Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2016

L’imam antisioniste Abdallah Dliouah de la Grande Mosquée de Valence fait l’apologie d’un haut dignitaire Musulman nazi de la Solution Finale : « je suis Mohammed Amin Al-Husseini »

Valence est une commune de plus de 60 000 habitants dans le sud-est de la France, préfecture du département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes, à quelques kilomètres au sud de Lyon. Comme dans beaucoup de communes de la région Rhône-Alpes, l'immigration originaire des pays du Maghreb et sub-saharienne s'est intensifiée ces quarante dernières années à Valence, et pour faciliter l'intégration de ces populations, l'ex-maire socialiste Alain Maurice a donné son autorisation pour l'édification d'un lieu de Culte islamique, la Grande Mosquée de Valence, pilotée par l'imam d'origine algérienne Abdallah Dliouah.
Les ambitions de l'imam afin de développer l'Islam sont grandes, puisque un projet d'ouverture d'une nouvelle école coranique est en cours. Il faut rappeler que les professeurs sont financés par le consulat algérien pour éduquer plus de 300 élèves Musulmans, une véritable ingérence d'une puissance étrangère dans les affaires cultuelles de la France.

L'imam antisioniste et antioccidental de la Grande Mosquée El Fourqane de Valence Abdallah Dliouah

Les connivences entre la mairie et l'association islamique sont avérées, en janvier 2013, après avoir évoqué son action pour l'agrandissement de la mosquée et pour offrir à la population musulmane un "lieu d'abattage autorisé" dans un courriel à tous les responsables Musulmans de la ville, le maire Alain Maurice termine sa missive par une phrase en arabe: "As salâmu Alaykum wa Rahmatullâhi" (Que la paix et le salut d'Allah soient avec vous"), ce qui ne manque pas de déclencher une polémique au sein de l'opposition politique pour entorse à la laïcité, en accusant le maire de "communautarisme".

Alain Maurice, l'ex-maire socialiste de Valence a activement participé à l'installation de la Mosquée, l'islamisation à long terme gérée par la plus puissante association militante de l'Islam radical sur la commune.

Quelle est l'orientation idéologique diffusée dans ce complexe islamique ? Les Musulmans de Valence pris en charge et guidés par Abdallah Dliouah sont-ils bien intégrés dans la société française ? On peut s'en faire une idée plus précise en se référant au site Internet et à la page Facebook officiels de l'imam.

L'idéologie développée est tout d'abord une critique acerbe et un rejet de l'Occident, décrit comme une société de débauche et de perversion. Voici par exemple, comment Abdallah Dliouah considère le concours de miss France 2016 (hard-copy) :

"Les plus belles filles de France, je n'ai rien contre, mais je veux juste vous dire une chose. Quand on vous valorise que pour vos corps, c'est en réalité une dégradation de votre humanité."

La beauté physique d'une femme est une "dégradation de l'humanité". Quelle réaction aurait l'imam s'il emmenait les enfants au musée du Louvre, voir les innombrables peintures et sculptures d'hommes et de femmes exhaltant la beauté des corps, comme "Psyché ranimée par le baiser de l'Amour", devrait-il mettre un bandeau sur les yeux des enfants ? Ou tout simplement ne pas mettre les pieds dans ce lieu de perdition et d'infâmie ?

"Psyché ranimée par le baiser de l'Amour" de Antonio Canova au musée du Louvre : déclaré haram par l'imam Abdallah Dliouah ?

L'imam considère donc que les Musulmans vivent en France en milieu hostile, obligés de supporter la grâce féminine, et en plus, ...de vivre avec des consommateurs de viande de porc (hard-copy) !

"Cela ne plaira pas à certains mais je vous le dis haut et fort : Oui l'argent de la drogue est encore plus sale et plus Haram (interdit) que la viande de porc. Consommer la viande du porc est un péché simple, consommer l'argent de la drogue est un péché multiple. Quand tu consommes la viande de porc tu nourris ton corps par le Haram. C'est déjà très grave. Quand tu consommes l'argent de la drogue tu nourris ton corps par le Haram (exactement comme le porc), tu nourris les corps de tes victimes par le Haram et tu pousses tes victimes vers la dépendance, la débauche et la perversion ...
Revenez à Dieu, débarrassez vous de cette saleté, ne soyez pas les soldats de Satan, nourrissez vous et vos familles par le Halal et ayez toujours dans l'esprit la parole de notre prophète (saw) "le corps nourrit par le Haram sera destiné prioritairement à devenir le combustible de l'enfer". Ne nourrissez pas vos enfants pour les préparer à devenir les cailloux de l'enfer. Le Halal est bon et béni le Haram est mauvais et maudit."

L'interdiction de manger du porc dans les textes coraniques est mis sur le même plan que les dépendances à la drogue et à l'argent. C'est un péché très grave, poussant vers la dépendance, la débauche et la perversion. Il faut donc se débarrasser de cette saleté pour ne pas devenir "mauvais et maudit", un "combustible pour l'Enfer".
Comment les Musulmans, après avoir lu cette prédication de l'imam Abdallah Dliouah considèrent-ils les mangeurs de porc ? Des gens pervers, sales, débauchés, drogués, dépendants et maudits ? Est-ce que ce type de doctrine facilite le dialogue, la Fraternité et le vivre-ensemble entre communautés ?

"Au nom de la laïcité on sert dans les assiettes de nos enfants de la viande qu'ils ne désirent pas consommer. Elle est où la liberté ? Elle est où la fraternité ? Pour sacraliser un principe on bafoue deux valeurs fondamentales." (hard-copy)

Pour l'imam de Valence, les Musulmans en France ne sont pas libres. Ils ne peuvent pas manger de viande dans les cantines scolaires parce qu'elle n'est pas halal. L'imam projette ainsi dans l'inconscient collectif des Musulmans que la France est un état islamophobe qui les empêche de pratiquer leur religion, les privant de leur liberté, de la fraternité et de leurs droits. De quoi nourrir des ressentiments contre la France qui ne peuvent que s'exacerber au fil du temps et des prédications d'Abdallah Dliouah.

