Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2017

La Grande Mosquée de Saint-Ouen, nouveau bastion de l’organisation politique misogyne, antioccidentale et antisémite des Frères Musulmans (UOIF) érigé avec la collaboration du maire UDI William Delannoy

La Seine-Saint-Denis est le département français le plus avancé en terme de processus d'islamisation, les Mosquées s'érigent comme des baïonnettes, transformant progressivement le paysage culturel et cultuel en territoires islamiques. On peut constater la multiplication de femmes voilées, hommes en Qami, de centaines de restaurants islamiques (kebab, pizzeria, boucheries), banissant la viande de porc et tout ce qui est non halal (impur/illicite), avec pour conséquences à terme l'érosion de la population de souche de la banlieue parisienne vers les banlieues lointaines ou la province.

On peut par exemple brièvement noter que Stains accueille par exemple l'assocation de l'Islam radical chatibi, géré par le prédicateur antioccidental et antisioniste Nabil Ennasri. La Courneuve en Seine-Saint-Denis, héberge le siège des Frères Musulmans (UOIF), l'organisation politique antioccidentale la plus influente de l'Islam radical en France.

L'assocation de la Mosquée Saint-Ouen fait partie du réseau islamiste des Frères Musulmans (UOIF). Des prédicateurs formés à l'Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), viennent régulièrement endoctriner les Musulmans de la commune. L'IESH sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école Coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un Système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine.
On peut remarquer que l’islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du « Conseil Scientifique » de l’IESH (hard-copy), on peut par exemple le voir ici lors de l’inauguration de la mise en place du 3ème cycle de l’IESH. Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, il est consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR). Dans ses discours et ses ouvrages, le Cheikh Youssuf Al-Qaradawi diffuse son programme Totalitaire : la mise en place de la Charia, la conquête de Jérusalem et de Rome.
Dans son ouvrage "Le licite et l’illicte en Islam" , il explique que tous les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d’un mur), il milite également pour un antisémitisme ultraviolent (extermination des Juifs, voir vidéo plus bas dans l'article).


L'UOIF a suffisamment d'influence pour attirer et obtenir sur la ville de Saint-Ouen les faveurs de l'électorat de la communauté musulmane en pleine expansion. Le 28 juin 2013, l'ex-maire communiste Jacqueline Rouillon participe à la pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Saint-Ouen, marquant l'implantation de l'Islam radical des Frères Musulmans (UOIF) dans la ville.

L'édifice de 2000 m² est principalement constitué de deux grandes salles,  560 m² pour la salle de prière des hommes et 298 m² pour celle des femmes. L’espace cultuel permettra d’accueillir plus de 1700 fidèles, la Mosquée est doté d'un dôme et d'un minaret. Il sera alors impossible pour les habitants d'ignorer l'emprise de l'Islam sur la ville de Saint-Ouen.         

     

Projet de la Grande Mosquée de Saint-Ouen


salle de prière hommes de la Grande Mosquée de Saint-Ouen en cours de travaux

-                                                                    
La Grande Mosquée de Saint-Ouen en 2017, presque finalisée

                 

Le 24 juin 2016, Ahmed Jaballah, ex-président de l'UOIF, la branche politique antioccidentale et antisioniste des Frères Musulmans en France, donnait une conférence à la Grande Mosquée de Saint-Ouen


Ahmed Jaballah, président de l’UOIF (à droite), et le prédicateur antisémite égyptien Youssef Al-Qaradawi (au centre) à l’IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007


Le prédicateur des Frères Musulmans Youssef Al-Qaradawi en démonstration devant des millions de Fidèles Musulmans sur les chaînes télévisées de pays arabes : haine de l'Occident, diatribes antichrétiennes, antiaméricaines et antisémites.

  

Les responsables de la Grande Mosquée de Saint-Ouen font la promotion sur leur page Facebook de l'Association France Plurielle (AFP), organisme de l'Islam radical, vecteur de l'idéologie de fondamentalistes complotistes antisionistes et antioccidentaux tels Nabil Ennasri ou encore Mohamed Bajrafil (hard-copy).

Parmi les intervenants, il est inquiétant de constater que Hassan El Houari, prédicateur diplômé de l'école coranique des Frères Musulmans de Saint-Denis (IESH), vient précher à la Mosquée de Saint-Ouen.

                    

Hassan El Houari, prédicateur à la Mosquée de Goussainville et invité à la Grande Mosquée de Saint-Ouen, fait la promotion de l'État Islamique et défend la constitution coranique, la loi du Talion, les communautarismes, une "nation musulmane" sous laquelle Chrétiens et Juifs seraient censés vivre sous la protection des Musulmans.

Hassan El Houari est un grand défenseur des lois islamiques de la charia, en particulier la loi du Talion, totalement incompatible avec les lois de la république. Il diffuse et demande aux Fidèles Musulmans de suivre les commandements coraniques, et explique comment se faire justice soi-même. Extraits d'une de ses conférences :

"Si vous punissez quelqu'un qui vous a puni, il ne faut pas commettre un excès, punissez selon la punition qu'on vous a fait. Punissez selon le tort qu'on vous a fait. Il vous a insulté, insultez-le, entre parenthèse, il vous a tapé, tapez-le, Punissez selon le tort qu'il vous a fait."
[19:08]
Conférence de Hassan El Houari, "L'Islam condamne le terrorisme" donnée le 9 janvier 2015 (hard-copy)

"Ceux qui ont été averti de la vérité, qui ont l'occasion de connaître cette vérité, qui leur a été exposée, mais ils détournent le dos, ceux là sont parmi les mécréants."
[13:13]
"Allah a dit : "ton Seigneur ne fait pas périr des cités avant d'avoir envoyé dans leur métropole un messager." Ça veut dire que tant que un messager n'a pas été envoyé das les métropoles, ils ne connaissent pas, ils ne sont pas des mécréants."

"Ceux qui mécroient sont ceux qui empêchent de cheminer vers Dieu."
[29:50]
Conférence de Hassan El Houari le 11 novembre 2016, "Dieu n'aime pas les infidèles" à la Mosquée de Goussainville (hard-copy)

Hassan El Houari sous-entend que si on expose l'Islam a une personne, et que cette personne rejette la doctrine coranique, elle est mécréante et il serait autorisé à la faire périr, comme le faisait le Prophète Mohamed.

Hassan El Houari est un promoteur du jihad islamique, qui serait d'après lui non offensif, le guerre sainte ne serait qu'une guerre défensive ! Voici comment, devant ses fidèles musulmans de la Mosquée de Goussainville où il prèche d'habitude, il exprime sa vision du Jihad :

"Allah a dit : "Certes, Allah aime ceux qui combattent dans son chemin en rang, comme un édifice, une construction solide. Allah aime ceux qui ont réalisé cette image." "Chaque mot a un sens dans ce verset. Allah aime ceux qui combattent dans son chemin en rangs solides.
Ceux qui combattent, ce n'est pas ceux qui assassinent, dans la langue arabe j'ai bien fait la différence, comme les arabes et les savants l'ont fait. Assassiner c'est tuer. Ici, Allah n'a pas dit "tuer", il a dit "combattre", ça veut dire quoi ? Combattre quelqu'un, ça veut dire qu'il est bien prêt à combattre, mais pas à assassiner gratuitement. Combattre, ça veut dire défendre. Défendre sa dignité, défendre sa religion, et ainsi de suite. Dans cette image ceux qui combattent leurs ennemis, doivent être comme cela : une construction solide, en rang, droit, qu'on ne peut pas traverser."
[11:58]
Conférence de Hassan El Houari le 11 novembre 2016, "Le rang serré" à la Mosquée de Goussainville (hard-copy)

Hassan El Houari use également de la fibre victimaire, en critiquant les média, les politiques, l'éducation nationale, tous considérés comme ligués contre l'Islam et les Musulmans, et fait la leçon aux Français, afin de souder la communauté musulmane contre les institutions de l'État. Les attentats se produisant sur le territoire ne serviraient qu'à stigmatiser les Musulmans, Hassan El Houari refusant de voir que le terrorisme islamique est à la racine des textes coraniques :

"J'adresse la paroles à ces Français, politiciens et les média, si votre mémoire est courte, lisez l'Histoire qui n'est pas loin de nous. Qui sommes-nous, les Musulmans ? C'est quoi l'origine des Musulmans en France, on est descendu du ciel ? On est sorti de la terre !? Il faut que vous sachiez mes chers Français, mes chers concitoyens, que nous, on est fiers d'être Musulmans, on est fiers d'être là en France parce que nous sommes des petits-fils de milliers de Musulmans qui sont venus dans la grande guerre de 1914-18 pour vous libérer, pour libérer votre grand-père et votre grand-mère, et votre territoire qui est le nôtre aujourd'hui.
Et les tombes, et les cimetières de nos grand-pères dont on est fiers aujourd'hui, elles sont là comme témoin, et la Mosquée construite au milieu de Paris, n'a pas été construite gratuitement, c'est un symbole de reconnaissance de l'effort des Musulmans qui ont libéré la France."
[...]
"Si vous pouvez reprocher quelque chose, vous devez le reprocher à l'éducation nationale, vous devez le reprocher aux média, à ceux qui ne tendent pas la main aux théologiens et aux savants pour dire : "nous voici, en est là pour vous aidez, pour parler du vrai Islam."
[09:51]
Conférence de Hassan El Houari sur "les attentats du 13 novembre" le 20 novembre 2015

"Le Prophète a rédigé la constitution de la nation musulmane, qui signifie l'organisation, la stratégie."
[...]
"Si on ne se soumet pas tous à une constitution liée au livre de Dieu selon la tradition prophétique, chacun invente des stratégies, des théologies par lui même, on ne va jamais survivre. Cette communauté ne sera jamais détruite jusqu'à la fin des temps, seulement, quand elle est faible, quand elle est divisée, dégradée, il faut que les membres de cette communauté reviennent à la lumière du Prophète."
[06:17]
"Le Prophète a rédigé la première constitution, cette première constitution est partagée en deux, elle contient environ 51 chapitres. 25 chapitres permettent de régler les relations entre les Musulmans, en gros c'est la fraternité, et d'autres citoyens qui ne sont pas Musulmans.
Il y a d'autres citoyens qui ne sont pas Musulmans. Le Prophète a considéré, les Juifs et les Chrétiens, il a considéré tous ceux qui vivaient en paix avec cela, des citoyens de cette nouvelle nation, ils devaient tous se réunir, s'aider entre eux. Les juifs ont le droit de pratiquer leur religion librement, les Chrétiens ont le droit de pratiquer leur religion librement, mais tout le monde entre dans la citoyenneté."
"Quand il y a un conflit entre deux Juifs, ils jugent entre eux, selon la Torah, pas selon le Coran, ils ont droit de pratiquer leur religion, parce que ce sont des citoyens tant qu'ils acceptent de vivre au sein de la nation musulmane."
[30:20]
Conférence de Hassan El Houari sur "Les fondements de l'état islamique à Médine" (hard-copy)

Hassan El Houari explique aux Musulmans quelle est la finalité de la communauté des Croyants, la Oumma sur Terre : vivre dans un État Islamique, régi par une législation coranique, qui admet des principes communautaristes, incompatible avec les législations de la communauté nationale française, qui ne peut à terme, que conduire à des dissensions, des conflits.

Hassan El Houari reçoit le prédicateur antichrétien et antisémite Hani Ramadan à la Mosquée de Goussainville le 29 mars 2014 (lien). Un membre éminent lié au réseau islamiste des Frères Musulmans (UOIF).

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.

Dans ses ouvrages et conférences, Hani Ramadan explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud dont le recteur n’est autre que Amar Lasfar). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir. Hani Ramadan soutient également le Hamas, la branche armée des Frères Musulmans, qui dans sa charte prévoit l’éradication des Juifs.

Autre invité de marque par l'association de la Grande Mosquée de Saint-Ouen, le prédicateur Ounis Guergah.


Le militant politique Ounis Guergah des Frères Musulmans, directeur d'études à l'IESH de Saint-Denis (UOIF), est également membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (CEFR), une institution qui donne des avis juridiques (fatwas) en fonction de la jurisprudence islamique et de la charia, en Europe !

Le CEFR admet donc l'existence d'une autre base de la juridiction que le droit français, ce qui ne peut que générer conflits, et création sur le long terme d'une société parallèle sur le territoire. Rappelons que la charia est un corpus dogmatique islamique incompatible avec une démocratie de type occidental d’après un arrêté de la Cour Européenne des Droit de l’Homme (CEDH) du 13 février 2003.

    
Le prédicateur islamiste Ounis Guergah, invité de la Grande Mosquée de Saint-Ouen, figure sur une affiche de promotion d'une conférence donnée à la Grande Mosquée de Saint-Chamond au côté du prédicateur antisémite Youssef Al-Qaradawi, mentor des Frères Musulmans.

