dans le centre culturel de la Mosquée

Quel Islam est enseigné aux Musulmans dans les salles de cours et quel est le contenu des conférences données dans le lieu de culte ?

On peut s'en faire une idée précise en consultant le site officiel de la Grande Mosquée de "l'Olivier" de Boulogne-Billancourt en constatant que les responsables du CCCMBB invitent régulièrement des prédicateurs fondamentalistes. On peut par exemple visionner en intégralité une conférence donnée par l'imam de la mosquée d'Aubervilliers Hassen Bounamcha, surnommé "l'ami Hassen", qui explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe.

L'imam de la Mosquée d'Aubervilliers Hassen Bounamcha en conférence à la Mosquée de Boulogne-Billancourt : "Tu n'as pas le droit de tomber amoureuse"

Pour s'en faire une idée, un extrait de sa conférence donnée à la Mosquée de Boulogne-Billancourt en gras italique ci-dessous (hard-copy) : (également disponible sur youtube)

"Allah t'as déjà crée ton époux ou ton épouse.[...] La priorité, c'est de satisfaire Allah en passant par la satisfaction de tes parents, si ton père et ta mère disent non, alors tu ne l'épouses pas. "Ah oui ? Mais pourtant, je suis amoureuse !" Tu as buggé parce que tu es tombée amoureuse avant d'avoir l'agrément d'Allah. Parce que tu n'as pas le droit de tomber amoureuse, l'Amour, il vient avant ou après ?
Une française dit : "Vous les Musulmans, vous les orientaux, souvent, vous épousez des filles que vous ne connaissez même pas. Vous allez au Bled, et vous emmenez une fille de là-bas que vous ne connaissez ni d'Eve, ni d'Adam." Écoutez ce qu'a dit un ami à moi, un cheikh du Sri Lanka, il lui a dit : "Madame, c'est normal, nous c'est un peu différent de vous. Vous, vous commencez vos couples et vos mariages avec un grand Amour, un big love, mais tous les jours il rétrécit, il rétrécit, il rétrécit, et après il n'y a plus rien !
Alors que nous, on commence avec un tout petit Amour, et tous les jours il grandit, il grandit, il grandit, un big Love ! C'est comme ça les enfants que l'on commence notre vie, avec zéro Amour, avec que la raison." [...] "Elle ne peut plus raisonner car les sentiments ont dépassé la raison."
[04:11]
Hassen Bounamcha dit l "Ami Hassen", imam d'Aubervilliers en conférence à la Grande Mosquée de Boulogne-Billancourt - "le mariage en Islam" dernière partie

Pour l'imam Hassen Bounamcha, ce sont les parents qui décident, avec l'agrément d'Allah, qui leurs enfants devront épouser. Un Musulman ou une Musulmane, n'ont pas le droit de tomber amoureux, les sentiments ne doivent pas prévaloir sur la raison, le choix du conjoint n'appartient qu'aux parents.

Sous son air débonnaire, l'imam fixe, en s'appuyant sur la religion, une limite dans l'inconscient collectif des Musulmans qui l'écoutent, une restriction de leur Liberté. Une véritable apologie du mariage forcé et communautaire. Pour justifier ses propos, Hassen Bounamcha évoque l'échec du mariage à l'occidentale. Les couples occidentaux sont des insouciants, ils tombent amoureux sur un coup de foudre "un big love", puis au fil du temps, leur amour disparaît, alors que dans un couple Musulman, l'Amour inexistant au départ, ne fait que se renforcer. Une vision binaire, terriblement pauvre, réductrice et archaïque de la vie de couple et de la société.

Ce type de conférence, dictant la négation de la liberté d'aimer, de trouver son conjoint et celui qui lui plaît par soi-même, est-il en accord avec les principes de la République Française de Liberté, Égalité et de Fraternité ? Ne risque-t-il pas d'induire chez les Fidèles Musulmans de Boulogne-Billancourt, des cas de conscience, générant des conflits familiaux, résultant du gouffre séparant la conception de la société islamique de celle de la société occidentale ?

Le prédicateur et imam de la Mosquée du Bourget, Nader Abou Anas est également un invité prestigieux reçu à la Mosquée de Boulogne-Billancourt. Dans l'idéologie islamique de Nader Abou Anas, on peut par exemple apprendre sur son site internet http://dourous.net, que la musique est "la voix de Satan" et que la fête de la Saint-Valentin est une perversion du monde occidental.

L'imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, en conférence à la Grande Mosquée de Boulogne-Billancourt : "ne suivez pas les Juifs et les Chrétiens dans tout, on a notre identité", "ne vous affligez pas, alors que vous êtes les Supérieurs"

Un extrait de sa conférence donnée à la Mosquée de Boulogne-Billancourt en décembre 2011, "une mise au point !", également disponible au format mp3 sur son site http://dourous.net (hard-copy)

"D'autres, leur soucis, c'est la musique, matin, midi et soir il n'a que ça, et dès qu'il n'est pas bien, il met de la musique, quand il est bien il met de la musique. Il n'a que ça dans la tête. Il pense, que quand il est mal, la musique le tranquillise. T'as rien compris. La musique, c'est la parole de Satan, comment veux-tu que ça te tranquillise ?"

