Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2013

Conférence politique de l’imam Hassan Iquioussen sur le conflit israelo-palestinien à la Mosquée Al-Badr de Meaux : « On va tous mourir, alors autant mourir en martyr avec toutes les conséquences positives. »

L'Association Islamique Culturelle et Cultuelle de Meaux (AICCM), deuxième ville de 55 000 habitants en Seine-et-Marne, dispose d'une salle de prière musulmane qui reçoit jusqu’à 300 personnes à chaque prière quotidienne et 1500 personnes au prêche du vendredi.
Le 16/12/2010 un contrat d'achat pour l'acquisition du batiment rue Henri Dunant a été signé, faisant suite à la volonté des Musulmans de Meaux de conserver et d'agrandir leur Mosquée. Pour mener à bien ce projet d'agrandissement, des Dons sont demandés aux Fidèles. Ils s'agit d'obtenir 800 000€, pour disposer ainsi d'une surface totale finale de 2000 m².

407418ProjetrnovationMosqueMeaux.png

                          Projet d'agrandissement de la Mosquée Al-Badr de Meaux

Les missions prioritaires de l'association :
- diffusion de la Science Islamique (charia)
- une école d'apprentissage du Coran, de l'arabe et de la civilisation musulmane aux jeunes entre 6 et 15 ans

937484EcolealBadr.png

                                    un cours à l'école Al-Badr de la Mosquée de Meaux


Il est à noter que le 11 février 2011, le projet d'agrandissement a reçu une notification de refus signée par Jean-François Copé de la commission départementale de la sécurité, suite à des manquements aux règles et normes de sécurité dans la nouvelle architecture. L'association islamique prépare une nouvelle demande.

Le précheur controversé Hassan Iquioussen, imam de la Mosquée d'Escaudain dans le Nord, a tenu une conférence politique sur le conflit israelo-palestinien "Les orphelins de Gaza", intégralement disponible sur le site en ligne officiel de la Mosquée de Meaux. (hard-copy), ci-dessous en gras italique, quelques extraits de cette conférence :

'Il ne cessera d'y avoir, jusqu'à la fin des temps, une Communauté dans la Communauté, un groupe de Musulmans sur le chemin de la droiture, de la rectutide, il suit la religion parfaite, et ces musulmans seront le fer de lance de la communauté.
Ce groupe va prendre la lourde responsabilité de défendre l'Islam, de combattre pour la vérité Musulmane, il sont en première ligne, ils vont être investis par Dieu, de porter le drapeau de l'islam de le défendre et de se battre en permanence jusqu'à ce que Issa (Jésus) revienne sur terre pour combattre l'Antéchrist en Palestine et tuer l'Antéchrist d'une lance, ils auront le dessus sur l'ennemi. Si les gens ne les aident pas, cela ne les dérangera pas, ils continueront toujours à faire ce qu'ils ont à faire, et seront toujours ddans cette partie du territoire musulman, un terre ou les musulmans appliquent le Jihad, le combat contre l'ennemi, ils seront les soldats de la bonne cause en permanence.
Ou sont-ils ? ou se trouvent-ils ? Le Prophète a dit :"à Jérusalem et aux alentours, prenez un compas, plantez-le et faites un rayon, ils seront dans ce cerle", cette région que l'on appelle la terre sainte, c'est une région bénie, ou il y a eu énormément de Prophètes, la Palestine et ses alentours, sont une bénédiction pour toute l'Humanité.

Si l'Islam est appliqué la-bas, si les musulmans sont souverains, s'ils dominent, si l'islam est pratiqué dans tous les domaines, le religieux, le politique, s'il a le dessus, il y aura la Baraka (la Paix) sur le reste de la terre, et pour nous musulmans en particulier. S'il y a la paix là-bas, il y aura la paix sur le reste des territoires musulmans. Voila le fameux groupe dont parle le prophète dans ses hadiths.

Allah a choisit des gens dans la Communauté musulmane, Dieu les a gratifié, ce sont des Elus, pourquoi ? Pensez-cous que ces gens résistent ou se battent pour le sable ou les cailloux ? Ne sont-ils pas comme les autres Communautés, afghans, kasheri, etc... qui se battent pour leur terre ? non, ils meurent en shahid (martyr), is ont un statut spécial, non pas parce qu'ils se battent pour un lopin de terre, d'ailleurs, on propose des chèques en blanc aux palestiniens à Jérusalem, tu mets la somme que tu veux, mais ils n'en veulent pas, car ils se battent pour l'Islam.
"On est ici parce que nous devons jouer un rôle, nous avons une mission à accomplir, on attend Issa (jésus), nous sommes ses soldats, nous sommes ici parce que le Prophète l'a dit dans un des ses hadiths, nous sommes contents d'être ces gens là, il y aura toujours un groupe pour combattre autour de Jérusalem, on est content de se battre, on souffre, mais on a le sourire spirituel."

Sinon comment expliquez-vous les Croisades, et que cette région du monde ait été envahie ? pourquoi les musulmans sont venus pour combattre la-bas, et sont restés la-bas ? Il y aura toujours un groupe la-bas. A Jérusalem, il existe d'ailleurs un quartier des maghrébins. Ils restent à Jérusalem pour la plupart, et ne vont pas vivre à la Mecque, ou à Médine juste pour faire partie de ce groupe au statut spécial dont parle le hadith.

Les palestiniens ont un statut particulier. Ce sont les Élus, "nous sommes ici pour une cause religieuse, et on restera ici, on veut mourir ici, on ne veut surtout pas aller ailleurs, tuez ma femme , tuez mes enfants ou tuez moi, je ne bouge pas, C'est un honneur pour nous de subir cela".
Le fait que les autres musumans, ne les secourent pas, les abandonnent, leur tournent le dos, fassent semblant de ne rien voir, va-t-il les décourager ? Non car ils sont plus forts que leurs ennemis parce qu'ils ont la Foi, la Volonté, la rage de vaincre, ils n'ont pas peur de mourir, au contraire, et demandent à Dieu tous les matins à mourir en martyr. Ils disent, "On va tous mourir, alors autant mourir en shahid (martyr) avec toute les conséquences positives."

On fait quoi maintenant ?
Il faut en parler de ça, mais malheureusement, les gens ne donne plus d'argent pour la Palestine, parce que'on croit que les palestiniens se battent entre eux. Mais c'est faux, c'est un piège de Sheitan (Satan) c'est une stratégie de l'ennemi pour nous empêcher de les aider, mais c'est une arnaque, les musulmans combattent les hypocrites. ces gens là sont des traitres et des vendus qui travaillent avec l'ennemi pour éliminer les Croyants, et on nous fait croire que les palestiniens se battent entre eux, vous n'avez pas l'information qu'il faut. Les palestiniens sincères sont les Elus, pour des causes religieuses.

Les soldats de Mahmoud Abbas ont pour abjectif d'arrêter les palestiniens qui jettent des pierres sur les soldats israeliens. Les soldats de Abbas tirent sur les enfants palestiniens pour les repousser. il n'y a pas de guerre fratricide mais entre les palestiniens et les vendus, les hypocrites.
La plupart des médias sont entre les mains des ennemis et dirigés contre la cause palestinienne. C'est l'arme la plus efficace. Expliquez cela à vos enfants."

 

Devant les Fidèles Musulmans de la ville de Meaux, Hassan Iquioussen nous explique que le conflit israelo-palestinien est purement Religieux, d'après l'interprétation du Coran et des Hadiths, l'imam prétend que à toute Epoque, Allah choisit une fraction de la Communauté Musulmane pour lutter et propager les Valeurs Islamiques autour de la Terre Sainte (Palestine), le point névralgique. Les Palestinens sont les Élus. ils sont ceux que Allah a privilégié, favorisé, ceux qui luttent pour leur terre au nom de l'Islam, et il est du devoir de toute la Communauté Musulmane, la Oumma, de les défendre et de combattre à leur côté.
C'est l'aboutissement de cette longue lutte qui verra le retour de Issa (Jésus), qui tuera l'Antéchrist d'une lance, et annoncera le règne des Valeurs Islamiques sur toute la planète.
Hassan Iquioussen fait également l'apologie du martyr : mourir en combattant, en soldat, est la plus belle preuve de soumission et d'obéissance à Allah.

