Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2015

Les responsables de la Grande Mosquée de Versailles reçoivent le grand érudit antisémite Musulman Muhammad Al Nabulsi qui enseigne que : « l´homosexualité est porteuse de la peine de mort », « les Musulmans vaincront les Juifs »

Versailles, ville du département des Yvelines au sud-ouest de la banlieue parisienne, dispose depuis quelques années pour la communauté musulmane grandissante sur la commune, d'une Mosquée, avec salle de prière et école coranique, gérée par l'Association des Musulmans de Versailles (AMV) et son président Mohamed Ould Kherroubi.

Face à l'afflux toujours croissant de Fidèles Musulmans, des travaux de rénovation et d'agrandissement du lieu de culte ont été programmés de juillet 2012 à la fin de l'année 2013, comprenant l'achat d'une parcelle de terrain à la SNCF. Le député-maire de Versailles François de Mazières, et le préfet Erard Corbin de Mangoux font partie des invités représentant l'État français, venus inaugurer la fin des travaux de la Mosquée le 15 avril 2014.


Le projet d'extension de la Mosquée de Versailles, aujourd'hui terminé

Quelle orientation idéologique est adoptée par l'association islamique de Versailles ? Un Islam compatible, ouvert et tolérant avec les sociétés occidentales ?

Le 25 mai 2015, les responsables de la Grande Mosquée de Versailles ont le privilège de recevoir le très érudit théologien musulman syrien Muhammad Rateb Al-Nabulsi, maître de conférences à la faculté d’Education de l’Université de Damas de 1969 à 1999, professeur de jurisprudence islamique dans les mosquées de Damas, conférencier représentant l'État syrien dans diverses organisations islamiques internationales, et auteur de nombreux livres à succès sur l'Islam, autant dire une figure importante du monde musulman, excusez du peu.

Le grand érudit musulman syrien Muhammad Rateb Al-Nabulsi, invité par les responsables de la Mosquée de Versailles le 25 mai 2015 (hard-copy)

Muhammad Rateb Al-Nabulsi maintient un site internet officiel en arabe, anglais, français, espagnol et mandarin, une véritable encyclopédie des sciences islamiques permettant aux Musulmans du monde entier de parfaire leurs connaissances de l'Islam et des lois de la charia. Nabulsi répond sur son site aux questions envoyées par les Fidèles (hard-copy).

Il est préoccupant de constater qu'un des plus grand "savant" de la charia et du droit islamique soit invité par l'AMV pour éduquer les Musulmans de Versailles, alors qu'il faut préciser que cette doctrine a été déclarée incompatible avec les fondements des démocraties occidentales par un arrêté du 31 juillet 2001 de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH), confirmé le 13 février 2003.

Pour se faire une idée de l'idéologie du docteur Muhammad Rateb Al-Nabulsi, un bref apercu de l'enseignement de la jurisprudence islamique sur le statut des femmes, que l'on peut lire intégralement sur son site internet, quelques extraits ci-dessous (hard-copy) :

"Lorsqu'Allah préconise dans Un Verset une règle sociale, que personne n'aille penser qu'il s'agit d'un point secondaire, puisqu'Allah dit: "Restez dans vos foyers" Coran 33 Al Ahzāb (LES COALISES): 33 La femme, qui garde son foyer, préserve un système social qui organise la vie et rend heureux hommes et femmes à la fois et dans les deux vies. La femme qui sort de chez elle, et fréquente les hommes, commet un grand préjudice, car ceux-ci, par intuition, vont tomber sous son charme."

"Il n'est guère nécessaire de vous mettre en garde, car vous ne l'ignorez pas, une femme parée qui travaille dehors et que les hommes rencontrent chaque jour et à chaque instant (sachant que les hommes sont de différents types) s'expose à des ennuis: certains hommes sont comme les loups, d'autres comme les renards, d'autres sont attirés par ce qu'ils ne possèdent pas;
il est normal pour eux de chercher à lui plaire, et elle de son côté va se sentir précieuse, et prendre conscience de sa beauté, par conséquent elle va traiter son mari de haut, gâter ses rapports avec lui, corrompre les relations existantes entre les hommes qu’elle rencontre et leurs épouses, occuper une place vacante que mérite davantage quelqu'un de célibataire qui se serait marié s'il avait trouvé un emploi."

"(et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islam (Jāhiliyah)) Coran 33 Al Ahzāb (LES COALISES): 33
Pourquoi Allah a-t-Il associé cet ordre à cette interdiction ? En principe, la femme est tenue de garder sa demeure. Le Prophète Mohammad ayant adressé la question à Sa fille Fatima:
((Chère fillette, qu'est-ce-que la femme a de mieux à faire?)) Et elle de répondre: « Éviter de regarder et de se montrer ». ((La Salat de la femme dans sa chambre est meilleure à celle qui est accomplie chez elle, et sa salât dans son dortoir est meilleure à celle qui est accomplie dans sa chambre)) Sunan Abû Dawood d’après Abdullah
L'habitat comprend toutes les pièces avec la cour et le préau, alors que le coin consacré à la femme se limite à une seule pièce. Sa salât dans sa chambre est préférable à celle qu'elle accomplit chez elle, au cas où il y aurait deux pièces, une pièce intérieure et la deuxième donnant sur la cour, il est préférable pour elle de se retirer dans la pièce arrière car la femme est un ensemble de charmes, y compris sa voix, ses gestes, et sa démarche."

"La femme non musulmane se pare pour plaire aux hommes qui ne lui sont non seulement d'aucun lien de parenté, mais n’ont aucun droit de voir ses charmes, ce qui provoque la discorde des époux, ou rend la relation des jeunes gens avec Allah troublée, ou alors pourrit les rapports sociaux."

Le Djilbab doit couvrir tout le corps de la femme de la tête aux pieds, il lui est autorisé de découvrir un seul œil

(Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles.)

Coran 33 Al Ahzāb (LES COALISES) 59.
Existe-t-il aujourd’hui une femme qui ne laisse pas paraître son visage à tout le monde? A savoir que personne n'ose adresser la parole dans la rue, à une femme portant un voile quel que soit le degré de sa débauche, ni la provoquer, ni la décrire, ni la blesser, car elle est protégée par son voile.
Si elle fait apparaître son visage qui est à l'origine de son attrait, cela va inciter les hommes à articuler des commentaires particuliers, s'ils s'en retiennent, ils vont alors cacher dans leur for intérieur ce qui n'est point bénéfique, par contre s'ils fixent la femme et trouvent sa physionomie affreuse, ils vont prononcer des termes qui rendront la femme complexe, c'est pour cette raison, qu'Allah Exalté Soit-Il dit:

(Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.)"

"Une femme qui sort de chez elle aromatisée, est pareille à celle qui commet la fornication, j'ai entendu Le Prophète dire: "Allah n'accepte La Salât de la part d'une femme parfumée qui se dirige à la Mosquée, jusqu'à ce qu'elle rentre et se lave"

D'après Muhammad Rateb Al-Nabulsi, une femme musulmane doit porter le Djilbab, un voile qui couvre intégralement le corps de la femme. Elle doit éviter de sortir de la maison, ne pas se faire belle et se parfumer, car c'est "comme si elle commettait la fornication", elle doit se contenter de rester dans son foyer afin de se préserver et de se "protéger" des vices et turpitudes venant du monde occidental. Elle devient ainsi propriété intégrante de son mari.

Musulmanes militant à Oran en Algérie le 7 mars 2015, en haïk, voile traditionnel du Maghreb, afin de préserver les moeurs islamiques et la pudeur de la femme : le visage, les parties du corps féminin (cheveux, taille, hanches, cou, nuque, jambes, décolleté) ne doivent pas être dévoilés aux hommes, car incitant à la "fornication".

Muhammad Rateb Al-Nabulsi défend également les combattants du Jihad islamique, la guerre sainte contre les Infidèles, qui est d'après lui une nécessité afin d'éviter que les Musulmans ne tombent dans "leur volonté, leur culture, et leurs vices". Une société non-musulmane conduit nécessairement à la décadence, et doit être combattue par la force armée. Ci-dessous, extrait d'un article toujours tiré du site internet de Al-Nabulsi sur la guerre sainte (hard-copy) :

"L'imposition du Jihad aux musulmans et ses objectifs:
Quand le musulman choisit la paix à leur manière, telle de la soumission, d'humiliation, et de mise en œuvre des détails les plus précis, s'il se met en silence, ils le violeront plus tard, et s'il parle, ils le tueront, ils prennent tout de nous sans rien donner, cela est le concept de paix chez eux, et l'alternative est le Jihad dans le sentier d'Allah, c'est ce qui est indiqué dans le deuxième verset:

((Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer l’ennemi d’Allah et le vôtre)) [Sourate: Al-Anfâl: Le Butin:60]
Ce qui exige que le combat est un devoir, c'est la lutte éternelle entre le vrai et le mal entre le bien et le mal, donc: il faut que nous nous préparons pour nos ennemis les armes disponibles, et si nous ne faisons pas cela nous serons au fond du fond, nous verrons nos femmes violées, nos terres occupées, notre génération humiliée, et nos argents pillés, ils nous imposent leur volonté et leur culture et leurs vices, c'est pourquoi la suppression de la préparation de ce que nous avons de force de la religion, est la cause de la faiblesse des musulmans."


Combattants du Jihad islamique à Gaza, l'armée du Prophète Mohamed, la guerre sainte contre les Infidèles est une nécessité d'après Muhammad Rateb Al-Nabulsi pour préserver les Musulmans de "l'humiliation et de la soumission" imposées par les mécréants.

 

Le 28 avril 2011, sur Al Aqsa TV, la chaîne de télévision de l'organisation terroriste du Hamas, Muhammad Rateb Al Nabulsi déclare devant des centaines de milliers de téléspectateurs que :




"L´homosexualité implique un endroit répugnant, et ne génère pas de descendance. L´homosexualité mène à la destruction de l´homosexuel. C´est pourquoi, mes frères, l´homosexualité est porteuse de la peine de mort."