[13:15]
"Ce qu'il faut faire aujourd'hui c'est garder son identité, appeler les gens à l'Islam et ne pas suivre n'importe qui, on n'est pas perdu, on a un modèle : Allah a dit : "Vous avez en votre Prophète un Parfait exemple à suivre". Voilà notre modèle, c'est lui, c'est le Prophète. Mais non, aujourd'hui, il veut suivre un tel et un tel pour s'intégrer. Pour être à la page, pour ne pas qu'on dise : "Sérieux, tu ne connais pas ? Mais t'es un débarqué ! Tu viens d'où ?"
Alors, pour s'intégrer, il délaisse ses principes et son identité. 24 décembre, va voir ce qu'il fait. Va voir Fatima, Khadidja, Maryam, des filles de notre communauté ce qu'elles ont fait la nuit du 24, va voir. Et va voir le 31 décembre à quoi il va ressembler. Et regarde quels noms et quels types de personnes seront là-bas. Des Musulmans. Beaucoup de Musulmans. Pourquoi ? Parce qu'ils ne sont pas fiers d'être Musulmans. Pourquoi, parce qu'ils ne connaissent pas leur Religion.
Le Prophète nous a alerté il y a plus de 1400 ans : "Vous suivrez certainement les pas de ceux qui vont ont précédés. coudées par coudées, même s'ils entraient dans le trou d'un lézard vous les suivriez." Ils dirent : "Les Juifs et les Chrétiens, Messager d'Allah ? Et il répondit : "Et qui donc ?".
C'est une réalité. Un rappel à ne pas suivre les Juifs et les Chrétiens dans tout, on a notre identité. Eux ils ont leur identité, et ils ne nous suivent pas dans nos fêtes, pourquoi est-ce qu'on doit les suivre dans leurs fêtes, pourquoi ?" [38:40] "Allah a dit : "Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les Supérieurs", Allah dit que vous êtes les Supérieurs, pourquoi est-ce que tu te rabaisses ?"
[41:08]

Pour l'imam Nader Abou Anas, fréquenter et fraterniser avec les Juifs et les Chrétiens est incompatible avec les préceptes islamiques. Les Musulmans ne sont pas libres de leurs actes, et ils devront répondre devant Allah leur Créateur pour leur mauvais comportement : ceux qui fêtent Noël ou la Saint-Sylvestre sont à condamner sans réserve, des lâches qui "ne sont pas fiers d'être Musulman". Les Musulmans n'ont pas à suivre ces gens là, ils ne doivent pas s'intégrer car ils sont "les Supérieurs", ne pas être influencés parce ceux qui cherchent à les détourner de l'Islam en se perdant dans la musique, la joie, les festivités, des perversions du monde Occidental, interdites dans le dogme islamique.

Pensez-vous que ces prédications sont un appel à l'Humilité, à l'Amour et à la Fraternité entre communautés ? La Grande Mosquée de l'Olivier de Boulogne-Billancourt favorise-t-elle l'intégration de la jeunesse Musulmane dans la société ?

 

Le 9, 16 et 23 décembre 2012, le Frère Sofiane est venu initier les Musulmans de Boulogne-Billancourt au rite malékite par l'apprentissage de la Risâla de Ibn Abû Zayd Al Qayrawana. (hard-copy) Le malékisme est une des quatre écoles classiques du droit musulman sunnite. Il est fondé sur l'enseignement de l'imam Mālik ibn Anas (711 - 795), théologien et législateur qui vécut à Médine. Il s'agit d'une doctrine particulièrement radicale, puisque qu'elle contient dans son dogme un système islamique totalitaire complet sur tous les aspects de la vie de la société Musulmane, politique, sociale, législative, économique, et juridique, incompatibles avec les fondements de la République Française, comme on va l'analyser un peu plus loin. Pour plus d'informations sur le rite malékite, on peut se rapporter par exemple à l'ouvrage de Joachim Véliocas "L'islamisation de la France" - "Le malékisme, l'Islam du Maghreb" (p75-p91)

Ibn Abû Zayd Al Qayrawana (922 - 996) fut un des principaux adeptes et propagateurs de la doctrine malékite. Surnommé "le petit Malik", ses textes fondamentaux figurent officiellement au programme des écoles de pays du Maghreb, par exemple au Maroc (hard-copy), en Égypte (hard-copy), ou en Tunisie (grande Mosquée de Kairouan)


Enseignement du Malékisme, la Risâla de Ibn Abû Zayd Al Qayrawana, à la Grande Mosquée de Boulogne-Billancourt

Il est tout à fait inquiétant de s'apercevoir que cette doctrine fondamentaliste soit enseignée dans les mosquées françaises. Pour avoir un aperçu des écrits de la Risâla de Ibn Abû Zayd Al Qayrawana enseigné à la Grande Mosquée de Boulogne-Billancourt, quelques extraits de son ouvrage : "La Risala, un traité de Fiqh malékite", une traduction anglaise disponible sur ce lien. On peut également trouver une copie d'écran d'une page de l'ouvrage en français sur le site de l'observatoire de l'islamisation, que l'on peut emprunter à l'Institut du Monde Arabe.

"Il n'est pas licite de faire couler le sang d'un Musulman sauf s'il commet l'apostasie, s'il commet l'adultère, ou s'il tue une personne sans raison, ou s'il devient hors-la-loi, ou s'il renonce à la Foi."

"Il n'est pas licite pour un Musulman d'écouter intentionnellement des sons amoraux, ni d'écouter le discours d'une femme illicite, ni de participer à des amusement ou écouter des chansons."

ADULTÈRE Si un musulman marié commet l'adultère ou la fornication, il doit être lapidé jusqu'à la mort.

HOMOSEXUALITÉ Si un homme commet un acte de sodomie avec un autre adulte consentant, alors les deux doivent être lapidés jusqu'à la mort, qu'ils soient mariés ou non.

LE JIHAD : SA SIGNIFICATION Il s'agit d'un terme technique destiné aux Musulmans leur demandant de combattre les Infidèles qui n'ont pas l'intention d'élever le nom d'Allah ou de présenter l'Islam.

