Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2016

Les travaux de la Grande Mosquée de Bobigny, futur centre de diffusion du fondamentalisme islamiste antioccidental et antichrétien, sont presque finalisés, avec la collaboration du maire UDI Stéphane De Paoli

Bobigny, ville historiquement communiste qui a basculé à droite en 2014, est depuis une quarantaine d'années un des pôles phare du processus d'islamisation du département de la Seine-Saint-Denis (93). Une conséquence de l'immigration massive, essentiellement arabo-musulmane et sub-saharienne sur la banlieue parisienne.

En 2010 est créé à Bobigny (au 150 avenue Jean Jaurès) l'institut "D'CLIC", un établissement de formation des jeunes Musulmans à l'Islam rigoriste salafiste misogyne, antichrétien et antioccidental, dirigé par le prédicateur Nader Abou Anas, dont l'objectif est de diffuser et d'imposer les valeurs islamiques, incompatibles avec les fondements de la civilisation occidentale, visant ainsi à séparer la communauté musulmane du reste de la société civile.


Pour Nader Abou Anas, directeur de l'Institut D'CLIC de Bobigny, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison. (conférence vidéo censurée régulièrement par Youtube, mais que vous pouvez retrouver sur ce lien).

L'association islamiste D'CLIC prospère sur Bobigny, une école maternelle islamique a même ouvert ses portes en 2015, en invitant pour l'occasion le 4 avril 2015 le prédicateur antisémite et antioccidental wahhabite Éric Younous (photo), pour qui "Dieu a créé le Chabbat afin de punir les Juifs, peuple de l'inaction".
Les enfants Musulmans de Bobigny sont entre de bonnes mains, future génération formée par les responsables de l'Institut D'CLIC au rejet des valeurs judéo-chrétiennes et gréco-latines de l'Europe occidentale, et préparant la construction sur le long terme, d'un État dans l'État.

Face aux revendications toujours pressantes des organisations islamiques à la recherche d'un lieu de culte pour la communauté musulmane en pleine expansion, en Octobre 2003, le maire communiste Bernard Birsinger octroie à l’Association locale des Musulmans de Bobigny (AMB), un bail emphytéotique de 97 ans sur un terrain de 2200 m² pour la construction de la future Grande Mosquée et d'un centre culturel.
Le maire accorde le permis de construire de la Mosquée le 10 février 2006.

Maquette du projet de la Grande Mosquée de Bobigny

Pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Bobigny le 26 mai 2006 par l'ex-maire communiste Bernard Birsinger

Pendant plusieurs années, suite à des problèmes administratifs et de sécurité du site, le projet a fonctionné au ralenti. Entre temps, la mairie est passée à droite. La construction du lieu de culte s'est accélérée en 2015, il est aujourd'hui presque finalisé.

En attendant d'occuper la nouvelle Mosquée cathédrale bientôt mise à disposition par le maire de la ville, les Musulmans de Bobigny fêtent la fin du Ramadan dans un gymnase prêté par la municipalité.


L'immense Mosquée de Bobigny presque terminée, changera radicalement le paysage culturel, identitaire et ethnique de la ville. La création d'un futur califat en banlieue parisienne.

Le nouveau maire UDI Stéphane De Paoli (3ème en partant de la gauche) vient inspecter les finitions des travaux de la future Grande Mosquée de Bobigny pendant l'iftar, le 25 juin 2016 (hard-copy)

Quel Islam est enseigné par l'AMB aux Musulmans de Bobigny ? Suivent-ils également les principes salafistes de l'association voisine D'CLIC ?


On peut répondre par l'affirmative, en constatant que l'islamiste radical Sofiane Abou Ayyoub fut invité par l'Association des Musulmans de Bobigny le 3 avril 2016 pour y donner une conférence (hard-copy).


Sofiane Abou Ayyoub (à gauche sur la photo) est le vice-président du Centre Éducatif du Palmier (CEP) de Saint-Denis (93), une école coranique wahhabite refusant la mixité homme/femme et recevant des prédicateurs misogynes et antioccidentaux de la charia tels le saoudien Wassioulah Abbas (à droite sur la photo), ou encore diffusant aux Fidèles Musulmans les prédications du cheikh antisémite et antichrétien Abderrahamane Al Barrack pour qui "les Chrétiens seront avilis et humiliés le jour de la Résurrection".

L'association musulmane de Bobigny est également infiltrée par l'organisation politique des Frères Musulmans. Sur sa plateforme Facebook officielle, l'AMB fait par exemple la promotion de Ousmane Timera (hard-copy), prédicateur vedette des banlieues, formé à l'Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), l'école coranique des imams de France affiliée à l'organisation politique des Frères Musulmans.

Ousmane Timera participe à la Rencontre Annuelle des Musulmans de France (RAMF) des Frères Musulmans ayant lieu chaque année au Bourget.

Le prédicateur de l'organisation politique antioccidentale des Frères Musulmans Ousmane Timera est encensé par les responsables de la Grande Mosquée de Bobigny

Le dirigeant turc Recep Erdogan, proche des Frères Musulmans, qui interdit la construction d'Églises en Turquie et condamne l'apostasie, ayant envoyé des dizaines de journalistes en prison en 2016, est adulé par Ousmane Timera. Dans Le Grand Forum sur France Maghreb 2 le mercredi 12 octobre 2016, il déclare que "Erdogan est un exemple".

Tout aussi inquiétant, Ousmane Timera donne une interview sur France Maghreb 2 le 29 mai 2015 en compagnie du prédicateur antisémite et antioccidental Hassan Iquioussen. (hard-copy) (Sur Iquioussen, on peut par exemple se référer à cet article).

Quelques extraits de l'idéologie véhiculée par Ousmane Timera devant les Fidèles Musulmans, dans les plus grandes Mosquées de France :


"Il y a une propagande qui se fait en France sur les Chrétiens d'Orient et compagnie. "L'Islam est intrinsèquement violent", c'est ce que Zemmour dit, et c'est ce que certains pensent, Musulmans ou pas d'ailleurs, il est là pour dominer et que les religions n'ont pas à y exister en son sein.
Ah bon ? Alors comment cela ça se fait qu'il y a des Chrétiens d'Orient jusqu'à présent ? Les Chrétiens d'Orient dont on plaint la situation ? Ils sont là bas ! Et l'Islam existe depuis combien de temps ? 1400 ans. Et c'est pas 1400 ans de faiblesse, il y a eu des empires, ça a commencé avec de la puissance, de la force, ils ont vaincu l'empire romain, Byzance, et l'empire perse, ce n'est pas n'importe quoi !
Très bien Ces gens là avaient la possibilité d'éradiquer tous ceux qui ne sont pas Musulmans. Ils en avaient la possibilité. Comment se fait-il qu'il y ait plus de diversité religieuse dans ces pays là, que en France ou en Espagne ? Un moment donné, il faut que l'on soit cohérent avec nous même !"

[...]
"Il y a une propagande comme quoi ces gens là n'acceptent pas la diversité. Moi, je suis désolé, quand je vais au Sénégal, j'aimerais bien que la France prenne exemple sur le Sénégal !"
Conférence du prédicateur Musulman Ousmane Timera le 15 avril 2016 à la paroisse Sainte Marie de la Croix à Angers

Ousmane Timera déploie toute la panoplie de la rhétorique mensongère fomentée par les islamistes pour décrédibiliser l'Occident et mépriser les occidentaux: mettre en opposition un Occident soi-disant raciste, intolérant, islamophobe, et les pays pacifiques musulmans dans lesquels s'épanouiraient harmonieusement les diversités religieuses musulmane, chrétienne et juive.

Ousmane Timera sait-il que l'annihilation de l'empire byzantin par les Musulmans a entrainé le massacre de milliers de Chrétiens, de leur réduction en esclavage, la destruction de milliers d'Églises, leur transformation en Mosquées ? Aujourd'hui, 99% de la population turque (ex-Byzance) est musulmane, où est donc la diversité religieuse du territoire de l'Asie Mineure, historiquement chrétien ?

Ousmane Timera sait-il qu'il est interdit de construire des Églises au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Égypte, en Turquie ? (Toutes les Églises existant au Maghreb ont été construites pendant la période coloniale, ou avant l'apparition de l'Islam dans ces pays). Sait-il que le simple fait de détenir une Bible au Maroc ou en Algérie est passible d'une peine de prison ?
Il y a 25 000 Chrétiens au Maroc, c'est à dire environ 0,07% de la population marocaine !! Autant dire que le Christianisme a quasiment totalement disparu du royaume chérifien. Où est la diversité religieuse ?

Ousmane Timera sait-il qu'il est également obligatoire pour tous les marocains de jeûner pendant le Ramadan, sinon, c'est une condamnation à une peine de prison ? Où est la liberté de conscience et de culte tant vantée par Ousmane Timera ?

En mars 2015, arrestation en Algérie de personnes détenant des Bibles car selon la loi et l'article 144 bis 2 instaure «des peines d'emprisonnements de 3 à 5 ans pour quiconque offensera le prophète et dénigrera les dogmes de l'Islam par voie d'écrit, de dessin, de déclaration et de tout autre moyen».
Avec à peine 5000 Catholiques dans tout le pays, (0,01% de la population algérienne !), l'Algérie est-elle un modèle de tolérance religieuse ?

Toujours en Algérie, condamnation de 6 personnes à 4 ans de prison pour ne pas avoir respecté le jeûne du Ramadan ! Où est le respect de la liberté de culte ? En France, emprisonne-t-on les gens qui ne jeûnent pas pendant le Carême ?

En Égypte, pendant l'été 2013, lors de la prise de pouvoir des Frères Musulmans, plusieurs dizaines d'Églises de Chrétiens coptes sont incendiées. Encore un exemple apporté par la religion de "Paix et Tolérance" ?


Diversité ethnique et religieuse à Saint-Denis : en moins de quarante ans, la population française de souche a été totalement remplacée par une population d'origine extra-européenne (Berbères, Arabes, Africains sub-sahariens, asiatiques, etc...)

Alors que la France a accueilli une immigration massive extra-européenne de plusieurs millions de personnes en moins de quarante ans, entre 10 et 20% de la population française est musulmane, Ousmane Timera se permet de dire que la France devrait prendre l'exemple sur le sénégal, pays dont 95% de sa population est musulmane, et qui persécute les Chrétiens évangélistes ! Là aussi, où se trouve cette diversité religieuse sénégalaise ?

Ousmane Timera se livre également dans ses conférences à de violentes diatribes contre les Chrétiens et l'Église Catholique, visant à décrédibiliser le Christianisme, extraits :


"L'Église a toujours été du côté des rois et des tyrans. Elle n'a jamais été du côté des pauvres et des faibles. C'est pour cela que en France et en Europe on a mis de côté l'Église, à cause des erreurs qu'elle a commise."
[04:34]
Conférence de Ousmane Timera le 5 juillet 2015 à la Mosquée de Massy sur "Jésus dans l'Islam"

L'action de l'Église a été écartée par l'idéologie des Lumières et de la franc-maçonnerie, et non pas parce qu'elle n'aidait pas les pauvres ! Ousmane Timera mène devant les Fidèles Musulmans une violente propagande anticatholique, en faisant semblant d'ignorer que l'éducation des enfants, et toutes les associations caritatives d'aides aux pauvres, ainsi que les hôpitaux, étaient administrés par l'Église Catholique avant la Révolution française.

