Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2015

Les organisateurs du « salon musulman du Val d’Oise » de Pontoise invitent des prédicateurs de l’Islam Radical misogyne, antioccidental et antisémite avec entre autres Éric Younous : « le Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs »

L'Islam s'enracine lentement mais sûrement sur le territoire français, en particulier dans les régions d'île-de-France. Le Val d'Oise n'est pas épargné, plusieurs Mosquées ont été construites ces 20 dernières années. On peut par exemple mentionner les Mosquées de l'Islam fondamentaliste d'Argenteuil, de Sannois, de Montigny-les-Cormeilles, ou encore de Cergy (inaugurée par Manuel Valls).

La ville de Pontoise est également gangrénée depuis plusieurs années par l'Islam Radical, en particulier à travers les prédicateurs de la Mosquée Masjid de Pontoise, infiltrée par une organisation terroriste qui agit dans plusieurs villes de France, le "collectif Cheikh Yassine", et son leader charismatique Abdelhakim Sefrioui, soutient officiellement sur son site Internet des terroristes du Hamas appelant à l'extermination des Juifs.


Le "collectif Cheikh Yassine", organisation islamiste antisioniste, et son leader politique Abdelhakim Sefrioui, infiltrés dans la Mosquée Masjid de Pontoise, le 17 février 2012, incitent les Musulmans à la révolte : "ils sont tous allés se prosterner devant leur maître, le dîner du CRIF !"

Depuis 2012, les organisateurs de differentes associations musulmanes organisent également le "salon musulman du Val d'Oise" au parc des expositions de Pontoise, avec comme invités, des prédicateurs fondamentalistes musulmans.
Les 12 et 13 septembre 2015, voici un aperçu des prestigieux invités pour cette nouvelle édition (hard-copy):

580779MosquePontoise2islamistes2.png

Les prédicateurs fondamentalistes misogynes, intolérants, antioccidentaux Musulmans invités au "salon musulman du Val d'Oise" les 12 et 13 septembre 2015 : Rachid Houdeyfa, Nader Abou Anas, Mehdi Kabir, Éric Younous, Hatim Abou Abdillah

On peut citer l'imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa. ci-dessous, un aperçu de sa vision des femmes :


"Le hijab c'est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n'a pas d'honneur, et si la femme sort sans honneur, qu'elle ne s'étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l'utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l'Enfer."
[05:04]
Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest, dans sa conférence "30 minutes pour te convaincre de mettre le hijab"

Pour l'imam, une femme qui ne porte pas le voile islamique est une femme sans honneur, sans aucune pudeur et négligée. Mesdames, si un jour vous croisez Rachid Houdeyfa dans la rue et s'il détourne le regard, vous saurez pourquoi !
Le prédicateur implante dans l'inconscient collectif des ses Fidèles Musulmans que la femme de type occidental est un vulgaire objet, sans moralité, infériorisée par rapport à la femme voilée musulmane, pure, chaste et soumise.

 

Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et prédicateur fondamentaliste de l’Islam radical misogyne, invite à ne pas suivre les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les « Supérieurs », et veut interdire la musique qui est d’après lui, « la voix de Satan ».
Voici une brève vidéo, comment les Musulmans doivent se comporter avec leur femmes, tel que le veut le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans :


Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et prédicateur au "salon musulman du Val d'Oise" :"la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison."

 

Le théologien Musulman Mehdi Kabir, prédicateur sulfureux, qui considère les femmes comme étant à l'origine de tous les vices : alcool, musique, argent, drogue, est également invité au salon musulman du Val d'Oise.

 

Voici comment Mehdi Kabir considère les mangeurs de porc :


"celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d'un porc. C'est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n'ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes.
Les gens, qui lorsqu'ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n'ont pas de pudeur vis à vis d'Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc.

Et le Prophète a informé qu'il viendra un temps où Allah transformera certains êtres humains en singes et en porcs."

Un Message de Tolérance et de Fraternité ?

L'invité Hatim Abou Abdillah, fervent défenseur de la cause "féminine musulmane", est au "salon musulman du Val d'Oise."


Hatim Abou Abdillah, imam de la Mosquée as Salam de Maisons-Alfort, prédicateur dans plusieurs Mosquées de banlieues et au "salon musulman du Val d'Oise", endoctrine les Fidèles à la haine des femmes non voilées et parfumées.

"Le Prophète nous dit : "des femmes, bien qu'habillées, seront nues. Ta soeur, ma soeur, ta mère, ma mère, et nos soeurs en général, celles qui font vitrines de leur corps dans la rue. Où est la jalousie envers nos femmes ?
Le Prophète a dit : "trois personnes auxquelles Allah n'adressera pas la parole, ton Seigneur ne te parlera même pas le jour de la Résurrection, Allah ne te purifiera pas. elles auront un châtiment atroce. Et le Prophète a cité parmi ces trois personnes : celui qui n'a pas de pudeur envers ces femmes, regardez l'état de nos soeurs, regardez comment nos mères marchent dans la rue ! Après ça, peut-on se considérer comme des hommes ? Tu vois un mari, un homme, avec sa barbe, marcher à côté de sa fille !
Le Prophète a dit : "des femmes bien qu'habillées seront nues, elles n'entreront pas au Paradis, ni même sentiront l'odeur du Paradis. Maudissez-les, car elles sont maudites ! Maudissez-les, car elles sont maudites ! Est-ce ma parole d'extrêmiste ? Est-ce ma parole d'islamiste, de fanatique, d'intégriste, ou est-ce la parole de ton Prophète ?
Il n'y a pas une femme qui se parfume, et sort dans la rue pour que les hommes sentent son odeur, sans qu'elle soit considérée auprès de son Seigneur comme une fornicatrice, fornicatrice, fornicatrice !"

[01:37]

Le fait de se rendre belle en portant des vêtements légers et se parfumer pour s'embellir est considéré par Hatim Abou Abdillah comme une perversion, une provocation, qui fait d'une femme une fornicatrice, une prostituée pour dire les choses crûment. Comment se fait-il que Hatim Abou Abdillah continue de diffuser sa propagande dans les plus grandes Mosquées de France ?
Que font les associations féministes, d'habitude si promptes à réagir dès qu'il s'agit d'intervenir contre les "catho intégristes" ? Pourquoi ce silence devant ces prédicateurs Musulmans misogynes et intolérants ?

 

Autre invité de prestige au salon musulman du Val d'Oise, le prédicateur Éric Younous, un français converti à l'Islam en 2001, formé à l'Islam Radical wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, autrement dit, une des branches les plus extrêmistes de la religion de "Paix et Tolérance", qui appelle à la haine des Chrétiens, des Juifs, et du monde Occidental, qui doit être conquis par les Musulmans.


Le prédicateur antisémite Éric Younous, invité de prestige au salon musulman du Val d'Oise les 12 et 13 septembre 2015

Voci un bref aperçu de l'idéologie développée par Éric Younous devant ses Fidèles :
"Accusé de toutes parts, et condamné au terme d'un procès truqué, déclaré coupable sans équivoque et désigné danger du XXIème siècle, ennemi de la raison de la liberté. Est-ce moi ? Est-ce nous ? Quel est mon crime exactement, quel est notre crime exactement ? Qui suis-je pour être détesté ainsi, insulté à tout va, de l'ouvrier de base n'ayant pas fait d'études, à l'homme politique au rang le plus élevé ayant fréquenté les meilleures écoles ?
Et bien non : ils ne détiennent pas le modèle absolu du bonheur et de la droiture. Ils n'ont aucune autorité à m'accuser, et encore moins à me juger. Ils mentent, ce sont des menteurs, ils étaient des menteurs lorsqu'ils ont colonisé nos pères, ils sont des menteurs lorsqu'ils veulent nous faire croire que nous ne sommes que des animaux."
[01:37]
extrait de la conférence donnée par Éric Younous sur "l'identité musulmane". (hard-copy)

Prèche assez classique de la mouvance de l'Islam radical wahhabite : Éric Younous explique aux Musulmans qu'ils vivent en France dans un pays hostile à l'Islam où ils sont continuellement persécutés, "insultés" et "traités comme des animaux". Si c'était le cas, pourquoi autant de Mosquées sont-elles construites en France, (2500 Mosquées construites sur le territoire français en moins de 30 ans) et pourquoi des milliers de Musulmans sont-ils prêts à mourir pour venir vivre dans ce pays ?
Le but de cette prédication est d'instaurer un climat de défiance envers les non-musulmans, souder ainsi la communauté musulmane, afin qu'elle ne se mélange pas avec des personnes qui leur sont soi-disant hostiles.
L'objectif étant de créer une génération de Musulmans soumise à un communautarisme militant, afin de pouvoir instaurer les lois de la Charia, très loin d'un Message d'Amour, de communion et de Fraternité entre les êtres humains et les peuples.

"L'organisation pour faire en sorte que l'Islam soit compris comme il se doit, c'est de l'action. Regardez par exemple dans la communauté juive. C'est exactement l'inverse. Regardez Chabbat, qui est l'adoration la plus importante pour eux. Qu'est-ce qui caractérise le Chabbat ? C'est l'inaction. Et n'oubliez pas que Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs. Quand Allah veut punir un peuple, il lui ordonne l'inaction."
[06:33]
extrait de la conférence donnée par Éric Younous sur "l'identité musulmane" à la Mosquée égyptienne de Stains, le 22 décembre 2014 (hard-copy)

Pour Éric Younous, les Juifs sont le peuple puni par Allah, peuple de l'inaction, alors que les Musulmans sont le peuple béni par Allah, le peuple de l'action.