L'argent des contribuables français sert à maintenir des militaires postés devant la Grande Mosquée El Fourqane de l'Islam fondamentaliste et antioccidental de Valence. Le 1er janvier 2016, Raouf El Ayeb, un français d'origine tunisienne, fonce avec une voiture sur quatre d'entre eux au cri de "ALLAH OUAKBAR !"

Outre ses positions sur la société occidentale soi-disant intolérante, Abdallah Dliouah se positionne aussi sur l'échiquier politique.

L'imam Abdallah Dliouah est un fervent défenseur du chef du gouvernement islamo-conservateur turc Recip Tayip Erdogan. Erdogan a expliqué dans une conférence prendre comme système de référence le modèle de gouvernement autoritaire fort de l'Allemagne nazie d'Adolf Hitler.

La Turquie est un pays sous régime islamiste autoritaire (pas de liberté de conscience, ni de liberté d'expression) "Avec 72 professionnels des médias actuellement emprisonnés, dont au moins 42 journalistes et 4 collaborateurs le sont en lien avec leur activité professionnelle, la Turquie est la plus grande prison du monde pour les journalistes."

- l'Islam est religion d'État, toute critique contre Allah et son Prophète Mohamed est passible de 3 mois à un an de prison (article 216 de la constitution turque : pas de "Charlie Hebdo" qui se moque du Prophète Mohamed, là-bas !)
- la mention de la religion est inscrite sur les pièces d'identités turques (à la mairie en France, personne ne vous demande si vous êtes juif, musulman, chrétien, pour renouveler votre pièce d'identité), la Turquie ne reconnaissant officiellement que quelques religions (islam, chrétiens orthodoxe, nestorianisme, alévisme, judaïsme)
- les Mosquées sont financées par l'Etat turc et les Imams sont des salariés dépendant directement du Premier Ministre
- les cantines scolaires des écoles publiques turques ne fournissent que de la viande halal (pas de petit salé aux lentilles là-bas !)

- Le Catholicisme n'a aucune représentation officielle en Turquie, il est clandestin. (il n'existe pas officiellement de catholiques turcs !)
- toute construction d'une nouvelle Eglise est interdite sauf dérogation exceptionnelle de l'Etat
- les prêtres étrangers Catholiques et Chrétiens ont interdiction de pénétrer sur le territoire turc (visas délivrés au compte-goutte)
- les cours d'Islam sont OBLIGATOIRES dans les écoles publiques turques
- la persécution des chrétiens d'Orient continue, la Turquie, berceau du Christianisme avec ses milliers d'Églises, époque byzantine, arménienne et anatolienne a vu sa population chrétienne fondre au cours des Siècles : il y en avait encore près de 20% au début du XX Siècle, aujourd'hui... 0,2% !!
- les minorités religieuses non musulmanes ont hérité de discrimination, héritage de leur ancien statut de dhimmi, par exemple, les chrétiens syriaques n'ont pas le droit d'entrer dans l'administration, de faire une carrière militaire, etc...

Abdallah Dliouah : "L'université du Qatar honore Erdogan. Les photos parlent d'elles mêmes. Fier du Qatar et fier de la Turquie." (hard-copy)

(hard-copy)

"Combien de présidents ou ministres arabes sont capables de lire le Coran aussi correctement et aussi profondément. Erdogane n'est pas un ange ni un prophète. Erdonage est un homme juste avec ses qualités et ses défauts mais pour l'instant ses qualités cachent ses défauts. Sa bonté, son travail, son intégrité font de lui le meilleur président musulman (et peut être aussi dans le monde).
C'est pour cette raison que son peuple l'aime et c'est pour ça que [je] l'aime.
C'est aussi pour cela que certains le détestent et veulent sa tête. Qu'Allah te préserve..."

Il est donc inquiétant de constater que Abdallah Dliouah soutient un dirigeant qui lutte depuis des années contre la laïcité, qui explique que "l'assimilation est un crime contre l'Humanité", que "l'Europe est rongée par la xénophobie, l'islamophobie et le racisme." et donc qu'il faut "inoculer la culture européenne par la culture turque."

Tout comme le dirigeant turc Erdogan, Abdallah Dliouah est proche de la doctrine des Frères Musulmans, une organisation classée comme terroriste dans plusieurs pays du Monde comme l'Égypte, les Émirats Arabes Unis et l'Arabie Saoudite. L'organisation politique des Frères Musulmans est un mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

 

Sur sa page Facebook, le prédicateur Abdallah Dliouah soutient Mohamed Morsi, l'ex-président égyptien déchu des Frères Musulmans, celui pour qui le Coran est une constitution et le Califat islamique le but ultime du pouvoir (hard-copy).

Abdallah Dliouah considère avec admiration l'imam Hassan Iquioussen, proche de l'UOIF, la branche française des Frères Musulmans (hard-copy) : "Dans ces temps des « mises en garde » je veux inverser la donne en vous recommandant un frère que j’apprécie particulièrement, il s’agit du professeur Hassan Iquioussen. Je tiens à le dire alors que les critiques et les vidéos de mises en gardes contre lui se multiplient."

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

L'imam fait état par ailleurs d'une propagande antisioniste très violente, en diffusant les conférences du rabbin extrêmiste Juif Yisroel Dovid Weiss (hard-copy). Son organisation Neturei Karta, proclame que l'État d'Israël ne devrait pas exister, en expliquant que d'après les textes bibliques de la Torah, les Juifs ne peuvent avoir de nation avant le retour du Messie.

"Parce que nous somme Juifs, nous nous opposons à l'existence de l'État d'Israël, nous pleurons avec le peuple Palestinien qui souffre."
[05:50]
Abdallah Dliouah diffuse les conférences du rabbin antisioniste Yisroel Dovid Weiss, une propagande virulente antisioniste et pro-palestinienne.