Muhammad Rateb Al Nabulsi développe à l'échelle internationale sa haine des Juifs, tirée des sourates du Coran. Un extrait d'un de ses articles, ci-dessous (hard-copy1) (hard-copy2):

"Il est connu qu’aujourd’hui, les médias de la planète sont aux mains d’Israël, ainsi que la plus grande partie des finances, des institutions bancaires, de l’économie mondiale et de la majorité des grandes universités."

"Le Noble Coran et la Tradition annoncent avec certitude dans des textes sans équivoque que les musulmans vaincront les juifs. Dieu Tout Puissant a dit:

« … Et la prédiction fut accomplie. (5) Ensuite Nous vous donnâmes la revanche sur eux, et Nous vous renforçâmes en biens et en enfants, et Nous fîmes de vous un peuple plus nombreux. (6) Si vous faites le bien, vous le faites à vous-même ; et si vous faites le mal, vous le faites à vous-même également. Lorsque vint la dernière (prédiction)..."

"Selon le Noble Coran et la Tradition, des textes sans équivoque annoncent que les musulmans vaincront les juifs, si Dieu le veut ; et nous prions Dieu Tout Puissant de nous permettre d’être les témoins oculaires de ce fait avant notre mort. Si Dieu veut, les juifs se regrouperont sur cette Terre Sainte pour qu’elle soit le lieu de leur perte définitive, parce qu’ils ont dépassé toutes les limites en matière d’agressions, en affichant une arrogance et un mépris démesurés des valeurs humaines."

Pensez-vous que cet enseignement théologique de la jurisprudence islamique est adapté à nos sociétés occidentales ? Tout aussi problématique, est-il dispensé aux jeunes Musulmans de l'école coranique de la Mosquée de Versailles ?

 

Il est également inquiétant de constater les liens étroits entre l'AMV et l'organisation politique des Frères Musulmans.


Les dirigeants de la Mosquée de Versailles soutiennent en effet sur la page officielle de la Mosquée l'ex-président égyptien déchu Mohamed Morsi
, membre de la confrérie des Frères Musulmans. Sa condamnation serait injuste, et l'association islamique accuse la France de complicité avec les nouvelles instances égyptiennes, en vendant des avions Rafale au dirigeant Al-Sissi (hard-copy).
Les responsables de la Mosquée ont apparemment choisi leur camp.

Les responsables de l'AMV invitent également des prédicateurs de l'Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), institut de l'UOIF, qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école coranique enseignant le droit islamique, la jurisprudence du droit (fiqh), des fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la constitution de la République.
L’UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia.
Son président Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. »

La Mosquée a par exemple reçu le cheikh Larabi Becheri, directeur des études de l'IESH de Château-Chinon, ce prédicateur a par exemple participé au Rassemblement Annuel des Musulmans de France au Bourget (RAMF) organisé par l'UOIF en compagnie de prédicateurs fondamentalistes antisémites, antisionistes et antioccidentaux comme Hani Ramadan, Abdellah Benmansour, Safwat Hijazi, Hassan Iquioussen, entre autres du 2 au 5 avril 2010. (aperçu des prédications de ces "théologiens", sur ce lien)


Le cheikh El Arabi Becheri reçu à la Mosquée de Versailles le 22 juin 2014
. Il est le directeur des Études à l'IESH de Château-Chinon, officine de l'organisation politique antisioniste des Frères Musulmans en France.

 

Valérie Pécresse, ministre du budget sous Nicolas Sarkozy et candidate aux élections régionales de 2015 sur l'Ile-de-France, proche des milieux radicaux d'extrême-droite islamique comme l'UAM 93, est également en relation avec l'Association des Musulmans de Versailles, elle fut invitée à la Mosquée pour une réunion de travail en mai 2014.

 


"Il faudra du temps pour aménager des Mosquées en nombre suffisant, il faudra des financements importants, il faudra tenir compte des règles de la construction et de l'urbanisme, il faudra aussi faire en sorte que ces lieux de prière s'inscrivent dans nos traditions architecturales, notre Histoire, et nos paysages urbains."

[13:53]
Discours lors de l'inauguration de la Mosquée de Versailles par le préfet des Yvelines Erard Corbin de Mangoux (photo du bas), accompagné du député-maire (LR) François de Mazières (photo au-dessus), le 15 avril 2014.

Les élites politiques locales contribuent à l'enracinement dans la communauté musulmane de l'idéologie des Frères Musulmans en permettant la venue de prédicateurs antisionistes et antisémites au coeur de la commune de Versailles.


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 25 octobre 2015

11/07/2015

Anouar Kbibech, nouveau président du CFCM, diffuse avec le Rassemblement des Musulmans de France, l’islam rigoriste des prédicateurs marocains : voile islamique obligatoire, coups de fouet, meurtre des apostats, combattre et égorger les Infidèles

L'islam en France est majoritairement sous le contrôle de puissances étrangères (essentiellement le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Turquie, l'Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweït), qui décident en partie quels sont les imams et prédicateurs habilités à enseigner dans les Mosquées de France.
Une de ces organisations islamiques les plus connues est le Rassemblement des Musulmans de France (RMF) sous l'influence du Maroc. Son président, le marocain Anouar Kbibech, a été élu le 30 juin 2015 président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), il devient ainsi un des principaux interlocuteurs face au gouvernement Valls sur les questions de l'Islam en France.

Il est inquiétant de confier une telle responsabilité à un prédicateur soumis à l'influence d'une puissance étrangère, le Maroc, pays dont la pratique religieuse islamique est reconnue pour ne pas être particulièrement tolérante envers les Chrétiens, les femmes et les Infidèles.

Le culte officiel du Maroc est l'Islam malékite, une branche dure de l'Islam radical, qui appelle les Musulmans à revenir aux fondamentaux de la vie du Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans, c'est-à-dire l'application de la loi islamique.

Le 7 juillet 2015, arrestation de cinq Marocains n'ayant pas respecté le jeûne du Ramadan à l'aéroport de Marrakech. A la vue de tous, ces jeunes "provocateurs", pour compenser la forte chaleur d'été, ont voulu se rafraichir en buvant des jus de fruit, un véritable crime vis à vis de la charia islamique. Ces jeunes gens encourent entre un et six mois de prison.


Des Musulmans marocains endoctrinés lynchent un homosexuel dans la ville de Fès en juillet 2015. Est puni d'emprisonnement au Maroc, tout « acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe » (article 489 du code pénal marocain)

La loi marocaine prévoit également l'emprisonnement de tous ceux qui envisagent de faire du prosélytisme en tentant de convertir un Musulman au Christianisme. Il n'y a donc pas de liberté de conscience.
« Est puni d'un emprisonnement de 6 mois à 3 ans et d'une amende de 100 à 500 dirhams, quiconque emploie des moyens de séduction dans le but d'ébranler la foi d'un musulman ou de le convertir à une autre religion, soit en exploitant sa faiblesse ou ses besoins, soit en utilisant à ces fins des établissements d'enseignement, de santé, des asiles ou des orphelinats.
En cas de condamnation, la fermeture de l'établissement qui a servi à commettre le délit peut être ordonnée, soit définitivement, soit pour une durée qui ne peut excéder 3 ans. »

article 220 du code pénal marocain.

Des Chrétiens marocains obligés de se cacher pour vivre leur Foi, peuvent être arrêtés et emprisonnés, simplement parce qu'ils transportent des Bibles !

Il faut également préciser que depuis la fin de la colonisation en 1956, aucune Église n'a été érigée sur le sol marocain, alors que plusieurs milliers de Mosquées et salles de prière islamiques ont été construites sur le sol français. Où sont les échanges cordiaux, la Fraternité, la Tolérance ?


Mohammed VI, roi du Maroc et commandeur des Croyants, fait appliquer en partie la Charia : condamnation des homosexuels, arrestation des non-jeûneurs pendant le Ramadan, et des apostats de l'Islam. L'idéologie de référence du CFCM de Anouar Kbibech

Anouar Kbibech implante progressivement depuis plusieurs années, l'Islam fondamentaliste marocain dans les centres islamiques de l'hexagone. Mais pour faire passer la pilule et occulter les faits et la réalité de l'intolérance islamique, Anouar Kbibech applique la Taqqya, la dissimulation en Islam, leçon apprise du prophète Mohamed dans un hadith de Boukhari pour mener à bien ses projets d'implantation de l'Islam sur la terre des Infidèles : "la guerre, est tromperie" (page 224).
Devant les média, Anouar Kbibech délivre un message de respect et tolérance, l'Islam serait d'après lui "compatible avec la République", les Musulmans manquent de lieux de Culte en France et il faut doubler le nombre de Mosquées, Anouar Kbibech explique également que les actes barbares des jihadistes n'ont rien à voir avec l'Islam.
Dans une interview pour le journal "Planet", Anouar Kbibech déclarait que "les cas de radicalisation à la mosquée sont pratiquement inexistants".

C'est ce qu'on peut appeler l'argumentaire de l'"inversion du miroir", que l'on pourrait résumer ainsi : l'Islam paraît violent ? Non, ce n'est pas vrai, ce n'est l'oeuvre que de quelques déséquilibrés, pour éviter l'amalgame et lutter contre la persécution de la communauté musulmane en France, construisons davantage de Mosquées pour montrer notre solidarité.

Quelle garantie avons nous que les prédicateurs marocains invités à venir précher dans les plus grandes Mosquées de France à l'initiative du RMF dirigé par Anouar Kbibech soient plus tolérants que dans les Mosquées du Maroc ? Aucune.

Pour s'en convaincre, il suffit de constater que le site officiel du Rassemblement des Musulmans de France sous la responsabilité de Anouar Kbibech, fait la promotion des évènements et rencontres de prédicateurs marocains venant enseigner l'Islam radical dans les Mosquées de France.
Ces évènements sont préparés sous l’influence des autorités marocaines. En mai 2012, le rassemblement annuel des Musulmans de France à Forbach avait eu lieu avec la participation du consul général du Maroc en poste à Strasbourg, Youssef Balla.