Mais si on s'en réfère à la Bible :
« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. »

La Bible - Exode 20:8-11
Le jour de repos de la semaine, le Chabbat pour les Juifs, est un jour béni et sanctifié, et non pas une punition comme le prétend faussement Éric Younous afin de discréditer la communauté juive, qui serait donc méprisable, auprès des Fidèles Musulmans de Stains. Est-ce que ce type de prédication incite au vivre-ensemble, à la Fraternité ?
N'invite-t-il pas plutôt les Musulmans à détester les Juifs, et ainsi favoriser l'antisémitisme ?

Philippe Houillon, député-maire UMP de Pontoise, autorise tous les ans des prédicateurs antisémites, misogynes et intolérants de l'Islam fondamentaliste à venir endoctriner des centaines de Musulmans dans sa ville dans le cadre du "salon musulman du Val d'Oise".

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 25 août 2015

19/04/2015

La littérature islamique antisémite, antichrétienne, misogyne et pro-jihadiste de Daesh (État Islamique) base de l’enseignement de l’Islam à la Grande Mosquée Essalam de Montélimar

Montélimar est une commune d'environ 35 000 habitants située dans le département de la Drôme en région Rhône-Alpes entre Valence et Avignon.

Pour combler le manque de lieux de culte face aux revendications de la communauté musulmane florissante de Montélimar, un processus d'islamisation de la ville a été lancé, avec la complicité du maire UDI Franck Reynier. En effet, plusieurs projets ont vu le jour en quelques années pour satisfaire les associations islamiques locales.

Le plus récent est le projet de la Mosquée gérée par l’association franco-turque de Montélimar : 900 m² d’emprise au sol, 10 mètres de haut, le tout sur un terrain d’une superficie de 8 145 m² et avec une capacité d’accueil de 1 200 personnes, c’est l’un des grands centres cultuels et culturels turcs de la région Rhône-Alpes, le plus grand de la Drôme. Le coût de construction de l'édifice est estimé à un million d'euros. Ce nouveau lieu de Culte islamique de Montélimar a été inauguré le 18 mai 2013.


La Grande Mosquée franco-turque de Montélimar. Les associations islamiques turques construisent des Mosquées dans toute la France, mais il est interdit de construire des Églises en Turquie.

Rappelons qu'en Turquie, l'Église catholique n'est toujours pas reconnue.

Autre projet, en septembre 2008, Franck Reynier a proposé de mettre à disposition de la principale association islamique de la ville, l'Association Cultuelle Musulmane de Montélimar, un terrain d'une valeur de 120 000 euros pour un loyer symbolique d'un euro par an pendant 99 ans, afin d'y construire une Mosquée dans le quartier populaire de Pracomtal.
Un véritable cadeau, une aide déguisée attribuée à l'association islamique au mépris de la loi de 1905 de séparation du Culte et de l'État. Quelle entreprise ou institution autre qu'islamique pourrait bénéficier d'un tel avantage, et s'installer gratuitement sur un terrain au prix d'un euro par an ?
Face au FN et à la FNLP qui ont menacé de porter plainte contre cette disposition, la municipalité a changé d'avis, et le terrain avec un bâtiment (ancien boulodrome qui sera détruit) est mis en vente au prix de 190 000 euros.
Le projet a pris forme en quelques années : le lieu de Culte qui dispose d’une salle de prière pour hommes de 680 m², d’une mezzanine de 250 m2 pour femmes, d’un appartement pour l’imam ainsi que de trois salles de classe coranique, est aujourd'hui pleinement fonctionnel.


La Grande Mosquée Essalam de Montélimar

Pour aider les Musulmans à parfaire leur connaissance de l'Islam et à trouver leur voie, les responsables de la Mosquée Essalam de Montélimar ont mis sur la page d'accueil du site une bibliothèque numérique permettant de lire gratuitement en ligne, l'intégralité des ouvrages de référence de l'Islam au format PDF (hard-copy 1) (hard-copy 2).

En plus du Coran, on trouve les principaux recueils de la Sunnah du Prophète Mohamed, des compilations de hadiths authentiques. Les hadiths ne sont pas que de simples textes : ils constituent avec le Coran le corpus de base qui sert aux savants Musulmans pour constituer un système totalitaire social, juridique, économique, et législatif complet : la Charia

Parmi ces compilations de hadiths, la plus célèbre est "Riyad as Salihin", "les Jardins des vertueux" de l'imam AN-Nawawi écrit au XIII siècle.

Cliquer dans le menu à gauche sur "bibliothèque", ensuite sélectionnez dans la liste de livres proposée : "Riyad as salihin", pour accéder au livre au format PDF. Vous pouvez également vous procurer l'ouvrage à la FNAC ou sur Amazon :


Couverture de "Riyad-as-Salihin", les Jardins des vertueux, ou comment apprendre à devenir un parfait Musulman

Quelques courts extraits de l'ouvrage :

"1820. Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: L'heure ne se lèvera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs, au point que le Juif se cachera derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront alors: «O Musulman! Voici derrière moi un Juif, viens le tuer», sauf un arbre épineux de Jérusalem nommé «gharqad». C'est en effet un arbre appartenant aux Juifs». (ura)"

Le droit du mari sur sa femme : 284. Selon Talq Ibn 'Ali (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Quand l'homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain». (Rapporté par Attirmidhi et Annasâ'i)

285. Selon Abou Hourayra (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Si je devais ordonner à quelqu'un de se prosterner devant son semblable, j'ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari». (Rapporté par Attirmidhi)

286. Selon Oummou Salma (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Toute femme qui meurt jouissant de la satisfaction de son mari entre au Paradis.» (Rapporté par Attirmidhi)

288. Selon Ousâma Ibn Zeyd (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Je n'ai pas laissé après moi de tentation plus néfaste pour les hommes que les femmes».

L'interdiction pour la femme de voyager toute seule :

"990. Ibn "Abbàs (das) rapporte qu'il a entendu le Prophète (bsdl) dire: «Surtout qu'un homme ne reste pas en tête à tête avec une femme sauf si elle est accompagnée d'un parent n'ayant pas le droit de l'épouser. De même que la femme n'a pas le droit de voyager sans être accompagnée de ce parent». Quelqu'un dit: «O Messager de Dieu! Ma femme est sortie en pèlerinage et je viens d'être enrôlé pour telle campagne militaire».

Le mérite de la guerre sainte :

"1314. Jàber (das) rapporte que quelqu'un a demandé une fois au Messager de Dieu (bsdl): «Où serai-je? Ô Messager de Dieu! si je suis tué au service de Dieu». Il dit: «Au Paradis». Il jeta aussitôt les quelques dattes qu'il avait dans la main et se lança dans la mêlée jusqu'à ce qu'il fût tué». (Rapporté par Moslem)"

Toujours en consultation sur la bibliothèque numérique proposée par la Mosquée Essalam de Montélimar, le "sahih Mouslim", véritable manuel de guerre du parfait Musulman, un condensé de propagande antisémite, antichrétienne et misogyne, préchant le Jihad, la Guerre Sainte contre les Mécréants et la mise en place du Califat, une société islamique sous la Charia, incompatible avec les valeurs occidentales.
Cet ouvrage sert de référence aux armées de Daesh (État Islamique) pour justifier les combats contre les Infidèles, les Chrétiens et les Juifs afin d'imposer le califat, comme on peut le constater dans leur journal de propagande numérique n°1 et 2 "Dar-Al-Islam", truffé de références au "Sahih Mouslim" (numéro 1 et numéro 2 en intégralité sur ces liens).


Couverture du "Sahih Mouslim" livre de référence pour les combattants de Daesh en Syrie, en Irak et en Afrique, et pour les responsables de la Mosquée Essalam de Montélimar

Extrait du sommaire du "Sahih Mouslim", avec les règles d'application de la Charia dans un État islamique

"Qu'Allah maudisse la France", couverture du numéro 2 du journal de propagande de Daesh "Dar-al-Islam", avec pour référence le "Sahih Mouslim"

Daesh justifie ses conquêtes territoriales pour imposer le Califat islamique par un hadith du "sahih Muslim" :
"Indication : L’annonce du Prophète (paix et bénédictions sur lui) que le royaume de sa communauté s‘étendra sur la terre entière.
La preuve : D’après Thawbân (Qu’Allâh soit satisfait de lui) le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit : Certes Allâh m’a montré la terre, j’ai vu l’orient l‘occident, ma communauté aura le royaume de ce qui m’a été montré.
[Rapporté par Mouslim n°2889]."
journal de propagande n°1 de Daesh "Dar-al-Islam", p11

Quelques extraits de l'ouvrage du "Sahih Mouslim", intégralement disponible en ligne à partir de la bibliothèque du site de la Mosquée Essalam de Montélimar, et également sur ce lien :

peines légales .
Peine appliquée au voleur et valeur du vol
"3189. 'Aïcha (que Dieu l'agrée) a dit : "L'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) ordonnait de couper la main du voleur quand il s'agit de la valeur d'un quart de dinar ou davantage".
p180

Peine criminelle appliquée à l'adultère
"3201. La lapidation, dans le Livre de Dieu, est de droit contre quiconque, homme ou femme, commet l'adultère alors qu'il est marié, quand la preuve est faite par le témoignage, par la grossesse ou l'aveu."
p181

Peine criminelle appliquée au buveur du vin
"3218. D'après Anas Ibn Mâlik (que Dieu l'agrée), comme on amena au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) un homme ayant bu du vin, celui-là le fustigea, environ quarante fois, avec deux branches de palmier."
p182