Beaucoup plus grave, Abdallah Dliouah fait, sur sa page Facebook, l'apologie du dignitaire nazi Mohammed Amin Al-Husseini (hard-copy).


Mohammed Amin Al-Husseini était le Mufti de Jérusalem, la plus grande autorité dans le monde musulman au début du XXème siècle. En 1929, il inspire le premier grand pogrom à Jérusalem contre les Juifs et se rapproche dans les années 1930 des nazis qui le financent.
De 1941 à la fin de la 2ème guerre mondiale, il s'installe à Berlin dans l'Allemagne nazie où il rencontre Hitler et supervise les émissions d'une station radio basée à Zeesen, une ville au sud de Berlin qui diffuse en arabe vers le Proche-Orient des programmes antisémites, incitant les Arabes à tuer les Juifs, partout où ils se trouvent.

En 1942, il supervise le recrutement des soldats de la division Musulmane Waffen SS Handschar "Sabre".
En 1943, lorsque Himmler veut échanger 20 000 prisonniers allemands contre 5 000 enfants juifs qui auraient émigré en Palestine, le grand mufti combat avec succès ce projet, de même qu'il empêche plusieurs milliers d'enfants juifs bulgares, roumains et hongrois, d'émigrer au Proche-Orient. Ces enfants finiront tous dans les chambres à gaz.

Que cet exécutant nazi soit ainsi adulé par l'imam de la Mosquée de Valence pose problème, et amène une question importante : quelle idéologie véhicule Abdallah Dliouah, qui a des responsabilités importantes auprès de la communauté musulmane, aux enfants Musulmans de l'école coranique du lieu de culte ?

Le nouveau maire LR-UDI Nicolas Daragon (à droite) participe le 17 mai 2014 à une journée portes ouvertes de la Mosquée de Valence avec Abdallah Dliouah. Aucune mesure n'a été prise par le maire pour fermer ce centre cultuel vecteur de diffusion de l'Islam radical fondamentaliste politique, misogyne, antisioniste et antioccidental.

publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 4 janvier 2016

30/11/2014

Conférence de l’imam Hassan Iquioussen à la Grande Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois : « Depuis l’arnaque du 11 septembre, je ne peux plus croire les média », « Le Musulman, d’après Zemmour et les autres, il est dangereux, il faut l’éliminer »

Sainte-Geneviève-des-Bois est une commune 34 700 habitants du département de l'Essonne en région parisienne, au sud-ouest de Paris.

En juin 2005, pour pallier au manque de lieux de Culte pour la communauté musulmane grandissante de Sainte-Geneviève-des-Bois, la municipalité dirigée par le maire socialiste Olivier Léonhardt décide de construire et de financer intégralement une Mosquée à hauteur de un million d'euros pouvant accueillir 400 Fidèles Musulmans, avec l'argent du contribuable, au mépris de la Loi de 1905, l'État ne devant financer aucun Culte. Le maire veut avoir un contrôle permanent sur la Mosquée, et délivre un bail à l'Association des Musulmans de Sainte-Geneviève-des-Bois, renouvelable chaque année. Mais au fil des années, l'association fait pression pour s'approprier du lieu de Culte, et finalement, le 29 juin 2010, un nouvel accord est trouvé, la Mosquée est vendue à l'association.


La façade d'entrée de la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois

Qui sont les prédicateurs venant délivrer la Bonne Parole à la communauté musulmane de Sainte-Geneviève-des-Bois ? Des précheurs d'Amour, de Paix et de Tolérance ?

On remarque que l'ancien imam de la Mosquée de Villiers-sur-Marne, le cheikh tunisien Béchir Ben Hassen, prédicateur de la Charia, la Loi Islamique, et proche de la mouvance politique des Frères Musulmans est un invité régulier de l'association islamique de Sainte-Genviève-des-Bois. Après la victoire des Frères Musulmans en Tunisie et l’arrivée au pouvoir de Rashed Ghannouchi, et sentant le vent tourner en sa faveur, le cheikh est reparti soutenir ses alliés du parti Ehnnadha.
Ses positions politiques sont très proches de celles de Rashed Ghannouchi, en particulier sur le souhait de voir appliquer la Charia en Tunisie à long terme.
Béchir Ben Hassen rejette tout ce qui n'est pas islamique, et bien évidemment les sociétés laïques.
Arrivé en Tunisie, Ben Hassen a émis une fatwa (avis juridique pour la communauté Musulmane) pour interdire la célébration du réveillon du 31 décembre, qui est d’après lui, « une forme de rétablissement de la subordination de la Tunisie aux pays de l’Occident ».
Le 4 juin 2012, le tribunal de grande instance de Créteil a lancé un mandat d’arrêt international contre Béchir Ben Hassen, dans le cadre du différend qui l'oppose à sa femme française restée à Villiers-sur-Marne, à laquelle il aurait soustrait de façon illégale ses enfants.
Le 4 juin 2013, Béchir Ben Hassen est arrêté au Maroc par Interpol.

Le prédicateur a été remis aux autorités françaises fin 2013. Relaché depuis, il organise maintenant des conférences dans les Mosquées sur tout le territoire pour précher "la Bonne Parole", et endoctriner les Musulmans à sa propagande islamique.
Sur la page Facebook créée spécialement à cet effet, on peut suivre les déplacements de Béchir Ben Hassen (hard-copy): Le Pontet, Stains, Villetaneuse, Le Bourget, Romainville, Montreuil, Argenteuil, Puteaux, Boulogne-Billancourt, Massy, Villejuif, Longjumeau, Sartrouville, Pontoise, (à Sainte-Geneviève-des-Bois. le 21 février 2014, 28 mai 2014 et 10 septembre 2014) (hard-copy) A noter que le Cheikh Béchir Ben Hassen donne ses prédications en langue arabe. Un bon moyen d’intégrer la communauté Musulmane dans la société française ?