Les obligations du Jihad : 1) quand le chef recommande une direction particulière au combat, il faut lui obéir. 2) Ghulul doit être abandonné : cela signifie s'emparer du butin avant qu'il ne soit divisé 3) l'Infidèle doit pouvoir bénéficier d'un passe-droit, s'il est détenteur de ce passe-droit, il n'est plus permis de le tuer sans raison 4) Il ne faut jamais fuir quand nos chance de vaincre sont à deux contre un. Il faut garder une position ferme

Le Jihad est divisé en deux catégories : L'obligation individuelle et l'obligation générale. Quand il devient nécessaire de l'appliquer, il ne peut être opposé. L'obligation de faire de Jihad est vrai également pour ceux qui d'habitude ne peuvent combattre, comme les femmes, les esclaves et les enfants, si l'endroit où ils habitent est soudainement attaqué.

Comment et quand le Jihad devient obligatoire Le Jihad est une obligation qui peut être pris en charge par certaines des personnes pour le compte d'autrui. Par les mots du Tout-Puissant: "Ces croyants qui ne combattent pas, autres que ceux qui sont contraints par nécessité, ne sont pas les mêmes que ceux qui font le Jihad dans le sentier d'Allah "(4:95) Allah a promis à ces personnes le Jardin (paradis).

Inviter les gens à l'Islam d'abord Et il est préférable, selon nous, de ne pas combattre l'ennemi avant de l'avoir invité à embrasser l'Islam, sauf s'ils attaquent les premiers. Les malékites préfèrent que chaque groupe soit appelé à abandonner leur incrédulité pour épouser la Shahada dont le contenu n'est pas prescrit. Durant trois jours, pour convaincre les Infidèles, le Message du Prophète est répété sans interruption sauf si les ennemis attaquent les premiers, il devient alors obligatoire de les combattre.

Offrir le choix entre l'Islam et la Jyzia Ils doivent soit accepter l'Islam, soit payer la Jyzia (taxe sur les non-musulmans), sinon, ils doivent être combattus. Le texte explique que le choix est proposé en même temps, S'ils acceptent une des deux propositions, les charges contre eux sont abandonnées. Si ils les refusent, ils doivent être combattus. Al-Jawhar suggère que l'appel à l'Islam est proposé en premier, s'ils refusent, la proposition de la Jyzia est proposée en second, s'ils refusent, alors ils doivent être combattus. Tout cela, s'il y a un délai de temps suffisant, et s'ils n'attaquent pas les premiers, ils doivent alors être combattus sans conditions.

Où la Jyzia est acceptable La Jyzia n'est accceptable que dans les territoires soumis à nos Lois. La juridiction ne doit être imposée que si les ennemis sont sur notre territoire. S'ils ne l'acceptent pas, ils doivent être combattus. Umar nous dit que cette précondition n'est valable que pour les peuples puissants. Pour les peuples qui veulent une trêve, la Jyzia doit leur être imposée où qu'ils se trouvent, afin qu'ils achètent leur Paix pour eux et leur pays.

Fuir l'ennemi n'est pas autorisé Fuir l'ennemi est une erreur majeure si leur nombre est moins du double des Musulmans.

La lapidation, le meurtre des personnes commettant l'adultère et des apostats, le Jihad, la Guerre Sainte contre les Infidèles, font intégralement partie de cette législation islamique, bien entendu, en infraction totale avec les concepts de la société occidentale. La doctrine malékite de Ibn Abû Zayd Al Qayrawana, servant de référence au prêcheur Sofiane, et censée prendre sa source de la Sunna (comportement) du Prophète Mohamed, guide et modèle de tous les Musulmans, ne risque-t-elle pas d'induire des comportements et des actes dangereux et interdits par la législation française, pour les plus fragiles d'entre eux ?

«J'avais approuvé un projet d'immeuble pour accueillir la communauté Musulmane quand j'étais maire, le principe, c'est que la commune met à disposition le terrain contre un loyer symbolique. Reste le problème du financement."
Jean-Pierre Fourcade, ex-maire UMP de Boulogne-Billancourt, en septembre 2009, (a délivré le permis de construire de la Grande Mosquée de Boulogne-Billancourt)

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 11 février 2013

Aperçu de l’Idéologie Islamiste de Nader Abou Anas, prédicateur à la Mosquée Al-Imane du Bourget

Le Bourget est une ville d'environ 14 300 habitants de Seine-Saint-Denis, en banlieue nord parisienne, elle est principalement connue pour son aéroport et son musée de l'air et de l'espace.

La communauté Musulmane de la ville a su s'organiser et obtenir par l'intermédiaire de l’Association Culturelle des Musulmans des Deux Rives (ACMR) crée en mai 2010, la mise à disposition d'un batîment servant de Mosquée.

La mosquée "Al-Imane" du Bourget dispose ainsi d’une superficie de 1200 m2 sur deux étages, le rez-de-chaussée pour les hommes et l’étage supérieur pour les femmes. La capacité de la Mosquée est d’environs 1300 fidèles hommes et 300 fidèles femmes. Pour la prière du vendredi, certains fidèles sont contraints de prier à l’extérieur de la mosquée par manque de place à l’intérieur. La Prière de l'Aïd amène plus de 2000 fidèles.

Sur son site internet, on peut voir que les objectifs de l'ACMR sont multiples :
- L'enseignement de la langue arabe d'une manière scientifique et moderne permettant à l'élève de maîtriser la langue du Saint Coran sur tous les plans : écriture, compréhension et expression.
- La formation des imams, l’enseignement de la charia et de la théologie.

