Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2016

La Grande Mosquée Bilal de Roubaix, nouveau bastion de l’idéologie antisémite, antioccidentale et misogyne du réseau islamiste des Frères Musulmans (UOIF)

La ville de Roubaix près de la frontière belge comptant près de 94 000 habitants, est devenue la première ville à majorité musulmane de France, et la plus pauvre. Son paysage ethnique, culturel et cultuel a été bouleversé en l'espace de trois décennies par l'immigration massive arabo-musulmane.
Dans les quartiers, la plupart des boucheries, pizzeria sont devenues des centres de restauration islamique, les boucheries traditionnelles vendant du porc ont fermé les unes après les autres, parfois dans des conditions dramatiques, comme le relate Martine et Jean-Luc Delcour qui ont dû fermer leur boucherie non halal après des brimades continuelles.


Même le Quick de l’Eurotéléport de Roubaix est devenu un restaurant islamique
: bannissement de la viande de porc (bacon), et viande préparée selon le rite halal, ce qui génère une manne financière pour le culte musulman via la taxe reversée aux organisations islamiques afin d'obtenir la certification halal.

Les associations islamiques communautarisent les Musulmans en les séparant du reste de la population par des discriminations culinaires (licite/illicite, halal/haram), vestimentaires et idéologiques, on peut étudier les deux principales d'entre elles.

On se souvient que la Mosquée Abou Bakr Essedik avait défrayé la chronique il y a quelques années avec son trésorier Rachid Gacem, qui avait déclaré lors d'une interview pour une émission de France Télévision, que si la France devenait un jour majoritairement musulmane, il faudrait lapider les femmes adultères. Le site Internet de la Mosquée expliquait clairement que les lois fondamentales de la charia devaient s'appliquer pour tout bon Musulman (coups de fouets pour les buveurs de vin par exemple).
Malgré cette polémique, l'association Abou Bakr Essedik a obtenu de la municipalité dirigée par l'ex-maire socialiste René Vandierendonck le permis de construire une immense Mosquée cathédrale pour pallier au manque de place dans les anciens locaux devenus trop exigus.

projet de l'immense Mosquée Cathédrale Abou Bakr Essedik

Le 27 janvier 2012, c'est la consécration : inauguration de la pose de la première pierre de la future Grande Mosquée Abou Bakr Essedik, en présence du maire socialiste René Vandierendonck (à droite sur la photo), de son premier adjoint Pierre Dubois et des partenaires du projet, le président de l’association Farid Gacem a dévoilé les contours du futur édifice.
Cet immense complexe islamique pourra à terme accueillir jusqu’à 2500 personnes et comprendra notamment deux salles de prière et une école coranique de six salles de classe.

L'association Abou Bakr Essedik est cependant toujours aussi controversée, le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri, qui fait l'objet dune fiche «TE» (opposition à l'entrée en France) de la part de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) car «susceptible de troubler l'ordre public en raison de ses prêches islamistes radicaux», vient malgré tout régulièrement précher dans les nouveaux locaux de la Mosquée.

Le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri vient précher régulièrement à la Mosquée Abou Bakr Essedik de Roubaix, alors qu'il est interdit de séjour en France par la DGSI pour cause de radicalisme religieux.

"Nous sommes dans un pays de libertinage, si tu ne veux pas, tu dois partir chez toi. Et si tu es éprouvé par le fait d'être là, d'être venu ici, préserve ton regard, et essaie d'obtenir les moyens pour pouvoir partir."
[19:55]

"Le fait de rendre mécréant un musulman c'est quelque chose d'énorme, c'est pour ça que les hommes de sciences disent : "le fait de tuer un musulman c'est moins grave que le fait de le rendre mécréant."
[...]
"Nous avertissons tous : fais attention à ton enfant et à ta fille, quand il part, il est en compagnie des déviants, qui sont déviants au niveau des tentations, fais attention à ton fils et à ta fille, quand ils vont avec des gens qui sont déviants au niveau des ambiguités."
[39:00]
conférence "Conseils aux enfants des Musulmans de l'Occident" par le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri

Le cheikh préconise la séparation des Musulmans et des mécréants. D'après le prédicateur saoudien, ces deux types de sociétés sont incompatibles et ne peuvent cohabiter sur un même territoire. Le "savant" conseille aux Musulmans de quitter la France pour vivre pleinement l'Islam. Il infuse ainsi dans les consciences de ses Fidèles qu'ils vivent en terre hostile, victimes de frustration, car ne pouvant vivre leur Foi. Quelle avenir pour la jeunesse Musulmane de Roubaix endoctrinée par ces précheurs ?

L'UOIF, vaste réseau de l'organisation des Frères Musulmans en France, présidé par Amar Lasfar (également président de la ligue islamique du nord) a tissé sa toile et est maintenant solidement implantée dans la région nord de la France dans les communes de Lille, Mons-en-Baroeul, Villeneuve d'Ascq, Dunkerque, Escaudain, Quiévrechain, Raismes, Haguenau, Pont-à-Mousson, ...
L’UOIF possède plus d’une soixantaine d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. L'ex-président de l’UOIF Ahmed Jaballah, déclarait : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

À Roubaix, l'UOIF des Frères Musulmans est représentée par l'autre principale organisation islamique de la ville, l'Association Musulmane de l'Épeule (AME), créée en 1979 afin d'offrir un lieu de culte pour les musulmans vivant à proximité du quartier. Leur projet a reçu l'appui du maire de la ville René Vandierendonck et son adjoint Pierre Dubois, la Mosquée Bilal, munie d'un minaret, est aujourd'hui pleinement opérationnelle et peut accueillir plus de 2000 fidèles.
Le maire René Vandierendonck justifiait ainsi que "le temps où la construction d'un minaret provoquait une levée de boucliers est révolu. Nous voulons faire en sorte que les lieux de culte musulmans s'inscrivent de manière apaisée dans le paysage et la vie de la cité."

Le projet de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix, validé par le maire socialiste René Vandierendonck

La Grande Mosquée Bilal et son minaret en cours d'achèvement à Roubaix

Fidèles de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix en prière

Musulmanes en hijab de la Mosquée Bilal de Roubaix : cheveux, nuque, cou, oreilles, jambes, décolleté, doivent être cachés aux hommes. Changement progressif de civilisation, par la tenue vestimentaire des femmes de Roubaix.

Les responsables de la Mosquée communiquent à travers leur site Internet officiel et leur page Facebook "Jeunesse en or".  

Aperçu des prédicateurs de l'UOIF et de leurs acolytes, à la Mosquée Bilal de Roubaix.

Le président de l'UOIF, Amar Lasfar est venu donner une conférence le 26 avril 2015 à la Mosquée Bilal de Roubaix.

Amar Lasfar, organisateur de l’Islam dans le nord de la France avec l’appui de Martine Aubry, manifeste publiquement son soutien aux islamistes en glorifiant dans une conférence donnée au Palais de Lille le 19 août 2012, la conquête du pouvoir en Égypte par les Frères Musulmans.

Il expose dans sa mosquée de Lille, son projet de communautarisation de l'Oumma musulmane sur le long terme.

Autre prédicateur de l'UOIF invité à la Mosquée Bilal de Roubaix, Abdallah BenMansour. BenMansour est un militant politique islamiste, membre éminent fondateur de l’UOIF, il ne reconnaît pas l’existence de l’État d’Israël, et diffuse une propagande de l’Islam politique antisioniste dans les Mosquées de France, et dans les IESH en particulier, centres de formation des futurs imams des Mosquées de France. Il milite également pour la mise en place de la Loi islamique, la Charia.
Dans une conférence donnée à la Mosquée des Étangs d’Aulnay-sous-Bois, il expliquait à ses Fidèles Musulmans : « heureusement que les Musulmans veulent appliquer la Charia ! Les français sont en retard de quinze siècles sur l’Islam ! ».
Lors du congrès de l’UOIF au salon du Bourget en 2013, il déclarait : « Les Musulmans ont construit la France et sont l’avenir de l’humanité »

Abdallah BenMansour, l'islamiste antisioniste des Frères Musulmans, en conférence à la Grande Mosquée Bilal de Roubaix le 17 juillet 2014 (hard-copy)

Le prédicateur antisémite, misogyne et antioccidental Hani Ramadan est également invité le 18 octobre 2015 pour endoctriner les Fidèles de Roubaix de la Mosquée BiIal (hard-copy).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Dans une conférence donnée à la Mosquée d’Avignon le 9 octobre 2011, Hani Ramadan interdit aux femmes de voyager seules.

Hani Ramadan développe également auprès des Fidèles une violente propagande antisioniste contre ce qu’il appelle « l’état criminel sioniste d’Israël ».

Le prédicateur fondamentaliste Othmane Iquioussen, invité à la Mosquée Bilal de Roubaix le 1er juillet 2015

Othmane Iquioussen explique dans une prédication donnée à la Mosquée d'Escaudain que "les Juifs et les hypocrites" sont responsables du malheur des Musulmans à travers la planète, et incite les Fidèles à ne pas participer aux fêtes religieuses des mécréants (Noël, Pâques, Ascension,...).

Une véritable mise sous tutelle de la communauté musulmane de Roubaix qui doit s'isoler des mécréants, se méfier des Juifs, et poursuivre ainsi son chemin en dehors de la vie sociétale occidentale.

L'imam de la Mosquée de Villeneuve d'Ascq, Ahmed Miktar, membre de l'UOIF, est aussi un invité de prestige des responsables de la Mosquée Bilal de Roubaix. Pour ce prédicateur, l’objectif à long terme des Musulmans et de la Oumma, la communauté des Croyants, c’est « atteindre le degré de pouvoir » pour imposer le Khilafa (le califat), transformer la France en un État Islamique sous les Lois de la Charia : parmi les principes édictés par ces lois, construire des écoles coraniques pour les Musulmans, couvrir entièrement le corps des femmes sauf le visage et les deux mains.

Conférence du prédicateur Ahmed Miktar le 31 décembre 2015 à la Mosquée Bilal de Roubaix, "Un Musulman qui s'appelle Jésus" (hard-copy).
L'islam est une doctrine globalisante et totalitaire qui considère que tous les êtres humains naissent Musulmans. Jésus-Christ est considéré dans le dogme islamique comme un Prophète Musulman.

La société islamique désirée par l'association des Frères Musulmans de la Grande Mosquée Bilal de Roubaix : sur la page Facebook, interdiction de dessiner des visages humains. L'avènement sur notre territoire d'un mode de vie radicalement opposé à la culture historique millénaire de la civilisation gréco-latine et judéo-chrétienne occidentale (hard-copy 1) (hard-copy 2).

Propagande politique antisioniste à la Grande Mosquée Bilal de Roubaix, les responsables appellent à manifester sur la page Facebook "jeunesse en or" contre l'accord d'association Europe-Israël (hard-copy). Ou comment une association religieuse importe le conflit israélo-palestinien en France.

"C'est un projet de Mosquée extrêmement important que l'on a accompagné pendant plusieurs années, je remercie Pierre Dubois, premier adjoint qui a été en tête de file, et je suis très content personnellement de voir que à cette époque électorale où tout le monde parle de laïcité, ici on ne se contente pas d'en parler, on en fait.
C'est la démonstration que la loi de 1905 permet dans une ville comme Roubaix à la liberté de Culte de s'exprimer correctement."
Allocution de l'ex-maire socialiste de Roubaix René Vandierendonck le 27 janvier 2012, lors de l'inauguration de la pose de la première pierre de la Mosquée Abou Bakr Essedik, militant actif engagé dans l'enracinement de l'Islam fondamentaliste misogyne et antioccidental sur la commune de Roubaix, condamnant la cohésion sociale sur le long terme.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr/ le 7 février 2016

27/06/2015

Claude Bartolone inaugure le chantier de la future Grande Mosquée de Montfermeil, diffusant l’idéologie des fondamentalistes de l’Islam sunnite : Jihad offensif, meurtre des apostats, lapidation des homosexuels, humiliation des Chrétiens et des Juifs

Montfermeil, est une ville à forte population immigrée de la banlieue est de Paris (Seine-Saint-Denis). La principale association de la communauté musulmane de la ville, l'Association Cultuelle des Musulmans de Montfermeil (ACMM), est en froid depuis quelques années avec le maire UMP Xavier Lemoine.
En effet, ce dernier veut fermer la Mosquée Masjid As Salam locale, car d'après des expertises, le lieu de Culte serait non conforme aux normes de sécurité. Ayant obtenu gain de cause devant un tribunal, une partie de la Mosquée a été détruite le 10 octobre 2014.