  

"La précédente majorité avait signé la promesse de vente, l'ancienne Mosquée a été détruite et comme il n'est pas question que les musulmans prient dehors, j'ai décidé de leur prêter ce terrain, où étaient entreposés des gravats."
Allocution de William Delannoy, maire UDI de Saint-Ouen, qui a attribué un terrain gratuitement pour la Mosquée provisoire en attendant la finalisation des travaux de l'immense Mosquée cathédrale Essalam, qui enracinera définitivement l'Islam politique radical des Frères Musulmans au coeur de la commune.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 20 mars 2017

16/01/2017

Sermon du cheikh Bourchachene Abdessamad, imam antichrétien de la Mosquée de Fumel : « Dans la religion chrétienne et juive, la femme on la considère comme un être qui comporte le mal pur »

Fumel est une petite commune de 5 000 habitants du sud-ouest de la France, maillon du réseau islamiste aquitain regroupant plusieurs lieux de culte musulman, entre autres sur les villes de Bordeaux, Périgueux, Pessac, Agen, Libourne. L'association musulmane locale a reçu l'appui du maire LR (UMP) de la ville Jean-Louis Costes pour la construction d'une Mosquée.
Le lieu de Culte a été inauguré en juin 2005, par l'Association des Musulmans Fumélois, en présence du consul du Maroc à Bordeaux et du maire de Fumel.
Le bâtiment de 600 m2 compte une entrée, une pièce pour faire le thé, une grande salle de cours coranique, un logement pour héberger un imam si nécessaire et deux salles de culte : une pour les hommes et une pour les femmes, équipée d'un système vidéo pour la retransmission des prêches que donne l'imam dans la salle principale (hard-copy).

Fidèles Musulmans de la Mosquée de Fumel en prière

Pour montrer la bienveillance du projet, Abdelkrim Jarjini, le responsable de l'association islamique de Fumel utilise les moyens classiques habituels pour infiltrer les quartiers et obtenir la complaisance des élus : montrer patte blanche en organisant une journée portes ouvertes afin de faire connaître aux habitants quelque peu inquiets et réticents face à l'implantation d'un culte islamique au coeur de leur quartier, les bienfaits de la religion de "Paix et Tolérance", en associant également à cette journée une aide humanitaire aux Restos du Coeur.


Abdelkrim Jarjini (au centre), accueillait le sous-préfet et député-maire Jean-Louis Costes (à gauche), Daniel Borie, conseiller départemental (à droite), lors de la journée portes ouvertes de la Mosquée de Fumel le 9 avril 2016

Une fois les "Mécréants" partis, l'envers du décor est plus sombre, les prédications édulcorées de Bourchachene Abdessamad, l'imam de la Mosquée de Fumel devant les habitants de la ville prennent une autre tournure lorsqu'ils sont tenus devant les Fidèles Musulmans de la Mosquée.

Étude de quelques extraits de sermons donnés par l'imam, qui permettent d'analyser l'idéologie enseignée à la communauté musulmane de Fumel, même si la majeure partie des prèches du prédicateur est donnée en langue arabe :

Le prédicateur Musulman antichrétien Bourchachene Abdessamad, imam de la Mosquée de Fumel

"Et le combat, c'est parmi le Jihad dans l'Islam. Le combat, c'est parmi des milliers de choses dans l'Islam. Pourquoi on est juste figé sur ce point, et on délaisse beaucoup de chemins de bien ?"
[33:04]
Sermon du cheikh Abdessamad à la Mosquée de Fumel le 4 mars 2016, sur "l'universalité de l'Islam" (hard-copy)

Le prédicateur admet également que le jihad islamique, combat armé contre les infidèles, est une des prescriptons parmi d'autres du dogme islamique, même s'il ne l'encourage pas. Il est donc parfaitement possible de justifier la lutte armée contre les ennemis de l'Islam.

Le cheikh Abdessamad est viscéralement antichrétien, extraits d'un de ses sermons :

"Imaginez ceux qui ont dit que Allah c'est le Messie, ceux qui ont dit que Allah c'est le troisième des trois, ceux qui croient à la Trinité.
[...]
Est-ce qu'ils ne vont pas se repentir auprès d'Allah, et implorer son Pardon ?"
Sermon du cheikh Abdessamad à la Mosquée de Fumel le 27 mai 2016, sur "les piliers du repentir" (hard-copy)

"La femme dans d'autres religions, comme la religion chrétienne et juive, la femme on la considère comme un être qui comporte le mal. Le mal pur, c'est la femme, dans leur idéologie, dans leur vision. Parce que c'est elle la cause de la chasse ou de la sortie de Adam du Paradis. Leur religion, leur histoire, c'est que Sheïtan a pénétré dans awa (leur Esprit) et que c'est lui qui à travers l'awa qui a fait en sorte que Adam a mangé de l'arbre.
Ils considèrent depuis le Moyen-âge jusqu'au XIXème siècle, ils étaient en divergence par rapport à la femme, est-ce que c'est un être comme les autres, ou est-ce que c'est un être qui n'a la constitution, qui n'est pas fait comme les êtres humains."
[07:03]
Sermon du cheikh Abdessamad à la Mosquée de Fumel le 18 mars 2016, sur "la femme dans Islam" (hard-copy)

Le cheikh Abdessamad décrédibilise et méprise le Christianisme et les Chrétiens devant les Musulmans de Fumel, semant ainsi la division entre les communautés. Les Chrétiens, qui croient au Dieu Trinitaire, Père, Fils et Saint-Esprit, doivent se repentir s'ils veulent être pardonnés. Est-ce là un message de respect des religions, du vivre-ensemble et de tolérance ?

D'après l'imam, la femme dans le Christianisme serait source du mal. L'imam avance des allégations mensongères sur la condition de la femme dans le Christianisme : elle ne serait pas considérée comme un être humain, mais comme une créature du Diable, le "mal pur". Si c’était le cas, pourquoi des milliers d’Églises et de Basiliques érigées en France et en Europe depuis des siècles portent-elles des nom de femmes ? (Notre-Dame de Paris, Églises sainte-Marie, sainte-Geneviève, sainte-Blandine, sainte-Thérèse, Basilique sainte-Clotilde, cathédrale sainte-Cécile, ...).
Dans l'Europe chrétienne avant la vague anticléricale lancée par la révolution française, si les femmes étaient considérées comme le "mal pur" comme le prétend le cheikh Abdessamad, comment se fait-il qu'elles aient été autorisées à gouverner des pays chrétiens, à l'image d'Aliénor d’Aquitaine, de Blanche de Castille, d'Elisabeth 1er, de Catherine de Médicis, de Marie de Médicis, de Marie Thérèse d'Autriche ou encore de Catherine II de Russie ?
Par comparaison, dans combien de califats islamiques les femmes ont-elles été aux commandes du pouvoir ?

La Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux aurait-elle été érigée pour vouer un culte au "mal pur", d'après l'imam Abdessamad de la Mosquée de Fumel ?

Rappelons au passage la condition féminine dans l'Islam, exprimée dans la sourate du Coran an-nisa (les femmes), distribuée en millions d'exemplaires dans toutes grandes surfaces commerciales et librairies françaises :
"Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah.
Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !"
Le Coran - An-nisa (les femmes) 4:34

Le cheikh oublie par ailleurs dans son sermon de rapporter que dans la sunnah (faits et gestes rapportés du Prophète Mohamed), le Messager d'Allah, pendant son voyage nocturne miraculeux, a visité l'Enfer, et a constaté que la majorité de ses habitants sont des femmes, prouvant ainsi qu'elles sont sources de perversion dans la Foi musulmane. C'est pour cela qu'elles doivent se couvrir d'un voile, afin de ne pas inciter l'homme à la débauche :

"L'imam Al-Bukhari (1/583) a dit : « [...] Usamah rapporte du Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- qu'il a dit : « Je me suis posté à la porte du Paradis et j'ai vu que la majorité de ceux qui y entraient étaient des pauvres. Quant aux personnes opulentes, elles furent empêchées d'entre [et devaient attendre que tous les pauvres s'y introduisent].
Lorsque les gens de l'enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d'entre eux étaient des femmes. » Rapporté aussi par Muslim (4/2236)"

Le réseau islamiste se tisse lentement avec les Mosquées de la région. Il est inquiétant de constater que l'imam radical de la Mosquée de Pessac, Mohamed Barry (à gauche), pour qui le voile islamique est obligatoire, est venu précher dans la Mosquée de Fumel du cheikh Bourchachene Abdessamad (à droite) le 3 décembre 2016 (hard-copy)

La graine de la radicalisation islamique antichrétienne et antioccidentale de la population musulmane est maintenant plantée dans la petite commune de Fumel, avec la collaboration pleine et entière du maire LR (UMP) Jean-Louis Costes.

article paru sur http://islamineurope.unblog.fr le 16 janvier 2017

26/08/2016

Le Cheikh Mohamed Beggas, imam de la Grande Mosquée de Persan, enseigne à ses fidèles Musulmans comment bien frapper sa femme

Les lieux de culte de l'Islam radical sunnite sont déjà bien implantés dans le département du Val d'Oise, modifiant progressivement le paysage cultuel et ethnique de la banlieue nord de Paris (on peut le constater par exemple à Cergy, Pontoise, Sannois, Montigny-les-Cormeilles ou Argenteuil). La Grande Mosquée Al Ikhlas de la ville de Persan représente un des bastions typique d'endoctrinement de la population musulmane aux préceptes fondamentalistes de l'Islam.

Tenu par les « Algériens », le centre cultuel islamique de Persan compte environ 7 à 800 fidèles, et a couté 1 million d’euros.
La construction est réalisée sur une surface de 950 m² dont un bâtiment administratif existant et comporte une salle de prière homme au RDC, dune capacité de 627 fidèles, d'une salle de prière pour les femmes en mezzanine, à l’étage d'une capacité de 218 fidèles, ainsi que trois classes coraniques pour apprendre aux enfants les préceptes de l'Islam. Un dôme recouvre le lieu de culte.

Façade d'entrée de la Grande Mosquée al Ikhlas de Persan

Salle de prière hommes de la Grande Mosquée de Persan

La Mosquée fonctionne bien entendu avec l'accord des autorités locales, Le préfet du Val d'Oise et l'ex-maire DVD Arnaud Bazin ont participé le 7 août 2013 à la fête de l'aïd-moubarak dans le lieu de culte.

Qu'enseigne-t-on à la Mosquée de Persan aux Fidèles de la Mosquée ?

Le site officiel de la Mosquée de Persan détaille la vie du Prophète Mohamed, guide parfait de tous les Musulmans. Un article sur la mythique bataille de Badr qui a conduit a affermir par la ruse et la guerre, la puissance des Musulmans guidés par le Prophète Mohamed (hard-copy). Court extrait de l'article :
"La caravane transportait d’énormes richesses appartenant aux gens de La Mecque. Elle comportait mille chameaux, chargés de biens dont la valeur s’estimait à 50 000 dinars au moins. Seuls 40 hommes environ l’escortaient. En conséquence, c’étaient là pour les musulmans la grande occasion de porter aux gens de la Mecque un dur coup économique. A cette fin, le Messager d’Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) s’adressant aux musulmans déclara : « Voici la caravane de Koraich transportant leurs biens. Allez vers elle! Allah vous aidera peut-être à la capturer.»
[...]
"Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) donna enfin à son armée l’ordre de contre-attaquer disant :
« Chargez ! »
Il les exhorta à la lutte en ces termes :
« Par celui dont l’âme de Muhammad est entre les mains ! Allah fera accéder au paradis quiconque d’entre vous aura combattu, aujourd’hui, dans la patience et l’endurance, chargeant et sans s’enfuir, jusqu’au moment où on le tue. » À cet égard, il dit aussi, incitant ses hommes au combat : «Debout ! Obtenez un paradis aussi large que les cieux et la terre ! »
[...]
"Après avoir redressé les rangs, Le Messager d’Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) ordonna à son armée de ne commencer à se battre que sur son ordre. Ensuite, il donna à ses hommes des directives particulières relatives aux arts martiaux disant : « S’ils se dirigent vers vous en masse, utilisez vos flèches et à égard, veillez à les économiser. Ne dégainez vos épées que lorsqu’ils vous auront enveloppés. »
[...]
"Les signes d’échec et de désordre se multiplièrent dans les rangs adverses, car les polythéistes n’arrêtaient de s’écrouler et de s’effondrer face, à la violence des attaques lancées par les musulmans. La bataille touchait à sa fin. Les polythéistes, commençaient à se sauver en catastrophe suivie par les musulmans qui leur montaient au dos, les constituaient prisonniers ou les tuaient jusqu’à ce que prît forme la déroute."