JIHAD

Permission d'attaquer à l'improviste les polythéistes antérieurement appelés à l'Islam
"3260.'Abdoullâh Ibn 'Omar (que Dieu agrée le père et le fils) a dit : "D'après Nâfi`, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) fit une expédition contre les Banû Al-Mustaliq et les surprit au moment où ils abreuvaient leurs troupeaux; il tua un certain nombre de combattants et emmena quelques captifs; ce fut ce jour-là que le Prophète captiva Juwayriya. C'est 'Abdoullâh Ibn 'Omar qui faisait partie de cette expédition, qui m'a transmis ce hadîth".
p186

Tuer les femmes et les enfants la nuit, sans le faire exprès
"3281. As-Sa`b Ibn Jaththâma (que Dieu agrée le père et le fils) a dit : Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui), interrogé au sujet des femmes et des enfants des polythéistes qui sont tués (involontairement) dans une attaque nocturne (menée par les musulmans), dit : "Ils font partie d'eux" (c.-à-d., vous n'avez pas de tort de les avoir tuer involontairement)."
p187

"Les butins sont licites à la communauté musulmane" [...] "Celui qui tue (un ennemi) à droit à ses dépouilles"
p187-188

Expulsion des juifs du Hedjaz
"Nous nous mîmes en route avec le Prophète et quand nous arrivâmes chez les juifs, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) les interpella en ces termes : "Ô troupe de juifs! Embrassez l'Islam et vous trouverez le salut". [...] Sachez que la terre n'appartient qu'à Dieu et à Son envoyé et que je veux vous expulser du territoire que vous occupez. Que celui de vous qui possède quelque bien le vende. Sinon sachez bien que la terre n'appartient qu'à Dieu et à Son envoyé".
p191

D'après 'Aïcha (raa), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dit, lors de sa maladie à la suite de laquelle il succomba : "Que Dieu maudisse les juifs et les chrétiens qui ont pris les tombes de leurs Prophètes pour oratoires". 'Aïcha poursuivit : "Sans cela, on aurait fait bâtir la tombe (du Prophète) sur une place éminente, mais il craignait qu'on la prenne pour oratoire" p59

"D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Que Dieu combatte les juifs qui ont pris pour oratoires les tombes de leurs Prophètes." p60




Églises profanées et détruites par Daesh en Syrie et en Irak au nom du Coran et de la sunnah tel que le veut le Prophète Mohamed dans le "sahih Mouslim"

"822. D'après 'Aïcha (raa), Oum Habîba et Oum Salama racontaient à l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) qu'elles avaient vu, en Abyssinie, une église dans laquelle il y avait des représentations figurées.
L'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) leur dit : "Chez ces gens-là, quand un homme vertueux meurt, ils bâtissent sur sa tombe un oratoire où ils dessinent de telles représentations. Ces gens-là seront les pires des créatures aux yeux de Dieu le Jour de la Résurrection".
p59

"3943. D'après 'Abdoullâh Ibn Mas'oûd (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Au Jour de la Résurrection, les gens qui éprouveront de la part de Dieu les plus terribles châtiments seront les peintres (plutôt, fabricants de figures : peintres, sculpteurs, dessinateurs et autres)".
p227

"220. D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Je jure par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, il s'en faut de bien peu que le fils de Marie (que la paix soit sur lui) descende pour vous juger équitablement. Il brisera le crucifix, tuera les porcs, fera disparaître la capitation."
p22

"les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! Comment s'écartent-ils (de la vérité)?"
Le Coran 9:30

"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies."
Le Coran 9:29

En mars 2013, les habitants du village chrétien d’Al-Duvair en Syrie sont entièrement massacrés, dont femmes et enfants, par les rebelles syriens de l’Armée Syrienne Libre (ASL) ayant prêtés allégeance à Al-Qaïda, et suivant les préceptes de l'Islam.

Pendant les festivités de Pâques le 2 avril 2015, les islamistes massacrent 148 Chrétiens à l'Université de Garissa au Kénya


Daesh se réfère au Sahih Mouslim (hadith 3261) pour déterminer le statut des Chrétiens en terre d'Islam. Il concerne les Chrétiens adultes mâles non-esclave, en bonne santé et financièrement solvables.
Les Chrétiens ont le choix entre trois possibilités :
1) se convertir à l'Islam
2) rester Chrétiens, mais ils doivent alors s'acquitter d'une taxe, un impôt, la Jizyah :
    4 dinars pour ceux qui possèdent de l'or
    40 dirhams pour ceux qui possèdent de l'argent
    (1 dinar -> 4,25g d'or 21 carats : 1 dirham -> 2g d'argent)
3) la décapitation ou la crucifixion

Toutes les Églises sont détruites.

Le Patriarche Kirill de Moscou et de toutes la Russie en revenant de sa visite en Syrie écrivait dans une lettre adressée au président Barack Obama :
"La ville de Mossoul comptait 45 églises. Il n'en reste plus une seule, les lieux de culte ont été détruits. 400 églises ont été détruites en Syrie.
[...] Le Christianisme est la religion la plus persécutée.
La même chose se produit au Nigéria, au Pakistan et en Afrique du Nord. Dans plusieurs pays en Europe aussi, les gens n'ont plus le droit de montrer leur Croix au travail, au nom de la tolérance, ils n'ont plus le droit d'utiliser le mot "Noël", ou "Pâques", qui deviennent les vacances d'hiver et de printemps."

Plusieurs reportages dans l'état islamique font mention de massacres de Chrétiens et de populations non-musulmanes. Les documentaires réalisés par les journalistes Ian Birrell et Medyan Dairieh sont assez édifiants.

Ces ouvrages justifiant ces massacres incitent au repliement, au commmunautarisme, au rejet de l'Autre, de tout ce qui n'est pas islamique, et à la séparation entre les Musulmans et les Mécréants. Question inquiétante : ces livres sont-ils également utilisés comme base des cours dispensés aux enfants de l'école coranique de la Mosquée de Montélimar ?

On peut suivre l'orientation idéologique du lieu de Culte de Montélimar, en écoutant les précheurs comme l'imam Abdallah, un prédicateur de l'islam politique antisioniste qui dispense sa "Bonne Parole" dans plusieurs Mosquées de France, venu donner un sermon à la Mosquée Essalam de Montélimar, un court extrait :

"Il faut qu'on aille chercher nos droits. C'est notre rôle en tant que Musulman et en tant que citoyen. On doit chercher nos droits, on doit aller pour réclamer nos droits et les prendre. Heureusement que nous sommes dans un pays de droit, et on doit réclamer ces droits, avoir nos mosquées, pratiquer sa religion, être enterré selon les règles de l'Islam, ça c'est des choses importantes, et c'est les Musulmans qui doivent le faire. Les autres ne vont pas venir à nous : "Tenez, on va vous donner ça". Si nous ne représentons pas une force dans ce pays, on sera toujours traité d'une mauvaise manière."
[31:15]
conférence de l'imam Abdallah à la Mosquée de Montélimar "vivre sa foi en France" en février 2015

D'après l'imam Abdallah, les Musulmans vivraient en France en milieu hostile, ils sont "traités de mauvaise manière" parce qu'ils ne veulent pas faire de concession, et pratiquer l'Islam comme s'ils étaient dans un pays musulman.

Aperçu de l'idéologie véhiculée par l'imam Abdallah à ses Fidèles :

"En interdisant la manifestation pour Gaza à Paris le lobby sioniste vient de rendre le plus grand service à la lutte pro-palestinienne ! Ils viennent de prouver, à tous les français et au monde, qu'ils sont l'ennemis de la démocratie, les pro de la justice à plusieurs vitesses, les oppresseurs de la liberté d'expression."
[...]
"Gaza est Auschwitz en plus grand, les bombes de phosphores ont remplacées les chambres à gaz.
Le nazisme et le sionisme : deux idéologies mais même arrogance, même barbarie, des outils plus modernes mais aussi mortels.
Ce qu'a fait Hitler aux juifs est une énorme injustice.
Ce que font les sionistes aux palestiniens est une énorme injustice."


Sur son site internet officiel, l'imam antisioniste Abdallah, prédicateur à la Mosquée Essalam de Montélimar, compare Gaza à Auschwitz, un camp de concentration, le nazisme et le sionisme seraient deux idéologies identiques, destructrices et barbares.
(hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3) (hard-copy 4)

Pour l'imam Abdallah, le programme d'extermination mis en place par Hitler et Heydrich pendant la deuxième guerre mondiale afin d'exterminer la population Juive de la planète, plus de six millions de femmes, enfants, vieillards liquidés, assassinés et jetés dans les chambres à gaz à l'échelle industrielle en mois de cinq ans, est mis sur le même plan que la riposte israélienne face aux tirs de roquettes du Hamas à l'été 2014.
Il faut rappeler que depuis la création de l'état d'Israël en 1948 jusqu'à aujourd'hui, la population de la bande de Gaza a été multipliée par six en passant de 250 000 à 1 500 000 habitants. S'il y a eu génocide à Gaza, il est plutôt raté ! L'imam Abdallah développe une véritable propagande d'incitation à la haine du sionisme et d'Israël, considéré comme un état nazi.

Montélimar réunissait par ailleurs le 20 décembre 2014 un colloque des imams de la région de Montélimar donné entièrement en langue arabe. Cela va-t-il dans le sens de l'intégration de la communauté musulmane dans la société française ?

