Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2016

La Mosquée de Liévin, centre de diffusion de propagande islamiste misogyne, antioccidentale et antisioniste au coeur du Pas-de-Calais

Depuis un peu plus d'une vingtaine d'années, les prédicateurs des réseaux islamistes qui se sont implantés dans le nord de la France militent pour la destruction de l'identité française, en imposant progressivement l'application des lois de la Charia islamique (rejet de l'Occident, non mixité sociale homme/femme, adoption de l'abattage rituel halal finançant les Mosquées, menus spéciaux sans viande pour les Musulmans dans les cantines scolaires, tentatives d'interdiction de l'alcool et du porc et de la juridiction islamique, soumission des femmes,...).
L'implantation de l'idéologie islamique antioccidentale favorise l'enracinement local de filiales terroristes et jihadistes, entre la France et la Belgique.
Parmi ces réseaux islamistes, on peut citer :

- l'Union des Associations Musulmanes du Pas-de-Calais (UAM62), organisation déjà analysée par "Islam mine l'Europe" pour son radicalisme religieux diffusé dans plusieurs Mosquées de France (Béthune, Méricourt, Raismes, Lille,...).
- la Ligue islamique du nord dirigée par Amar Lasfar, le président de l'UOIF, longtemps soutenu par Martine Aubry.
- L’UOIF, qui gère maintenant plus de 250 associations islamiques en France, et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir politique islamiste totalitaire, la Charia. Son ex-président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »
L'organisation des Frères Musulmans est classée comme terroriste par l'Égypte et l'Arabie Saoudite.


Le président de l’UOIF actuel, Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.


Dans une conférence à Lille, Amar Lasfar explique son plan en cinq phases pour islamiser la France, et la nécessité des prières de rue islamiques pour conquérir le territoire.

Pierre de Saintignon (à gauche), le maire socialiste de Lille Martine Aubry (à droite) et le représentant de l'organisation terroriste des Frères Musulmans en France, Amar Lasfar (au centre) lors de la fête de l'aïd-el-Kébir en 2007. Après l'avoir aidé à structurer et à enraciner les réseaux de l'Islam radical dans le nord de la France, Martine Aubry a pris ses distances avec Amar Lasfar.

On peut citer l'autre principale organisation islamiste de la région Nord, l'Union des Citoyens Musulmans du Pas-de-Calais (UCM62), dont la Mosquée de Liévin est membre associatif.

La communauté musulmane de Liévin dans le Pas-de-Calais est en pleine croissance, l'organisation islamiste qui gère le lieu de Culte a même obtenu le 11 juillet 2011 du maire socialiste Jean-Pierre Kucheida, un permis de construire une nouvelle grande Mosquée afin d'endoctriner les Musulmans à la "Religion de Paix et Tolérance".

Les responsables de la Mosquée de Liévin appellent les Fidèles à participer financièrement à la construction du nouveau complexe islamique

Le projet du futur complexe islamique de Liévin, dont le permis de construire a été octroyé par le maire socialiste Jean-Pierre Kucheida.

La Mosquée de Liévin en cours de construction en 2014

Fidèles de la Mosquée de Liévin, en attendant la construction du nouveau lieu de Culte flambant neuf

Sur la page Facebook officielle de la Mosquée de Liévin, les responsables de l'association islamique soutiennent l'ex-président déchu égyptien des Frères Musulmans Mohamed Morsi, qui voulait instaurer le califat islamique sous la Charia, avec le hashtag #NousSommesTousMorsi (hard-copy).

Les responsables de la Mosquée de Liévin encouragent les Fidèles à aller écouter le prédicateur antisémite proche des Frères Musulmans Hani Ramadan à la Mosquée de Raismes (hard-copy).
Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans. Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud).
D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.
Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

 

Il est inquiétant de constater qu'il n'y a absolument aucun contrôle sur les instances dirigeantes de la Mosquée de Liévin qui sont en relation directe avec des réseaux islamistes politiques antioccidentaux comme l'UAM62 et l'UCM62.

Le prédicateur misogyne, antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen, invité par les responsables de la Mosquée de Liévin et par l'UAM62 le 13 décembre 2013 pour une conférence intitulée : "Les fondements juridiques de l'engagement politique". Parle-t-on là encore de religion ?
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.
Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

 

L'UCM62 a organisé le 31 mai 2014 à Liévin le 3ème Rassemblement des Musulmans du Pas-de-Calais (RAM62) avec comme principaux invités les islamistes radicaux Hassan Iquioussen, Abdallah Benmansour, Nabil Ennasri ou encore Amar Lasfar.

La 4ème rencontre annuelle des Musulmans du Pas-de-Calais (RAM62) le 13 juin 2015, en partenariat avec la municipalité de Lens, rassemblait les islamistes du CCIF (avec son président Samy Debah), le prédicateur antioccidental Hassan Iquioussen, l'organisation politique BarakaCity (hard-copy), et la communauté musulmane de la Mosquée de Liévin.
BarakaCity est connu des services de renseignements français pour son militantisme politique lié à l'Islam radical sous couvert d'aide humanitaire. Ses comptes bancaires à la Société Générale et au CIC ont été clôturés. BarakaCity milite en faveur de l'organisation politique des Frères Musulmans.

Idriss Sihamedi (à droite), le président de BarakaCity au RAMF de l'UOIF en 2013 au Bourget. Sur la photo, il est en compagnie de l'imam Mehdi Kabir (à gauche), un prédicateur qui arpente les plus grandes mosquées de France, et qui considère que le voile islamique est une obligation pour la femme, qu'une femme qui se parfume est une "fornicatrice", que "les mangeurs de porc se comportent comme des porc", des "gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu'ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n'ont pas de pudeur vis à vis d'Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc."

"Religion de Paix et Tolérance" vous avez dit ?

Le militant politique Omar Dourmane qui lutte contre la laïcité et le sionisme, et proche des Frères Musulmans, invité le 13 juin 2015 à Lens par l'UCM62 (hard-copy) :

 

Le maire socialiste Laurent Duporge n'a pris aucune mesure contre les prédicateurs misogynes, antioccidentaux et antisionistes de l'Islam radical venant endoctriner des centaines de Musulmans à la Mosquée de Liévin. Il autorise également les réseaux d'extrême-droite islamiques tels que l'UAM62 à organiser des meetings dans la commune, condamnant la cohésion sociale sur le long terme, et provoquant la destruction de la société culturelle, cultuelle et ethnique française, de l'intérieur.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 26 mars 2016

25/08/2015

Les organisateurs du « salon musulman du Val d’Oise » de Pontoise invitent des prédicateurs de l’Islam Radical misogyne, antioccidental et antisémite avec entre autres Éric Younous : « le Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs »

L'Islam s'enracine lentement mais sûrement sur le territoire français, en particulier dans les régions d'île-de-France. Le Val d'Oise n'est pas épargné, plusieurs Mosquées ont été construites ces 20 dernières années. On peut par exemple mentionner les Mosquées de l'Islam fondamentaliste d'Argenteuil, de Sannois, de Montigny-les-Cormeilles, ou encore de Cergy (inaugurée par Manuel Valls).

La ville de Pontoise est également gangrénée depuis plusieurs années par l'Islam Radical, en particulier à travers les prédicateurs de la Mosquée Masjid de Pontoise, infiltrée par une organisation terroriste qui agit dans plusieurs villes de France, le "collectif Cheikh Yassine", et son leader charismatique Abdelhakim Sefrioui, soutient officiellement sur son site Internet des terroristes du Hamas appelant à l'extermination des Juifs.


Le "collectif Cheikh Yassine", organisation islamiste antisioniste, et son leader politique Abdelhakim Sefrioui, infiltrés dans la Mosquée Masjid de Pontoise, le 17 février 2012, incitent les Musulmans à la révolte : "ils sont tous allés se prosterner devant leur maître, le dîner du CRIF !"

Depuis 2012, les organisateurs de differentes associations musulmanes organisent également le "salon musulman du Val d'Oise" au parc des expositions de Pontoise, avec comme invités, des prédicateurs fondamentalistes musulmans.
Les 12 et 13 septembre 2015, voici un aperçu des prestigieux invités pour cette nouvelle édition (hard-copy):

580779MosquePontoise2islamistes2.png

Les prédicateurs fondamentalistes misogynes, intolérants, antioccidentaux Musulmans invités au "salon musulman du Val d'Oise" les 12 et 13 septembre 2015 : Rachid Houdeyfa, Nader Abou Anas, Mehdi Kabir, Éric Younous, Hatim Abou Abdillah

On peut citer l'imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa. ci-dessous, un aperçu de sa vision des femmes :


"Le hijab c'est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n'a pas d'honneur, et si la femme sort sans honneur, qu'elle ne s'étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l'utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l'Enfer."
[05:04]
Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest, dans sa conférence "30 minutes pour te convaincre de mettre le hijab"

Pour l'imam, une femme qui ne porte pas le voile islamique est une femme sans honneur, sans aucune pudeur et négligée. Mesdames, si un jour vous croisez Rachid Houdeyfa dans la rue et s'il détourne le regard, vous saurez pourquoi !
Le prédicateur implante dans l'inconscient collectif des ses Fidèles Musulmans que la femme de type occidental est un vulgaire objet, sans moralité, infériorisée par rapport à la femme voilée musulmane, pure, chaste et soumise.