 


L'islamiste radical antioccidental tunisien Béchir Ben Hassen qui veut faire appliquer la Charia, fait une tournée nationale en 2014 dans les plus grandes Mosquées de France, il est régulièrement invité à la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois

Pensez-vous réellement que ce prédicateur aux idées rétrogrades et antioccidentales est habilité à diffuser des valeurs de compassion, de solidarité et d'entraide afin d'accueillir et d'intégrer pleinement les Musulmans génovéfains au sein de la société française ?

 

On peut remarquer par ailleurs la venue de l'imam Hassan Iquioussen, très régulièrement invité dans la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois. Le prédicateur y a donné des conférences le 24 novembre 2013, le 22 décembre 2013, le 23 février 2014, le 13 juillet 2014, le 6 septembre 2014, le 18 octobre 2014, le 15 novembre 2014... (hard-copy)
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Pour avoir un aperçu de son idéologie, extrait de sa conférence donnée le 15 novembre 2014 à la Grande Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois, en gras italique ci-dessous :


L'imam antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen en conférence à la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois le 15 novembre 2014

"Achetez un livre et lisez-le : "l'État voyou" et vous allez comprendre comment le Monde fonctionne depuis que les États-Unis dirige le Monde." [32:48] "Ils nous ont arnaqué avec Al-Qaïda. C'était l'épouvantail, et vous avez vu tout ce qu'ils ont fait ?"
[34:41]
"Je ne suis sûr que d'une chose : c'est qu'ils sont sans foi ni loi. Les droits de l'homme, ils s'assoient dessus dès qu'il s'agit de voler les richesses, ou de partager les richesses avec les tyrans."
[35:12]
"Depuis le 11 septembre, je ne crois plus ce qu'ils disent. Depuis l'arnaque du 11 septembre, je ne peux pas croire les média mon Frère ! ça ne veut pas dire qu'ils mentent toujours, parfois ils disent des vérités, mais quelqu'un qui t'a menti une fois, il peut te mentir de nouveau : traître un jour, traître pour toujours."
Conférence de Hassan Iquioussen le 15 novembre 2014 à la Grande Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois
[35:53]

Autre extrait d'une de ses prestations, donnée le 13 juillet 2014, toujours à la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois en gras italique ci-dessous :

"L'objectif est de semer la haine dans le coeur des Musulmans vis à vis des non-Musulmans, tout simplement. Semer le trouble dans la société française, en faisant croire qu'il y a des monstres qui s'appellent les Musulmans, et qui ont pour objectif de tirer sur tout ce qui bouge. Mais aussi peut-être, pour que la pillule passe le jour où on massacrera des Musulmans.
Attendez ! Si tu veux tuer ton chien, annonce au monde entier qu'il a la rage. Et c'est exactement ce qui est en train de se faire. Puisque les Musulmans veulent tuer tous les Juifs et les Chrétiens, la logique et le bon sens : tuons-les avant qu'ils ne nous tuent. ça s'appelle l'instinct de survie. Tu veux me tuer, alors je vais te tuer comme ça tu ne me tueras pas. Et c'est exactement ce qui se passe aujourd'hui.
Tuez-les en Palestine, pourquoi ? Parce qu'ils veulent nous tuer. Et personne ne dira : "arrêter de les tuer !", puisque ce sont des monstres et des tueurs. Vous avez vu comment c'est grave ? Si une armée de n'importe quel pays faisait un dixième de ce que l'armée israélienne est en train de faire en Palestine, les cinq pays, conseil de sécurité, véto, intervention directe, oui ou non ?"
[08:48]
"Le Musulman, d'après Zemmour et les autres, il est dangereux, il faut l'éliminer avant qu'il ne nous élimine. Cela s'appelle de la propagande. C'est exactement ce que Goebbels a fait, ce que Hitler a réalisé, et cette fois, c'est nous qui sommes les cobayes de ces théories."
[10:55]
"Les ennemis des Musulmans arrivent à mettre de côté leurs divergences et leurs disputes pour s'entendre sur un objectif commun, qui est d'éliminer un ennemi commun. Et on ne peut qu'applaudir, ils sont intelligents, parce qu'ils arrivent à s'asseoir sur leur égo, pour sauver leur peau. Puisqu'ils ont un ennemi qui s'appelle le Musulman, qui d'après eux veut leur peau, donc, je fais la paix avec mon frère et je m'allie avec mon frère pour être plus fort contre l'ennemi de mon frère et mon ennemi. C'est intelligent, on ne peut qu'applaudir."
[12:08]
"Cet ennemi a pour objectif de vous éliminer physiquement et spirituellement. Et s'il ne peut pas vous éliminer physiquement, en tous cas sprituellement il n'acceptera pas votre existence. Il va utiliser tous les moyens pour que vous quittiez l'Islam, pour que vous ne pratiquiez pas votre religion. Il va vous vider de votre substance spirituelle et intellectuelle, de votre identité. Et s'il vous garde en vie, c'est qu'il a besoin de vous.
C'est exactement ce qui est arrivé à une partie des Morisques au XVIème siècle dans la région de Valence. Ils n'ont pas expulsé les Musulmans, ils ne les ont pas tué, en partie, et il les ont gardé. Pourquoi ils les ont gardé ? Parce que les Musulmans maîtrisaient. Ils maîtrisaient les techniques, la technologie, l'agriculture, l'artisanat. C'était la main-d'oeuvre qualifiée, des intellectuels.
Les Croisés Chrétiens n'avaient pas le choix : si jamais ils les éliminent tous et les expulsent, l'Espagne va mettre mille ans à se redresser. Alors on va les garder, parmi nous, malgré nous, parce qu'on a un objectif, mais il est hors de question qu'ils restent Musulmans. On va faire pression sur eux pour les vider de leur substance religieuse, et c'est exactement ce qu'ils vont faire, et ils vont y arriver."
[15:57]
"
Tes enfants, je vais les prendre sous tutelle de quelqu'un d'autre qui va les désislamiser. Tes enfants, dès la naissance, vont aller au catéchisme. Et c'est ce qui s'est passé, la deuxième, troisième génération n'était plus musulmane, parce qu'elle a été vidée de sa substance musulmane, il n'y a pas eu de transmission."
[18:02]
"Les sionistes, une fois qu'ils ont fait le travail sur le terrain, ils avaient besoin d'une reconnaissance politique, mais ils avaient surtout besoin de neutraliser un eventuel ennemi qui pourrait remettre en question leur projet. Déclaration le 15 mai 1948 à l'ONU de l'État d'Israël. Affaire classée. On est là. Si jamais vous nous agressez, c'est vous qui devenez les méchants, et nous, nous sommes les gentils puisqu'on existe officiellement.
L'ONU est un organisme qui a pour objectif de créer et entretenir des injustices sur Terre. J'exagère, en partie. Non, je n'exagère pas. Je voudrais bien connaître un conflit que l'ONU ait résolu."
[21:26]
"La majorité de ceux qui dirigent les pays musulmans sont des marionnettes qui obéissent aux ordres de leur supérieur, l'Oncle Sam, avec toutes ses ramifications. Ils n'ont pas d'indépendance ni politique, ni économique, ni militaire. La colonisation est toujours là, sous toutes ses formes."
[...]
"L'Oncle Sam est tout puissant. "T'es pas content, je t'écrase !"
[30:10]
"Vous savez ce qu'a fait notre président ? "Allo, Bibi ?" Benyamin Netanyahou, "c'est bien, tu peux les dégommer tous, ce sont des terroristes, l'État d'Israël a le droit de se défendre." Ma main à couper que François Hollande ne croit pas ce qu'il a dit, ma main à couper que François Hollande est contre l'agression du peuple palestinien, il est contre ces massacres, il sait que c'est une injustice. Mais François Hollande a fait ça parce qu'il n'a pas le choix, il est sous la domination d'un lobby qui lui a dit : "couché !" Et il se couche. Et ça, tout le monde le sait ! Non, les Musulmans ne le savent pas encore."
[41:51]
Conférence de Hassan Iquioussen : "Comment aider les musulmans opprimés" le 13 juillet 2014 à la Grande Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois (hard-copy)