"Nous considérons que Dieu étant plus grand que tout, il ne peut pas avoir d'enfants. Pourquoi le Coran insiste pour dire qu'il ne peut pas avoir d'enfants ? Parce que si vous dites que quelqu'un est le Fils de Dieu, lui, sa tribu et sa descendance deviennent de fait des races supérieures, et de peuples élus.
La race supérieure, vous savez de quoi je parle, l'Allemagne, la civilisation occidentale y a cru longtemps, c'est pour cela qu'elle est partie massacrer des personnes à droite, à gauche. Moi, je suis pour les Lumières, malheureusement, le Siècle des Lumières a été dévié et falsifié par la colonisation. Moi, je suis pour que l'on revienne aux règles des Lumières. Elles sont universelles et correspondent à ce que le Coran dit."
[24:34]
Conférence de Ousmane Timera donnée le 10 juillet 2016 lors de la fête de fin d'année de l'Association de la Solidarité des Comoriens de Noisy-le-Grand, sur "le vivre-ensemble des 3 religions monothéistes"

D'après Ousmane Timera, les Chrétiens en Croyant que Jésus est Fils de Dieu, seraient responsables du développement de l'idéologie des races supérieures ! Ce qui est absurde, puisque le Christianisme n'a jamais fait mention de races supérieures dans aucun de ses écrits, et le Message de Jésus dans les Évangiles ne fait pas non plus mention de supériorité raciale, bien au contraire.
L'idéologie du racisme existe depuis que l'Humanité existe, et n'est pas liée à la religion. On peut la retrouver par exemple dans les écrits du célèbre historien Musulman Ibn Khaldoun dès le XIVème siècle : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal"

La théorie de supériorité raciale a été développée, structurée et diffusée en Occident sous le Siècle des Lumières et de ses philosophes athées, Voltaire, Diderot, Buffon entres autres.

Voltaire, fer de lance du mouvement de la philosophie des Lumières au XVIIIème siècle, anticatholique, raciste, misogyne et antisémite obsessionnel, est à l'origine de la diffusion de la théorie de supériorité des races en Occident

Voltaire se moquait de l'Église Catholique, qui considère que tous les êtres humains sont à l'image de Dieu, blancs, noirs, arabes, indiens, etc.. ce qui était insupportable aux philosophes des Lumières, les indigènes ne pouvant d'après eux accéder à une intelligence supérieure.

"Notre aumônier prétend que les Hottentots (namibiens, peuplade d'Afrique), les Nègres et les Portugais descendent du même père. Cette idée est bien ridicule."
Voltaire - "Les lettres d'Amabed" (1769) - Romans et contes - garnier-Flammarion p537

« C’est une grande question parmi eux s’ils sont descendus des singes, ou si les singes sont venus d’eux. Nos sages ont dit que l’homme est l’image de Dieu : voilà une plaisante image de l’Être éternel qu’un nez noir épaté, avec peu ou point d’intelligence ! Un temps viendra, sans doute, où ces animaux sauront bien cultiver la terre, l’embellir par des maisons et par des jardins, et connaître la route des astres. »
Voltaire - "Les lettres d'Amabed" (1769) - Romans et contes - garnier-Flammarion

"La race des nègres est une espèce d'homme différente de la nôtre, comme la race des épagneuls l'est des lévriers. La forme de leurs yeux n'est point la nôtre, leur laine noire ne ressemble point à nos cheveux, et si on peut dire que leur intelligence n'est pas d'une autre espèce que notre entendement, elle est fort inférieure. Ils ne sont pas capables d'une grande attention."
Voltaire - "Essais sur les moeurs et l'esprit des nations" (1740-1756)

"Les albinos, ces animaux ressemblant à l'homme, n'ont d'homme que la stature du corps, avec la faculté de la parole et de la pensée dans un degré très éloigné du nôtre."
Voltaire - "Essais sur les moeurs et l'esprit des nations" (1740-1756)

"Enfin je vois des hommes qui me paraissent supérieurs à ces nègres, comme les nègres le sont aux singes, et comme les singes le sont aux huîtres et aux autres animaux de cette espèce."
Voltaire - "Traité de métaphysique" (1734-1737)

"C’est à regret que je parle des Juifs: cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre."
Voltaire - « Dictionnaire philosophique » « Tolérance », section I (1765).

"On ne voit au contraire dans toutes les annales du peuple hébreu, aucune action généreuse. Ils ne connaissaient ni l’hospitalité, ni la clémence. Leur souverain bonheur est d’exercer l’usure avec les étrangers; et cet esprit d’usure, principe de toute lâcheté, est tellement enraciné dans leurs cœurs, que c’est l’objet continuel des figures qu’ils emploient dans l’espèce d’éloquence qui leur est propre ». "ils sont les ennemis du genre humain."
Voltaire - « Essai sur les mœurs et l’esprit des nations " Chapitre VI, 1740, Œuvres de Voltaire, Paris, 1819, tome 13, page 298.

"Il faudrait cloîtrer ces Nègres avec leurs femelles et conserver scrupuleusement leur race sans leur permettre de la croiser; c'est ainsi seulement que l'on pourrait savoir combien de temps il leur faudrait pour réintégrer à cet égard la nature de l'homme."
Buffon - "Histoire naturelle" (1766)

"Les nègres sont grands, gros, bien faits, mais niais et sans génie."
Diderot - "L'Encyclopédie" - Humaine espèce (1755)

Par ailleurs, contrairement à ce que prétend Ousmane Timera, toutes les civilisations ont été colonisatrices, les arabo-musulmans n'ont-ils pas colonisé le Moyen-Orient, tout le Maghreb, une partie de l'Afrique sub-saharienne, ainsi qu'une partie de l'Inde, bien avant que naissent les Lumières ?

Dans une conférence donnée à Mantes-la-Jolie, Ousmane Timera dévoile les objectifs des Frères Musulmans :

"La laïcité, je ne sais pas ce que cela veut dire philosophiquement, ce terme là. C'est un mot creux, on peut tout y mettre."
[...]
"Il faut avoir l'art et la manière de gérer cette diversité. Quand on prendra le pouvoir, on le fera, mais je pense que avant même de prendre le pouvoir, il va falloir le mettre en place dans nos familles, dans nos Mosquées, ici, dans nos villes, ici à Mantes-la-Jolie, avec une transmission digne de ce nom qui construit au fond, des gens enracinés dans une culture universelle, et qui arrive à se déployer vers un projet universel."
Conférence de Ousmane Timera sur la "laïcité et les religions", donnée à la salle Agora de Mantes-la-Jolie le vendredi 5 février 2016.

Ousmane Timera projette de mettre à bas la laïcité et de densifier le réseau islamique dans les familles, les Mosquées, les villes, avec pour objectif à terme de "prendre le pouvoir", ce qui est bien la finalité du projet politique universel des Frères Musulmans.

La page Facebook de la Mosquée de Bobigny apporte un soutien actif au chef des Frères Musulmans égyptien Mohamed Morsi (hard-copy).


Rappelons que Mohamed Morsi veut imposer le Califat islamique sous la charia, au monde musulman et à l'Occident.

Les Frères Musulmans ont également leur entrée à la Grande Mosquée radicale Mohammed VI de Saint-Étienne, propriété du roi du Maroc sur le territoire français. Le 3 septembre 2016, Ousmane Timera y a donné une conférence.

 

Le maire UDI Stéphane De Paoli (à droite sur la photo) participe au développement du terrorisme islamique sur Bobigny, en employant Lynda Benakouche (au centre sur la photo), femme voilée en hijab, chargée de mission des politiques sociales urbaines et déja condamnée pour avoir séquestré et violenté en réunion une jeune femme enceinte de six mois. Lynda Benakouche est également la compagne de l’ancien bras droit de Youssouf Fofana, cerveau du « gang des barbares » dont elle attend un enfant.

La future Mosquée de Bobigny sera-t-elle un nouvel antre de l'Islam radical antioccidental accueillant les prédicateurs associés à l'AMB tels que Sofiane Abou Ayyoub et Ousmane Timera, offrant une porte d'entrée aux imams salafistes et à ceux des Frères Musulmans, avec l'appui du maire Stéphane De Paoli ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 26 décembre 2016

16/07/2016

Antisémitisme d’État : François Hollande négocie « l’Islam de France » à l’Élysée avec Ahmed Al Tayeb, l’imam antisémite et antioccidental de l’Université d’Al Azhar : « tout le monde déteste les Juifs »

La déclaration des Droits de l'Homme a été créée en 1789 afin de façonner, soumettre le peuple français au républicanisme anticlérical, en créant un homme nouveau, individualiste, "libéré" de toutes les structures traditionnelles, familiales, culturelles et religieuses.
L'idéologie s'est mutée, au cours du XXème siècle et surtout après la 2ème guerre Mondiale, avec l'apport des doctrines socialistes, de la tolérance, la promotion du vivre-ensemble et du multiculturalisme, en un conglomérat de mesures soumettant le peuple français de souche en concurrence directe avec d'autres peuples arrivés en masse sur le territoire.

Cet aveuglement au nom de l'humanisme, de la conciliation, a ouvert toute grande la porte aux dérives les plus dangereuses et mortifères pour le peuple français, avec la complicité de nos élites politiques. Au nom de la tolérance et du respect de l'Autre, il ne faut plus rien différencier car tout se vaut : islam, christianisme, bouddhisme, athéisme, judaïsme, salafisme, wahhabisme, français, migrants, étrangers.
Devant le débâcle annoncée par ce programme destructeur qui laisse place à la montée du communautarisme et du radicalisme islamique dans les banlieues, le gouvernement Valls veut soigner le mal et contrer l'intégrisme religieux en promouvant un "Islam de France", autrement dit, en jetant sur les braises un baril d'essence pour tenter d'éteindre le feu.

Pour bâtir cet Islam "tolérant et universel", les instances gouvernementales se tournent vers les principales associations du pays, de tendance radicale, en particulier l'UOIF et le CFCM.

 


Le Ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en réunion de travail avec Amar Lasfar (au centre), le responsable de la branche politique des Frères Musulmans en France (UOIF), une organisation classée comme terroriste en Arabie Saoudite et en Égypte.
L'UOIF, a tenté d'introduire en France lors de meeting du rassemblement du Bourget en mars 2012, les prédicateurs Safwat Hijazi, Youssef Al Qaradawi et Mahmoud Al Masri, qui appellent publiquement, devant des millions de télespectateurs sur les chaînes de télévision arabes, à haïr et tuer les Juifs.

Lors de sa visite au Maroc fin septembre 2015, François Hollande a signé à Rabat une déclaration conjointe relative à la coopération en matière de formation d’imams français au Maroc, pour endoctriner les Musulmans de France ! Il faut savoir que la religion d'État officielle du Maroc est le malékisme, une des branches doctrinaires les plus dures de l'Islam, condamnant les homosexuels, livrant à la prison les non-jeuneurs en période de Ramadan pour offense à l'Islam, et condamnant les femmes portant des robes ou des shorts.
Deviendra-t-elle dans quelques années, grâce à François Hollande, également la religion officielle de la France ?

Pendant sa visite en Égypte le 11 octobre 2015, le premier Ministre Manuel Valls a également évoqué la possibilité de former les imams de France sous la conduite de Ahmed Al Tayeb, la plus haute autorité de la Mosquée d'Al Azhar en Égypte, un fondamentaliste de l'Islam radical sunnite.

Manuel Valls en compagnie de Ahmed Al Tayeb à la Mosquée Al Azhar du Caire lors de son voyage en Égypte, le 11 octobre 2015. Ahmed Al Tayeb a déclaré que Al-Azhar est « disposée à former les imams français suivant un programme spécifique, qui réponde aux besoins de leur société ».

