Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2015

Les organisateurs du « salon musulman du Val d’Oise » de Pontoise invitent des prédicateurs de l’Islam Radical misogyne, antioccidental et antisémite avec entre autres Éric Younous : « le Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs »

L'Islam s'enracine lentement mais sûrement sur le territoire français, en particulier dans les régions d'île-de-France. Le Val d'Oise n'est pas épargné, plusieurs Mosquées ont été construites ces 20 dernières années. On peut par exemple mentionner les Mosquées de l'Islam fondamentaliste d'Argenteuil, de Sannois, de Montigny-les-Cormeilles, ou encore de Cergy (inaugurée par Manuel Valls).

La ville de Pontoise est également gangrénée depuis plusieurs années par l'Islam Radical, en particulier à travers les prédicateurs de la Mosquée Masjid de Pontoise, infiltrée par une organisation terroriste qui agit dans plusieurs villes de France, le "collectif Cheikh Yassine", et son leader charismatique Abdelhakim Sefrioui, soutient officiellement sur son site Internet des terroristes du Hamas appelant à l'extermination des Juifs.


Le "collectif Cheikh Yassine", organisation islamiste antisioniste, et son leader politique Abdelhakim Sefrioui, infiltrés dans la Mosquée Masjid de Pontoise, le 17 février 2012, incitent les Musulmans à la révolte : "ils sont tous allés se prosterner devant leur maître, le dîner du CRIF !"

Depuis 2012, les organisateurs de differentes associations musulmanes organisent également le "salon musulman du Val d'Oise" au parc des expositions de Pontoise, avec comme invités, des prédicateurs fondamentalistes musulmans.
Les 12 et 13 septembre 2015, voici un aperçu des prestigieux invités pour cette nouvelle édition (hard-copy):

580779MosquePontoise2islamistes2.png

Les prédicateurs fondamentalistes misogynes, intolérants, antioccidentaux Musulmans invités au "salon musulman du Val d'Oise" les 12 et 13 septembre 2015 : Rachid Houdeyfa, Nader Abou Anas, Mehdi Kabir, Éric Younous, Hatim Abou Abdillah

On peut citer l'imam de la Mosquée de Brest, Rachid Houdeyfa. ci-dessous, un aperçu de sa vision des femmes :


"Le hijab c'est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n'a pas d'honneur, et si la femme sort sans honneur, qu'elle ne s'étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l'utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l'Enfer."
[05:04]
Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest, dans sa conférence "30 minutes pour te convaincre de mettre le hijab"

vidéo régulièrement censurée sur Youtube que vous pouvez retrouver sur ce lien :

Pour l'imam, une femme qui ne porte pas le voile islamique est une femme sans honneur, sans aucune pudeur et négligée. Mesdames, si un jour vous croisez Rachid Houdeyfa dans la rue et s'il détourne le regard, vous saurez pourquoi !

Le prédicateur implante dans l'inconscient collectif des ses Fidèles Musulmans que la femme de type occidental est un vulgaire objet, sans moralité, infériorisée par rapport à la femme voilée musulmane, pure, chaste et soumise.

 

Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et prédicateur fondamentaliste de l’Islam radical misogyne, invite à ne pas suivre les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les « Supérieurs », et veut interdire la musique qui est d’après lui, « la voix de Satan ».
Voici une brève vidéo, comment les Musulmans doivent se comporter avec leur femmes, tel que le veut le Prophète Mohamed, guide de tous les Musulmans :


Nader Abou Anas, imam de la Mosquée du Bourget et prédicateur au "salon musulman du Val d'Oise" :"la femme doit assouvir les besoins sexuels de son mari sur demande sinon, elle sera maudite. Elle doit également lui demander la permission pour sortir de la maison."

vidéo régulièrement censurée sur Youtube que vous pouvez retrouver sur ce lien :

 

 

Le théologien Musulman Mehdi Kabir, prédicateur sulfureux, qui considère les femmes comme étant à l'origine de tous les vices : alcool, musique, argent, drogue, est également invité au salon musulman du Val d'Oise.

 Voici comment Mehdi Kabir considère les mangeurs de porc :


"celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d'un porc. C'est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n'ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes.
Les gens, qui lorsqu'ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n'ont pas de pudeur vis à vis d'Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc.

Et le Prophète a informé qu'il viendra un temps où Allah transformera certains êtres humains en singes et en porcs."

vidéo régulièrement censurée sur Youtube que vous pouvez retrouver sur ce lien :

Un Message de Tolérance et de Fraternité ?

L'invité Hatim Abou Abdillah, fervent défenseur de la cause "féminine musulmane", est au "salon musulman du Val d'Oise."


Hatim Abou Abdillah, imam de la Mosquée as Salam de Maisons-Alfort, prédicateur dans plusieurs Mosquées de banlieues et au "salon musulman du Val d'Oise", endoctrine les Fidèles à la haine des femmes non voilées et parfumées.