Pendant près de deux heures (conférence en trois parties sur Youtube), Hassan Iquioussen établit d'entrée de jeu une ambiance électrique et tendue avec les Fidèles Musulmans de la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois, bien loin de ce qui est normalement attendu dans un lieu de prière, de recueillement et d'apaisement.

D'après Hassan Iquioussen, les Musulmans sont depuis toujours opprimés dans le monde occidental par une coalition internationale (les Croisés, les Espagnols, les États-Unis, Israël, Éric Zemmour, l'ONU...) complotant afin de les détruire.
Les non-musulmans cherchent à les "éliminer physiquement et spirituellement", et ce depuis le début de l'ère islamique. François Hollande agirait aux ordres d'un lobby (on imagine lequel), qui lui ordonnerait de "dégommer tous les palestiniens".
L'ONU est une organisation politique "qui a pour objectif de créer et entretenir des injustices" parce qu'elle a reconnu l'État d'Israël et pas un état palestinien.
Hassan Iquioussen oublie de mentionner au passage que s'il n'y a pas eu d'état arabe palestinien, c'est parce que le jour de déclaration d'indépendance d'Israël, les pays arabes ont refusé le partage de la Palestine, et ont attaqué de concert Israël.

D'après l'imam Hassan Iquioussen, l'écrivain et journaliste Éric Zemmour, les Croisés, les Espagnols, les États-Unis, Israël, François Hollande, Benyamin Netanyahou, et l'ONU complotent à l'échelle internationale pour tuer les Musulmans

Pour inciter les Musulmans au rejet et à la haine de l'Occident et fortifier ainsi le communautarisme islamique, le prédicateur va amalgamer le passé et le présent en tissant des contre-vérités historiques totalement fallacieuses et orientées, pour démontrer qu'ils sont aujourd'hui "des cobayes" victimes de la propagande de "Goebbels et de Hitler".
Comme exemple concret, Hassan Iquioussen va faire référence à un épisode de l'Histoire : l'expulsion des Morisques d'Espagne en 1609.
D'après lui, les pilleurs Espagnols, fourbes et rusés, auraient profité du savoir des Musulmans dans les domaines techniques, scientifiques et artisanaux pendant plusieurs siècles pour "redresser leur retard de mille ans", tout en dénaturant l'identité des Musulmans en les convertissant de force au catéchisme, avant de les expulser du pays. Cette vision unilatérale de l'Histoire vise à démontrer la perfidie des Occidentaux, qui comploteraient pour humilier la communauté musulmane.

Hassan Iquioussen oublie de spécifier que ces Morisques étaient avant tout des descendants de colonisateurs Musulmans qui ont imposé la Charia sur le territoire espagnol, que malgré leur conversion au Christianisme, ont continué de pratiquer l'Islam en secret pour une grande partie d'entre eux, restant ainsi fortement communautarisés et imprégnés de leur identité islamique.
A un tel niveau, que des révoltes de Morisques apparaissent pour reprendre le pouvoir, la plus spectaculaire étant la révolte de Alpujarras qui dura quatre ans, de 1568 à 1571 dans le Royaume de Grenade, sous le règne de Philippe II.