L'article "la bataille de Badr" montre un Prophète chef de guerre, agressif, menant ses troupes au combat, pilleur de caravanes pour amasser son butin (lire également la sourate "al anfal" (le butin) du Coran pour plus de détails).
Le récit de la bataille de Badr montrant la puissance militaire de l'Islam et de son Prophète, est enseignée dans toutes les Mosquées de l'Islam sunnite de France, puisqu'elle fait partie de la sunna (voie du Prophète).
Est-ce que cette image du "beau modèle" jihadiste, incite les Musulmans au calme, à la paix, à la sérénité ? On est là bien loin de l'image christique du Jésus de la Bible, sans armées, demandant à ses apôtres de transmettre la Parole d'Humilité, de Pardon, et Amour.

La Mosquée de Persan nous décrit dans le récit de la bataillle de Badr, un Prophète Mohamed agressif, chef de guerre, pilleur de caravanes et prônant le Jihad islamique, la guerre sainte armée contre les Mécréants (polythéistes). De quoi aviver de nouvelles professions ?

Le Jésus miséricordieux, préchant la Parole de Dieu d'Humilité, d'Amour et de Paix dans la Bible, est catégoriquement nié par les écrits coraniques décrivant un Jésus (Issa) anti-Chrétien, donc sans aucune notion de rachat des péchés, ni de rédemption.

L'article mis en ligne sur la vie du Christ sur le site de la Mosquée de Persan, decrit un Jésus (Issa pour les Musulmans) anti-chrétien, la négation des textes sacrés de la Bible, de la Trinité et de la Crucifixion du Christ, bref, un rejet et un mépris explicite total du Christianisme et de la vie de Jésus pleine de miséricorde.
Le périple de Jésus dans la Bible, sa Parole, ses commandements, sont en opposition stricte à la doctrine du Prophète Mohamed fondée sur la puissance militaire, le pouvoir et l'argent. C'est la raison pour laquelle le Jésus de la Bible est tant décrié dans le Coran par les Musulmans.

Extraits de l'article sur la vie du Jésus Musulman, Issa, sur le site de la Mosquée de Persan (hard-copy) :
"Allâh a dit : {Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager d’Allah, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allâh et en Ses rs. Et ne dites pas « Trois ». Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allâh n’est qu’un Allâh unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. Jamais le Messie ne trouve indigne d’être un serviteur d’Allah, ni les anges rapprochés [de Lui].} (4/171-172)"

"Allâh a dit : {Certes sont mécréants ceux qui disent : « Allah, c’est le Messie, fils de Marie ! » – Dis : « Qui donc détient quelque chose d’Allâh (pour L’empêcher), s’Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre ?… A Allâh seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux ». Il crée ce qu’Il veut. Et Allâh est Omnipotent.} (5/17)"

"Allâh a dit : {Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Allâh c’est le Messie, fils de Marie. » Alors que le Messie a dit : « Ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur ». Quiconque associe à Allâh (d’autres divinités) Allâh lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !} (5/72)"

"Allâh a dit : {et à cause leur parole : « Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah »… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant !"

Ne dites pas "trois" cessez ! La Trinité, le credo des Chrétiens est catégoriquement nié, les mécréants qui disent cela, ou que Jésus a été crucifié, Allah leur interdit le Paradis, et leur refuge sera le Feu de l'Enfer. Voilà le destin funeste des Chrétiens prédit par l'Islam !

On peut par ailleurs constater que les prédicateurs invités à la Mosquée de Persan ont des liens avec des mouvements fondamentalistes de l'Islam politique antioccidental.


Hassan Younès, l'imam radical de la Mosquée de Beauvais liée à la confrérie des Frères Musulmans (UOIF), une organisation politique antioccidentale et antisioniste, a donné un sermon à la Mosquée de Persan le 11 juin 2016 (hard-copy)

Autre invité de marque de la Mosquée de Persan en juin 2016, le cheikh Dhaou Meskine. Ce prédicateur a déja fait l’objet de procédures judiciaires en 2006, soupçonné de malversations auprès de puissances étrangères et financement du terrorisme en tant que secrétaire du Conseil des Imams de France, dont le trésorier n’est autre que Abdelhakim Sefrioui, que nos lecteurs assidus connaissent déjà, puisque ce dernier est un des leaders militants du Collectif Cheikh Yassine, association politique soutenant l’organisation terroriste du Hamas.

Dhaou Meskine est un militant de la politique de victimisation. Les Musulmans seraient persécutés en France par un état raciste, et il est de leur devoir de se souder pour affronter cet ennemi commun. Court extrait de son intervention à la Mosquée de Persan en juin 2016 sur la chaîne Youtube de la Mosquée de Persan (hard-copy)


Le prédicateur radical Dhaou Meskine explique aux Musulmans que leur communauté est victime de persécution et de racisme en France

"Tant que la Oumma n'aura pas su donner de la valeur à ses imams et de ses dirigeants comment doivent être ces imams, comme c'est le cas dans les autres religions, juives, catholiques, même bouddhiste, Tant que les Musulmans gardent cette exception pour les pousser derrière et les expulser en deux minutes Comment se fait-il que imam, c'est le seul métier où l'on peut être expulsé ?
C'est le seul métier qui n'a pas de droits sociaux, c'est le seul métier qui n'a pas de syndicats pour les protéger, c'est le seul métier qu'on peut éliminer en deux minutes après une vie de quinze ou vingt ans dans un quartier dans lequel ont grandi ses enfants, dans lequel son épouse est près de ses proches, il sera obligé de couper toutes ces relations là, pour recommencer sa vie à zéro dans d'autres quartiers, dont sa famille n'est pas adaptée. Comment ne pas donner cette sécurité aux imams ?
C'est simple : quand l'oumma saura donner de l'importance à ses imams pour diriger dans le domaine religieux, c'est une oumma qui pourra lever la tête, tant que la oumma n'arrivera pas à donner cette importance à ses imams, elle ne lèvera jamais la tête. C'est l'un des problèmes de notre communauté musulmane ici, dans ce pays, et dans d'autres pays, il faut le dire avec franchise, avec fraternité, ce n'est pas une critique, ce n'est pas une attaque, mais la description de la solution sans laquelle on ne peut aller très loin."
[40:36]
"Les uns et les autres s'iquiètent quand ils voient le racisme galoper surtout quand il arrive dans quelques média, et dans la bouche d'hommes politiques qui ont échoué à trouver un programme économique ou politique honorable pour ce pays, il leur reste pour avoir des voix, à insulter les Musulmans, ils ne sont pas en harmonie avec les valeurs de la république, telles que la fraternité, la liberté et l'égalité.
Nous sommes plus proche des valeurs de la République que ces gens dans les média qui sont en train de propager la haine contre les gens. Nous sommes plus proche des valeurs de la République que ces gens qui prônent le racisme."
[49:13]

L'imam Dhaou Meskine ne condamne jamais les imams radicaux. Pour lui, tout imam expulsé ou sous contrôle judiciaire est une victime du racisme du gouvernement français, indépendamment de ce qu'il peut précher à ses Fidèles (incitation au jihad, discours misogynes, antisémites, antichrétiens, etc...). La oumma (communauté des Croyants) ne doit pas se laisser faire face à l'injustice et doit réagir, "lever la tête". Dhaou Meskine exhorte implicitement les Musulmans à se révolter contre les institutions politiques françaises.

L'imam de la Mosquée de Persan Mohamed Beggas, est aussi un fervent prédicateur, voici son explication de la sourate la plus célèbre du Coran, "al fatiha" (l'ouverture), devant ses Fidèles Musulmans, un extrait (hard-copy) :

"La sourate de al fatiha finit par quoi ? "ceux qui ont encouru ta colère", ce sont les fils d'Israël, les Juifs, la sourate de la vache (Al Baqarah) décrit ce qu'ils ont fait, et pourquoi Allah est en colère contre eux. Pourquoi Allah est-il en colère contre les Juifs ? Ce n'est pas dans la sourate Al fatiha, mais dans la sourate Al Baqarah (la vache). Et les Égarés, c'est qui ? Les Chrétiens. C'est dans la sourate Al Imran, elle parle des Chrétiens et de ce qu'ils ont fait."
[45:14]

Récitée cinq fois par jour dans leurs prières quotidiennes, la sourate "al Fatiha" exhorte les Musulmans à ne pas suivre "ceux contre qui Allah est en colère" (les Juifs), et les Égarés (les Chrétiens), d'après Mohamed Beggas. Un bel exemple de fraternité entre communautés religieuses ?

Autre sourate du Coran Al Baqarah (écoutez la partie 2) commentée par le cheikh Mohamed Beggas (hard-copy):
"Ils (les Juifs, fils d'Israël) ont demandé à Allah un jour où on ne travaille pas, un jour où on s'occupe que de l'adoration, ils ont demandé le samedi, mais ils dormaient, en ne faisant pas d'adoration, c'est le repos. Comme c'est interdit de travailler le samedi, Allah leur a imposé une épreuve, chasser le poisson. Ils jettent le filet le vendredi, et le tirent le dimanche, on n'a pas travaillé le samedi. Leur travail c'est quoi ? Voir les ordres, voir les versets, ce qu'il y a dans la thorah, leur religion est un arbre avec beaucoup de branches dans lequel lorsqu'ils ne trouvent pas leur intérêt, ils sautent sur une autre branche, puis sur une autre, et encore sur une autre.
C'est le travail de qui ça ? C'est le travail des singes. C'est pour ça que Allah les a transformés en singes, et les vieux, en cochons."
[17:47]

Le cheikh Mohamed Beggas se livre ici à une critique violente du shabbat des Juifs, le samedi étant un jour de repos qui ne servirait qu'à dormir sans adorer Dieu, une trahison de la Thorah et de la Parole d'Allah, et justifie dans l'inconscient collectif des Musulmans, que les Juifs soient transformés en singes et en porcs. Un mépris explicite du Shabbat et de la communauté juive.

Mohamed Beggas explique également à partir du Coran quelles sont les relations que les hommes doivent entretenir avec leurs femmes, la meilleure des façons de plaire à Allah (an Nisan écoutez la partie 2) (hard-copy):

L'imam de la Mosquée de Persan Mohamed Beggas enseigne à ses Fidèles comment frapper sa femme si elle désobéit.

"Lorsque la femme prétend être au-dessus de l'homme, que c'est elle qui doit décider, c'est plus que de la désobéissance, ou bien le fait de refuser des rapport sexuels avec l'homme. Il demande, elle dit non. Dans ce cas là, que fait l'homme ? La fornication à l'extérieur ? Non. Allah nous donne la procédure à faire. Il y a des femmes qui peuvent comprendre, même quand elles sont en colère, juste avec la parole. Allah dit : "exhortez-les".
La deuxième solution, éloignez-vous d'elles dans leurs lits, c'est la deuxième étape. La femme qui aime son mari, va revenir, mais dans le cas où même ça, ça ne marche pas, frappez-les.
Comment frapper, et pourquoi frapper ? Imaginez-vous un homme qui entende que sa femme elle a un copain ? Frapper lui permet d'absorber la colère. Est-ce que c'est un mal ? C'est un bien. Quelq'un qui n'est pas musulman va se permettre de tuer sa femme parce qu'elle l'a trahi. Comment tu frappes, avec un tuyau de gaz ? Avec les gifles ? c'est haram (interdit). On n'a pas le droit en Islam de frapper un âne au niveau de la tête, alors la femme non plus. Comment frapper la femme ?
La majorité des savants disent avec le siwak (branche d'un arbre) qui a 20 cm, et qui est tout fin, c'est ça frapper la femme. La raison n'est pas pour faire du mal, c'est ce qu'on doit comprendre, c'est pour montrer que je suis en colère contre toi, c'est la seule raison, et pour absorber la colère en même temps."
[14:00]

L'Islam est totalitaire, puisque tout est légiféré, y compris les rapports dans le couple. L'homme domine la femme, elle doit lui être soumise et lui obéir, avoir des rapports sexuels sur demande, et en cas de désobéissance, l'homme a autorisation de la frapper, en évitant toutefois le visage (comme l'âne, on ne frappe pas la femme au visage !), et en utilisant une branche de siwak de 20 cm. Mais si on n'a pas de branche de siwak sous la main, comment punir la femme ? Que faut-il utiliser ? Un fouet ? une ceinture ?
L'imam Mohamed Beggas importe en Occident les principes des rapports dominant/dominé existant dans les familles patriarcales des sociétés du monde islamique, incompatibles avec le modèle issu des sociétés chrétiennes et le principe de complicité dans la vie de couple, tel que formulé dans la Bible : "l'homme laissera son père et sa mère, et se joindra à sa femme, et les deux ne seront qu'une seule chair." (Matthieu 19:5).

Les féministes, toujours promptes à réagir dès qu'il s'agit d'intégrisme catholique, restent cependant totalement muettes vis à vis de ces prédicateurs qui sont pourtant légions dans les Mosquées de France (consulter l'intégralité du site "Islam mine l'Europe") obligeant la femme à porter le voile islamique, car pure et chaste en se différenciant ainsi des mécréantes, et important les lois religieuses de la Charia, incompatibles avec le mode de vie occidental.