"Je souhaite que ce projet de lieu de culte musulman se réalise. Il n'est pas normal que la communauté musulmane pratique dans les conditions actuelles. La communauté a choisi un terrain qui lui convient à Pracomtal. Je viens de demander aux services municipaux de signer avec ses représentants un bail emphytéotique (d'une durée de 99 ans) pour 1 euro symbolique.
Au lieu d'acheter le terrain à la Ville, la communauté musulmane pourra en disposer pour un euro. Je pense que l'on aura à délibérer sur ce sujet lors du conseil municipal du 29 septembre 2008".

Le maire UDI Franck Reynier livre progressivement la ville de Montélimar aux islamistes qui diffusent une propagande antisémite, antichrétienne et jihadiste


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 19 avril 2015

23/02/2014

Comment bien battre sa femme, les sites islamistes recommandés par les responsables de l’Association Musulmane Yerroise (Mosquée de Yerres)

Yerres est une commune française située au sud-est de Paris dans le département de l’Essonne (91) en région Île-de-France.

Depuis un peu plus d'une dizaine d'années, une communauté Musulmane s'est installée dans la ville. Au fil du temps, la communauté se structure et en 2003, l'Association Musulmane Yerroise (AMY) est née. l'AMY est une association culturelle ayant pour but de promouvoir le développement culturel, cultuel et structurel de la communauté musulmane d'Yerres et de ses environs, en étroite collaboration avec les autorités locales compétentes. Pour pallier aux manques de lieux de Cultes Musulmans sur la commune, l'association obtient du maire Nicolas Dupont-Aignan (Debout La République) une salle de prière dans les locaux mêmes de la mairie, au mépris de la laïcité et de la Loi de 1905, l'État ne devant favoriser et ne financer aucun Culte.

Un local associatif est finalement réaménagé en Mosquée au 101 rue Raymond Poincaré à Yerres. L'école coranique de la Mosquée de Yerres permet, tous les dimanches de 10h00 à 12h00 aux enfants à partir de 7 ans de suivre des cours de langue Arabe et du Coran.

Qu'enseignent les prédicateurs Musulmans de l'AMY ? Un Islam ouvert et tolérant, respectueux des principes de la République Française ? L'AMY met à disposition un site officiel Internet pour mieux comprendre l'Islam. Les internautes peuvent ainsi parfaire leurs connaissances du Coran et de la sunnah du Prophète Mohamed, un article de référence tiré du site fondamentaliste islamique http://sajidine.com en donne une présentation : (hard-copy) "S'il (le Musulman) renie certains principes des croyances essentielles, qu'il en doute, rejette un devoir ou un interdit unanimement reconnu ou renie un seul mot du Coran, il sort de la religion, il est considéré comme un renégat auquel on enlève la nationalité islamique. L'apostasie est le plus grand crime en Islam."

Quitter l'Islam est un crime. Les Musulmans sont soumis à la pression de la communauté, ceux qui tentent de partir, de délaisser la religion, seront considérés comme des traîtres, des "renégats", rejetés par le groupe. La suite de l'article réoriente directement vers le site fondamentaliste http://sajidine.com (hard-copy), où l'on peut trouver toute la documentation de l'Islam rigoriste, en particulier les recueils de hadiths, comme le "Jardin des Vertueux" (hard-copy), véritable manifeste d'incitation à l'antisémite et l'antichristianisme et à la misogynie.

Sur http://sajidine.com, les fêtes autres que musulmanes sont interdites et ne doivent pas être fêtées. (hard-copy)

"En ce jour de 14 février, soi-disant « fête des amoureux » il nous semble important d'inviter le musulman à ne pas fêter ou participer à des fêtes d'origines païennes et de nous intéresser à la relation qui lie époux et épouse."
[...]
"L’Islam est basé sur l'adoration pure, pure de toutes associations et de toute adoration qui n'est pas légiférée et agréée par Allah et son Messager. A cet effet, nous vous invitons chères soeurs, chères frères de ne pas vous laisser prendre par la "Saint Valentin"."

L'Islam est totalitaire. Tout ce qui n'est pas islamique doit être rejeté. Les prédicateurs interdisent donc aux Musulmans de fêter la Saint-Valentin, fête des amoureux, car ne figurant pas dans le Coran.

On remarque que les responsables du site internet officiel de l'AMY publient également les préconisations pour bien se comporter en Islam avec sa femme. Le site internet comprend un chapitre sur "la femme en Islam", en cliquant sur "en savoir plus" (hard-copy) en bas de l'article, on accède au site islamiste http://www.womeninislam.ws/fr décrivant le statut de la femme en Islam (cliquez sur le lien du paragraphe "la correction infligée à la femme"), quelques extraits en gras italique ci-dessous : (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3)

LA FEMME EN ISLAM - La correction infligée à la femme

"Allah (l'Unique) dit :

Quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez pas de voie contre elles. (Sourate 4: An-Nissa, verset 34.)

L’Islam a interdit de frapper la femme et a sévèrement mis en garde contre une telle attitude, parce qu’elle est généralement faible et incapable de se défendre. Le Prophète (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:

«Qu’aucun de vous ne frappe sa femme comme on frappe un esclave alors qu’à la fin du jour il coïtera (peut-être) avec elle ». (Al Boukhari (5/1997), hadith n° 4908.)

Malgré cette interdiction, il a permis de la corriger, en cas de nécessité extrême et dans des circonstances spéciales, lorsque la femme se révolte contre son mari, en lui désobéissant sans raison valable. Oumou Koulthoum, fille d’Abû Bakr rapporte que : On avait interdit aux hommes de frapper leurs femmes, puis ils se plaignirent contre elles chez le Prophète (qu'Allah soit satisfait de lui) qui leur laissa la voie libre pour les frapper, puis il dit : «La famille de Muhammad a reçu cette nuit la visite de soixante-dix femmes, toutes ayant été frappées ».

Dans ce noble verset, Allah (l'Unique) a expliqué les voies à suivre pour traiter la rébellion de la femme contre son mari –la pilule est parfois amère mais l’homme l’accepte afin de parvenir au bien escompté-, en trois étapes :

Première étape : l’étape du conseil, de l’exhortation, de l’intimidation par l’évocation du châtiment d’Allah, le rappel des droits du mari et de l’obligation de lui obéir. Cette phase se caractérise par la douceur dans la parole et l’affection. Si cette phase n’a pas été concluante, on passe à l’étape suivante.

Deuxième étape : L’étape de la mise en quarantaine dans le lit qui consiste à s’abstenir d’avoir des rapports avec elle, à lui tourner le dos au lit et ne plus lui adresser la parole. Dans cette phase, on joint la douceur à la dureté. Si ce traitement n’a pas été efficace, on passe à l’autre étape.

Troisième étape : La phase de la correction qui doit se faire sans violence, c’est-à-dire : sans lui faire de fracture, ni laisser de marque et en évitant le visage, car le but c’est de rétablir la discipline et non de lui faire mal, et de lui faire comprendre que son acte est inadmissible. Répondant à un homme qui lui avait demandé quel est le droit de l’épouse sur l’époux, le Prophète (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

« C’est la nourrir quand tu te nourris, l’habiller quand tu t’habilles, ne pas frapper son visage, ne jamais lui dire : “Que Dieu l’enlaidisse !” et ne pas la mettre en quarantaine en dehors de son foyer ».(Ibn Hibbane (9/482), hadith n° 4175.)

Cette correction s’applique à deux catégories des femmes, ainsi qu’elles ont été établies par les psychologues :

Première catégorie : Les femmes autoritaires : ce sont celles qui éprouvent un plaisir à braver leurs maris et à les assujettir

Deuxième catégorie : Les femmes soumises (masochistes) : Ce sont celles qui éprouvent le plaisir à être frappées et à souffrir. G-A-Hodfield, un psychologue européen dit dans son livre La Psychologie et l’Ethique : « L’instinct de soumission s’accroît et la personne éprouve du plaisir à être assujettie et est ainsi heureuse de supporter la douleur. Cet instinct est très répandu chez les femmes, même si elles l’ignorent, c’est pour cela qu’elles sont connues pour leur capacité à mieux supporter la douleur que les hommes. Ce type de femme est plus impressionné par son mari chaque fois qu’il la frappe et la brutalise et il n’y a rien de plus pathétique pour ce genre de femmes qu’un mari toujours trop doux qui ne se révolte jamais malgré la provocation ».

La correction physique n’est intervenue qu’en dernier lieu dans les différentes phases du redressement et de l’éducation. L’Islam n’autorise le recours à celle-ci que si l’exhortation et la mise en quarantaine n’ont pas servi, de même, on ne recourt pas à cela avec une femme qui préfère le divorce à la correction. Il est à noter que la discrétion est de mise dans l’application de ces étapes : il faut que cela se passe entre les époux, hors de la vue des enfants et des proches. La correction est considérée comme un des moyens de la discipline et de l’éducation. Le père par exemple corrige son fils, le maître son élève dans le but de les discipliner et les éduquer.

Ensuite Allah (l'Unique)a indiqué à la fin du verset que cette mesure disciplinaire est suspendue dès lors que la femme devient obéissante, Allah (l'Unique) dit en effet :

Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes Haut et Grand. (Sourate 4 : An-Nissa, verset 34.)

Ceci prouve que le but visé par ces différentes phases est le rétablissement de l’ordre à travers lequel l’Islam veut préserver la famille de la dislocation, éviter la dispersion des enfants et les conséquences psychologiques qui accompagnent inéluctablement les divorces."