Le 24 mai 2016, Ahmed Al Tayeb est reçu par François Hollande à l'Élysée en présence de Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur et de Jean-Marc Ayrault.

Pour connaître la religion de "Paix et Tolérance" diffusée par l'imam Ahmed Al Tayeb, voici quelques extraits de l'idéologie de l'Islam sunnite de ce théologien Musulman, interrogé par la télévision égyptienne :

"Regardez à quel point nous souffrons aujourd'hui du sionisme global et du judaïsme, alors que notre coexistence pacifique avec les Chrétiens a résisté à l'Histoire. Depuis la naissance de l'Islam il y a 1400 ans, nous avons souffert de l'intervention juive et sioniste dans les affaires musulmanes, c'est une cause de grande détresse pour les Musulmans. Le Coran dit, et l'Histoire l'a prouvé : "Tu découvriras parmi les ennemis les plus acharnés des Croyants les Juifs et les polythéistes."
[...]
"Les Juifs considèrent que tous les autres leur sont inférieurs, extrêmement inférieurs. Ils pratiquent une hiérarchie, et ils n'ont pas honte de l'admettre parce que c'est écrit dans la Thorah, vis à vis des meurtres, de l'esclavage, et d'autres choses encore. Ils ont généré des problèmes non seulement avec la communauté musulmane, mais également avec tous les autres peuples, et l'Histoire l'a clairement démontré. Ces pratiques et croyances ont fait en sorte que tout le monde, même les non-Musulmans, déteste les Juifs."
Ahmed Al-Tayeb, Imam de l'université Al-Azhar interviewé pour la télévision égyptienne Channel 1, le 25 octobre 2013

"L'apostasie est un crime, si un apostat ne se repent pas, il doit être tué."
[...]
"Aucune société musulmane ne doit considérer la liberté sexuelle, l'homosexualité comme un droit personnel. Les sociétés musulmanes considèrent que ce sont des maladies, qui doivent être combattues et traitées."
Ahmad Al-Tayeb, Cheikh de l'université Al-Azhar, le 16 juin 2016

Le président de la République François Hollande donne ainsi un blanc-seing à cet idéologue adepte de la théorie du complot qui propage des propos incitant à la haine du Juif, des homosexuels et de la société civile occidentale.

Anne Hidalgo invite le prédicateur antisémite Ahmed Al Tayeb le 24 mai 2016 à la mairie de Paris, pour un colloque : « Orient, Occident, dialogues de civilisation ».

Ahmed Al Tayeb a continué son séjour en France auprès du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), et de son président Anouar Kbibech (hard-copy). Cette rencontre qui a eu lieu à la résidence de l'ambassadeur d'Égypte, Ehab Badawy, a permis d'aborder les sujets d'actualités et la manière de coordonner les actions des deux Institutions, Al Azhar et le CFCM, sur des dossiers d'intérêt commun.

Le président du CFCM Anouar Kbibech (à gauche) et Ahmed Al Tayeb (au centre) chez l'ambassadeur d'Égypte à Paris le 26 mai 2016

Anouar Kbibech est un des principaux représentants de l'Islam marocain en France, il est également président du Rassemblement des Musulmans de France (RMF), organisation qui invite dans ses meetings des prédicateurs fondamentalistes misogynes et antioccidentaux, tels Nader Abou Anas, Amine Nejdi ou Saad Al Brik.

Il s'agit d'une véritable ingérence de puissances étrangères (Égypte et Maroc) au coeur même de la société civile française à travers la ramifications de centaines d'associations islamiques sous le contrôle du CFCM et de l'UOIF, ayant bien entendu des intérêts opposés et non compatibles avec ceux de la France. Un ennemi islamique intérieur mortel, minant la cohésion sociale, identitaire, culturelle et religieuse de la France sur le long terme.



La population de la ville d'Évry a été progressivement remplacée par l'immigration massive venue du Maghreb et d'Afrique subsaharienne, essentiellement de culture musulmane.

Manuel Valls a laissé proliférer le développement d'une idéologie antioccidentale, misogyne et antisémite, contraire aux valeurs identitaires culturelles et cultuelles de la France, permettant la radicalisation de la communauté musulmane de la ville d'Évry.

Pendant son mandat de maire de la ville d'Évry, Manuel Valls n'a rien rien fait pour empêcher le développement de l'Islam fondamentaliste sunnite en France, au contraire, il a activement contribué à son développement !!

Manuel Valls a décerné la Légion d'Honneur à Khalil Merroun, recteur de la Mosquée d'Évry pour services rendus à la France. La Mosquée reçoit depuis nombres d'années des prédicateurs fondamentalistes misogynes et antioccidentaux.

Rappelons brièvèment, parmi ses "services rendus", comment les responsables de la Mosquée d'Évry perçoivent le mariage d'une Musulmane avec un non-Musulman (hard-copy):
« Le mariage entre une musulmane et un non-musulman est interdit par la Charia exprimée dans le Coran, la Sunna et le consensus. Si on le conclut, il reste nul et n’entraîne donc pas les effets légaux du mariage. En plus, les enfants qui en seraient issus seraient illégitimes. L’espoir d’obtenir la conversion du mari ne peut pas changer cette disposition. »

Les responsables de la Mosquée d'Évry considèrent que l'Islam est un système totalitaire complet concurrent des institutions françaises :
« Pour un musulman, tous les aspects de la vie, le matériel et le spirituel, la religion et l’état, sont liés, car tout appartient à Dieu, et à Lui Seul. L’Islam donne des directives précises à suivre dans chaque domaine de la vie : au niveau individuel, moral, social, politique, économique »

Le prédicateur misogyne Hassen Bounamcha fut invité le 13 juillet 2013 à la Mosquée d'Évry-Courcouronnes. (hard-copy)
Hassen Bounamcha explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

Le prédicateur politique antioccidental Noureddine Aoussat fut également un invité de marque le 20 juillet 2013 de la Mosquée d'Évry-Courcouronnes (hard-copy)


La Mosquée d'Évry Courcouronnes a également reçu le prédicateur des Frères Musulmans Safwat Hijazi (hard-copy), qui appelle, devant des millions de téléspectateurs sur la chaîne Al Aqsa de l'organisation terroriste du Hamas, à exterminer les Juifs.

L'influence prépondérante de l'Islam fondamentaliste, misogyne, antioccidental et antisémite avec la complicité de nos élites politiques conduit à l'islamisation de la France, au rejet de l'Occident engendrant conflits, violences et attentats terroristes.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 15 juillet 2016

02/07/2016

Radicalisation des banlieues : les prédicateurs de l’Islam fondamentaliste misogyne, antioccidental et antisioniste investissent les Mosquées de la ville de Stains

Depuis trois décennies, la banlieue parisienne a vu la création d'une multitude de Mosquées et d'associations islamiques radicales, appelant au rejet de l'occident. Les projets de construction de lieux de cultes musulmans se multiplient, soutenus par les élites politiques de la ville, transformant progressivement la société, le paysage culturel et ethnique en quartiers islamisés et communautarisés.

Stains en Seine-Saint-Denis (93) n'échappe pas à la règle. Le prédicateur antisémite Éric Younous a donné une conférence à la Mosquée égyptienne rawda le 22 décembre 2014 sur l'identité musulmane, un court extrait :

« L’organisation pour faire en sorte que l’Islam soit compris comme il se doit, c’est de l’action. Regardez par exemple dans la communauté juive. C’est exactement l’inverse. Regardez Chabbat, qui est l’adoration la plus importante pour eux. Qu’est-ce qui caractérise le Chabbat ? C’est l’inaction. Et n’oubliez pas que Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs. Quand Allah veut punir un peuple, il lui ordonne l’inaction. »
[00:57]
Conférence de Éric Younous à la Mosquée Rawda de Stains le 22 décembre 2014

Éric Younous méprise la communauté juive, peuple de l'inaction, qui aurait été "puni par Allah". Un exemple de respect, de fraternité entre communautés ?

On peut mentionner également le centre Shatibi de Stains, rue de Stalingrad, un lieu de propagande politique antisioniste et antioccidentale qui organise fréquemment des conférences avec Nabil Ennasri, le président du Collectif des Musulmans de France (CMF).
Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à « faire tomber Manuel Valls », l’« ami Éternel d’Israël ». Il développe également une propagande politique antioccidentale, et antifrançaise.
Sur sa page Facebook, Nabil Ennasri admire et soutient Mohamed Morsi, l’ex-président égyptien des Frères Musulmans, qui voulait faire appliquer la Charia islamique, et qui tient des propos antisémites (hard-copy).

Le prédicateur Nabil Ennasri, fréquemment invité au centre Shatibi de Stains, appelle les Musulmans à boycotter Israël dans une conférence donnée le 27 septembre 2014 : "Le boycott, un devoir éthique, une exigence islamique".

Autre prédicateur invité vedette du centre Shatibi de Stains (par exemple le 18 juin 2016), le cheikh Abou Omar, dont le contenu des prèches fondamentalistes antioccidentaux et antisémites a déjà été analysé sur "Islam mine l'Europe".

Le cheikh Abou Omar invité du centre Shatibi de Stains, diffuse une théorie du complot, l'État français et les Juifs s'organisent pour nuire aux Musulmans alors que d'après lui : « Les Musulmans ont construit toute la France ». (photo Mosquée Villeneuve-la-Garenne).

 

Autre invité de marque du centre Shatibi de Stains le 19 septembre 2015, le prédicateur antisémite Hani Ramadan. 

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans. Le 26 octobre 2009, à la Mosquée de Mulhouse, il déclarait que « La Trinité est rejetée, balayée dans l’Islam, je sais que celui qui professe la Trinité, son coeur ne peut pas être pur ».
Les Chrétiens ne peuvent donc pas avoir le coeur pur d’après Hani Ramadan. Ils seraient donc naturellement méchants et haineux ? Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia.(conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar).
D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir. Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.

On peut noter également la venue le 22 mars 2015 au centre Shatibi de Stains du précheur antisioniste Moncef Zenati. (hard-copy).
Moncef Zenati est un prédicateur de l'organisation politique des Frères Musulmans dont il traduit et diffuse les idées antioccidentales et misogynes.

On pourrait penser que ces lieux de culte appelant clairement à la haine des Juifs et des non-musulmans pourraient alerter et susciter des vérifications, des contrôles et une enquête de la part des autorités de l'État avant de lancer de nouveaux projets de construction de Mosquées.
Il n'en est rien, au contraire, la municipalité de la ville participe et soutient activement depuis quelques années le projet d'un gigantesque complexe islamique élaboré par l'Association Stanoise en Dialogue pour l’Identité et la Culture (ASDIC).
Cette association créée en 1998 a mis sur pied un projet de construction d'un futur Centre Culturel et Islamique (CCIS) qui pourra accueillir 2500 personnes et disposera de salles de cours coranique, d'une bibliothèque, de salles d’activités de loisirs et d'un parking sous-terrain, sur une surface totale du terrain de plus de 3000 m2. Un véritable bastion de propagande et d'endoctrinement des jeunes Musulmans aux préceptes fondamentalistes de l'Islam.

Plan du projet de l'immense complexe islamique de Stains en cours de construction, avec des salles coraniques d'endoctrinement au fondamentalisme islamique, ce centre va transformer radicalement le paysage ethnique, culturel et cultuel de la ville.

Le complexe islamique (CCIS) de Stains en cours de construction

Le maire communiste de la ville Michel Beaumale a délivré le permis de construire du Centre Culturel Islamique de Stains (CCIS), et a inauguré personnellement la pose de la première pierre de l'édifice le 6 avril 2013.