Par l'intermédiaire du RMF, Anouar Kbibech généralise la diffusion de l'enseignement par le cheikh marocain Saïd El Kamali
(hard-copy), du livre des "40 hadiths" de l'imam radical an-Nawawi dans toute la France.

Les hadiths sont les faits et gestes du Guide Spirituel de tous les Musulmans, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains. Il faut bien comprendre que les hadiths ne sont pas simplement des histoires ou des récits. Les hadiths sont les prescriptions islamiques que tout bon Musulman doit scrupuleusement respecter en tous lieux et à toute époque, pour suivre le bon comportement, le chemin du Prophète, la Sunnah.
Ces hadiths constituent avec le Coran, la base de la juridiction islamique, la charia, et de la jurisprudence Musulmane, le fiqh. Quelques extraits de ces fameux 40 hadiths (ouvrage que vous pouvez vous procurer dans n'importe quelle FNAC ou Mosquée qui se respecte), pour devenir un bon Musulman :

"8- Le caractère sacré du Musulman. Le huitième Hadith D’après Ibn ‘Omar l’Envoyé d’Allah a dit : « Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah, qu’ils accomplissent la prière, qu’ils s’acquittent l’aumône l égale.
S’ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi et leur sang et leurs biens sauf ce que l’Islam permet d’en prélever légalement. Quant à leur compte, c’est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser ».

p27

"14 – L’inviolabilité du sang du Musulman. Le quatorzième Hadith Ibn Mas’ud a dit : L’Envoyé d’Allah a dit : « Le sang du musulman est interdit, sauf en trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontairement, et le renégat qui délaisse la communauté ».
p37

"17 – La généralité du bel-agir. Le dix-septième Hadith D’après Abû Ya’lâ Shâddad ibn Aws, l’Envoyé d’Allah a dit : « Allah a prescrit le bel-agir dans toute chose. Quand vous tuez, faites-le de façons parfaites. Quand vous égorgez une bête, faites-le de la manière la plus douce : aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir ».
p41


Les 40 hadiths de an-nawawi constituent la base fondamentale, avec le Coran, de justification du jihad islamique, la guerre sainte contre les Mécréants, comme le déclare le Prophète Mohamed : "
Il m’a été ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent que nul n’est en droit d’être adoré qu’Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah"


Le cheikh marocain Saïd Al Kamali vient régulièrement en France en partenariat avec le RMF de Anouar Kbibech pour diffuser l'Islam fondamentaliste dans les Mosquées : les 40 hadiths de Nawawi, incluant le jihad islamique, le meurtre des apostats et des personnes commettant l'adultère

7ème rencontre annuelle des Musulmans de Lorraine les 5 et 6 avril 2014 avec Anouar Kbibech (à gauche) et son protégé le cheikh marocain Saïd Al Kamali (à droite), ce prédicateur explique dans les Mosquées que le voile islamique est OBLIGATOIRE pour la femme musulmane

 

Amine Nejdi, l'imam influent de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, est aussi le vice-président du RMF, président du Conseil Régional du Culte Musulman de Lorraine et membre du Conseil Européen des Oulémas Marocains (CEOM). Amine Nejdi administre le site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Al-wassat (hard-copy), sur lequel on trouve les principes de l'idéologie du fondamentalisme islamique.

Amine Nejdi explique sur le site de la Mosquée de Tomblaine-Nancy que le Jihad, la Guerre Sainte contre les non-Musulmans est une prescription juridique islamique OBLIGATOIRE pour les Musulmans contre tous ceux qui sont « hostiles à l’Islam ».
Comme le Prophète Mohamed en son temps, les Musulmans se doivent de rester soudés et prendre les armes contre les gens « hostiles à l’Islam » ne respectant pas l’ordre islamique.
Que signifie « hostile à l’Islam » et « défendre l’Islam contre toute agression » ? Qu’est-ce qu’une agression contre l’Islam ? Est-ce le fait d’interdire une femme Musulmane de venir travailler en hijab ? Interdire la viande halal dans les cantines scolaires et empêcher ainsi les jeunes Musulmans de pratiquer leur Religion ? Interdire la juridiction islamique en France, dont les principes (Loi du Talion, héritage,…) sont contraires aux Lois de la République ? Offenser les Musulmans en mangeant pendant le Ramadan ?
Ces textes sont une incitation à la violence à peine voilée, contre ceux qui critiquent l’Islam et qui refusent de voir ses principes empiéter l’espace public et privé.
D'après Amine Nejdi, le voile islamique préserve la femme, celles qui ne le portent pas sont comme les sucettes qui attirent les mouches.


Amine Nejdi, vice-président du RMF de Anouar Kbibech, explique sur le site internet de la Mosquée de Tomblaine-Nancy que le combat armé, le jihad islamique, est une obligation contre ceux qui sont hostiles à l'Islam, et que le voile islamique est une prescription obligatoire édictée par le Prophète Mohamed

A la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Amine Nejdi et Saïd al Kamali répondent aux questions que les Musulmans se posent pour avoir un bon comportement en Islam
"Le mieux pour la femme c'est de ne pas voyager toute seule. Sauf lorsqu'il s'agit d'un cas extrême, d'une urgence, mais si c'est pour visiter une ville ou faire du tourisme, il faut éviter qu'elle parte seule."
[31:54]
"Le Coran nous a montré ce qu'il faut faire dans ce genre de situation, il dit que si jamais une épouse a commis l'adultère et qu'il y a quatre témoins qui ont témoigné, dans ce cas, le juge saura comment donné son jugement."
[01:25:30]
"Si jamais cet homme n'a pas dit vrai, et n'apporte pas la preuve du témoignage de quatre personnes (qu'elle a commis l'adultère) on applique sur lui la sentence qui est de 80 coups de fouet."
[01:27:13]
Devant les fidèles Musulmans de la Mosquée de Tomblaine-Nancy, Amine Nejdi et Saïd Al Kamali, prédicateurs du RMF, légitiment les sentences des lois coraniques de la Charia : interdiction à la femme de voyager seule et coups de fouet pour le mensonge et l'adultère (hard-copy).
Est-ce donc cela "l'Islam compatible avec la République", d'Anouar Kbibech ?

 

Il est inquiétant de constater que Anouar Kbibech souhaite avoir comme principal collaborateur Amine Nejdi au sein du CFCM, comme il l'a déclaré dans une interview pour le média "l'Opinion" :
"- journaliste : qui ferait partie de ce conseil théologique (CFCM) ?
- Anouar Kbibech : Il faut pour cela des personnes qualifiées et compétentes, des savants musulmans français. Par exemple, Tareq Oubrou (recteur de la mosquée de Bordeaux), Ahmed Jaballah (UOIF) ou encore Amine Nejdi du RMF (Rassemblement des Musulmans de France), imam de la Grande mosquée Assâlam de Tomblaine-Nancy"

Le RMF fait la promotion sur son site officiel des prédicateurs fondamentalistes Nader Abou Anas ou du cheikh saoudien Saad Al Brik lors de la 8ème rencontre annuelle des Musulmans de Lorraine à Forbach les 23 et 24 mai 2015 (hard-copy)

Nader Abou Anas, est l'imam de la Mosquée du Bourget et un prédicateur fondamentaliste de l’Islam radical misogyne, il invite les Musulmans à ne pas suivre les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les « Supérieurs », et veut interdire la musique qui est d’après lui, « la voix de Satan ».


Pour Nader Abou Anas, prédicateur du RMF, la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison.

Quant à Saad al Brik, il anime une émission sur IQRA TV, la célèbre chaîne saoudienne, où il prononce des sermons et des discours politiques de rejet et de haine de la Civilisation Occidentale, de rejet de la démocratie participative, du pluralisme, des droits de la femme. Tout ce qui n’est pas islamique est exécrable. L’Église est responsable des pires maux de la Terre, en ayant au passage brûlé au piquet Pythagore et Copernic, (si, si, vous avez bien lu !).
Les droits de l’homme, sont pour ce prédicateur, déjà entièrement contenus dans la loi islamique, la Charia.

Le prédicateur saoudien anti-occidental et misogyne Saad Al Brik, participe aux rencontres annuelles organisées par le RMF à Forbach.

Ces prédicateurs invités par le RMF, diffusent-ils un islam "compatible avec la République" ?

Le RMF de Anouar Kbibech mène également des actions militantes. Sur le débat qui a défrayé la chronique concernant une Musulmane qui refusait d'ôter son voile pendant qu'elle travaillait dans la crèche Baby Loup à Chanteloup-les-Vignes, voici ce que reprend le site du RMF :
"Assignée, déclarée, agitée, la laïcité voit son champ s’étendre à ce qu’elle n’est pas, ce qui la vide peu à peu de sa substance et de son intelligence."

Le RMF est clairement contre la loi interdisant le port du voile islamique dans les crèches. Anouar Kbibech est-il réellement le bon candidat pour construire un "Islam des Lumières" en France ?

 

« Cette haute distinction vient saluer le travail de M. Anouar Kbibech (...) au service de l’islam et des musulmans de France. Elle vient également couronner des efforts inlassables pour renforcer les conditions d’un meilleur "vivre ensemble" entre les différentes composantes de la société française, notamment par un engagement sans faille dans le dialogue interreligieux »
Extrait du communiqué officiel de l'Ordre National du Mérite le 27 novembre 2014 qui récompense Anouar Kbibech pour services rendus à la nation française.
Une intronisation officielle de l'Islam radical marocain en France.


Respectivement de gauche à droite : François Fillon, Anouar Kbibech, Mohamed Moussaoui et Dalil Boubakeur, réunis contre l'instrumentalisation de l'Islam en politique en 2012. L'islamisation de la France est en marche

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 11 juillet 2015

27/06/2015

Claude Bartolone inaugure le chantier de la future Grande Mosquée de Montfermeil, diffusant l’idéologie des fondamentalistes de l’Islam sunnite : Jihad offensif, meurtre des apostats, lapidation des homosexuels, humiliation des Chrétiens et des Juifs

Montfermeil, est une ville à forte population immigrée de la banlieue est de Paris (Seine-Saint-Denis). La principale association de la communauté musulmane de la ville, l'Association Cultuelle des Musulmans de Montfermeil (ACMM), est en froid depuis quelques années avec le maire UMP Xavier Lemoine.
En effet, ce dernier veut fermer la Mosquée Masjid As Salam locale, car d'après des expertises, le lieu de Culte serait non conforme aux normes de sécurité. Ayant obtenu gain de cause devant un tribunal, une partie de la Mosquée a été détruite le 10 octobre 2014.