 

Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et prédicateur fondamentaliste de l’Islam radical misogyne, invite à ne pas suivre les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les « Supérieurs », et veut interdire la musique qui est d’après lui, « la voix de Satan ».
Voici une brève vidéo, comment les Musulmans doivent se comporter avec leur femmes, tel que le veut le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans :


Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et prédicateur au "salon musulman du Val d'Oise" :"la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison."

 

Le théologien Musulman Mehdi Kabir, prédicateur sulfureux, qui considère les femmes comme étant à l'origine de tous les vices : alcool, musique, argent, drogue, est également invité au salon musulman du Val d'Oise.

 

Voici comment Mehdi Kabir considère les mangeurs de porc :


"celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d'un porc. C'est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n'ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes.
Les gens, qui lorsqu'ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n'ont pas de pudeur vis à vis d'Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc.

Et le Prophète a informé qu'il viendra un temps où Allah transformera certains êtres humains en singes et en porcs."

Un Message de Tolérance et de Fraternité ?

L'invité Hatim Abou Abdillah, fervent défenseur de la cause "féminine musulmane", est au "salon musulman du Val d'Oise."


Hatim Abou Abdillah, imam de la Mosquée as Salam de Maisons-Alfort, prédicateur dans plusieurs Mosquées de banlieues et au "salon musulman du Val d'Oise", endoctrine les Fidèles à la haine des femmes non voilées et parfumées.

"Le Prophète nous dit : "des femmes, bien qu'habillées, seront nues. Ta soeur, ma soeur, ta mère, ma mère, et nos soeurs en général, celles qui font vitrines de leur corps dans la rue. Où est la jalousie envers nos femmes ?
Le Prophète a dit : "trois personnes auxquelles Allah n'adressera pas la parole, ton Seigneur ne te parlera même pas le jour de la Résurrection, Allah ne te purifiera pas. elles auront un châtiment atroce. Et le Prophète a cité parmi ces trois personnes : celui qui n'a pas de pudeur envers ces femmes, regardez l'état de nos soeurs, regardez comment nos mères marchent dans la rue ! Après ça, peut-on se considérer comme des hommes ? Tu vois un mari, un homme, avec sa barbe, marcher à côté de sa fille !
Le Prophète a dit : "des femmes bien qu'habillées seront nues, elles n'entreront pas au Paradis, ni même sentiront l'odeur du Paradis. Maudissez-les, car elles sont maudites ! Maudissez-les, car elles sont maudites ! Est-ce ma parole d'extrêmiste ? Est-ce ma parole d'islamiste, de fanatique, d'intégriste, ou est-ce la parole de ton Prophète ?
Il n'y a pas une femme qui se parfume, et sort dans la rue pour que les hommes sentent son odeur, sans qu'elle soit considérée auprès de son Seigneur comme une fornicatrice, fornicatrice, fornicatrice !"

[01:37]

Le fait de se rendre belle en portant des vêtements légers et se parfumer pour s'embellir est considéré par Hatim Abou Abdillah comme une perversion, une provocation, qui fait d'une femme une fornicatrice, une prostituée pour dire les choses crûment. Comment se fait-il que Hatim Abou Abdillah continue de diffuser sa propagande dans les plus grandes Mosquées de France ?
Que font les associations féministes, d'habitude si promptes à réagir dès qu'il s'agit d'intervenir contre les "catho intégristes" ? Pourquoi ce silence devant ces prédicateurs Musulmans misogynes et intolérants ?

 

Autre invité de prestige au salon musulman du Val d'Oise, le prédicateur Éric Younous, un français converti à l'Islam en 2001, formé à l'Islam Radical wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, autrement dit, une des branches les plus extrêmistes de la religion de "Paix et Tolérance", qui appelle à la haine des Chrétiens, des Juifs, et du monde Occidental, qui doit être conquis par les Musulmans.


Le prédicateur antisémite Éric Younous, invité de prestige au salon musulman du Val d'Oise les 12 et 13 septembre 2015

Voci un bref aperçu de l'idéologie développée par Éric Younous devant ses Fidèles :
"Accusé de toutes parts, et condamné au terme d'un procès truqué, déclaré coupable sans équivoque et désigné danger du XXIème siècle, ennemi de la raison de la liberté. Est-ce moi ? Est-ce nous ? Quel est mon crime exactement, quel est notre crime exactement ? Qui suis-je pour être détesté ainsi, insulté à tout va, de l'ouvrier de base n'ayant pas fait d'études, à l'homme politique au rang le plus élevé ayant fréquenté les meilleures écoles ?
Et bien non : ils ne détiennent pas le modèle absolu du bonheur et de la droiture. Ils n'ont aucune autorité à m'accuser, et encore moins à me juger. Ils mentent, ce sont des menteurs, ils étaient des menteurs lorsqu'ils ont colonisé nos pères, ils sont des menteurs lorsqu'ils veulent nous faire croire que nous ne sommes que des animaux."
[01:37]
extrait de la conférence donnée par Éric Younous sur "l'identité musulmane". (hard-copy)

Prèche assez classique de la mouvance de l'Islam radical wahhabite : Éric Younous explique aux Musulmans qu'ils vivent en France dans un pays hostile à l'Islam où ils sont continuellement persécutés, "insultés" et "traités comme des animaux". Si c'était le cas, pourquoi autant de Mosquées sont-elles construites en France, (2500 Mosquées construites sur le territoire français en moins de 30 ans) et pourquoi des milliers de Musulmans sont-ils prêts à mourir pour venir vivre dans ce pays ?
Le but de cette prédication est d'instaurer un climat de défiance envers les non-musulmans, souder ainsi la communauté musulmane, afin qu'elle ne se mélange pas avec des personnes qui leur sont soi-disant hostiles.
L'objectif étant de créer une génération de Musulmans soumise à un communautarisme militant, afin de pouvoir instaurer les lois de la Charia, très loin d'un Message d'Amour, de communion et de Fraternité entre les êtres humains et les peuples.

"L'organisation pour faire en sorte que l'Islam soit compris comme il se doit, c'est de l'action. Regardez par exemple dans la communauté juive. C'est exactement l'inverse. Regardez Chabbat, qui est l'adoration la plus importante pour eux. Qu'est-ce qui caractérise le Chabbat ? C'est l'inaction. Et n'oubliez pas que Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs. Quand Allah veut punir un peuple, il lui ordonne l'inaction."
[06:33]
extrait de la conférence donnée par Éric Younous sur "l'identité musulmane" à la Mosquée égyptienne de Stains, le 22 décembre 2014 (hard-copy)

Pour Éric Younous, les Juifs sont le peuple puni par Allah, peuple de l'inaction, alors que les Musulmans sont le peuple béni par Allah, le peuple de l'action.

Mais si on s'en réfère à la Bible :
« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. »

La Bible - Exode 20:8-11
Le jour de repos de la semaine, le Chabbat pour les Juifs, est un jour béni et sanctifié, et non pas une punition comme le prétend faussement Éric Younous afin de discréditer la communauté juive, qui serait donc méprisable, auprès des Fidèles Musulmans de Stains. Est-ce que ce type de prédication incite au vivre-ensemble, à la Fraternité ?
N'invite-t-il pas plutôt les Musulmans à détester les Juifs, et ainsi favoriser l'antisémitisme ?

Philippe Houillon, député-maire UMP de Pontoise, autorise tous les ans des prédicateurs antisémites, misogynes et intolérants de l'Islam fondamentaliste à venir endoctriner des centaines de Musulmans dans sa ville dans le cadre du "salon musulman du Val d'Oise".

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 25 août 2015

04/07/2015

Mehdi Kabir et Nader Abou Anas, prédicateurs de l’Islam radical misogyne et intolérant, conférenciers à la Mosquée Assalam de Montluçon

Montluçon est une commune française de près de 40 000 habitants située au centre de la France, dans la région Auvergne. Pour satisfaire la communauté musulmane croissante de la ville, et en collaboration avec la principale association de Musulmans locale (assalam), le maire UMP Daniel Dugléry a accordé en 2011, le permis de construire d'une Mosquée.

Mais les plans du futur édifice font polémique : il n'était à la base, pas question d'un minaret. Dans un communiqué du 17 août 2011, Daniel Dugléry se fend d'une explication arguant qu'il ne s'agit que d'un lieu de culte discret sans minaret, contrairement à ce qu'avait annoncé par voie de presse un des responsables de l'association islamique, M. Lamachi.