Musulmans écoutant un sermon à la Mosquée Masjid as Salam de Montfermeil

Afin de ne plus subir les attaques du maire contre la Mosquée existante, en janvier 2013 l'ACMM, en partenariat avec l’Association Socioculturelle et Educative de Montfermeil (ASCEM) pilote le projet de construction d'une nouvelle Mosquée.


Xavier Lemoine lutte depuis plusieurs années contre l'Islam radical solidement implanté à Montfermeil. Dans une interview, il explique comment, lors des émeutes de l'automne 2005, les fausses informations propagées par une partie de la Oumma, la communauté islamique de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, avaient embrasé une partie des banlieues françaises.

Que diffusent les prédicateurs de la Mosquée de Montfermeil à leurs fidèles Musulmans, un Message d'Amour de Paix et Tolérance ? Les ouvrages de référence servant à l'apprentissage de l'Islam sont le Coran et les textes des hadiths de l'imam Boukhari.
Les hadiths sont les faits et gestes du Guide Spirituel de tous les Musulmans, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains. Il faut bien comprendre que les hadiths ne sont pas simplement des histoires ou des récits. Les hadiths sont les prescriptions islamiques que tout bon Musulman doit scrupuleusement respecter en tous lieux et à toute époque, pour suivre le bon comportement, le chemin du Prophète, la Sunnah.
Ces hadiths constituent avec le Coran, la base de la juridiction islamique, la charia, et de la jurisprudence Musulmane, le fiqh.
Cette idéologie constitue ce qu'on appelle communément l'Islam radical sunnite.
Les quatre tomes des hadiths de Boukhari (Sahih Boukhari) sont intégralement disponibles en ligne au format PDF, à partir du site internet officiel de la Mosquée de Montfermeil.

Le tome IV du Sahih de Boukhari contient le parfait manuel de guerre du jihadiste, "Le combat pour la cause de Dieu".
Sur près de 200 pages (p80 à p265), toutes les règles de la lutte armée contre les Infidèles y sont décrites (partage du butin, gestion des otages, quand attaquer, quand défendre, qui a-t-on le droit de tuer, règles que doivent respecter les peuples vaincus et soumis à l'Islam...). Toutes ces lois sont établies en fonction du comportement du Prophète Mohamed pendant ses différentes batailles menées pour asseoir son pouvoir.


Les ouvrages de référence de l'Islam fondamental sunnite sont en ligne sur le site de la Mosquée de Montfermeil : le Sahih de Boukhari préche le Jihad islamique, la guerre sainte contre les Infidèles.

Ci-dessous, un rapide aperçu du tome IV du Sahih Boukhari disponible en ligne à partir du site de la Mosquée de Montfermeil :

"Sur le combat mené contre les Juifs
2925 - Abd Allah Ben Umar rapporte que le Messager de Dieu avait dit : "Vous combattrez les Juifs si bien que lorsque un d'eux se cache derrière une pierre, la pierre dira : "Serviteur de Dieu, voici un Juif derrière moi, tue le !"

2926 - D'après Abu Houreyra, le Messager de Dieu a dit : "Ne viendra l'Heure que lorsque vous combattrez les Juifs, que lorsque la pierre derrière laquelle se cache le Juif dira : "Musulman ! Voici un Juif derrière moi, tue le !"

Sahih Boukhari - tome IV - p164

"R 169 - Le fait de tuer le prisonnier ou de tuer un individu après l'avoir d'abord attaché.
3044 - D'après Anas Ben Malik, l'année de la Victoire, le Messager de Dieu entra à la Mecque, casque en tête. Lorsqu'il l'enleva, un homme arriva et lui dit : "Ibn Khatal s'accroche aux voiles de la Ka'ba.
- Tuez-le ! commanda le Prophète."
Sahih Boukhari - tome IV - p234

"2843 - Zayd Ben Khalid : le Messager de Dieu dit : "celui qui équipe un combattant pour la cause de Dieu est considéré comme avoir participé au Combat. Celui qui remplace dans le bien un combattant pour la cause de Dieu est considéré comme avoir participé au Combat"
Sahih Boukhari - tome IV - p118

"2946 - d'après Abu Houreyra, le Messager de Dieu dit : "j'ai reçu l'ordre de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils disent qu'il n'y a de dieu que Dieu. Celui qui dit qu'il n'y a de dieu que Dieu s'est prémuni de moi dans sa personne et ses biens, sauf en cas de droit...Quant à son compte, cela est du ressort de Dieu."
Sahih Boukhari - tome IV - p178

 

La forme de l'Islam sunnite la plus violente enseignée actuellement dans le Monde est le wahhabisme, développée par les saoudiens. Cette doctrine reprend les fondements du Coran et des hadiths de Boukhari, l'Islam rigoriste pratiqué par le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans.
Dans le dogme wahhabite, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison. Seule la charia, la Loi islamique, doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition, un véritable système politique fascisant. Parmi les châtiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propagande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prêches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Lire par exemple le livre du Center for Monitoring the Impact of Peace (CMIP) « La démocratie en danger : l’enseignement scolaire saoudien », pour mieux comprendre l’endoctrinement des enfants au wahhabisme en Arabie Saoudite.
Le 2 juin 2015, le cheikh wahhabite saoudien Adnane Al Khatiri est accueilli à la Mosquée Masjid as Salam de Montfermeil par l'ACMM et l'ASCEM. (hard-copy de la page Facebook de la Mosquée)

Adnane Al Khatiri ne parle pas un mot de français, formé à l'Islam radical wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, il est présenté par les responsables de la Mosquée comme l'élève du célèbre cheikh Abu Bakr Al Jazairi.

Abu Bakr Al Jazairi est un éminent cheikh algérien toujours en activité aujourd'hui, qui a publié un ouvrage célèbre dans le monde islamique, "La Voie du Musulman", appelant à tuer les apostats, les hérétiques, les homosexuels et les Infidèles, et déclare le Jihad offensif, la guerre sainte pour combattre, humilier et soumettre les Chrétiens, les Juifs, les païens aux lois de la charia sur toute la planète, en détruisant la laïcité, les libertés d'expression et tout ce qui n'est pas islamique.


Le cheikh saoudien Adnane Al Khatiri est venu enseigner l'Islam radical sunnite à la Mosquée de Montfermeil le 2 juin 2015 (photo du cheikh en visite à la Mosquée Sainte-Geneviève-des-Bois)


Le cheikh algérien Abu Bakr Al Jazairi, professeur de Adnane Al Khatiri et référence théologique pour les associations islamiques de Montfermeil, prèche la guerre sainte contre les Infidèles dans son livre "La Voie du Musulman"

"La Voie du Musulman" peut être consulté en intégralité sur Internet au format PDF.


Le livre phare de l'Islam wahhabite écrit par le cheikh algérien Abu Bakr Al Jazairi : Jihad offensif pour imposer l'Islam, soumission des Juifs et des Chrétiens, lapider les couples adultères et les homosexuels
,

Voici comment, en préface, Abu Bakr Al Jazairi présente son ouvrage :

"Ce livre englobe ainsi les principes et les détails de la religion musulmane et je l'ai appelé (Minhai-Almoslim) - la Voie du musulman. J'appelle les fidèles à se conformer à ses prescriptions et à les appliquer. En composant ce livre, j'ai tenté, avec l'assistance de Dieu, de suivre la bonne voie."

"La voie du Musulman" - p6

"Nécessité de se préparer au Jihad :

se préparer jihad, c'est se mettre en mesure de le faire, c'est s'équiper de toutes sortes d'armes. L'acquisition de matériel de guerre est une obligation, telle que le jihad lui-même, plutôt elle le prime. Dieu dit : - préparez pour lutter contre eux tout ce que vous pouvez comme armement et chevaux d'attache, pour intimider les ennemis de Dieu et les vôtres" (8 - le Butin - 61)

"il est du devoir de tous les musulmans, formant un seul État ou des États séparés, de se doter de toutes sortes d'armements et de se perfectionner dans l'art militaire, non seulement défensif, mais aussi offensif, pour que le Verbe de Dieu soit le plus haut et pour répandre la justice et la clémence sur terre. L'enrôlement doit être obligatoire à tout jeune homme de 18 ans. Il rejoint l'armée pour une durée de 18 mois, pour s'entrainer aux opérations militaires.
Ensuite, il s'inscrit sur les rôles de l'armée générale pour répondre à tout moment à l'appel du jihad.
S'il se conduit ainsi avec abnégation, il jouira de la récompense du "Ribat", tant que son nom est inscrit sur les rôles de l'armée.
ll est du devoir des musulmans d'édifier toutes sortes d'usines pour fabriquer tout genre d'armes en usage dans le monde ou toute invention nouvelle, même au détriment de la nourriture, de l'habillement et du logement dont on peut se passer. Ainsi le jihad sera accompli dans les conditions les plus satisfaisantes."
"La voie du Musulman" - p371

Voici comment doivent être traités les Chrétiens et les Juifs en terre islamique conquise et soumise à la charia :

"Ils doivent se distinguer par leurs habits ou autres signes distinctifs et ne pas être enterrés dans les cimetières des fidèles. On ne se lève pas pour eux, on ne les salue pas les premiers et on ne leur réserve pas la place d'honneur dans les réunions. le Prophète dit :
- Ne commencez pas par saluer les premiers, les juifs et les chrétiens. Quand vous les côtoyer en chemin, ne leur laissez pas le privilège du passage (Moslim)

Il leur est interdit :

1) D'édifier des temples anti-islamiques ou de les restaurer. Le Prophète dit : On ne doit pas élever d'églises en pays d'Islam ni les restaurer (auteur du Moghni & Néli-Aoutar)

2) De surélever des constructions au-dessus des habitations des croyants. Le Prophète dit : - L'Islam est toujours supérieur et rien ne le dépasse. (Béhaki)

3) De consommer du porc et du vin sous les yeux des musulmans, de boire et de manger ostensiblement en public pendant Ramadan. lls doivent le faire discrètement pour préserver les fidèles de la tentation de les imiter.
"La voie du Musulman" - p376

Voici comment la législation islamique doit juger les couples adultères et les homosexuels :

"si le coupable est Moh-san', c'est-à-dire marié, qu'il soit homme ou femme, il est lapidé à mort. Dieu a prescrit la peine de mort au vieillard et à la vieille qui commettent l'adultère et dit : - lapidez catégoriquement le vieillard et la vieille qui s'adonnent à la fornication. Que se soit un châtiment exemplaire ! Dieu est Tout Puissant et Sage. Le Prophète avait lapidé la femme Ghamidite et Maez, comme il a ordonné la lapidation de deux juifs (un homme et une femme).

Le "hadd" de la sodomie est la lapidation jusqu'à la mort, qu'on soit marié ou non. Le Prophète a dit : - Quiconque que vous trouvez coupable de sodomie, tuez-le aussi bien que celui qui se laisse sodomiser. (Abou Daoud et Tirmidi) Quand à la manière de les tuer, on rapporte que les compagnons du Prophète l'avait fait de différentes façons. les uns les ont tués avec du feu, les autres les ont lapidés jusqu'à la mort. Quant à Ibnou Abbès, il dit : on cherche la plus haute construction d'où on les jette de la terrasse, tête en bas, puis on les achève avec des pierres."
"La voie du Musulman" - p539


"La Voie du Musulman", livre d'incitation à la haine contre les Chrétiens, les Juifs, les homosexuels, les adultères, est en vente dans la plupart des grandes enseignes (FNAC, Carrefour, Amazon, etc..), malgré les alertes lancées par le Figaro, ainsi que par le président de l'observatoire de l'islamisation Joachim Véliocas sur la chaîne d'informations TV Libertés entre autres (vidéo à [03:05]),

L'ACMM et l'ASCME comptent bien élargir la diffusion de l'Islam radical sunnite à Montfermeil, en ayant acquis en mars 2013, un terrain grâce aux dons des fidèles pour 600 000 euros, sur lequel seront construits une Mosquée et un centre culturel de 2000 m².
Le futur centre se composera :

- d’un sous-sol pouvant accueillir 62 places de stationnement
- d’un rez-de-chaussée avec une salle de prière de 410 m² d’une capacité de 1080 hommes
- d’un premier étage avec une salle de prière pour les femmes d’une capacité de 320 femmes

- d’une bibliothèque

- de salles de classe et de conférences Le coût total du projet est estimé à 3 600 000 euros


La maquette du projet de la future Grande Mosquée de Montfermeil, comprenant un centre culturel islamique et une école coranique, représentera une nouvelle base de l'enseignement de l'Islam radical sunnite

Le 19 juin 2015, c'est la consécration, le projet est mis en chantier lors d'une cérémonie où sont conviés les consuls de Tunisie, du Maroc, de l'Algérie, du Mali, du Sénégal, de Turquie, les ambassadeurs des Emirats Arabe Unis et d’Arabie Saoudite. (hard-copy)

Le socialiste Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale, participe à la cérémonie de pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Montfermeil le 19 juin 2015

Il est très inquiétant de constater l'ingérence de personnalités politiques provenant de pays étrangers diffusant un Islam radical ultra-violent, dans un lieu de culte islamique en France.