Le préfet du Val d'Oise Jean-Luc Névache (photo du haut) et l'ex-maire DVD Arnaud Bazin (photo du milieu) entourant l'imam fondamentaliste misogyne Mohamed Beggas, au cours de la fête de l'aïd-moubarak à la Mosquée de Persan le 7 août 2013.
Les autorités locales ont délibérément laissé s'installer sur Persan des prédicateurs de l'Islam radical communautariste, endoctrinant les Musulmans au fondamentalisme islamique antioccidental, antichrétien et misogyne, condamnant le vivre-ensemble sur le long terme.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 26 août 2016

25/10/2015

Les responsables de la Grande Mosquée de Versailles reçoivent le grand érudit antisémite Musulman Muhammad Al Nabulsi qui enseigne que : « l´homosexualité est porteuse de la peine de mort », « les Musulmans vaincront les Juifs »

Versailles, ville du département des Yvelines au sud-ouest de la banlieue parisienne, dispose depuis quelques années pour la communauté musulmane grandissante sur la commune, d'une Mosquée, avec salle de prière et école coranique, gérée par l'Association des Musulmans de Versailles (AMV) et son président Mohamed Ould Kherroubi.

Face à l'afflux toujours croissant de Fidèles Musulmans, des travaux de rénovation et d'agrandissement du lieu de culte ont été programmés de juillet 2012 à la fin de l'année 2013, comprenant l'achat d'une parcelle de terrain à la SNCF. Le député-maire de Versailles François de Mazières, et le préfet Erard Corbin de Mangoux font partie des invités représentant l'État français, venus inaugurer la fin des travaux de la Mosquée le 15 avril 2014.


Le projet d'extension de la Mosquée de Versailles, aujourd'hui terminé

Quelle orientation idéologique est adoptée par l'association islamique de Versailles ? Un Islam compatible, ouvert et tolérant avec les sociétés occidentales ?

Le 25 mai 2015, les responsables de la Grande Mosquée de Versailles ont le privilège de recevoir le très érudit théologien musulman syrien Muhammad Rateb Al-Nabulsi, maître de conférences à la faculté d’Education de l’Université de Damas de 1969 à 1999, professeur de jurisprudence islamique dans les mosquées de Damas, conférencier représentant l'État syrien dans diverses organisations islamiques internationales, et auteur de nombreux livres à succès sur l'Islam, autant dire une figure importante du monde musulman, excusez du peu.

Le grand érudit musulman syrien Muhammad Rateb Al-Nabulsi, invité par les responsables de la Mosquée de Versailles le 25 mai 2015 (hard-copy)

Muhammad Rateb Al-Nabulsi maintient un site internet officiel en arabe, anglais, français, espagnol et mandarin, une véritable encyclopédie des sciences islamiques permettant aux Musulmans du monde entier de parfaire leurs connaissances de l'Islam et des lois de la charia. Nabulsi répond sur son site aux questions envoyées par les Fidèles (hard-copy).

Il est préoccupant de constater qu'un des plus grand "savant" de la charia et du droit islamique soit invité par l'AMV pour éduquer les Musulmans de Versailles, alors qu'il faut préciser que cette doctrine a été déclarée incompatible avec les fondements des démocraties occidentales par un arrêté du 31 juillet 2001 de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH), confirmé le 13 février 2003.

Pour se faire une idée de l'idéologie du docteur Muhammad Rateb Al-Nabulsi, un bref apercu de l'enseignement de la jurisprudence islamique sur le statut des femmes, que l'on peut lire intégralement sur son site internet, quelques extraits ci-dessous (hard-copy) :

"Lorsqu'Allah préconise dans Un Verset une règle sociale, que personne n'aille penser qu'il s'agit d'un point secondaire, puisqu'Allah dit: "Restez dans vos foyers" Coran 33 Al Ahzāb (LES COALISES): 33 La femme, qui garde son foyer, préserve un système social qui organise la vie et rend heureux hommes et femmes à la fois et dans les deux vies. La femme qui sort de chez elle, et fréquente les hommes, commet un grand préjudice, car ceux-ci, par intuition, vont tomber sous son charme."

"Il n'est guère nécessaire de vous mettre en garde, car vous ne l'ignorez pas, une femme parée qui travaille dehors et que les hommes rencontrent chaque jour et à chaque instant (sachant que les hommes sont de différents types) s'expose à des ennuis: certains hommes sont comme les loups, d'autres comme les renards, d'autres sont attirés par ce qu'ils ne possèdent pas;
il est normal pour eux de chercher à lui plaire, et elle de son côté va se sentir précieuse, et prendre conscience de sa beauté, par conséquent elle va traiter son mari de haut, gâter ses rapports avec lui, corrompre les relations existantes entre les hommes qu’elle rencontre et leurs épouses, occuper une place vacante que mérite davantage quelqu'un de célibataire qui se serait marié s'il avait trouvé un emploi."

"(et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islam (Jāhiliyah)) Coran 33 Al Ahzāb (LES COALISES): 33
Pourquoi Allah a-t-Il associé cet ordre à cette interdiction ? En principe, la femme est tenue de garder sa demeure. Le Prophète Mohammad ayant adressé la question à Sa fille Fatima:
((Chère fillette, qu'est-ce-que la femme a de mieux à faire?)) Et elle de répondre: « Éviter de regarder et de se montrer ». ((La Salat de la femme dans sa chambre est meilleure à celle qui est accomplie chez elle, et sa salât dans son dortoir est meilleure à celle qui est accomplie dans sa chambre)) Sunan Abû Dawood d’après Abdullah
L'habitat comprend toutes les pièces avec la cour et le préau, alors que le coin consacré à la femme se limite à une seule pièce. Sa salât dans sa chambre est préférable à celle qu'elle accomplit chez elle, au cas où il y aurait deux pièces, une pièce intérieure et la deuxième donnant sur la cour, il est préférable pour elle de se retirer dans la pièce arrière car la femme est un ensemble de charmes, y compris sa voix, ses gestes, et sa démarche."

"La femme non musulmane se pare pour plaire aux hommes qui ne lui sont non seulement d'aucun lien de parenté, mais n’ont aucun droit de voir ses charmes, ce qui provoque la discorde des époux, ou rend la relation des jeunes gens avec Allah troublée, ou alors pourrit les rapports sociaux."

Le Djilbab doit couvrir tout le corps de la femme de la tête aux pieds, il lui est autorisé de découvrir un seul œil

(Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles.)

Coran 33 Al Ahzāb (LES COALISES) 59.
Existe-t-il aujourd’hui une femme qui ne laisse pas paraître son visage à tout le monde? A savoir que personne n'ose adresser la parole dans la rue, à une femme portant un voile quel que soit le degré de sa débauche, ni la provoquer, ni la décrire, ni la blesser, car elle est protégée par son voile.
Si elle fait apparaître son visage qui est à l'origine de son attrait, cela va inciter les hommes à articuler des commentaires particuliers, s'ils s'en retiennent, ils vont alors cacher dans leur for intérieur ce qui n'est point bénéfique, par contre s'ils fixent la femme et trouvent sa physionomie affreuse, ils vont prononcer des termes qui rendront la femme complexe, c'est pour cette raison, qu'Allah Exalté Soit-Il dit:

(Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.)"

"Une femme qui sort de chez elle aromatisée, est pareille à celle qui commet la fornication, j'ai entendu Le Prophète dire: "Allah n'accepte La Salât de la part d'une femme parfumée qui se dirige à la Mosquée, jusqu'à ce qu'elle rentre et se lave"

D'après Muhammad Rateb Al-Nabulsi, une femme musulmane doit porter le Djilbab, un voile qui couvre intégralement le corps de la femme. Elle doit éviter de sortir de la maison, ne pas se faire belle et se parfumer, car c'est "comme si elle commettait la fornication", elle doit se contenter de rester dans son foyer afin de se préserver et de se "protéger" des vices et turpitudes venant du monde occidental. Elle devient ainsi propriété intégrante de son mari.

Musulmanes militant à Oran en Algérie le 7 mars 2015, en haïk, voile traditionnel du Maghreb, afin de préserver les moeurs islamiques et la pudeur de la femme : le visage, les parties du corps féminin (cheveux, taille, hanches, cou, nuque, jambes, décolleté) ne doivent pas être dévoilés aux hommes, car incitant à la "fornication".

Muhammad Rateb Al-Nabulsi défend également les combattants du Jihad islamique, la guerre sainte contre les Infidèles, qui est d'après lui une nécessité afin d'éviter que les Musulmans ne tombent dans "leur volonté, leur culture, et leurs vices". Une société non-musulmane conduit nécessairement à la décadence, et doit être combattue par la force armée. Ci-dessous, extrait d'un article toujours tiré du site internet de Al-Nabulsi sur la guerre sainte (hard-copy) :

"L'imposition du Jihad aux musulmans et ses objectifs:
Quand le musulman choisit la paix à leur manière, telle de la soumission, d'humiliation, et de mise en œuvre des détails les plus précis, s'il se met en silence, ils le violeront plus tard, et s'il parle, ils le tueront, ils prennent tout de nous sans rien donner, cela est le concept de paix chez eux, et l'alternative est le Jihad dans le sentier d'Allah, c'est ce qui est indiqué dans le deuxième verset:

((Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer l’ennemi d’Allah et le vôtre)) [Sourate: Al-Anfâl: Le Butin:60]
Ce qui exige que le combat est un devoir, c'est la lutte éternelle entre le vrai et le mal entre le bien et le mal, donc: il faut que nous nous préparons pour nos ennemis les armes disponibles, et si nous ne faisons pas cela nous serons au fond du fond, nous verrons nos femmes violées, nos terres occupées, notre génération humiliée, et nos argents pillés, ils nous imposent leur volonté et leur culture et leurs vices, c'est pourquoi la suppression de la préparation de ce que nous avons de force de la religion, est la cause de la faiblesse des musulmans."


Combattants du Jihad islamique à Gaza, l'armée du Prophète Mohamed, la guerre sainte contre les Infidèles est une nécessité d'après Muhammad Rateb Al-Nabulsi pour préserver les Musulmans de "l'humiliation et de la soumission" imposées par les mécréants.

 

Le 28 avril 2011, sur Al Aqsa TV, la chaîne de télévision de l'organisation terroriste du Hamas, Muhammad Rateb Al Nabulsi déclare devant des centaines de milliers de téléspectateurs que :




"L´homosexualité implique un endroit répugnant, et ne génère pas de descendance. L´homosexualité mène à la destruction de l´homosexuel. C´est pourquoi, mes frères, l´homosexualité est porteuse de la peine de mort."

Muhammad Rateb Al Nabulsi développe à l'échelle internationale sa haine des Juifs, tirée des sourates du Coran. Un extrait d'un de ses articles, ci-dessous (hard-copy1) (hard-copy2):

"Il est connu qu’aujourd’hui, les médias de la planète sont aux mains d’Israël, ainsi que la plus grande partie des finances, des institutions bancaires, de l’économie mondiale et de la majorité des grandes universités."

"Le Noble Coran et la Tradition annoncent avec certitude dans des textes sans équivoque que les musulmans vaincront les juifs. Dieu Tout Puissant a dit:

« … Et la prédiction fut accomplie. (5) Ensuite Nous vous donnâmes la revanche sur eux, et Nous vous renforçâmes en biens et en enfants, et Nous fîmes de vous un peuple plus nombreux. (6) Si vous faites le bien, vous le faites à vous-même ; et si vous faites le mal, vous le faites à vous-même également. Lorsque vint la dernière (prédiction)..."

"Selon le Noble Coran et la Tradition, des textes sans équivoque annoncent que les musulmans vaincront les juifs, si Dieu le veut ; et nous prions Dieu Tout Puissant de nous permettre d’être les témoins oculaires de ce fait avant notre mort. Si Dieu veut, les juifs se regrouperont sur cette Terre Sainte pour qu’elle soit le lieu de leur perte définitive, parce qu’ils ont dépassé toutes les limites en matière d’agressions, en affichant une arrogance et un mépris démesurés des valeurs humaines."

Pensez-vous que cet enseignement théologique de la jurisprudence islamique est adapté à nos sociétés occidentales ? Tout aussi problématique, est-il dispensé aux jeunes Musulmans de l'école coranique de la Mosquée de Versailles ?

 

Il est également inquiétant de constater les liens étroits entre l'AMV et l'organisation politique des Frères Musulmans.


Les dirigeants de la Mosquée de Versailles soutiennent en effet sur la page officielle de la Mosquée l'ex-président égyptien déchu Mohamed Morsi
, membre de la confrérie des Frères Musulmans. Sa condamnation serait injuste, et l'association islamique accuse la France de complicité avec les nouvelles instances égyptiennes, en vendant des avions Rafale au dirigeant Al-Sissi (hard-copy).
Les responsables de la Mosquée ont apparemment choisi leur camp.