D'après les responsables de la Mosquée de Yerres, il est interdit au Musulman de frapper sa femme, sauf si elle lui désobéit. On peut imaginer que si la femme musulmane refuse de faire la vaisselle comme lui demande son mari, alors le mari doit imposer son autorité en trois étapes : la sermoner, la mettre en quarantaine, puis en dernier recours si elle est toujours désobéissante, il est alors permis de lui cogner dessus, mais précise-t-on : "sans lui faire de fracture, ni laisser de marque et en évitant le visage". Ouf, l'honneur est sauf !

Au passage, en cliquant sur "polygamie, témoignage", on remarque que la polygamie est une législation autorisée en Islam (hard-copy): "La polygamie est une législation divine qu’il n’est pas permis à celui qui croit aux messages célestes de nier ou de contredire. La polygamie en Islam est une sunna comme dans les autres religions célestes qui l’ont précédé"

L'AMY administre par ailleurs une chaîne Youtube diffusant des vidéos pour promouvoir l'Islam auprès des Fidèles. (hard-copy) La chaîne est accessible à partir du site officiel de la Mosquée (hard-copy)

Parmi les différentes vidéos diffusées par l'AMY, on trouve celle de l'islamiste radical indien Zakir Naïk, un extrait d'une de ses prédications donnée devant des indiens, en gras italique ci-dessous :

L'islamiste radical indien Zakir Naïk, une référence théologique pour les responsables de l'Association Musulmane Yerroise

"Frères ! Comme je l'ai déjà dit dans la Sourate al-Imran chapitre 2 verset 19 : "Certes, la Religion acceptée d'Allah c'est l'Islam." Donc, la seule religion acceptable auprès d'Allah, c'est l'Islam. L'islam veut dire céder votre volonté à Dieu.
Si vous lisez le Christianisme, le mot "Christianisme" n'existe pas dans toute la Bible. Comme l'Hindouisme n'est pas présent dans les textes hindous. Le mot "chrétien" apparaît dans les Actes des Apôtres, pour décrire les disciples de Jésus. C'était un surnom donné dans le livre des Actes par Antioche. Donc, le mot "chrétien" n'existe pas dans la Bible.
Donc Jésus préchait l'Islam. Il va revenir dans ce monde pour expliquer qu'il n'y a pas de Christianisme. Comme le Coran dit à propos d'Abraham, il n'était pas Juif ou Chrétien, il était Musulman. Abraham préchait l'Islam. Moïse préchait l'Islam.
[...]
Quelqu'un qui dit je ne suis pas ma Volonté mais la Volonté de Dieu, c'est un Musulman. Jésus était Musulman. Jésus préchait l'Islam. J'ai donné un cours sur les similarité entre le Chrisianisme et l'Islam, et j'ai démontré que le Christianisme ordonne de Croire en un seul Dieu, ne pas Croire dans la Trinité, ou que Dieu ait un fils, ou ne pas créer d'images.
Tout est dans la Bible. Il y a des versets à propos de la prière musulmane, l'aumône, le pélerinage et ne pas boire d'alcool. Allah est le même pour toute l'Humanité. Il a seulement donné une religion qui est l'Islam. Toutes les autres religions sont corrompues dès leur forme d'origine."
propagande antichrétienne et antihindouiste du prédicateur indien Zakir Naïk devant les indiens (hard-copy)

Pour le prédicateur Zakir Naïk, toutes les religions sont des corruptions, seule l'Islam est la vraie religion. Abraham, Moïse, Jésus et tous les Prophètes de la Bible étaient Musulmans. Le Christianisme, l'Hindouisme ou le Judaïsme n'existent donc pas. Il n'y a pas de Trinité et Jésus n'est pas le Fils de Dieu. Les Chrétiens, les Juifs et les Hindouistes vivent donc dans le péché et la corruption car ne croyant pas à la seule et vraie religion, l'Islam. Une incitation à la haine à peine déguisée contre les communautés juives, chrétiennes et hindouistes.

Parmi les autres vidéos diffusées, l'AMY fait la promotion de l'islamiste radical américain Khalid Yassin, (hard-copy), un prédicateur très prisé dans le monde Musulman, adepte de la théorie du complot. Pour ce prédicateur, les Musulmans sont persécutés à travers la planète par les non-Musulmans. Le cheikh Khalid Yassin explique par exemple dans une prédication, que le SIDA est un virus fabriqué par les américains dans un laboratoire à Fort Mac Kinley, dans le cadre du projet ("population 2000") de l'OMS et des Nations Unies pour éliminer les africains, les asiatiques et les pakistanais afin de protéger la civilisation occidentale (hard-copy).

Inquiétant que des responsables d'une association musulmane ayant officiellement pignon sur rue, en relation avec la municipalité administrée par Nicolas Dupont-Aignan puissent propager les prédications de cet extrêmiste. Dans la vidéo diffusée par l'association Musulmane Yerroise, Khalid Yassin fait la propagande du port du voile islamique qu'il compare au string. Extrait en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

L'islamiste radical américain Khalid Yassin, une référence théologique pour les responsables de l'Association Musulmane Yerroise, pour qui le SIDA est un virus élaboré par les américains afin d'éliminer les non-occidentaux (africains, asiatiques, pakistanais...)

"Si une femme descendait en string cet escalier, faisait le tour de la salle et retournait d'où elle est venue, on serait stupéfait :"Que se passe-t-il ici ?" Mais nous n'aurions pas le droit de dire quoi que se soit, car dans cette société, il est admis qu'une femme porte cela en public."
[...]

"Je ne comprends pas pourquoi les Musulmanes posent problème. Que se soit à l'école ou ailleurs, juste parce qu'elles veulent couvrir leur corps et leur tête avec des vêtements amples, pourquoi une telle levée de boucliers ? Qu'ont donc besoin les médias de passer à l'attaque et de brandir des slogans :" Les Musulmans cherchent à dominer notre société ?" ou "Les Musulmans veulent nous imposer leur valeurs" ? J'aimerais rappeler qu'il y a encore 15 ou 20 ans, les religieuses catholiques devaient porter la même chose, vrai ou faux ?"
[...]
"Que veulent-ils que fassent nos Soeurs de Foi ? Est-ce qu'elles sont censées se défaire de leur voile du reste et arborer des strings ? Là, ils seraient tous d'accord ! Nous Musulmans, disons que nous ne sommes pas d'accord. Nous avons le droit de conserver des vêtements et une apparence dont nous estimons qu'ils protègent la dignité et la pudeur."

Pour justifier le port du voile à l'école, Khalid Yassin explique que puisque les femmes ont le droit de se promener en string dans les établissements, alors les Musulmanes devraient avoir aussi le droit de venir en hijab. Ce qui est bien évidemment faux. Aucune enfant ou étudiante ne vient à l'école juste avec un string. Aucune femme ne vient travailler dans les bureaux juste habillée en string. Aucune religieuse catholique ne vient prendre des cours habillée en Bonne Soeur dans les écoles publiques. Khalid Yassin développe un militantisme actif pour inciter les Musulmanes à protéger "leur dignité et leur pudeur" en revendiquant le port du hijab.

Quelle part a l'influence de ces islamistes radicaux sur les responsables de l'AMY, et surtout, on est en droit de se poser la question : est-ce que ces enseignements "spirituels" sont diffusés dans les cours de l'école coranique de la Mosquée de Yerres aux jeunes Musulmans ?

"Je ne pouvais pas engager des fonds publics pour leur construire un lieu de culte. En revanche, j'ai mis à leur disposition une salle de la mairie". Nicolas Dupont-Aignan a même accepté dans cette salle de la mairie, de faire installer un rideau séparant les Musulmans et les Musulmanes.
Nicolas Dupont-Aignan, maire d'Yerres (Debout La République) - interviewé pour "Les journées de Strasbourg" en mars 2012.

"J'ai des rapports normaux, simples avec l'Association Musulmane Yerroise qui vient aux cérémonies patriotiques déposer une gerbe. Les choses se passent bien, je les rencontre régulièrement."
Nicolas Dupont-Aignan, interviewé par l'association islamiste "Fils de France" en juillet 2012, collabore activement au développement de l'Islam fondamentaliste, antichrétien et misogyne sur la commune de Yerres.

Camel Bechikh, président de l'association "Fils de France", à laquelle semble très attaché Nicolas Dupont-Aignan, fut membre du Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP), organisation classée comme terroriste par les USA et le Canada pour son financement au Hamas. Il a participé en Iran à une conférence internationale pour la défense de l’Intifada palestinienne, un rassemblement antisioniste.

Camel Bechikh est également membre de l'UOIF, la branche des Frères Musulmans en France, il a participé par exemple au congrès annuel (UOIF) du Bourget en 2013, réunissant des prédicateurs antisémites, antioccidentaux et antichrétiens du monde Musulman.
L'association "Fils de France" qui se veut patriotique et modérée, est co-dirigée par le prédicateur de l'UOIF Tareq Oubrou, qui dans les années 1990 préchaient les enseignement de Hassan Al-Bannah, le fondateur des Frères Musulmans, en expliquant par exemple que : "Le Califat est une obligation, tant que les Musulmans ne sont pas réunis autour du Califat, ils sont des pécheurs, sauf ceux qui oeuvrent pour instaurer ce Califat".

Dans un article publié sur le site officiel de l'association (hard-copy), un auteur défend la chanteuse Diam's (Mélanie Georgiades), aujourd'hui embrigadée dans une secte où il lui est interdit de montrer une parcelle de son corps aux hommes, de leur serrer la main, d'écouter de la musique, d'aller à la piscine municipale, de faire du sport (essayer d'aller faire un footing en hijab). L'article publié sur "fils de France" explique que c'est normal, c'est à la République Française de s'adapter aux moeurs et coutumes de l'Islam !