Les militants du Bloc Identitaire, une organisation qui défend la culture, l'identité française et celle des peuples européens, sont parmi les premiers à donner l'alerte en septembre 2011, une mise en garde contre la construction d'un édifice enseignant l'Islam radical à Montluçon.


Les identitaires réveillent les habitants de Montluçon au son du minaret

L'association de la Mosquée diffuse en effet un Islam fondamentaliste, s'appuyant sur les traditions puisées aux sources du Coran et de la Sunnah du Prophète Mohamed. Pour parfaire l'enseignement de l'Islam dans la région Auvergne, les responsables de l'association Assalam de Montluçon font appel à la crème des prédicateurs rigoristes officiant dans les plus grandes Mosquées de France.
On peut citer par exemple Mehdi Kabir, qui arpente depuis plusieurs années les Mosquées de France (Villetaneuse, Saint-Louis, Saint-Étienne, Aulnay-sous-Bois, ...) pour y précher sa "Bonne Parole". Il est invité à Montluçon le 14 décembre 2013.


Dans ses différentes conférences diffusées dans les Mosquées de France, Mehdi Kabir nous enseigne que les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre : argent, alcool, drogue, musique, que les mangeurs de porc se comportent comme des porcs, sont sales, ne se lavent pas les mains, et offrent leur femme dénudée au premier venu.


D'après Mehdi Kabir, invité de prestige à la Mosquée de Montluçon : "les mangeurs de porc se comportent comme des porcs"

Le prédicateur misogyne Mehdi Kabir dans un sermon à la Mosquée de Montluçon le 14 décembre 2013, considère que la musique est un péché, et que les Musulmans doivent s'en éloigner.

"Certains jeunes avant, étaient plongés dans la musique, et lorsqu'ils ont délaissé cette musique, par Allah, ils l'ont remplacé par l'écoute du Coran, ils n'ont plus eu aucune envie d'écouter de la musique. Alors si tu leur avait dit ça il y a quelques années, ils auraient dit :"mais c'est une contrainte de délaisser la musique !" Maintenant c'est un plaisir d'écouter le Coran, ils n'ont plus aucune envie d'écouter de la musique, car Allah leur a donné envie et les a mis à l'aise.
Il leur a montré le bonheur qui était plus intense, plus important, plus agréable, dans l'écoute de la parole d'Allah. Le haram, c'est pour notre bien de le délaisser et de s'en écarter. Dans beaucoup de versets, Allah a ordonné de s'écarter des péchés."

[13:31]
Sermon de Mehdi Kabir à la Mosquée Assalam de Montluçon le 14 décembre 2013

Mehdi Kabir considère que la musique est un péché. Il développe ainsi dans l'inconscient des Musulmans venus l'écouter à Montluçon l'idée qu'il faut rejeter un art faisant partie intégrante de l'identité culturelle des sociétés occidentales : Palestrina, Bach, Mozart, Chopin, Haydn, Brahms, Schubert, Liszt, les festivals de Jazz, de Rock, de danse,...doivent donc être oubliés et ignorés.
Il s'agit donc de former les Musulmans pour qu'ils évoluent dans une société qui, à terme, ne devra plus avoir de racines communes avec la culture et l'identité de la civilisation européenne millénaire, en imposant progressivement une nouvelle vision du monde, préconisée par la charia islamique.


Faudra-t-il un jour abandonner l'adagio de Alessandro Marcello retranscrit par Bach, (BWV 974 interprété par Orféo Mandozzi au violoncelle et Caroline Clipsham au piano à la cathédrale Saint-Paul de Londres), non conforme aux préceptes de la charia édictés par les prédicateurs de la Mosquée de Montluçon ?

 

Autre prédicateur de renom invité par les responsables de la Mosquée de Montluçon, l'imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas.


Un bref aperçu des relations en société entre hommes et femmes telles que les préconisent Nader Abou Anas


"On a besoin d'un médecin musulman, on a besoin aussi de professeurs, d'une gynécologue musulmane qui reçoit nos soeurs et nos femmes, est-ce que vous préférez cela, ou aller chez un homme ? Savez-vous que si quelqu'un est malade pendant le Ramadan, et s'il veut savoir s'il peut manger ou pas, il lui faut un avis médical émis par un musulman de préférence ? Car ce dernier est le plus adepte à le conseiller car il connaît l'importance du jeûne en Islam."
[17:40]
L'islamiste Nader Abou Anas endoctrine les collégiens de Montluçon en octobre 2013 (hard-copy)

Pensez-vous que Nader Abou Anas, prédicateur fondamentaliste de l'Islam radical misogyne, invitant à ne pas suivre les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les "Supérieurs", et voulant interdire la musique qui est d'après lui, "la voix de Satan", est la personne la mieux habilitée à donner des cours aux jeunes Musulmans de l'école coranique de Montluçon ?
Quelles relations entretiendront les jeunes Musulmans avec les non-musulmans ? Seront-ils bien intégrés dans la société qui les accueille ?

 

Ahmed Miktar, est imam de la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, où il diffuse la propagande de l’UOIF, la plus grande organisation politique de l'Islam en France, proche des Frères Musulmans, une organisation classée comme terroriste dans plusieurs pays du Monde. Il figure également parmi les invités de la Mosquée de Montluçon.

Sur IQRAA TV, Ahmed Miktar a déclaré : « le Prophète Mohamed a dit : si quelqu’un de ma communauté, qu’il soit Juif ou Chrétien ne croît pas en moi, il sera châtié. »

Le prédicateur de l'Islam radical sunnite et imam de la Mosquée de Villeneuve d'Ascq Ahmed Miktar en conférence à la Mosquée de Montluçon

 

Malgré cela, le maire de la ville Daniel Dugléry reste insensible aux avertissements envoyés par le Bloc Identitaire sur la radicalisation de la Mosquée, ainsi qu'aux lettres de protestation reçues.
En répondant à une interview sur radio RMB le 4 septembre 2011, le maire a déclaré :
"- Journaliste : Le Bloc Identitaire demande un référendum sur le minaret. - Daniel Dugléry : Je voudrais quand même rappeler un certain nombre de choses, y compris à ces gens qui sont bien évidemment des extrémistes, et qui ne rêvent que d'une chose, c'est créer des tensions entre les uns et les autres. Les forces du mal sont toujours aux avant-postes."

Le projet d'agrandissement de la Mosquée a donc pris forme, des dons sont demandés aux Fidèles de Montluçon pour finaliser les travaux.

Projet de la Grande Mosquée Assalam de Montluçon

Le lieu de Culte comprendra, sur un terrain d'une superficie de 2521 m²
- une salle de prière pour hommes (600 places)
- une salle de prière pour femmes (200 places)
- une salle de conférence
- 4 classes d'apprentissage dédiées à l'enseignement coranique


La Mosquée de Montluçon en chantier, devrait être entièrement opérationnelle fin 2015

 

"il n’est pas question de minaret, d’appel à la prière, mais simplement de permettre à la communauté musulmane de quitter des locaux quasi insalubres pour accéder à d’anciens locaux industriels favorisant l’exercice de sa religion dans la dignité et dans le respect de la laïcité et de la loi républicaine."
Le maire UMP Daniel Dugléry collabore activement à l'installation d'une association islamique et de ses prédicateurs intolérants et misogynes remettant en cause la cohésion sociale et le vivre-ensemble sur le long terme dans la commune de Montluçon.

08/05/2015

Le prédicateur Mehdi Kabir, pour qui « ceux qui mangent de la viande de porc se comportent comme des porcs », participe à l’endoctrinement des Musulmans de la Mosquée d’Antibes

Antibes est une commune française de l'aire urbaine de Nice d'environ 75 500 habitants, située dans le département des Alpes-Maritimes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Comme on le remarque dans le sud-est de la France où on constate une forte implantation de la communauté musulmane, les associations se sont démultipliées afin de lancer des appels à la construction de Mosquées, que ce soit à Nice, Marseille, Le Pontet, Nîmes, Montpellier, entre autres.
Antibes n'échappe pas à la règle, l'association islamique locale dispose depuis quelques années d'une Mosquée pour que les Musulmans puissent s'adonner au Culte d'Allah et de son Prophète Mohamed.


La salle de prière principale de la Mosquée d'Antibes

Que professent les responsables de la Mosquée d'Antibes, qui ont par ailleurs la charge de former de jeunes enfants entre 5 et 15 ans à l'Islam ?
Début 2015, ils ont organisé, à l'attention des jeunes Musulmans de l'école coranique, un concours de dessins afin de valoriser "les valeurs portées et transmises par le Prophète".
Sur l'affiche promouvant le concours, les enfants n'ont pas de visages, et il est précisé que les dessins ne devront pas représenter le Prophète Mohamed.
Les jeunes sont ainsi très tôt soumis à une forme de conditionnement à la censure, leur privant dès le plus jeune âge d'initiatives créatrices, et limitant leur esprit critique.