Les responsables de l'AMV invitent également des prédicateurs de l'Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), institut de l'UOIF, qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution de la République.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

La Mosquée a par exemple reçu le cheikh Larabi Becheri, directeur des études de l'IESH de Château-Chinon, ce prédicateur a par exemple participé au Rassemblement Annuel des Musulmans de France au Bourget (RAMF) organisé par l'UOIF en compagnie de prédicateurs fondamentalistes antisémites, antisionistes et antioccidentaux comme Hani Ramadan, Abdellah Benmansour, Safwat Hijazi, Hassan Iquioussen, entre autres du 2 au 5 avril 2010. (aperçu des prédications de ces "théologiens", sur ce lien)


Le cheikh El Arabi Becheri reçu à la Mosquée de Versailles le 22 juin 2014
. Il est le directeur des Études à l'IESH de Château-Chinon, officine de l'organisation politique antisioniste des Frères Musulmans en France.

 

Valérie Pécresse, ministre du budget sous Nicolas Sarkozy et candidate aux élections régionales de 2015 sur l'Ile-de-France, proche des milieux radicaux d'extrême-droite islamique comme l'UAM 93, est également en relation avec l'Association des Musulmans de Versailles, elle fut invitée à la Mosquée pour une réunion de travail en mai 2014.

 


"Il faudra du temps pour aménager des Mosquées en nombre suffisant, il faudra des financements importants, il faudra tenir compte des règles de la construction et de l'urbanisme, il faudra aussi faire en sorte que ces lieux de prière s'inscrivent dans nos traditions architecturales, notre Histoire, et nos paysages urbains."

[13:53]
Discours lors de l'inauguration de la Mosquée de Versailles par le préfet des Yvelines Erard Corbin de Mangoux (photo du bas), accompagné du député-maire (LR) François de Mazières (photo au-dessus), le 15 avril 2014.

Les élites politiques locales contribuent à l'enracinement dans la communauté musulmane de l'idéologie des Frères Musulmans en permettant la venue de prédicateurs antisionistes et antisémites au coeur de la commune de Versailles.


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 25 octobre 2015

11/07/2015

Anouar Kbibech, nouveau président du CFCM, diffuse avec le Rassemblement des Musulmans de France, l’islam rigoriste des prédicateurs marocains : voile islamique obligatoire, coups de fouet, meurtre des apostats, combattre et égorger les Infidèles

L'islam en France est majoritairement sous le contrôle de puissances étrangères (essentiellement le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Turquie, l'Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweït), qui décident en partie quels sont les imams et prédicateurs habilités à enseigner dans les Mosquées de France.
Une de ces organisations islamiques les plus connues est le Rassemblement des Musulmans de France (RMF) sous l'influence du Maroc. Son président, le marocain Anouar Kbibech, a été élu le 30 juin 2015 président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), il devient ainsi un des principaux interlocuteurs face au gouvernement Valls sur les questions de l'Islam en France.

Il est inquiétant de confier une telle responsabilité à un prédicateur soumis à l'influence d'une puissance étrangère, le Maroc, pays dont la pratique religieuse islamique est reconnue pour ne pas être particulièrement tolérante envers les Chrétiens, les femmes et les Infidèles.

Le culte officiel du Maroc est l'Islam malékite, une branche dure de l'Islam radical, qui appelle les Musulmans à revenir aux fondamentaux de la vie du Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, c'est-à-dire l'application de la loi islamique.

Le 7 juillet 2015, arrestation de cinq Marocains n'ayant pas respecté le jeûne du Ramadan à l'aéroport de Marrakech. A la vue de tous, ces jeunes "provocateurs", pour compenser la forte chaleur d'été, ont voulu se rafraichir en buvant des jus de fruit, un véritable crime vis à vis de la charia islamique. Ces jeunes gens encourent entre un et six mois de prison.


Des Musulmans marocains endoctrinés lynchent un homosexuel dans la ville de Fès en juillet 2015. Est puni d'emprisonnement au Maroc, tout « acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe » (article 489 du code pénal marocain)

La loi marocaine prévoit également l'emprisonnement de tous ceux qui envisagent de faire du prosélytisme en tentant de convertir un Musulman au Christianisme. Il n'y a donc pas de liberté de conscience.
« Est puni d'un emprisonnement de 6 mois à 3 ans et d'une amende de 100 à 500 dirhams, quiconque emploie des moyens de séduction dans le but d'ébranler la foi d'un musulman ou de le convertir à une autre religion, soit en exploitant sa faiblesse ou ses besoins, soit en utilisant à ces fins des établissements d'enseignement, de santé, des asiles ou des orphelinats.
En cas de condamnation, la fermeture de l'établissement qui a servi à commettre le délit peut être ordonnée, soit définitivement, soit pour une durée qui ne peut excéder 3 ans. »

article 220 du code pénal marocain.

Des Chrétiens marocains obligés de se cacher pour vivre leur Foi, peuvent être arrêtés et emprisonnés, simplement parce qu'ils transportent des Bibles !

Il faut également préciser que depuis la fin de la colonisation en 1956, aucune Église n'a été érigée sur le sol marocain, alors que plusieurs milliers de Mosquées et salles de prière islamiques ont été construites sur le sol français. Où sont les échanges cordiaux, la Fraternité, la Tolérance ?


Mohammed VI, roi du Maroc et commandeur des Croyants, fait appliquer en partie la Charia : condamnation des homosexuels, arrestation des non-jeûneurs pendant le Ramadan, et des apostats de l'Islam. L'idéologie de référence du CFCM de Anouar Kbibech

Anouar Kbibech implante progressivement depuis plusieurs années, l'Islam fondamentaliste marocain dans les centres islamiques de l'hexagone. Mais pour faire passer la pilule et occulter les faits et la réalité de l'intolérance islamique, Anouar Kbibech applique la Taqqya, la dissimulation en Islam, leçon apprise du prophète Mohamed dans un hadith de Boukhari pour mener à bien ses projets d'implantation de l'Islam sur la terre des Infidèles : "la guerre, est tromperie" (page 224).
Devant les média, Anouar Kbibech délivre un message de respect et tolérance, l'Islam serait d'après lui "compatible avec la République", les Musulmans manquent de lieux de Culte en France et il faut doubler le nombre de Mosquées, Anouar Kbibech explique également que les actes barbares des jihadistes n'ont rien à voir avec l'Islam.
Dans une interview pour le journal "Planet", Anouar Kbibech déclarait que "les cas de radicalisation à la mosquée sont pratiquement inexistants".

C'est ce qu'on peut appeler l'argumentaire de l'"inversion du miroir", que l'on pourrait résumer ainsi : l'Islam paraît violent ? Non, ce n'est pas vrai, ce n'est l'oeuvre que de quelques déséquilibrés, pour éviter l'amalgame et lutter contre la persécution de la communauté musulmane en France, construisons davantage de Mosquées pour montrer notre solidarité.

Quelle garantie avons nous que les prédicateurs marocains invités à venir précher dans les plus grandes Mosquées de France à l'initiative du RMF dirigé par Anouar Kbibech soient plus tolérants que dans les Mosquées du Maroc ? Aucune.

Pour s'en convaincre, il suffit de constater que le site officiel du Rassemblement des Musulmans de France sous la responsabilité de Anouar Kbibech, fait la promotion des évènements et rencontres de prédicateurs marocains venant enseigner l'Islam radical dans les Mosquées de France.
Ces évènements sont préparés sous l’influence des autorités marocaines. En mai 2012, le rassemblement annuel des Musulmans de France à Forbach avait eu lieu avec la participation du consul général du Maroc en poste à Strasbourg, Youssef Balla.


Par l'intermédiaire du RMF, Anouar Kbibech généralise la diffusion de l'enseignement par le cheikh marocain Saïd El Kamali
(hard-copy), du livre des "40 hadiths" de l'imam radical an-Nawawi dans toute la France.

Les hadiths sont les faits et gestes du Guide Spirituel de tous les Musulmans, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains. Il faut bien comprendre que les hadiths ne sont pas simplement des histoires ou des récits. Les hadiths sont les prescriptions islamiques que tout bon Musulman doit scrupuleusement respecter en tous lieux et à toute époque, pour suivre le bon comportement, le chemin du Prophète, la Sunnah.
Ces hadiths constituent avec le Coran, la base de la juridiction islamique, la charia, et de la jurisprudence Musulmane, le fiqh. Quelques extraits de ces fameux 40 hadiths (ouvrage que vous pouvez vous procurer dans n'importe quelle FNAC ou Mosquée qui se respecte), pour devenir un bon Musulman :

"8- Le caractère sacré du Musulman. Le huitième Hadith D’après Ibn ‘Omar l’Envoyé d’Allah a dit : « Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah, qu’ils accomplissent la prière, qu’ils s’acquittent l’aumône l égale.
S’ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi et leur sang et leurs biens sauf ce que l’Islam permet d’en prélever légalement. Quant à leur compte, c’est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser ».

p27

"14 – L’inviolabilité du sang du Musulman. Le quatorzième Hadith Ibn Mas’ud a dit : L’Envoyé d’Allah a dit : « Le sang du musulman est interdit, sauf en trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontairement, et le renégat qui délaisse la communauté ».
p37

"17 – La généralité du bel-agir. Le dix-septième Hadith D’après Abû Ya’lâ Shâddad ibn Aws, l’Envoyé d’Allah a dit : « Allah a prescrit le bel-agir dans toute chose. Quand vous tuez, faites-le de façons parfaites. Quand vous égorgez une bête, faites-le de la manière la plus douce : aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir ».
p41


Les 40 hadiths de an-nawawi constituent la base fondamentale, avec le Coran, de justification du jihad islamique, la guerre sainte contre les Mécréants, comme le déclare le Prophète Mohamed : "
Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah"


Le cheikh marocain Saïd Al Kamali vient régulièrement en France en partenariat avec le RMF de Anouar Kbibech pour diffuser l'Islam fondamentaliste dans les Mosquées : les 40 hadiths de Nawawi, incluant le jihad islamique, le meurtre des apostats et des personnes commettant l'adultère

7ème rencontre annuelle des Musulmans de Lorraine les 5 et 6 avril 2014 avec Anouar Kbibech (à gauche) et son protégé le cheikh marocain Saïd Al Kamali (à droite), ce prédicateur explique dans les Mosquées que le voile islamique est OBLIGATOIRE pour la femme musulmane

 

Amine Nejdi, l'imam influent de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, est aussi le vice-président du RMF, président du Conseil Régional du Culte Musulman de Lorraine et membre du Conseil Européen des Oulémas Marocains (CEOM). Amine Nejdi administre le site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Al-wassat (hard-copy), sur lequel on trouve les principes de l'idéologie du fondamentalisme islamique.

Amine Nejdi explique sur le site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy que le Jihad, la Guerre Sainte contre les non-Musulmans est une prescription juridique islamique OBLIGATOIRE pour les Musulmans contre tous ceux qui sont « hostiles à l’Islam ».
Comme le Prophète Mohamed en son temps, les Musulmans se doivent de rester soudés et prendre les armes contre les gens « hostiles à l’Islam » ne respectant pas l’ordre islamique.
Que signifie « hostile à l’Islam » et « défendre l’Islam contre toute agression » ? Qu’est-ce qu’une agression contre l’Islam ? Est-ce le fait d’interdire une femme Musulmane de venir travailler en hijab ? Interdire la viande halal dans les cantines scolaires et empêcher ainsi les jeunes Musulmans de pratiquer leur Religion ? Interdire la juridiction islamique en France, dont les principes (Loi du Talion, héritage,…) sont contraires aux Lois de la République ? Offenser les Musulmans en mangeant pendant le Ramadan ?
Ces textes sont une incitation à la violence à peine voilée, contre ceux qui critiquent l’Islam et qui refusent de voir ses principes empiéter l’espace public et privé.
D'après Amine Nejdi, le voile islamique préserve la femme, celles qui ne le portent pas sont comme les sucettes qui attirent les mouches.