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 23 février 2014

25/11/2013

Prèche de l’Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny : « Quand la femme se parfume, sort et passe à côté de gens qui sentent l’odeur de son parfum, elle est fornicatrice ! »

Montmagny est une petite ville du Val d'Oise (95) d'environ 14 000 habitants dans la banlieue nord de Paris.
L'Association SALAM y dispose d'une Mosquée composée d’une salle de prière de 110 m2 pour les hommes, une salle de prière de 30 m2 pour les femmes avec retransmission vidéo en direct et une salle d’ablutions et sanitaire.
On y dispense des cours d’arabe, de Coran et d’éducation islamique à plus de 400 élèves (l'imam compte recevoir 700 élèves à la rentrée prochaine) de l'école primaire au collège dans la partie école coranique.(Madrassah)
L’Association Salam souhaite devenir propriétaire d’un terrain de 1150 m2 environ, comprenant un bâtiment d’une superficie totale de 450 m2. Des dons sont demandés aux fidèles sur la page d'accueil du site officiel de la Mosquée SALAM de Montmagny (hard-copy). Les prèches les plus importants sont consultables sur le site en ligne, un prèche concernant la place de la femme en Islam sur la page d'accueil du site est illustré par cette image :

795542laplaceenIslamdelafemme.jpg

trois femmes en Niqab, un signe d'intégration de la Commmunauté Musulmane alors que le Niqab est maintenant interdit en France ?

La deuxième partie du prèche est consultable sur le site intégralement en français, dont voici quelques extraits en gras italique ci-dessous (hard-copy), :

"Pour la Femme, une des choses les plus importantes pour préserver sa Foi : c'est de rester à la maison. Le prophète Mohammed a dit : "ancrez-vous dans vos maisons!", comme un bateau dont on jetait l'ancre, qu'est-ce qu'il fait ? Il ne bouge plus. Ancrez-vous dans vos maisons et ne vous dévétissez pas de la même manière dont on se dévétissait à l'époque pré-islamique, de l'ignorance ! Sa maison c'est son premier Hijab.
[...]
Il est permis à la femme de sortir de la maison, quand il y a un besoin, mais aujourd'hui, il n'y a plus de limites ! Les femmes elles sortent sans besoin, sans nécessités ! Comme ça, juste pour sortir ! Et quand elles sortent, elles ne respectent même pas les conditions dans lesquelles elles doivent sortir !
Les conditions pour sortir c'est quand elle en a besoin, apprendre les Sciences Religieuses, ou faire certaines affaires que seules les femmes peuvent faire et pas les hommes, comme le fait d'aller à un mariage s'il n'y a pas de Haram, de mélange entre les hommes et les femmes, si toutes les règles sont respectées. Comme le fait de visiter les parents et les proches, ou une nécessité de travailler mais à condition que ce soit un travail dans les conditions de l'Islam. C'est-à-dire qu'elle ne soit pas mélangée avec les hommes, qu'elle travaille dans un milieu Hallal, qu'elle puisse faire ses prières à l'heure, qu'elle n'ait pas besoin de se serrer et de se mélanger avec les hommes dans ses trajets aller-retours.
C'est-à-dire qu'en France, ça n'existe presque pas ce genre de travail.
[...]
Le Prophète a dit : "Un homme ne s'isole pas avec une femme sans que le troisième d'entre eux ne soit le Shaitan (Diable)"
[...]
Le Prophète a dit "Et Si vous leur demandez quelque chose, demandez leur de derrière un voile!". C'était un ordre pour les femmes du Prophète qui étaient les plus pieuses des gens, qui ont le moins de maladies dans leur coeurs, et Allah leur demande de purifier leur coeur et de demander quelque chose de derrière un voile.
Parmi les choses que la femme doit faire, c'est préserver sa pudeur, et son Hijab. La pudeur, ça fait partie de la Foi. La pudeur c'est quelque chose de joli et de beau, et c'est encore plus beau chez la femme. La beauté de la femme et sa force, c'est dans sa pudeur !
Quand une femme a perdu sa pudeur, elle devient comme un homme. Quand une femme n'a plus la pudeur, elle élève la voix comme un hommme. Elle va dans des endroits ou elle se mélange avec les hommes, elle fait tout comme les hommes. D'ailleurs le Prophète a dit que la pudeur n'amène que du bien.
[...]
Le prophète a dit que deux catégories de gens font partie des gens de l'Enfer que je n'ai pas encore vu, parmi les catégories qu'il a citées, des femmes habillées, mais nues, qui penchent dans leur démarche et qui ont sur leur tête des cheveux comme les bosses de chameaux. Le Prophète a dit, elle ne sentiront pas l'odeur du Paradis, elles n'entreront pas au Paradis!
[...]
Les conditions du Hijab c'est qu'il recouvre tout le corps, il y a divergence entre les savants sur le visage et les mains, est-ce qu'ils doivent être obligatoirement recouverts ou si c'est juste recommandé, mais sinon tout le corps doit être couvert.
La deuxième condition, c'est que ce vêtement ne doit pas être attirant, ne doit pas être beau, s'il a une couleur attirante, ou des dessins attirants, ce n'est pas un Hijab, c'est une manière d'attirer le regard des autres. L'objectif du Hijab, c'est de cacher et pas d'attirer, ce n'est pas d'être jolie !
La femme, elle se fait belle chez elle, devant son mari, pas à l'extérieur.
Contrairement à la Culture des non-musulmans, elles se font belles à l'extérieur elles sont moches à l'intérieur ! Nous chez nous c'est le contraire, à l'extérieur elles cachent leur beauté, à l'intérieur elles s'embellissent pour leur mari.
Troisièmement, ce vêtement doit être assez épais pour ne pas voir à travers.
Quatrièment, il doit être assez large pour ne pas voir la taille des membres dessous. Que ce soit les pantalons, les t-shirts ou les pulls qui serrent, ce n'est pas valable, ça doit être large, pour ne pas voir la taille, la manière des membres en-desssous.
Cinquièment, il ne doit pas être parfumé, car le Prophète a dit : "Quand la femme se parfume, et elle sort et passe à côté de gens qui sentent l'odeur de son parfum, elle est fornicatrice !"
[...]
Septièmement, ce vêtement ne doit pas ressembler aux vêtements des mécréantes et des pervers et des dévoilées, car le Prophète a dit : " Celui qui ressemble a un Peuple, il fait partie d'eux, il fait partie de ces gens là!"
[...]
La femme ne doit pas écouter la Musique, les chansons interdites en Islam, comme le Prophète a dit : "Il y a des gens de ma Communauté qui rendront Hallal la fornication, le vin et la Musique et les chants"

L'Imam devant son assemblée de Fidèles Masculins, se livre à un véritable pladoyer contre la Féminité. Toute forme de Beauté, Sensualité, Séduction, Charme, Féminité est strictement et formellement interdite par les preceptes islamiques à la Femme Musulmane sous peine de subir la colère d'Allah.
A l'extérieur, aucune des ses formes ne doit apparaître pour ne pas aiguiser l'appétit des mâles, taille, hanches, jambes, décolletés tout doit être caché dans des vêtements amples. Le parfum lui est interdit. Elle se doit d'obéir à son mari et rester à la maison, sauf permissions de sortie exceptionnelles (mariage, études de Sciences Religieuses), les conditions pour travailler n'étant pas "hallal" en France, puisque une Femme Musulmane n'a pas le droit d'entrer en contact avec les hommes.
Elle se doit de ne pas ressembler "à un Peuple" (non-musulmans) , pour "ne pas faire partie de ces gens là" .
Cette vue de le Femme entre en totale incompatibilité avec l'émancipation de la femme Occidentale.
Quel type d'attitude ce prèche induit-il dans l'esprit, le comportement des Musulmans, envers la Femme Musulmane, et envers la femme Occidentalisée "mécréante, perverse, dévoilée et fornicatrice" ?

DANS LE MONDE ISLAMIQUE DE L'IMAM ABOU LAÏTH, TOUT CECI EST INTERDIT :

652961antoniocanovapsychelamour1793louvrejesaL1.jpg

Psyché ranimée par le Baiser de l'Amour - 1793 Antonio Canova - Musée du louvre

745517majanuedetail.jpg

                    La Maja nue - 1800-1803  Francisco de Goya - Musée du Prado

922405nathali.jpg

"Quand la femme se parfume, et elle sort et passe à côté de gens qui sentent l'odeur de son parfum, elle est fornicatrice !"
L'Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny

La femme ne doit pas écouter la Musique, les chansons interdites en Islam, comme le Prophète a dit : "Il y a des gens de ma Communauté qui rendront Hallal la fornication, le vin et la Musique et les chants"
L'Imam Abou Laïth à la Mosquée SALAM de Montmagny

 

EDUCATION ISLAMIQUE : LES PROFESSEURS FEMMES QUI NE PORTENT PAS LE HIJAB SONT UN MAUVAIS EXEMPLE POUR L'ENFANT.