"Le Prophète nous dit : "des femmes, bien qu'habillées, seront nues. Ta soeur, ma soeur, ta mère, ma mère, et nos soeurs en général, celles qui font vitrines de leur corps dans la rue. Où est la jalousie envers nos femmes ?
Le Prophète a dit : "trois personnes auxquelles Allah n'adressera pas la parole, ton Seigneur ne te parlera même pas le jour de la Résurrection, Allah ne te purifiera pas. elles auront un châtiment atroce. Et le Prophète a cité parmi ces trois personnes : celui qui n'a pas de pudeur envers ces femmes, regardez l'état de nos soeurs, regardez comment nos mères marchent dans la rue ! Après ça, peut-on se considérer comme des hommes ? Tu vois un mari, un homme, avec sa barbe, marcher à côté de sa fille !
Le Prophète a dit : "des femmes bien qu'habillées seront nues, elles n'entreront pas au Paradis, ni même sentiront l'odeur du Paradis. Maudissez-les, car elles sont maudites ! Maudissez-les, car elles sont maudites ! Est-ce ma parole d'extrêmiste ? Est-ce ma parole d'islamiste, de fanatique, d'intégriste, ou est-ce la parole de ton Prophète ?
Il n'y a pas une femme qui se parfume, et sort dans la rue pour que les hommes sentent son odeur, sans qu'elle soit considérée auprès de son Seigneur comme une fornicatrice, fornicatrice, fornicatrice !"

[01:37]

vidéo régulièrement censurée sur Youtube que vous pouvez retrouver sur ce lien :

Le fait de se rendre belle en portant des vêtements légers et se parfumer pour s'embellir est considéré par Hatim Abou Abdillah comme une perversion, une provocation, qui fait d'une femme une fornicatrice, une prostituée pour dire les choses crûment. Comment se fait-il que Hatim Abou Abdillah continue de diffuser sa propagande dans les plus grandes Mosquées de France ?
Que font les associations féministes, d'habitude si promptes à réagir dès qu'il s'agit d'intervenir contre les "catho intégristes" ? Pourquoi ce silence devant ces prédicateurs Musulmans misogynes et intolérants ?

 

Autre invité de prestige au salon musulman du Val d'Oise, le prédicateur Éric Younous, un français converti à l'Islam en 2001, formé à l'Islam Radical wahhabite de Médine en Arabie Saoudite, autrement dit, une des branches les plus extrêmistes de la religion de "Paix et Tolérance", qui appelle à la haine des Chrétiens, des Juifs, et du monde Occidental, qui doit être conquis par les Musulmans.


Le prédicateur antisémite Éric Younous, invité de prestige au salon musulman du Val d'Oise les 12 et 13 septembre 2015

Voci un bref aperçu de l'idéologie développée par Éric Younous devant ses Fidèles :
"Accusé de toutes parts, et condamné au terme d'un procès truqué, déclaré coupable sans équivoque et désigné danger du XXIème siècle, ennemi de la raison de la liberté. Est-ce moi ? Est-ce nous ? Quel est mon crime exactement, quel est notre crime exactement ? Qui suis-je pour être détesté ainsi, insulté à tout va, de l'ouvrier de base n'ayant pas fait d'études, à l'homme politique au rang le plus élevé ayant fréquenté les meilleures écoles ?
Et bien non : ils ne détiennent pas le modèle absolu du bonheur et de la droiture. Ils n'ont aucune autorité à m'accuser, et encore moins à me juger. Ils mentent, ce sont des menteurs, ils étaient des menteurs lorsqu'ils ont colonisé nos pères, ils sont des menteurs lorsqu'ils veulent nous faire croire que nous ne sommes que des animaux."
[01:37]
extrait de la conférence donnée par Éric Younous sur "l'identité musulmane". (hard-copy)

Prèche assez classique de la mouvance de l'Islam radical wahhabite : Éric Younous explique aux Musulmans qu'ils vivent en France dans un pays hostile à l'Islam où ils sont continuellement persécutés, "insultés" et "traités comme des animaux". Si c'était le cas, pourquoi autant de Mosquées sont-elles construites en France, (2500 Mosquées construites sur le territoire français en moins de 30 ans) et pourquoi des milliers de Musulmans sont-ils prêts à mourir pour venir vivre dans ce pays ?
Le but de cette prédication est d'instaurer un climat de défiance envers les non-musulmans, souder ainsi la communauté musulmane, afin qu'elle ne se mélange pas avec des personnes qui leur sont soi-disant hostiles.
L'objectif étant de créer une génération de Musulmans soumise à un communautarisme militant, afin de pouvoir instaurer les lois de la Charia, très loin d'un Message d'Amour, de communion et de Fraternité entre les êtres humains et les peuples.

"L'organisation pour faire en sorte que l'Islam soit compris comme il se doit, c'est de l'action. Regardez par exemple dans la communauté juive. C'est exactement l'inverse. Regardez Chabbat, qui est l'adoration la plus importante pour eux. Qu'est-ce qui caractérise le Chabbat ? C'est l'inaction. Et n'oubliez pas que Chabbat est une punition que Allah a infligée aux Juifs. Quand Allah veut punir un peuple, il lui ordonne l'inaction."
[06:33]
extrait de la conférence donnée par Éric Younous sur "l'identité musulmane" à la Mosquée égyptienne de Stains, le 22 décembre 2014 (hard-copy)

Pour Éric Younous, les Juifs sont le peuple puni par Allah, peuple de l'inaction, alors que les Musulmans sont le peuple béni par Allah, le peuple de l'action.