L'ASDIC est un foyer de l'Islam radical en Île-de-France, ses responsables invitent des prédicateurs de l'islam poltique antioccidental et antisioniste. Il accueille par exemple régulièrement l'imam Hassan Iquioussen.


Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Pour lui, les attentats du 11 septembre ne sont qu’un vaste complot orchestré par les américano-sionistes contre les Musulmans.

Sur la mixité sociale homme/femme, Hassan Iquioussen a publié une cassette audio, toujours disponible à l’achat, pour alerter les Musulmans sur « les dangers de la mixité ».

Il est inquiétant de constater que ce prédicateur puisse avoir accès et propager son idéologie dans ce qui sera un des plus grands centres d'endoctrinement islamique de la Seine-Saint-Denis, avec l'accord des autorités locales.

"Ce centre culturel islamique qui va venir à cet endroit, va participer également au renouvellement urbain de la ville, et ça, on peut s'en féliciter."
Extrait du discours de l'ex-maire communiste Michel Beaumale de la ville de Stains, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la grande Mosquée, le 6 avril 2013.
Le maire devient ainsi un des principaux artisans de la radicalisation sur le long terme de la communauté musulmane, propice au développement d'une doctrine misogyne, antioccidentale et antisioniste.

"J'appelle au boycott de l'occupant israélien", le nouveau maire communiste de Stains Azzédine Taïbi, élu en 2014, participe aux campagnes de boycott de l'État d'Israël, via l'association antisioniste Boycott Désinvestissement, Sanctions (BDS) (hard-copy)

Azzédine Taïbi a été poursuivi en justice au tribunal de Montreuil pour avoir soutenu le terroriste palestinien Marwan Barghouti, un membre dirigeant des Brigades des martyrs d’al-Aqsa, une organisation politique islamique classée comme terroriste en Europe, qui appelle à l'assassinat des Juifs.

La population musulmane de Stains est soumise à une intense propagande de radicalisation, la diffusion d'une idéologie antisioniste rejetant l'Occident, divisant la société française sur le long terme. Ceci avec la complicité des élites politiques de municipalités communistes tels que Michel Beaumale et Azzédine Taïbi.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 30 juin 2016

28/05/2016

Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous, invité par l’association Musulmane Al Fawz responsable du futur centre islamique de Thiais

Thiais, commune française du département du Val-de-Marne (94) dans la banlieue sud de Paris, a vu la création en 2004 de l'Association Musulmane Al Fawz, afin de promouvoir l'apprentissage de l'Islam et de la langue arabe pour la communauté musulmane en pleine expansion sur la ville.

A force de persévérance, l'association Al Fawz a obtenu le 20 février 2016 la signature d'une promesse de vente d’une maison à Thiais pour y aménager un futur centre cultuel et culturel. Le bâtiment sera vendu à l'association pour une somme de 500 000 euros (extrait de la signature de promesse de vente) (plan de la future Grande Mosquée).

Quelle sera l'orientation idéologique de cette future Mosquée ? Un Message de Paix, d'Amour et de Tolérance ?

En peut s'en faire une idée assez précise en analysant les imams invités par l'association.

Arpentant les Mosquées de France, formé à l'université wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, le prédicateur Éric Younous endoctrine des milliers de Musulmans par ses prèches en ligne sur sa chaîne Youtube à un islam radical misogyne, antioccidental et antisémite. Le 30 avril 2016, les responsables de l'Association Al Fawz de Thiais ont le privilège de recevoir ce grand "savant" Musulman dans leurs locaux.


Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous, invité par l'association musulmane Al Fawz de Thiais le 30 avril 2016

Rappelons brièvement les élements de doctrine de Éric Younous déjà évoqués dans un article antérieur sur "Islam mine l'Europe", pour exciter les masses contre les non-musulmans : délire de persécution et antisémitisme :

« Accusé de toutes parts, et condamné au terme d’un procès truqué, déclaré coupable sans équivoque et désigné danger du XXIème siècle, ennemi de la raison de la liberté. Est-ce moi ? Est-ce nous ? Quel est mon crime exactement, quel est notre crime exactement ? Qui suis-je pour être détesté ainsi, insulté à tout va, de l’ouvrier de base n’ayant pas fait d’études, à l’homme politique au rang le plus élevé ayant fréquenté les meilleures écoles ?
Et bien non : ils ne détiennent pas le modèle absolu du bonheur et de la droiture. Ils n’ont aucune autorité à m’accuser, et encore moins à me juger. Ils mentent, ce sont des menteurs, ils étaient des menteurs lorsqu’ils ont colonisé nos pères, ils sont des menteurs lorsqu’ils veulent nous faire croire que nous ne sommes que des animaux. »

« L’organisation pour faire en sorte que l’Islam soit compris comme il se doit, c’est de l’action. Regardez par exemple dans la communauté juive. C’est exactement l’inverse. Regardez Chabbat, qui est l’adoration la plus importante pour eux. Qu’est-ce qui caractérise le Chabbat ? C’est l’inaction. Et n’oubliez pas que Chabbat est une punition que Allah a infligé aux Juifs. Quand Allah veut punir un peuple, il lui ordonne l’inaction. »

Pour Éric Younous, les Musulmans sont persécutés partout dans le Monde, y compris en France, où ils seraient traités "comme des animaux", même si l'état français a autorisé la construction de plus de 2 000 Mosquées en moins de 30 ans sur le territoire français.

Éric Younous reprend les principaux thèmes des textes de l'Islam traditionnel du Coran et de la sunna, les ennemis du Musulman seraient les mécréants et le peuple Juif, puni par Allah par le chabbat. Où est le message de Paix, de Fraternité, de vivre-ensemble ?

Cet antisémitisme permet de justifier une propagande politique et la mise en oeuvre par tous les moyens de la libération de la Palestine. Un extrait d'une de ses conférences publiée sur sa chaîne Youtube :

Le prédicateur antioccidental et antisémite Éric Younous demande aux Fidèles de n'acheter que des produits faits par des Musulmans et de boycotter Israël.

"Aujourd'hui j'ai envie de m'exprimer, de discuter avec vous d'un certains nombres de choses que j'observe dans la communauté musulmane à travers le Monde et en France, vis à vis de ce qui se passe aujourd'hui à Gaza, en Palestine, l'oppression que fait l'état d'Israël, c'est-à-dire l'état qui est en vérité la Palestine occupée, l'oppression que cet état fait à nos Frères et Soeurs Palestiniens."
[01:21]
"Parmi les armes que l'on a, il y a le boycott, oui le boycott c'est halal, c'est autorisé de faire le boycott. Je peux m'engager pour défendre la Palestine en n'achetant pas des produits vendus par des états qui soutiennent le sionisme. Oui je peux faire ça en tant que Musulman."
[08:05]
"Tu dois avoir un lien avec Allah (saws), être droit avec Allah (saws), et ensuite, tu as des actions. Première action : l'invocation, sincère pour Allah (saws) qui est basée sur une connaissance réelle de savoir qui est Allah (saws), deuxième des choses, aider les ONG, troisième des choses, le boycott, quatrième des choses, la solidarité à travers le fait de n'acheter que des produits faits par des Musulmans."
[08:43]

Le prédicateur précise qu'Israël est en fait la Palestine occupée, il ne reconnaît donc pas la légitimité de cet état. Comme moyen d'action, Éric Younous appelle les Musulmans à boycotter l'état d'Israël, ainsi que tous les pays qui "soutiennent le sionisme".

Pour échapper à la soi-disant persécution orchestrée par l'état français, les Juifs et les sionistes, Éric Younous demande aux Musulmans de n'acheter que des produits "faits par des Musulmans", donc de se communautariser et de ne plus participer à la vie collective dans la société française.

Éric Younous menace les Musulmans d'une punition divine s'ils ne se conforment pas à ces principes islamiques :
"Allah appelle au jour du Jugement : où sont ceux qui ont se sont aimés pour moi ? Aujourd'hui, je leur offre mon ombre, le jour où il n'y a d'autre ombre que la mienne. Réfugié sous l'ombre d'Allah (saws) lorsque le soleil sera tellement proche que sa chaleur brûlera tout."
[05:37]
Éric Younous en conférence sur Youtube : "Ete 2014.Gaza, Birmanie, Syrie...Que pouvons nous faire?" (hard-copy)

Éric Younous est-il le prédicateur susceptible de favoriser la fraternité et l'entraide entre communautés, et aider à l'intégration des Musulmans en France ?

Parmi, les autres précheurs invités, on retrouve des prédicateurs de l'Islam sunnite fondamentaliste, tels les déjà connus Hassen Bounamcha, imam de la Mosquée d'Aubervilliers, et Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget.

-

Hassen Bounamcha, l'imam fondamentaliste misogyne de la Mosquée d'Aubervilliers, invité par l'association musulmane Al Fawz de Thiais le 2 mars 2013

 

Dans ses conférences, Hassen Bounamcha, surnommé « l’ami Hassen », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

Le 31 janvier 2014, c'est Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, qui est venu endoctriner les Musulmans de Thiais.


Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget, pour qui la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite, et qui doit également lui demander la permission pour sortir de la maison, fut invité par les responsables de la Mosquée de Thiais le 31 janvier 2014.

Richard Dell'Agnola, maire depuis plus de 30 ans, n'a pris aucune mesure contre la venue sur sa ville de prédicateurs antisémites, misogynes, et antioccidentaux. Autorisera-t-il Éric Younous, Nader Abou Anas et Hassen Bounamcha à radicaliser les Musulmans de Thiais dans le futur centre d'enseignement du complexe islamique ?

 

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 28 mai 2016

27/02/2016

Les prédicateurs du réseau « La Voie Droite » endoctrinent des milliers de Musulmans à l’Islam fondamentaliste misogyne, intolérant, antichrétien et antioccidental dans les Mosquées de Ecquevilly, Pantin, Pontoise, Le Blanc-Mesnil, Dugny, Rennes...

Depuis trois décennies, l'immigration massive arabo-musulmane a importé avec elle la montée en puissance de l'Islam, et ses milliers d'imams originaires de pays autoritaires théocratiques n'ayant aucune tradition démocratique (en provenance d'Algérie, du Maroc, de la Tunisie, de l'Arabie Saoudite, du Yémen, du Qatar, de l'Égypte) venus endoctriner la diaspora musulmane en Europe.
Les prédicateurs de l'association "la Voie Droite" sont adeptes d'un Islam fondamentaliste (communément appelé "salafisme", du mot arabe salaf, "l'époque des pieux prédécesseurs") l'Islam tel que pratiqué au temps des compagnons du Prophète, avec toutes ses lois coercitives, intolérantes, misogynes, évidemment totalement incompatibles avec les règles, les moeurs, les valeurs de la civilisation occidentale.
Ce dogme sépare et éloigne les Musulmans de la vie en société en tentant de créer un état dans l'état, s'appuyant sur le communautarisme islamique. La vision temporelle de ces fondamentalistes reste éternellement figée au VII siècle, en prônant le retour au mode de vie du Prophète, le "beau modèle", et le rejet total de la société civile occidentale.
Les mécréants, les non-musulmans, sont des êtres impurs, source de perversion qu'il faut éviter de fréquenter ou convertir à l'Islam.
Les femmes doivent être obligatoirement voilées, sous l'emprise d'un marham, un tuteur mâle (père, frère, cousin, mari,...), auprès duquel elles doivent se soumettre quelque soit leur âge, elles ne peuvent pa exemple sortir de la maison sans leur permission.