Sur le site on trouve sur la page d'accueil également un prèche sur "l'éducation des enfants en Islam", des extraits de la conférence en gras italique ci-dessous (hard-copy)

"Un enfant a besoin d'un bon modèle et même un adulte a besoin d'un modèle. Et le premier modèle pour les enfants c'est qui ? Les parents, puis son professeur. Donc les deux références d'un enfant c'est ses parents et son professeur. Quand il voit ses parents faire quelque chose pour lui, c'est ça l'idéal. Il n'a pas encore l'esprit critique pour comprendre que ses parents peuvent faire des erreurs ou font des choses qui ne sont pas bien, pour l'instant, il imite.
Si un parent, un père ou une mère dit à son fils : "prie!". Et on voit beaucoup de Musulmans qui ont le soucis que leurs enfants fassent la prière apprennent l'arabe, mais eux même les parents ne pratiquent pas ,ou ne sont pas constants dans la prière, ou bien ne font pas d'efforts pour apprendre la religion, alors ça pose une contradiction chez l'enfant."Comment mon père il me dit prie, et lui, il ne prie pas !"
Si c'était bien, il le ferait, et ça, ça se traduit par un manque de confiance chez l'enfant. Il perd confiance en lui-même et il perd confiance en ses repères.
C'est un enfant faible qui va grandir avec un manquement.
[...]
D'ou l'importance du choix des professeurs. Il a une influence incroyable sur les enfants, regardez les petits enfants ils disent: "la maîtresse elle a dit, la maîtresse elle a fait". Les mamans, elles sont jalouses des maîtresses! on dirait que l'enfant est plus attaché à la maîtresse qu'à sa mère!
[...]
Comment l'enfant perçoit-il cette autorité ? Comme un modèle, un exemple à suivre.
Alors imaginez si vous mettez vos enfants aux mains des Khouffars (infidèles), aux mains de femmes et d'hommes pervers, qui dans leur morale, dans leur Croyance, dans leur comportement, dans leur habillement, sont des mauvais exemples.
Qu'est-ce qui va se passer pour l'enfant ? Il va être touché que tu le veuilles ou non par cet exemple. ça c'est juste l'exemple, on parle pas de l'enseignement qu'ils donnent des paroles qu'ils disent ou ce qu'ils transmettent. Juste pour l'exemple, même s'il enseignait l'Islam, le Coran et la Sounna, mais si lui-même n'est pas un exemple ça va avoir un effet négatif sur l'enfant. D'ou l'importance des choix des professeurs.
Combien de fois j'ai parlé avec des responsables de Mosquées ou de Madrassah : "Attention aux professeurs que vous prenez !" On prend comme professeur des gens qui sont des exemples. On ne peut pas prendre un professeur dont l'apparence est un mauvais exemple pour l'enfant.
Nous on lui apprend la Sounna, et le professeur est loin de la Sounna.
Nous on veut apprendre aux filles la pudeur, on lui amène un professeur femme qui porte à peine le Hijab, ou qui ne sait pas porter le Hijab.
Nous on veut enseigner aux enfants que c'est Haram telle ou telle chose on lui amène un professeur qui fume une cigarette à la récréation.
Est-ce que ce professeur là est un bon professeur pour les enfants ? Même s'il connaît le Coran et l'Islam par coeur, c'est un mauvais professeur.
[...]
Notre exemple à tous, qui sommes Musulmans, qui c'est ? Le Prophète Mohammed. Il est venu pour être un modèle dans tous les domaines de la vie.
Premièrement dans ta Croyance, et dans ton Dogme, Comment tu dois croire en Allah, quelle est ta Croyance dans les choses de l'Invisible ?
Tu ne prends pas de la Philosophie, ou de ton expérience, ou des paroles de tel ou tel philosophe ou telle ou telle personne.
Car cela, ça été révélé dans le Coran et annoncé par le Prophète, car le seul qui connaît l'Invisible, c'est qui ? Allah !
Et c'est la chose la plus importante à enseigner à un enfant, le monothéisme pur. Mon enfant, ne donne aucun associé à Allah, car l'Associationisme est une injustice énorme."

343327inscriptioncousislam.jpg

Inscription pour la rentrée scolaire 2011-2012 à la Madrassah de la Mosquée de Montmagny

Dans son prèche l'Imam n'aborde que l'aspect de l'éducation religieuse. Elle constitue pour lui la véritable éducation des enfants et ne doit être donnée que par des Professeurs Musulmans, leur enseigner la Sounna du Prophète.
On apprend aussi que mettre les enfants aux mains de Kouhffars (terme péjoratif pour désigner les non-croyants, les non-musulmans) est dangereux pour leur éducation (perversion).
Les professeurs qui ne portent pas le voile sont un mauvais exemple pour l'enfant.

A aucun moment, l'imam n'évoque le contact et l'intéraction de l'enfant Musulman avec les institutions de la République, l'école laïque publique ou privée. Par exemple des notions basiques telles que l'apprentissage de la Culture (Sciences, Mathématiques, Littérature, Lettres, Langues, Arts, Musique, etc...) ou le suivi des devoirs à la maison ne sont pas évoquées.
L'Imam va même jusqu'à expliquer que la Philosophie ne sert à rien, ni même l'expérience acquise par l'élève au cours de son éducation, car tout est déjà décrit et figé dans le Coran et la Sounna, par le seul Modèle de vie parfait à suivre, le Prophète Mohammed. L'imam engage donc les parents à nier tout esprit critique à leurs enfants.
Pour résumer : "Suivez et n'innovez pas!" qui est d'ailleurs le titre d'une des conférences que vous pouvez également suivre en cliquant sur un des liens de la page d'accueil.

La citation juste au-dessus du lien audio "l'éducation des enfants en Islam" est révélatrice de la pensée de l'Imam (hard-copy). Un hadith spécifie bien que :

"Tout enfant nait sur la saine nature (l'Islam),
et ce sont ses parents qui en font un juif, un chrétien ou un adorateur du feu »

[ Al Boukhâry]

En résumé, tout être humain nait sain, c'est-à-dire naît par essence même musulman, c'est après sa naissance qu'il est pervertit par les chrétiens, les juifs ou les "adorateurs du feu".

Pensez-vous que la Mosquée de Montmagny soit un Lieu de Culte propice pour l'Intégration, l'épanouissement de jeunes Musulmans dans la société Occidentale ? L'enseignement préché par l'Imam Abou Laïth engage-t-il les Musulmans à s'insérer dans la société ou au repli Communautaire ?


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 18 août 2011

23/11/2013

Conférence à la Grande Mosquée Ennour de Gennevilliers: la Femme Musulmane doit rester à la maison, se préserver et se consacrer à Dieu et à son mari

La nouvelle Mosquée Ennour de Gennevilliers a ouvert ses portes le 10 octobre 2009 en présence du préfet du département. La mosquée dispose de deux tours, d'un revêtement spécial sur mesure posé sur les 1.400 m2 dédiés à l’accueil de plus de 2.000 fidèles, l’espace femmes se situant à l’étage. Cette première phase d’un chantier bien plus vaste et ambitieux aura également coûté quelque 2.5 millions d’euros. La seconde partie du chantier, qui comprend la réalisation, à l’avant de la mosquée, d’une partie culturelle avec cours de classe, bibliothèque et salles de conférence nécessite encore plus d’un million d’euros d’investissement.

546535MosqueGennevilliers.jpg

                               Mosquée de Gennevilliers Ennour et ses deux tours.

Le 20/03/2011, une conférence sur la "pudeur, une branche de la Foi" est donnée par le Cheikh Abdelali Mamoun dans la Mosquée dont l'intégralité est disponible au format mp3 sur le site de la Mosquée, dont voici quelques extraits (hard-copy) :