Mais si on s'en réfère à la Bible :
« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. »

La Bible - Exode 20:8-11
Le jour de repos de la semaine, le Chabbat pour les Juifs, est un jour béni et sanctifié, et non pas une punition comme le prétend faussement Éric Younous afin de discréditer la communauté juive, qui serait donc méprisable, auprès des Fidèles Musulmans de Stains. Est-ce que ce type de prédication incite au vivre-ensemble, à la Fraternité ?
N'invite-t-il pas plutôt les Musulmans à détester les Juifs, et ainsi favoriser l'antisémitisme ?

Philippe Houillon, député-maire UMP de Pontoise, autorise tous les ans des prédicateurs antisémites, misogynes et intolérants de l'Islam fondamentaliste à venir endoctriner des centaines de Musulmans dans sa ville dans le cadre du "salon musulman du Val d'Oise".

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 25 août 2015

29/06/2014

La Fraternité d’après Abdelhamid Mazzouz, imam de la Grande Mosquée Ennour de Sartrouville : les amis des Musulmans doivent être pieux et connaître « la shahada », sinon Allah transformera cette amitié en animosité le jour du Jugement Dernier

Sartrouville est une commune d'environ 52 000 habitants de la banlieue nord-ouest de Paris, dans le département des Yvelines. Certains de ses quartiers sont situés en Zone Urbaine Sensible (ZUS), un nom politiquement correct pour désigner les quartiers ayant subi ces dernières décennies une forte immigration, essentiellement musulmane d'Afrique du Nord et subsaharienne, où la police et les pompiers ne rentrent qu'avec certaines précautions en cas d'intervention pour éviter tout dérapage, comme sur le plateau de la cité des Indes, une enclave sujettes aux revendications islamiques à Sartrouville.
Dans le cadre des éléctions législatives en juin 2012, le député candidat Jacques Myard est interpellé par un Musulman : "Vous n’avez rien à faire ici, ici c’est un terre arabe, c’est une terre appartenant aux musulmans, ce n’est pas une terre française !"

La communauté musulmane de Sartrouville regroupée au sein de l’Association Culturelle des Musulmans de Sartrouville (ACMS), a officialisé la mosquée En Nour, installée depuis 2003 à l’entrée de la zone industrielle du Prunay. 1,5 millions d'euros ont été nécessaires à la réhabilitation de l'édifice. Le 15 février 2014, l’ACMS organisait une cérémonie d’inauguration, dans le lieu de culte, à l’occasion d’une journée portes ouvertes, en présence du maire UMP Pierre Fond.


La Grande Mosquée Ennour de Sartrouville, rue Jean-Pierre Timbaud


3000 fidèles célébrent l'aïd-el-fitr (fin du Ramadan) le 19 août 2012, à Sartrouville (hard-copy)


Le maire UMP Pierre Fond (à gauche) rend visite à la communauté musulmane de Sartrouville pendant la fête de l'aïd-el-fitr

 


Abdelhamid Mazzouz, est l'imam de la Mosquée Ennour de Sartrouville, il donne les sermons et oriente les fidèles vers le chemin, le Message d'Allah.


Abdelhamid Mazzouz en prière avec les fidèles Musulmans de la Grande Mosquée Ennour de Sartrouville

Quelle est l'orientation idéologique et la teneur des prédications de l'imam de Sartrouville Abdelhamid Mazzouz ?
Le prédicateur a invité le 28 mars 2014 dans sa Mosquée de Sartrouville l'imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas
(hard-copy), un fondamentaliste, développant un Islam intolérant et incompatible avec les valeurs de la république française.
Pour avoir un aperçu de l'idéologie de Nader Abou Anas, ce prédicteur enseigne au Bourget que la musique est "la voix de Satan", que les Musulmans ne doivent pas imiter les Juifs et les Chrétiens, car ils sont les "Supérieurs", ou encore que la fête de la Saint-Valentin, fête des amoureux, est interdite aux Musulmans, hommes et femmes n'ayant pas le droit de montrer publiquement qu'ils s'aiment.


L'imam fondamentaliste de la Mosquée du Bourget, Nader Abou Anas, invité par Abdelhamid Mazzouz à Sartrouville, est contre la mixité sociale hommes/femmes, et veut interdire la musique, "la voix de Satan".

Il s'agit là clairement de défendre les valeurs de l'Islam, incompatibles avec les valeurs de la République, en communautarisant les Musulmans afin de les exclure de la société française. On va constater que les messages de Abdelhamid Mazzouz ne sont guère différents de ceux de Nader Abou Anas.
Sur son site officiel, la page Facebook Al Afaq
(hard-copy) (se connecter avec un compte pour avoir accès aux informations), Abdelhamid Mazzouz décrit par exemple sa vision des arts lyriques et musicaux :


Abdelhamid Mazzouz, imam de la Mosquée de Sartrouville : "Il y a deux amours qui ne peuvent pas cohabiter dans le même coeur : l'Amour du coran et l'amour de la musique, en effet, l'un chassera l'autre." (hard-copy)

Ces prédications et conseils encouragent-ils les jeunes français Musulmans à s'adonner à l'art musical ? Faudra-t-il interdire l'art lyrique, le solfège, le piano, la guitare, le saxophone, car incompatibles avec le dogme Islamique ?
A l'école publique, quelle sera la réaction des enfants Musulmans de Sartrouville pendant les cours de musique ? Seront-ils dispensés au nom de leurs convictions religieuses ?