"La liberté de conscience est une notion tout à fait absente de l’Islam. Bien plus, les peines les plus sévères (mort) peuvent toujours être appliquées à l’encontre des musulmans qui quittent l’Islam. A défaut de mort physique c’est au minimum une mort sociale avec rejet immédiat de et par la communauté du fauteur et de sa famille proche. Cela se constate également chez nous."
Le maire UMP Xavier Lemoine, fervent combattant de l'Islam radical, a tenté de fermer la Mosquée radicale Majid es Salam pour raison de sécurité, il n'a pu empêcher pour le moment, la mise en place par les associations ACMM et ASCEM d'un nouveau projet de construction d'une Mosquée pharaonique liée à la diffusion de l'Islam radical sunnite.

« L’islam mérite toute sa place dans notre pays » car il est « devenu, au fil des décennies, partie intégrante de la mosaïque culturelle qui compose la France. Oui, l’islam fait partie de notre identité »
À Montfermeil, Claude Bartolone contribue à l'implantation de l'Islam radical sunnite intolérant, favorisant sur le long terme le communautarisme et la séparation entre Musulmans et non-Musulmans, et la destruction de l'identité culturelle et cultuelle de la civilisation européenne.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 27 juin 2015

01/02/2015

Conférence du prédicateur Hani Ramadan à la Grande Mosquée El Baraka de Lunel : « la civilisation occidentale, c’est la barbarie »

Lunel est une commune française du sud de la France d'environ 26 000 habitants, située dans le département de l'Hérault, entre Nîmes et Montpellier.

Depuis les années 1980, la ville a connu une forte poussée de l'immigration, essentiellement venue d'Afrique du nord, amenant avec elle une identité culturelle, cultuelle différente de l'héritage judéo-chrétien de la population autochtone.
Pour satisfaire la communauté musulmane de la ville qui ne disposait pas de lieux de Culte, le maire Divers Droite Claude Arnaud a accepté la construction de la Mosquée El Baraka de Lunel, comprenant une école coranique afin d'apprendre aux jeunes Musulmans les fondements de l'Islam (hard-copy), religion de "Paix et Tolérance". Le 30 octobre 2010, c'est la consécration, la Mosquée est inaugurée en présence du maire.


La Grande Mosquée El Baraka de Lunel

salle de prière de la Mosquée de Lunel

inauguration de la Grande Mosquée de Lunel le 30 octobre 2010, en présence du maire DVD Claude Arnaud (au centre)

Qu'enseignent les imams et prédicateurs de la Mosquée aux Fidèles Musulmans ? On peut s'en faire une opinion en analysant les sermons donnés tous les vendredis dans le lieu de Culte, retranscripts en ligne sur le site internet officiel de la Mosquée de Lunel.

Par exemple, concernant le port du voile islamique, un extrait en gras italique ci-dessous :

"le hijab la pudeur de la femme musulmane "Ces références que nous venons de citer prouvent au moins deux choses :
1- Le port du "Hidjab" est bien une prescription divine, donc une adoration.
2- Les cheveux de la femme font partie de sa "awrah" (parties intimes), qu’elle est tenue de couvrir en présence d'hommes qui lui sont étrangers, au même titre que les autres parties de son corps. Le hijab est aucun doute une prescription divine, dont le but est de protéger les croyantes dans leur piété et leur honneur."
sermon du vendredi sur "le hijab la pudeur de la femme musulmane" du 28 mars 2014 à la Mosquée de Lunel (hard-copy)

Pour les responsables de la Mosquée de Lunel, le voile islamique protège les cheveux, "partie intime" de la femme, qui ne peuvent être montrés aux étrangers

Les femmes occidentales peuvent donc être perçues comme perverses, puisqu'elles se promènent "nues", en laissant leurs cheveux au vent.

Autre sermon, sur les sanctions à adopter en cas d'adultère, quelques extraits en gras italique ci-dessous :

"La mixité et ses conséquences nocives En effet, la généralisation, sous prétexte de l’amitié innocente, de la mixité dans les écoles, les universités, les lieux de travail et les foyers a conduit à la propagation de l’immoralité et du mal et à l'augmentation des cas de mariage coutumier et de mariage sans tuteur. Or, pour être valable, le mariage de la femme doit, sous peine de prendre la forme d’un adultère, être réalisé par son tuteur et non par elle-même.
La corruption des us et des coutumes ainsi que l’intrusion chez la femme qui se trouve seule par son cousin paternel ou maternel, son oncle maternel ou paternel, le frère de son mari, son voisin ou son ami a grandement contribué à la multiplication des cas de trahison.
Jamais un homme ne s’est isolé avec une femme sans que Satan ne les accompagne. Quant au frère du mari, il est aussi dangereux que la mort."

« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition » (Coran: 25/2).
Il est intéressant de noter que le verset a commencé par la fornicatrice, car, commis à l’instigation de la femme, l’adultère est plus monstrueux.
L’adultère est un péché grave, car le désir de le commettre est ardent des deux côtés, ce qui le rend si fréquent avec ses dégâts multiples et graves dont, et non des moindres, la confusion qui s’installe dans la lignée généalogique.

La peine de l'adultère Tout célibataire qui commet l’adultère doit, en plus d’être puni de cent coups de fouet, être déporté loin de sa ville natale alors que le marié (même divorcé) doit être lapidé, mais sa sanction n’est exécutée que suite à son aveu ou au témoignage de quatre témoins.
En effet, la Charia ne cherche pas à soumettre absolument à la sanction ou à la lapidation un grand nombre de pécheurs."

"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition."

"Il n’est licite de condamner à mort un musulman que pour trois choses : s’il commet l’adultère, s’il tue une âme humaine et s’il apostasie et quitte le groupe », (rapporté par Al-Boukhârî)."
sermon du vendredi à la Mosquée de Lunel, le 28 février 2014 (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3)


Les responsables de la Mosquée de Lunel enseignent la Charia, la Loi islamique qui condamne à cent coups de fouet la femme ou l'homme adultère, et punit de mort le Musulman qui quitte l'Islam (apostat)

Les sermons du vendredi sont des appels à l'application stricte de la Charia, la loi islamique : port du voile obligatoire, les cheveux des femmes ("partie intime" du corps) ne doivent pas être montrés à des étrangers, punition de coups de fouet pour la femme et l'homme adultère, non mixité sociale homme/femme source de "corruption" et de "trahison", peine de mort pour les Musulmans qui tenteraient de se convertir à une autre religion que l'Islam.

Ces règles et ces lois islamiques édictées par les responsables de la Mosquée de Lunel sont-elles compatibles avec une société démocratique occidentale ? Et surtout, ces lois sont-elles enseignées aux enfant Musulmans fréquentant l'école coranique ? N'est-ce pas là, la construction d'une autre société qui est en germe, une organisation sociétale parallèle ?

L'Union des Musulmans de Lunel est par ailleurs en lien étroit avec l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). L’UOIF possède une soixantaine d’associations directement affiliées, et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.

Des imams issus de l'Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon, comme le cheikh Saïd Bouhdifi, viennent endoctriner les Musulmans de Lunel (hard-copy). Cet institut sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre qu’une immense madrassah, officine de l'UOIF, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine.

Le porte-parole du Collectif Contre l'Islamophobie en France (CCIF), Marwan Muhammad, une organisation politique qui condamne d'"islamophobe" tous ceux qui s'aviseraient de critiquer l'Islam, par intimidation et poursuites judiciaires, fut également un invité de marque à la Mosquée de Lunel le 30 novembre 2013. (hard-copy) Marwan Muhammad rêve de transformer la France en un état islamique dominé par la Charia, dans une conférence donnée à la Grande Mosquée d’Orly en 2011, il déclarait :
« Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »

Dans un conférence donnée à la Grande Mosquée Assalam de Nantes, il incite les jeunes Musulmans au communautarisme. Interdire le port du voile dans les entreprises ou les écoles serait un racisme anti-musulman.


Marwan Muhammad, militant islamiste qui veut faire de la France un état islamique, invité par les responsables de la Mosquée de Lunel le 30 novembre 2013

Autre prédicateur invité de marque à la Mosquée de Lunel et proche des Frères Musulmans, Hani Ramadan. Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Un extrait de sa conférence donnée devant les Fidèles de la Mosquée de Lunel le 15 mars 2014


 

Le prédicateur antisémite, antisioniste et antioccidental Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Lunel le 15 mars 2014

"Les média travaillent jour et nuit par un matraquage continu qui fait que l'on va nourrir les individus du sentiment que cet Islam est en fait haïssable : "partout où ils se trouvent, il y a des problèmes. Les Musulmans sont des gens qui amènent des difficultés, des problèmes. Ils ne sont pas comme nous ce sont des étrangers", et on va faire des amalgames avec le problème de l'immigration qui va nous servir dans ce sens, et ce matraquage se fait de façon continue."
[12:55]

"On a l'obligation en tant que Musulman ou Musulmane de nous engager sur le terrain politique. Cela signifie que nous devons nous constituer avec des groupes de participation citoyenne, de gens qui réfléchissent sur la façon d'orienter la communauté musulmane pour avoir un poids au niveau de la balance électorale, de façon décisive, et ne pas attendre d'être débordés par ceux qui nous veulent du mal. Il faut unir les Musulmans."
[29:42]

"Si on entend par la démocratie l'idée que le peuple est souverain au point que la majorité pourrait changer la Loi Divine, et faire en sorte par exemple que parce que on est en majorité, on décide que l'alcool, le vin est halal, est-ce que la majorité a force de loi pour nous ?
Non ! Pour nous, le peuple ne peut pas être souverain à ce niveau là, je parle d'un système comme dans les pays musulmans où on s'organise selon les principes de l'Islam. Nous, on a des lois, la Charia, avec des principes que l'on doit de toute façon respecter. Et c'est ça qui a force de Loi, dans le Coran et la Sunnah."
[31:41]

"Avec le CRIF, la classe politique est dominée par les lobby sionistes qui représentent une force importante, tant sur le plan politique que sur le plan médiatique. Et le projet qui est en cours aujourd'hui, c'est de faire en sorte que dans cette société, la crise se renforce et que les hommes soient amenés à chercher un responsable, un bouc-émissaire, et ce bouc-émissaire est désigné comme étant les Musulmans. Voilà le projet qui se dessine."
"Quand la crise va grandir, et qu'il y aura une tension de plus en plus forte, on veut retourner une partie de la population contre les Musulmans, et derrière cela, il y a les lobby sionistes qui travaillent, il faut avoir conscience de ça."
[40:50]

"Vous voyez bien que le Front National, et pas seulement le Front National, ça vient de toutes parts, et le bouc-émissaire, ce sont les Musulmans. Jusqu'où est-ce que cela peut aller à votre avis ? Cette hostilité contre l'Islam ? Le fait de dire que vous n'êtes pas des citoyens, vous devez être exclus, l'exclusion des Musulmans. Jusqu'où cela peut aller ?
Quand on voit ce qui se passe à l'échelle internationale aujourd'hui, moi je vous dis que cette civilisation occidentale, c'est la barbarie, l'ONU et toutes ses instances avec ceux quelles représentent observent depuis près de trois ans le peuple syrien se faire massacrer alors qu'ils auraient pu imposer un embargo aérien pour sauver des centaines de milliers de vies. Pas un seul mouvement, on discute, et on laisse ce peuple se faire décimer et massacrer. On a affaire à quels barbares ?
Regardez ce qui se passe en Palestine, on a massacré des enfants au phosphore blanc ! Tsahal, une armée d'assassins et de criminels et pourtant, les représentants de ce gouvernement sont reçus à Washinghton par Obama qui doit se plier à leurs volontés parce que le lobby sioniste a cette force prodigieuse aux États-Unis. On a affaire à qui ? Ce sont des barbares !