Pourquoi ce qui leur est interdit à eux, serait autorisé aux non-musulmans ? Comment s'étonner ensuite qu'une partie des Musulmans réagisse mal, voire de manière violente, contre ceux qui osent caricaturer le Prophète ?

Plus inquiétant, la vision idéologique développée par les responsables de la Mosquée, qui invitent des prédicateurs fondamentalistes, ayant une vision misogyne de la femme, et promulguant des valeurs islamiques totalement incompatibles avec les principes fondateurs de la civilisation occidentale. Parmi ces imams, on trouve Mehdi Kabir.


Le prédicateur intolérant et misogyne Mehdi Kabir, en conférence à la Mosquée d'Antibes le 16 mars 2014
(hard-copy)

Dans ses différentes conférences diffusées dans les Mosquées de France, Mehdi Kabir nous enseigne que les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre : argent, alcool, drogue, musique, que les mangeurs de porc sont sales, ne se lavent pas les mains, et offrent leur femme dénudée au premier venu.


Le prédicateur misogyne et intolérant Mehdi Kabir :
"celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d'un porc. C'est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n'ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes.
Les gens, qui lorsqu'ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n'ont pas de pudeur vis à vis d'Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc.
Et le Prophète a informé qu'il viendra un temps où Allah transformera certains être humains en singes et en porcs."
Sermon du prédicateur Mehdi Kabir à la Mosquée de Villetaneuse le 5 avril 2013

Comment s'étonner alors, vu l'idéologie des prédicateurs venant endoctriner les Musulmans antibois, qu'une partie de la communauté musulmane fasse pression pour demander au maire Jean Leonetti de ne plus distribuer de viande de porc dans les cantines scolaires de la ville ?

Face à ces revendications, Jean Leonetti a correctement réagi, en diffusant une lettre spécifiant qu'il ne devait pas y avoir d'entorses à la laïcité, et que la viande de porc ne pouvait pas être interdite.
Le 9 janvier 2013, Françoise Thomel, adjointe déléguée à la restauration scolaire d'Antibes a écrit deux longues pages aux parents d'élèves pour expliquer la position de la municipalité.

Par le développement de l'idéologie islamiste de prédicateurs du calibre de Mehdi Kabir, le restaurant "La Vinoteca", dans lequel on peut déguster aujourd'hui de succulentes charcuteries sur Antibes, devra-t-il fermer ses portes dans quelques années ?

Dans la lignée des "penseurs Musulmans" invités à Antibes, on peut citer l'imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, en conférence le 23 mars 2014 à la Mosquée d'Antibes (hard-copy).
Pour avoir un aperçu de ce qu'enseigne ce "théologien", quelques extraits de prédications données devant des Fidèles en gras italique ci-dessous :


"Allah a dit : "les hommes ont autorité sur les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes à leur mari." Ce n'est pas ma parole, c'est la parole d'Allah."
"La femme ne sort de chez elle que par la permission de son marham**, de son mari." "Sa place à la base a été fixée dans le Coran : "Et restez dans vos demeures", ça c'est la base."
"Le soir, il a un besoin, il a une envie, et elle lui dit non, elle ment en disant je suis fatiguée, je ne peux pas, je suis si, je suis cela, et l'homme, il craque. Il faut qu'elle sache que les Anges la maudissent toute la nuit, dans le cas où elle se refuse à son mari sans raison valable, c'est la parole du Prophète."

"Attention ma Soeur, à ne pas prendre de sa poche, sans son autorisation, ça fait partie des choses qui font des tremblements de terre dans la maison."
"Le mari est sorti, elle prend le téléphone : Allo ? Zoubida, devine ce qu'il m'a fait ?" Elle commence à dire, tu sais quoi, il m'a "hagarh" (maltraitée), elle salit son honneur. Même si c'est vrai, préserve l'honneur de ton mari. Le Prophète a dit : "Celui qui préserve l'honneur de son Frère, Allah le préservera du Feu de l'Enfer."

**marham : tuteur responsable de la femme, généralement un membre masculin de la famille

Pour Nader Abou Anas, la femme doit obéir à l'homme et lui être soumise, elle ne peut sortir de la maison sans son autorisation, et doit assouvir ses besoins sexuels sur demande. Nader Abou Anas est-il qualifié pour prêcher dans un lieu de Culte ? Où sont les valeurs de respect et de tolérance, censées être véhiculées par l'Islam, que l'on ne cesse de nous rabâcher sur les média de masse ?

 

Autre prédicateur prestigieux du monde musulman, le cheikh égyptien Omar Abdelkafi, en conférence le 8 mai 2015 à la Mosquée d'Antibes (hard-copy).

Ce prédicateur, un habitué de nos Mosquées de France, on peut le suivre par exemple à la Mosquée Addawa Paris XIX, développe une vision rétrograde de la femme, extrait d'une de ses conférences donnée dans une émission télévisée :


"Si une femme ne met pas le voile, elle ne fait pas partie des femmes Croyantes !" , "il n’y aura que des hommes vertueux qui la demanderont en mariage, quant à celle qui se dévoile, ceux qui la voudront seront comme des mouches qui sont attirées par certaines odeurs."

Quel idéal les Musulmans fréquentant la Mosquée d'Antibes rêvent-ils de construire ? Un Monde où les femmes ne peuvent sortir de chez elles sans la permission du chef de famille, où le voile islamique est obligatoire ? Un Monde, où les enfants ont une liberté de création limitée ? Un Monde où les "mangeurs de porcs" sont considérés comme "sales" ?

Le maire UMP Jean Leonetti autorise des prédicateurs misogynes et intolérants à venir endoctriner les Musulmans d'Antibes, renforçant le communautarisme dans la ville.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 8 mai 2015

26/10/2014

François Fillon encourage le développement de l’antisémitisme et la diffusion des lois de la Charia sur le territoire français, en soutenant personnellement les islamistes de l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM 93)

En 2014, le gouvernement français allié à une coalition internationale est en guerre contre l'État Islamique, un nouveau Califat qui a fait sa réapparition, après presque un siècle d'absence (le dernier Califat s'est éteint en 1924, lors de la prise de pouvoir d'Attatürk en Turquie) et qui veut imposer la Charia, la Loi islamique, à toute l'Humanité.
Ardent défenseur des Libertés et des Droits de l'Homme à l'extérieur du pays que ce soit au Mali, en Libye et maintenant en Syrie, l'État Français néglige complètement les dangers de l'enracinement de l'idéologie islamiste à l'intérieur même du territoire. On va en effet constater que par cet aveuglement, non seulement l'implantation de l'Islam radical n'est pas combattue...mais elle est même officiellement soutenue par nos politiques.

L'UAM 93 est une association musulmane installée à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, qui veut revenir aux fondements rigoristes de l'Islam tel que l'a énoncé et mise en oeuvre le Prophète Mohamed : l'application stricte de la Charia, la loi islamique.
Les prédicateurs de l'association officient en banlieue parisienne sur plus d'une trentaine de Mosquées (Mosquée de Torcy, Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Aubervilliers, Rosny-sous-Bois, Montreuil, Livry-Gargan, Montfermeil, Le Raincy, Clichy-sous-Bois, etc..) et jouent de leur immense influence sur l'Islam et les Musulmans de la banlieue de Paris pour tenter de soumettre leur revendications aux grands partis politiques, en particulier lors de périodes électorales.

Par exemple, pendant la campagne présidentielle de 2007, François Bayrou, à l'époque président de l'UDF (qui deviendra le MODEM par la suite) a donné un discours devant les militants de l'UAM 93.

François Bayrou donne une conférence devant les militants de l'association islamiste de l'UAM 93 en février 2007 (hard-copy 1) (hard-copy 2)

Le 5 octobre 2007, pour la rupture du jeune du Ramadan à Rosny-sous-Bois l'UAM 93 a invité des cadres du parti socialiste et de l'UMP comme Laurent Fabius, Christiane Taubira, Roger Karoutchi, Éric Raoult ou Claude Bartolone.


Laurent Fabius et plusieurs autres figures politiques importantes du parti socialiste et de l'UMP invités par l'UAM 93 pour rompre le jeûne du Ramadan à Rosny-sous-Bois le 5 octobre 2007

le 30 mars 2011, c'est Jean-François Copé, alors secrétaire général de l'UMP, qui a reçu au siège de l'UMP les dirigeant de l'UAM 93.