Amine Nejdi, vice-président du RMF de Anouar Kbibech, explique sur le site internet de la Mosquée de Tomblaine-Nancy que le combat armé, le jihad islamique, est une obligation contre ceux qui sont hostiles à l'Islam, et que le voile islamique est une prescription obligatoire édictée par le Prophète Mohamed

A la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Amine Nejdi et Saïd al Kamali répondent aux questions que les Musulmans se posent pour avoir un bon comportement en Islam
"Le mieux pour la femme c'est de ne pas voyager toute seule. Sauf lorsqu'il s'agit d'un cas extrême, d'une urgence, mais si c'est pour visiter une ville ou faire du tourisme, il faut éviter qu'elle parte seule."
[31:54]
"Le Coran nous a montré ce qu'il faut faire dans ce genre de situation, il dit que si jamais une épouse a commis l'adultère et qu'il y a quatre témoins qui ont témoigné, dans ce cas, le juge saura comment donné son jugement."
[01:25:30]
"Si jamais cet homme n'a pas dit vrai, et n'apporte pas la preuve du témoignage de quatre personnes (qu'elle a commis l'adultère) on applique sur lui la sentence qui est de 80 coups de fouet."
[01:27:13]
Devant les fidèles Musulmans de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Amine Nejdi et Saïd Al Kamali, prédicateurs du RMF, légitiment les sentences des lois coraniques de la Charia : interdiction à la femme de voyager seule et coups de fouet pour le mensonge et l'adultère (hard-copy).
Est-ce donc cela "l'Islam compatible avec la République", d'Anouar Kbibech ?

 

Il est inquiétant de constater que Anouar Kbibech souhaite avoir comme principal collaborateur Amine Nejdi au sein du CFCM, comme il l'a déclaré dans une interview pour le média "l'Opinion" :
"- journaliste : qui ferait partie de ce conseil théologique (CFCM) ?
- Anouar Kbibech : Il faut pour cela des personnes qualifiées et compétentes, des savants musulmans français. Par exemple, Tareq Oubrou (recteur de la mosquée de Bordeaux), Ahmed Jaballah (UOIF) ou encore Amine Nejdi du RMF (Rassemblement des Musulmans de France), imam de la Grande mosquée Assâlam de Tomblaine-Nancy"

Le RMF fait la promotion sur son site officiel des prédicateurs fondamentalistes Nader Abou Anas ou du cheikh saoudien Saad Al Brik lors de la 8ème rencontre annuelle des Musulmans de Lorraine à Forbach les 23 et 24 mai 2015 (hard-copy)

Nader Abou Anas, est l'imam de la Mosquée du Bourget et un prédicateur fondamentaliste de l’Islam radical misogyne, il invite les Musulmans à ne pas suivre les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les « Supérieurs », et veut interdire la musique qui est d’après lui, « la voix de Satan ».


Pour Nader Abou Anas, prédicateur du RMF, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Quant à Saad al Brik, il anime une émission sur IQRA TV, la célèbre chaîne saoudienne, où il prononce des sermons et des discours politiques de rejet et de haine de la Civilisation Occidentale, de rejet de la démocratie participative, du pluralisme, des droits de la femme. Tout ce qui n’est pas islamique est exécrable. L’Église est responsable des pires maux de la Terre, en ayant au passage brûlé au piquet Pythagore et Copernic, (si, si, vous avez bien lu !).
Les droits de l’homme, sont pour ce prédicateur, déjà entièrement contenus dans la loi islamique, la Charia.

Le prédicateur saoudien anti-occidental et misogyne Saad Al Brik, participe aux rencontres annuelles organisées par le RMF à Forbach.

Ces prédicateurs invités par le RMF, diffusent-ils un islam "compatible avec la République" ?

Le RMF de Anouar Kbibech mène également des actions militantes. Sur le débat qui a défrayé la chronique concernant une Musulmane qui refusait d'ôter son voile pendant qu'elle travaillait dans la crèche Baby Loup à Chanteloup-les-Vignes, voici ce que reprend le site du RMF :
"Assignée, déclarée, agitée, la laïcité voit son champ s’étendre à ce qu’elle n’est pas, ce qui la vide peu à peu de sa substance et de son intelligence."

Le RMF est clairement contre la loi interdisant le port du voile islamique dans les crèches. Anouar Kbibech est-il réellement le bon candidat pour construire un "Islam des Lumières" en France ?

 

« Cette haute distinction vient saluer le travail de M. Anouar Kbibech (...) au service de l’islam et des musulmans de France. Elle vient également couronner des efforts inlassables pour renforcer les conditions d’un meilleur "vivre ensemble" entre les différentes composantes de la société française, notamment par un engagement sans faille dans le dialogue interreligieux »
Extrait du communiqué officiel de l'Ordre National du Mérite le 27 novembre 2014 qui récompense Anouar Kbibech pour services rendus à la nation française.
Une intronisation officielle de l'Islam radical marocain en France.


Respectivement de gauche à droite : François Fillon, Anouar Kbibech, Mohamed Moussaoui et Dalil Boubakeur, réunis contre l'instrumentalisation de l'Islam en politique en 2012. L'islamisation de la France est en marche

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 11 juillet 2015

27/06/2015

Claude Bartolone inaugure le chantier de la future Grande Mosquée de Montfermeil, diffusant l’idéologie des fondamentalistes de l’Islam sunnite : Jihad offensif, meurtre des apostats, lapidation des homosexuels, humiliation des Chrétiens et des Juifs

Montfermeil, est une ville à forte population immigrée de la banlieue est de Paris (Seine-Saint-Denis). La principale association de la communauté musulmane de la ville, l'Association Cultuelle des Musulmans de Montfermeil (ACMM), est en froid depuis quelques années avec le maire UMP Xavier Lemoine.
En effet, ce dernier veut fermer la Mosquée Masjid As Salam locale, car d'après des expertises, le lieu de Culte serait non conforme aux normes de sécurité. Ayant obtenu gain de cause devant un tribunal, une partie de la Mosquée a été détruite le 10 octobre 2014.


Musulmans écoutant un sermon à la Mosquée Masjid as Salam de Montfermeil

Afin de ne plus subir les attaques du maire contre la Mosquée existante, en janvier 2013 l'ACMM, en partenariat avec l’Association Socioculturelle et Educative de Montfermeil (ASCEM) pilote le projet de construction d'une nouvelle Mosquée.


Xavier Lemoine lutte depuis plusieurs années contre l'Islam radical solidement implanté à Montfermeil. Dans une interview, il explique comment, lors des émeutes de l'automne 2005, les fausses informations propagées par une partie de la Oumma, la communauté islamique de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, avaient embrasé une partie des banlieues françaises.

Que diffusent les prédicateurs de la Mosquée de Montfermeil à leurs fidèles Musulmans, un Message d'Amour de Paix et Tolérance ? Les ouvrages de référence servant à l'apprentissage de l'Islam sont le Coran et les textes des hadiths de l'imam Boukhari.
Les hadiths sont les faits et gestes du Guide Spirituel de tous les Musulmans, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains. Il faut bien comprendre que les hadiths ne sont pas simplement des histoires ou des récits. Les hadiths sont les prescriptions islamiques que tout bon Musulman doit scrupuleusement respecter en tous lieux et à toute époque, pour suivre le bon comportement, le chemin du Prophète, la Sunnah.
Ces hadiths constituent avec le Coran, la base de la juridiction islamique, la charia, et de la jurisprudence Musulmane, le fiqh.
Cette idéologie constitue ce qu'on appelle communément l'Islam radical sunnite.
Les quatre tomes des hadiths de Boukhari (Sahih Boukhari) sont intégralement disponibles en ligne au format PDF, à partir du site internet officiel de la Mosquée de Montfermeil.

Le tome IV du Sahih de Boukhari contient le parfait manuel de guerre du jihadiste, "Le combat pour la cause de Dieu".
Sur près de 200 pages (p80 à p265), toutes les règles de la lutte armée contre les Infidèles y sont décrites (partage du butin, gestion des otages, quand attaquer, quand défendre, qui a-t-on le droit de tuer, règles que doivent respecter les peuples vaincus et soumis à l'Islam...). Toutes ces lois sont établies en fonction du comportement du Prophète Mohamed pendant ses différentes batailles menées pour asseoir son pouvoir.


Les ouvrages de référence de l'Islam fondamental sunnite sont en ligne sur le site de la Mosquée de Montfermeil : le Sahih de Boukhari préche le Jihad islamique, la guerre sainte contre les Infidèles.

Ci-dessous, un rapide aperçu du tome IV du Sahih Boukhari disponible en ligne à partir du site de la Mosquée de Montfermeil :

"Sur le combat mené contre les Juifs
2925 - Abd Allah Ben Umar rapporte que le Messager de Dieu avait dit : "Vous combattrez les Juifs si bien que lorsque un d'eux se cache derrière une pierre, la pierre dira : "Serviteur de Dieu, voici un Juif derrière moi, tue le !"

2926 - D'après Abu Houreyra, le Messager de Dieu a dit : "Ne viendra l'Heure que lorsque vous combattrez les Juifs, que lorsque la pierre derrière laquelle se cache le Juif dira : "Musulman ! Voici un Juif derrière moi, tue le !"

Sahih Boukhari - tome IV - p164

"R 169 - Le fait de tuer le prisonnier ou de tuer un individu après l'avoir d'abord attaché.
3044 - D'après Anas Ben Malik, l'année de la Victoire, le Messager de Dieu entra à la Mecque, casque en tête. Lorsqu'il l'enleva, un homme arriva et lui dit : "Ibn Khatal s'accroche aux voiles de la Ka'ba.
- Tuez-le ! commanda le Prophète."
Sahih Boukhari - tome IV - p234

"2843 - Zayd Ben Khalid : le Messager de Dieu dit : "celui qui équipe un combattant pour la cause de Dieu est considéré comme avoir participé au Combat. Celui qui remplace dans le bien un combattant pour la cause de Dieu est considéré comme avoir participé au Combat"
Sahih Boukhari - tome IV - p118

"2946 - d'après Abu Houreyra, le Messager de Dieu dit : "j'ai reçu l'ordre de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils disent qu'il n'y a de dieu que Dieu. Celui qui dit qu'il n'y a de dieu que Dieu s'est prémuni de moi dans sa personne et ses biens, sauf en cas de droit...Quant à son compte, cela est du ressort de Dieu."
Sahih Boukhari - tome IV - p178

 

La forme de l'Islam sunnite la plus violente enseignée actuellement dans le Monde est le wahhabisme, développée par les saoudiens. Cette doctrine reprend les fondements du Coran et des hadiths de Boukhari, l'Islam rigoriste pratiqué par le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans.
Dans le dogme wahhabite, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison. Seule la charia, la Loi islamique, doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition, un véritable système politique fascisant. Parmi les châtiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propagande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prêches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Lire par exemple le livre du Center for Monitoring the Impact of Peace (CMIP) « La démocratie en danger : l’enseignement scolaire saoudien », pour mieux comprendre l’endoctrinement des enfants au wahhabisme en Arabie Saoudite.
Le 2 juin 2015, le cheikh wahhabite saoudien Adnane Al Khatiri est accueilli à la Mosquée Masjid as Salam de Montfermeil par l'ACMM et l'ASCEM. (hard-copy de la page Facebook de la Mosquée)

Adnane Al Khatiri ne parle pas un mot de français, formé à l'Islam radical wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, il est présenté par les responsables de la Mosquée comme l'élève du célèbre cheikh Abu Bakr Al Jazairi.

Abu Bakr Al Jazairi est un éminent cheikh algérien toujours en activité aujourd'hui, qui a publié un ouvrage célèbre dans le monde islamique, "La Voie du Musulman", appelant à tuer les apostats, les hérétiques, les homosexuels et les Infidèles, et déclare le Jihad offensif, la guerre sainte pour combattre, humilier et soumettre les Chrétiens, les Juifs, les païens aux lois de la charia sur toute la planète, en détruisant la laïcité, les libertés d'expression et tout ce qui n'est pas islamique.


Le cheikh saoudien Adnane Al Khatiri est venu enseigner l'Islam radical sunnite à la Mosquée de Montfermeil le 2 juin 2015 (photo du cheikh en visite à la Mosquée Sainte-Geneviève-des-Bois)


Le cheikh algérien Abu Bakr Al Jazairi, professeur de Adnane Al Khatiri et référence théologique pour les associations islamiques de Montfermeil, prèche la guerre sainte contre les Infidèles dans son livre "La Voie du Musulman"

"La Voie du Musulman" peut être consulté en intégralité sur Internet au format PDF.


Le livre phare de l'Islam wahhabite écrit par le cheikh algérien Abu Bakr Al Jazairi : Jihad offensif pour imposer l'Islam, soumission des Juifs et des Chrétiens, lapider les couples adultères et les homosexuels
,

Voici comment, en préface, Abu Bakr Al Jazairi présente son ouvrage :

"Ce livre englobe ainsi les principes et les détails de la religion musulmane et je l'ai appelé (Minhai-Almoslim) - la Voie du musulman. J'appelle les fidèles à se conformer à ses prescriptions et à les appliquer. En composant ce livre, j'ai tenté, avec l'assistance de Dieu, de suivre la bonne voie."