Est-ce que un Lieu de Culte est l'endroit approprié pour diffuser ce type de message politique orienté ? Un lieu de Culte n'est-il pas un lieu de recueillement, de prière, d'apaisement, d'humilité ? Quelle conséquences peut générer sur l'esprit des Musulmans assistant à ce type de conférence, vis à vis des rapports avec les israéliens, les Juifs ?
Pour autoriser Hassan Iquioussen a venir précher dans la Mosquée de Meaux, on est en droit de se poser la question : quel type d'Islam est enseigné aux jeunes Musulmans par les responsables de l'École Badr de la Mosquée ?
Le projet d'agrandissement du complexe islamique de Meaux va-t-il dans le sens de l'intégration de la Communauté Musulmane aux Valeurs Républicaines ?

 

180342JeanFranoisCop.jpg

« Comment expliquer un tel écart entre la demande pour apprendre l’arabe dans notre pays et l’offre de l’Éducation nationale ? Il y a sans doute une méfiance liée à une confusion simpliste qui règne trop largement: proposer d’enseigner l’arabe dans nos classes reviendrait à installer l’islam au cœur même de l’école laïque. L’arabe est ainsi peu à peu assimilé à une langue essentiellement identitaire ou religieuse dont l’apprentissage serait un réflexe communautariste. Pourtant, il ne devrait pas y avoir plus de blocages avec l’arabe que pour d’autres langues étrangères, auxquelles sont attachées d’importantes communautés d’immigration dans notre pays, comme le portugais, l’italien ou l’espagnol. »
Jean-François Copé - Secrétaire général de l'UMP et député maire de Meaux

 

957064HassanIquioussen.jpg

« On va tous mourir, alors autant mourir en shahid (martyr) avec toutes les conséquences positives »
Hassan Iquioussen – Conférence à la Mosquée Al-Badr de Meaux

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 19 juin 2011

20/11/2013

Les responsables de la Mosquée Masjid ar-Rahmah de Behren-lès-Forbach mettent en ligne sur leur site des ouvrages de propagande antisémite et antichrétienne

Behren-lès-Forbach est une petite ville d'environ 9 000 habitants en Lorraine, dans le département de la Moselle (57). Actuellement, c’est une des villes les plus pauvres de France, près de 90% de sa population vit en Zone Urbaine Sensible (ZUS).

45% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage. Le revenu moyen annuel par habitant est de 3930 euros. C’est une ville qui vit sous perfusion grâce aux subventions de l'Etat, on y dénombre trente et une nationalités.

Devant la forte présence de la Communauté Musulmane, environ la moitié de la population de Behren-lès-Forbach a des ascendances maghrébines, la ville met à disposition plusieurs Mosquées dont la Mosquée Masjid ar-Rahmah gérée par l'Union de la Communauté Marocaine de France (UCMF).

Le site Internet de la Mosquée publie en ligne plusieurs ouvrages (e-books) pour s'initier aux préceptes islamiques. Certains des ces ouvrages, en ligne depuis plus de deux ans, ont été écrits par le défunt prédicateur Musulman Ahmed Deedat, connu dans les années 1980-90 pour précher l'Islam à travers le Monde.
Son influence fut très grande et ses débats sont toujours diffusés sur internet à travers les plateformes Youtube ou Dailymotion, il continue de bénéficier d'une grande audience auprès de la Communauté Musulmane.
Dix-sept des ouvrages de Ahmed Deedat sont interdits en France pour incitation à la haine raciale et antisémitisme.

Quelques  uns de ces livres peuvent être consultés en lignes au format PDF sur ce site.
On peut analyser le contenu de deux d'entre eux, que vous pouvez télécharger sur le site de la
Mosquée Masjid ar-Rahmah de Behren-Lès-Forbach au format word, quelques extraits du livre "Mohammed le plus grand" en gras italique ci-dessous (hard-copy) :

865603AhmedDeedat.png

                                               Le prédicateur antisémite Ahmed Deedat

 

293645AhmedDeedatMohammedLePlusGrand.png

                                  Couverture du livre "Mohammed le plus grand"

MOHAMMED LE PLUS GRAND - Ahmed Deedat (extraits)

"JÉSUS FAIT DE LA DISCRIMINATION

Le prédécesseur direct de Mohammed dit à ses disciples : "Ne donnez-pas ce qui est saint aux chiens" (c'est-à dire aux non-Juifs).

"Ne jetez pas vos perles devant les pourceaux(c'est-à-dire les non-Juifs)"
(Matthieu 7:6) .
Les auteurs des évangiles sont d'accord sur le fait que le Christ vivait (tirait profit) des commandements qu'il prêchait. Au cours de sa vie, il n'a jamais prêché à un seul non juif.

1. Demandez dès maintenant votre exemplaire de la traduction et du commentaire de Yûsuf `Alî, ainsi que des 6 000 annotations. Demandez aussi un exemplaire pour vos amis non-musulmans.

Un fait, il repoussa une gentille femme qui recherchait sa bénédiction (la femme était grecque). Alors que le maître s'était réuni avec ses disciples, à Jérusalem, à l'occasion de la Pâque, certains Grecs qui avaient eu vent de sa réputation, demandèrent à le rencontrer pour obtenir quelques éclaircissements spirituels. Jésus leur infligea un affront, comme l'écrivit St Jean :

"Il y avait quelques Grecs parmi les gens qui étaient montés pour adorer pendant la fête. Ils s'approchèrent de Philippe... et lui demandèrent : nous voulons voir Jésus. Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus".

AUTO-GLORIFICATION

Les versets qui suivent ne font même pas état de "oui, oui" ou "non, non" de Matthieu 5:37. Ils continuent avec sa prière - "Jésus leur répondit (Philippe et André) : l'heure est venue ou l'homme doit être glorifié".

Jésus, bien que connu comme "un charpentier et fils de charpentier" était doué pour les études et tout ce qui était matériel. Pierre, Philippe, André, etc tous cessèrent le travail et le suivirent pour être à ses ordres, non parce qu'il avait une auréole au-dessus de la tête, il n'avait rien de tel, mais en raison de ses riches vêtements et de son allure royale. Il pouvait disposer de châteaux à Jérusalem, pour lui et ses disciples, même au summum de la saison des festivités, et se faire servir des soupers somptueux et vous pourriez l'entendre faire des reproches aux juifs matérialistes.

"Ils le trouvèrent de l'autre côté de la mer et lui dirent "Rabbî, quand es-tu venu ici ?" Jésus répondit : "En vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés"."
Jean 6:25-26

Dans ce livre, Ahmed Deedat s'acharne à démontrer que le Christianisme est une fausse religion, en l'opposant à la seule Révélation Divine, l'Islam.
Il interpète, et déforme à loisir les Paroles du Christ dans la Bible pour discréditer la Foi Chrétienne, et démontrer ainsi que les Chrétiens vivent dans l'erreur et le Péché.

 

Chacun est libre de ses Croyances. Est-ce le rôle d'un Lieu de Culte de diffuser ce type de document en jetant ainsi le discrédit, le mépris, le dénigrement des Croyances des Autres Communautés ?

 

On peut consulter un autre livre de Ahmed Deedat "Les Arabes et Israël", toujours sur le site de la Mosquée en ligne, sur les relations entre le conflit israélo-palestinien, les Arabes et les Juifs, ci-dessous, quelques extraits en gras italique (hard-copy):

794292AhmedDeedatLesArabesetIsral.jpg

                                        couverture du livre "Les Arabes et Israël"

 

LES ARABES ET ISRAËL - Ahmed Deedat (extraits)

"Nos arrière-cousins juifs sont très généreux en qualifiant injustement d'antisémite quiconque ne partage pas leur point de vue. Ils usent de ce qualificatif comme d'une baguette magique, tenant ainsi en respect le monde chrétien, évoquant dans leur esprit Hitler, (Holocauste, les pogroms, le massacre de milliers d'innocents, hommes femmes et enfants, uniquement parce qu'ils étaient juifs."