609359MosqueAlImaneBourget.png

                                          La Mosquée Al-Imane du Bourget

264341MosqueAlImaneBourgetFidles.png

                        Fidèles écoutant un prèche à la Mosquée Al-Imane du Bourget

Nader Abou Anas officie habituellement comme prédicateur à la Mosquée "Al-Imane" du Bourget, il administre le site internet http://dourous.fr, sur lequel on peut écouter ses prèches en ligne, ainsi que les prédicateurs et imams auxquels il s'associe. Sur le site, on peut par exemple le voir avec Rachid Abou Houdeyfa, l'imam de la Mosquée de Brest, qui demande aux femmes de se couvrir intégralement d'un voile, Burqa ou Niqab, le visage compris. Ou encore avec Hassen Bounamcha, l'imam de la Mosquée d'Aubervilliers, qui explique que la mixité sociale homme/femme est un vice responsable des maux de la société occidentale.

 

940184NaderAbouAnas.png

                  Nader Abou Anas, prédicateur à la Mosquée "Al-Imane" du Bourget

Quelle idéologie propage Nader Abou Anas ? On peut s'en faire une approche par ses prèches à la Mosquée du Bourget (entre autres où il est invité), diffusés en ligne sur son site. Quelques extraits de ses prèches en gras-italique ci-dessous.

 COMMENT CONCRÉTISER LE TAWHID (Unicité d'Allah) (hard-copy)

"La législation fait partie des droits d'Allah. [...] Parmi ce qui remet en cause le Tawhid (Unicité d'Allah), le fait de Croire que la Vérité se trouve dans une autre Religion que l'Islam, un Croyant qui se dit "tu as vu ? Moi je suis Musulman et Tolérant et mon ami qui est Juif ou Chrétien, dans ma Croyance, ils sont aussi sur la Vérité." Ça, ça remet en cause ton Tawhid. De Croire que les Religions, celles d'aujourd'hui sont toujours acceptées par Allah, ça remet en cause ton Tawhid.
Une personne qui dit que les Boudhistes sont dans la Vérité remet en cause son Tawhid. De même une personne qui dit que les Chrétiens d'aujourd'hui sont sur la Vérité, ou que les Juifs d'aujourd'hui sont sur la Vérité, non seulement il a tort, parce que dans leur Religion il y a beaucoup de contradictions aujourd'hui, mais il remet en cause son Tawhid.
La seule Religion qu'Allah accepte est l'Islam, et sachez que la Religion de tous les Prophètes et Messagers, depuis Adam jusqu'au Prophète Mohamed a toujours été l'Islam, qui est la soumission à Allah. Tous les Prophètes étaient Musulmans : Allah a dit dans la sourate Al-Amran 3:19, "Certes, la Religion acceptée d'Allah est l'Islam", et dans 3:89, "Et quiconque désire une autre Religion que l'Islam ne sera point agrée, et il sera dans l'au-delà parmi les perdants."

LA PLACE DE LA FEMME EN ISLAM (hard-copy)

"Pourquoi la femme doit-elle se voiler et pas l'homme ? Tout simplement parce que 100 hommes qui essaient de faire qu'une femme s'attache à eux par l'apparence n'y parviendront pas, tandis qu'une seule femme peut faire en sorte qu'une centaine d'hommes s'attachent à elle. Et c'est pour ça que la femme qui est source de tentation comme l'a dit le Prophète Mohamed, doit se voiler."

LA SAINT-VALENTIN (hard-copy)

"En ce jour de 14 février, soit disant fête des amoureux, il nous semble important d'inviter les musulmans à ne pas fêter ou ne pas participer à cette fête d'origine païenne et de nous intéresser à la relation qui relie époux et épouse. De la communauté du Prophète Mohamed, peu de gens savent qu'il s'agit à l'origine d'une fête romaine et hélas aujourd'hui ceux qui s'appellent Fatima, Mohamed, Ahmed, Khaled, Omar, Abou Bakr, fêtent la Saint-Valentin, et c'est une catastrophe, une catastrophe pour des gens qui ont des noms comme ça, qui sonnent dans l'oreille, qui ont des coeurs vivants, pas comme les gens malades ou morts, remplis de passion."

LA MUSIQUE (hard-copy)

"La musique est partout et se propage de plus en plus jusque dans les pays musulmans! Elle détruit et détourne les cœurs!" [...] "Aujourd'hui, on trouve la musique partout, on est obligé de l'entendre dans tous les lieux, chez nous, chez les voisins, au travail, dans les centres commerciaux, dans les taxiphones, dans les gares, les marchés, dans les rues, on voit des gens dans leur voiture, ils mettent le son à fond, dans leur maison pareil, et ils ouvrent bien la fenêtre pour que les voisins entendent.
Parfois dans les transports on a des gens qui rentrent avec des guitares ou des instruments de musique et commencent à chanter.
Et malheureusement, il est très difficile aujourd'hui de s'en préserver tellement elle s'est propagée. Ce dégat, qui est la musique s'est propagé même chez nos Frères et Soeurs qui pratiquent leur Religion sérieusement." [...] "La musique est la voix de Satan."

Pour Nader Abou Anas, tout ce qui n'est pas islamique, c'est-à-dire inscrit dans le Coran ou la Sunnah du Prophète Mohamed, doit être rejeté, en particulier les valeurs, coutumes et traditions occidentales. Le prédicateur invite ainsi les fidèles à ne pas s'intégrer dans leur pays d'accueil, et à rejeter toutes les "innovations" de l'Occident. Quelle influence cela peut-il générer sur les comportements des Fidèles ?