Abdelhamid Mazzouz a donné par ailleurs un sermon le 3 janvier 2014 devant ses Fidèles Musulmans sur la notion de Fraternité en Islam, quelques extraits en gras italique ci-dessous :
"Qui sont tes amis ? Est-ce ceux qui te tirent vers le haut ? Qui sont tes amis ? Est-ce ceux qui te rappellent Allah lorsque tu l'as oublié ? Qui sont tes amis ? Est-ce ceux qui te réveillent lorsque tu es plongé dans l'insouciance ? Qui sont tes amis ? Est-ce ceux qui te disent : "Je passe te chercher pour aller à la Mosquée", ou bien ceux qui te disent : "Tiens, prend une cigarette, y a pas de mal, je passe te chercher ce soir, il y a une soirée mortelle, t'as vu le nouveau morceau de musique ? Il est classe. Si t'as pas une copine, t'es un tordu ou t'es coincé. Si tu n'as pas un copain ma chère, tu es tordue ou tu es coincée. Qui sont réellement tes amis ?"
[10:03]
"Poses-toi la question : les amis que tu fréquentes aujourd'hui, seraient-ils capables d'être à ton chevet et de te faire répéter la shahada, qui elle, te permettra d'accéder au Paradis ? Ou bien, ils vont se mettre à pleurer sur ton sort, sans réellement savoir ce qu'ils peuvent faire pour toi ?
Voilà pourquoi toute amitié qui n'est pas motivée par l'amour d'Allah se transformera le jour du Jugement Dernier en animosité. Allah dit dans le Saint Coran : "les amis ce jour là, qui étaient amis dans ce bas monde, seront ennemis les uns des autres, exceptés les pieux", toute amitié ou compagnie, se transformera le jour de la Résurrection en animosité, sauf ceux qui s'inscrivent dans le cadre de l'amour d'Allah."
[13:13]
"Dis moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es" - sermon de Abdelhamid Mazzouz à la Mosquée de Sartrouville le 3 janvier 2014 (hard-copy)

Les Musulmans ne doivent tisser des liens d'amitié qu'avec des gens pieux qui connaissent la "shahada", premier pilier de l'Islam : autrement dit, les seuls amis que les Musulmans sont autorisés à avoir sur Terre doivent être Musulmans.
Abdelhamid Mazzouz va jusqu'à menacer indirectement les Musulmans qui s'aviseraient de prendre pour amis des non-musulmans, Allah transformera cette amitié en animosité le jour du Jugement Dernier. Ils seront condamnés pour cette infamie. Où sont les appels Fraternels, pleins de Respect et d'Amour entre communautés ? Où est la religion de "Paix et Tolérance" ?

On remarque que la notion de Fraternité en Islam professée par l'imam Abdelhamid Mazzouz n'a apparemment pas le même sens que dans les Évangiles du Nouveau Testament de la Bible :
" Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ? Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. "
La Bible - Matthieu 22:36-40


Pierre Fond, maire UMP de Sartrouville, a rappelé lors du discours d'inauguration du complexe islamique le 15 février 2014, «les efforts» effectués par la communauté musulmane pour l’édification de la Mosquée. «Nous continuerons à la soutenir».
Pierre Fond est prêt à sacrifier le vivre ensemble en société sur le long terme, au nom du communautarisme musulman intolérant enseigné par les prédicateurs de la Mosquée de Sartrouville.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 28 juin 2014

11/04/2014

Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Chartres (association la Plume Chartraine) : « Dans deux passages du Coran, il y a l’obligation pour la femme de porter le voile. »

Chartres est une commune d'environ 40 000 habitants dans le département d'Eure-et-Loir (90 km au sud-ouest de Paris). La ville est connue historiquement pour sa cathédrale gothique, lieu de pèlerinage traditionnel pendant le dimanche des Rameaux et la Pentecôte.

La cathédrale de Chartres

Depuis trois décennies, Chartres et le département d'Eure-et-Loir connaissent une vague d'immigration importante, avec une forte représentativité de la communauté musulmane. Des associations pour développer le culte musulman se multiplient, 13 lieux de culte islamique sont répertoriés sur le département. La communauté obtiendra la permission du maire UMP Jean-Pierre Gorges, de construire une Grande Mosquée, qui sera inaugurée le premier juillet 2012.
Ce complexe islamique a été construit sur un terrain de 7200 m². D’une surface de 1200 m² la Mosquée peut accueillir entre 700 et 800 Fidèles. Le coût global de construction de l'édifice est d’environ un million d’euros.

La façade d'entrée de la Grande Mosquée Anoussra de Chartres

Inauguration de la Grande Mosquée Anoussra de Chartres le 1 juillet 2012, par le maire UMP Jean-Pierre Gorges (au centre) et Mohamed Moussaoui, président du CFCM (à droite)

Parmi les associations cultuelles de la ville, on peut noter la Plume Chartraine, une association islamique indépendante et privée créée en 2007, proposant l'étude de la langue arabe, et des activités culturelles. Elle s'est développée en 2012 avec de nouveaux locaux et des cours d'initiation aux Sciences Islamiques (charia) pour adultes à partir de 16 ans. L'association a également ouvert une école coranique, et propose désormais des cours d'initiation aux Sciences Islamiques pour enfants et une classe pour l'éveil des maternelles (hard-copy).

Au travers de cinq matières au choix, le cursus se présente sur une année :
- Introduction à l'Etude de l'Islam
- Initiation au Fiqh
- Sirah (biographie) du Prophète Mohamed
- Langue Arabe (niveau débutant) ou (niveau intermédiaire).
- Tajwîd (règles, pratique et mémorisation du Coran)

Quel enseignement est prodigué à la communauté musulmane de Chartres ?