Les prédicateurs de "La Voie Droite" essaiment leur doctrine devant des milliers de Musulmans dans plusieurs Mosquées réparties sur tout le territoire français, on peut citer par exemple les complexes islamiques de Dugny, Ecquevilly, Pontoise, Rennes, Le Blanc-Mesnil, Saint-Denis, Bourg-en-Bresse, Romainville ...
Sur leur site officiel (hard-copy), on peut lire les CV en ligne des "savants religieux" du réseau "La Voie Droite" :

Abou Bakr Abou Abdillah : Diplômé de l'université de Médine et étudiant en magistère à l'université de La Mecque.
Le Cheikh Lakhdar Abou Abdillah : Imam et prêcheur à la Mosquée de Pontoise 70/72 rue du Général Schmitz. Il est diplômé de l’université islamique de Karachi.
Ibrahim Abou Talha : Imam et prêcheur à la Mosquée de La Vertu 48 rue racine à Pantin. Il a étudié 2 ans dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen puis chez Cheikh Mouhammad Al Imam dans la ville de M’bar au Yémen.
Omar Abou Hafs : Ancien Imam et prêcheur à la mosquée de Romainville. Il a appris le Coran par cœur et a étudié 2 ans dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen.
Sadek Abou Yahya : Prêcheur à la Mosquée de Dugny. Il a étudié 8 mois dans le Markaz (institut) de Damaj au Yémen.
Youssef Abou Anas : Imam (depuis 1995) et prêcheur (depuis 2003) à la Mosquée Malik Ibn Anas 7 rue Jules Ferry à Ecquevilly.

Ces "savants" Musulmans, formés dans les plus grandes écoles coraniques de pays théocratiques totalitaires tels que le Yémen, le Pakistan et l'Arabie Saoudite, dont la seule source de loi est la charia, le droit islamique, viennent en Europe et en France précher le rejet de l'Occident. A noter qu'il est difficile d'obtenir des photos de ces prédicateurs, les vrais salafistes fondamentalistes refusent d'être filmés ou photographiés.

Le réseau des prédicateurs fondamentalistes de "La Voie Droite" pilote les Mosquées de plusieurs villes de France : Ecquevilly, Bourg-en-Bresse, Dugny, Pantin, Le Blanc-Mesnil, Rennes,...

Parmi ces prédicateurs on trouve Youssef Abou Anas, l'imam de la Mosquée d'Ecquevilly, petite ville de 4000 habitants des Yvelines, à l'ouest de Paris.

L'association islamique Malik Ibn Anas où officie Youssef Abou Anas a eu le soutien du maire DVD de la ville Guy Jeanne, qui a généreusement octroyé le permis de construire de la Mosquée salafiste le 17 juillet 2012.

"Suite à nos nombreux échanges, je suis en mesure de vous confirmer la volonté de la ville de soutenir le projet de construction d'une salle de prières que vous souhaitez mettre en oeuvre avec le financement des fidèles et qui a fait l'objet d'un permis de construire délivré le 17 juillet 2012."
Lettre datée du 3 janvier 2013 du maire DVD Guy Jeanne à l'attention de l'association islamique Malik Ibn Anas, responsable de la Mosquée d'Ecquevilly, validant la construction du lieu de culte.

Projet de la Mosquée salafiste de Ecquevilly, validé par le maire DVD Guy Jeanne

Arches de la Mosquée de Ecquevilly en cours de construction

Prières de rue musulmanes à Ecquevilly : la communauté islamique met la pression sur la municipalité pour obtenir un lieu de culte décent.

Le 9 février 2014, c'est la cérémonie de pose de la première pierre, marquant le démarrage des travaux. L’association islamique Malik ibn Anas donne une importance fondamentale à l’endoctrinement des enfants par l'intermédiaire de son école coranique.

Voici par exemple, tout le mal que l'imam Youssef Abou Anas de la Mosquée de Ecquevilly pense des femmes occidentales non voilées, extrait d'une de ses conférences :


"A ceux qui disent que le voile dénigre la femme Musulmane, nous leur disons : quelle est la femme la plus dénigrée ? Est-ce celle qui se voile, qui se préserve, que les hommes n’osent pas approcher en voyant sa pudeur, ou bien la femme qui se montre et s’embellit et est considérée comme de la chair humaine ?
Les femmes Musulmanes ne sont pas des femmes d’un soir, ce sont les femmes d’une vie entière. Celui qui veut se marier avec une femme musulmane doit demander sa main a son père ou à son tuteur, pas comme les autre femmes dénuées de toute pudeur et de toute éthique, qui sont les femmes d’un soir et qui assouvissent les plaisirs de ces loups."

Pour l’imam, une femme ne peut être respectée que si elle porte un voile qui couvre tout son corps, qui masque sa beauté, afin ne pas aiguiser l’appétit des « loups ». Les femmes occidentales sont donc des sous-femmes, de "la chair humaine", méprisées, qui ne méritent aucune considération parce qu'elles ne portent pas de voile islamique.

 

Pour Youssef Abou Anas, imam de la Mosquée de Ecquevilly, en haut, des femmes de toute une vie, qui se préservent, en bas, de la chair humaine, des femmes d’un soir, méprisables, qui assouvissent le plaisir des loups.

Autre conférence du prédicateur Youssef Abou Anas sur le "vivre-ensemble" disponible sur le site de "la Voie Droite", voici comment l'imam conçoit la Fraternité avec les Chrétiens et les non-Musulmans, extraits :

"Contredire les polythéistes et les non-musulmans, le fait de se désavouer d'eux, fait partie des bases de la religion, et celui qui a un manquement à ce sujet, a un manquement dans sa religion. Il est évident de nos jours, que beaucoup de Musulmans sont dupés et sont amenés à ressembler aux non-Musulmans et à imiter leur comportement. Notamment dans le fait de fêter leurs fêtes non-musulmanes. Ou le fait de donner de l'importance à des non-Musulmans, qu'ils soient des sportifs de haut niveau, ou qu'ils soient des chanteurs, ceci malheureusement est une chose que personne ne peut nier."
[03:50]
"Nul doute que de ressembler aux non-musulmans est une chose interdite en Islam. Le fait de ressembler aux non-musulmans dans leur coupe de cheveux, ou dans les vêtements qui les caractérisent, cela est interdit en Islam."
[05:05]
"Parmi les choses qui sont interdites, que certains Musulmans ne connaissent pas, ou qu'ils font semblant de ne pas connaître, c'est le fait de féliciter les non-Musulmans concernant leurs fêtes. Et ceci est un mal immense, car c'est une forme d'acceptation du mal et du faux dans lequel ils sont, et cela réjouit et réconforte les non-Musulmans dans ce mal et dans cet égarement."
[11:05]
"Le Prophète nous ordonne de contredire les Juifs et les Chrétiens.[...] Le fait de féliciter les non-Musulmans dans les fêtes qui sont les leurs, comme la fête de Noël ou autres fêtes religieuses, cela est interdit à l'unanimité des savants."
[...]
"Vous entendrez certains Musulmans, qu'Allah nous protège de leur mal, qui disent qu'il est autorisé de dire "Joyeux Noël !" aux non-Musulmans. Ceci est de l'égarement, et ceci contredit ce sur quoi les savants sont d'accord."
[...]
"Est-ce une bonne parole de féliciter un non-Musulman dans la mécréance ? Est-ce une bonne parole de réjouir le coeur d'un Chrétien de faire en sorte qu'il soit apaisé dans sa mécréance ?"
[...]
"Cela revient à féliciter celui qui se prosterne devant une Croix, et cela est pire auprès d'Allah que de féliciter celui qui boit de l'alcool, ou celui qui tue une âme innocente, ou celui qui s'autorise de commettre l'adultère et la fornication."
conférence de Youssef Abou Anas "la célébration des fêtes non-musulmanes" (hard-copy)

Il est interdit d'imiter les mécréants dans leur coiffure, leurs musiques, leurs moeurs, leurs vêtements. Il faut éviter de fréquenter les Chrétiens, qui sont dans l'égarement, et ne pas participer à leurs fêtes (Noël, Chandeleur, Pâques, Pentecôte, Ascension, Assomption, Toussaint) ni les féliciter. Ce type de prédication divise la société en Musulmans et non-Musulmans, et va à l'encontre du vivre-ensemble, de la cohésion sociale.

D'après Youssef Abou Anas, se prosterner devant une Croix est "pire que de tuer une âme innocente". Alors que Jésus dit dans la Bible : "Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi." (Jean 14:6)
Quand les Musulmans se prosternent cinq fois par jour en direction de la Kaaba de la Mecque, sont-ils les adorateurs d'une pierre noire ?

Autre conférence en ligne sur le site de "la Voie Droite", Youssef Abou Anas critique les Chrétiens en se basant sur le discours prononcé à Ratisbonne le 12 septembre 2006 par le Pape Benoît XVI. Ce dernier faisait référence à l'empereur byzantin Manuel II Paléologue qui lors d'une confrontation vers 1394 avec un Persan Musulman, avait déclaré : « Montre-moi donc ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu y trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait ».

Manuel II Paléologue était un visionnaire, puisque un demi-siècle plus tard, en 1453, Constantinople, la capitale de l'empire byzantin, est pillée, dévastée et prise par les Musulmans, mettant définitivement un terme à l'empire chrétien de Byzance. Le discours du Pape Benoît XVI a été considéré comme une agression contre l'Islam et les Musulmans, et a donné lieu à une réaction du prédicateur salafiste Youssef Abou Anas.
Extraits de sa conférence entièrement disponible en ligne sur le site de "la Voie Droite" :

"Un conseil et un appel au Pape à embrasser l'Islam. Et ceci est un exemple que nous donne ce savant, un exemple que l'on doit suivre. Et c'est malheureusement ce qui fait défaut à beaucoup de Musulmans vivant dans les pays non-musulmans. D'appeler les Chrétiens, d'appeler les Juifs à embrasser l'Islam, à se convertir à l'Islam.
On constate que beaucoup de Musulmans, lorsqu'ils parlent avec des Chrétiens, lorsqu'ils parlent avec des Juifs, ils sont systématiquement sur la défensive, comme s'ils devaient justifier la véracité de l'Islam, comme s'ils devaient montrer que l'image qu'ont les Chrétiens et les Juifs de l'Islam est fausse et de leur donner cette vraie image.
Pourquoi ne pas être sur l'offensive ? Et quand tu vois un Chrétien, de lui dire : " je vous conseille d'embrasser l'Islam. C'est la seule religion qu'Allah accepte et agréé. Si vous voulez le Paradis, il n'y a d'autre issue qu'à travers l'Islam."
[...]
"Vous les Juifs, vous traitez Jésus de fils de prostituée. Vous les Chrétiens, vous ne croyez pas en Mohamed, alors que celui dont vous prétendez être une divinité, n'est autre qu'un être humain."
[14:38]
"Les Juifs et les Chrétiens ont cru en la Thora et en l'Évangile, et n'ont pas mis en pratique les croyances et les jugements qui y étaient contenus. Ils ont traité de menteur et de mensonges le Prophète Mohamed qui est venu considéré vraies les prophéties et les livres qui l'ont précédés, dont la Thora et l'Évangile.
Ainsi ils ont mécru en Mohamed, et en tout ce que cela implique, car le Prophète Mohamed est venu pour considérer vrais les Prophètes qui l'ont précédés.
Ils ont farouchement combattu le Prophète Mohamed, avec leurs prêtres, leurs rabbins, et leurs Papes. Et ces paroles qu'a proféré Benoît XVI n'est qu'une révélation de tout ceci. Ils ont combattu farouchement le Prophète Mohamed, ceci par orgueil, par jalousie, et par oppression de leur part. Ils ont fait cela après avoir falsifié leurs livres et après avoir changé et modifié les croyances qui s'y trouvaient.
Ils ont remplacé l'Unicité et la Foi par le polythéisme et la mécréance. Ils ont aboli de nombreux jugements qui étaient présents dans ces livres Saints. Si ces prêtres, ces rabbins et ces papes ont fait cela vis à vis d'un livre, dont ils prétendent avoir la Foi, et bien il n'est pas difficile pour eux de mécroire au Prophète Mohamed et de ne pas croire au Coran, un livre saint, un livre béni, que le mal ne peut atteindre."
[35:00]
"Convertissez-vous à l'Islam, Ô Pape (Benoît XVI), vous serez sauvé, et vous profiterez d'un Paradis immense et large comme les cieux et la Terre, si vous ne le faites pas, alors ayez la certitude d'un châtiment douloureux et éternel, un feu qu'Allah a préparé pour les mécréants. La chaleur est insoutenable, et la profondeur est lointaine."
[...]
"Nous avons préparé pour les infidèles, des chaînes, des carcans et une fournaise ardente."
[47:47]
"Vous avez certes là apporté une chose abominable, en parlant de ce que les Chrétiens ont proféré comme mensonges à l'égard de Issa, de Jésus, et d'Allah."
[52:28]
extrait de la conférence "O Chrétiens, embrassez l'Islam !" de Youssef Abou Anas, imam de la Mosquée de Ecquevilly (hard-copy)