En décembre 2011 la Mosquée Al-Imane du Bourget accueille un jeune prédicateur égyptien de 11 ans, Muslim Saïd, un prodige donc, ne parlant pas le français, dont le prèche est traduit par Nader Abou Anas. (hard-copy)

Il est intéressant de remarquer que le jeune prédicateur Muslim Saïd a également été invité le 20 décembre 2011 à la Grande Mosquée Al-Ihsan d'Argenteuil, Mosquée inaugurée en 2010 en grande pompe par le premier ministre François Fillon, quelques extraits de cette conférence à Argenteuil (hard-copy) :

"La cause de la tristesse et du chagrin que subissent nos frères et nos soeurs est du à l'éloignement d'Allah, car la jeunesse d'aujourd'hui s'obstine à suivre l'Occident, celui qui n'a pas de Religion, celui qui n'a pas de moralité et qui n'a pas de bon comportement, alors le plus bas commence à suivre le plus haut, Allah nous a informé dans son livre qu'il nous a favorisé par la Foi et que nous sommes les plus haut si nous sommes Croyants. Alors je trouve malheureusement que les gens qui ont été favorisé par Allah et l'Islam suivent des gens qui sont plus loin qu'eux.
[...]
Je n'imagine pas qu'une fille puisse sortir avec un habit très descendant, très provocant, alors qu'un homme se trouve dans la maison. Pas un Musulman, un homme. Si une fille sort avec un vêtement provocant, avec un vêtement qui contredit les Lois de la Religion, alors je ne pense pas qu'un homme se trouve dans cette maison là car Allah veut sauver vos personnes et vos familles du Feu de l'Enfer."

Pour ce jeune prédicateur, les Musulmans sont malheureux en France car ils "s'obstinent à suivre l'Occident, celui qui n'a pas de Religion, pas de moralité." Les Musulmans sont la Communauté d'en haut, celle que tous doivent suivre, les Musulmans sont ceux qui ont été "favorisés par la Foi". Le prédicateur oppose les Musulmans aux Occidentaux.

Qui a invité Muslim Saïd à la Grande Mosquée Al-Ihsan d'Argenteuil ? En écoutant ce type de prèche, On peut se poser la question de savoir quels cours d'Islam, quel idéologie sont diffusés dans les salles de classe aux jeunes Musulmans ? Peuvent-ils être source d'intolérance et de rejet de la société occidentale ? Cette conférence va-t-elle dans les sens de l'intégration des Musulmans en Occident ?

Le complexe islamique Al-Ihsan d'Argenteuil est aujourd'hui considéré comme la plus grande Mosquée d'Europe, une réalisation de 5200 m² avec une coupole et un minaret, pouvant accueillir jusqu’à 2500 fidèles comprenant : - une salle de prière hommes de capacité 1668 personnes - une salle de prière femmes de capacité 730 personnes - une salle polyvalente de capacité 760 personnes - une salle de classe de capacité 132 personnes - une bibliothèque - 28 places de parking

 

301918MosqueAlIhsanArgenteuil.jpg

                          La Grande Mosquée Al-Ihsan d'Argenteuil et son minaret

271679MosqueArgenteuilAlIhsanMusulamnsenprires.jpg

                       Musulmans écoutant un prèche à la Grande Mosquée Al-Ihsan

692075AbdelkaderAchebouche.jpg

Abdelkader Achebouche, président de l'Institut Al-Ihsan (à gauche) lors de l'inauguration de la Mosquée le 28 juin 2010 en présence de François Fillon, premier ministre.

Les responsables de l'institut et leur président Abdelkader Achebouche déclarent sur le site officiel de la Mosquée Al-Ihsan :
"souhaiter poser les jalons d'une université islamique pour former des professeurs, des imams et des cadres spécialisés dans l'enseignement de la Loi musulmane." (hard-copy)

L'objectif des responsables de la Mosquée est clair, former les Musulmans à la charia, la Loi islamique, alors qu'il faut rappeler que la Cour européenne des droits de l’homme a déclaré que la Charia est incompatible avec la Convention européenne des droits de l’homme de 1950. (31 juillet 2001). Verra-t-on Muslim Saïd de nouveau à la Mosquée Al-Ihsan, ou peut-être même Nader Abou Anas y venir donner des cours ?

769148MosqueAlIhsanFranoisFillon.jpg

"La nouvelle Mosquée d’Argenteuil traduit la vitalité de la communauté musulmane de France. Cette communauté qui a su s’organiser depuis plusieurs années pour créer des lieux de culte adaptés à l’exercice paisible et digne de sa religion. Un exercice qui s’inscrit dans le cadre d’une laïcité respectée et respectueuse de chacun."
François Fillon, premier ministre, lors du discours d'inauguration de la Mosquée Al-Ihsan d'Argenteuil le 28 juin 2010

Sur la photo, tout près de François Fillon, la présence d'une petite fille en Hijab semble peu fortuite, une opération médiatique cautionnant ainsi dans les esprits le port du voile islamique.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 12 février 2012

Prèche à la Mosquée d’Élancourt : »Chaque nouveau né vient au monde selon la nature avec laquelle il fut crée, c’est à dire l’Islam, mais ce sont ses parents qui font de lui un Juif, un Chrétien ou un Adorateur du Feu »

Élancourt est une petite ville de la banlieue parisienne, dans les Yvelines, d'environ 28 000 habitants.
Elle accueille l’Association des Musulmans d’Élancourt (AME) fondée en février 1998. Cette association s’est fixée les buts suivants :

- défendre les droits de la communauté Musulmane d’Élancourt
- représenter la Communauté Musulmane d’Élancourt auprès des autorités locales
- acquérir et gérer un lieu de culte pour les musulmans d’Élancourt, faire comprendre l’Islam, ses fondements, son histoire, sa morale, sa vision
- oeuvrer pour l’apprentissage de la langue Arabe et des Sciences Islamiques (la charia) aux nouvelles générations.
Ces cours sont dispensés à l'école Iqraa le samedi et le dimanche à raison de 3 heures par semaine. Ils s’adressent aux enfants âgés de 6 ans et plus mais aussi aux adultes hommes et femmes.
La Communauté Musulmane s'agrandissant, des Dons sont demandés aux Fidèles pour la réalisation d'une extension des batiment
s par l'intermédiaire du site officiel de la Mosquée d'Élancourt (hard-copy).