Et même les représentants ici quand ils veulent être élus et représentés passent par le CRIF, tout le monde sait cela, le lobby sioniste. Et bien nous, on représente quelque chose d'important parce qu'on a un nombre conséquent, mais on ne sait pas s'organiser. Cela devient un devoir, une obligation."
[01:04:59]
conférence de Hani Ramadan à la Grande Mosquée de Lunel, le 15 mars 2014 (hard-copy)

Hani Ramadan évoque devant les fidèles de Lunel, le projet d'un vaste complot sioniste à l'échelle internationale. Aussi bien aux États-Unis qu'en France avec le CRIF, les sionistes se sont emparés des pouvoirs politiques et médiatiques. Leur but, détruire l'Islam et éliminer les Musulmans.
D'après Hani Ramadan, l'occident barbare ne fait rien pour défendre les Musulmans en Syrie. Mais est-ce le rôle des occidentaux de régler les conflits entre alaouites, sunnites et chiites au Moyen-Orient ?
Que font les turcs, les saoudiens, les qataris, les iraniens ? Pourquoi n'interviennent-ils pas pour résoudre ces conflits ? Et surtout, où est le Message de Paix, de Pardon ou d'Humilité, de Fraternité entre communautés de la religion de "Paix et Tolérance" ?

Cet endoctrinement a pour but de communautariser les Musulmans, en leur faisant croire qu'ils vivent en France en milieu hostile, méprisés, maltraités, persécutés par les institutions du gouvernement.
Mais curieusement, Hani Ramadan n'évoque pas la construction de milliers de Mosquées sur le territoire français ces trente dernières années pour satisfaire les associations islamiques, plus de deux cents sont actuellement en cours de construction, ni même la constitution du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) par Nicolas Sarkozy, une forme de reconnaissance officielle de la présence islamique en France.

Quel est le but final du prédicateur ?
Les Musulmans doivent se mobiliser pour contrer la société mécréante dans laquelle ils vivent afin de faire élire des élites pour les conduire vers l'objectif final, la construction d'un état islamique sous la charia.
Hani Ramadan rejette le concept même de la démocratie participative car la mise en place d'un système judiciaire, législatif, social et économique ne doit échoir que à Allah seul, et ne doit pas être le fait de la décision d'un groupe d'hommes.
On peut rappeler également pour information, que la Charia islamique, idéologie totalitaire fasciste, antichrétienne, antisémite et misogyne, a été déclarée INCOMPATIBLE avec les exigences d'une société démocratique et laïque par un arrêté de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) du 13 février 2003.

Cet endoctrinement visant à construire une société parallèle se dénote sur les habitants de la ville qui se sont divisés en deux, après les attentats commis par des terroristes Musulmans les 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris, une partie a manifesté son soutien aux caricaturistes assassinés, l'autre partie est restée étrangement silencieuse, voire hostile aux manifestants. Les tensions étaient palpables en ville.

Dès lors, qui peut s'étonner que des Musulmans, fréquentant assidument cette Mosquée, soient partis faire le Jihad, pour lutter contre les injustices des "lobby sionistes" et de "l'Occident barbare" qui complotent contre la communauté musulmane à travers le Monde, et empêchent l'application de la Charia ?

En effet, la communauté musulmane de Lunel est un véritable vivier pour recrutement de jihadistes : ces derniers mois, une vingtaine de jeunes Musulmans sont partis en Syrie pour combattre l'armée de Bachar-Al Assad et l'Occident.


Combattants de l'État Islamique, parmi eux, des jihadistes issus de la communauté musulmane de Lunel


"Pourquoi condamner ces jeunes qui sont partis au nom d'une injustice en Syrie et pas ces Français qui sont partis et ont tué des bébés palestiniens avec Tsahal l'été dernier ?"
Déclaration de Lahoucine Goumri, le président de l'Union des Musulmans de Lunel, et administrateur de la Mosquée

"Il n'est pas question de stigmatiser tous ces musulmans de Lunel, mais à la tenue de certains propos, ne serait-ce que les déclarations du président de l'Union des musulmans de la Mosquée de Lunel, Lahoucine Goumri, j'ai demandé la plus grande vigilance sur la Mosquée"
Le maire DVD de Lunel, Claude Arnaud, dresse un constat alarmant sur les prédicateurs de la Mosquée, tout en continuant d'ignorer les causes profondes du malaise : il a autorisé l'implantation dans sa commune d'une grande Mosquée pilotée par des islamistes intolérants, misogynes, antisionistes et antioccidentaux qui endoctrinent la communauté musulmane.
La Mosquée est toujours en activité aujourd'hui.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 1er février 2015

24/01/2015

Ahmed Miktar, président de l’association des imams de France, sur le site de la Mosquée d’Elbeuf : « le Prophète Mohamed a dit : si quelqu’un de ma communauté, qu’il soit Juif ou Chrétien ne croît pas en moi, il sera châtié. »

Elbeuf est une ville du nord de la France dans la région Haute-Normandie d'environ 16 800 habitants, du département de Seine-Maritime (76). Depuis plusieurs années, la ville a accepté une forte communauté issue de l'immigration extra-européenne, des quartiers ethnicisés se sont constitués, comme le quartier Puchot, classé en Zone Urbaine Sensible (ZUS), dans lequel la police éprouve d'énormes difficultés à intervenir. Le 26 décembre 2012, trois policiers en patrouille repèrent un scooter non immatriculé et le suivent afin d’interpeller le conducteur. Mais, au détour d’un immeuble et avant qu’ils ne puissent faire quoique ce soit, les policiers sont pris à partie par une vingtaine de jeunes du quartier. Un véritable guet-apens.

Pour apaiser les tensions, satisfaire la communauté musulmane implantée dans la ville et lui laisser pratiquer librement sa Foi, l'association cultuelle et culturelle An'nour d'Elbeuf voit le jour au début des années 2000.

Le 12 juin 2010, c'est la consécration : la Grande Mosquée An'nour d'Elbeuf est inaugurée en grande pompe en présence du président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), Mohamed Moussaoui, le père Geoffroy de la Tousche, le curé de la paroisse d'Elbeuf, et de nombreux élus dont le maire socialiste de la ville Djoudé Merabet.


cérémonie d'inauguration de la Grande Mosquée An'nour d'Elbeuf le 10 juin 2010, en présence du président du Conseil Français du Culte Musulmans Mohamed Moussaoui, et du maire socialiste Djoudé Merabet

C'est un bâtiment qui accueille une salle de prière de près de huit cents places, avec moquette et un balcon pour le prêche de l'imam, une bibliothèque, une grande salle servant au soutien scolaire, et faisant également office de salle de classe pour l'école coranique. La Mosquée, située en centre-ville, marque sa visibilité par son minaret.

La façade d'entrée de la Grande Mosquée An'nour d'Elbeuf


salle de prière de la Mosquée d'Elbeuf

Qu'enseignent les responsables de l'association islamique aux fidèles de la Mosquée ?
On peut dans un premier temps, remarquer que c'est à la Mosquée An'nour d'Elbeuf que Maxime Hauchard, un jeune normand converti à l'Islam et parti faire le Jihad en Syrie, venait prier. Maxime Hauchard est apparu dans une vidéo de propagande de l'État Islamique où il exécute des hommes présentés comme des soldats syriens.


Maxime Hauchard, converti à l'Islam, fréquentait régulièrement la Mosquée An'nour d'Elbeuf avant de partir faire le Jihad en Syrie. A-t-il été radicalisé par des prédicateurs du lieu de culte ?

Peut-on soupçonner un cas de radicalisation dans la Mosquée d'Elbeuf par la diffusion de propagande islamique ? Maxime Hauchard n'est pas un cas isolé à Elbeuf. Un autre jihadiste a été jugé en comparution immédiate en janvier 2015.

En consultant le site internet officiel de la Grande Mosquée An'nour d'Elbeuf, on constate l'influence idéologique d'un Islam fondamentaliste (hard-copy).

Pour former les Musulmans à la Religion de "Paix et Tolérance", les responsables de la Mosquée mettent à disposition des Fidèles des livres sur l'Islam consultables gratuitement en ligne au format PDF (hard-copy).

Les documents en ligne sont des ouvrages fondamentalistes, écrits par des théologiens wahhabites saoudiens qui prèchent une doctrine de l'Islam Radical dure.

On trouve par exemple le livre du professeur Mohamed Jamil Zeino, "Les piliers de l'Islam et de la Foi". Le livre décrit ce que doit être un bon Musulman, dans la Foi, la Prière, mais aussi dans la lutte armée, en prenant comme exemple, le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, un court extrait de l'ouvrage ci-dessous :


couverture du livre, "Les piliers de l'Islam et de la Foi", ouvrage de propagande islamiste et jihadiste
, disponible intégralement en ligne sur le site de la Mosquée An'nour d'Elbeuf

SA PRÉDICATION ET SON COMBAT
"L'Envoye d'Allah a combattu les associateurs et les Juifs et a triomphé d'eux. II a lui-même mené vingt batailles environ. Il a envoyé des expéditions pour le jihad, afin d'appeler à l'Islam et libérer les peuples de la tyrannie et de l'asservissement, il recommandait en priori­té à ses compagnons d'appeler les gens à l'unicité d'Allah."
p35

"Que Allah anéantisse les Juifs, qui ont pris les tombes de leurs Prophètes pour oratoires."
p38

"Je ne serre pas la main des femmes"
"Les piliers de l'Islam et de la Foi" p38 - par Mohamed Jamil Zeino, Professeur à Dar Al Hadith à La Mecque (hard-copy) [disponible également sur ce lien]

Les Juifs, ennemis d'Allah, doivent être combattus, car ils ont "pris les tombes de leurs Prophètes pour oratoires". Le Prophète Mohamed, est un jihadiste qui a triomphé dans une vingtaine de batailles des associateurs et des Juifs. Ce livre aurait-il pu servir de modèle pour Maxime Hauchard, justifiant son départ pour la Syrie afin de combattre "l'asservissement et l'injustice" ?

Autre ouvrage d'endoctrinement publié par les responsables de la Mosquée d'Elbeuf, "Islam au cercle de lumière" du prédicateur Hammudah Abdulati (hard-copy) :


couverture du livre, "Islam au cercle de Lumière", ouvrage de propagande islamiste et jihadiste
, disponible intégralement en ligne sur le site de la Mosquée An'nour d'Elbeuf

"Les buts de l'idéologie islamiques sont aussi différents. Elle ne vise ni la domination mondiale, ni l'expansion physique. Elle vise plutôt la soumission mondiale à la Volonté de Allah et la restriction mondiale aux limites de la Loi de Allah.
Son objectif principal est de plaire à Allah
et d'éduquer de façon à l'aider à obéir à la Loi du Createur et être un vicegérant fidèle du Seigneur. Pour atteindre ce but, elle traite de tous les aspects de la vie; son dessein est de développer chez l'homme une esprit clair, une âme pure, une conscience éveillée, un corps sain et de la sensibilité. Une personne qui possède de telles qualités ne peut manquer d'obéir à Dieu et à adopter le mode de vie le plus sain."

"Islam au cercle de lumière" p233-234

"Le Coran fait clairement ressortir, que nous le voulions ou non, que la guerre est une nécessité de l'existence, un fait de la vie, aussi longtemps qu'il y a dans le monde injustice, oppression, ambitions capricieuses et revendications arbitraires. Cela peut paraitre étrange. Mais n'est-ce pas un fait d'histoire que l'humanité, dès l'aube de l'histoire jusqu'à nos jours, a souffert des guerres régionales, civiles et mondiales ? Et n'est-ce pas aussi un fait que, plus souvent, les alliés victorieux tranchent leurs différends au sujet de leurs conquêtes et du statut de leurs ennemis vaincus par les guerres et les menaces de guerre ?
Même aujourd'hui l'humanité vit dans la crainte sur plusieurs points chauds du monde. Dieu peut-il nier ces faits de la vie ? Ou le Coran peut-il manquer de traiter cette affaire d'une façon réaliste et effective ? Certainement non ! Et c'est pourquoi l'Islam reconnaît la guerre comme un moyen licite et justifié d'auto-défense et de restaurer la justice, la liberté et la paix.
Le Coran dit: «Il vous est prescrit de combattre et c'est une obligation qui vous pèse. C'est ainsi qu'il vous arrive de détester ce qui vous convient et, au contraire, de rechercher ce qui vous est nuisible. Allah le sait, mais vous, vous ne le savez pas.»
p238 "Islam au cercle de lumière" par Hammudah Abdulati [également disponible sur ce lien]

Là encore, le Jihad, la guerre sainte est justifiée dans le Coran pour combattre l'injustice. Mais quelle est la définition de l'injustice ? L'Occident qui refuse les filles en hijab à l'école publique est-il injuste ? Doit-il être combattu parce qu'il "n'a pas les qualités pour obéir à Allah" ?