Musulmans écoutant un sermon à la Mosquée Masjid as Salam de Montfermeil

Afin de ne plus subir les attaques du maire contre la Mosquée existante, en janvier 2013 l'ACMM, en partenariat avec l’Association Socioculturelle et Educative de Montfermeil (ASCEM) pilote le projet de construction d'une nouvelle Mosquée.


Xavier Lemoine lutte depuis plusieurs années contre l'Islam radical solidement implanté à Montfermeil. Dans une interview, il explique comment, lors des émeutes de l'automne 2005, les fausses informations propagées par une partie de la Oumma, la communauté islamique de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, avaient embrasé une partie des banlieues françaises.

Que diffusent les prédicateurs de la Mosquée de Montfermeil à leurs fidèles Musulmans, un Message d'Amour de Paix et Tolérance ? Les ouvrages de référence servant à l'apprentissage de l'Islam sont le Coran et les textes des hadiths de l'imam Boukhari.
Les hadiths sont les faits et gestes du Guide Spirituel de tous les Musulmans, le Prophète Mohamed, rapportés par ses contemporains. Il faut bien comprendre que les hadiths ne sont pas simplement des histoires ou des récits. Les hadiths sont les prescriptions islamiques que tout bon Musulman doit scrupuleusement respecter en tous lieux et à toute époque, pour suivre le bon comportement, le chemin du Prophète, la Sunnah.
Ces hadiths constituent avec le Coran, la base de la juridiction islamique, la charia, et de la jurisprudence Musulmane, le fiqh.
Cette idéologie constitue ce qu'on appelle communément l'Islam radical sunnite.
Les quatre tomes des hadiths de Boukhari (Sahih Boukhari) sont intégralement disponibles en ligne au format PDF, à partir du site internet officiel de la Mosquée de Montfermeil.

Le tome IV du Sahih de Boukhari contient le parfait manuel de guerre du jihadiste, "Le combat pour la cause de Dieu".
Sur près de 200 pages (p80 à p265), toutes les règles de la lutte armée contre les Infidèles y sont décrites (partage du butin, gestion des otages, quand attaquer, quand défendre, qui a-t-on le droit de tuer, règles que doivent respecter les peuples vaincus et soumis à l'Islam...). Toutes ces lois sont établies en fonction du comportement du Prophète Mohamed pendant ses différentes batailles menées pour asseoir son pouvoir.


Les ouvrages de référence de l'Islam fondamental sunnite sont en ligne sur le site de la Mosquée de Montfermeil : le Sahih de Boukhari préche le Jihad islamique, la guerre sainte contre les Infidèles.

Ci-dessous, un rapide aperçu du tome IV du Sahih Boukhari disponible en ligne à partir du site de la Mosquée de Montfermeil :

"Sur le combat mené contre les Juifs
2925 - Abd Allah Ben Umar rapporte que le Messager de Dieu avait dit : "Vous combattrez les Juifs si bien que lorsque un d'eux se cache derrière une pierre, la pierre dira : "Serviteur de Dieu, voici un Juif derrière moi, tue le !"

2926 - D'après Abu Houreyra, le Messager de Dieu a dit : "Ne viendra l'Heure que lorsque vous combattrez les Juifs, que lorsque la pierre derrière laquelle se cache le Juif dira : "Musulman ! Voici un Juif derrière moi, tue le !"

Sahih Boukhari - tome IV - p164

"R 169 - Le fait de tuer le prisonnier ou de tuer un individu après l'avoir d'abord attaché.
3044 - D'après Anas Ben Malik, l'année de la Victoire, le Messager de Dieu entra à la Mecque, casque en tête. Lorsqu'il l'enleva, un homme arriva et lui dit : "Ibn Khatal s'accroche aux voiles de la Ka'ba.
- Tuez-le ! commanda le Prophète."
Sahih Boukhari - tome IV - p234

"2843 - Zayd Ben Khalid : le Messager de Dieu dit : "celui qui équipe un combattant pour la cause de Dieu est considéré comme avoir participé au Combat. Celui qui remplace dans le bien un combattant pour la cause de Dieu est considéré comme avoir participé au Combat"
Sahih Boukhari - tome IV - p118

"2946 - d'après Abu Houreyra, le Messager de Dieu dit : "j'ai reçu l'ordre de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils disent qu'il n'y a de dieu que Dieu. Celui qui dit qu'il n'y a de dieu que Dieu s'est prémuni de moi dans sa personne et ses biens, sauf en cas de droit...Quant à son compte, cela est du ressort de Dieu."
Sahih Boukhari - tome IV - p178

 

La forme de l'Islam sunnite la plus violente enseignée actuellement dans le Monde est le wahhabisme, développée par les saoudiens. Cette doctrine reprend les fondements du Coran et des hadiths de Boukhari, l'Islam rigoriste pratiqué par le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans.
Dans le dogme wahhabite, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison. Seule la charia, la Loi islamique, doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition, un véritable système politique fascisant. Parmi les châtiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propagande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prêches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).
Lire par exemple le livre du Center for Monitoring the Impact of Peace (CMIP) « La démocratie en danger : l’enseignement scolaire saoudien », pour mieux comprendre l’endoctrinement des enfants au wahhabisme en Arabie Saoudite.
Le 2 juin 2015, le cheikh wahhabite saoudien Adnane Al Khatiri est accueilli à la Mosquée Masjid as Salam de Montfermeil par l'ACMM et l'ASCEM. (hard-copy de la page Facebook de la Mosquée)

Adnane Al Khatiri ne parle pas un mot de français, formé à l'Islam radical wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, il est présenté par les responsables de la Mosquée comme l'élève du célèbre cheikh Abu Bakr Al Jazairi.

Abu Bakr Al Jazairi est un éminent cheikh algérien toujours en activité aujourd'hui, qui a publié un ouvrage célèbre dans le monde islamique, "La Voie du Musulman", appelant à tuer les apostats, les hérétiques, les homosexuels et les Infidèles, et déclare le Jihad offensif, la guerre sainte pour combattre, humilier et soumettre les Chrétiens, les Juifs, les païens aux lois de la charia sur toute la planète, en détruisant la laïcité, les libertés d'expression et tout ce qui n'est pas islamique.


Le cheikh saoudien Adnane Al Khatiri est venu enseigner l'Islam radical sunnite à la Mosquée de Montfermeil le 2 juin 2015 (photo du cheikh en visite à la Mosquée Sainte-Geneviève-des-Bois)


Le cheikh algérien Abu Bakr Al Jazairi, professeur de Adnane Al Khatiri et référence théologique pour les associations islamiques de Montfermeil, prèche la guerre sainte contre les Infidèles dans son livre "La Voie du Musulman"

"La Voie du Musulman" peut être consulté en intégralité sur Internet au format PDF.


Le livre phare de l'Islam wahhabite écrit par le cheikh algérien Abu Bakr Al Jazairi : Jihad offensif pour imposer l'Islam, soumission des Juifs et des Chrétiens, lapider les couples adultères et les homosexuels
,

Voici comment, en préface, Abu Bakr Al Jazairi présente son ouvrage :

"Ce livre englobe ainsi les principes et les détails de la religion musulmane et je l'ai appelé (Minhai-Almoslim) - la Voie du musulman. J'appelle les fidèles à se conformer à ses prescriptions et à les appliquer. En composant ce livre, j'ai tenté, avec l'assistance de Dieu, de suivre la bonne voie."

"La voie du Musulman" - p6

"Nécessité de se préparer au Jihad :

se préparer jihad, c'est se mettre en mesure de le faire, c'est s'équiper de toutes sortes d'armes. L'acquisition de matériel de guerre est une obligation, telle que le jihad lui-même, plutôt elle le prime. Dieu dit : - préparez pour lutter contre eux tout ce que vous pouvez comme armement et chevaux d'attache, pour intimider les ennemis de Dieu et les vôtres" (8 - le Butin - 61)

"il est du devoir de tous les musulmans, formant un seul État ou des États séparés, de se doter de toutes sortes d'armements et de se perfectionner dans l'art militaire, non seulement défensif, mais aussi offensif, pour que le Verbe de Dieu soit le plus haut et pour répandre la justice et la clémence sur terre. L'enrôlement doit être obligatoire à tout jeune homme de 18 ans. Il rejoint l'armée pour une durée de 18 mois, pour s'entrainer aux opérations militaires.
Ensuite, il s'inscrit sur les rôles de l'armée générale pour répondre à tout moment à l'appel du jihad.
S'il se conduit ainsi avec abnégation, il jouira de la récompense du "Ribat", tant que son nom est inscrit sur les rôles de l'armée.
ll est du devoir des musulmans d'édifier toutes sortes d'usines pour fabriquer tout genre d'armes en usage dans le monde ou toute invention nouvelle, même au détriment de la nourriture, de l'habillement et du logement dont on peut se passer. Ainsi le jihad sera accompli dans les conditions les plus satisfaisantes."
"La voie du Musulman" - p371

Voici comment doivent être traités les Chrétiens et les Juifs en terre islamique conquise et soumise à la charia :

"Ils doivent se distinguer par leurs habits ou autres signes distinctifs et ne pas être enterrés dans les cimetières des fidèles. On ne se lève pas pour eux, on ne les salue pas les premiers et on ne leur réserve pas la place d'honneur dans les réunions. le Prophète dit :
- Ne commencez pas par saluer les premiers, les juifs et les chrétiens. Quand vous les côtoyer en chemin, ne leur laissez pas le privilège du passage (Moslim)

Il leur est interdit :

1) D'édifier des temples anti-islamiques ou de les restaurer. Le Prophète dit : On ne doit pas élever d'églises en pays d'Islam ni les restaurer (auteur du Moghni & Néli-Aoutar)

2) De surélever des constructions au-dessus des habitations des croyants. Le Prophète dit : - L'Islam est toujours supérieur et rien ne le dépasse. (Béhaki)

3) De consommer du porc et du vin sous les yeux des musulmans, de boire et de manger ostensiblement en public pendant Ramadan. lls doivent le faire discrètement pour préserver les fidèles de la tentation de les imiter.
"La voie du Musulman" - p376

Voici comment la législation islamique doit juger les couples adultères et les homosexuels :

"si le coupable est Moh-san', c'est-à-dire marié, qu'il soit homme ou femme, il est lapidé à mort. Dieu a prescrit la peine de mort au vieillard et à la vieille qui commettent l'adultère et dit : - lapidez catégoriquement le vieillard et la vieille qui s'adonnent à la fornication. Que se soit un châtiment exemplaire ! Dieu est Tout Puissant et Sage. Le Prophète avait lapidé la femme Ghamidite et Maez, comme il a ordonné la lapidation de deux juifs (un homme et une femme).