743750MosqueElancourt.jpg

900677coupetransversale.jpg

                                 Projet d'extension de la Mosquée d'Élancourt

893749MosquelancourtFidles.png

                   Fidèles Musulmans pendant un sermon à la Mosquée d'Élancourt

La Mosquée d'Élancourt accueille des imams pour dispenser des conférences ou des sermons. Dans leur prèche, les Imams invitent les Musulmans à suivre scrupuleusement la Sunna du Prophète, c'est-à-dire que leur comportement dans la société, envers les Musulmans et les non-Musulmans se doit de suivre les faits et gestes du Prophète Mohammed, Messager d'Allah tels que rapportés pas ses Compagnons dans les Hadiths.
Ces Hadiths, qui déterminent ce qui est licite ou illicite pour les Musulmans, sont à l'origine de la source du droit Musulman (charia et fiqh) doivent être respectés par tout Musulman pratiquant et sont valables en tous lieux et à toute époque. Sur la page d'accueil du site, cette "Sunna du Prophète" est accessible en un clic de souris, qui réoriente vers le site du "livre des hadiths", une compilation de textes de Hadiths, structurés en chapitres pour que le croyant puisse parfaire sa Connaissance des "Sciences Islamiques".

Le chapitre entier consacré au Jihad (Guerre Sainte contre les non-Musulmans) est un parfait manuel de Guerre et de stratégie militaire pour apprendre à conquérir, tuer, ruser et négocier les prisonniers face à l'ennemi. Ci-dessous, quelques titres de sous-chapitres, que vous pouvez consulter : (hard-copy)

Le Jihad (Guerre Sainte contre les non-Musulmans)

- les butins sont licites à la Communauté Musulmane
- Celui qui tue (un ennemi) a droit à ses dépouilles
- Manière de partager le butin entre les présents
- Ligotage des captifs et permission de leur faire grâce
- Permission de tuer celui qui viole un pacte et de soumettre ceux qui descendent de leurs forteresses à la sentence d'une personne équitable
- Initiative d'attaquer et accomplissement de la plus importante des obligations
- Tuer les femmes et les enfants de nuit, sans le faire exprès

etc...

Ces textes invitent-ils au Reccueillement, à la Prière, à l'Humilité, au Don de Soi ? Ce véritable manuel de Guerre constitué de textes Saints Authentiques, est accessible en un clic de souris à partir du site officiel de la Mosquée d'Élancourt, de quoi inspirer de futurs membres d'Al-Quaeda.

Toujours dans la "Sunna du Prophète", on peut accéder aux dogmes de la Loi Islamique, la charia, et les chatiments à délivrer en cas de crime, dans le chapitre consacré aux peines criminelles : (hard-copy)

Peines criminelles selon la charia, (la Loi Islamique)

- Peine appliquée au voleur et condition à son application
- Application de la peine criminelle au puissant et à l'humble. L'intercession pour alléger cette peine est blâmable
- Peine criminelle appliquée à l'adultère (lapidation)
- Celui qui avoue avoir commis la fornication
- Lapidation des juifs fornicateurs
- Peine criminelle appliquée au buveur du vin. Nombre des coups de fouet appliqués à un homme en vue de sa correction

Est-ce que l'enseignement de la Loi Islamique est compatible avec la Loi et les principes de la République Française ? Au fur et à mesure que l'Islam s'étend, n'y a-t-il pas un risque de revendications et de pressions pour vouloir imposer un pouvoir islamiste ?


Le 10 juin 2011, le sermon du vendredi après la prière avait pour thème :"quelques conseils pour mieux éduquer ses enfant". Un extrait en gras italique ci-dessous : (hard-copy)

"L'enfant mes Frères, c'est comme une feuille blanche cette feuille elle est vierge, c'est toi le père de famille qui va écrire sur cette feuille.
Si dès son jeune âge, tu lui enseignes le bien, il va l'accepter, et cela sera naturel en lui, cela sera tout naturel, il n'aura pas de difficultés à le mettre en application, le Prophète a dit : "Chaque nouveau né vient au monde selon la nature avec laquelle il fut crée, c'est à dire l'Islam, mais ce sont ses parents qui font de lui un Juif, un Chrétien ou un Adorateur du Feu". Donc on comprend que c'est l'éducation erronée des parents qui vont faire évoluer l'enfant de la religion saine, l'Islam, vers le Christianisme, le Judaïsme, ou le Zoroastrisme, c'est-à-dire le fait d'adorer le Feu. Il faut donc préserver ses enfants, préserver cette saine nature, la préserver de toute altération et s'empresser de lui enseigner le bien dès son plus jeune âge."