 

Pour justifier le Jihad, la guerre sainte contre les Infidèles, il faut "démontrer" que ces impies sont dans l'erreur, qu'ils ne suivent pas le droit chemin, ni la vraie religion. Les responsables de la Mosquée publient sur le site le livre du Dr. Hassan M. Baagil, "Dialogue entre un musulman et un chrétien", pour dénigrer le Christianisme, un court extrait du livre en gras italique ci-dessous, (cliquez sur l'image montrant les deux mains serrées) :

"Tous les Prophètes, d'Adam à Muhammad (que la paix et le salut de Dieu soient sur eux), ont été envoyés avec le même message, à savoir : la soumission de l'homme à Dieu. Cette soumission en arabe veut dire Islam, Islam veut également dire : Paix, la paix entre le Créateur et Ses créatures.
Contrairement aux noms ‘‘judaïsme’’ et ‘‘christianisme’’, le nom ‘‘Islam’’ a été donné par Dieu, le Créateur Lui-même, comme il est mentionné dans la sourate La table servie Al Mâïda (verset 3) : «Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion et accompli sur vous Mon
bienfait Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous.»
Dans la Bible, on ne retrouve ni le nom judaïsme, ni le mot christianisme, même pas dans un dictionnaire de la Bible. Aucun Prophète Israélite n'a mentionné le mot judaïsme. Jésus n'a jamais prétendu avoir établi le christianisme sur terre et ne s'est jamais appelé chrétien."

"Le premier Musulman sur terre n'était pas Muhammad, mais Abraham, qui s'est entièrement soumis à Dieu. Mais l'Islam en tant que mode de vie a été révélé bien avant Abraham à d'autres Prophètes comme Adam et Noé."
"Dialogue entre un musulman et un chrétien" p10 - par le Dr Dr. Hassan M. Baagil (hard-copy) [disponible également sur ce lien]

L'auteur développe une véritable propagande de dénigrement de la Bible. L'Islam est un système totalitaire. Le Judaïsme, le Christianisme n'existent pas. Il s'agit de déformations de l'Islam, la vraie et seule religion, la soumission pure à Allah. Tous les Prophètes seraient Musulmans et non Juifs !
Cette campagne prosélyte de subversion des Chrétiens et des Juifs, vise à leur faire abandonner leur "fausse" religion pour les orienter et les mener vers l'Islam.

 

Pour conforter les Musulmans dans cette voie, les responsables de l'association islamique d'Elbeuf diffusent également une page de vidéos en ligne de prédications d'imams, et de cheikhs saoudiens (hard-copy).

Dans une des vidéos en ligne du Cheikh Salah Al Moghamssi, celui-ci exhorte les Chrétiens à nier la Trinité du Christianisme (Père, Fils, Saint-Esprit), et à se soumettre à Allah :
"Allah a dit : "Oh gens du Livre ! (Chrétiens) n'exagérez pas dans votre religion, et ne dîtes d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un messager d'Allah, sa Parole qu'il envoya à Marie est un souffle (de vie) venant de lui. Croyez donc en Allah et ses messagers, et ne dîtes pas "trois", cessez ! Cela sera meilleur pour vous, Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à lui qu'appartient tous ce qui est dans les cieux et sur la terre, et Allah suffit comme protecteur. (sourate an-nisa verset 171). Jamais le Messie ne trouve indigne d'être un serviteur d'Allah."
le Cheikh Salah Al Moghamssi - Allah l'Unique

Sur le site de la Mosquée, on trouve l'intégralité découpée en plusieurs parties de l'émission "les jardins de la vertu" diffusée sur la chaîne saoudienne internationale IQRAA (disponible en France) avec pour invité Ahmed Miktar, le président de l'association des imams de France. Ahmed Miktar est également imam de la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, où il diffuse la propagande de l'UOIF, la branche politique des Frères Musulmans en France.

D'après cet imam, dans un sermon donné à la Mosquée de Villeneuve d'Ascq, le seul mode de vie valable sur terre est l'Islam, tous ceux qui refusent de se soumettre sont des Mécréants qui seront jetés en Enfer :


Pour Ahmed Miktar, président de l'association des imams de France, les Juifs et les Chrétiens seront "châtiés" par Allah, pour ne pas avoir cru au Prophète Mohamed
(sermon disponible en ligne sur le site de la Mosquée d'Elbeuf).

« Chers Frères et Soeurs, notre Seigneur nous a enseigné dans le noble Coran, que nul ne peut connaître le bonheur sur Terre, que si il vit dans le mode de vie islamique, et pour vivre, et avoir comme manière de vivre l’Islam, il faut le comprendre, et vous savez très bien que quiconque vit l’Islam, il doit vivre dans la souplesse et la largesse, la tranquillité, et quand il vit dans cette souplesse, cette largesse, cette tranquillité, il est productif. Et on est productif, lorsque l’on a un objectif.
Et notre objectif ultime, c’est l’agrément de notre Seigneur Allah. Le moyen d’y parvenir, c’est le noble Coran, qui est notre principale constitution. »
« Tout le bien se trouve dans la compréhension de l’Islam, car Allah a choisi cette religion pour l’Humanité, celui qui prend un mode de vie autre que l’Islam, sera refusé de lui et sera parmi les perdants le jour de la Résurrection. Le meilleur mode de vie choisi par Allah pour l’Humanité, c’est l’Islam. »
[...]
« Chers Frères et Soeurs, le Prophète nous a prévenus : « Quiconque ment à mon sujet, qu’il se prépare une place en Enfer ! ». Le Mufti numéro un a dit : « Celui qui parle de la religion sans savoir, c’est-à dire sans l’autorisation des gens qui ont le savoir des Savants, celui-là il signe au nom d’Allah pour rentrer en Enfer. »

Propagande confirmée en écoutant un court extrait de l'intervention télévisée de Ahmed Miktar sur IQRAA reprise par les responsables de la Mosquée d'Elbeuf :

"La communauté du Messager Mohamed, c'est toute l'Humanité. Alors que la communauté de Moïse, c'était les fils d'Israël, la communauté de Jésus, les fils d'Israël, la communauté d'Abraham, c'est ceux qui ont vécu avec lui, que se soit en Mésopotamie, à Babylone et autres, en Égypte ou à Jérusalem. Chaque Prophète a été envoyé à un peuple bien défini, et le Prophète a dit : "et moi j'ai été envoyé à toute l'Humanité".
Il a dit dans un hadith du Sahih de Muslim : "Il arrivera un jour où mon message serait clair et diffusé, et lorsque quelqu'un de ma communauté, qu'il soit Juif ou Chrétien ne croît pas en moi, il sera châtié. Il a reconnu que les Juifs et les Chrétiens font partie de sa Oumma."
[18:27]

Pour Ahmed Miktar, les Juifs et les Chrétiens font partie de la Oumma, englobés dans la communauté musulmane. S'ils ne respectent pas les principes de l'Islam, ils seront "châtiés". L'imam contribue ainsi à alimenter la défiance envers les Juifs et les Chrétiens, qu'il faudrait punir car ils ne seraient en réalité que de mauvais Musulmans.

Autre imam, théologien de référence pour les responsables de la Mosquée d'Elbeuf, le prédicateur antisémite égyptien Mahmoud Al Masri, une star de la télévision égyptienne Al-Nas TV sur laquelle il anime une émission, invité périodiquement dans nos Mosquées de France pour précher la "bonne Parole", comme à la Mosquée "Olivier de la Paix" de Bagnolet en région parisienne les 16 et 17 décembre 2011.


Le prédicateur antisémite égyptien Mahmoud Al Masri, une référence théologique pour les responsables de la Mosquée An'nour d'Elbeuf

Plusieurs de ses sermons sont des incitations à la haine du Juif, un court extrait d'un prèche donné le 17 février 2012 devant des millions de téléspectateurs sur Al-Nas TV :
« Aux jours du Prophète Mohamed, les Musulmans de Médine ont essayé de coexister avec les Juifs qui vivaient là-bas. Est-ce que cela a fonctionné ? Accords et traités ont été signés, mais les Juifs ont rompu les traités les uns après les autres. Ils ont trahi les Musulmans, comme c’est la coutume des Juifs en tout temps et en tout lieu.
Les Juifs resteront des Juifs, ils n’ont pas changé et ne changeront jamais. Comme avec les Accords de Camp David, même si vous signez des milliers de traités avec eux, ils ne seront jamais respectueux. Ils ont tué les Prophètes, et que sommes nous, nous Musulmans, comparés aux Prophètes ? »

Sur une conférence sur le site de la Mosquée d'Elbeuf, Mahmoud Al-Masri évoque la lapidation (hard-copy) :

"Dans le hadith qui a été rapporté par Muslim dans l'histoire de Ma'iz ibn Malik Al Aslamy, lorsque il se présenta au Prophète et lui dit : "j'ai forniqué, purifie-moi donc par la lapidation". Le Prophète lui posa plusieurs questions et finit par le lapider."
[12:30]

Mahmoud Al Masri justifie la lapidation des couples adultères telle qu'édictée dans la loi coranique, il considère par ailleurs la communauté juive comme méprisable et détestable. Ce type de prédication est-il compatible avec l'enseignement des lois des institutions de la république française ? Quel impact cela a-t-il sur la jeunesse musulmane d'Elbeuf ?

Autre grand penseur de l'Islam que l'on retrouve dans les vidéos de prédications du site de la mosquée d'Elbeuf (hard-copy), le cheikh saoudien Mohamed Al-Arifi.

Mohamed Al-Arifi explique sur les chaînes de la télévision saoudienne que les Juifs ne supportent pas la confrontation, ce sont des froussards, qui fuient avec la mitraillette à la main, il explique sur les chaînes de la télévision saoudienne comment bien frapper sa femme, et justifie la Guerre Sainte, le JIhad islamique contre les infidèles en émettant une fatwa qui autorise les mariages temporaires pour les soldats d’Allah pendant le Jihad.

Le prédicateur antisémite et misogyne saoudien Mohamed Al Arifi, une référence théologique pour les responsables de la Mosquée An'nour d'Elbeuf

Est-il normal qu'un lieu de Culte musulman fasse la promotion du Jihad islamique, la guerre sainte contre les Infidèles, de prédicateurs intolérants, antisémites, antichrétiens et misogynes ?

-

Djoudé Merabet, maire socialiste d'Elbeuf, collabore activement à la diffusion de l'Islam fondamentaliste, antisémite, antichrétien et antioccidental en autorisant les responsables de la Mosquée An'nour à propager sur la ville, leur doctrine islamique intolérante et totalitaire.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 24 janvier 2015

27/12/2014

Enseignement des Lois de la Charia à la Mosquée de Thouars : « obligation de lapider le fornicateur », « obligation de mettre à mort l’apostat s’il ne se repent pas »

Thouars est une petite commune de 9 600 habitants du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres (79) en région Poitou-Charentes. En juillet 2012, pour satisfaire les revendications de la communauté musulmane florissante de la ville de Thouars qui désirait disposer d'un lieu de Culte, la municipalité dirigée par le maire socialiste Patrice Pineau a autorisé la conclusion d'un accord de cession d’une maison située sur l'avenue Emile-Zola à l'Association Cultuelle et Culturelle du Pays Thouarsais, la principale association islamique locale.
Les responsables de l'association envisagent également à terme d'acheter des locaux annexes pour y aménager une bibliothèque islamique, ainsi que un commerce halal.