Le 11 mai 2013, les responsables de l'association de la Plume Chartraine reçoivent le prédicateur Hani Ramadan.

Hani Ramadan, petit-fils du fondateur de l’organisation politique des Frères Musulmans Hassan Al-Bannah (et frère de Tariq Ramadan), est le directeur du centre islamique de Genève en Suisse, un prédicateur qui tient des propos à caractère antisémite, n’hésitant pas à comparer les Juifs à des « serpents, une race de vipères » dans une conférence donnée à Bruxelles devant des centaines de Musulmans.
Dans ses ouvrages et conférences, il explique que tous les Musulmans doivent être gouvernés par un Califat sous les Lois islamiques de la Charia. (conférence à la Grande Mosquée Al-imane de Lille-Sud). D’après lui, l’Occident décadent est contaminé par l’Antéchrist, le « Dadjhal », un borgne de l’oeil droit, et seul l’Islam et la Charia peuvent le guérir.

Quelques extraits de sa conférence donnée devant les Musulmans de l'association chartraine, sur "Le sens des priorités", en gras italique ci-dessous :

Hani Ramadan en conférence à la Mosquée de Chartres (Plume Chartraine) le 11 mai 2013, pour qui l'Islam est un État, un gouvernement, une juridiction, une armée.

"L'imam Hassan Al-Bannah dans l'un de ses principes qu'il avait donné disait en substance : "L’islam est une organisation complète qui englobe tous les aspects de la vie. C’est à la fois un état et une nation, ou encore un gouvernement et une communauté. C’est également une morale et une force, ou encore le pardon et la justice.
C’est également une culture et une juridiction, ou encore une science et une magistrature. C’est également une matière et une ressource, ou encore un gain et une richesse. C’est également une lutte dans la voie de Dieu et un appel, ou encore une armée et une pensée. C’est enfin une croyance sincère et une saine adoration.
L’islam c’est tout cela de la même façon ». Donc vous observez qu'il a mis les choses qui sont en règle général les plus importantes : c'est-à-dire la croyance sincère et la saine adoration vers la fin, alors que c'est le plus important dans cette pensée, et qu'il a fait passer tous les autres aspects de la vie, l'Islam touche tous les domaines de la vie, en tant que tel, une dimension politique, économique, culturelle, cultuelle et sociale. Tous les domaines sont concernés. Il faut avoir une idée de l'Islam qui englobe tous ces aspects."
[09:50]

"Exemple, la question du voile pour les femmes : certains ont prétendu que ce n'était pas une obligation inscrite dans les textes et ils se sont trompés. Dans deux passages du Coran, il y a l'obligation pour la femme de porter le voile, dans la tradition, la Sunnah, est indiquée l'obligation de porter le voile. Donc, cela fait partie des règles de l'Islam."
[11:38]
conférence de Hani Ramadan pour les Musulmans de l'association la Plume Chartraine, le 11 mai 2013 à Chartres (hard-copy)

Hani Ramadan cite les textes de son grand-père Hassan Al-Bannah, le fondateur de l'organisation politique des Frères Musulmans. Pour rappel, le parti des Frères Musulmans a été classé comme terroriste par le nouveau gouvernement égyptien depuis décembre 2013.


 La confrérie des Frères Musulmans

Hani Ramadan reprend l'idéologie des Frères Musulmans en expliquant aux Fidèles de la Mosquée de Chartres que l'Islam englobe en totalité la vie des Croyants. D'après le prédicateur, l'Islam est un État avec un gouvernement, une juridiction, une armée, elle a une dimension politique, économique, culturelle, cultuelle et sociale. Totalitaire.
Ces principes idéologiques sont évidemment incompatibles avec les structures d'une société de type occidental et des institutions de la République Française. Au fur et à mesure que cette propagande idéologique s'étend, à travers les prédications dans les Mosquées, les réseaux sociaux Internet, les revendications et pressions seront de plus en plus fortes pour demander l'application des principes islamiques, tout en accusant d'"islamophobes", de racistes, tous ceux qui tenteraient de s'opposer à la montée en puissance de l'Islam.

On remarque que parmi les lois de la constitution d'un futur État Islamique proposées par Hani Ramadan, que le voile n'est pas un choix, c'est une obligation de le porter pour la femme Musulmane. Le corps de la femme, une obscénité, ne peut être montré aux hommes, elle doit conserver sa pudeur.
La Beauté, la Sensualité, le Charme, la Séduction sont à proscrire car ils mettent à l'épreuve le Musulman. Une femme ne respectant pas ces principes islamiques ne peut être vue que comme un déchet, incitant au vice, à la fornication et à la prostitution. Cela correspond-il au modèle social occcidental ?

 

Le 4 avril 2014, le président du Collectif des Musulmans de France (CMF) Nabil Ennasri est venu donner une conférence devant les Musulmans de l'association de la Plume Chartraine (hard-copy).