RIEN DE NOUVEAU
En essayant ainsi de nous prendre au piège par le biais de cette question embarrassante "Conflit ou conciliation ?" nos cousins n'ont pas innové. Ils firent de même avec Jésus-Christ, deux mille ans auparavant. Ils (les juifs), lui (Jésus) ont aussi poser et reposer des questions embarrassantes et des devinettes. Voyez donc leurs inimitables flatteries et ruses :
"... Maître, lui dirent-ils, nous savons que tu es véridique et que tu enseignes la voie de Dieu en toute vérité, sans redouter personne, car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes. Disnous donc ce que tu en penses : est-il permis ou non de payer le tribut à César ? Mais Jésus qui connaissait leur malice répondit : Pourquoi me mettez-vous à l'épreuve, hypocrites ? Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut. Et ils lui présentèrent un denier. Il leur demanda : de qui sont cette effigie et cette inscription ? De César, lui répondirent-ils. Alors, il leur dit : rendez donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu."
Sainte Bible" (Matthieu 22:16-21)

Jésus était autant juif que ces interrogateurs. Ils avaient été envoyés afin de le prendre au piège, mais il avait fait en sorte que la situation se retournât contre eux. Ils les prit à leur piège ! S'il (Jésus) avait répondu : "Payez le tribut", alors les leaders juifs auraient fait savoir au peuple que Jésus n'était pas le messie (le Christ, celui qui fut engendré), le libérateur des juifs de la tutelle romaine, mais au contraire un espion de l'oppresseur romain. Si, par contre, il leur avait répondu : "Ne payez pas le tribut", alors ils auraient obéi. Et s'ils avaient alors été arrêtés pour n'avoir pas payé, ils se seraient défendus : "Notre Messie nous interdit de payer le tribut". Et Jésus aurait dû affronter les autorités. Il aurait encore perdu. Pile, je gagne ! Face, tu perds !Ce n'est pas là leur dernier subterfuge afin de réfuter et confondre Jésus. Les scribes et lês Pharisiens (les intellectuels juifs) mettent encore Jésus à l'épreuve"

"Pensez-vous que le Président Bush pourra sortir son administration du "lobby juif' dans lequel son prédécesseur l'a plongée et qu'il lui a léguée ? Nous prions afin que Bush agisse en toute justice et sagesse face aux cruautés israéliennes à l'encontre des Palestiniens sans défense."

"Ils me proposaient, de leur côté, le titre suivant (pour une conférence sur le conflit israélo-palestinien) : "Les Arabes et Israël : conflit ou conciliation,?" J'acceptai ce titre. Ils demandèrent par la suite que je prenne la parole le premier. J'acceptai aussi.

DE TOUTE FAÇON NOUS SOMMES PERDANTS

Vous avez, bien sûr, compris qu'il y a un piège dans le titre. Nos cousins nous ont déjà muselés avant que ne commence la joute verbale. S'agit-il d'un "Conflit ou d'une conciliation ?" Lequel choisiriez-vous ? Que ce soit l'une ou l'autre, nous sommes bons seconds. Si nous optons pour le "conflit" au cours du débat, alors nous nous attirerons l'hostilité de presque tout l'auditoire, car les étudiants de l'université se réclament comme des êtres honnêtes, justes et pacifiques. Tout comme ils souhaitent que les deux parties soient équitablement entendues et puissent conclure objectivement. Un musulman choisissant le "conflit" ferait figure de querelleur, de belliciste. Alors que le monde entier appelle à la "paix", le musulman parle (?) de "guerre"

Si nous choisissons la "conciliation", pour éviter le piège précédent, alors les juifs demanderont : "Pourquoi nous jetez-vous alors des pierres ?" D'une façon ou d'une autre, nous sommes perdants. Pile, je gagne, et face tu perds ! C'est le génie juif. Allah leur a fait don d'une intelligence supérieure. C'est une marque de
confiance de Dieu. Il donne à chacun d'entre nous quelque chose de plus. C'est un test, une mise à l'émeuve."

"TOUJOURS AUX AGUETS DE NOUVEAUX MAUX
"Ils s'efforcent â corrompre
la terre
Dieu n'aime pas
les corrupteurs."Saint Coran 5:64
ILS CRACHENT SUR VOTRE AMOUR-PROPRE,
CES SERPENTS VENIMEUX !
UN FAIT QUOTIDIEN DANS LA LUTTE QUOTIDIENNE d'un Peuple OPPRIMÉ !

Remarque : Le sujet de tout ce verset peut être cité ici Les juifs blasphèment et se raillent, a en raison de leur jalousie, plus on leur enseigne plus ils s'obstinent dans leur rébellion. Mais quel profit en tireront-ils ? Lorsqu'ils raniment les guerres, notamment contre les innocents, alors la Grâce de Dieu se déverse sur eux tel un fleuve pour éteindre ces feux. Mais leur ignominie continue d'inventer de nouveaux maux."

"L'INDOMPTABLE ESPRIT DU JiHAD
"O vous qui croyez !
combattez ceux des incrédules
qui sont prés de vous.
qu'ils vous trouvent durs
sachez que Dieu est avec
ceux qui le craignent." Saint Coran 9:123
OH JUIF! VOUS NE POUVEZ PAS NOUS TUER TOUS ! VOUS NE CONNAITREZ PAS LA PAIX, TANT QUE LA VICTOIRE NE SERA PAS A NOUS !

Remarque : Lorsque le conflit s'avére inévitable, il faut d'abord a nos relations de tout ce qui peut être malveillant, car par là commence vraiment la lutte. Au mal il faut opposer une forte et dure resistance. Des négociations meilleures n'ont plus leur place chez les soldats qui se battent pour la vérité et le droit. ils sont souvent un mélange de lâcheté, de dégoût, de cupidité et de corruption."


Le livre "Les Arabes et Israël" est un véritable condensé d'antisémitisme.
Ahmed Deedat prend les écrits de la Bible, du Coran et le conflit israélo-palestinien à témoin pour montrer que les Juifs sont ignobles, blasphémateurs, flatteurs, rusés, jaloux et qu'ils ne méritent donc aucune considération et aucun respect.

Est-ce le rôle d'un lieu de Culte, normalement consacré à la Prière, à la Tolérance, au Respect d'autrui de propager ce type de message ? N'est-il pas censé diffuser un Message de Paix Universelle ?
Ces ouvrages diffusés en ligne ne risquent-ils pas de générer auprès de certaines personnes influençables du mépris, de l'animosité envers les Communautés Chrétiennes et Juives ?
Et surtout, on est en droit de se questionner : d'après le contenu du site Internet géré par l'UCMF, quel type d'enseignement islamique est préché à l'intérieur de la Mosquée Masjid ar-Rahmah de Behren-lès-Forbach aux Musulmans ?


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 9 décembre 2011

De l’Islam Politique et Jihadiste à la Grande Mosquée Sahaba de Créteil

L'actuel maire socialiste Laurent Cathala administre la ville de Créteil, dans le Val-De-Marne (94), depuis plus de 30 ans. L'Union des Associations Musulmanes de Créteil (UAMC) grace à son appui, a pu entreprendre la construction d'une Mosquée flambant neuve. La mairie n'a pas hésité à puiser dans l'argent du contribuable à hauteur d'un million d'euros sur les 4,5 millions nécessaires pour financer sa construction. La première pierre a été posée le 4 octobre 2006, elle fut inaugurée le 18 décembre 2008. Dotée d'un minaret de 20 m et d'un dôme, la Grande Mosquée de Sahaba de Créteil est une construction de grande qualité architecturale et urbaine. Le projet présente une emprise de 1083 m2 pour une surface bâtie totale de 4000 m2, répartie sur trois niveaux. Elle peut accueillir jusqu’à 1 500 fidèles. Outre les lieux de prière, il comprend également des espaces à vocation culturelle et de loisirs. Les accès sont directs depuis l’extérieur et distincts de l’entrée principale, située elle, route de Choisy.