Anthoumane Ben Ali et Djeloul Yagoubi, responsables de l'Association Cultuelle et Culturelle du Pays Thouarsais, ont pris possession de leur Mosquée le jour même du début du Ramadan en juillet 2012

Musulmans écoutant un sermon de l'imam à la Mosquée de Thouars

Qu'enseignent les responsables de la Mosquée de Thouars à leurs Fidèles Musulmans ? Une religion de Paix, de Fraternité et de Pardon ?

L'association diffuse les connaissances nécessaires à une bonne compréhension de l'Islam à travers son site internet officiel (hard-copy). En particulier, on peut trouver en ligne sur le site le recueil complet des quarante hadiths de l'imam an-nawawi, textes de référence, rapportés par les "savants" contemporains du Prophète Mohamed, décrivant le bon comportement que tout Musulman doit suivre s'il veut respecter scrupuleusement les enseignements de l'Islam.
Ce livre est disponible dans la plupart des grandes Mosquées de France, par exemple, à la Mosquée de Saint-Germain-En-Laye. (hard-copy), à la Mosquée de Villejuif, ou à la Mosquée de Villeneuve-La-Garenne (hard-copy), on peut également se le procurer sur des sites commerciaux comme amazon.

 

Ci-dessous, reprise des hadiths huit, quatorze et dix-sept et leurs commentaires en gras italique, disponibles en ligne sur le site de la Mosquée de Thouars :

"8 - Le caractère sacré du Musulman. Le huitième Hadith (hard-copy)

D'après Ibn 'Omar l'Envoyé d'Allah a dit :

« Il m'a été ordonné de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils témoignent que nul n'est en droit d'être adoré qu'Allah et que Muhammad est l'Envoyé d'Allah, qu'ils accomplissent la prière, qu'ils s'acquittent l'aumône l égale. S'ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi et leur sang et leurs biens sauf ce que l'Islam permet d'en prélever légalement. Quant à leur compte, c'est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser ».

Commentaire

« Il m'a été ordonné » : C'est Allah Le Puissant Le Majestueux qui a ordonné. La phrase est sous forme passive car le sujet est connu : Celui qui ordonne et interdit est évidemment Allah Le Très-Haut. « … de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils témoignent… » :

Ce Hadith a un sens général mais la parole divine suivante en est la restriction : { Combattez ceux qui ne croient pas en Allah ni au Jour dernier, ni n'interdisent ce qu'interdisent Allah et Son Envoyé, et qui, parmi ceux qui ont reçu le Livre, ne suivent pas la religion du Vrai, et cela jusqu'à ce qu'ils paient d'un seul mouvement une capitation en signe d'humilité. } De même la Tradition souligne que les gens doivent être combattus jusqu'à ce qu'ils embrassent l'Islam ou paient la capitation."

Les Musulmans du Jihad (Guerre Sainte) doivent combattre les Infidèles jusqu'à ce qu'ils "embrassent l'Islam ou paient la capitation" d'après les responsables de la Mosquée de Thouars

Ce hadith légitime la Guerre Sainte, le Jihad islamique contre les Infidèles. Les Musulmans doivent les combattre jusqu'à ce qu'ils embrassent l'Islam, ou bien se soumettent à la capitation, c'est-à-dire acceptent de vivre avec le statut juridique de dhimmi : les Infidèles vaincus doivent payer un impôt à leurs maîtres Musulmans, et subir des restrictions dans leur mode de vie et dans leurs croyances : (interdiction de construire de nouveaux lieux de culte autres que islamiques, baisser les yeux devant les Musulmans, etc...)

 

Analysons le quatorzième hadith en gras italique ci-dessous.

"14 - L'inviolabilité du sang du Musulman. Le quatorzième Hadith (hard-copy)

Ibn Mas’ud a dit : L’Envoyé d’Allah a dit : « Le sang du musulman est interdit, sauf en trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontairement, et le renégat qui délaisse la communauté ».

Commentaire

1 - L’envoyé d’Allah montre par ce Hadith que le sang du musulman doit être respecté, il est inviolable, il n’est pas permis de le verser que dans trois cas : « … le marié qui commet l’adultère » : C’est l’homme qui a consommé un mariage et qui a ensuite commis la fornication, son sang devient licite, il est désormais passible de la peine [ hadd ] de lapidation [ rajm] par de la pierre jusqu’à sa mort.
2 - « …l’auteur d’un homicide volontaire » : Il est passible de la peine du talion conformément aux paroles divines suivantes : Vous qui croyez, le talion vous est prescrit en cas de meurtre .et Ses paroles : Nous leur avons prescrit : « âme pour âme » .

3 - « …le renégat qui délaisse la communauté » : Il s’agit de l’apostat [ murtad ]. En effet quelqu’un dénie après avoir embrassé l’Islam, son sang devient licite. S’il ne se repent pas, il doit être mis à mort.

Leçons tirées de ce Hadith

- L’obligation des droits du musulman.
- L’obligation de lapider le fornicateur.
- La légalité du talion, sauf si l’ayant droit de la victime accepte la rançon ou pardonne l’auteur.
- L’obligation de mettre à mort l’apostat s’il ne se repent pas."


D'après les responsables de la Mosquée de Thouars, "il est obligatoire de lapider le fornicateur", ainsi que tuer le Musulman qui envisagerait de quitter l'Islam

Les lois islamiques de la Charia enseignées à la Mosquée de Thouars sont sans appel : il s'agit bien d'incitation à la haine et au meurtre des apostats, les Musulmans qui s'aviseraient de quitter l'Islam pour une autre religion, et l'obligation de lapider la femme ou l'homme adultère.

 

Le dix-septième hadith explique ce qu'est le"bel-agir" pour un Musulman, extrait en gras italique ci-dessous :

"17 - La généralité du bel-agir. Le dix-septième Hadith (hard-copy)

D'après Abû Ya'lâ Shâddad ibn Aws, l'Envoyé d'Allah a dit :

« Allah a prescrit le bel-agir dans toute chose. Quand vous tuez, faites-le de façons parfaites. Quand vous égorgez une bête, faites-le de la manière la plus douce : aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir ».

Commentaire

Le bel-agir ne doit pas être seulement à l'égard des humains mais il est général. « Quand vous tuez, faites-le de façon parfaite. Quand vous égorgez une bête, faites-le la manière la plus douce » : Tout cela fait partie du bel-agir.

« Quand vous tuez… » C’est-à-dire lors du combat entre les humains ou quand on veut tuer une bête qu'il est licite de tuer. « Faites-le de façon parfaite » en utilisant le moyen le plus court et sans faire souffrir la victime. Cependant, peuvent poser problème les traditions qui affirment la lapidation jusqu'à la mort de l'homme qui a consommé un mariage valable et qui a commis par la suite la fornication [ muhsan ]. La réponse est que cette peine est une exception à la règle établie par ce Hadith.
On peut dire également que la recommandation : « faites-le de façon parfaite » désigne la conformité avec la loi, or la lapidation du muhsan est conforme à la loi. Ses paroles : « Quand vous égorgez, faites-le de la manière la plus douce » concernent la bête qu'il est licite de manger comme les moutons par exemple. A l'homme de prendre le moyen le plus court pour atteindre l'objectif légal du sacrifice, c'est pour cela qu'il a dit juste après : « …aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir »"


Le Musulman doit "bien aiguiser sa lame" lorsqu'il combat et tue, parce que cela fait partie du "bel-agir"

Ici, encore, un hadith d'incitation au meurtre : quand vous tuez, tuez bien, aiguisez correctement votre lame pour "tuer de façon parfaite", que cela soit pour un humain ou pour un animal, car cela fait partie du "bel-agir".

Tous ces hadiths ne sont pas que de simples textes : ils constituent avec le Coran le corpus de base qui sert aux savants Musulmans pour constituer un système totalitaire social, juridique, économique, et législatif complet : la Charia, comme expliqué par les responsables de l'association islamique dans un article en ligne sur le site de la Mosquée de Thouars en gras italique ci-dessous "c'est quoi la CHARIA ?" (hard-copy) :

"La charia codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions sociétales. Les musulmans considèrent cet ensemble de normes comme l’émanation de la volonté de Dieu l’Unique Allah at-ta'a (Shar'). Le niveau, l’intensité et l’étendue du pouvoir normatif de la charia varient considérablement sur les plans historiques et géographiques.

La charia, est la voie qui mène, pour le croyant, à la félicité dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà. Le fiqh est le côté pratique de la charia, il n'est donc qu'une composante de cette dernière.

LA CHARIA, DOIT ABSOLUMENT ET UNIQUEMENT PRENDRE COMME REFERENCES POUR JUGER / LE CORAN; al Qur'ān ET LES HADITHS

Application. Territorialité de la Loi islamique

Pour la majorité des juristes, la charia ne peut être appliquée que dans les pays d’islam (Dar al-Islam). De plus, le droit pénal qui en découle est applicable à tous les auteurs d'infraction quelle que soit leur religion. Seule l’école hanafite restreint son application aux musulmans et aux gens du Livre ou ahl al-kitâb (dhimmis) qui sont, suivant le droit musulman, des citoyens non-musulmans d'un État musulman lié à celui-ci par un « pacte » de « protection ». Ces derniers ne peuvent être condamnés pour certaines infractions contre les particuliers ou contre le droit divin."

On constate que la charia est une juridiction avec un droit pénal, qui doit être appliquée pour la communauté musulmane, dans les pays d'Islam. Dans des villes ou des régions de France où les Musulmans sont en passe d'être majoritaires en nombre...quelle loi devra alors s'appliquer ? Les lois de la constitution de la république française...ou la Charia ?

Comme dans la plupart des sites de Mosquées, on trouve aussi une propagande visant à déligitimer les autres religions. On trouve par exemple un article faisant une éxègèse des Évangiles de la Bible pour discréditer le Christianisme aux yeux des Musulmans (hard-copy), et démontrer explicitement que Jésus ne serait qu'un homme ordinaire comme les autres, un Prophète, il ne serait pas le Fils de Dieu, en interprétant les versets de la Bible à la sauce islamique : "La Bible affirme que Jésus n'est pas un être Divin". Les Chrétiens seraient dans l'erreur, donc méprisables.

Est-ce le rôle des responsables d'un lieu de Culte, de dénaturer les Croyances des autres communautés, qui ne peut évidemment qu'engendrer haine et mépris ?

Le maire socialiste Patrice Pineau collabore activement à l'implantation de l'Islam Radical intolérant sur la ville de Thouars en autorisant une association islamique fondamentaliste à diffuser les Lois de la Charia liberticides, incompatibles avec les démocraties de type occidental, isolant la communauté musulmane sur le long terme.


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 27 décembre 2014

05/01/2014

Conférence du professeur Morad Hamza à la Mosquée Rahma d’Arles : « Celui qui fait la fornication doit subir un châtiment de cent coups de fouet »

La ville historique d'Arles est une commune du département des Bouches-du-Rhône, en Provence-Alpes-Côte d'Azur, de plus de 50 000 habitants, classée ville d'art et d'histoire, et ses monuments romains et romans sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité depuis 1981.

Au fil du temps et des décennies, une communauté musulmane s'est installée dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, laissant peu à peu place à la construction de salles de prières et de lieux de cultes Musulmans.

Un de ces lieux de Culte, la Mosquée Rahma d'Arles, est géré par l'Association Initiative Jeunesse Citoyenne (IJC) pour répondre aux attentes et aux besoins de la communauté Musulmane de la ville, les former aux préceptes de la religion de "Paix et Tolérance".

Le professeur Morad Hamza est l'imam de cette Mosquée, il donne des conférences aux Fidèles Musulmans.

Le prédicateur Morad Hamza, imam de la Mosquée Rahma d'Arles

Les Musulmans d'Arles en prières lors de l'Aïd le 26 octobre 2012

Pour diffuser les informations, les conférences, les évènements ayant lieu dans la Mosquée et enseigner les principes de l'Islam, les responsables mettent à disposition des Fidèles un site Internet officiel (hard-copy).

Que trouve-t-on sur le site ? L'apprentissage de la Fraternité, du vivre ensemble et du Respect entre communautés ?

Pour se familiariser et parfaire ses connaissances sur l'Islam, une petite bibliographie est proposée. Avides d'en savoir plus et de comprendre la religion de "Paix et Tolérance", étudions ces ouvrages (hard-copy).