Le Morisque Hernandez de Valor, qui se renommera Muhammad Ibn Umaiya, se proclame descendant du Calife de Cordoue et mènera le Jihad islamique contre Philippe II afin de rétablir le Califat dans les montagnes de Alpujarras à l'aide d'une armée de 40 000 hommes, de Turcs et de corsaires venant d'Alger. Terreur, pillages, razzia, viols et meurtres de Chrétiens sont alors perpétrés de manière sporadique dans les villages de la région de Grenade.
Emmenés par l'infant Don Juan d'Autriche, les Espagnols réprimeront ces révoltes dans le sang, les Morisques seront dispersés, avant d'être définitivement expulsés d'Espagne quelques années plus tard, en 1609.


L'infant d'Espagne Don Juan d'Autriche mettra un terme sous son commandement, à la révolte des Morisques qui dura quatre ans (1568-1571), des combattants du Jihad islamique sous les ordres de Muhammad Ibn Umaiya et d'une armée de 40 000 jihadistes qui ont tenté de reprendre le Royaume de Grenade. Pour éviter les récidives, les Morisques seront définitivement expulsés d'Espagne en 1609
.

Contrairement à ce que veut faire entendre Hassan Iquioussen, les Morisques ne détenaient pas tous les savoirs : le monde chrétien construisait des basiliques (ingénierie civile), maîtrisait la littérature (grande bibliothèque wisigothique de Tolède avant l'arrivée des Musulmans en Espagne), la philosophie, la sculpture, la peinture (dans le monde musulman, il est d'ailleurs interdit de représenter les formes humaines et animales) sans l'aide spécifique arabo-musulmane.
De façon générale, les terres riches (souvent proches du littoral) et les centres urbains de ces royaumes d'Espagne étaient majoritairement chrétiens, tandis que les Morisques occupaient une grande partie des terres intérieures, pauvres et montagneuses.

Hassan Iquioussen est-il un rassembleur, peut-il rapprocher la communauté musulmane de Sainte-Geneviève-des-Bois des autres communautés dans l'Amour de son Prochain, ou au contraire, semer la haine et la division ?

 

« Les contraintes sont telles aujourd'hui pour lever des fonds qu'il est difficile de trouver une solution pour construire des salles de prières, et on ne peut pas laisser les Musulmans pratiquer leur culte dans des caves."
[...]
« En trois ans d'expérience de gestion de ce lieu par l'association, nous n'avons jamais eu le moindre souci »
Réaction d'Olivier Léonhardt, maire socialiste de Sainte-Geneviève-des-Bois, le 29 juin 2010 après la décision de vendre la Mosquée construite aux frais du contribuable, à l'association islamique de la ville.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 29 novembre 2014

18/03/2014

Propagande antichrétienne à la Mosquée du quartier Borny à Metz : le Christianisme a inspiré Hitler

La ville de Metz est une commune située au nord-est de la France. Elle est la préfecture du département de la Moselle et de la région Lorraine. Ces trente dernières années, la croissance importante de la communauté Musulmane dans la région nord-est l'a amenée à se structurer pour créer des associations, en particulier l’Union des Associations Cultuelles et Culturelles des Musulmans de Metz (UACM).

L'UACM est devenue au fil des années représentante d'un poids électoral non négligeable, et il est de bon ton de céder aux revendications de cette association si les élus veulent continuer à bénéficier de la bienveillance des électeurs, surtout à l'approche des municipales de mars 2014. Les deux principaux candidats vont alors se livrer à une véritable course pour séduire l'électorat Musulman.

Le 11 octobre 2013, le maire socialiste sortant Dominique Gros a officialisé l’accord sur la location d'un terrain pour la construction d’une grande Mosquée.

Le maire et le président de l’UACM, Raymond Beller, ont signé le 6 février 2014 un bail pour le terrain d’une mosquée-cathédrale dans la cité lorraine.

Dominique Gros livre un vaste terrain de 1 200 m² de la ville à un prix dérisoire, 15 € par an et pour 99 ans, à l'UACM, au mépris de la Loi de 1905, l'état ne devant favoriser aucun Culte. L'association dispose de trois ans pour déposer le permis de construire du projet de mosquée dont le coût est estimé à 8 millions d’euros. Le maire de Metz avalise un projet qui devrait plaire aux féministes : sur les 2 000 places disponibles, seules 500 seront accessibles aux femmes ; pas de quoi inquiéter Dominique Gros et sa conception très particulière de la laïcité.
Le projet, qui se veut totalitaire, comprendra diverses annexes telles qu’une garderie, une crèche, une salle d’exposition d’œuvres, une bibliothèque, un funérarium, un un restaurant, un salon de thé, une salle de détente et relaxation, un service d’accompagnement pour le pèlerinage, etc.

 

En campagne électorale, Dominique Gros (deuxième à partir de la gauche) est venu féliciter le 21 février 2014 les Musulmans de la Mosquée de Borny apres la priere du vendredi au sujet de la signature du bail emphytéotique de la Grande Mosquée de Metz (hard-copy).

La tournée des Mosquées de la ville continue, Dominique Gros à la Mosquée du quartier Belle-Croix en février 2014 (hard-copy)

 

Marie-Jo Zimmermann (union UMP/UDI/MODEM), adversaire et candidate à la mairie de Metz pour 2014 n'est pas en reste. Pour séduire la communauté Musulmane, on peut la voir en visite par exemple le 9 mars 2014 à la Mosquée de Borny, soutenir le projet de la construction de la future immense Mosquée cathédrale de Metz.

Marie-Jo Zimmermann (union UMP/UDI/MODEM), candidate à la mairie de Metz, arbore le voile islamique (voile rouge) dans une conférence à la Mosquée de Borny le 9 mars 2014 pour séduire la communauté Musulmane. (hard-copy)


 

Marie-Jo Zimmermann explique son projet d’islamisation de la ville de Metz dans une Mosquée. Des centaines de milliers de femmes luttent chaque jour à travers la planète pour se débarrasser du voile islamique. Si Marie-Jo Zimmermann gagne les élections, peut-être le rendra-t-elle obligatoire à Metz dans quelques années ?