Devant ses Fidèles, Youssef Abou Anas profère plus d'une heure de diatribes antichrétiennes, annonçant que les Chrétiens et les Juifs ont falsifié les textes Sacrés, et que s'ils continuent de refuser d'obéir à leur véritable Prophète Mohamed, ils finiront brûlés en Enfer dans d'atroces souffrances, comme le Pape Benoît XVI s'il ne se résout pas à se convertir à l'Islam.
Les Juifs sont définis caricaturalement dans leur ensemble comme ayant traité "Jésus de fils de prostituée" et les Chrétiens des falsificateurs : un message de Paix, de Fraternité et de Tolérance entre communautés ?

Le site "La Voie Droite" regorge de prédications audio, de livres au format PDF, d'articles incitant les Musulmans à rejeter tout ce qui n'est pas islamique. La religion chrétienne et ses Fidèles sont constamment ciblés et calomniés. Par exemple, extraits du livre du Cheikh Muhammad Ali Ferkous "Le polythéisme des Chrétiens" :

"À la lumière de ce qui a précédé, il apparaît donc clairement que la religion des Chrétiens a été développée sur le blasphème, la dérision d’Allah ainsi que l’attribution d’associés au Seigneur. Ce ramassis de fausses affirmations et de convictions erronées, inspirées en leur majeure partie des religions ayant précédé le christianisme, a fait perdre à cette religion son éclat et son aspect originel authentique qu'elle avait à l’époque du Messie `Îssa (Jésus) fils de Mariam (Marie ,et Prophète envoyé par Allah, le Seigneur des mondes.
La religion chrétienne a donc ajouté, à la faute de l’avilissement du Seigneur et du manque de respect à Son égard, celle du fait de Lui attribuer des associés. Ce polythéisme touche aussi bien ce qui a trait aux attributs propres à Sa Seigneurie -Rouboûbiya- que ceux relatifs à Son droit exclusif d’être adoré-Ouloûhiya."
Extrait du livre "Le polythéisme des Chrétiens" - ouvrage disponible en ligne sur le site de "la Voie Droite" (hard-copy)

Cette forme de rejet systémique ne peut-elle être à l'origine du délabrement progressif des conditions de vie ?
Les habitants de la petite commune d'Ecquevilly constatent depuis quelques années l'apparition d'une forme de violence insidueuse qui n'existait pas auparavant : dégradations, agressions, vandalisme.

 

ISLAMISATION DE LA BRETAGNE

La Bretagne s'islamise en douceur, on connaît déjà le prédicateur sulfureux Rachid Houdeyfa, précheur dans les Mosquées de Brest et de Quimper.

Rennes n'est pas en reste, la ville accueille plusieurs lieux de culte musulmans, dont le nouveau centre culturel islamique Avicenne implanté sur un terrain de 2 640 m², au carrefour de la rue du Recteur Paul-Henry et de l’avenue Charles Tillon, hébergé dans un grand bâtiment blanc de 634 m², et destiné à accueillir entre 450 et 500 personnes. Il comprend deux grandes salles et une bibliothèque, ainsi q'une école coranique pouvant accueillir les enfants.

Le centre culturel islamique Avicenne de Rennes, bastion de l'islam salafiste misogyne et intolérant, construit avec l'appui du député socialiste Marie-Anne Chapdelaine.

Ce centre cultuel est un bastion de l'Islam salafiste, Ibrahim Abou Talha, imam salafiste de "la Voie Droite" y vient précher "sa bonne parole". À la Mosquée Masjid de Pantin dans laquelle il officie, il déclarait : "Celui qui change de religion, ôtez-lui la vie".

Un appel au meurtre caractérisé.

Ibrahim Abou Talha est venu précher au centre culturel islamique Avicenne et à la Mosquée At-Taqwah de Rennes les 19 et 20 décembre 2015.

"Ce fut facile pour certains dossiers, plus longs pour d’autres. Mais les missions du centre définies dans la convention signée entre la Ville et les responsables de l’association gestionnaire ont finalement été approuvées a l’unanimité"
[...]
"En ouvrant ce second Centre culturel islamique, dénommé Centre culturel Avicenne, nous entendons créer un espace culturel où il est possible de découvrir et faire vivre la civilisation arabo-musulmane, pour tous les Rennais, qu’ils soient musulmans ou non."
Marie-Anne Chapdelaine, conseillère municipale déléguée à l’intégration et l’égalité des droits, et député socialiste d’Ille-et-Vilaine, s'est impliquée directement dans l'islamisation de la ville de Rennes (hard-copy), en permettant la venue de prédicateurs fondamentalistes programmés pour endoctriner une nouvelle génération de jeunes Musulmans à une idéologie intolérante et misogyne, condamnant le vivre-ensemble sur le long terme.

Le centre culturel islamique Avicenne de Rennes est également infiltré par l'UOIF, la branche française de l'organisation politique des Frères Musulmans. En effet, le cheikh Mohamed Achaibi de l'institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Chateau-Chinon est venu y donner une conférence les 27 et 28 avril 2013.

L’IESH de Château-Chinon cache sous ce titre pompeux une immense madrassah, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent et incompatible avec celui de la constitution républicaine.
L'institut
a pour principal référent en matière de législation islamique le cheikh antisémite égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi (hard-copy). Rappelons que le prédicateur Youssef Al Qaradawi appelle publiquement, devant des millions de téléspectateurs Musulmans sur les chaînes de télévisions des pays arabes, à exterminer les Juifs.

Aucune mesure gouvernementale n'a jusqu'à présent été prise pour interdire les prédicateurs salafistes de "la Voie Droite", qui continuent de propager leur idéologie mortifère et destructrice dans les Mosquées avec l'aide des élus locaux de plusieurs villes de France.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 26 février 2016

07/02/2016

La Grande Mosquée Bilal de Roubaix, nouveau bastion de l’idéologie antisémite, antioccidentale et misogyne du réseau islamiste des Frères Musulmans (UOIF)

La ville de Roubaix près de la frontière belge comptant près de 94 000 habitants, est devenue la première ville à majorité musulmane de France, et la plus pauvre. Son paysage ethnique, culturel et cultuel a été bouleversé en l'espace de trois décennies par l'immigration massive arabo-musulmane.
Dans les quartiers, la plupart des boucheries, pizzeria sont devenues des centres de restauration islamique, les boucheries traditionnelles vendant du porc ont fermé les unes après les autres, parfois dans des conditions dramatiques, comme le relate Martine et Jean-Luc Delcour qui ont dû fermer leur boucherie non halal après des brimades continuelles.


Même le Quick de l’Eurotéléport de Roubaix est devenu un restaurant islamique
: bannissement de la viande de porc (bacon), et viande préparée selon le rite halal, ce qui génère une manne financière pour le culte musulman via la taxe reversée aux organisations islamiques afin d'obtenir la certification halal.

Les associations islamiques communautarisent les Musulmans en les séparant du reste de la population par des discriminations culinaires (licite/illicite, halal/haram), vestimentaires et idéologiques, on peut étudier les deux principales d'entre elles.

On se souvient que la Mosquée Abou Bakr Essedik avait défrayé la chronique il y a quelques années avec son trésorier Rachid Gacem, qui avait déclaré lors d'une interview pour une émission de France Télévision, que si la France devenait un jour majoritairement musulmane, il faudrait lapider les femmes adultères. Le site Internet de la Mosquée expliquait clairement que les lois fondamentales de la charia devaient s'appliquer pour tout bon Musulman (coups de fouets pour les buveurs de vin par exemple).
Malgré cette polémique, l'association Abou Bakr Essedik a obtenu de la municipalité dirigée par l'ex-maire socialiste René Vandierendonck le permis de construire une immense Mosquée cathédrale pour pallier au manque de place dans les anciens locaux devenus trop exigus.

projet de l'immense Mosquée Cathédrale Abou Bakr Essedik

Le 27 janvier 2012, c'est la consécration : inauguration de la pose de la première pierre de la future Grande Mosquée Abou Bakr Essedik, en présence du maire socialiste René Vandierendonck (à droite sur la photo), de son premier adjoint Pierre Dubois et des partenaires du projet, le président de l’association Farid Gacem a dévoilé les contours du futur édifice.
Cet immense complexe islamique pourra à terme accueillir jusqu’à 2500 personnes et comprendra notamment deux salles de prière et une école coranique de six salles de classe.

L'association Abou Bakr Essedik est cependant toujours aussi controversée, le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri, qui fait l'objet dune fiche «TE» (opposition à l'entrée en France) de la part de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) car «susceptible de troubler l'ordre public en raison de ses prêches islamistes radicaux», vient malgré tout régulièrement précher dans les nouveaux locaux de la Mosquée.

Le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri vient précher régulièrement à la Mosquée Abou Bakr Essedik de Roubaix, alors qu'il est interdit de séjour en France par la DGSI pour cause de radicalisme religieux.

"Nous sommes dans un pays de libertinage, si tu ne veux pas, tu dois partir chez toi. Et si tu es éprouvé par le fait d'être là, d'être venu ici, préserve ton regard, et essaie d'obtenir les moyens pour pouvoir partir."
[19:55]

"Le fait de rendre mécréant un musulman c'est quelque chose d'énorme, c'est pour ça que les hommes de sciences disent : "le fait de tuer un musulman c'est moins grave que le fait de le rendre mécréant."
[...]
"Nous avertissons tous : fais attention à ton enfant et à ta fille, quand il part, il est en compagnie des déviants, qui sont déviants au niveau des tentations, fais attention à ton fils et à ta fille, quand ils vont avec des gens qui sont déviants au niveau des ambiguités."
[39:00]
conférence "Conseils aux enfants des Musulmans de l'Occident" par le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri

Le cheikh préconise la séparation des Musulmans et des mécréants. D'après le prédicateur saoudien, ces deux types de sociétés sont incompatibles et ne peuvent cohabiter sur un même territoire. Le "savant" conseille aux Musulmans de quitter la France pour vivre pleinement l'Islam. Il infuse ainsi dans les consciences de ses Fidèles qu'ils vivent en terre hostile, victimes de frustration, car ne pouvant vivre leur Foi. Quelle avenir pour la jeunesse Musulmane de Roubaix endoctrinée par ces précheurs ?