----------------------------------------------------------------------------
PROPAGANDE ANTICHRÉTIENNE - AHMED DEEDAT
---------------------------------------------------------------------------

La bibliographie mise à disposition sur le site se décline en une série d'ouvrages au format PDF intégralement téléchargeable en ligne (hard-copy).

L'ensemble de ces livres constitue une véritable propagande antichrétienne, jetant le discrédit complet de la Foi en Jésus Christ. Ce qui ne peut produire évidemment dans l'inconscient collectif des Fidèles Musulmans d'Arles, que du mépris pour les Chrétiens, fourvoyés dans l'erreur et le mensonge car ne croyant pas en Allah.

Regardons plus en détail.

On retrouve tout d'abord une série de quatre ouvrages de propagande antichrétienne du célèbre prédicateur des années 1980-90 Ahmed Deedat : "La bible est-elle la Parole de Dieu ?", "Mohamed successeur Naturel du Christ", "Le Christ dans l’Islam", "Mohammed dans les écritures bibliques".
Tous les ouvrages de Ahmed Deedat sont interdits en France pour antisémitisme et incitation à la haine raciale. (arrêté du 31 mai 1994)
En particulier, on peut noter le livre "les arabes et Israël", véritable apologie de l'antisémitisme. (voir quelques extraits du livre sur le site de la Mosquée de Behren-Lès-Forbach, ou encore sur celui de la Mosquée de Goussainville).

Le prédicateur antichrétien et antisémite Ahmed Deedat, dont tous les ouvrages sont interdits en France, est une référence théologique pour les responsables de la Mosquée Rahma d'Arles

Très appréciées par différentes associations islamiques, les conférences de Ahmed Deedat peuvent être visionnées sur les plateformes Youtube ou Dailymotion. Des sites lui sont entièrement consacré, comme http://www.ahmed-deedat.fr , site sur lequel on peut télécharger d'autres livres de Ahmed Deedat, propagande de rejet du Christianisme et de l'occident, apologie de l'antisémitisme.

La propagande de Ahmed Deedat consiste à expliquer que le Judaïsme et le Christianisme sont des fausses religions, des déformations des textes de l'Islam. Les chrétiens et les juifs sont des pervers, qui vivent dans l'erreur et le mensonge en ne respectant pas les commandements de la vraie religion d'Allah et de son messager le Prophète Mohamed. Il s'agit de démontrer que la Bible est un texte falsifié, truffé d'erreur, et que seul le Coran, livre Parfait, contient la Vérité.

En gras italique ci-dessous, un court extrait du livre "La bible est-elle la Parole de Dieu ?" de Ahmed Deedat, en ligne sur le site de la Mosquée Rahma d'Arles (également disponible sur ce lien):

"PLAGIAT OU KIDNAPPING LITTÉRAIRE

"Plagiat" signifie "vol littéraire". Quelqu'un qui copie ad verbatim (mot à mot) l'écrit d'un autre et le fait passer pour sien, est appelé "plagiat". C'est un trait de caractère communaux quarante, et plus, auteurs anonymes des livres de la Bible. Les chrétiens s'enorgueillissent d'un soi-disant lien commun entre les écrivains des 66 fascicules protestants, et ceux des 73 fascicules catholiques appelés la "Sainte Bible".
Il existe bien un lien commun, pour Matthieu et Luc : ils ont plagié à 85%, et mot pour mot, les écrits de Marc ! Dieu Tout-puissant ne dictait pas les mêmes termes aux synoptiques (ceux qui voyaient avec les mêmes yeux). Les Chrétiens eux-mêmes le reconnaissent, parce qu'ils ne croient pas en l'inspiration verbale, contrairement aux musulmans pour le Coran.
85% du plagiat de Matthieu et Luc, ce n'est rien en comparaison des kidnappings littéraires des auteurs de l'Ancien Testament, où le taux atteint est de 100% dans le soi-disant Livre de Dieu. Les intellectuels chrétiens, tel que l'évêque Kenneth Cragg, usent d'un euphémisme pour nommer cet état de fait. Ils parlent de "reproduction" et en sont très fiers."

"DES MODELES PERVERTIS

"La Bible, un livre si varié dans ses matières ! De pleines pages sont remplies de noms obscurs, et il en est plus dit sur la généalogie que sur le jour du jugement dernier. La nuit tombe déjà et l'on ignore encore qui a vaincu car les histoires n'ont pu être racontées en entier. Où existe-t-il quelque chose (dans la littérature religieuse mondiale) qui correspond à ceci ?" Beaucoup de bruit pour rien, en fait, et un blasphème répugnant envers Dieu Tout-puissant qui autorise un tel méli-mélo. Et cependant, les chrétiens sont fiers, malgré les imperfections belles qui existent dans leur livre."
p28

---------------------------------------------------------------------------------
LES HADITHS DE BOKHARI - Mohamed Kassab ---------------------------------------------------------------------------------

Les hadiths sont les faits et gestes du Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains et retranscrits par des imams, constituant une somme de textes Sacrés, servant de guide à tout bon Musulman voulant suivre la voie de la Vérité, le chemin de l'Islam (Sunnah). Les hadiths compilés par l'imam Bokhari datant du IX Siècle font autorité dans le monde musulman, un bref aperçu de ces textes, véritable condensés de textes antichrétiens, antisémites et misogynes sur deux tomes.
A noter que les hadiths de Bokhari sont interdits en Russie pour incitation à la haine raciale.

Mohamed Kassab a repris les principaux hadiths de Bokhari dans un ouvrage divisé en deux tomes disponibles intégralement sur le site de la Mosquée Rahma d'Arles, quelques extraits (tome 1) (tome 2):

"L’ingratitude à l’encontre du mari D’après Ibn ‘Abbas, le Prophète a dit : «J’ai vu l’enfer en rêve et il était peuplé en majorité de femmes ingrates. Est-ce que ces femmes se sont montrées ingrates à l’égard de Dieu ? lui demanda-t-on. Non, elles l’étaient vis-à-vis de leurs maris, répondit le Prophète, en méconnaissant les faveurs dont elles avaient été comblées. Lorsque durant votre vie vous avez exaucé une femme et qu’à l’occasion elle découvre en vous le moindre prétexte, elle vous dira : -je n’ai jamais vu aucun bienfait de ta part.» "
p19 tome 1

"Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « La Dernière Heure ne viendra pas avant que le fils de Marie ne descende parmi nous en qualité d’arbitre juste ; il détruira la croix, il mettra à mort le porc et éliminera la capitation (djizia). L’argent débordera alors au point où personne n’en voudra. »
page 30 tome 2

Selon ‘Imran Ben Hossaïn, le Prophète a dit : « J’ai vu le Paradis et j’ai remarqué que la majorité de ses élus étaient des pauvres. J’ai vu l’enfer et j’ai remarqué que la majorité de ses habitants étaient des femmes. »
page 78 tome 2

LES JUIFS COMBATTRONT LES MUSULMANS
Abdallah Ben ‘Omar a dit : « J’ai entendu l’Envoyé de Dieu dire : « Les Juifs vous combattront mais vous serez vainqueurs. »
page 113 tome 2

LA DESTRUCTION DES CROIX
Selon ‘Aïcha, le Prophète ne gardait aucune chose dans sa maison comportant des croix sans l’éliminer.

page 229 tome 2

LE BANISSEMENT DES JUIFS D’ARABIE
Abou Horaïra a dit : « Nous trouvions à la mosquée, quand le Prophète sortit et nous dit : « Allez vers les Juifs. » Nous allâmes ensemble jusqu’à leur école et le Prophète leur dit : « Convertissez-vous à l’Islam, vous serez sauvés et apprenez que la terre appartient à Dieu et à Son Envoyé et que je tiens à vous expulser de ce pays. Que ceux qui pourront vendre leurs biens le fassent, car la terre appartient à Dieu et à Son Envoyé. »
page 73 tome 2

On peut également retrouver d'autres extraits des hadiths de Bokhari sur le site de Mosquée de Gap.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ LA FEMME DANS L'ISLAM ET DANS LA TRADITION JUDÉO-CHRÉTIENNE par Chérif Abdel Azim ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Autre livre en ligne sur le site de la Mosquée d'Arles attaquant directement la Foi chrétienne, le livre du Dr. Chérif Abdel Azim : "La femme dans l'Islam et dans la tradition judéo-chrétienne". (également disponible sur ce lien)

Quelques extraits :

"L'image d'Eve comme tentatrice dans la Bible a eu pour résultat un impact extrêmement négatif sur les femmes tout au long de la tradition judéo-chrétienne. Toutes les femmes sont censées avoir hérité de leur mère, la biblique Eve, sa culpabilité et sa malignité. En conséquence, elles étaient toutes indignes de confiance, moralement inférieures et malfaisantes. Menstruation, grossesse et accouchement étaient considérés comme les justes punitions de la culpabilité éternelle du sexe féminin maudit."
p6

"Dans une autre partie de la littérature hébraïque disponible dans la Bible catholique, nous lisons: " toute malice, plutôt que la malice de la femme"... " La femme a été le principe du péché, et c'est à cause d'elle nous devons tous mourir" Ecclésiaste 25:19,24
(note : texte inexistant dans la Bible !!)

"Pour purifier l'humanité du péché originel, Dieu devait sacrifier Jésus, qu'ils estiment le Fils de Dieu, sur la croix. En conséquence, Eve est responsable de sa propre erreur, du péché de son mari, du péché originel de toute l'humanité, et de la mort du Fils de Dieu. Autrement dit, une femme, agissant de son propre chef, a causé la chute de l'humanité."
p7

"La Bible Catholique déclare explicitement que : " La naissance d'une fille est une perte." Ecclésiaste 22:3
p10 (note : texte inexistant dans la Bible !!)

"Il est clair que le regard coranique porté sur la femme ne diffère en rien de celui porté sur l'homme. Ils sont tous deux les créatures de Dieu et leurs but sublime est l'adoration de leur Seigneur, exercer les bonnes actions, et ne pas commettre les péchés, et ils seront, tous deux, évalués en conséquence. Le Coran ne mentionne jamais que la femme est la porte du Satan ou qu'elle est trompeuse par nature."
p9

"Le Coran, en outre, n'opère aucune distinction entre fille et garçon. Contrairement à la Bible, le Coran considère la naissance d'une fille comme un cadeau et une bénédiction de Dieu, tout comme la naissance d'un garçon." p11

"Selon la Bible, si un homme accuse sa femme d'adultère, le témoignage de cette femme ne sera pas du tout pris en compte. L’épouse accusée doit subir un procès par épreuve. Dans ce procès, l'accusée passe par un rituel complexe et humiliant supposé de prouver sa culpabilité ou, au contraire, son innocence." (Nombres 5:11-31).
p14

"Bible ordonne la sentence de mort sur l’homme et la femme adultères, sans distinction de sexe" (Lev. 20:10)

"Le crime d'adultère n’est commis que quand un homme couche avec une femme mariée. Dans ce cas, l'homme est considéré adultère, même s'il n'est pas marié, et cela va de même pour la femme. En bref, l'adultère est réduit à toute relation sexuelle illicite impliquant une femme mariée. Toute affaire extra maritale d'un homme marié ne constitue pas en soi-même un crime selon la Bible."
p16

"Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. " (30:21)

Voici la conception coranique du mariage : amour, bonté et tranquillité, et non pas propriété et double normes"
p17

Dans son inteprétation de la Bible, Chérif Abdel Azim explique que seule la femme est responsable de l'expulsion de l'Humanité du Paradis, et c'est sur elle que repose les péchés du Monde, ce qui expliquerait son statut prétendument inférieur dans le Christianisme.
Mais il oublie de remarquer que
Adam et Eve sont tous deux pêcheurs, ils croquent tous les deux le fruit défendu du jardin d'Eden. La femme n'est donc pas seule responsable de leur renvoi du Paradis. Par ailleurs on peut noter la perversion de l'argumentation développée par l'auteur.
Il reprend les Lois Divines édictées dans l'Ancien Testament, et se permet de rajouter de faux textes de la Bible ! Chérif Abdel Azim oublie de mentionner que Jésus Christ est le Libérateur, ("Jéshuah" sauveur, libérateur en hébreu), il est venu sceller la Nouvelle Alliance avec toute l'Humanité (Ancien Testament, Alliance avec le Peuple Hébreu) par son Sacrifice sur la Croix (Agnus Dei, Agneau de Dieu) qui lève les Interdits des Lois Divines sur le Licite et l'Illicte.
L'Homme devient Responsable de ses Actes, la Pureté, la Bonté, le bien et le Mal ne se mesurent que dans le Coeur de l'homme, pas dans les lois divines et les interdits alimentaires. (Nouveau Testament)

Alors que dans l'Islam, les coups de fouets sur la femme adultère, couper les mains des voleurs font partie intégrante de la Charia, le corpus des lois islamiques, comme va d'ailleurs lui-même l'expliquer Morad Hamza dans une de ses conférences données à la Mosquée Rahma de Arles devant ses Fidèles Musulmans :


"Allah dit : "Celui qui fait la fornication doit subir un châtiment de cent coups de fouet. Mais attention Allah dit que pour que l'on applique le châtiment, il faut quatre témoins. S'il n'y en a que trois, on fouette les trois témoins, et on n'accepte pas leur témoignage."
[3:08]
conférence de Morad Hamza "lapidation homme et femme, pourquoi ?" à la Mosquée d'Arles. (hard-copy)

Si un homme ou une femme a des relations sexuelles hors mariage, et si quatre témoins peuvent en témoigner, alors la punition est de cent coups de fouet. Morad Hamza fait l'apologie de la Charia et des punitions infligées telle qu'elles sont édictées dans le Coran.
Bien entendu, Morad Hamza n'a pas encore les moyens de faire appliquer les lois de la Charia en France.
Cependant, par le triple jeu de l'immigration, des conversions et des naissances, les Musulmans dans trente ou quarante ans pourraient devenir majoritaires à Arles....Par les pressions et les revendications, les Lois de la République Française s'appliqueraient-elles toujours ?