 

256317mosqueCrteil.jpg

                                La Grande Mosquée Sahaba de Créteil et son minaret

 

405005InaugurationmosqueCrteil.jpg

Cérémonie d'inauguration de la Mosquée par le Maire Laurent Cathala en présence de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris (à gauche) et de Jean-Paul Huchon, président du Conseil Régional d'Ile de France

La Mosquée dispose d'un site en ligne Internet officiel, où l'on peut trouver une présentation de l'Islam, ci-dessous, extraits en gras italique (cliquer sur "Bien comprendre l'Islam" puis "De la globalité de l'Islam" (hard-copy))

"Le Message de l’Islam a cette particularité de traiter de tous les sujets, Allah disant : ‘Nous fîmes descendre sur toi [Mohammad] le Livre comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu’un guide, une grâce et une bonne nouvelle à ceux qui se soumettront [les musulmans]’ [16;89].
Ainsi, le Coran et la Sounnah traitent-ils des règles qui régissent la vie humaine, depuis l’état embryonnaire, jusqu’à à l’enterrement et au lavage mortuaire ; parlant de ce qui fut auparavant et de ce qui sera, dans ce monde et dans l’au-delà. S’ils exhortent principalement à la purification des âmes et à la réforme des mœurs, nos Textes régissent également les relations familiales et sociales, encadrent et disciplinent l’économie et la politique, qui fondent la vie humaine, garantissant à ses citoyens la paix et la sécurité nécessaires pour adorer le Créateur et s’adonner à ce qui Le satisfait.
Nous invitons celui qui doute encore de cela, à se pencher de plus près sur le Livre saint et sur la Sounna authentique, afin de recenser les versets et les hadiths qui traitent de l’héritage, du divorce, et du mariage ; de la diplomatie comme de la guerre, des droits pénal et commercial. A ceux qui voulaient adopter partiellement l’Islam, tout en conservant d’autres rites, le Coran a répondu, disant : ‘Ô croyants ! Adoptez entièrement l’Islam, et ne suivez pas les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré !’ [2;208].
Et à ceux qui délaissèrent certaines prescriptions, se contentant d’accomplir quelques actes rituels, il a dit clairement et fermement : ‘Croyez-vous donc, dans une partie du Livre seulement et renierez-vous le reste ?!’, menaçant : ‘Ceux qui agiront de la sorte, ne récolteront qu’avilissement dans cette vie et seront refoulés dans l’au-delà vers un dur supplice’ [2;85]."

Le texte est clair, l'UAMC considère l'Islam comme un système social, économique, législatif et politique globalisant. Ce système peut-il exister en même temps que la Constitution de la République Française ? Ne risque-t-il pas de générer sur le long terme, au fur et à mesure qu'il s'étend, un conflit avec le système démocratique occidental ?

LE PRESIDENT DE L'UOIF AHMED JABALLAH A LA MOSQUEE SAHABA DE CRETEIL

Des conférenciers, des Imams et des Cheikhs viennent régulièrement donner des prèches dans la Mosquée. Sur le site, on peut voir que le Cheikh Ahmed Jaballah, actuel président de l'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) est venu y donner un prèche (hard-copy). L'UOIF possède une soixante d'associations directement affiliées et plus de cent cinquantaine associations gérant les lieux de culte en France et est proche idéologiquement des Frères Musulmans, mouvement islamiste international visant à la mise en place d'un Califat Mondial, l'instauration d'un pouvoir Politique Islamiste Totalitaire, la Charia. Ahmed Jaballah est aussi directeur de l'Insitut Européen des Sciences Humaines de Paris (basé à Saint-Denis) (IESH), qui, sous ce titre pompeux, n'est en fait rien d'autre q'une immense Madrassah, une école Coranique enseignant le Droit islamique, la Jurisprudence du Droit (fiqh), des Fatwas, la finance Islamique, un Système pénal et juridique concurrent de la Constitution Républicaine. On peut remarquer que l'islamiste radical Youssouf Al-Qaradawi fait parti du "Conseil Scientifique" de l'IESH (hard-copy), on peut par exemple le voir ici lors de l'inauguration de la mise en place du 3ème cycle de l'IESH, et ici en compagnie d'étudiants.

 

243115Qaradawietetudiants3.jpg

Le prédicateur des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi et les étudiants de l'IESH à Saint-Denis

Ce Cheikh fait autorité dans le Monde Musulman, il est consultant religieux sur la chaîne Qatari Al-Jazira. Il dirige également en Europe le Conseil Européen de la fatwa et de la recherche. Dans ses discours et ses ouvrages, le Cheikh Youssuf Al-Qaradawi diffuse son programme Totalitaire : la mise en place de la Charia, la conquête de Jérusalem et de Rome. Dans son ouvrage "Le licite et l'illicte en Islam", il explique que tous les homosexuels doivent être exterminés (pendus ou jetés du haut d'un mur), il milite également pour un antisémitisme ultraviolent. (extermination des Juifs)

 

743583qaradawiJaballah.jpg

Ahmed Jaballah, président de l'UOIF, et Youssuf Al-Qaradawi  à l'IESH de Paris (Saint-Denis) en 2007

 

488671Qaradawijuifs2.jpg

"Pour conclure mon discours, je voudrais vous dire que que la seule chose que je souhaite à l'approche de la fin de ma vie, c'est que Allah me donne l'opportunité pour aller au pays du Jihad et de la résistance, même en fauteuil roulant, et je tuerai tous les ennemis d'Allah, les Juifs!"
Cheikh Youssuf Al-Qaradawi - 28 janvier 2009 -Al-jazeera

 

573879LaurentCathala.jpg

"Cet édifice magnifique est à l’image de ce que doit être l’Islam de France. Ouvert, moderne, parfaitement intégré dans son environnement, il porte en son cœur les valeurs et les richesses d’une haute tradition de culture et de spiritualité, symbolisées ici autant par les lignes pures de l’architecture extérieure que par la beauté des décorations intérieures."
Laurent Cathala, Maire de Créteil discours d'inauguration de la Mosquée de Créteil

826908AhmedJaballahMosqueCrteil.jpg

 "L'Islam est venu avec le système que l'on appelle le Califat, le sens même de ce mot, veut dire celui qui va être à la place, qui va gouverner au nom du Peuple, c'est le gouverneur et responsable qui est au service du Peuple. [...] L'Islam a donné des Valeurs, des fondements, des bases qu'il faut respecter, et tout système Politique qui respecte ces bases, on peut le considérer comme un système islamique."
Prèche du Cheikh Ahmed Jaballah - président de l'UOIF, à la Mosquée de Créteil (hard-copy)

LE JIHADISTE SAÏD RAMADAN AL-BOUTHI A LA MOSQUEE SAHABA DE CRETEIL

La Mosquée Sahaba de Créteil a également accueilli le Cheikh Saïd Ramadan Al-Bouthi (hard-copy), un islamiste radical syrien dont les écrits ne laissent aucun doute sur l'idéologie qu'il propage, l'Islam doit conquérir le pouvoir dans tous les domaines : social, économique, judiciaire législatif et politique. Dans ses ouvrages on peut trouver des citations telles que : “Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l'établissement d'une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique.” Al-Bouthi parcourt les Mosquées de France pour diffuser son idéologie, on peut par exemple le voir à la Grande Mosquée Islâh de Marseille (plus grande Mosquée du Sud Est de la France), à la Grande Mosquée d'Évry-Courcouronnes (plus grande Mosquée de France), à Strasbourg, où encore ici, filmé par les journalistes d'investigation de l'Observatoire de l'Islamisation, invité pour la pose de la première pierre de la nouvelle Mosquée de Roissy-En-Brie, en présence de Chantal Brunel député UMP et Mohammed Moussaoui président du CFCM. Un institut islamique dont le centre "socio-culturel" a été financé à hauteur de 185 000 euros avec le concours des fonds parlementaires (argent du contribuable) mis à disposition par Chantal Brunel.