"La voie du Musulman" - p6

"Nécessité de se préparer au Jihad :

se préparer jihad, c'est se mettre en mesure de le faire, c'est s'équiper de toutes sortes d'armes. L'acquisition de matériel de guerre est une obligation, telle que le jihad lui-même, plutôt elle le prime. Dieu dit : - préparez pour lutter contre eux tout ce que vous pouvez comme armement et chevaux d'attache, pour intimider les ennemis de Dieu et les vôtres" (8 - le Butin - 61)

"il est du devoir de tous les musulmans, formant un seul État ou des États séparés, de se doter de toutes sortes d'armements et de se perfectionner dans l'art militaire, non seulement défensif, mais aussi offensif, pour que le Verbe de Dieu soit le plus haut et pour répandre la justice et la clémence sur terre. L'enrôlement doit être obligatoire à tout jeune homme de 18 ans. Il rejoint l'armée pour une durée de 18 mois, pour s'entrainer aux opérations militaires.
Ensuite, il s'inscrit sur les rôles de l'armée générale pour répondre à tout moment à l'appel du jihad.
S'il se conduit ainsi avec abnégation, il jouira de la récompense du "Ribat", tant que son nom est inscrit sur les rôles de l'armée.
ll est du devoir des musulmans d'édifier toutes sortes d'usines pour fabriquer tout genre d'armes en usage dans le monde ou toute invention nouvelle, même au détriment de la nourriture, de l'habillement et du logement dont on peut se passer. Ainsi le jihad sera accompli dans les conditions les plus satisfaisantes."
"La voie du Musulman" - p371

Voici comment doivent être traités les Chrétiens et les Juifs en terre islamique conquise et soumise à la charia :

"Ils doivent se distinguer par leurs habits ou autres signes distinctifs et ne pas être enterrés dans les cimetières des fidèles. On ne se lève pas pour eux, on ne les salue pas les premiers et on ne leur réserve pas la place d'honneur dans les réunions. le Prophète dit :
- Ne commencez pas par saluer les premiers, les juifs et les chrétiens. Quand vous les côtoyer en chemin, ne leur laissez pas le privilège du passage (Moslim)

Il leur est interdit :

1) D'édifier des temples anti-islamiques ou de les restaurer. Le Prophète dit : On ne doit pas élever d'églises en pays d'Islam ni les restaurer (auteur du Moghni & Néli-Aoutar)

2) De surélever des constructions au-dessus des habitations des croyants. Le Prophète dit : - L'Islam est toujours supérieur et rien ne le dépasse. (Béhaki)

3) De consommer du porc et du vin sous les yeux des musulmans, de boire et de manger ostensiblement en public pendant Ramadan. lls doivent le faire discrètement pour préserver les fidèles de la tentation de les imiter.
"La voie du Musulman" - p376

Voici comment la législation islamique doit juger les couples adultères et les homosexuels :

"si le coupable est Moh-san', c'est-à-dire marié, qu'il soit homme ou femme, il est lapidé à mort. Dieu a prescrit la peine de mort au vieillard et à la vieille qui commettent l'adultère et dit : - lapidez catégoriquement le vieillard et la vieille qui s'adonnent à la fornication. Que se soit un châtiment exemplaire ! Dieu est Tout Puissant et Sage. Le Prophète avait lapidé la femme Ghamidite et Maez, comme il a ordonné la lapidation de deux juifs (un homme et une femme).

Le "hadd" de la sodomie est la lapidation jusqu'à la mort, qu'on soit marié ou non. Le Prophète a dit : - Quiconque que vous trouvez coupable de sodomie, tuez-le aussi bien que celui qui se laisse sodomiser. (Abou Daoud et Tirmidi) Quand à la manière de les tuer, on rapporte que les compagnons du Prophète l'avait fait de différentes façons. les uns les ont tués avec du feu, les autres les ont lapidés jusqu'à la mort. Quant à Ibnou Abbès, il dit : on cherche la plus haute construction d'où on les jette de la terrasse, tête en bas, puis on les achève avec des pierres."
"La voie du Musulman" - p539


"La Voie du Musulman", livre d'incitation à la haine contre les Chrétiens, les Juifs, les homosexuels, les adultères, est en vente dans la plupart des grandes enseignes (FNAC, Carrefour, Amazon, etc..), malgré les alertes lancées par le Figaro, ainsi que par le président de l'observatoire de l'islamisation Joachim Véliocas sur la chaîne d'informations TV Libertés entre autres (vidéo à [03:05]),

L'ACMM et l'ASCME comptent bien élargir la diffusion de l'Islam radical sunnite à Montfermeil, en ayant acquis en mars 2013, un terrain grâce aux dons des fidèles pour 600 000 euros, sur lequel seront construits une Mosquée et un centre culturel de 2000 m².
Le futur centre se composera :

- d’un sous-sol pouvant accueillir 62 places de stationnement
- d’un rez-de-chaussée avec une salle de prière de 410 m² d’une capacité de 1080 hommes
- d’un premier étage avec une salle de prière pour les femmes d’une capacité de 320 femmes

- d’une bibliothèque

- de salles de classe et de conférences Le coût total du projet est estimé à 3 600 000 euros


La maquette du projet de la future Grande Mosquée de Montfermeil, comprenant un centre culturel islamique et une école coranique, représentera une nouvelle base de l'enseignement de l'Islam radical sunnite

Le 19 juin 2015, c'est la consécration, le projet est mis en chantier lors d'une cérémonie où sont conviés les consuls de Tunisie, du Maroc, de l'Algérie, du Mali, du Sénégal, de Turquie, les ambassadeurs des Emirats Arabe Unis et d’Arabie Saoudite. (hard-copy)

Le socialiste Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale, participe à la cérémonie de pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Montfermeil le 19 juin 2015

Il est très inquiétant de constater l'ingérence de personnalités politiques provenant de pays étrangers diffusant un Islam radical ultra-violent, dans un lieu de culte islamique en France.

"La liberté de conscience est une notion tout à fait absente de l’Islam. Bien plus, les peines les plus sévères (mort) peuvent toujours être appliquées à l’encontre des musulmans qui quittent l’Islam. A défaut de mort physique c’est au minimum une mort sociale avec rejet immédiat de et par la communauté du fauteur et de sa famille proche. Cela se constate également chez nous."
Le maire UMP Xavier Lemoine, fervent combattant de l'Islam radical, a tenté de fermer la Mosquée radicale Majid es Salam pour raison de sécurité, il n'a pu empêcher pour le moment, la mise en place par les associations ACMM et ASCEM d'un nouveau projet de construction d'une Mosquée pharaonique liée à la diffusion de l'Islam radical sunnite.

« L’islam mérite toute sa place dans notre pays » car il est « devenu, au fil des décennies, partie intégrante de la mosaïque culturelle qui compose la France. Oui, l’islam fait partie de notre identité »
À Montfermeil, Claude Bartolone contribue à l'implantation de l'Islam radical sunnite intolérant, favorisant sur le long terme le communautarisme et la séparation entre Musulmans et non-Musulmans, et la destruction de l'identité culturelle et cultuelle de la civilisation européenne.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 27 juin 2015

19/04/2015

La littérature islamique antisémite, antichrétienne, misogyne et pro-jihadiste de Daesh (État Islamique) base de l’enseignement de l’Islam à la Grande Mosquée Essalam de Montélimar

Montélimar est une commune d'environ 35 000 habitants située dans le département de la Drôme en région Rhône-Alpes entre Valence et Avignon.

Pour combler le manque de lieux de culte face aux revendications de la communauté musulmane florissante de Montélimar, un processus d'islamisation de la ville a été lancé, avec la complicité du maire UDI Franck Reynier. En effet, plusieurs projets ont vu le jour en quelques années pour satisfaire les associations islamiques locales.

Le plus récent est le projet de la Mosquée gérée par l’association franco-turque de Montélimar : 900 m² d’emprise au sol, 10 mètres de haut, le tout sur un terrain d’une superficie de 8 145 m² et avec une capacité d’accueil de 1 200 personnes, c’est l’un des grands centres cultuels et culturels turcs de la région Rhône-Alpes, le plus grand de la Drôme. Le coût de construction de l'édifice est estimé à un million d'euros. Ce nouveau lieu de Culte islamique de Montélimar a été inauguré le 18 mai 2013.


La Grande Mosquée franco-turque de Montélimar. Les associations islamiques turques construisent des Mosquées dans toute la France, mais il est interdit de construire des Églises en Turquie.

Rappelons qu'en Turquie, l'Église catholique n'est toujours pas reconnue.

Autre projet, en septembre 2008, Franck Reynier a proposé de mettre à disposition de la principale association islamique de la ville, l'Association Cultuelle Musulmane de Montélimar, un terrain d'une valeur de 120 000 euros pour un loyer symbolique d'un euro par an pendant 99 ans, afin d'y construire une Mosquée dans le quartier populaire de Pracomtal.
Un véritable cadeau, une aide déguisée attribuée à l'association islamique au mépris de la loi de 1905 de séparation du Culte et de l'État. Quelle entreprise ou institution autre qu'islamique pourrait bénéficier d'un tel avantage, et s'installer gratuitement sur un terrain au prix d'un euro par an ?
Face au FN et à la FNLP qui ont menacé de porter plainte contre cette disposition, la municipalité a changé d'avis, et le terrain avec un bâtiment (ancien boulodrome qui sera détruit) est mis en vente au prix de 190 000 euros.
Le projet a pris forme en quelques années : le lieu de Culte qui dispose d’une salle de prière pour hommes de 680 m², d’une mezzanine de 250 m2 pour femmes, d’un appartement pour l’imam ainsi que de trois salles de classe coranique, est aujourd'hui pleinement fonctionnel.


La Grande Mosquée Essalam de Montélimar

Pour aider les Musulmans à parfaire leur connaissance de l'Islam et à trouver leur voie, les responsables de la Mosquée Essalam de Montélimar ont mis sur la page d'accueil du site une bibliothèque numérique permettant de lire gratuitement en ligne, l'intégralité des ouvrages de référence de l'Islam au format PDF (hard-copy 1) (hard-copy 2).

En plus du Coran, on trouve les principaux recueils de la Sunnah du Prophète Mohamed, des compilations de hadiths authentiques. Les hadiths ne sont pas que de simples textes : ils constituent avec le Coran le corpus de base qui sert aux savants Musulmans pour constituer un système totalitaire social, juridique, économique, et législatif complet : la Charia

Parmi ces compilations de hadiths, la plus célèbre est "Riyad as Salihin", "les Jardins des vertueux" de l'imam AN-Nawawi écrit au XIII siècle.

Cliquer dans le menu à gauche sur "bibliothèque", ensuite sélectionnez dans la liste de livres proposée : "Riyad as salihin", pour accéder au livre au format PDF. Vous pouvez également vous procurer l'ouvrage à la FNAC ou sur Amazon :


Couverture de "Riyad-as-Salihin", les Jardins des vertueux, ou comment apprendre à devenir un parfait Musulman

Quelques courts extraits de l'ouvrage :

"1820. Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: L'heure ne se lèvera pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs, au point que le Juif se cachera derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront alors: «O Musulman! Voici derrière moi un Juif, viens le tuer», sauf un arbre épineux de Jérusalem nommé «gharqad». C'est en effet un arbre appartenant aux Juifs». (ura)"

Le droit du mari sur sa femme : 284. Selon Talq Ibn 'Ali (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Quand l'homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain». (Rapporté par Attirmidhi et Annasâ'i)

285. Selon Abou Hourayra (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Si je devais ordonner à quelqu'un de se prosterner devant son semblable, j'ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari». (Rapporté par Attirmidhi)

286. Selon Oummou Salma (das), le Messager de Dieu (bsdl) a dit: «Toute femme qui meurt jouissant de la satisfaction de son mari entre au Paradis.» (Rapporté par Attirmidhi)

288. Selon Ousâma Ibn Zeyd (das), le Prophète (bsdl) a dit: «Je n'ai pas laissé après moi de tentation plus néfaste pour les hommes que les femmes».

L'interdiction pour la femme de voyager toute seule :

"990. Ibn "Abbàs (das) rapporte qu'il a entendu le Prophète (bsdl) dire: «Surtout qu'un homme ne reste pas en tête à tête avec une femme sauf si elle est accompagnée d'un parent n'ayant pas le droit de l'épouser. De même que la femme n'a pas le droit de voyager sans être accompagnée de ce parent». Quelqu'un dit: «O Messager de Dieu! Ma femme est sortie en pèlerinage et je viens d'être enrôlé pour telle campagne militaire».