L'UOIF, vaste réseau de l'organisation des Frères Musulmans en France, présidé par Amar Lasfar (également président de la ligue islamique du nord) a tissé sa toile et est maintenant solidement implantée dans la région nord de la France dans les communes de Lille, Mons-en-Baroeul, Villeneuve d'Ascq, Dunkerque, Escaudain, Quiévrechain, Raismes, Haguenau, Pont-à-Mousson, ...
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. L'ex-président de l’UOIF Ahmed Jaballah, déclarait : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

À Roubaix, l'UOIF des Frères Musulmans est représentée par l'autre principale organisation islamique de la ville, l'Association Musulmane de l'Épeule (AME), créée en 1979 afin d'offrir un lieu de culte pour les musulmans vivant à proximité du quartier. Leur projet a reçu l'appui du maire de la ville René Vandierendonck et son adjoint Pierre Dubois, la Mosquée Bilal, munie d'un minaret, est aujourd'hui pleinement opérationnelle et peut accueillir plus de 2000 fidèles.
Le maire René Vandierendonck justifiait ainsi que "le temps où la construction d'un minaret provoquait une levée de boucliers est révolu. Nous voulons faire en sorte que les lieux de culte musulmans s'inscrivent de manière apaisée dans le paysage et la vie de la cité."

Le projet de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix, validé par le maire socialiste René Vandierendonck

La Grande Mosquée Bilal et son minaret en cours d'achèvement à Roubaix

Fidèles de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix en prière

Musulmanes en hijab de la Mosquée Bilal de Roubaix : cheveux, nuque, cou, oreilles, jambes, décolleté, doivent être cachés aux hommes. Changement progressif de civilisation, par la tenue vestimentaire des femmes de Roubaix.

Les responsables de la Mosquée communiquent à travers leur site Internet officiel et leur page Facebook "Jeunesse en or".  

Aperçu des prédicateurs de l'UOIF et de leurs acolytes, à la Mosquée Bilal de Roubaix.

Le président de l'UOIF, Amar Lasfar est venu donner une conférence le 26 avril 2015 à la Mosquée Bilal de Roubaix.

Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

Il expose dans sa mosquée de Lille, son projet de communautarisation de l'Oumma musulmane sur le long terme.

Autre prédicateur de l'UOIF invité à la Mosquée Bilal de Roubaix, Abdallah BenMansour. BenMansour est un militant politique islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France. Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia.
Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Abdallah BenMansour, l'islamiste antisioniste des Frères Musulmans, en conférence à la Grande Mosquée Bilal de Roubaix le 17 juillet 2014 (hard-copy)

Le prédicateur antisémite, misogyne et antioccidental Hani Ramadan est également invité le 18 octobre 2015 pour endoctriner les Fidèles de Roubaix de la Mosquée BiIal (hard-copy).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

Le prédicateur fondamentaliste Othmane Iquioussen, invité à la Mosquée Bilal de Roubaix le 1er juillet 2015

Othmane Iquioussen explique dans une prédication donnée à la Mosquée d'Escaudain que "les Juifs et les hypocrites" sont responsables du malheur des Musulmans à travers la planète, et incite les Fidèles à ne pas participer aux fêtes religieuses des mécréants (Noël, Pâques, Ascension,...).

Une véritable mise sous tutelle de la communauté musulmane de Roubaix qui doit s'isoler des mécréants, se méfier des Juifs, et poursuivre ainsi son chemin en dehors de la vie sociétale occidentale.

L'imam de la Mosquée de Villeneuve d'Ascq, Ahmed Miktar, membre de l'UOIF, est aussi un invité de prestige des responsables de la Mosquée Bilal de Roubaix. Pour ce prédicateur, l’objectif à long terme des Musulmans et de la Oumma, la communauté des Croyants, c’est « atteindre le degré de pouvoir » pour imposer le Khilafa (le califat), transformer la France en un État Islamique sous les Lois de la Charia : parmi les principes édictés par ces lois, construire des écoles coraniques pour les Musulmans, couvrir entièrement le corps des femmes sauf le visage et les deux mains.

Conférence du prédicateur Ahmed Miktar le 31 décembre 2015 à la Mosquée Bilal de Roubaix, "Un Musulman qui s'appelle Jésus" (hard-copy).
L'islam est une doctrine globalisante et totalitaire qui considère que tous les êtres humains naissent Musulmans. Jésus-Christ est considéré dans le dogme islamique comme un Prophète Musulman.

La société islamique désirée par l'association des Frères Musulmans de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix : sur la page Facebook, interdiction de dessiner des visages humains. L'avènement sur notre territoire d'un mode de vie radicalement opposé à la culture historique millénaire de la civilisation gréco-latine et judéo-chrétienne occidentale (hard-copy 1) (hard-copy 2).

Propagande politique antisioniste à la Grande Mosquée Bilal de Roubaix, les responsables appellent à manifester sur la page Facebook "jeunesse en or" contre l'accord d'association Europe-Israël (hard-copy). Ou comment une association religieuse importe le conflit israélo-palestinien en France.

"C'est un projet de Mosquée extrêmement important que l'on a accompagné pendant plusieurs années, je remercie Pierre Dubois, premier adjoint qui a été en tête de file, et je suis très content personnellement de voir que à cette époque électorale où tout le monde parle de laïcité, ici on ne se contente pas d'en parler, on en fait.
C'est la démonstration que la loi de 1905 permet dans une ville comme Roubaix à la liberté de Culte de s'exprimer correctement."
Allocution de l'ex-maire socialiste de Roubaix René Vandierendonck le 27 janvier 2012, lors de l'inauguration de la pose de la première pierre de la Mosquée Abou Bakr Essedik, militant actif engagé dans l'enracinement de l'Islam fondamentaliste misogyne et antioccidental sur la commune de Roubaix, condamnant la cohésion sociale sur le long terme.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr/ le 7 février 2016

20/01/2016

Propagande antisémite et diffusion de littérature incitant au terrorisme islamique par l’association musulmane de la Grande Mosquée de Nevers : « Quiconque insulte Allah ou insulte l’un des prophètes, exécutez-le !», « Les Juifs sont des gens sataniques.

Nevers est une ville d'environ 35 000 habitants située dans le centre de la France, au coeur du département de la Nièvre (58). La commnune a accueilli ces dernières décennies une immigration importante, essentiellement arabo-musulmane, devenue au fil du temps une immigration de peuplement.

Pour satisfaire les exigences de la communauté musulmane, trois Mosquées ainsi qu'une école coranique de la Mosquée "du Pardon", en capacité d'éduquer une centaine de jeunes Musulmans, ont été construites sur la ville de Nevers en quelques années, pilotées sous la bannière de l'Association Musulmane de Nevers (AMN). Pour améliorer la qualité de l'enseignement, les Fidèles ont la possibilité de faire des dons pour la Mosquée.

Quel enseignement est dispensé par cette association aux Fidèles Musulmans, responsable de l'éducation islamique d'une partie de la population ? Pour s'en faire une idée, on peut analyser et consulter sur le site Internet officiel de l'association AMN une bibliothèque numérique complète, dont tous les ouvrages sont disponibles gratuitement en ligne au format PDF. On remarque que tous les livres publiés sur le site traitent de l'Islam rigoriste le plus radical enseigné en Arabie Saoudite, vecteur de diffusion d'une haine virulente anti-juive, du rejet de l'Occident de la démocratie participative, ainsi que d'une idéologie foncièrement misogyne.

La Mosquée "du Pardon" de Nevers gère une école coranique diffusant la Religion de "Paix et Tolérance" à plus d'une centaine de jeunes Musulmans.

fidèles de la Mosquée "le Pardon" de Nevers

La journée "portes ouvertes" au public du 19 décembre 2015 n'est qu'une vitrine présentée par l'association de la Mosquée "du Pardon" de Nevers afin de masquer l'idéologie antioccidentale, antisémite et misogyne véhiculée aux Fidèles Musulmans

Analysons quelques uns de ces ouvrages.


Le célèbre cheikh saoudien Abdulaziz At Tarifi, référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Nevers, diffuse dans le monde entier ses ouvrages de l'Islam Radical. Celui qui insulte le Prophète Mohamed, de quelque manière que ce soit, doit être tué.

On trouve par exemple le livre du cheikh saoudien Abdulaziz At Tarifi : "La sentence de celui qui insulte Allah". Sur une quarantaine de pages, le "savant" Musulman saoudien martèle en boucle que tout individu qui insulte Allah ou son Prophète, doit être tué. Quelques extraits ci-dessous (hard-copy) (lien 1) (lien 2) :

"L’unanimité des savants quant au fait que toute personne qui insulte Allah est mécréante. Les savants de toutes les écoles juridiques, parmi ceux qui admettent que la foi se matérialise par la parole et l’acte, se sont accordés unanimement sur le fait qu’insulter Allah est un acte de mécréance, et qu’on ne doit en aucun cas considérer les excuses ou justifications de celui qui insulte Allah. Et ceci est valable pour toute insulte ou dénigrement commis de manière explicite.
Le Prophète a dit : « Quiconque insulte Allah ou insulte l’un des prophètes, exécutez-le !» Layth rapporte d’après Mujâhid qu’IbncAbbâs que le Prophète a dit : «Tout musulman qui insulte Allah ou bien l’un des prophètes a assurément traité le messager d’Allah de menteur, et ceci est un acte d’apostasie.
On exige de lui qu’il se repente, et s’il ne le fait pas, on l’exécute. Et toute personne qui se trouve sous un pacte [de non-agression] et qui se rebelle en insultant Allah ou bien l’un des prophètes, en faisant cela ouvertement aura certes rompu le pacte. Ainsi, exécutez-le !»
L’imam Ahmad a été interrogé au sujet de celui qui insulte Allah.
Il a répondu : «Voici un apostat ! On lui coupe le cou.» - comme l’a rapporté de lui son fils Abdullah. Et plus d’un savant a relaté un avis unanime quant au statut mécréant de l’auteur d’un tel acte et le fait qu’il mérite la peine de mort.
Parmi eux :
- Ibn Râhawayh a dit : « Les musulmans se sont tous accordés sur le fait que quiconque insulte Allah, insulte Son messager, refuse une chose révélée par Allah, ou assassine l’un des prophètes d’Allah devient mécréant par cet acte, même s’il accepte ce qu’Allah a révélé » - Al-Qâdhî Iyâdh a dit : « Il n’y a aucune divergence sur le fait que toute personne qui insulte Allah est mécréant et que son sang est licite. »

Conformément aux principes de l'Islam tels qu'ils sont diffusés par la Mosquée de Nevers, les Frères Kouachi ont respecté l'obligation d'exécuter les caricaturistes de Charlie Hebdo : Wolinski, Cabu, Charb, Bernard Maris et Tignous, parce qu'ils avaient insulté l'Islam et le Prophète Mohamed.