L'UACM est bien implantée dans la ville. La Mosquée du quartier Borny à Metz, très sollicitée comme on a pu le constater par les candidats à la mairie est associée à l'UACM, et dispose d'une page Facebook officielle pour se familiarier avec la Religion "d'Amour, de Paix et de Tolérance".
Quels Messages diffusent les responsables de la Mosquée de Borny à leurs Fidèles Musulmans ?

On va constater que c'est un Islam rigoriste, qui suit les textes coraniques. Étudions la "Bonne Parole" des prédicateurs de Metz.

Les bons Musulmans sont invités à ne pas écouter ou faire de la musique (hard-copy), un art considéré comme une hérésie en Islam. N'est-ce pas une limitation qui est imposée aux Musulmans dans l'art créatif, l'imagination et l'inspiration ?

La fête de l'Amour, la Saint-Valentin le 14 février, est interdite (hard-copy), car ne figurant pas dans les textes coraniques. Pourtant, montrer que l'on aime n'est-il pas une preuve de respect et de tolérance ? Pourquoi l'interdire explicitement ?

Une loi votée en février 2014 par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) autorise le port du voile islamique pour les joueuses de football. La France refuse de reconnaître cette loi incompatible avec la laïcité, et ne permettra pas le port du voile islamique dans les stades. Réaction indignée des responsables de la Mosquée de Borny, qui trouvent le comportement des institutions françaises scandaleux (hard-copy)

Musique hérétique, Saint-Valentin interdite, contestation contre l'interdiction du port du voile : va-t-on vers une communautarisation des Musulmans de Metz ?

Les responsables mènent par ailleurs une propagande antichrétienne sur leur page Facebook. Ils postent une prédication de l'imam indien antichrétien, antisémite et antihindouiste Zakir Naïk :

"Jésus était barbu, Marie portait un voile, Moïse a interdit la consommation de porc. On est plus Chrétiens que les Chrétiens eux mêmes !" (hard-copy)

Nulle part dans la Bible il est écrit que Jésus portait une barbe. Et même si c'était le cas, est-on meilleur Chrétien si on porte une barbe ? Marie portait un voile, elle vivait il y 2000 ans dans une société patriarcale. Est-ce qu'aujourd'hui une Chrétienne qui porte un voile la rend-elle meilleure envers les autres, au regard de Dieu ?
Moïse a reçu les Tables de la Loi de l'Ancien Testament, l'Ancienne Alliance entre Dieu et le peuple Hébreu, la Torah, qui pose les principes dogmatiques du Judaïsme, pour apprendre aux hommes le Bien et le Mal par les Lois Divines, la punition, le licite et l'illicite. Le porc faisait partie de ces interdits.
Jésus Christ, le Messie annoncé par les Prophètes de la Bible, scelle la Nouvelle Alliance entre Dieu et l'Humanité en rachetant les péchés de tous les Hommes par sa Passion et sa Crucfixion, en rendant l'Homme responsable de ses actes en écoutant son coeur et sa Foi, et non plus par les Lois Divines et les interdits rituels. Un enseignement révolutionnaire.
Jésus Christ enseigne dans les Évangiles que : "Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche de l'homme qui souille l'homme, c'est ce qui sort de la bouche qui souille l'homme."
La Bible - Matthieu 15:11

Paul explique : "Ce n'est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu. Si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus, et si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins."
La Bible - Corinthiens I 8:8

Effectivement, ce n'est pas en interdisant de manger du porc, du chocolat, des endives ou des carottes que l'Homme sera meilleur envers son prochain. Ce qui est déterminant est son comportement dans la société dans laquelle il vit, ce qu'il dit, ce qu'il fait, et son rapport avec les autres.

 

Autre commentaire posté par les responsables de la Mosquée de Metz pour dénigrer le Christianisme :

"Muhammad Ali à un journaliste indélicat qui lui avait demandé quelques jours après les attentats du 11 septembre : "vous vous sentez comment en ayant la même religion que Oussama Ben Laden ?". Muhammad Ali, alias The Great, avait répondu : "Et vous ? Vous vous sentez comment en ayant la même religion qu'Hitler ?" (hard-copy)

Là encore, un post pour décrédibiliser la communauté chrétienne avec des arguments totalement erronés. Le nazisme serait d'inspiration chrétienne !

Oussama Ben Laden se revendiquait Musulman et exhortait, armes et Coran en main, lors de ses interventions télévisées, tous les Musulmans de la planète à tuer les Infidèles (Chrétiens et Juifs), en s'appuyant sur les Sourates Sacrées du Coran édictées par le Prophète Mohamed. La capture des otages, le partage du butin, tout cela est décrit dans le Coran, (lire par exemple toute la Sourate VIII du Coran "le butin"(al-Anfal), où le Prophète Mohamed explique quand il faut attaquer, quand il faut défendre, comment gérer le butin et les otages, etc...) Al Qaïda et Oussama Ben Laden n'ont rien inventé, ils se basent sur les récits des textes Sacrés (Coran et Sunnah), pour défendre leur idéologie :

"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies."
Le Coran 9:29

"Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes."
Le Coran 2:193

"La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment"
Le Coran 5:33

"Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux."
Le Coran 47:4

"Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants."
Le Coran 5:82

Jésus Christ, Guide Spirituel de tous les Chrétiens, dans les Évangiles n'a jamais ordonné de tuer qui que se soit et n'a jamais levé d'armées ni lancé de guerre de conquête, de pillages ou de razzias, de soumission par la force. Chacun reste libre de suivre sa Parole d'Amour, d'entraide de son Prochain, de Pardon et d'Humilité.
Le Prophète Mohamed, Guide Spirituel de tous les Musulmans, était un chef de guerre, un Jihadiste qui a mené plus d'une dizaines de batailles sous son commandement direct pour amasser son butin, et a même ordonné l'exécution de la tribu des Banû Qurayza, entre 600 à 900 Juifs par décapitation car refusant de se soumettre.