Pour l'imam donnant le prèche, la seule manière pour que l'enfant apprenne le bien, c'est de suivre les préceptes de l'Islam, la religion de la saine nature, et ne pas suivre le Christianisme ou le Judaïsme, une voie erronée conduisant à l'altération de la pureté de l'enfant. Les Chrétiens et les Juifs sont donc considérés comme non purs, des êtres qui ne sont pas sains.
Ce Message vous semble-t-il être un Message de Respect et de Tolérance entre Communautés ? L'Imam considère l'Islam au dessus de toute Religion, la Religion de la Pureté, de la saine nature. Quel type de comportement envers les autres Communautés, ce type de prèche risque-t-il d'induire dans l'Esprit des Musulmans écoutant ce prèche ?

Le prédicateur Farid Mounir, président du Centre Socio-Culturel Islamique de Longjumeau (CSCIL), vient donner les sermons du vendredi à la Mosquée d'Élancourt. On peut suivre une de ses conférences sur "Les méfaits des péchés" donnée le 09/09/2011, quelques extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy) :


FARID MOUNIR ET LE JOURNAL TÉLÉVISÉ :

792654laurenceferrari.jpg

322524FaridMounir.png
Le prédicateur Farid Mounir

"Regardez les femmes dénudées à la télévision. Aujourd'hui, nous tous on regarde les informations, le journal télévisé, et parfois on a aujourd'hui des demoiselles qui sont presque toutes nues, décolletés, on voit tout, et tu vois toute la famille qui regarde le journal, et personne ne baisse la tête. La femme, elle ne dit pas à son mari et à ses enfants : "Arrêtez de regarder cette femme, elle est mal habillée!". Et le mari ne dit pas à son épouse : "ne regarde pas telle ou telle personne, elle est mal habillée ! Leur tenue n'est pas correcte ! Allah nous a défendu de regarder de telles personnes et nous a demandé de baisser le regard !"
Non, personne ne dit rien. Et si tu dis ça, ils vont dire : "mais t'es fou toi ! Comment ça, on n'a pas le droit de regarder les informations ? Il faut qu'on reste ignorant ?"
Est-ce que c'est ça qu'on vient de dire ? Tu ne peux pas écouter la radio, ou acheter les journaux ? Ne pas regarder cette femme mal habillée ? Aujourd'hui cela est devenu banal, tout le monde le fait !
"

Pour Farid Mounir, une femme avec un décolleté est mal habillée et dénudée.
Le Musulman se doit de baisser le regard, car le fait qu'une femme ne couvre pas son corps d'un voile est considéré par le prédicateur comme une perversion. Toute manifestation de Féminité, de Beauté, de Charme, de Séduction, de Sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques. Pour être respectée, la Femme se doit de couvrir ses formes (taille, hanches, fesses, décolleté, jambes).
Par ce Prèche, Farid Mounir explique par un savant lavage de cerveau à son auditoire exclusivement masculin que seules les femmes recouvertes d'un voile méritent de la considération.

Farid Mounir fait par ailleurs actuellement campagne pour la construction d'une ambitieuse Mosquée à Longjumeau, ville de l'Essonne administrée par Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l'Écologie. Une participation financière est demandée aux Fidèles Musulmans de Longjumeau pour financer sa construction.

422994ProjetmosqueLongjumeau.png

229150morizet.jpg

En juin 2009, la municipalité de Lonjumeau administrée par Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l'Écologie, a déjà proposé au CSCIL présidé par le prédicateur Farid Mounir l'acquisition d'un terrain pour construire une Mosquée.

L'Islam enseigné à la Mosquée d'Élancourt où prèche Farid Mounir vous semble-t-il respectueux des Valeurs de la société Occidentale ? Va-t-il dans le sens de l'intégration de la Communauté Musulmane ? Pensez-vous que cela sera un Islam Respectueux de la Tolérance, de la Fraternité, de la Femme qui sera enseigné aux jeunes Musulmans dans la future Mosquée de Longjumeau ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 30 septembre 2011

Conférence à la Grande Mosquée Ennour de Gennevilliers: la Femme Musulmane doit rester à la maison, se préserver et se consacrer à Dieu et à son mari

La nouvelle Mosquée Ennour de Gennevilliers a ouvert ses portes le 10 octobre 2009 en présence du préfet du département. La mosquée dispose de deux tours, d'un revêtement spécial sur mesure posé sur les 1.400 m2 dédiés à l’accueil de plus de 2.000 fidèles, l’espace femmes se situant à l’étage. Cette première phase d’un chantier bien plus vaste et ambitieux aura également coûté quelque 2.5 millions d’euros. La seconde partie du chantier, qui comprend la réalisation, à l’avant de la mosquée, d’une partie culturelle avec cours de classe, bibliothèque et salles de conférence nécessite encore plus d’un million d’euros d’investissement.

546535MosqueGennevilliers.jpg

                               Mosquée de Gennevilliers Ennour et ses deux tours.

Le 20/03/2011, une conférence sur la "pudeur, une branche de la Foi" est donnée par le Cheikh Abdelali Mamoun dans la Mosquée dont l'intégralité est disponible au format mp3 sur le site de la Mosquée, dont voici quelques extraits (hard-copy) :