Le "hadd" de la sodomie est la lapidation jusqu'à la mort, qu'on soit marié ou non. Le Prophète a dit : - Quiconque que vous trouvez coupable de sodomie, tuez-le aussi bien que celui qui se laisse sodomiser. (Abou Daoud et Tirmidi) Quand à la manière de les tuer, on rapporte que les compagnons du Prophète l'avait fait de différentes façons. les uns les ont tués avec du feu, les autres les ont lapidés jusqu'à la mort. Quant à Ibnou Abbès, il dit : on cherche la plus haute construction d'où on les jette de la terrasse, tête en bas, puis on les achève avec des pierres."
"La voie du Musulman" - p539


"La Voie du Musulman", livre d'incitation à la haine contre les Chrétiens, les Juifs, les homosexuels, les adultères, est en vente dans la plupart des grandes enseignes (FNAC, Carrefour, Amazon, etc..), malgré les alertes lancées par le Figaro, ainsi que par le président de l'observatoire de l'islamisation Joachim Véliocas sur la chaîne d'informations TV Libertés entre autres (vidéo à [03:05]),

L'ACMM et l'ASCME comptent bien élargir la diffusion de l'Islam radical sunnite à Montfermeil, en ayant acquis en mars 2013, un terrain grâce aux dons des fidèles pour 600 000 euros, sur lequel seront construits une Mosquée et un centre culturel de 2000 m².
Le futur centre se composera :

- d’un sous-sol pouvant accueillir 62 places de stationnement
- d’un rez-de-chaussée avec une salle de prière de 410 m² d’une capacité de 1080 hommes
- d’un premier étage avec une salle de prière pour les femmes d’une capacité de 320 femmes

- d’une bibliothèque

- de salles de classe et de conférences Le coût total du projet est estimé à 3 600 000 euros


La maquette du projet de la future Grande Mosquée de Montfermeil, comprenant un centre culturel islamique et une école coranique, représentera une nouvelle base de l'enseignement de l'Islam radical sunnite

Le 19 juin 2015, c'est la consécration, le projet est mis en chantier lors d'une cérémonie où sont conviés les consuls de Tunisie, du Maroc, de l'Algérie, du Mali, du Sénégal, de Turquie, les ambassadeurs des Emirats Arabe Unis et d’Arabie Saoudite. (hard-copy)

Le socialiste Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale, participe à la cérémonie de pose de la première pierre de la future Grande Mosquée de Montfermeil le 19 juin 2015

Il est très inquiétant de constater l'ingérence de personnalités politiques provenant de pays étrangers diffusant un Islam radical ultra-violent, dans un lieu de culte islamique en France.

"La liberté de conscience est une notion tout à fait absente de l’Islam. Bien plus, les peines les plus sévères (mort) peuvent toujours être appliquées à l’encontre des musulmans qui quittent l’Islam. A défaut de mort physique c’est au minimum une mort sociale avec rejet immédiat de et par la communauté du fauteur et de sa famille proche. Cela se constate également chez nous."
Le maire UMP Xavier Lemoine, fervent combattant de l'Islam radical, a tenté de fermer la Mosquée radicale Majid es Salam pour raison de sécurité, il n'a pu empêcher pour le moment, la mise en place par les associations ACMM et ASCEM d'un nouveau projet de construction d'une Mosquée pharaonique liée à la diffusion de l'Islam radical sunnite.

« L’islam mérite toute sa place dans notre pays » car il est « devenu, au fil des décennies, partie intégrante de la mosaïque culturelle qui compose la France. Oui, l’islam fait partie de notre identité »
À Montfermeil, Claude Bartolone contribue à l'implantation de l'Islam radical sunnite intolérant, favorisant sur le long terme le communautarisme et la séparation entre Musulmans et non-Musulmans, et la destruction de l'identité culturelle et cultuelle de la civilisation européenne.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 27 juin 2015

16/02/2015

Enseignement islamique sur le site de la Mosquée al Rahma de Vichy : il est licite de tuer l’apostat qui se sépare de la communauté musulmane

Vichy est une ville d'environ 25 000 habitants de la région Auvergne, dans le département de l'Allier (03).

Depuis quelques années, la communauté musulmane de Vichy s'est affirmée et structurée en créant l'Association pour le Bien de la Jeunesse de Vichy (ABJV), afin de promouvoir et d'aider la jeunesse musulmane de la ville. L'ABJV dispose d'un lieu de culte, la Mosquée al Rahma de Vichy. (hard-copy) L'édifice religieux se compose d'une salle de prière pour les hommes, d'une salle de prière pour les femmes et d'une salle de classe coranique permettant de dispenser les enseignements de l'Islam aux jeunes Musulmans de 7 à 15 ans et de parfaire leurs connaissances islamiques tous les samedis matin.


salle de prière hommes de la Mosquée Al Rahma de Vichy

Aly Ibra Sy, imam de la Mosquée de Vichy


Aly Ibra Sy, imam de la Mosquée de Vichy, célèbre la fête de l'Aïd el-Kébir avec 300 fidèles au centre omnisports de la ville, exceptionnellement prêtée pour l'occasion par la municipalité en octobre 2014

Quel enseignement islamique est prodigué devant les fidèles Musulmans de Vichy ? Un message de Paix, d'Amour et de Tolérance ?

Il est possible de s'en faire une idée, en consultant en ligne sur le site internet officiel de la Mosquée, l'intégralité des quarante hadiths de l'imam An-Nawawi, une sommité théologique du monde islamique. Les hadiths sont une compilation de textes écrits par des "savants" Musulmans (Muslim, Boukhari, Al-Tirmidhî, Abou Dawoud, etc...) rapportant les faits et gestes du Prophète Mohamed, le "beau modèle", que tous les Musulmans doivent respecter et suivre dans leur comportement pour parfaire leur cheminement vers l'Islam.
Les "quarante hadiths de an-Nawawi" est un ouvrage référence disponible dans la plupart des grandes Mosquées de France, on peut également se le procurer sur des sites commerciaux comme amazon.

Quelques extraits de ces hadiths pour comprendre l'idéologie véhiculée par les responsables de la Mosquée de Vichy, directement accessible à partir de la page d'accueil du site (en cliquant sur "HADITH"), en gras italique ci-dessous :

 

HADITH 8 - le caractère sacré du Musulman (hard-copy)

D'après Ibnou Omar, l'Envoyé de Dieu a dit : « Il m'a été ordonné de combattre les hommes jusqu`à ce qu'ils témoignent qu'il n`est d'autre divinité qu'Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, qu'ils accomplissent la prière rituelle, qu'ils acquittent l’aumône. S'ils exécutent ces choses, ils seront, à mon égard, garantis quant à leurs personnes et à leurs richesses, à moins qu'ils ne transgressent (ouvertement) la loi de l'Islâm, mais Dieu règlera le compte de leurs (vraies intentions) ».

HADITH 14 - l'inviolabilité du sang du musulman (hard-copy)

Selon Ibn Masoud, l'Envoyé de Dieu a dit: « Il n'est pas licite de faire couler le sang du musulman, sauf s'il s`agit d'un des trois coupables que voici : le marié qui commet l'adultère, le meurtrier qui subira le sort de sa victime, et l'apostat qui se sépare de la communauté musulmane ».

 

HADITH 17 - La généralité du bel-agir (hard-copy)

Selon Aboû Yala Chaddâd ben Aoûs, l'Envoyé de Dieu a dit: « Allah a prescrit le bel-agir dans toute chose. Quand vous tuez, faites-le de façons parfaite. Quand vous égorgez une bête, faites-le de la manière la plus douce : aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir ».

 

HADITH 34 - l'empêchement du blâmable est un devoir religieux (hard-copy)

Aboû Saîd El Khodrî a dit qu'il a entendu l'Envoyé d'Allah dire : « Si l'un d'entre vous voit ce qui déplait à Dieu, qu'il le combatte de ses mains; si cela ne lui est pas possible, que ce soit par la langue, et si cela encore ne lui est pas possible, que ce soit avec son cœur, c'est là le minimum imposé par la foi ».

Il est ordonné aux musulmans de combattre les hommes jusqu'à ce que la religion soit à Allah seul, et qu'ils ne transgressent pas ce que Allah a interdit. Il s'agit clairement d'une incitation à la guerre sainte, au Jihad islamique contre les infidèles qui ne respectent pas les lois coraniques. Il est également recommandé de tuer proprement, car cela fait partie du "bel-agir".

Le meurtre est autorisé dans trois cas bien spécifié, la loi du Talion (le meurtre appelle le meurtre), les cas d'adultère, et l'apostat qui se sépare de la communauté musulmane, la liberté de conscience est donc interdite. Cet endoctrinement des Musulmans vichyssois va bien entendu à l'encontre des lois de la république française.

Le blâmable est interdit, ce qui inclut évidemment le blasphème, les caricatures contre les Prophète Mohamed, tout ce qui déplaît à Dieu doit être "combattu de ses mains", ou de toutes les manières possibles.