Le 30 mars 2011, Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, invite les dirigeants de l'organisation islamiste de l'UAM 93 au siège de l'UMP (le président de l'UAM 93 Hassen Farsadou est à gauche sur la photo) (hard-copy)

Le 9 octobre 2014, c'est François Fillon, ex-premier ministre sous Sarkozy et cadre dirigeant de l'UMP, qui est invité dans les locaux de l'UAM 93 par son président Hassen Farsadou (hard-copy) pour discuter des préoccupations et des revendications des Musulmans de la banlieue : en particulier les menaces dont seraient victimes les Musulmans, et de l'islamophobie.

L'ex-premier ministre UMP François Fillon en réunion avec les dirigeant de l'UAM 93 le 9 octobre 2014

Que veut précisément cette organisation, et quel est son but ? L'UAM 93 soutient sur son site internet officiel la mise en place de plusieurs lois provenant directement de la charia et du droit musulman, visant à interdire toute critique de l'Islam. (hard-copy) Voici l'intitulé de la proposition de Loi émise par Éric Raoult à l'Assemblée Nationale et soutenue par l'UAM 93 : N°2993 - 30 mars 2006 - Proposition de loi de M. Éric Raoult visant à interdire la banalisation du blasphème religieux par voie de caricature

Cette proposition de loi a pour objectif de contrer toute opposition au lent processus d'islamisation du pays, toute tentative de limiter ou de dénoncer le port du voile islamique, la viande halal, la revendication de salles de prières sur le lieu de travail, la non-mixité homme/femme dans les piscines, etc... sera ainsi perçu comme une attaque "islamophobe" contre l'Islam et les Musulmans.
Le simple fait de caricaturer le Prophète Mohamed dans un journal ou dans toute autre publication, film, théatre, etc... pourrait être passible d'une amende ou d'une peine de prison. François Fillon encourage ainsi une association activiste militante qui veut introduire en France le délit de blasphème, un totalitarisme islamique, tel qu'il est pratiqué dans tous les pays musulmans. (Les 57 pays de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) interdisent en effet toute caricature du Prophète Mohamed dans la presse, dans les média, sous peine de prison ou de condamnation à mort). La fin de la Liberté d'expression en Occident au nom de la "tolérance religieuse" islamique.

Toujours concernant la mise en place des lois de la Charia, dans un article en ligne sur le site officiel de l'UAM 93, les responsables de l'association encouragent les femmes Musulmanes à porter le voile intégral (niqab), qui recouvre tout le corps et le visage sauf les yeux, parce qu'il est clairement spécifié dans les Écrits Saints de l'Islam. extraits de l'article de l'UAM 93 en gras italique ci-dessous (hard-copy 1) (hard-copy 2) :

"Le niqab supérieur à jamais au dévoilement du visage. Les lois de Dieu supérieures à jamais aux lois de la République." "Le Coran nous enseigne que Dieu, dans son infinie miséricorde, a révélé une multitude de législations poursuivant les mêmes fins bien que divergentes sur les moyens à mettre en œuvre.
Sa dernière législation, la voie (sharia) islamique, intervient à un stade d’avancement intellectuel de l’humanité tel qu’elle demeure valable selon toutes les époques et tous les contextes géographiques, sociétaux, etc. La sharia constitue alors le prototype même de la justice, d’une part du fait que ses principes fixes permettent le jugement eschatologique des hommes selon une matrice unique, mais aussi du fait qu’elle garantit aux individus une égalité de traitement ici-bas, quel que soit l’endroit et l’époque de naissance".

"Des milliers de prêches, des milliers de clics sur des forums ou des sites Internet ont, en effet, sensibilisé les jeunes femmes au fait que le voile historique de l’Islam était bien intégral."

"Déjà deux ans, 11 octobre 2010, que la loi “anti-voile intégral dans l’espace public” condamne certaines de nos sœurs à l’internement, à la verbalisation voire aux interpellations."

"Aussi, les porteuses de cette voilette la conservent, malgré les oppressions, les contrôles policiers, les insultes, les crachats, les agressions, tout autant pour exprimer leur fierté d’appartenir à la communauté de Muhammad que pour signifier leur résistance symbolique à l’oppression laïque et islamophobe en Europe."

Les responsables de l'UAM 93 expliquent dans cet article que la Charia est la législation de l'Islam, et doit s'appliquer "à toutes les époques". Cette loi est "supérieure à jamais aux lois de la République". Donc la législation islamique autorisant le port du niqab entre en contradiction avec les lois de la République Française. Il y a conflit.
La République Française devient ennemie de l'Islam générant une "oppression laïque et islamophobe en Europe". Et, si on applique rigoureusement la Parole d'Allah dans le Coran et la Sunnah du Prophète, les ennemis de l'Islam doivent être supprimés, soit par la persuasion (da'wa), soit par la force (jihad).

L'article incite les Musulmans à la haine des institutions françaises qui les empêchent d'appliquer leurs lois. Pour renforcer et souder la communauté musulmane contre cet ennemi commun qu'est l'état français, les responsables de l'UAM 93 développent également une propagande anti-française, en ressassant le conflit de la guerre d'indépendance de l'Algérie, dans le but de criminaliser l'état français. Sur la page Facebook officielle, accessible à partir de la page d'accueil du site UAM 93, (hard-copy) on trouve par exemple (hard-copy) :
"Événement du 17 Octobre 1961, témoignage d'un soldat français: Ici on noie les algériens"

Un autre article militant de l'UAM 93 pour la propagation de la Charia, explique aux musulmans que la polygamie est "une pratique pleine d'avantages et de sagesse pour toute la société". (hard-copy). L'homme pourrait donc ainsi disposer d'une femme pour la chambre, une femme pour faire la vaisselle, une autre pour faire à manger. Question : mais où sont passées les féministes ??

Les responsables de l'UAM 93 versent aussi dans le militantisme politique antisioniste et pro-palestinien. Sur la page Facebook officielle, accessible à partir de la page d'accueil de leur site, l'UAM 93 soutient les collectifs et associations qui organisent des opérations de boycott de produits en provenance de l'état d'Israël dans les grandes surfaces (hard-copy).

Toujours sur la page Facebook, l'UAM 93 soutient officiellement Dieudonné (hard-copy), le militant politique antisémite, plusieurs fois poursuivi en justice pour incitation à la haine raciale pour des propos tenus contre les français et les juifs :

"les noirs sont considérés en France comme de grands enfants, des clowns pour le Blanc esclavagiste"

"les Juifs, c'est une secte, une escroquerie. C'est une des plus graves parce que c'est la première"

"Il faut être Juif pour avoir la liberté d'expression en France, c'est tout, c'est une réalité, et dire le contraire, c'est avoir peur. Mais on n'a plus peur, ils nous ont tout fait. Ils nous ont trainés dans la boue, ils nous ont transformés en tas d'esclaves, ils nous ont colonisés, qu'est-ce qu'on a peur ? C'est fini, la mort sera plus confortable que la soumission à ces chiens."
[01:32]
Propos de Dieudonné sur les Juifs lors d'une interview

"C'est le sionisme qui a tué le Christ" "Israël ne survivra pas à cette décennie" "Les chrétiens doivent rejoindre l'Islam"
Dieudonné lors d'une interview donnée pendant son séjour en Iran

Il est très inquiétant pour l'avenir des Musulmans de France de voir une des plus puissantes associations musulmanes de la banlieue parisienne défendre et prendre ainsi parti pour les thèses racistes et antisémites de Dieudonné.

 

Daniel-Youssof Leclercq, converti à l'Islam, est un activiste pro-charia de l'UAM 93 (il rédige sur le site la plupart des articles) et milite dans les Mosquées de banlieues parisiennes. Le 15 mars 2014 à la Mosquée de Torcy, en compagnie d'autres activistes, Daniel-Youssof Leclercq a tenu une conférence contre la Loi du 15 mars 2004 interdisant le port du voile islamique à l'école, mise en place il y a dix ans. Court extrait de la conférence (hard-copy):


Le prédicateur de l'UAM 93 Daniel-Youssof Leclercq (à droite sur la photo) en compagnie d'autres islamistes en conférence à la Mosquée de Torcy, est en guerre contre la civilisation du Sheïtan (Diable) qui empêche les Musulmans de pratiquer leur religion

"Cela fait dix ans que les Musulmans souffrent, baissent la tête. Parce que cet anniversaire, c'est pas seulement dix ans d'une loi, c'est dix ans de lâcheté, de bassesse, d'humiliation, cela fait dix ans que l'on rase les murs, sans que l'on entende beaucoup de voix s'élever, ou beaucoup de personnes entreprendre des actions contre cela.
Alors, je vais me faire manichéen, je vais retourner aux grands principes de notre religion, la lutte du Bien contre le Mal, la lutte de notre parti contre le Shaïtan, qui cherche justement à préconiser et diffuser la transgression, et le fait de baisser les bras et de se résigner.