Nabil Ennasri est un militant de l'Islam politique antisioniste, antioccidental et anti-France. Il maintient une page Facebook officielle (hard-copy) sur laquelle il développe sa propagande.
Ses conférences devant les Fidèles Musulmans visent à les liguer contre la communauté nationale française. Pour Nabil Ennasri, les Musulmans sont en danger en France, l'État français, et ses institutions cherchent à les éliminer. Ils doivent donc réagir et ne pas se laisser faire. (écoutez sa conférence donnée à la Mosquée du Havre). (lien Youtube)

Propagande anti-France diffusée par Nabil Ennasri sur sa page Facebook (hard-copy)

Nabil Ennasri est également un fervent détracteur de Manuel Valls qu'il considère comme un ennemi.


Lors des élections législatives de 2012, Nabil Ennasri a appelé les Musulmans à "faire tomber Manuel Valls", l'"ami Éternel d'Israël" [04:33]

Nabil Ennasri en parlant de Manuel Valls : "Cet homme devient donc Premier ministre de la France. Quelle régression. Affligeant." (hard-copy)

La diffusion de l'Islam politique antioccidental, anti-France, rejetant les valeurs de la république française pour les remplacer par celles de la charia islamique, aide-t-elle les Musulmans de Chartres à trouver leur voie pour s'intégrer dans la société ?

Le maire UMP Jean-Pierre Gorges laisse l'Islam politique des Frères Musulmans se développer dans sa municipalité de Chartres. Bientôt, dans une ou deux décennies, la ville deviendra-t-elle une terre d'Islam avec la Charia pour législation ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 11 avril 2014

16/02/2014

Conférence du prédicateur Abou Omar à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne : « Les Musulmans ont construit toute la France »

Villeneuve-la-Garenne est une commune française d'un peu plus de 25 000 habitants située dans le département des Hauts-de-Seine (92) en région Île-de-France.

Dans les années 1960-1970, la ville connaît une poussée démographique avec l'implantation d'une forte communauté étrangère. Une partie de la communauté Musulmane en provenance du Maghreb s'est structurée pour demander et obtenir des salles de prières et des lieux de culte décents. A force de perséverance, l'Association d'Unification Islamique (AUI) voit le jour en 1987, ses responsables achètent une supérette en 1988 et l'aménagent en salle de prière malgré quelques difficultés administratives. Au fil des années, le lieu de Culte devient vite exigu face à l'afflux toujours croissant de Fidèles. Le 25 janvier 2008, c'est la consécration : le maire UMP Alain-Bernard Boulanger vient signer, devant les 800 fidèles de l'association, l’arrêté municipal relatif au permis de construire de la future Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne, un immense complexe islamique, avec salles de conférences, salles de prières et bibliothèque. Tout s'enchaîne alors très vite, le 12 septembre 2008, c'est la pose de la première pierre de l'édifice en présence de Alain-Bernard Boulanger, Charles Pasqua, alors président du conseil général des Hauts-de-Seine et Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine.

Le projet de la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne

Le 25 juin 2008, le maire UMP Alain-Bernard Boulanger (au centre) signe le permis de construire de la future Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne

le 12 septembre 2008, inauguration de la pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne en présence de Alain-Bernard Boulanger, Charles Pasqua, alors président du conseil général des Hauts-de-Seine et Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine.

Façade de la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne en cours de construction en 2010

L'AUI se définit elle même avec pour objectif de :"renforcer les liens sociaux dans le cadre d’un échange et d’un dialogue interreligieux et inciter la communauté musulmane en général, et les jeunes en particulier, à porter dignement le drapeau de leur véritable identité religieuse, consolidant ainsi l’adéquation entre leur foi et leur être.". Joli programme. Mais qu'en est-il réellement ?

La Mosquée de Villeneuve-la-Garenne étant aujourd'hui pleinement fonctionnelle, elle est administrée par l'imam Hichem Elarafa, diplômé de l'université de Ryadh en Arabie Saoudite, et directeur de l’institut Oussoul Eddine (à Saint-Denis). Il est fort inquiétant que la municipalité ait autorisé un prédicateur ayant été formé au wahhabisme, une version fondamentaliste de l'Islam particulièrement radicale, à prendre en charge un lieu de Culte.
Le wahhabisme est une doctrine islamique fondée au XVIII Siècle par l’association du conquérant Ibn-Al Saoud et du théologien et imam Mohammed ibn Abd el-Wahhâb, qui formèrent une alliance en proposant de revenir aux fondamentaux du Coran. Dans le wahhabisme, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison. Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant. Pour plus d'informations sur cette doctrine, se reporter par exemple aux prédicateurs wahhabites de la Mosquée de Puteaux.

En juin 2013, les responsables de l'AUI ont accueilli une sommité du wahhabisme, le cheikh saoudien Wassioullah Abbass (hard-copy)

Le cheikh saoudien Wassioulah Abbas, qui ne serre pas la main des femmes, a été reçu à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne le 28 juin 2013. On peut l'écouter dans une conférence à la Mosquée de Creil donnée le 2 juillet 2011 expliquer par exemple que : " Le parfum porté à l’extérieur est une des causes qui transforme la femme en proie au Démon »

L'AUI est également en liaison avec l'Institut Européen des Sciences Humaines (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n’est en fait rien d’autre q’une immense Madrassah, une école Coranique dépendant de l’UOIF enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine Française, et dont le « conseiller scientifique » n’est autre que le prédicateur antisémite des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi. (quelques extraits des prédications de Al Qaradawi dans cette vidéo).
En relation avec l'AUI, Moncef Benzerroug est professeur de sciences islamiques au centre d'études et de recherches sur l'Islam, membre du conseil français de la finance islamique et chercheur étudiant à l'IESH. Il est membre de la Dar Al-Fatwa organisée chaque année au Bourget depuis quelques années par l'UOIF.