Pour ce qui est des caricatures du Prophète Mohamed, comme tout ce qui est blâmable, les Musulmans doivent les "combattre avec leurs mains", ou utiliser tous les moyens à leur disposition pour empêcher leurs parutions


Typique des sites fondamentalistes islamiques, sur la page Facebook (hard-copy) on remarque que les responsables de la Mosquée de Vichy considèrent que dessiner un visage humain est proscrit par certains hadiths de la Sunnah du Prophète Mohamed, un frein à la création artistique des jeunes Musulmans

 

Il est par ailleurs inquiétant de constater que sur la page Facebook officielle du lieu de Culte, les responsables de la Mosquée de Vichy fassent la promotion des conférences de l'association islamiste "Aube du savoir" de Clermont-Ferrand, invitant des prédicateurs fondamentalistes tels que Mohamed François et Hassen Bounamcha (aami Hassen) .


Sur sa page Facebook, l'association islamique de Vichy fait la promotion de
l'imam de la Mosquée de Joué-les-Tours, Mohamed François, un prédicateur radical, qui interdit par exemple aux Musulmans de célébrer les fêtes de fin d'année avec les infidèles

Hassen Bounamcha est l’imam de la mosquée d’Aubervilliers, surnommé « aami Hassen », il explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Une référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Vichy.

Quelles relations l'association islamique ABJV de Vichy entretient-elle avec "Aube du savoir", ville gangrenée par l'Islam Radical par les prédicateurs fondamentalistes de son immense Mosquée cathédrale ? (les deux villes sont distantes de 70 km environ) Mohamed François, Hassen Bounamcha viennent-ils également précher leur idéologie fondamentaliste devant les Musulmans vichyssois ? On peut également se poser la question : quel type d'enseignement est professé devant les jeunes Musulmans de l'école coranique de la Mosquée ?

 

Le maire UMP Claude Malhuret autorise l'implémentation de la Mosquée Al-Rahma de Vichy et la diffusion par ses responsables d'une doctrine fondamentaliste intolérante basée sur les lois coraniques de la Charia.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 15 février 2015

21/12/2013

Les responsables de la Mosquée de Quimper : « Toute femme qui s’est mariée sans l’accord de son tuteur, alors son mariage est nul »

Quimper, ville du Finistère en Bretagne compte plus de 90 000 habitants, elle est surnommée la capitale traditionnelle de la Cornouaille, de tradition catholique. Relativement épargnée par l'islamistation par rapport au reste du pays, l'ouest de la France rattrape progressivement son retard.

Par exemple, la ville de Nantes compte maintenant deux grandes Mosquées, la Mosquée Ar-Rhama et la Mosquée Assalam. Toutes deux diffusant un Islam fondamentaliste, une propagande contraire aux valeurs occidentales de la République Française.

On peut citer aussi la Mosquée de Brest, et son imam Rachid Abou Houdeyfa, très courtisé par les associations islamiques, qui parcourt la France pour expliquer aux Musulmanes que ce qui donne de la valeur à une femme, c'est son hijab (voile islamique recouvrant tout le corps et les cheveux sauf le visage), que ce voile est obligatoire, car il la protège des perversions du monde occidental.

La municipalité de Quimper a permis l'édification d'un lieu de Culte Musulman, la Mosquée de Quimper située au 55 rue Paul Borrossi.

La Grande Mosquée de Quimper

Quelle ligne idéologique suivent les responsables de la Mosquée ? L'association musulmane de Quimper met à disposition de la communauté une page Facebook (hard-copy) informant les Fidèles sur les évènements à venir, afin de leur prodiguer les meilleurs conseils et sermons pour devenir de parfaits Musulmans.

Sur la page Facebook, les responsables de la Mosquée mettent en avant les prédications de l'imam de la Mosquée de Brest Rachid Abou Houdeyfa, une référence "spirituelle", un extrait de sa conférence sur le voile islamique "3 minutes pour te convaincre de mettre le hijab" en ligne sur la page Facebook, en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

"Allah t'a ordonné de porter le hijab."

"Le hijab est la pudeur de la femme."

"Allah te l'a ordonné, ne l'oublie pas et vis avec."

"Le hijab est une protection contre les ruses des gens mauvais, c'est eux qui veulent abuser d'elle sans aucun droit."

"Il n'appartient pas à un Croyant ou une Croyante une fois qu'Allah et son Messager ont décidé d'une chose, d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir."

Rachid Houdeyfa dans ce sermon enflammé, martèle que le hijab, voile couvrant entièrement le corps et les cheveux sauf le visage de la femme, est une obligation coranique. Il exhorte les Musulmanes à le porter car seul Allah dirige et décide.

Le 3 août 2013, les responsables de la Mosquée de Quimper ont même le privilège de recevoir Rachid Houdeyfa pour une conférence devant les Fidèles.


L'imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa en conférence à la Mosquée de Quimper le 3 août 2013
(hard-copy)

Le port du voile obligatoire est un principe fondamental de la Charia, la Loi islamique, défendue par les responsables de la Mosquée. Poursuivons en analysant la doctrine diffusée sur la page Facebook :

"Toute femme qui s'est mariée sans l'accord de son tuteur, alors son mariage est nul" (hard-copy)

Dans les principes de la Charia, les Musulmanes n'ont pas la liberté de choisir leur mari, il faut l'accord du tuteur (père, frère ou oncle, un membre masculin de la famille faisant office d'autorité), pour qu'elle ait l'autorisation de quitter sa famille et partir vivre avec son époux. La femme Musulmane reste un être aux libertés limitées, sous le contrôle des hommes. On est en droit de s'alarmer : cet endoctrinement est-il enseigné à la jeunesse Musulmane bretonne fréquentant assidûment la Mosquée de Quimper ?

Les responsables de la Mosquée de Quimper se basent par ailleurs sur les hadiths, textes sacrés de l'Islam racontant la vie du Prophète Mohamed et la voie à suivre pour tout bon Musulman respectueux des principes islamiques, pour diffuser des propos à caractère homophobe (hard-copy 1) (hard-copy 2) :

Les personnes qui se travestissent sont des êtres maudits : quelles réactions cela peut-il engendrer de la part des Musulmans fréquentant cette Mosquée, vis à vis de ces personnes ?

Cet Islam vous paraît-il en accord avec les principes républicains d'Égalité, de Liberté et de Fraternité ?

"Le XXIe siècle doit être le siècle de la «Sainte Alliance» entre un judaïsme respecté, un christianisme laïcisé, un Islam démocratisé. La France a connu un grand mouvement démocrate-chrétien, avec des Marc Sangnier, le Sillon, la Jeune République. Il nous faut le même mouvement musulman-démocrate. Il ne s’agit pas d’en faire un parti comme il y a 60 ans mais d’en épouser l’esprit et l’évolution. C’est un enjeu essentiel dont dépend en partie l’apaisement du siècle qui vient de commencer."
Bernard Poignant, maire socialiste de Quimper - lettre d'information de Bernard Poignant n°8 - août 2010

Peut-être Bernard Poignant devrait d'abord commencer à s'informer de ce qui de passe dans sa ville de Quimper, pour amorcer une discussion sur une réforme de l'Islam ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 21 décembre 2013

01/12/2013

À la Grande Mosquée de Nîmes « Lumière et Piété », Tariq Ramadan appelle les Musulmans à boycotter Israël

Nîmes, ville du sud de la France de plus de 240 000 habitants, a connu une forte immigration musulmane, sur les trois dernières décennies.

Pour permettre d'intégrer, se conformer aux revendications des différentes associations musulmanes, et ne pas trop dépayser ces nouvelles populations nîmoises, des lieux de Culte ont été bâtis sur toute la ville, en particulier dans les années 1990, la Grande Mosquée "Lumière et Piété".

La Grande Mosquée de Nîmes "Lumière et Piété"

La Mosquée, loin d'être un simple lieu de Culte, de prières et de reccueillement comme on pourrait s'y attendre, n'est en fait qu'une immense salle d'endoctrinement et de diffusion d'une propagande politique très élaborée.
Des prédicateurs de l'Islam politique antioccidental et antisioniste sont invités régulièrement pour donner des conférences dans la Grande Mosquée de Nîmes. Suivons quelques uns de ces "savants".


MOHAMED KHATTABI

Mohamed Khattabi est l'imam de la Mosquée "Averroès" sur la ville de Montpellier, un prédicateur "ouvert et tolérant", il donne des sermons incitant au rejet de l'Occident et du Christianisme, milite contre la démocratie, considère Ben Laden comme un héros de lutte contre l'impérialisme américain, interdit à ses Fidèles de dessiner des personnages ou des animaux, explique, textes coraniques à l'appui, qu'un homme et une femme ne peuvent se retrouver seuls dans une pièce ou dans une voiture (s'ils ne sont pas mariés ou de la même famille).

Un court extrait de sa conférence donnée à la Mosquée de Nîmes "Lumière et Piété" le 23 février 2013, en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

L'imam de la Mosquée "Averroès" de Montpellier, Mohamed Khattabi, donnant un sermon à la Mosquée "Lumière et Piété" de Nîmes :
"On condamne la pratique du peuple de Sodome, donc l'homosexualité n'a pas sa place dans la religion musulmane."