En ce qui concerne l'islamophobie et ses lois, qui ont interdit le voile sous différentes formes, on constate dans la communauté que l'on ne fait pas grand-chose, on fait surtout de la comptabilité : on recense les actes islamophobes, on s'indigne, on laisse un commentaire sur islametinfo.fr ou sur d'autres sites, mais concrètement, peu de gens s'engagent réellement ou cherchent à s'organiser pour remédier à ces problèmes. Certes ces dernières années, il y a eu des initiatives : la ligue des droits des Musulmans qui a apporté pour la première fois une aide judiciaire gratuite."
[19:38]
"Je vois ce conflit entre deux modèles civilisationnels, entre notre civilisation qui représente la tradition héritée des Prophètes et mise en exergue partout dans le Monde car Allah envoyait des Messagers à toute époque et en tous lieux jusqu'à Mohamed, face à une civilisation qui est la civilisation du Shaïtan (Diable), qui vise à rendre le faux vrai, le vrai faux, à tromper les gens, et les gens malheureusement abandonnent ce combat."
[22:07]

Donc d'après ces prédicateurs, la loi contre le port du voile islamique est vue comme une loi contre la civilisation musulmane, une loi préconisée par la civilisation du Diable (Shaïtan). Les Musulmans vivent donc en France sur un territoire hostile, où ils sont confrontés continuellement au Mal, au faux, au vice, et ils doivent se réveiller. Est-ce que ce type de prédication incite les Musulmans de Torcy à intégrer la société civile ? N'incite-t-elle pas au contraire au choc des civilisations ?

L'UAM 93 dirige également l'école coranique de l'Espérance Musulmane de la Jeunesse Française (EMJF) à Aulnay-sous-Bois, dans le nord de la ville (hard-copy). L'organisation a les mains libres pour endoctriner des milliers de jeunes Musulmans à l'Islam antioccidental, antisioniste et pro-charia contre les lois de la république française.

L'école coranique d'endoctrinement des jeunes Musulmans à la charia de l'UAM 93 à Aulnay-sous-Bois. Une usine à fabriquer de futurs islamistes.

Pour se faire une idée de cet enseignement, l'EMJF reçoit des prédicateurs de l'Islam radical. Par exemple le 31 décembre 2012, la Mosquée Al Irchad d'Aulnay-sous-Bois en association avec l'EMJF a invité trois imams radicaux pour venir y donner des conférences.

- Hassen Bounamcha (à gauche sur la photo), imam de la Mosquée d'Aubervilliers, explique devant ses Fidèles, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il milite aussi pour le mariage forcé, car c'est d'après lui un précepte de l'Islam.
- Nader Abou Anas (au centre sur la photo), imam de la Mosquée du Bourget, explique que la musique est « la voix de Satan », que les Musulmans ne doivent pas imiter les Juifs et les Chrétiens, car ils sont les « Supérieurs », ou encore que la fête de la Saint-Valentin, fête des amoureux, est interdite aux Musulmans, hommes et femmes n’ayant pas le droit de montrer publiquement qu’ils s’aiment.
- Mehdi Kabir (à droite sur la photo), prédicateur qui arpente les plus Grandes Mosquées de France, explique que les femmes sont responsables de tous les vices, (alcool, drogue, musique), celles qui se parfument sont des fornicatrices, les mangeurs de porcs sont sales et se comportent comme des porcs en offrant leur femme au plus offrant.

L'imam de la mosquée d'Aubervilliers Hassen Bounamcha (2ème en partant de la gauche), en compagnie des dirigeants de l'UAM 93 (Hassen Farsadou est à droite sur la photo) et des instances de l'état tunisien le 15 février 2013 (hard-copy)

Quel avenir pour les Musulmans de la banlieue parisienne sous l'influence de l'UAM 93 ? Va-t-on vers une intégration, ou vers un conflit, un rejet et une partition entre la communauté musulmane et la société civile occidentale avec l'aide de nos élites politiques ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 26 octobre 2014

30/09/2014

A la Grande Mosquée marocaine de Gien, les Musulmans sont endoctrinés par des prédicateurs misogynes, intolérants et antisionistes

Gien est une commune française d'environ 15 000 habitants située dans le département du Loiret (45) en région Centre. La ville connaît ces dernières décennies une transformation de certains de ces quartiers. Une islamisation progressive, que l'on peut constater en notant la construction récente de Mosquées (une Mosquée marocaine, une Mosquée turque).
La Mosquée turque fut inaugurée en grandes pompes le 25 mai 2008, en présence de plusieurs maires des villes alentours. Il est intéressant de constater que les autorités turques interdisent le culte catholique en Turquie, mais que les autorités françaises permettent la réalisation d'édifices religieux islamiques turcs en France. Cherchez l'erreur.

Commencée au début des années 2000 et terminée en 2010, un autre édifice islamique, la Grande Mosquée marocaine de Gien, qui peut accueillir 500 fidèles, a été inaugurée en septembre 2014 à Orléans, en présence du consul du Maroc.

La Grande Mosquée marocaine de Gien

Fidèles Musulmans écoutant un sermon à la Grande Mosquée marocaine de Gien

Comme le rappelle l'observatoire de l'islamisation, le gouvernement marocain qui inaugure des Mosquées en France (par exemple, la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne et ses prédicateurs fondamentalistes diffusant une propagande antichrétienne, antisioniste, antisémite, et misogyne, est une propriété du roi du Maroc), diffuse une politique intolérante envers les Chrétiens, en les discriminant et les expulsant légalement du pays.

L'édifice religieux de Gien comprend une salle de prière pour femmes au premier étage, orientée vers La Mecque, à l'est, comme celle du rez-de-chaussée réservée aux hommes. Également à l'étage, le bâtiment compte une salle pour les ablutions, une école coranique pour les enfants avec plusieurs salles de classe d'enseignement de la charia, et un parking.

Le président de l'association islamique de Gien, Farid Amachiak explique que « L'islam souffre d'un traitement médiatique douloureux », y aurait-il une raison à cela ? Pour faire connaître la "Religion de Paix et Tolérance", une chaîne Youtube officielle permet d'informer les Fidèles sur les évènements se produisant dans le lieu de Culte, en particulier par la diffusion gratuite en ligne des conférences ayant lieu dans la Mosquée de Gien (hard-copy).

Parmi les prédicateurs invités par l'association islamique de Gien, on peut noter la présence du fondamentaliste Chakil Omarjee. Un court extrait de sa prédication donnée à Gien en gras italique ci-dessous :

Le prédicateur fondamentaliste Chakil Omarjee à la Grande Mosquée marocaine de Gien

"Aujourd'hui, ils disent que la fille en hijab est contrôlée par son papa, sa cousine, son cousin, sa grand-mère, etc... Demain, lorsqu'ils verront cette fille en hijab, les parents des autres diront : "Comment ils ont de la chance ! Leur fille est pudique, elle garde sa pudeur, et pourquoi ma fille n'est pas capable de faire ça ?". Nous, on va faire en sorte de se faire respecter dans ce sens. Et cette fille en hijab, qui s'habille bien, les gens voudront ressembler à cette pudeur, les gens voudront adopter cette pudeur. On va juste retourner la table [...]. Vous savez que la France c'est mon pays ? Et que j'aime la France. Et vous savez que la France, on l'aime, ou on la change."
[06:06]
extrait de la conférence donnée par Chakil Omarjee : "Ma vision, Ta vision... NOTRE VISION" à la Mosquée de Gien (hard-copy).

D'après Chakil Omarjee, le modèle parfait pour les sociétés futures sont les femmes en hijab, elles représentent le modèle à suivre, des femmes pudiques, qu'on respecte. Ce qui sous entendrait qu'une femme qui ne porte pas le hijab n'est pas respectable ? Chakil Omarjee demande aux Musulmans de travailler en profondeur afin de "retourner la table" pour changer la France, et faire adopter ce modèle. Est-ce que la vision de la femme, du féminisme, avancée par le prédicateur Chakil Omarjee, est compatible avec le socle d'intégration, les valeurs de la France ?

Autre invité de marque de l'Islam fondamentaliste, le prédicateur intolérant et misogyne Mehdi Kabir qui officie dans plusieurs Grandes Mosquées de France (Villetaneuse, Champigny-sur-Marne, Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Montmagny, Mérignac, Garges-Les-Gonesse, Halluin, Lille, la nouvelle Grande Mosquée de Saint-Louis près de la frontière Suisse…). Il a donné une conférence à la Grande Mosquée marocaine de Gien le 9 février 2013 (hard-copy).

Le prédicateur fondamentaliste Mehdi Kabir en conférence à la Mosquée de Gien le 9 février 2013 (hard-copy)

Dans ses conférences diffusées dans les Mosquées de France, Mehdi Kabir nous enseigne que les femmes sont responsables de tous les vices sur Terre : argent, alcool, drogue, musique, que les mangeurs de porc sont sales, ne se lavent pas les mains, et offrent leur femme dénudée au premier venu.