"En plus de la pudeur de Dieu, il faut manifester de la pudeur à l'égard des gens qui nous entourent, car ceci est indissociable, car si j'ai honte de Dieu, j'ai honte des gens. Donc, je ne me promène pas dans la rue à moitié nu, en short par exemple, ou je vais aller à la piscine, le prophète nous a recommandé de faire de la natation. Si je sacrifie la pudeur pour faire de la natation, ce n'est plus de la natation, c'est de la perversion, car aujourd'hui on sait que dans les piscines municipales, on n'a pas la possibilité d'avoir des piscines reservées aux hommes on l'on porte des pantalons jusqu'aux genoux, on est obligé de porter un maillot de bain, et on est obligé de se baigner dans un bassin ou il y a d'autres femmes, qui sont elles aussi dans la même tenue que nous. Donc la natation c'est bien, mais si c'est au détriment de la pudeur, j'en ai pas besoin, et j'ai un devoir de transmettre ça à mes enfants.
[...]
Des filles me posent des questions sur mon site Facebook: "Est-ce que j'ai le droit de me maquiller et de sortir ?" Je lui dis, pourquoi tu veux te maquiller ? Elle dit "c'est pour moi-même." Donc ça veut dire que tu te promènes dans la rue avec un miroir, pour te regarder [...] avec un décolleté, pantalon taille-basse [...] c'est la mode!
"J'ai 20 ans, j'ai rencontré un garçon et je voudrais me marier avec lui." D'ou as-tu le droit de fréquenter ce garçon et faire des projets de mariage avec lui ? Depuis quand tu fréquentes les garçons pour parler de relations conjuguales avec un homme ? Normalement, c'est ton papa qui va te ramener un garçon, d'abord il le choisit, il passe son filtre, et après on te demande à toi si tu le veux, voilà comment ça se passe. J'ai marié parfois des soeurs avec des Frères qu'elles n'aiment pas. Mais pourquoi elles se sont mariées ? Parce qu'elle a commis l'irreversible, l'adultère, la fornication, elle a été dévergée. Son plan c'est quoi : je vais me marier avec lui, après je divorce, comme ça je suis libre. [,,,] J'ai envie de profiter. Mais de quoi veux-tu profiter , exciter les hommes et les garçons ? [...]
Une femme qui se donne trop facilement n'a aucune valeur, une femme au contraire qui se préserve, qui a de la pudeur a de la valeur. Les gens ils t'utilisent et ils te jettent comme un chiffon. La femme tombe enceinte, et quand il faut passer aux choses sérieuses...Tu m'avais promise le mariage! "ça va pas, moi je veux pas! Tu vas avorter tout de suite, j'en veux pas du gamin!". La fille pleure. [...]
Pour éviter ces situations, il faut encourager le mariage précoce, qu'est-ce que c'est que ces manières et cette mentalité, ou il faut d'abord finir ses études avant de se marier ? Au contraire, le mari l'accompagne, l'encourage, il va la chercher à la sortie des classes. Mais aujourd'hui, elle ne pense pas au mariage tant qu'elle n'a pas terminé ses études et obtenu son diplôme. Mais qu'est-ce qu'elle va en faire de son diplôme ? Tous les jours, je reçois des coups de fil de femmes : "je suis medecin, je suis cadre". Et alors ? "Alors , je ne peux pas prier, je suis obligée de faire la bise, de serrer la main, de laisser les gamins à la crèche, ils mangent du porc, je ne peux pas porter le foulard", 1000 problèmes dus au fait que la femme a une activité professionnelle. Les conditions ne sont pas respectées pour que la femme travaille. [...]
Une dame m'a appelé, elle m'a dit qu'elle ne pouvait pas prier au travail. Qui t'as dit d'aller travailler ? tu es mariée ? Alors laisse ton mari faire le boulot. Les aides sont suffisantes pour que tu puisses élever ses enfants à la maison. Elle a juste un bénéfice en travaillant de 200 euros par mois en moyenne. Pourquoi ? Pour se lever tôt, passer 2 heures devant la glace, le métro, le RER, le bus, les odeurs, et après au retour à la maison, elle est KO, mais ce n'est pas fini, ile soir en arrivant, il faut qu'elle fasse le ménage, parce qu'elle a laissé la maison sale, le repassage, le lavage, la vaisselle, les commissions, régler les factures, c'est quoi cette vie ? C'est l'émancipation. Alors qu'en restant à la maison, elle se lève tranquillement fait le ménage, se parfume pour accueillir son mari à la fin de la journée et n'a pas à subir les harcèlements sexuels, moral, pour une "carrière" avec 200 euros de plus par mois au travail.
Mais non, elle préfère garder son travail parce que "on ne sait jamais". Vous savez c'est quoi "on ne sait jamais" ? C'est la peur du divorce, si elle se retrouve seule sans rien. Non seulement elle n'a pas confiance en son mari, mais elle n'a pas confiance en Dieu. [...] La pudeur n'apporte que le bien en se préservant."

Après avoir clairement condamné la mixité homme/femme dans les piscines municipales, le Cheikh Abdelali Mamoun ne délivre pas une conférence sur la Religion au sens spirituel du terme, mais bien sur des règles sociales strictes que les Musulmanes pratiquantes se doivent d'appliquer au nom de l'Islam. Le Cheikh explique devant son auditoire masculin comment leur femme doivent se comporter. La femme Musulmane se doit d'etre voilée, rester à la maison, faire les tâches ménagères et se consacrer à Dieu et à son mari en profitant si possible des aides et allocations de l'Etat. Le fait d'aller travailler, d'avoir une vie en dehors du tissu familial, de sortir et de se faire belle, de s'émanciper est fortement déconseillé par le Cheikh.

Pensez-vous que ce type de discours encourage l'insertion, l'intégration des Musulmanes dans la société française ? Peut-il justifier une montée du Communautarisme ?
Quelles conséquences ce choc culturel entre la vie de la Femme Musulmane et Occidentale peut-il provoquer ?

Beaucoup nous ont dit : "Dieu merci c'est comme au Bled!", je leur ai dit : "maintenant c'est notre Bled, on est au Bled, notre avenir, l'avenir de nos enfants est ici, il faut qu'on commence à réfléchir ici"
Mohammed Benali, président de l'association de la Mosquée de Gennevilliers

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 22 avril 2011

20/11/2013

Pour les responsables de la Mosquée ASSALAM d’Evreux : la femme Occidentale est « un objet de jouissance, et un passe-temps »

L’Islam voit dans la Femme Musulmane voilée, la Femme pure, soumise, cachant son corps pour ne pas aiguiser l’appétit des mâles. Par opposition, la femme Occidentale est parfois montrée comme une femme facile, sans morale. La Mosquée d’Evreux ASSALAM (hard-copy) qui dispose de salles de prière de deux étages  pouvant  accueillir 1000 fidèles, annonce clairement la couleur.

958587MosqueEvreux.jpg

                Musulmans écoutant un sermon à la Mosquée ASSALAM d'Évreux

Cette Mosquée dispose d’un site en ligne ou l’on peut trouver un article intitulé « la femme cette perle précieuse » (hard-copy 1), (hard-copy 2), (hard-copy 3). Quelques extraits de l’article (accessible en un clic de souris à partir de la page d’accueil):
L'article reproduit sur le site de la Mosquée d'Évreux est un extrait du livre du même nom : "La femme cette perle précieuse" que l'on peut télécharger intégralement sur ce lien.

« Depuis des siècles, elle(la femme Occidentale) subit un avilissement certain et ne bénéficie d’aucune reconnaissance, malgré son rôle capital dans la société. Elle est humiliée, méprisée, négligée, réduite à un objet de désirs et de procréation. »

« Désormais, elle (la femme occidentale) est considérée comme un objet de jouissance et un passe-temps. Ballottée d’un homme à un autre, on s’en débarrasse une fois rassasié sans se soucier de son devenir et de son honneur. Pour bien réussir sans obstacle dans sa vie professionnelle, il faut qu’elle soit « ouverte à toutes propositions. » Le grand savant Ibn Qayyim a dit à propos de la mixité : « Il n’y a aucun doute que la mixité est l’origine de tous maux et de toutes calamités, c’est aussi l’une des plus grandes causes du châtiment d’Allah (sur une communauté). Tout comme elle fait partie des causes de la perversion, qu’elle soit générale ou spécifique. La mixité entre hommes et femmes est la cause de la multiplication de la perversité, de la fornication, de la mort et des épidémies ». En 2003, 30 000 personnes vivaient avec le sida en France, où l’on estime à 100 000 le nombre de séropositifs. 7000 personnes ont découvert leur séropositivité en 2004, contre 6.000 en 2003, selon les chiffres communiqués par l’Institut de Veille sanitaire. »

« Ils répandent la mixité partout, ce qui a pour résultat l’expansion de la perversité, des problèmes conjugaux et de graves atteintes au respect de la personne. »

« L’humiliation et le vice n’étaient pas apparents. Aujourd’hui, elle reste toujours humiliée, mais d’une autre manière : elle est réduite à un objet de fantasmes et de convoitises avec lesquelles on passe un peu de bon temps puis on l’oublie. »
« Dans la plupart des pays occidentaux, un problème persiste : le divorce ? Son taux a atteint les 60 %. Quelle est la signification de ce chiffre ? Cela sous-entend assurément que la structure sociale en Occident n’est pas équilibrée et tend à démanteler les liens entre les époux qui résulte à la destruction du mariage. Ce résultat était facile à prévoir : en Occident, les fréquentations mixtes sont libres à l’excès, la consommation d’alcool est répandue et le manque de pudeur de certaines femmes contribue à l’adultère, mais les hommes sont aussi responsables. Cela est une chose aisée pour ceux qui ne craignent pas Dieu. Dans tous ces pays, la formule est la suivante : hommes, femmes, alcool, nudité, fréquentations libres, ayant pour résultat la destruction du mariage, des enfants illégitimes et malheureux.
« 

Cet article dénigre et rejette la mixité sociale homme/femme et traite de manière dégradante l’Occident et la femme Occidentale.

La civilisation Occidentale n’a cessé tout au long de son Histoire, de son développement, d’exhalter la Beauté de la femme : que se soit dans la Bible (Cantique des Cantiques), au Moyen-âge (esprit chevaleresque, écrits sur Aliénor d’Aquitaine, etc…), la période Romantique, Romans Passionnels, l’érotisme, etc….Cela fait parties de l'Histoire de la civilisation Occidentale.
Dans les sociétés islamiques au contraire, le corps de la femme doit être caché car il suscite le Désir, l’Envie, la Convoitise des Hommes:
- foulard islamique pour cacher les cheveux (symbole de féminité)
- hijab, pour cacher les courbes féminines du corps
- burqa, niqab pour cacher le regard, le visage, les sourires séducteurs.
Bâcher la femme, la rendre invisible dans l’espace public, nier sa Féminité pour ne pas provoquer les Pulsions sexuelles des Hommes. C’est incompatible avec nos valeurs Occidentales.

Quelle vision, quel regard les Musulmans visitant ce site ou sortant de cette Mosquée, ont-ils alors sur les femmes occidentales ? Est-ce que cela est compatible avec nos valeurs démocratiques, de liberté, égalité, fraternité ?Les hommes fréquentant cette Mosquée sont des pères de famille, quels messages, quelles Valeurs Morales, transmettent-ils à leurs enfants ?
Quelles conséquences cela engendre-t-il dans la société ? Doit-on encourager la prolifération de Lieux de Culte similaires ? On peut également se poser la question : est-ce que ces enseignement sont dispensés aux jeunes Musulmans fréquentant les cours d’Islam de la Mosquée ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 13 janvier 2011