 

830728AlBouthiMosqueCrteil.jpg

“Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l'établissement d'une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique.
[...]
Quant aux "Gens du livre" (Chrétiens et Juifs), ils peuvent coexister avec les Musulmans à condition de se soumettre aux Lois qui gouvernent la société Musulmane et de s'affilier à la Nation Islamique en payant au gouvernement un tribut, l'équivalent de la Zakat imposée aux Musulmans. Cette dernière étape consacra la nécessité du Jihad dans l'Islam sous la forme définitive en tant qu'un devoir imposé aux Musulmans à toute époque, au cas ou ils disposent d'une armée suffisante."
extraits du livre "Fiqh-as-sira" p187 (1995) de Saïd Ramadan Al-Bouthi, invité de la Grande Mosquée Sahaba de Créteil.

L'Islam dispensé à la Grande Mosquée Sahaba de Créteil vous semble-t-il correspondre à un Islam Tolérant, Respectueux du Droit Républicain, de la laïcité ? Quel Avenir pour la France avec des Institutions comme l'UOIF ? Va-t-il dans le sens de la cohésion sociale, de la Fraternité entre Communautés ?


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 26 août 2011

L’Histoire de France revisitée à la Mosquée ASSALAM de Raismes : « des dizaines et des dizaines d’architectes Musulmans et d’ouvriers spécialisés ont participé à la construction de la Cathédrale Notre Dame de Paris »

L'association Cultuelle Musulmane de Raismes (ACMR), crée en 1996, représente une des références de l'Islam sur Raismes, ville de près de 15 000 habitants dans le Nord près de Valenciennes.
Cette association a inauguré
le 28 juin 2006, en présence de l'abbé Armand, la nouvelle Mosquée ASSALAM (qui signifie "la paix") de Raismes dans le quartier de Sabatier, pouvant accueillir 200 à 300 personnes, et disposant d'une salle de prières pour femmes, une salle de prières pour hommes, et d'une bibliothèque.

341885MosqueRaismes.jpg

                             Salle de prière hommes de la Mosquée de Raismes

 

830427MosqueRaismesIquioussen.jpg

                                                   l'imam Hassan Iquioussen

Le 16 octobre 2010, le très controversé Imam Hassan Iquioussen de la mosquée d'Escaudain dans le Nord, est venu donner une conférence, "la valeur des efforts dans le travail pour la religion", que l'on peut retrouver en intégralité au format mp3 sur le site officiel de la Mosquée de Raismes, ci-dessous, quelques extraits marquants en gras italique (hard-copy) :

"Au moyen-âge, quand on disait il fait du travail d'arabe, cela voulait dire qu'il fait du travail de pro. Saviez-vous que, concernant la Cathédrale Notre Dame de Paris, ouvrez bien vos oreilles, des dizaines et des dizaines d'architectes Musulmans et d'ouvriers spécialisés ont participé à sa construction ? Et que l'on ramenait des Musulmans d'Espagne, du Maghreb pour construire des monuments, parce que les Arabes, les Musulmans, étaient connus pour leur capacité productrice ?
Pour cela, en 1492, quand ils (les Chrétiens) ont prit l'Espagne, et que le Cardinal Jimenez, le fêlé de l'esprit, celui qui est derrière l'Inquisition, a commencé à détruire des Mosquées, Charles Quint, le roi d'Espagne, l'a arrêté : "t'es en train de détruire des chefs-d'oeuvre! Au lieu de détruire, t'enlèves le minaret et tu rajoutes une nef, mais détruis pas ça, on n'arrivera jamais à faire ça!". La preuve, regardez la Grande Mosquée de Cordoue, ils ont commencé à la détruire, il y avait plus de 1200 colonnes, il n'en reste plus que 800, car heureusement Charles Quint les a arrêtés, "vous êtes en train de détruire quelques chose de beau et de magnifique!". Il était plus ouvert, plus intelligent."

L'imam Hassan Iquioussen discrédite les valeurs et le savoir Occidental en affabulant. Il n'y avait pas de Musulmans à Paris au XII Siècle, et donc pas d'ouvriers spécialisés ni d'architectes Musulmans. Les architectes (appelés à l'époque maîtres d'oeuvre) connus qui se sont succédés à la construction de la cathédrale Notre Dame De Paris, de style gothique typiquement occidental, sur une période de deux siècles, sont chronologiquement :
Maurice de Sully, Eudes de Sully, Jean de Chelles, Pierre de Montreuil, Pierre de Chelles, Jean Ravy, Jean Le Bouteiller, Raymond du Temple. Les techniques d'ingénierie de constructions étaient basées sur les figures géométriques élémentaires, cercle, carré, rectangle et triangle, et les connaissances architecturales romaines, par exemple les oeuvres de Vitruve du 1er siècle av. JC, servaient de bases aux innovations technologiques (voutes en croisées d'ogives, cintres en bois, charpente, échaffaudages, etc...)

Le maître d'oeuvre négociait avec des apprentis et compagnons structurés parfois en corporation: maîtres charpentier, menuisiers, sculpteurs, forgerons, verriers, tailleurs de pierres, artistes, etc...et dirigeait ainsi la construction de l'édifice.

Par ailleurs, Iquioussen oublie de préciser, en faisant référence à la Grande Mosquée de Cordoue, qu'elle a été construite sur le même style que la Grande Mosquée des Omeyyades de Damas en Syrie, (mosquée construite sur les vestiges de l'Église qui abritait le tombeau de Saint Jean Le Baptiste). Le Mihrab et la coupole de la Mosquée de Cordoue ont été conçus par des maîtres d'oeuvre byzantins, comme le témoigne ses mosaïques et ses décors de tradition chrétienne. En effet, le mihrab actuel de la Mosquée, a été monté avec l'aide d'artistes byzantins envoyés à Cordoue par l'empereur de Byzance Nicéphore II à la demande du calife, il est constitué d'une énorme coupole monolithique en marbre blanc superbement décorée de mosaïques inspirées des édifices religieux de l'Empire byzantin.
C'était une époque phare ou le moyen-Orient était un carrefour civilisationnel entre perses, arabes, chrétiens d'orient, égyptiens.

552646NotreDameFacade.jpg

                                      Façade de la cathédrale Notre Dame de Paris

 

727087nefdamegr.jpg

                               intérieur de la nef fait de voutes en ogives croisées

Iquioussen délivre également durant la conférence un cours de théologie :

"Qu'est-ce que disent les Chrétiens ? Adam a désobéi et Dieu l'a puni, et c'est quoi la punition ? C'est la vie sur Terre. Si seulement cela s'arrêtait là, mais non, ils disent que le péché de Adam va se transmetrre de père en fils, ainsi, l'Humanité toute entière est maudite, [...] il a fallu attendre des milliers d'années pour qu'il y ait une offrande, un sacrifice humain, vous entendez ? Un sacrifice humain, enfin humain...mi humain, mi-divin, on ne sait plus, Jésus, c'est quoi ? C'est Dieu, demi-dieu, Fils de Dieu ?
Bref, les Hommes donnent la mort à un Être Humain pour que Dieu ne maudisse plus l'Humanité. Si celui qui croît que Jésus a été sacrifié pour racheter la faute de l'Humanité, il est sauvé.
La philosophie en Islam n'est pas la même, nous, nous disons que la vie est une bénédiction , et que la vie sur Terre n'est pas synonyme de malheur, n'est pas synonyme de catastrophe, au contraire, et c'est ça qui doit déclencher chez nous l'amour de la vie, on doit avoir envie de vivre, on ne doit pas être atteint par la fameuse maladie de Baudelaire, le Spleen, t'en as marre, donc tu bois, tu fumes, tu t'isoles, at après tu sais ce que tu fais ? tu te suicides. Suicide social, psychologique, familial, et physique. Toi, tu dois avoir le sourire. Tu dois être content d'être vivant."