On constate également que le fondamentaliste Mustapha Abou Oumama, est également régulièrement invité par l'association islamique de la Mosquée.

Le prédicateur antisioniste Mustapha Abou Oumama régulièrement invité à la Grande Mosquée marocaine de Gien (hard-copy). Ce prédicateur est un militant politique antisioniste, selon lui, la Palestine est "colonisée par les sionistes", et il faut la délivrer.
Par ailleurs, d'après lui, les Musulmans sont de perpétuelles victimes du gouvernement français intolérant (même si, en l'espace 30 ans, plus de 3000 Mosquées ont été construites sur notre territoire !), Nicolas Sarkozy est, par exemple, "indirectement" responsable du meurtre des sept victimes de Mohamed Merah.

 

L'imam de la Mosquée du Bourget, Nader Abou anas est aussi un conférencier invité par l'association islamique de Gien.

Le prédicateur Nader Abou Anas en conférence à la Mosquée de Gien le 6 juin 2014

Nader Abou Anas explique dans ses cours que la musique est un danger, car c'est "la voix de Satan". Il invite les Musulmans à ne pas participer à la Fête de la Saint-Valentin, car non-islamique et dangereuse, incitant à la dépravation et à la débauche. Pour Nader Abou Aas, il ne faut pas suivre les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les "Supérieurs".

Encore un modèle d'intégration dans la République Française ?

Pour faire connaître la "Religion de Paix et Tolérance", une page officielle Facebook permet également d'alerter les Fidèles sur les évènements à venir dans le lieu de Culte, et qui réoriente vers la chaîne Youtube de la Mosquée de Gien (hard-copy).

La page Facebook est surtout utilisée comme véritable outil de propagande politique antisioniste, il s'agit avant tout de défendre la cause palestinienne, et appeler les Musulmans de Gien au boycott de l'état d'Israël.

Propagande politique antisioniste, appelant les Musulmans de Gien à boycotter les produits venant d'Israël, ainsi que le Coca-Cola, boisson américaine, symbolisants l'ennemi "américano-sioniste" (hard-copy 1), (hard-copy 2), (hard-copy 3), (hard-copy 4).
La France est aussi considérée comme ennemie de l'Islam, Laurent Fabius, ministre des Affaires Étrangères, venant en aide aux Chrétiens, mais délaissant les Musulmans.

Christian Bouleau, maire UMP de la ville de Gien, autorise des prédicateurs de l'Islam radical misogyne, antisioniste et antioccidental à endoctriner les Musulmans de sa commune.

 

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 24 septembre 2014

18/03/2014

Propagande antichrétienne à la Mosquée du quartier Borny à Metz : le Christianisme a inspiré Hitler

La ville de Metz est une commune située au nord-est de la France. Elle est la préfecture du département de la Moselle et de la région Lorraine. Ces trente dernières années, la croissance importante de la communauté Musulmane dans la région nord-est l'a amenée à se structurer pour créer des associations, en particulier l’Union des Associations Cultuelles et Culturelles des Musulmans de Metz (UACM).

L'UACM est devenue au fil des années représentante d'un poids électoral non négligeable, et il est de bon ton de céder aux revendications de cette association si les élus veulent continuer à bénéficier de la bienveillance des électeurs, surtout à l'approche des municipales de mars 2014. Les deux principaux candidats vont alors se livrer à une véritable course pour séduire l'électorat Musulman.

Le 11 octobre 2013, le maire socialiste sortant Dominique Gros a officialisé l’accord sur la location d'un terrain pour la construction d’une grande Mosquée.

Le maire et le président de l’UACM, Raymond Beller, ont signé le 6 février 2014 un bail pour le terrain d’une mosquée-cathédrale dans la cité lorraine.

Dominique Gros livre un vaste terrain de 1 200 m² de la ville à un prix dérisoire, 15 € par an et pour 99 ans, à l'UACM, au mépris de la Loi de 1905, l'état ne devant favoriser aucun Culte. L'association dispose de trois ans pour déposer le permis de construire du projet de mosquée dont le coût est estimé à 8 millions d’euros. Le maire de Metz avalise un projet qui devrait plaire aux féministes : sur les 2 000 places disponibles, seules 500 seront accessibles aux femmes ; pas de quoi inquiéter Dominique Gros et sa conception très particulière de la laïcité.
Le projet, qui se veut totalitaire, comprendra diverses annexes telles qu’une garderie, une crèche, une salle d’exposition d’œuvres, une bibliothèque, un funérarium, un un restaurant, un salon de thé, une salle de détente et relaxation, un service d’accompagnement pour le pèlerinage, etc.

 

En campagne électorale, Dominique Gros (deuxième à partir de la gauche) est venu féliciter le 21 février 2014 les Musulmans de la Mosquée de Borny apres la priere du vendredi au sujet de la signature du bail emphytéotique de la Grande Mosquée de Metz (hard-copy).

La tournée des Mosquées de la ville continue, Dominique Gros à la Mosquée du quartier Belle-Croix en février 2014 (hard-copy)

 

Marie-Jo Zimmermann (union UMP/UDI/MODEM), adversaire et candidate à la mairie de Metz pour 2014 n'est pas en reste. Pour séduire la communauté Musulmane, on peut la voir en visite par exemple le 9 mars 2014 à la Mosquée de Borny, soutenir le projet de la construction de la future immense Mosquée cathédrale de Metz.

Marie-Jo Zimmermann (union UMP/UDI/MODEM), candidate à la mairie de Metz, arbore le voile islamique (voile rouge) dans une conférence à la Mosquée de Borny le 9 mars 2014 pour séduire la communauté Musulmane. (hard-copy)


 

Marie-Jo Zimmermann explique son projet d’islamisation de la ville de Metz dans une Mosquée. Des centaines de milliers de femmes luttent chaque jour à travers la planète pour se débarrasser du voile islamique. Si Marie-Jo Zimmermann gagne les élections, peut-être le rendra-t-elle obligatoire à Metz dans quelques années ?

L'UACM est bien implantée dans la ville. La Mosquée du quartier Borny à Metz, très sollicitée comme on a pu le constater par les candidats à la mairie est associée à l'UACM, et dispose d'une page Facebook officielle pour se familiarier avec la Religion "d'Amour, de Paix et de Tolérance".
Quels Messages diffusent les responsables de la Mosquée de Borny à leurs Fidèles Musulmans ?

On va constater que c'est un Islam rigoriste, qui suit les textes coraniques. Étudions la "Bonne Parole" des prédicateurs de Metz.

Les bons Musulmans sont invités à ne pas écouter ou faire de la musique (hard-copy), un art considéré comme une hérésie en Islam. N'est-ce pas une limitation qui est imposée aux Musulmans dans l'art créatif, l'imagination et l'inspiration ?

La fête de l'Amour, la Saint-Valentin le 14 février, est interdite (hard-copy), car ne figurant pas dans les textes coraniques. Pourtant, montrer que l'on aime n'est-il pas une preuve de respect et de tolérance ? Pourquoi l'interdire explicitement ?

Une loi votée en février 2014 par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) autorise le port du voile islamique pour les joueuses de football. La France refuse de reconnaître cette loi incompatible avec la laïcité, et ne permettra pas le port du voile islamique dans les stades. Réaction indignée des responsables de la Mosquée de Borny, qui trouvent le comportement des institutions françaises scandaleux (hard-copy)

Musique hérétique, Saint-Valentin interdite, contestation contre l'interdiction du port du voile : va-t-on vers une communautarisation des Musulmans de Metz ?

Les responsables mènent par ailleurs une propagande antichrétienne sur leur page Facebook. Ils postent une prédication de l'imam indien antichrétien, antisémite et antihindouiste Zakir Naïk :

"Jésus était barbu, Marie portait un voile, Moïse a interdit la consommation de porc. On est plus Chrétiens que les Chrétiens eux mêmes !" (hard-copy)

Nulle part dans la Bible il est écrit que Jésus portait une barbe. Et même si c'était le cas, est-on meilleur Chrétien si on porte une barbe ? Marie portait un voile, elle vivait il y 2000 ans dans une société patriarcale. Est-ce qu'aujourd'hui une Chrétienne qui porte un voile la rend-elle meilleure envers les autres, au regard de Dieu ?
Moïse a reçu les Tables de la Loi de l'Ancien Testament, l'Ancienne Alliance entre Dieu et le peuple Hébreu, la Torah, qui pose les principes dogmatiques du Judaïsme, pour apprendre aux hommes le Bien et le Mal par les Lois Divines, la punition, le licite et l'illicite. Le porc faisait partie de ces interdits.
Jésus Christ, le Messie annoncé par les Prophètes de la Bible, scelle la Nouvelle Alliance entre Dieu et l'Humanité en rachetant les péchés de tous les Hommes par sa Passion et sa Crucfixion, en rendant l'Homme responsable de ses actes en écoutant son coeur et sa Foi, et non plus par les Lois Divines et les interdits rituels. Un enseignement révolutionnaire.
Jésus Christ enseigne dans les Évangiles que : "Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche de l'homme qui souille l'homme, c'est ce qui sort de la bouche qui souille l'homme."
La Bible - Matthieu 15:11

Paul explique : "Ce n'est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu. Si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus, et si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins."
La Bible - Corinthiens I 8:8

Effectivement, ce n'est pas en interdisant de manger du porc, du chocolat, des endives ou des carottes que l'Homme sera meilleur envers son prochain. Ce qui est déterminant est son comportement dans la société dans laquelle il vit, ce qu'il dit, ce qu'il fait, et son rapport avec les autres.