"En plus de la pudeur de Dieu, il faut manifester de la pudeur à l'égard des gens qui nous entourent, car ceci est indissociable, car si j'ai honte de Dieu, j'ai honte des gens. Donc, je ne me promène pas dans la rue à moitié nu, en short par exemple, ou je vais aller à la piscine, le prophète nous a recommandé de faire de la natation. Si je sacrifie la pudeur pour faire de la natation, ce n'est plus de la natation, c'est de la perversion, car aujourd'hui on sait que dans les piscines municipales, on n'a pas la possibilité d'avoir des piscines reservées aux hommes on l'on porte des pantalons jusqu'aux genoux, on est obligé de porter un maillot de bain, et on est obligé de se baigner dans un bassin ou il y a d'autres femmes, qui sont elles aussi dans la même tenue que nous. Donc la natation c'est bien, mais si c'est au détriment de la pudeur, j'en ai pas besoin, et j'ai un devoir de transmettre ça à mes enfants.
[...]
Des filles me posent des questions sur mon site Facebook: "Est-ce que j'ai le droit de me maquiller et de sortir ?" Je lui dis, pourquoi tu veux te maquiller ? Elle dit "c'est pour moi-même." Donc ça veut dire que tu te promènes dans la rue avec un miroir, pour te regarder [...] avec un décolleté, pantalon taille-basse [...] c'est la mode!
"J'ai 20 ans, j'ai rencontré un garçon et je voudrais me marier avec lui." D'ou as-tu le droit de fréquenter ce garçon et faire des projets de mariage avec lui ? Depuis quand tu fréquentes les garçons pour parler de relations conjuguales avec un homme ? Normalement, c'est ton papa qui va te ramener un garçon, d'abord il le choisit, il passe son filtre, et après on te demande à toi si tu le veux, voilà comment ça se passe. J'ai marié parfois des soeurs avec des Frères qu'elles n'aiment pas. Mais pourquoi elles se sont mariées ? Parce qu'elle a commis l'irreversible, l'adultère, la fornication, elle a été dévergée. Son plan c'est quoi : je vais me marier avec lui, après je divorce, comme ça je suis libre. [,,,] J'ai envie de profiter. Mais de quoi veux-tu profiter , exciter les hommes et les garçons ? [...]
Une femme qui se donne trop facilement n'a aucune valeur, une femme au contraire qui se préserve, qui a de la pudeur a de la valeur. Les gens ils t'utilisent et ils te jettent comme un chiffon. La femme tombe enceinte, et quand il faut passer aux choses sérieuses...Tu m'avais promise le mariage! "ça va pas, moi je veux pas! Tu vas avorter tout de suite, j'en veux pas du gamin!". La fille pleure. [...]
Pour éviter ces situations, il faut encourager le mariage précoce, qu'est-ce que c'est que ces manières et cette mentalité, ou il faut d'abord finir ses études avant de se marier ? Au contraire, le mari l'accompagne, l'encourage, il va la chercher à la sortie des classes. Mais aujourd'hui, elle ne pense pas au mariage tant qu'elle n'a pas terminé ses études et obtenu son diplôme. Mais qu'est-ce qu'elle va en faire de son diplôme ? Tous les jours, je reçois des coups de fil de femmes : "je suis medecin, je suis cadre". Et alors ? "Alors , je ne peux pas prier, je suis obligée de faire la bise, de serrer la main, de laisser les gamins à la crèche, ils mangent du porc, je ne peux pas porter le foulard", 1000 problèmes dus au fait que la femme a une activité professionnelle. Les conditions ne sont pas respectées pour que la femme travaille. [...]
Une dame m'a appelé, elle m'a dit qu'elle ne pouvait pas prier au travail. Qui t'as dit d'aller travailler ? tu es mariée ? Alors laisse ton mari faire le boulot. Les aides sont suffisantes pour que tu puisses élever ses enfants à la maison. Elle a juste un bénéfice en travaillant de 200 euros par mois en moyenne. Pourquoi ? Pour se lever tôt, passer 2 heures devant la glace, le métro, le RER, le bus, les odeurs, et après au retour à la maison, elle est KO, mais ce n'est pas fini, ile soir en arrivant, il faut qu'elle fasse le ménage, parce qu'elle a laissé la maison sale, le repassage, le lavage, la vaisselle, les commissions, régler les factures, c'est quoi cette vie ? C'est l'émancipation. Alors qu'en restant à la maison, elle se lève tranquillement fait le ménage, se parfume pour accueillir son mari à la fin de la journée et n'a pas à subir les harcèlements sexuels, moral, pour une "carrière" avec 200 euros de plus par mois au travail.
Mais non, elle préfère garder son travail parce que "on ne sait jamais". Vous savez c'est quoi "on ne sait jamais" ? C'est la peur du divorce, si elle se retrouve seule sans rien. Non seulement elle n'a pas confiance en son mari, mais elle n'a pas confiance en Dieu. [...] La pudeur n'apporte que le bien en se préservant."

Après avoir clairement condamné la mixité homme/femme dans les piscines municipales, le Cheikh Abdelali Mamoun ne délivre pas une conférence sur la Religion au sens spirituel du terme, mais bien sur des règles sociales strictes que les Musulmanes pratiquantes se doivent d'appliquer au nom de l'Islam. Le Cheikh explique devant son auditoire masculin comment leur femme doivent se comporter. La femme Musulmane se doit d'etre voilée, rester à la maison, faire les tâches ménagères et se consacrer à Dieu et à son mari en profitant si possible des aides et allocations de l'Etat. Le fait d'aller travailler, d'avoir une vie en dehors du tissu familial, de sortir et de se faire belle, de s'émanciper est fortement déconseillé par le Cheikh.

Pensez-vous que ce type de discours encourage l'insertion, l'intégration des Musulmanes dans la société française ? Peut-il justifier une montée du Communautarisme ?
Quelles conséquences ce choc culturel entre la vie de la Femme Musulmane et Occidentale peut-il provoquer ?

Beaucoup nous ont dit : "Dieu merci c'est comme au Bled!", je leur ai dit : "maintenant c'est notre Bled, on est au Bled, notre avenir, l'avenir de nos enfants est ici, il faut qu'on commence à réfléchir ici"
Mohammed Benali, président de l'association de la Mosquée de Gennevilliers

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 22 avril 2011