Hassan Iquioussen entame une reflexion sur la Religion, le Christianisme est considéré par l'Imam comme une Religion de mort et de mélancolie, cause de suicide, l'opposant à l'Islam, source de Vie.
Alors que Pâques célèbre justement la Renaissance du Christ, une nouvelle Vie, ou chaque Chrétien se reconnaît en Jésus pour lutter contre le Péché Originel (vices, guerres, meurtres, émeutes, jalousie, cupidité, etc...) apporter Vie, Amour, et Don de Soi aux Autres.
Par ailleurs, si effectivement on peut retrouver par exemple dans la Passion du Christ, ou le Livre de job, la Souffrance, la Douleur, est-ce que inconsciemment, cela n'est-il pas source d'inspiration pour des pans entiers de la Culture du Monde Occidental ? Le Romantisme et tragédies avec perte de l'Être aimé, balades romantiques, Fado, etc..., ne doivent-ils pas leur origine pour une partie à cette détresse, que l'on retrouve dans les Écrits Bibliques ? Iquioussen dénonce cette sensibilité, qui est absente du Monde Islamique, le Musulman se doit d'être fort et sans faiblesse.

"Ceux qui disent que la Foi n'est que dans le Coeur sont des menteurs, les croyants sont ceux qui croient et qui agissent, ce n'est pas de la théorie. [...]
Malheureusement, dès les premiers siècles de l'Islam, il y a eu un petit courant philosophique, quelques savants, peu nombreux, suivis par quelques moutons de Panurge, ce courant, vous savez ce qu'il a développé comme philosophie ? La Foi sans l'action, et ils ont dit : "il n'est pas nécessaire de pratiquer pour être un bon croyant". On pourrait les appeler...des laïcs. Car que demande la laïcité à un croyant ? Elle demande de garder sa Foi dans le Coeur et de ne pas l'exposer en place publique, à la rigueur, si tu veux pratiquer, ou ça ? Dans ta sphère privée, ta baraque, ta mosquée, ton église ou ta synagogue, mais dès que tu es dans la rue, s'il te plaît, tu te changes, tu te transformes, tu ne dois plus exprimer ta Foi. C'est ça la laïcité. Tu dois avoir deux visages, deux facettes, tu dois être deux personnes en une. Quand tu es chez toi ou à la Mosquée, tu crois et tu pratiques, et dès que tu sors dans la place publique, tu ne pratiques plus, parce que la laïcité t'interdit d'exposer ta Religion en place publique."

Pour Hassan Iquioussen, la laïcité, valeur essentielle de la République Française est une hérésie, c'est un frein à la pratique de l'Islam. Les rites apparents font effectivement partie intégrante du Culte (obligation du port du voile islamique, prières quotidiennes institutionnalisées obligatoires, viande Halal, etc...). Les rites cultuels obligatoires sont récompensés par des hassanats, des points de bon comportement récupérés au long de l'existence, valant la vie éternelle au Paradis.
Dans la Chrétienté, la Religion se pratique par la Foi en Jésus Christ, et non dans le Culte de l'apparence vestimentaire ou rituelle institutionnalisées :
"La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde."
La Bible. Épître de Jacques 1:27

Dans le prèche donné par Hassan Iquioussen à la Mosquée de Raismes, l'Imam distille le mépris des Valeurs Occidentales et Chrétiennes aux jeunes Musulmans.
Pensez-vous que cela va dans le sens de la Tolérance, de la Fraternité , de l'Intégration de la Communauté Musulmane ? Ou est le Message de Paix entre Communautés ? Une Mosquée, un lieu de Culte et de prières, est-il approprié pour y rassembler les Fidèles afin de critiquer et de dispenser ce type de message ?


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 16 mai 2011

Pour les responsables de la Mosquée ASSALAM d’Evreux : la femme Occidentale est « un objet de jouissance, et un passe-temps »

L’Islam voit dans la Femme Musulmane voilée, la Femme pure, soumise, cachant son corps pour ne pas aiguiser l’appétit des mâles. Par opposition, la femme Occidentale est parfois montrée comme une femme facile, sans morale. La Mosquée d’Evreux ASSALAM (hard-copy) qui dispose de salles de prière de deux étages  pouvant  accueillir 1000 fidèles, annonce clairement la couleur.

958587MosqueEvreux.jpg

                Musulmans écoutant un sermon à la Mosquée ASSALAM d'Évreux

Cette Mosquée dispose d’un site en ligne ou l’on peut trouver un article intitulé « la femme cette perle précieuse » (hard-copy 1), (hard-copy 2), (hard-copy 3). Quelques extraits de l’article (accessible en un clic de souris à partir de la page d’accueil):
L'article reproduit sur le site de la Mosquée d'Évreux est un extrait du livre du même nom : "La femme cette perle précieuse" que l'on peut télécharger intégralement sur ce lien.

« Depuis des siècles, elle(la femme Occidentale) subit un avilissement certain et ne bénéficie d’aucune reconnaissance, malgré son rôle capital dans la société. Elle est humiliée, méprisée, négligée, réduite à un objet de désirs et de procréation. »

« Désormais, elle (la femme occidentale) est considérée comme un objet de jouissance et un passe-temps. Ballottée d’un homme à un autre, on s’en débarrasse une fois rassasié sans se soucier de son devenir et de son honneur. Pour bien réussir sans obstacle dans sa vie professionnelle, il faut qu’elle soit « ouverte à toutes propositions. » Le grand savant Ibn Qayyim a dit à propos de la mixité : « Il n’y a aucun doute que la mixité est l’origine de tous maux et de toutes calamités, c’est aussi l’une des plus grandes causes du châtiment d’Allah (sur une communauté). Tout comme elle fait partie des causes de la perversion, qu’elle soit générale ou spécifique. La mixité entre hommes et femmes est la cause de la multiplication de la perversité, de la fornication, de la mort et des épidémies ». En 2003, 30 000 personnes vivaient avec le sida en France, où l’on estime à 100 000 le nombre de séropositifs. 7000 personnes ont découvert leur séropositivité en 2004, contre 6.000 en 2003, selon les chiffres communiqués par l’Institut de Veille sanitaire. »

« Ils répandent la mixité partout, ce qui a pour résultat l’expansion de la perversité, des problèmes conjugaux et de graves atteintes au respect de la personne. »

« L’humiliation et le vice n’étaient pas apparents. Aujourd’hui, elle reste toujours humiliée, mais d’une autre manière : elle est réduite à un objet de fantasmes et de convoitises avec lesquelles on passe un peu de bon temps puis on l’oublie. »
« Dans la plupart des pays occidentaux, un problème persiste : le divorce ? Son taux a atteint les 60 %. Quelle est la signification de ce chiffre ? Cela sous-entend assurément que la structure sociale en Occident n’est pas équilibrée et tend à démanteler les liens entre les époux qui résulte à la destruction du mariage. Ce résultat était facile à prévoir : en Occident, les fréquentations mixtes sont libres à l’excès, la consommation d’alcool est répandue et le manque de pudeur de certaines femmes contribue à l’adultère, mais les hommes sont aussi responsables. Cela est une chose aisée pour ceux qui ne craignent pas Dieu. Dans tous ces pays, la formule est la suivante : hommes, femmes, alcool, nudité, fréquentations libres, ayant pour résultat la destruction du mariage, des enfants illégitimes et malheureux.
« 

Cet article dénigre et rejette la mixité sociale homme/femme et traite de manière dégradante l’Occident et la femme Occidentale.

La civilisation Occidentale n’a cessé tout au long de son Histoire, de son développement, d’exhalter la Beauté de la femme : que se soit dans la Bible (Cantique des Cantiques), au Moyen-âge (esprit chevaleresque, écrits sur Aliénor d’Aquitaine, etc…), la période Romantique, Romans Passionnels, l’érotisme, etc….Cela fait parties de l'Histoire de la civilisation Occidentale.
Dans les sociétés islamiques au contraire, le corps de la femme doit être caché car il suscite le Désir, l’Envie, la Convoitise des Hommes:
- foulard islamique pour cacher les cheveux (symbole de féminité)
- hijab, pour cacher les courbes féminines du corps
- burqa, niqab pour cacher le regard, le visage, les sourires séducteurs.
Bâcher la femme, la rendre invisible dans l’espace public, nier sa Féminité pour ne pas provoquer les Pulsions sexuelles des Hommes. C’est incompatible avec nos valeurs Occidentales.