 

Autre commentaire posté par les responsables de la Mosquée de Metz pour dénigrer le Christianisme :

"Muhammad Ali à un journaliste indélicat qui lui avait demandé quelques jours après les attentats du 11 septembre : "vous vous sentez comment en ayant la même religion que Oussama Ben Laden ?". Muhammad Ali, alias The Great, avait répondu : "Et vous ? Vous vous sentez comment en ayant la même religion qu'Hitler ?" (hard-copy)

Là encore, un post pour décrédibiliser la communauté chrétienne avec des arguments totalement erronés. Le nazisme serait d'inspiration chrétienne !

Oussama Ben Laden se revendiquait Musulman et exhortait, armes et Coran en main, lors de ses interventions télévisées, tous les Musulmans de la planète à tuer les Infidèles (Chrétiens et Juifs), en s'appuyant sur les Sourates Sacrées du Coran édictées par le Prophète Mohamed. La capture des otages, le partage du butin, tout cela est décrit dans le Coran, (lire par exemple toute la Sourate VIII du Coran "le butin"(al-Anfal), où le Prophète Mohamed explique quand il faut attaquer, quand il faut défendre, comment gérer le butin et les otages, etc...) Al Qaïda et Oussama Ben Laden n'ont rien inventé, ils se basent sur les récits des textes Sacrés (Coran et Sunnah), pour défendre leur idéologie :

"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies."
Le Coran 9:29

"Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes."
Le Coran 2:193

"La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment"
Le Coran 5:33

"Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux."
Le Coran 47:4

"Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants."
Le Coran 5:82

Jésus Christ, Guide Spirituel de tous les Chrétiens, dans les Évangiles n'a jamais ordonné de tuer qui que se soit et n'a jamais levé d'armées ni lancé de guerre de conquête, de pillages ou de razzias, de soumission par la force. Chacun reste libre de suivre sa Parole d'Amour, d'entraide de son Prochain, de Pardon et d'Humilité.
Le Prophète Mohamed, Guide Spirituel de tous les Musulmans, était un chef de guerre, un Jihadiste qui a mené plus d'une dizaines de batailles sous son commandement direct pour amasser son butin, et a même ordonné l'exécution de la tribu des Banû Qurayza, entre 600 à 900 Juifs par décapitation car refusant de se soumettre.

Hitler n'était pas Chrétien, et il abhorrait le Christianisme, qu'il considérait comme un totalitarisme qu'il voulait détruire.
Dès 1925, dans son livre "Mein Kampf", il écrivait :

"Chacun peut aujourd'hui constater à regret que, dans le monde antique, beaucoup plus libre que le nôtre, le Christianisme a introduit avec lui la première terreur spirituelle ; mais il ne peut rien au fait que, depuis cette époque, le monde vit sous le signe et sous la domination de cette contrainte. Et on ne brise la contrainte que par la contrainte, la terreur par la terreur. C'est alors seulement que l'on peut instituer un nouveau régime."
Adolf Hitler - "Mein Kampf" p236

Détruire le Christianisme, c'est détruire les valeurs Universelles de Tolérance et de Paix qui ne plaisaient pas au dictateur.

Lorsque Hitler prit le pouvoir en Allemagne en 1933, les autorités catholiques, par l'intermédiaire de l'encyclique "Mit brennender Sorge" (avec une brûlante inquiétude") publiée par le pape Pie XI, ont tenté d'alerter par des protestations l'opinion publique sur la dangerosité du nazisme.
Suite à ces protestations, en 1937, 1 100 prêtres et religieux sont jetés en prison. 304 prêtres sont ensuite déportés à Dachau en 1938. Enfin, les organisations catholiques sont dissoutes, et l'école confessionnelle interdite, les évêchés de Munich, Fribourg et Rottenburg sont saccagés par la Gestapo.

D'après Hitler, la seule religion valable serait ...l'Islam !

"L'Islam est parfaitement adapté au tempérament germanique. Si les Musulmans avaient conquis Tours, toute l'Europe serait devenue Musulmane au VIII Siècle et les conquérants Arabes, à cause de leur infériorité raciale, ne se seraient jamais adaptés sur le long terme aux conditions climatiques rudes de l'Europe. Ils n'auraient pas fait le poids face aux natifs plus vigoureux, et finalement, se serait les Allemands islamisés qui auraient pris la tête de l'Empire Mahométan."
"Nous avons la malchance de ne pas posséder la bonne religion. Pourquoi n'avons nous pas la religion des Japonais, pour qui se sacrifier à sa patrie est le bien suprême ? La religion musulmane aussi serait bien plus appropriée que ce christianisme, avec sa tolérance amollissante."
"Au coeur du troisième Reich" - Propos d'Hitler reccueillis par Albert Speer p. 138

Adolf Hitler et le Mufti de Jérusalem Mohammed Amin Al Husseini discutent de la mise en place de la solution finale pour les Juifs le 28 novembre 1941. Quand le nazisme et l'Islam trouvent un terrain d'entente.

Il est intéressant de mesurer comment les responsables de la Mosquée de Metz retournent la situation : Hitler, qui détestait le Christianisme et vénérait l'Islam pour son idéologie totalitaire et conquérante, est considéré comme un Chrétien par les prédicateurs Musulmans !

On peut donc constater que les responsables de la Mosquée de Metz mènent une politique de mépris envers la communauté chrétienne avec des interprétations totalement erronées de la Bible, Ancien et Nouveau Testament, préchant des allégations fallicieuses sur des célébrités pour décrédibiliser les Chrétiens.

Est-ce que ces "richesses spirituelles" seront également enseignées aux jeunes Musulmans de l'école coranique de la Mosquée de Borny (hard-copy), et de la future Grande Mosquée de Metz ?

Il est par ailleurs inquiétant de constater que les prédicateurs de Metz prennent pour référence des imams fondamentalistes comme Mehdi Kabir (hard-copy), un prédicateur qui parcourt les grandes Mosquées de France en diffusant une idéologie mysogine et particulièrement intolérante :
"la musique, l’alcool, la drogue et l’argent, c’est la faute des femmes"
« celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc. Ils sont parmi les gens les plus sales. Les gens qui n’ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes »
D'aprè Mehdi Kabir, le Hijab (voile couvrant tout le corps sauf le visage) est une obligation en Islam pour toutes les Musulmanes.

L'UACM diffuse également un Islam politique anti-français, antioccidental et pro-palestinien.

La France maintiendrait sous son emprise les pays africains francophones par la dette coloniale, et les empêcherait de se développer en installant des dictateurs aux commandes de ces pays (hard-copy).
Une manière efficace de jeter le discrédit sur la France dans l'esprit des Musulmans.
On peut lire par exemple le livre de Bernard Lugan, "Pour en finir avec la colonisation" pour nuancer ces arguments ou encore le texte : "Réparation, récupération et dette coloniale dans les romans congolais récents" de Désiré Kazadi Wa Kabwe

L'UACM confirme par ailleurs la prise de position de Nelson Mandela sur le conflit israélo-palestinien : "Si la seule solution est la violence, alors nous utiliserons la violence". (hard-copy)

 

Est-ce que les responsables de la Mosquée de Borny sont aptes à piloter la communauté Musulmane de la ville ? Quel enseignement sera prodigué aux jeunes Musulmans par l'UACM dans la future Grande Mosquée de Metz ? Pensez-vous que cela sera un Islam ouvert et tolérant ?

"Je pose juste une petite encoche sur un engagement qui figurait en 2008 sur mon projet municipal. Je ressens une certaine sérénité face à cette décision : à Metz, elle répond à une aspiration légitime des Musulmans, comme des autres croyants, dans l'esprit de la laïcité, dans le respect de toutes les religions et de leurs pratiquants."
Dominique Gros, maire socialiste de Metz, justifie le bail emphytéotique pour la construction de la future Grande Mosquée, qui annonce le bouleversement futur du paysage politique, cuturel, identitaire de la ville, en autorisant des prédicateurs antichrétiens, antioccidentaux et antifrançais à contrôler le culte Musulman.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 16 mars 2014