Le mérite de la guerre sainte :

"1314. Jàber (das) rapporte que quelqu'un a demandé une fois au Messager de Dieu (bsdl): «Où serai-je? Ô Messager de Dieu! si je suis tué au service de Dieu». Il dit: «Au Paradis». Il jeta aussitôt les quelques dattes qu'il avait dans la main et se lança dans la mêlée jusqu'à ce qu'il fût tué». (Rapporté par Moslem)"

Toujours en consultation sur la bibliothèque numérique proposée par la Mosquée Essalam de Montélimar, le "sahih Mouslim", véritable manuel de guerre du parfait Musulman, un condensé de propagande antisémite, antichrétienne et misogyne, préchant le Jihad, la Guerre Sainte contre les Mécréants et la mise en place du Califat, une société islamique sous la Charia, incompatible avec les valeurs occidentales.
Cet ouvrage sert de référence aux armées de Daesh (État Islamique) pour justifier les combats contre les Infidèles, les Chrétiens et les Juifs afin d'imposer le califat, comme on peut le constater dans leur journal de propagande numérique n°1 et 2 "Dar-Al-Islam", truffé de références au "Sahih Mouslim" (numéro 1 et numéro 2 en intégralité sur ces liens).


Couverture du "Sahih Mouslim" livre de référence pour les combattants de Daesh en Syrie, en Irak et en Afrique, et pour les responsables de la Mosquée Essalam de Montélimar

Extrait du sommaire du "Sahih Mouslim", avec les règles d'application de la Charia dans un État islamique

"Qu'Allah maudisse la France", couverture du numéro 2 du journal de propagande de Daesh "Dar-al-Islam", avec pour référence le "Sahih Mouslim"

Daesh justifie ses conquêtes territoriales pour imposer le Califat islamique par un hadith du "sahih Muslim" :
"Indication : L’annonce du Prophète (paix et bénédictions sur lui) que le royaume de sa communauté s‘étendra sur la terre entière.
La preuve : D’après Thawbân (Qu’Allâh soit satisfait de lui) le Prophète (paix et bénédictions sur lui) a dit : Certes Allâh m’a montré la terre, j’ai vu l’orient l‘occident, ma communauté aura le royaume de ce qui m’a été montré.
[Rapporté par Mouslim n°2889]."
journal de propagande n°1 de Daesh "Dar-al-Islam", p11

Quelques extraits de l'ouvrage du "Sahih Mouslim", intégralement disponible en ligne à partir de la bibliothèque du site de la Mosquée Essalam de Montélimar, et également sur ce lien :

peines légales .
Peine appliquée au voleur et valeur du vol
"3189. 'Aïcha (que Dieu l'agrée) a dit : "L'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) ordonnait de couper la main du voleur quand il s'agit de la valeur d'un quart de dinar ou davantage".
p180

Peine criminelle appliquée à l'adultère
"3201. La lapidation, dans le Livre de Dieu, est de droit contre quiconque, homme ou femme, commet l'adultère alors qu'il est marié, quand la preuve est faite par le témoignage, par la grossesse ou l'aveu."
p181

Peine criminelle appliquée au buveur du vin
"3218. D'après Anas Ibn Mâlik (que Dieu l'agrée), comme on amena au Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) un homme ayant bu du vin, celui-là le fustigea, environ quarante fois, avec deux branches de palmier."
p182

JIHAD

Permission d'attaquer à l'improviste les polythéistes antérieurement appelés à l'Islam
"3260.'Abdoullâh Ibn 'Omar (que Dieu agrée le père et le fils) a dit : "D'après Nâfi`, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) fit une expédition contre les Banû Al-Mustaliq et les surprit au moment où ils abreuvaient leurs troupeaux; il tua un certain nombre de combattants et emmena quelques captifs; ce fut ce jour-là que le Prophète captiva Juwayriya. C'est 'Abdoullâh Ibn 'Omar qui faisait partie de cette expédition, qui m'a transmis ce hadîth".
p186

Tuer les femmes et les enfants la nuit, sans le faire exprès
"3281. As-Sa`b Ibn Jaththâma (que Dieu agrée le père et le fils) a dit : Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui), interrogé au sujet des femmes et des enfants des polythéistes qui sont tués (involontairement) dans une attaque nocturne (menée par les musulmans), dit : "Ils font partie d'eux" (c.-à-d., vous n'avez pas de tort de les avoir tuer involontairement)."
p187

"Les butins sont licites à la communauté musulmane" [...] "Celui qui tue (un ennemi) à droit à ses dépouilles"
p187-188

Expulsion des juifs du Hedjaz
"Nous nous mîmes en route avec le Prophète et quand nous arrivâmes chez les juifs, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) les interpella en ces termes : "Ô troupe de juifs! Embrassez l'Islam et vous trouverez le salut". [...] Sachez que la terre n'appartient qu'à Dieu et à Son envoyé et que je veux vous expulser du territoire que vous occupez. Que celui de vous qui possède quelque bien le vende. Sinon sachez bien que la terre n'appartient qu'à Dieu et à Son envoyé".
p191

D'après 'Aïcha (raa), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dit, lors de sa maladie à la suite de laquelle il succomba : "Que Dieu maudisse les juifs et les chrétiens qui ont pris les tombes de leurs Prophètes pour oratoires". 'Aïcha poursuivit : "Sans cela, on aurait fait bâtir la tombe (du Prophète) sur une place éminente, mais il craignait qu'on la prenne pour oratoire" p59

"D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Que Dieu combatte les juifs qui ont pris pour oratoires les tombes de leurs Prophètes." p60




Églises profanées et détruites par Daesh en Syrie et en Irak au nom du Coran et de la sunnah tel que le veut le Prophète Mohamed dans le "sahih Mouslim"

"822. D'après 'Aïcha (raa), Oum Habîba et Oum Salama racontaient à l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) qu'elles avaient vu, en Abyssinie, une église dans laquelle il y avait des représentations figurées.
L'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) leur dit : "Chez ces gens-là, quand un homme vertueux meurt, ils bâtissent sur sa tombe un oratoire où ils dessinent de telles représentations. Ces gens-là seront les pires des créatures aux yeux de Dieu le Jour de la Résurrection".
p59

"3943. D'après 'Abdoullâh Ibn Mas'oûd (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Au Jour de la Résurrection, les gens qui éprouveront de la part de Dieu les plus terribles châtiments seront les peintres (plutôt, fabricants de figures : peintres, sculpteurs, dessinateurs et autres)".
p227

"220. D'après Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Je jure par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir, il s'en faut de bien peu que le fils de Marie (que la paix soit sur lui) descende pour vous juger équitablement. Il brisera le crucifix, tuera les porcs, fera disparaître la capitation."
p22

"les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! Comment s'écartent-ils (de la vérité)?"
Le Coran 9:30

"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies."
Le Coran 9:29

En mars 2013, les habitants du village chrétien d’Al-Duvair en Syrie sont entièrement massacrés, dont femmes et enfants, par les rebelles syriens de l’Armée Syrienne Libre (ASL) ayant prêtés allégeance à Al-Qaïda, et suivant les préceptes de l'Islam.

Pendant les festivités de Pâques le 2 avril 2015, les islamistes massacrent 148 Chrétiens à l'Université de Garissa au Kénya


Daesh se réfère au Sahih Mouslim (hadith 3261) pour déterminer le statut des Chrétiens en terre d'Islam. Il concerne les Chrétiens adultes mâles non-esclave, en bonne santé et financièrement solvables.
Les Chrétiens ont le choix entre trois possibilités :
1) se convertir à l'Islam
2) rester Chrétiens, mais ils doivent alors s'acquitter d'une taxe, un impôt, la Jizyah :
    4 dinars pour ceux qui possèdent de l'or
    40 dirhams pour ceux qui possèdent de l'argent
    (1 dinar -> 4,25g d'or 21 carats : 1 dirham -> 2g d'argent)
3) la décapitation ou la crucifixion

Toutes les Églises sont détruites.

Le Patriarche Kirill de Moscou et de toutes la Russie en revenant de sa visite en Syrie écrivait dans une lettre adressée au président Barack Obama :
"La ville de Mossoul comptait 45 églises. Il n'en reste plus une seule, les lieux de culte ont été détruits. 400 églises ont été détruites en Syrie.
[...] Le Christianisme est la religion la plus persécutée.
La même chose se produit au Nigéria, au Pakistan et en Afrique du Nord. Dans plusieurs pays en Europe aussi, les gens n'ont plus le droit de montrer leur Croix au travail, au nom de la tolérance, ils n'ont plus le droit d'utiliser le mot "Noël", ou "Pâques", qui deviennent les vacances d'hiver et de printemps."

Plusieurs reportages dans l'état islamique font mention de massacres de Chrétiens et de populations non-musulmanes. Les documentaires réalisés par les journalistes Ian Birrell et Medyan Dairieh sont assez édifiants.

Ces ouvrages justifiant ces massacres incitent au repliement, au commmunautarisme, au rejet de l'Autre, de tout ce qui n'est pas islamique, et à la séparation entre les Musulmans et les Mécréants. Question inquiétante : ces livres sont-ils également utilisés comme base des cours dispensés aux enfants de l'école coranique de la Mosquée de Montélimar ?

On peut suivre l'orientation idéologique du lieu de Culte de Montélimar, en écoutant les précheurs comme l'imam Abdallah, un prédicateur de l'islam politique antisioniste qui dispense sa "Bonne Parole" dans plusieurs Mosquées de France, venu donner un sermon à la Mosquée Essalam de Montélimar, un court extrait :

"Il faut qu'on aille chercher nos droits. C'est notre rôle en tant que Musulman et en tant que citoyen. On doit chercher nos droits, on doit aller pour réclamer nos droits et les prendre. Heureusement que nous sommes dans un pays de droit, et on doit réclamer ces droits, avoir nos mosquées, pratiquer sa religion, être enterré selon les règles de l'Islam, ça c'est des choses importantes, et c'est les Musulmans qui doivent le faire. Les autres ne vont pas venir à nous : "Tenez, on va vous donner ça". Si nous ne représentons pas une force dans ce pays, on sera toujours traité d'une mauvaise manière."
[31:15]
conférence de l'imam Abdallah à la Mosquée de Montélimar "vivre sa foi en France" en février 2015

D'après l'imam Abdallah, les Musulmans vivraient en France en milieu hostile, ils sont "traités de mauvaise manière" parce qu'ils ne veulent pas faire de concession, et pratiquer l'Islam comme s'ils étaient dans un pays musulman.

Aperçu de l'idéologie véhiculée par l'imam Abdallah à ses Fidèles :

"En interdisant la manifestation pour Gaza à Paris le lobby sioniste vient de rendre le plus grand service à la lutte pro-palestinienne ! Ils viennent de prouver, à tous les français et au monde, qu'ils sont l'ennemis de la démocratie, les pro de la justice à plusieurs vitesses, les oppresseurs de la liberté d'expression."
[...]
"Gaza est Auschwitz en plus grand, les bombes de phosphores ont remplacées les chambres à gaz.
Le nazisme et le sionisme : deux idéologies mais même arrogance, même barbarie, des outils plus modernes mais aussi mortels.
Ce qu'a fait Hitler aux juifs est une énorme injustice.
Ce que font les sionistes aux palestiniens est une énorme injustice."


Sur son site internet officiel, l'imam antisioniste Abdallah, prédicateur à la Mosquée Essalam de Montélimar, compare Gaza à Auschwitz, un camp de concentration, le nazisme et le sionisme seraient deux idéologies identiques, destructrices et barbares.
(hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3) (hard-copy 4)

Pour l'imam Abdallah, le programme d'extermination mis en place par Hitler et Heydrich pendant la deuxième guerre mondiale afin d'exterminer la population Juive de la planète, plus de six millions de femmes, enfants, vieillards liquidés, assassinés et jetés dans les chambres à gaz à l'échelle industrielle en mois de cinq ans, est mis sur le même plan que la riposte israélienne face aux tirs de roquettes du Hamas à l'été 2014.
Il faut rappeler que depuis la création de l'état d'Israël en 1948 jusqu'à aujourd'hui, la population de la bande de Gaza a été multipliée par six en passant de 250 000 à 1 500 000 habitants. S'il y a eu génocide à Gaza, il est plutôt raté ! L'imam Abdallah développe une véritable propagande d'incitation à la haine du sionisme et d'Israël, considéré comme un état nazi.

Montélimar réunissait par ailleurs le 20 décembre 2014 un colloque des imams de la région de Montélimar donné entièrement en langue arabe. Cela va-t-il dans le sens de l'intégration de la communauté musulmane dans la société française ?

"Je souhaite que ce projet de lieu de culte musulman se réalise. Il n'est pas normal que la communauté musulmane pratique dans les conditions actuelles. La communauté a choisi un terrain qui lui convient à Pracomtal. Je viens de demander aux services municipaux de signer avec ses représentants un bail emphytéotique (d'une durée de 99 ans) pour 1 euro symbolique.
Au lieu d'acheter le terrain à la Ville, la communauté musulmane pourra en disposer pour un euro. Je pense que l'on aura à délibérer sur ce sujet lors du conseil municipal du 29 septembre 2008".

Le maire UDI Franck Reynier livre progressivement la ville de Montélimar aux islamistes qui diffusent une propagande antisémite, antichrétienne et jihadiste


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 19 avril 2015