"En Europe, le voisinage avec l'Andalousie, et dans l'Andalousie, qu'est-ce qu'il y a ? Les Musulmans. Il y avait un échange de culture. Et le citoyen, et je vais utiliser le mot peuple, le peuple européen commence à bouger. Il a voulu se débarasser de l'Église et de sa tyrannie qui a confisqué la raison, et a confisqué la richesse.
L'être humain n'a pas le droit de s'exprimer et de dire des vérités.
Quand Galilée a dit : "La terre est ronde", il l'ont tué. Il ne faut dire que ce que l'Église dit. Il ne faut croire que ce que l'Église croit. Notre religion nous dit : "Allez-y, méditez, regardez, tirez les conséquences, tirez les leçons". L'Islam nous appelle à l'ouverture, à voir, à chercher et à explorer. D'ailleurs, c'est pour ça que les Musulmans ont pu avancer dans beaucoup de sciences. C'est parce que la religion le permet. Seulement, elle encadre, faut pas déraper. Eux, dans l'Église non.
La science passe par l'Église, au point que je me rappelle avoir vu un film qui relate une partie de l'Histoire de l'Église, ils avaient certains livres qu'ils ont lubrifié avec du poison, si jamais tu touches le livre et que tu commences à tourner les pages, tu poses de la salive sur ta langue, et tu tournes la page. Et en tournant la page, tu es en train de prendre le poison, et si tu remets ton doigt sur la langue, tu donnes du poison à ta langue. Et c'est comme ça que ceux qui veulent avoir accès à la science sont obligés d'acheter des livres en cachette, ou s'ils rentrent dans des bibliothèques interdites, se retrouvent morts.
Pour leur interdire d'aller chercher la science, seule l'Église a droit à l'accès à la science, et donc le citoyen commence à se rebeller en s'alliant avec les rois et les monarchies.
Ils ont éliminé l'Église, c'est la monarchie qui a pris la place de l'Église. Et le citoyen il commence à voir encore le ras-le-bol des monarchies, qui a amené à la révolution, et qui a amené à l'apparition de la démocratie.
La démocratie apparaît comme un ras-le-bol, une volonté de se débarrasser de la tyrannie de l'Église et de la monarchie."
[14:50]
Mohamed Khattabi, imam de la Mosquée "Averroès" de Montpellier, donnant une conférence à la Grande Mosquée de Nîmes "Lumière et Piété" le 23 février 2013

Pour Mohamed Khattabi, il y a l'Église, représentante du Christianisme, le Mal incarné, qui est une organisation qui entrave la liberté d'expression, et l'Islam, la religion ouverte aux sciences et tolérante vers les autres. Khattabi ne voit en l'Église qu'une forme de répression liberticide. À aucun moment, il ne fait mention des penseurs chrétiens, tels que Thomas d'Aquin, Saint-Augustin, Pascal, Abelard, Bède le Vénérable, Catherine de Sienne, Guillaume d'Occam... ayant développé une vraie pensée philosophique, loin d'être fermée à la science ou à la recherche, à la raison, au questionnement, et à l'ouverture à l'Autre.

On pourrait par ailleurs se demander, puisque, d'après Mohamed Khattabi, l'Islam est ouvert à la recherche et aux sciences, pourquoi ces domaines ne se sont-ils pas développés dans le monde musulman à partir du XV siècle, alors que l'Islam avait quasiment terminé son expansion et éliminé définitivement toute opposition chrétienne, païenne ou juive dans le Maghreb, en Byzance (qui tombe en 1453), chez les perses et dans le monde arabe ?
La mécanique, la chimie, l'électromagnétisme, la thermodynamique, la physique quantique, la mécanique des fluides, la biologie, la recherche médicale, l'eléctronique, l'astrophysique, le calcul intégral, la réflexion philosophique, la remise en cause de soi,...pourquoi seuls des penseurs du monde chrétien occidental ont developpé ces sciences et quasiment aucun dans le monde musulman ?
Et aujourd'hui, qu'en est-il ?

Dans un rapport édité par l'UNESCO, sur l'année 2008, la totalité de la production scientifique du monde Musulman (57 pays, soit environ 1,2 milliards d'habitants) fut équivalente à celle...de l'Italie !

Pour justifier ses arguments, Mohamed Khattabi explique que "l'Église a tué Galilée". Ce qui est faux. Galilée n'a pas été tué par l'Église, et n'a même jamais séjourné en prison.
Galilée a été victime de son arrogance.
Quand, à Pise, ses collègues astronomes jésuites affirmaient que les étoiles filantes étaient des phénomènes de l'atmosphère terrestre (ce qui est vrai), Galilée se moquaient d'eux, en expliquant qu'ils ne comprenaient rien à l'astronomie, allant jusqu'à écrire un pamphlet ("le Saggiatore" en 1623) dans lequel il qualifiait un des jésuites, Sarsi, de "scorpion".
Galilée, dans son tort, s'est évidemment alors attiré des ennemis, qui ont fait bloc contre lui, surtout après son "Dialogue sur les deux grands systèmes du monde", mettant en scène de manière à peine déguisée le Pape Urbain VIII, pourtant son ami et protecteur, et se moquant de lui, ce qui lui a valu un procès pour diffamation contre l'Église, au terme duquel il fut assigné à résidence.
Il ne s'agit pas de justifier la pouvoir de l'Église à cette époque, mais de remettre dans son contexte et démystifier les propos de Mohamed Khattabi.

Khattabi avance également que l'Église empêchait les personnes de consulter les livres dans les bibliothèques en les empoisonnant. En se basant sur un film, une fiction, tiré du roman "Le nom de la rose" de Umberto Eco. Khattabi se sert de cette fiction pour mépriser et discréditer le Christianisme et l'Église aux yeux des Musulmans nîmois.

Sur l'homosexualité, l'avis de l'imam est sans appel :
"On condamne la pratique du peuple de Sodome, donc l'homosexualité n'a pas sa place dans la religion musulmane."
[15:25]

"L'Islam nous appelle à l'ouverture, à voir, à chercher et à explorer", alors que Khattabi condamne l'homosexualité, et interdit à ses Fidèles d'esquisser des personnages sur une feuille de papier ? Sait-il que aujourd'hui, l'Arabie Saoudite est interdite aux Juifs ? Que l'apostasie est passible de peine de mort ou de prison dans la plupart des pays Musulmans ? Sait-il qu'en Iran, une femme qui refuse de porter le Hijab est passible de 3 à 5 ans de prison ferme ?


HANI RAMADAN

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans. Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Il est également reçu par les prédicateurs de la Mosquée de Nîmes, des extraits de sa conférence donnée le 8 septembre 2013 en gras italique ci-dessous :

Le prédicateur Hani Ramadan à la Mosquée "Lumière et Piété" de Nîmes : "les média sont tenus par les sionistes"

"Lorsqu'une Musulmane porte le voile, cela veut dire que elle répond à une injonction coranique qui est aussi portée dans la Sunnah, qui dit qu'elle doit porter le voile. Si elle choisit librement de le faire, et bien il n'y a pas de problème dans la constitution française, il n'y a pas de problème dans les Lois de la déclaration des Droits Humains. Pourquoi tout d'un coup le Niqab est mis en avant ? C'est parce qu'il y a une agression ciblée contre la communauté musulmane."
[17:15]

"Comme l'islamophobie gagne du terrain malheureusement, comme les média qui sont tenus par les sionistes, qui dans beaucoup de cas travaillent à faire en sorte que la haine de l'Islam se développe et c'est voulu, et bien nous sommes devenus des cibles potentielles d'agression qui se multiplient, il faut réagir." [18:05]

"Aujourd'hui les Musulmans sont agressés. Ils sont agressés de partout, ils sont agressés ici. L'islamophobie, cette haine qu'on déverse contre les Musulmans et la pratique de l'Islam, c'est voulu, et ils sont agressés dans nos pays. Regardez chez eux, ce qui s'est passé dernièrement en Égypte, où l'on voit que l'on pourrait se poser la question, je sais que certains d'entres vous auraient exprimé qu'on aborde ce sujet, je ne vais pas rentrer dans ce sujet, mais je vous dirai simplement une chose : c'est qu'il faut quand même qu'on observe avec lucidité ce qui se passe.
Quel rapport y-a-t-il entre les pétro-monarchies saoudiennes, émiriennes, koweïtienne, entre l'entité sioniste, l'axe américano-sioniste qui travaille dans la région et les militaires putschistes qui ont fomenté ce coup d'état ? Tous ces gens-là se sont mis d'accord contre l'exercice de la liberté d'expression dans le sens de l'arbitrage des urnes de tout un peuple.

On a mis en avant, on a favorisé la violence des armes contre l'arbitrage des urnes. Normalement, le gouvernement français devrait nous dire immédiatement que c'est inadmissible et lutter contre ce coup d'état au niveau des média, au niveau des hommes politiques, puis on observe que l'on a affaire à un silence complice dans la plupart des cas, ainsi que pour la Suisse et toute la communauté européenne, ainsi que pour les américains, les États-Unis qui ont refusé avec une hypocrisie complète de dire que c'est un coup d'état."

[...]
"Pourquoi ces roîtelets veulent préserver leur richesse ? Parce que la vague grandit et réclame que l'on respecte la volonté populaire menace leur gouvernement qui exploite les richesses du pays. Et finalement ce qui se passe à cet endroit, c'est ce qui se passe dans l'ensemble de l'Afrique. L'Afrique est riche, je suis allé dernièrement en Guinée-Conakry, c'est un des pays les plus riches du monde, et sa population est une des plus pauvres du monde.
Comment comprendre cette équation à l'envers ? Simplement en disant que vous avez une mafia que détient une oligarchie dominante, qui détient le bien du pays, et qui travaille avec les exploitants occidentaux qui volent aussi les bien du pays. C'est une alliance qui est maudite."

[19:00]

Conférence de Hani Ramadan à la Mosquée "Lumière et Piété" de Nîmes le 8 septembre 2013 (hard-copy)

Pour Hani Ramadan, les sionistes sont partout, ce sont eux qui ont organisé le coup d'état destituant les Frères Musulmans du pouvoir en Égypte. L'état français et ses média sont par ailleurs complices du complot américano-sioniste organisé à l'échelle internationale contre les Musulmans. Ce type de propagande ne peut-il pas éveiller chez les Musulmans nîmois de l'animosité envers l'Occident, la France, l'état français et ses institutions ?
Martelée depuis plusieurs années, cette idéologie peut-elle amener un rejet complet de la société civile occidentale et un repliement communautaire par une partie de la population musulmane endoctrinée par les sermons des prédicateurs de la Mosquée "Lumière et Piété" ?