Quelle vision, quel regard les Musulmans visitant ce site ou sortant de cette Mosquée, ont-ils alors sur les femmes occidentales ? Est-ce que cela est compatible avec nos valeurs démocratiques, de liberté, égalité, fraternité ?Les hommes fréquentant cette Mosquée sont des pères de famille, quels messages, quelles Valeurs Morales, transmettent-ils à leurs enfants ?
Quelles conséquences cela engendre-t-il dans la société ? Doit-on encourager la prolifération de Lieux de Culte similaires ? On peut également se poser la question : est-ce que ces enseignement sont dispensés aux jeunes Musulmans fréquentant les cours d’Islam de la Mosquée ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 13 janvier 2011

19/11/2013

Conférence à caractère antisémite au centre Islamique Tariq Ibn Ziyad des Mureaux

L’association islamique Tariq Ibn Ziyad a été fondée en 1982 dans la ville des Mureaux (ville de 34 000 habitants à 35 kms à l’ouest de Paris) pour répondre aux impératifs dictés par la présence d’une importante communauté musulmane dans la ville, cela afin de satisfaire leur volonté de pratiquer les rites religieux dans un cadre convenable.
L’association a réussi, avec l’accord des autorité locales, à se procurer un nouveau siège en centre ville. Le pavillon de meulière a été doublé d’un édifice moderne, qui constitue l’une des plus grandes mosquées des Yvelines.
Le centre comprend un ensemble de locaux :
- une salle de prière pour les hommes d'une capacité d'un millier de personnes
- une salle de prière pour les femmes d'une capacité de 500 personnes
- douze classes d'enseignements
- une salle polyvalente pour les rencontres, repas etc...
- un espace petite enfance
- une bibliothèque
- des bureaux pour l'administration

680323mosqueemureaux.jpg

Bureaux administratifs du centre islamique Tariq Ibn Ziyad des Mureaux

 

938315mosqueMureauxCoran.jpg

                                 cours d'apprentissage du Coran à la Mosquée des Mureaux

Noter que le choix du nom du centre islamique, Tariq ibn Ziyad né au VIIe siècle, mort à Damas vers 720, était un stratège militaire de l'armée omeyyade probablement d'origine berbère. Il fut un des principaux acteurs de la conquête islamique de la péninsule ibérique. Il est principalement connu pour avoir mené, depuis les rives du nord de l'actuel Maroc, sur les ordres de son supérieur, le général Moussa Ibn Noçaïr, les troupes arabo-berbères à la conquête de l'Espagne. Tout un programme.

Le Frère Abbas Abou Layth est venu donner une conférence sur "Les causes de la diminution de la Foi ainsi que son remède" dans le centre islamique des Mureaux, (hard-copy) que l'on peut retrouver en intégralité sur le site de la Mosquée au format mp3, quelques extraits en gras italique ci-dessous :

"Allah dit dans Sourate al-Baqara , lorsqu’Il a parlé des enfants d’Israël et de l’épreuve qu’ils ont subit avec al-Baqara. C’est-à-dire lorsque Moussa ('alayhi salam) leur a ordonné, sous l’ordre d’Allah d'égorger une vache et eux au lieu d’agir conformément à la demande ont cherché à se compliquer la tâche en demandant de quelle couleur devait-elle être… Et également l’autre épreuve où Allah leur a dit de frapper un cadavre avec l’un des os de cette vache pour savoir qui l’avait tué. Donc pour résumer, des épreuves et des signes qu’ont connus les enfants d’Israël.

Leurs coeurs se sont endurcis et sont devenus épais à tel point que l'exhortation n'a plus d'effet sur eux. C'est ce que subissent beaucoup d'entre nous.[...] on observe autour de nous, une diminution de la Foi des gens qui pratiquent la Religion [...] Le coeur des enfants d'Israël et les histoires des enfants d'israël citées dans le Coran, ne sont pas citées que pour en tirer la haine des enfants d'Israël, il y en a qui lisent les Histoires des enfants d'israël et tout ce que ça leur fait c'est qu'ils les détestent. Et après dans leur Religion, ils tombent dans les mêmes erreurs. Les coeurs des enfants d'israël se sont endurcis et sont devenus épais à tel point que l'exhortation n'a plus d'effet sur eux. Regarde toi dans la glace et est-ce que l'exhortation a de l'effet sur toi ? Ou est-ce que ton coeur s'est endurci parce que tu as emprunté les mêmes erreurs qu'ont empruntés les enfants d'Israël avant nous ?

« Vos cœurs se sont endurcis après cela », le sheikh nous dit que c’est après ses bienfaits que vous avez reçus de la part d’Allah et après qu’Il vous ait montré ses signes. Et il ne convient pas aux cœurs de durcir après avoir reçu ses bienfaits et après avoir vu ses signes, car ce qu’ils ont vu (le cadavre se ressusciter et dénoncer celui qui l’avait tué ainsi que beaucoup de signes par l’intermédiaire de leur Prophète Moussa –'alayhi Salam- Et ils ont vu comment Allah les a sauvés de pharaon en Égypte et comment Allah les a secourus) impliquait que leurs cœurs soient tendres et qu’ils obéissent à Allah azawajal et pourtant c’est l’inverse qui s’est produit et n'est-ce pas notre situation aujourd'hui ?

C’est-à-dire que la situation des enfants d’Israël, c’est un peuple qui a reçu des Prophètes, qui a reçu une révélation, qui a été secouru par Allah et qui a vu les signes d’Allah azawajal et malgré cela leur cœur s’est endurcis alors qu’il ne convenait pas qu’ils s’endurcissent mais plutôt à cause de tout ce qu’ils ont vu et de tous les bienfaits qu’ils ont reçus de la part d’Allah azawajal, leurs cœurs auraient du être tendres et soumis.

Pourtant ce n’est pas ce qu’il s’est passé ! Et nous sommes également une communauté qui avons reçu un Prophète, une révélation, un Livre et qui a vu le secours d’Allah et qui a vu les signes d’Allah.
Donc prenons garde de ne pas prendre la voie de ceux qui étaient dans la même situation que nous et où leurs cœurs sont devenus durs. Car nous aussi nous avons reçu les versets d’Allah tout comme eux les ont reçus et nous aussi nous avons vu les signes d’Allah tout comme eux les ont vus. Donc il ne convient pas pour nous également que nos cœurs deviennent durs après que l’on ait vu tout cela.

Allah leur dit (aux enfants d'Israël) "je suis avec vous, si vous accomplissez la Salat (prières), que vous donnez la Zakat (impôt pour les pauvres) que vous croyez en mes Messagers, que vous les secourez, que vous faîtes à Allah un bon prêt, j'effacerai vos péchés, et je vous ferai entrer dans des jardins sous lesquels coulent des rivières, et celui qui mécrois après cela, s'est certes égaré du droit chemin". C'est l'engagement qu'Allah a pris avec les enfants d'Israël.

Le verset suivant nous dit : "et à cause du fait qu'ils ont rompu notre Pacte, nous les avons maudits et nous avons rendus leur coeur dur". A cause du fait qu'ils aient rompu le Pacte, quel était ce Pacte ? C'était d'adorer Allah, de lui obéir, et de respecter ces interdits, et comme ils n'ont pas rempli ce Pacte, Allah a rendu dur leur coeur. Leurs coeurs se sont endurcis et sont devenus épais à tel point que l'exhortation ne leur profite plus, et les avertissements et les signes ne leur profite plus. C'est-à-dire que leurs coeurs sont devenus tellement durs qu'ils ne tirent plus profit des signes, qui sont à la fois des signes religieux, et les signes que tu vois. Est-ce que nos coeurs profite des signes, sachant que nous avons dans nos mains un signe qui est le Coran ? Est-ce que nos coeurs profitent des signes ?