Hitler n'était pas Chrétien, et il abhorrait le Christianisme, qu'il considérait comme un totalitarisme qu'il voulait détruire.
Dès 1925, dans son livre "Mein Kampf", il écrivait :

"Chacun peut aujourd'hui constater à regret que, dans le monde antique, beaucoup plus libre que le nôtre, le Christianisme a introduit avec lui la première terreur spirituelle ; mais il ne peut rien au fait que, depuis cette époque, le monde vit sous le signe et sous la domination de cette contrainte. Et on ne brise la contrainte que par la contrainte, la terreur par la terreur. C'est alors seulement que l'on peut instituer un nouveau régime."
Adolf Hitler - "Mein Kampf" p236

Détruire le Christianisme, c'est détruire les valeurs Universelles de Tolérance et de Paix qui ne plaisaient pas au dictateur.

Lorsque Hitler prit le pouvoir en Allemagne en 1933, les autorités catholiques, par l'intermédiaire de l'encyclique "Mit brennender Sorge" (avec une brûlante inquiétude") publiée par le pape Pie XI, ont tenté d'alerter par des protestations l'opinion publique sur la dangerosité du nazisme.
Suite à ces protestations, en 1937, 1 100 prêtres et religieux sont jetés en prison. 304 prêtres sont ensuite déportés à Dachau en 1938. Enfin, les organisations catholiques sont dissoutes, et l'école confessionnelle interdite, les évêchés de Munich, Fribourg et Rottenburg sont saccagés par la Gestapo.

D'après Hitler, la seule religion valable serait ...l'Islam !

"L'Islam est parfaitement adapté au tempérament germanique. Si les Musulmans avaient conquis Tours, toute l'Europe serait devenue Musulmane au VIII Siècle et les conquérants Arabes, à cause de leur infériorité raciale, ne se seraient jamais adaptés sur le long terme aux conditions climatiques rudes de l'Europe. Ils n'auraient pas fait le poids face aux natifs plus vigoureux, et finalement, se serait les Allemands islamisés qui auraient pris la tête de l'Empire Mahométan."
"Nous avons la malchance de ne pas posséder la bonne religion. Pourquoi n'avons nous pas la religion des Japonais, pour qui se sacrifier à sa patrie est le bien suprême ? La religion musulmane aussi serait bien plus appropriée que ce christianisme, avec sa tolérance amollissante."
"Au coeur du troisième Reich" - Propos d'Hitler reccueillis par Albert Speer p. 138

Adolf Hitler et le Mufti de Jérusalem Mohammed Amin Al Husseini discutent de la mise en place de la solution finale pour les Juifs le 28 novembre 1941. Quand le nazisme et l'Islam trouvent un terrain d'entente.

Il est intéressant de mesurer comment les responsables de la Mosquée de Metz retournent la situation : Hitler, qui détestait le Christianisme et vénérait l'Islam pour son idéologie totalitaire et conquérante, est considéré comme un Chrétien par les prédicateurs Musulmans !

On peut donc constater que les responsables de la Mosquée de Metz mènent une politique de mépris envers la communauté chrétienne avec des interprétations totalement erronées de la Bible, Ancien et Nouveau Testament, préchant des allégations fallicieuses sur des célébrités pour décrédibiliser les Chrétiens.

Est-ce que ces "richesses spirituelles" seront également enseignées aux jeunes Musulmans de l'école coranique de la Mosquée de Borny (hard-copy), et de la future Grande Mosquée de Metz ?

Il est par ailleurs inquiétant de constater que les prédicateurs de Metz prennent pour référence des imams fondamentalistes comme Mehdi Kabir (hard-copy), un prédicateur qui parcourt les grandes Mosquées de France en diffusant une idéologie mysogine et particulièrement intolérante :
"la musique, l’alcool, la drogue et l’argent, c’est la faute des femmes"
« celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc. Ils sont parmi les gens les plus sales. Les gens qui n’ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes »
D'aprè Mehdi Kabir, le Hijab (voile couvrant tout le corps sauf le visage) est une obligation en Islam pour toutes les Musulmanes.

L'UACM diffuse également un Islam politique anti-français, antioccidental et pro-palestinien.

La France maintiendrait sous son emprise les pays africains francophones par la dette coloniale, et les empêcherait de se développer en installant des dictateurs aux commandes de ces pays (hard-copy).
Une manière efficace de jeter le discrédit sur la France dans l'esprit des Musulmans.
On peut lire par exemple le livre de Bernard Lugan, "Pour en finir avec la colonisation" pour nuancer ces arguments ou encore le texte : "Réparation, récupération et dette coloniale dans les romans congolais récents" de Désiré Kazadi Wa Kabwe

L'UACM confirme par ailleurs la prise de position de Nelson Mandela sur le conflit israélo-palestinien : "Si la seule solution est la violence, alors nous utiliserons la violence". (hard-copy)

 

Est-ce que les responsables de la Mosquée de Borny sont aptes à piloter la communauté Musulmane de la ville ? Quel enseignement sera prodigué aux jeunes Musulmans par l'UACM dans la future Grande Mosquée de Metz ? Pensez-vous que cela sera un Islam ouvert et tolérant ?

"Je pose juste une petite encoche sur un engagement qui figurait en 2008 sur mon projet municipal. Je ressens une certaine sérénité face à cette décision : à Metz, elle répond à une aspiration légitime des Musulmans, comme des autres croyants, dans l'esprit de la laïcité, dans le respect de toutes les religions et de leurs pratiquants."
Dominique Gros, maire socialiste de Metz, justifie le bail emphytéotique pour la construction de la future Grande Mosquée, qui annonce le bouleversement futur du paysage politique, cuturel, identitaire de la ville, en autorisant des prédicateurs antichrétiens, antioccidentaux et antifrançais à contrôler le culte Musulman.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 16 mars 2014