TARIQ RAMADAN

Le prédicateur Tariq Ramadan, très médiatisé, milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat. Lors du dernier congrès annuel de l’UOIF au Bourget du 6 au 9 avril 2012, des prédicateurs antisémites, comme Youssouf Al-Qaradawi ou Safwat Hijazi qui expliquent, devant plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs sur les chaînes Arabes (Al-Jazeera, Al nas-tv , Tv Al-Aqsa, etc…) vouloir unifier les Musulmans afin de finir le travail d’Hitler, punir et exterminer les Juifs, ont été interdits de se présenter à ce congrès (sous la pression du FN, il faut le souligner).

Tariq Ramadan a, dans un article, pris la défense de ces prédicateurs antisémites et a condamné Nicolas Sarkozy pour cette mesure, dans un vibrant plaidoyer rendant hommage à ces « savants musulmans de renommée mondiale » injustement bannis du territoire français.

Figure de proue de l'idéologie politique militante de Tariq Ramadan depuis plusieurs années, l'importation sur le territoire français du conflit israélo-palestinien et du complot sioniste à l'échelle mondiale. Le 5 octobre 2013, il est reçu en grande pompe à la Mosquée de Nîmes pour donner une conférence : "vivre un Islam engagé", en gras italique ci-dessous quelques extraits de sa conférence :

"Allah dit : "ne leur obéit pas sur ce qu'ils veulent t'imposer". Attention, n'obéis pas au négateur de Dieu, et résiste à leur attaque au moyen d'un grand Jihad. Et là, les commentateurs qu'est-ce qu'ils disent : "n'obéis pas, ne te laisse pas imposer par ceux qui nient Dieu et utiise le Coran comme la référence pour ta résistance à leur imposition.
ça veut dire que le Coran c'est ton âme de résistant. Ce n'est pas une arme à l'italienne avec laquelle tu tues, c'est une arme que tu dois comprendre parce que c'est une arme avec laquelle tu éveilles l'intelligence de ton interlocuteur.
"

[...]
"Les gens peuvent vous insulter, les gens vous regardent avec un regard un tout petit peu tordu, vous êtes toujours un peu arabe, un peu africain, un peu musulman, comme vous vous êtes converti à l'Islam vous êtes un peu traître, vous allez répondre comment ? Avec la connaissance de ce que vous êtes, premier engagement, avec le vocabulaire de qui vous vous adressez, deuxième engagement, avec la sagesse de comment vous devez vous comporter, troisième engagement. On vous insulte, vous souriez. Mais le sourire, ce n'est pas un compromis, ce n'est pas le sourire des lâches. Le sourire, il est digne."

Tariq Ramadan diffuse sa propagande habituelle : Les Musulmans évoluent en France en milieu hostile, les relations évoquées entre musulmans et non-musulmans sont toujours vues comme étant des rapports de force, en particulier comment réagir en "résistant" aux présécutions et aux brimades des français racistes, qui humilient les Musulmans quotidiennement. Ce qui a pour effet de diviser, d'élargir la fracture entre Musulmans engagés et non-Musulmans, auxquels il ne faut rien céder. Poursuivons

"La question du conflit israélo-palestinien c'est trois choses. C'est toute la question du Moyen-Orient qu'il faut bien comprendre parce que tout ce qui est en train de se passer au Moyen-Orient, vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais c'est très lié aussi à la question de la sécurité d'Israël et la sécurisation des ressources pétrolières, et en même temps, ce conflit est présenté en amont comme le rapport entre l'occident et le monde arabe et l'Islam. Israël serait le représentant de l'Occident et des valeurs occidentales versus l'Islam, les Musulmans, les Arabes, etc...
On a une image globale au-dessus qui est ce conflit, on a le Moyen-Orient, avec, vous avez entendu, au moment où les gens étaient dans la rue il y a deux ans et demi, le premier gouvernement à avoir fait opposition pour soutenir Moubarak, ça a été le gouvernement israélien, ils soutenaient le dictateur. Donc ils nous disent, on est la seule démocratie, mais ils veulent soutenir les dictateurs parce que ça les arrange, on sait en même temps qu'ils sont dans la formation en Syrie, on sait qu'ils étaient impliqués en Lybie, on sait qu'ils sont impliqués ailleurs en Afrique, il y a un vrai jeu extrêmement complexe de la réalité israélienne dans la région.
Et il y a un troisième elément dans la question israélo-palestinienne, c'est que sur tout ce qui concerne le racisme anti-musulman, l'islamophobie, et tous les enjeux pour dire que ça n'existe pas, c'est très lié à des lobbies pro-israéliens en France."
[...]

"Il y en a qui viennent vers moi pour me dire : "Caroline Fourest, elle te déteste...ou alors elle t'aime !" Ni l'un ni l'autre. Le problème est que ceux qui la soutiennent, et ceux pour lesquels elle travaille, c'est un tissu de personnes qui vont de BHL aux autres, qui sont des pro-israéliens. Elle fait la stratégie qu'on a lu, c'est-à-dire faire comme si elle aimait bien les palestiniens, mais dans le fond on est le problème, parce qu'on peut développer une conscience qui est une conscience citoyenne et juste de résistance.
C'est-à-dire que l'on peut être une autre voie à dire : "non, non, non, on ne sera jamais antisémite ! Parce qu'on n'est pas antisémite ! On ne sera jamais pour le racisme, on n'a pas dans l'inconscience, l'extermination des juifs, on n'était pas là, et on le condamne ! Mais par contre, que vous veniez nous dire que l'on doive se taire sur l'extermination, ou la tentative d'extermination d'un peuple en Palestine, non, ça vous ne nous aurez pas, là on va se lever".
Ceux là, ils commencent à devenir dangereux. "Pourquoi tu leur fait peur de ce que tu viens de dire ?". Vous avez entendu ce que je viens de dire là ? ça, ça fait peur. Oula la ! Celui là, il est dangereux ! Et oui on est dangereux. On est dangereux pour tous ceux qui veulent travestir la vérité de ce combat. On se lèvera, devant tout acte antisémite, mais on se lèvera devant toute oppression qui soit faîte par le gouvernement israélien comme n'importe quel autre gouvernement, vous nous trouverez du côté des opprimés, point.
"

D'après Tariq Ramadan, Israël et les sionistes controlent la planète, ils soutiennent les dictateurs comme Moubarak, et sont impliqués dans tous les conflits au Moyen-Orient (Égypte, Syrie, Libye, Afrique,...). Même Caroline Forest est manipulée et suit les directives et les ordres qui lui sont donnés au plus haut sommet de la hiérarchie de l'état par les sionistes, comme BHL et consorts pour attaquer les Musulmans.
Une véritable propagande de victimisation, en amalgamant l'extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale et le conflit israélo-palestinien. Les arabes palestiniens seraient exterminés par les israéliens, même si la population arabe palestinienne a doublé en moins de 50 ans. Si génocide il y a, il est plutôt raté.

"Dans notre combat on ne comprends pas que le vrai combat aujourd'hui cela passe aussi à un moment donné à dire que : "Tu consommes quoi ? Tu manges quoi ? Tu bois quoi ?" Il y en a certains même, qui sont allés pendant le mois du ramadan à couper le jeûne, et la datte avait été produite par Israël ! Tu manges une datte sur le sang de ceux qui sont opprimés ?!"
Conférence de Tariq Ramadan à la Mosquée "Lumière et Piété" de Nîmes le 5 octobre 2013

"Il faut arrêter de dire que le Halal c'est la manière dont on a égorgé l'animal, point. Le halal, c'est : d'où ça vient ? Qui l'a fait, Le sang de qui ? l'injustice de qui ? Vis à vis de qui ? Et quand vous mangez des produits qui sont produits par cette oppression là, vous êtes que vous le vouliez ou non des complices réels de l'injustice. À un moment donné, il faut savoir ce que l'on met dans son ventre."
Conférence de Tariq Ramadan à la Mosquée "Lumière et Piété" de Nîmes le 5 octobre 2013

Tariq Ramadan appelle les Musulmans à boycotter les produits en provenance d'Israël. Remarquez au passage que ce type de manifestation politique est interdit par la Loi.

Un simple rappel de la Loi : « Il est interdit de tenir des réunions politiques dans les locaux servant habituellement à l’exercice d’un culte. » loi 1905 (séparation de l’Église et de l’État) – article 26

 

On pourrait également citer le prédicateur Hassan Iquioussen, invité à la Mosquée "Lumière et Piété" de Nîmes le 8 juin 2013 (hard-copy)

Hassan Iquioussen a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine. Pour lui, les attentats du 11 septembre ne sont qu'un vaste complot orchestré par les américano-sionistes contre les Musulmans.

Autre invité prestigieux des responsables de la Mosquée de Nîmes le 6 avril 2013 Ahmed Jaballah (hard-copy), président de l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). L'UOIF possède une soixante d’associations directement affiliées et plus de cent cinquante associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d’un Califat Mondial, l’instauration d’un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Ahmed Jaballah déclarait sans embage que : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. » La Mosquée de Nîmes "Lumière et Piété", sous l'égide des Frères Musulmans ?

743583qaradawiJaballah.jpg

Ahmed Jaballah, président de l'UOIF jusqu'en 2011, en compagnie du prédicateur antisémite des Frères Musulmans Youssef Al-Qaradawi à Saint-Denis en 2007

Ahmed Jaballah (au centre) en compagnie du président égyptien Mohamed Morsi (à droite) des Frères Musulmans en janvier 2013

Mohamed Khattabi, Hassan Iquioussen, Tariq Ramadan, Hani Ramadan, Ahmed Jaballah... apportent-ils la sérennité dans les coeurs des Musulmans de Nîmes, ou peuvent-ils les inciter à manifester indirectement leur rancoeur, comme on peut le voir dans les faits divers ces derniers mois à Nîmes, où l'on tente par exemple d'empêcher les commerçants de vendre des produits non islamiques (haram) dans le marché du Bas Avignon ?

Ou encore caillasser des Chrétiens sortant du sanctuaire de la vierge Notre Dame de Santa-Cruz ? (lien 2 La Provence)

Jean-Paul Fournier, sénateur-maire UMP de Nîmes, laisse l'Islam politique militant antioccidental, antisioniste et antichrétien proliférer dans sa ville.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 3 novembre 2013