 

Autre manuel disponible intégralement sur le site de la Mosquée de Nevers, "La Conspiration" du prédicateur Zaghloul Al Najar, un véritable condensé de haine anti-juive, véhiculant tous les clichés sur le peuple élu, raciste, arrogant, cupide, complotant secrètement pour dominer la planète. Extraits (hard-copy) (lien 1) (lien 2) :

"Tout au long de l'histoire, l'humanité n'a connu de conspiration plus dangereuse, plus malicieuse, plus infâme que celle dont le peuple palestinien a été victime durant le siècle dernier. Une conspiration complotée malicieusement par les Juifs, exécutée par les puissance coloniales dont l'Angleterre, la France, l'Italie, et les États-Unis et auxquelles s'étaient ralliés les autres états du monde qui étaient dépourvus de la plus élémentaire conception de justice et du plus simple principe de droit.
Cette conspiration a débuté par un mensonge malicieux et une fausse prétention qui ne reposent sur aucune preuve et que la raison réfute, mensonge inventé par les Juifs contre Dieu en prétendant qu'il promit à Abraham et à ses descendants la possession de la terre de Palestine jusqu'au jour du Jugement.
Aussi considèrent-ils ce mensonge comme un acte divin leur prodiguant la possession de la terre de Palestine; ce qui leur permet de chasser, déplacer et tuer ses habitants, s'emparer de leurs biens et propriétés et de s'y implanter."
p6
"Les Juifs, dans leur énorme majorité, représentent le filon de mécréance dans le Monde."
p13
"Le Sionisme est un mouvement atteint de racisme odieux, de paranoïa, de haine envers les autres et de l'envie de supplicier les autres, de les dominer et les diriger."
p19

"En ayant recours à la falsification de la religion et de l'histoire, en inventant des mensonges contre Dieu, ses Anges, ses Livres, ses Prophètes et ses Messagers et en ayant le sentiment qu'ils sont plus importants que les autres nations du monde, ils rendent ainsi légitime le fait de tricher, tromper et trahir les autres, de voler leurs biens, les agresser par tous les moyens y compris l'invention et la propagation des mensonges, la provocation des émeutes et des hostilités entre les peuples; et en faisant tout cela, les Juifs sont bel et bien des gens sataniques."
p24

Un faux discours censé avoir été prononcé devant le Congrès Américain par le président Benjamin Franklin, père de la constitution d'indépendance des États-Unis, est repris en partie pour justifier la haine des Juifs :

"Franklin fut le premier président américain à sentir le danger Juif avant qu'il ne pénètre au coeur de l'Amérique, en étudiant leur Torah, leur histoire en Europe et la destruction qu'ils ont provoquée."
p37
"Les complots juifs contre l'humanité sont aussi anciens que le temps et aussi nombreux que les malheurs subis par l'humanité..."

"l'antisémitisme est un prétexte inventé par les Juifs en occident pour se débarrasser de leurs ennemis et adversaires, pour cacher leurs crimes et obtenir des privilèges exceptionnels."
p62

Il est tout à fait scandaleux que la municipalité de Nevers autorise l'association musulmane de la Mosquée à diffuser de tels ouvrages, une propagande haineuse, bien évidemment contraire à la loi.

 

Les ouvrages du prédicateur antisémite et antioccidental égyptien des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi figurent également en nombre et en bonne position dans la bibliothèque numérique diffusée par la Mosquée de Nevers (hard-copy).


Rappelons que Youssef Al Qaradawi appelle publiquement sur les chaînes de télévisions arabes, les Musulmans du monde entier à exterminer les Juifs partout où ils se trouvent et ainsi à finir le travail commencé par Hitler.

Extrait d'un de ces livres tiré du site de la Mosquée de Nevers, "Islam, civilisation de demain" pour vous donner un bref aperçu de sa vision de l'Islam (hard-copy) (lien 1) (lien 2).

"L'arrogance de l'Occident.
Ayant hérité de la civilisation romaine qui séparait les gens en deux catégories : les Romains considérés comme maîtres et les non romains ou barbares considérés comme esclaves, l'Occident a généré des Occidentaux arrogants, se voyant supérieurs aux autres.
C'est ainsi qu'apparaît la ségrégation raciale, de race et de couleur, au sein même de la civilisation moderne, et que la race blanche est la race supérieure, maîtresse et dominante par conviction."
[...]
"Ces concepts empêchent l'homme occidental de se considérer comme malade et que nous les Musulmans sommes en possession du remède adéquat."
p204-205

"L'esprit de croisade
En plus de l'arrogance et de l'orgueil, notons encore le haine vieille de plusieurs siècles, du temps où les Musulmans sont sortis vainqueurs de croisades et ont récupéré leurs terres après deux siècles d'emprise ennemie, les neuf invasions chrétiennes ayant échoué.
Cette haine existe bien avant les croisades, elle date de la première confrontation entre le Christianisme et l'Islam, surtout que ce dernier a réalisé un grand succès militaire et religieux en conquérant des pays, vivant longtemps à l'ombre du christianisme, et dont les peuples se sont convertis à l'Islam et ont de surcroît levé l'étendard de sa Da'wa et de sa défense. Ainsi, la Syrie, la Palestine, l'Égypte et le Nord africain sont devenues de vraies forteresses de la religion."
p205

Youssef Al Qaradawi considère l'Occident comme une véritable plaie pour l'humanité : les occidentaux seraient des gens malades, racistes, arrogants et ségrégationnistes. Les croisades sont unilatéralement décrites comme des invasions par des barbares sanguinaires Chrétiens, occultant totalement les jihad islamiques perpétrés par les Musulmans pendant des siècles. La vérité historique est en fait nettement moins tranchée.
Il est impossible de donner une liste exhaustive des massacres, pillages, meurtres, réduction de populations en esclavage, réalisés par les conquérants musulmans imitant le Prophète Mohamed (« le beau modèle ») au cours des siècles sur les différents continents africain, européen, asiatique et au moyen-orient.
Je vous invite pour plus d’informations à vous reporter aux ouvrages sur l’Histoire du Jihad islamique, on peut citer, parmi des centaines d’autres :
- « Crucified Again » de Raymond Ibrahim
- « Jihad » de Paul Fregosi

- « Esclaves chrétiens, maîtres musulmans » de Robert C. Davis

- « Le génocide voilé », de Tidiane N’Diaye
- « Islamic jihad » de M.A. Khan

- « Les chrétientés d’Orient » de Bat Ye’or
- « Conquerors, Brides, and Concubines: Interfaith Relations and Social Power in Medieval Iberia » du professeur d’Histoire Simon Barton

- « Captifs en Barbarie » de Giles Milton

Les témoignages de ces ouvrages décrivent, à partir de documents historiques de sources chrétiennes, juives ou musulmanes, les humiliations subies par les peuples sous domination islamique.

 

Quelle est la solution préconisée par Youssef Al Qaradawi pour bâtir une société saine et paisible ? Détruire les sociétés occidentales pour les remplacer par un Califat islamique sous les lois de la charia.

"Même pour les obligations prescrites à l'intention de ceux qui détiennent le commandement, le Coran s'adresse à tous les croyants pour exécuter les sanctions : "Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main"
(Al-Ma'Idah 38)
"fouettez-les chacun de cent coups de fouet"
(An-Nour 2)

et dans d'autres versets encore..."
p177

"Il est utile de savoir que le voile ou le hijab n'est pas un symbole religieux, c'est un engagement prescrit pour toutes les Musulmanes dans le Coran. Sa négligence entraînera la colère de Dieu et son chatîment. Écoutons ce verset : "Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît, et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines."
(An-Nur 31)
En outre, l'État islamique recommande fermement ou plutôt oblige la femme Musulmane à se couvrir le corps par obéissance à Dieu, tandis que l'état laïc lui laisse la liberté vestimentaire absolue."

[...]
Le voile de la Musulmane a un but précis et connu : celui de couvrir son corps par ordre divin."
p208

La société rêvée par Youssef Al Qaradawi, la charia islamique avec coups de fouets pour les couples adultères, mains des voleurs coupées, et voile islamique obligatoire pour les femmes afin de ne pas provoquer les hommes et préserver ainsi leur pudeur.

Pour compléter le travail de Qaradawi, tout un tas d'ouvrages de la Mosquée de Nevers décrivent la condition féminine, et régissent son comportement dans la société.
On peut par exemple lire l'ouvrage du cheikh saoudien Saleh Ibn Fawzan Al-Fawzan "Notices sur les lois concernant les femmes croyantes", disponible sur le site de la Mosquée de Nevers, qui règle la vie de la femme musulmane en société et ses interdits, par exemple comment elle doit se vêtir afin de ne pas ressembler au femmes mécréantes et perverses, quelques courts extraits (hard-copy) (lien 1) (lien 2) :

Le grand cheikh saoudien Saleh Ibn Fawzan Al-Fawzan, qui interdit aux femmes de voyager seules et d'écouter de la musique, est une référence théologique pour l'association musulmane de Nevers


"Dans la "collection des consultations juridiques (22/145)" Le cheikh de l'Islam Ibn Taymiyya dit "ce que font certaines garces faisant de leurs cheveux une seule tresse qu'elles laissent tomber entre leurs épaules".
Le cheikh Mohammad Ibn Ibrahim, Mufti des Ad-Diyar As-Sa'udiyya dit "s'agissant de ce que font aujourd'ui certaines femmes musulmanes : séparation de la chevelure dans un sens, ou dans l'autre, regroupement en chignon, enroulement en une masse au-dessus de la tête comme le font les européennes, cela n'est pas permis car on y cherche à ressembler aux femmes mécréantes."
p18
"Il et interdit à la femme musulmane de s'épiler partiellement ou totalement les sourcils par quelque moyen que ce soit, parce qu'il s'agit là de l'épilation pour laquelle le Prophète (Paix et salut sur lui) a maudit toute femme qui la pratique."
p20
"Dieu a maudit les femmes qui se font tatouer et celles qui tatouent, les femmes qui s'épilent les sourcils et celles qui les aident dans ce sens, les femmes qui se font écarter les dents par gercure, à des fins de beauté et altérant de ce fait, la Création d'Allah le Tout Puissant."
p21
"La tenue vestimentaire de la femme doit être ample, soustrayant tout son corps aux regards des hommes autres que ceux qui ne sauraient l'épouser (les maharami). Ces derniers ne doivent voir que ce que la femme leur montre habituellement : son visage, ses paumes et ses pieds."
p55

Vous pouvez lire la suite des lois auxquelles doivent se soumettre les Musulmanes pieuses, avec entre autre l'interdiction pour les femmes d'écouter de la musique (page 160) et de voyager seule (page 161). Ce mode de vie tente peu à peu de s'imposer dans nos sociétés occidentales, en particulier dans les banlieues à forte population d'immigrés issus de la communauté musulmane.
On se rappellera par exemple que plus de 500 femmes européennes non voilées qui fêtaient le nouvel an dans les rues de Cologne en Allemagne le 31 décembre 2015, se sont fait agressées sexuellement par des centaines de migrants pour la grande majorité issus de la communauté musulmane, à cause de leur tenue occidentale jugée indécente.

On peut remarquer par ailleurs la venue du prédicateur Hassan Iquioussen, reçu par l'association musulmane de Nevers le 25 janvier 2015.


Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Il refuse la mixité sociale homme/femme, et nie le génocide arménien.

Quel type de société veulent bâtir les responsables de l'association musulmane de Nevers ? Où se trouve le message de Fraternité, d'Amour, de Paix et de Tolérance ? Les doctrines des ouvrages diffusés sont totalement incompatibles et inconciliables avec les démocraties participatives des sociétés occidentales. Question plus inquiétante : les livres de la bibliothèque numérique sont-ils enseignés aux jeunes Musulmans de l'école coranique de la Mosquée de Nevers ?

 

Le maire LR Denis Thuriot autorise l'Islam radical antisémite, misogyne et antioccidental à s'implanter durablement dans la commune de Nevers, ce qui condamne sur le long terme, le vivre-ensemble et la cohésion sociale entre communautés.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 20 janvier 2016