La plupart des conférences de Morad Hamza visent à discréditer le Christianisme, pour mieux faire ressortir la supériorité de l'Islam sur les mécréants.


Conférence de Morad Hamza à la Mosquée d'Arles : "Le 25 décembre n'a rien à voir avec Noël"

"Si jésus est né en Palestine, et qu'il y a des dattes là-bas, les dattes c'est quand ? C'est octobre, ce n'est pas décembre. Et encore moins le 25 décembre. Je vais vous dire d'où vient le 25 décembre. Peut-être, vous savez qu'avant l'avènement du Christianisme en Europe, on célébrait la fête des lumières, pourquoi ? Si vous allez dans le nord, au mois de décembre, à trois heures de l'après-midi, c'est le crépuscule, et le soleil se lève à 9h du matin. Le jour est très court.
Quand arrive, le 21 décembre, la tendance s'inverse : on allumait alors des lumières des grands feux, c'est lors du solstice d'hiver, et du solstice d'été.
Quand l'avènement du Christianisme est arrivé en Europe, on a collé cette fête païenne, avec la naissance de Jésus. On a dit Jésus est une lumière, et donc la lumière est arrivée en décembre. Vous voyez, ça n'a rien à voir avec le Christianisme. ...Le 25 décembre n'a rien à voir avec Noël, c'est une fête païenne."

[2:35]

Dans le Christianisme, la date fixée pour Noël est évidemment une date symbolique marquant la naissance de la Lumière près de la date du solstice d'hiver marquant le début de l'année chrétienne, la venue de la Parole de Vie, Parole de Dieu par l'intermédiaire de Jésus. C'est une tradition qui date de plus de 1500 ans ancrée dans la liturgie chrétienne.
Morad Hamza explique aux fidèles Musulmans d'Arles que les chrétiens sont dans l'erreur, Noël n'a rien à voir avec le Christianisme, toujours avec pour objectif de démontrer que le Christianisme est une fausse religion afin de porter le discrédit sur les Chrétiens.

Est-ce le rôle d'un prédicateur Musulman de définir ce que sont les fêtes chrétiennes, comment et quand les fêter ? On attend Morad Hamza dans une prochaine conférence pour qu'il vienne redéfinir les jours des fêtes juives, bouddhistes et taoïstes.

Autre conférence, toujours sur le même principe, c'est-à-dire la glotification de l'Islam et le discrédit du Christianisme, un court extrait ci-dessous :
"Au Moyen-âge, pendant quatre siècles, les chiffres arabes ont coéxisté avec le chiffres romains. Et l'Église excommuniait les gens qui utilisaient les chiffres arabes....L'Église a dit non, vous ne les utilisez pas parce que ça vient des Arabes, des Musulmans."
[2:20]
Morad Hamza, conférence "Une France Islamique, une France Gréco-Arabe" à la Mosquée d'Arles
(hard-copy)

A noter que les chiffres "arabes" en question viennent en réalité de l'Inde et seront diffusés par la suite en partie par les Arabes.
Les premiers chiffres "arabes" connus en Occident figurent dans le « Codex Vigilianus » de 976, au monastère de Saint Martin de Albeda, Royaume de Pampelune.
C'est le pape Sylvestre II (Gerbert d'Aurillac), philosophe, mathématicien et mécanicien qui introduira les chiffres dits "arabes" en Occident, vers l'an 1000.
Vincent de Beauvais, frère dominicain, dans son livre "Speculum Doctrinale" (livre XVI) a exposé la théorie des nombres et des opérations avec des chiffres "arabes" au XIII siècle.
Guido d'Arezzo, moine bénédictin de l'abbaye de Pomposa au XI Siècle
, théoricien en musicologie, utilisait les chiffres arabes dans son traité "l'art de compter sur la table couverte de poudre" (1028).

Le mathématicien italien Leonardo Fibonacci (auteur de la célèbre suite de Fibonacci) utilisait les chiffres arabes au début du XIII siècle.

On peut multiplier les exemples, ces religieux et savants n'ont pas été excommuniés parce qu'ils utilisaient des chiffres "arabes". On voit bien là le jeu de manipulation de Morad Hamza dans le but d'isoler la communauté musulmane, en instaurant dans l'inconscient collectif des Fidèles, le mépris et le rejet de la communauté chrétienne.

"Si tu mets une grosse barbe, et tu jettes le Code Civil par terre, là tu vas passer sur toutes les chaînes. A la limite, si tu mets une barbe, ils te payent. Ils te donnent de l'argent, tu appuies (écrases) le Code Civil, pour que tu te fasses arrêter, mais on te paye. Et il y a des gens qui sont payés pour ça. Si vous ne le saviez pas, je vous le dis. Il y a des gens qui sont payés pour cracher sur le Code Civil, comme si en étant Musulman, on devrait cracher sur le Code Civil. Qui a dit ça ? On veut nous habiller avec des habits qui ne nous vont pas. Et on ment sur les Musulmans, et vous le savez. On nous taille des costumes sur mesure."
[09:37]
conférence de Morad Hamza, "Une France Islamique, une France Gréco-Arabe" à la Mosquée d'Arles (hard-copy)

"Vous les aimez, vous faîtes comme eux, vous fêtez Noël. Vous achetez le chapon, mais ils ne vous aiment pas. Eux, ils n'achètent pas le mouton de l'Aïd. Nous on achète le chapon et la dinde, donc on fête Noël quand le 25 décembre arrive, mais eux ils n'achètent pas le mouton."
[2:57]

"Les gens qui ont fait des caricatures du Prophète Mohamed, il y a des gens derrière. Et tout le monde les connaît. Les gens qui ont fait les caricatures, il y a des gens derrière qui les poussent et qui leur demandent de faire ceci."
[8:08]

conférence de Morad Hamza "réponse aux caricatures de Charlie Hebdo et de Innocence of Muslims" à la Mosquée d'Arles (hard-copy)

Provoquer l'animosité envers les non-musulmans : "vous les aimez, mais eux, ils ne vous aiment pas". On retrouve dans ces extraits de conférences le délire paranoïaque de persécution assez classique diffusé par les prédicateurs Musulmans, le Code Civil brûlé par des islamistes à Limoges, les caricatures du Prophète Mohamed font partie d'une manipulation, un complot mondial orchestré contre les Musulmans, mené par "des gens cachés derrière qui les poussent à faire ceci", des gens "qui ne vous aiment pas".

 

Hervé Schiavetti, maire communiste d'Arles, laisse proliférer le fondamentalisme islamique dans sa commune : les femmes adultères seront-elles fouettées en place publique dans vingt ou trente ans ? Les responsables de la Mosquée Rahma d'Arles favorisent-ils l'installation d'un climat de tolérance et de respect entre communautés ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 5 janvier 2014

16/11/2013

Pour le trésorier de la Mosquée Abou Bakr de Roubaix : "La lapidation, moi je serais dans un pays Musulman, je dis oui, c'est une Loi Divine"

La mosquée Abou Bakr de Roubaix voit ses locaux devenir trop exigus pour accueillir la Communauté Musulmane et va s'agrandir en se délocalisant sur un site plus grand, toujours sur Roubaix. Des appels aux dons sont lancés sur le site officiel de la mosquée pour réunir les fonds afin de commencer ce nouveau projet (hard-copy). Le maire socialiste de Roubaix, René Vandierendonck a en effet accordé l'autorisation de construire un nouveau complexe Abou Bakr Essedik dont le plan de construction prévoit 5 500 m² de surface au sol dédiés à l’exercice du culte, à la culture et à l’éducation.

La Mosquée Abou Bakr a défrayé la chronique lors de l'enquête du journaliste John Paul Lepers sur l'Islam en France, le reportage "Qui a peur de l'Islam ?" est diffusé sur France 4 le 10 septembre 2010. Dans le reportage, le journaliste parcourt le pays pour faire un état des lieux de l'Islam. L'intégralité de l'émission est en ligne sur Youtube en quatre parties. Sur son parcours, John Paul Lepers a l'occasion de visiter la Mosquée Abou Bakr de Roubaix, et interroge son trésorier Rachid Gacem :

Rachid Gacem : "La lapidation, moi je serai dans un pays Musulman, je dis oui, c'est une Loi Divine, couper la main a un voleur, je suis d'accord !"
John Paul Lepers : "Si la France devenait majoritairement Musulmane, Les Lois Divines s'appliqueraient ?"
Rachid Gacem : "Je serais un partisan effectivement de dire que si demain la France devient Musulmane, effectivement, c'est la char'ia qui devrait prendre le truc, et alors ?"

On peut remarquer que aucun des acolytes présents lors de la discussion ne proteste ou ne contredit les propos du trésorier, au contraire, on entend même en voix off derrière le trésorier un des membre répéter : "c'est une Loi Divine, c'est une Loi Divine", ce qui veut bien dire que ce n'est pas qu'une position particulière défendue par le seul trésorier.
Rachid Gacem, suite aux répercussions de l'émission dans les médias, a du s'excuser pour ses propos et donner sa démission.
Il faut bien comprendre que sa position n'a rien d'extrêmiste, et ce n'est pas non plus un dérapage. La seule erreur qu'a fait le trésorier est de dire tout haut ce qui se dit dans les prèches à l'intérieur de la Mosquée.

L'Islam a une codification législative et juridique complète. Sur le site même de la Mosquée Abou Bakr de Roubaix, on peut d'ailleurs trouver quelques règles dictées par les Hadiths (hard-copy) (faits et geste rapportés par les contemporains du Prophète Mohammed) servant de bases aux Lois Coraniques (shar'ia), et tout Musulman pratiquant se doit de les suivre :

"Ô vous les croyants, le talion vous a été prescrit au sujet des personnes tuées."
(S. La Vache V178 )

"Par ailleurs, Allâh a interdit toute boisson enivrante ; qui altère la raison et la corrompt .Il a prescrit les coups de fouets pour quiconque consomme les boissons enivrantes et les stupéfiants. Il a prévu de la même manière dans Sa législation des mesures pour protéger les biens des gens contre le vol, l'usure et la corruption."

Le terme employé sur le site est bien "législation". Si les responsables niaient cette législation, ils n'auraient pas mis en avant ces Ecrits sur leur site. Ici, le meurtre est prescrit si une personne est tuée (oeil pour oeil, dent pour dent), Loi contraire au Droit Républicain, et on passe sur les coups de fouets si vous tentez de déguster un bon Bordeaux ou un Saint-Emilion.

On peut se poser des questions quant aux prèches délivrés aux jeunes musulmans dans la Mosquée, et surtout, en est en droit de s'inquiéter sur les cours d'Islam qui seront dispensés dans le futur complexe Islamique Abou Bakr.

271453MosqueAbouBabkRoubaix.jpg

                               fidèles priant dans la Mosquée Abou Bakr de Roubaix