En gras italique ci-dessous, extraits d'une de ses conférences donnée à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne le 11 novembre 2013, "Les hommes et les femmes autour du prophète" :

"Les liens entre les hommes et les femmes, c'est le respect, pas de mélange, pas de promiscuité, tout simplement. Respecter l'autre comme si c'était votre soeur, comme si c'était votre épouse, votre mère. Je vais vous parler de Ater Ibn Ouch Erded, qui n'était pas Musulman, et déjà, avant l'Islam il a dit : "Quand je me mets sur le seuil de ma tente en campement, et que ma voisine en face veuille sortir de chez elle, je baisse les yeux pour qu'elle puisse sortir à sa guise, allez et venir à sa guise sans que je la regarde".
Aujourd'hui, je suis désolé de vous dire ça, mais c'est un constat : nos soeurs, nos filles, nos cousines, quel est celui qui les embête le plus dans la rue ? Les Musulmans malheureusement. Nos petits frères, nos petits garçons, nos jeunes, c'est eux qui les embêtent le plus. C'est un constat."
[4:10]
[...]
"Ce n'est pas ce que faisait le Prophète, ce n'est pas ce que faisaient les compagnons, et donc, la relation entre homme et femme doit être en toute simplicité, une relation de homme, femme, musulman, musulmane, le respect mutuel réciproque, et si j'ai besoin de quelque chose, si je veux me marier, si je veux voir la fille, je m'en vais voir sa famille, son père, ses parents. Le Prophète n'a jamais dit avant de se marier : "Allez, on va se connaître deux, trois ans, après on décidera."
Jamais de la vie ça n'a existé ces choses là ! On va faire connaissance, on va s'expérimenter deux, trois jours, ou deux, trois ans, avant de décider si ça marche, si on peut aller plus loin ensemble, oui ou non. Non ! ça va à l'encontre d'un point de la a'rida (loi islamique sur le mariage), si ta femme est tordue, c'est parce que tu le mérites."
[6:15]
Conférence de Moncef Benzerroug à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne "Les hommes et les femmes autour du prophète", le 11 novembre 2013

Une vision de la société archaïque, machiste, misogyne et ségrégationniste. Dans la rue, pour éviter les pulsions d'agression contre les femmes, les Musulmans doivent baisser les yeux quand une femme passe. Donc, éviter la mixité sociale entre hommes et femmes. La femme, source de turpitude et de désirs, doit vivre cachée au regard des hommes. Moncef Benzerroug nous explique ce que doit être une société, basée sur le dogme islamique où les hommes et les femmes vivraient séparément, et où pour fréquenter une fille, il faudrait d'abord demander la permission à ses parents. Cette société islamique sera-t-elle le modèle de demain pour les villénogarennois ?

 

Autre prédicateur fondamentaliste de renom en banlieue parisienne, Abou Omar, qui fut pendant un temps imam de la Mosquée Assalam d'Argenteuil, où il proférait des sermons à caractère antichrétien et antisémite. L'imam a été licencié en 2012, en conflit avec les autorités sur la gestion de la future Grande Mosquée Dassault, les forces de l'ordre ayant même dû intervenir au sein de la Mosquée pour désamorcer les vives tensions, dégénérant en pugilat. Le permis de construire du futur complexe islamique d'Argenteuil qui pourra accueillir 1400 personnes a finalement été délivré en juin 2013 par le maire socialiste Philippe Doucet, mais probablement sans l'imam Abou Omar.
Le prédicateur ne se démonte pas, il n'est plus imam d'Argenteuil mais donne maintenant tous les vendredis soir des conférences à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne. (hard-copy)

Quelques extraits d'une conférence d'Abou Omar en gras italique ci-dessous :

"Vous les Juifs, vous avez un livre qui s'appelle la Thora, est-ce que vous avez un moyen de piéger ce monsieur ? (en parlant du Prophète Mohamed) La meilleure manière de détruire une religion, c'est de détruire la religion par la religion.
La meilleure manière de détruire l'Islam, c'est de détruire l'Islam par l'Islam. On va fabriquer des pseudo-Mohamed, des pseudo-Mustapha, des pseudo-intellectuels Musulmans, et on va vous les montrer à la télévision. Et il parle au nom de l'Islam, et il dit que le foulard n'existe pas ! Et il dit que le halouf (porc) c'est halal ! Faîtes attention aux mass-média, faîtes attention à la télévision, et si je vous donne un conseil, essayez de ne pas avoir une télévision à la maison. Je ferme la parenthèse.
Qu'ont dit les Juifs ? Ah, les Juifs à travers le temps et l'espace, ils avaient des idées, jusqu'à aujourd'hui, ils sont forts, ils sont trop forts."
[16:04]
"Qu'est-ce qu'on dit aux hommes politiques, que ce soit un maire, un préfet ou un ministre ? On leur dit : "Un Islam fort égal une France forte, un Islam faible égal une France faible." L'Islam a apporté beaucoup de choses à la France. La première guerre mondiale, il y avait des Musulmans au premier rang, la deuxième guerre mondiale, il y avait des Musulmans au premier rang, allez voir Verdun, le mémorial de la Grande Mosquée de Paris !
Les Musulmans ont construit les autoroutes, les Musulmans ont construit les trains et les TGV, les Musulmans ont construit les tours de la Défense, les Musulmans ont construit toute la France !
Les Musulmans ont fait ce que les français ne voulaient pas faire. Les Musulmans ont fait des choses incroyables. Je me rappelle un jour, on était avec Nicolas Sarkozy, à l'époque ministre de l'Intérieur, on était dans une réunion avec une trentaine de personnes, place Beauvau au ministère de l'Intérieur, il a dit : "Parfois on a pensé entre hommes politiques, comme les Musulmans n'arrivent pas à s'intégrer, on va expulser tous les Musulmans de France." Combien on est ? cinq millions, ou dix millions. Il a bien réfléchi puis a dit "Ils sont dix millions, les boulangeries vont fermer, pourquoi ? Parce qu'un français quand il rentre dans une boulangerie, il sort avec une demi-baguette, [alors qu'un Musulman ressort avec pleins de baguettes sous le bras, il fait marcher le commerce !]
(en Arabe).
Les Musulmans contribuent de façon incroyable à l'économie française ! On dit que les Arabes c'est des voleurs, qu'est-ce qu'on dit des ministres ? Pas de politique, s'il vous plaît, no comment. Laissons notre pauvre Cahuzac tranquille. Franchement, les mass-média n'ont pas le droit de dire que les Arabes sont des voleurs, vu ce que l'on voit sur l'échiquier politique. En plus ministre du budjet !"
[34:54]
Abou Omar, en conférence à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne, "La jeunesse dans le Saint Coran" le 7 avril 2013 (hard-copy)

Une propagande idéologique conspirationniste véhiculée par Abou Omar. Pour le prédicateur, les mass-média cherchent à détruire l'Islam, en mêlant les Juifs au complot qui, "à travers le temps et l'espace, ont des idées", et ont cherché autrefois à nuire au Prophète Mohamed.
Les Musulmans sont victimes d'une injustice.
Nicolas Sarkozy aurait déclaré dans une réunion au Ministère de l'Intérieur qu'il allait expulser tous les Musulmans du pays. Difficile de croire ce que dit Abou Omar, surtout que Nicolas Sarkozy a crée le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) en 2003, une reconnaissance officielle de l'Islam en France, et a inauguré en personne la Mosquée de Colmar, le 4 novembre 2002.

Les Musulmans, éternelles victimes, humiliés, persécutés et mal-aimés, alors "qu'ils ont construit toute la France" et "ont fait ce que les français ne voulaient pas faire". Le but est bien entendu d'isoler la communauté musulmane du reste du monde, martyrisée et victime d'un complot, pour raviver ainsi l'animosité contre ceux qui les gouvernent. La France, un pays non reconnaissant de la dette qu'il porte envers les Musulmans. Un message qui permet de rendre la communauté Musulmane plus permissive aux sermons des prédicateurs, et mieux servir leurs desseins.
Les Musulmans ont construit toute la France ? Abou Omar oublie de rappeler que la population active extra-européenne durant les "trente glorieuses" en France n'a jamais dépassé les 3%.
Cet imam est-il la personne appropriée pour diffuser un Islam de "Paix et Tolérance" ? La jeunesse Musulmane de Villeneuve-La-Garenne éduquée par Abou Omar sera-t-elle bien intégrée dans la société française ?

On est également en droit de s'inquiéter de l'influence de l'Islam politique sur les responsables de l'AUI en analysant le profil des différents prédicateurs donnant des conférences dans cette Mosquée.

Le prédicateur de l'Islam politique antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen, reçu le 2 février 2013 à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne (hard-copy),

Hassan Iquioussen est un prédicateur de l’UOIF, ayant par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Tariq Ramadan en conférence à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne en février 2013 (hard-copy)

Le prédicateur Tariq Ramadan, très médiatisé, milite dans les Mosquées et dans ses ouvrages, (« le face à face des Civilisations » par exemple), et sous des discours toujours plein de sous entendus, pour la mise en place d’un système totalitaire, un État islamique doté d’une Constitution s’appuyant intégralement sur les Lois Divines, les préceptes du Coran, et dirigé par un dignitaire religieux, un Imam. Un État crée par les Musulmans, pour les Musulmans, sans aucune opposition politique, un Califat. Il appelle également au boycott d'Israël.

Autre invité de marque reçu à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne, l’imam de la mosquée d’Aubervilliers Hassen Bounamcha, surnommé « l’ami Hassen », qui explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

Hassan Bounamcha (ami aassen) reçu à la Grande Mosquée de Villeneuve-la-Garenne en novembre 2012 . (hard-copy)

L'Islam fondamentaliste semble promis à de beaux jours sur Villeneuve-la-Garenne. Quelles conséquences sur le long terme sur la vie sociale des habitants de la ville ?

"Tout ce qui pourra contribuer à faire en sorte que les gens vivent mieux ensemble est une bonne chose. [...] La loi de 1905 a besoin d'être dépoussiérée. [...] Pour construire un lieu de Culte digne de la communauté Musulmane, la mairie va acheter trois terrains pour le rendre possible." Alain-Bernard Boulanger, maire UMP de Villeneuve-la-Garenne, interrogé lors de la tournée du bus de la Coordination Islam et société des Hauts-de-Seine en janvier 2006.