Le fait de leur donner de l'Espoir cela ne leur fait plus rien, et le fait de leur faire peur ça ne leur fait plus rien, ça ne les dérange plus. Que tu leur donne espoir et envie d'aller vers Allah et sa récompense, ça ne leur dit rien, et que tu leur fasses peur, que tu les mettes en garde contre le chatiment d'Allah, ça ne leur fait rien non plus.
[...]
Allah a interdit aux Croyants de ressembler à ceux qui ont porté le Livre auparavant, parmi les Juifs et les Chrétiens,
car lorsque le temps est passé et leur a paru long, ils ont changé le Livre d'Allah, et ça ressemble à ce qui se passe aujourd'hui dans notre communauté, si ce n'est qu'Allah a préservé le Coran, ce qui fait que l'on ne peut plus changer son texte, mais ce que les gens essaient de faire, c'est de le détourner de son sens, et de cacher aux sens la Sounna qui est l'interprétatrice du Coran. Donc ils ont changé ce Livre qui étaient entre leurs mains, et ils l'ont échangé à un vil prix, et ils l'ont jeté derrière leur dos [...] ils ont imité les hommes dans la Religion d'Allah, ils ont pris leur moines et leurs rabbins comme Dieu en dehors d'Allah, dans le dos d'Allah et ils légifèrent en dehors d'Allah.

Lorsqu'ils ont fait tout ça, leurs coeurs sont devenus durs, et n'acceptent plus ni promesse, ni menace, et n'est-ce pas dans tout ce que sont tombés les Fils d'Israël dans ce que l'on vient de lire, notre communauté est également tombée dedans ?
Le fait de jeter le Coran derrière notre dos, le fait de chercher les opinion des hommes plutôt que de retourner aux opinions qui sont clairement tirées du Livre, de la Sounna ?
[...]

Et le fait de prendre les Moines et les Rabbins comme législateurs, ils leur obéissent quand ils interdisent du Hallal, et ils leur obéissent quand ils rendent licite du Haram, et tout çà fait que leur coeur sont devenus durs et ça sera la même chose dans cette communauté si nous suivons leur trace."

On peut remarquer que dans le monde islamique, le Dieu hébraïque et le Dieu des Chrétiens ne forment qu'un seul Dieu et son prophète est Mohammed. Le frère Abbas montre et martèle par répétition, en s'appuyant sur les Hadiths (faits et gestes du Prophète Mohammed rapportés) devant son auditoire que les Juifs, les enfants d'Israël, ont trompé la confiance d'Allah, qu'ils ont le coeur dur, car ils ont abandonné Allah et vivent à cause de cela en permanence dans le péché. Le frère Abbas met en garde les Musulmans afin de ne pas suivre la même voie que les Juifs. Les Juifs, tout comme les Chrétiens, sont donc méprisables.

Ce prèche permet-il d'après vous, un rapprochement, une Fraternité entre communautés ?
On peut se poser la question, quel Islam est enseigné aux jeunes Musulmans dans les douze salles de cours du centre islamique ? Si le type d'idéologie développé dans le prèche ci-dessus est intégré dans les cours, n'y a-t-il pas un risque de voir se développer un antisémitisme latent chez les jeunes ?


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 28 mai 2011

18/11/2013

Conférence de l’Imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille : « la célébration des fêtes de fin d’année menace et met en danger notre Foi, notre Religion »

Né en 1967 en Algérie à Oued Athmania (à 30 km de Constantine), fils d'un cafetier, Haroun Derbal fait partie d'une famille de 11 enfants et suit les cours de l'école coranique. Il arrive en France en 1992 et reprend ses études. En 2007, il devient Imâm de la Grande Mosquée Islâh de Marseille, dite "du marché aux puces". Il est très éloquent, son influence est considérable, et ses prèches sont suivis avec attention chaque vendredi dans la Mosquée, avec toujours un fort taux d'affluence, (voir les différentes vidéos en ligne sur le site). L'imam Haroun Derbal est sur Radio Gazelle 98 FM lundi et mercredi de 7h à 9h, une radio de la communauté arabo-musulmane et maghrébine diffusant sur la région de Marseille et Montpellier.

562744HarounDerbal.jpg

                              L'imam Haroun Derbal de la Grande Mosquée Islâh de Marseille

La mosquée Islâh de Marseille est la plus grande Mosquée du sud de la France (en attendant la construction de la future Grande Mosquée de Marseille à l'initiative de Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille), elle fait partie intégrante du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) et dispose d'une salle de prières pour hommes, d'une salle de prières pour femmes, d'une salle d'ablution, d'une salle de cours acceptant les enfants dès 6 ans pour leur enseigner des cours d'arabe et d'éducation musulmane (charia) ainsi que d'une salle de conférence.

816290MosqueMarseille.png

832113MosqueIsla2.png

Fidèles écoutant le prèche de l'imam Haroun Derbal à la Grande Mosquée Islâh de Marseille

La mosquée dispose d'un site officiel diffusant tous les prèches du vendredi de l'imam que l'on peut visualiser en ligne.
A la veille de Noël 2010, le 24 décembre,l'imam Haroun Derbal donnait un "prèche de Noël" , sur "les fêtes de fin d'année" devant des centaines de fidèles (voir la vidéo, à partir de la 37 minute (hard-copy)). Dans la première partie de la vidéo, l'imam conseille aux Musulmans de ne pas suivre la voie du Péché et de ne pas faire les mêmes erreurs que la Communauté Juive, qui n'a pas entendu le Message d'Allah.
"Nous ne devons pas tomber dans les mêmes erreurs que la communauté juive".

Dans la deuxième partie de la conférence, l'Imam Haroun Derbal dicte aux Musulmans quel comportement adopter face aux célébrations des fêtes de fin d'année non-musulmanes, quelques extraits (en gras italique) :

"On doit encore une fois rappeler une réalité très importante concernant la célébration des fêtes de fin d'année. Cette célébration est quelque chose de dangereux, pour surtout notre Foi, car elle menace, elle met en danger notre Foi, notre Religion, et notre appartenance à la Religion d'Allah, la célébration des fêtes de fin d'année n'est pas qu'une affaire d'un péché majeur ou mineur soi-t-il, absolument pas, c'est quelque chose de plus profond que cela, c'est une affaire qui peut mettre en péril notre Foi, notre Religion, notre appartenance à la religion d'Allah.

Pourquoi ?
Parce que tout simplement, dans cette célébration il y a : suivre les autres, moi quand je vais célébrer les fêtes de fin d'année, je suis qui ? Est-ce que je suis en train de suivre les gens de l'Islam, ceux qui sont sur le chemin d'Allah ? Absolument pas ! Je suis en train de suivre d'autres gens qui n'ont rien à voir avec la Religion d'Allah, alors que normalement, c'est moi qui doit servir d'exemple, et de modèle aux autres, ce sont les autres qui doivent me suivre, moi je n'ai pas à suivre les autres!

Pourquoi ?
Parce que j'ai la Vérité, et la Vérité, c'est la Religion d'Allah ! Dans la célébration des fêtes de fin d'année, il y a cette espèce d'imitation, je suis en train d'imiter les autres. Je suis en train d'imiter qui ? Est-ce que je suis en train d'imiter le Prophète, est-ce que je suis en train d'imiter ceux qui étaient les Pieux, les Saints de la Religion d'Allah ? Absolument pas! je suis en train d'imiter d'autres gens alors que le Prophète m'a interdit formellement dans le Coran et dans la Sunna d'imiter ces gens là.

Quand on parle des célébrations, on parle de quelque chose de très dangereux aussi, c'est l'Amour, c'est le Coeur qui se penche vers ces gens là, un jour je vous ai fait un prèche concernant l'Amour qui est un fondement principal de la Foi. Si tu veux réellement goûter à la douceur de la Foi, qu'est-ce que tu dois faire ? Aimer Allah et son Messager , les Musulmans, de l'Islam, des pieux des Saints, au-dessus de tout.
[...]
Quand je célèbre les fêtes de fin d'année, je mélange tout cela, je suis en train d'imiter et suivre aveuglement les autres, Aimer les autres, se pencher par mon Coeur vers les Autres, ce sont les ingrédients de quelque chose de très important dans la Religion qui s'appelle la Soumission, et la Soumission à Allah, c'est lui qui définit mon appartenance à la Religion.
[...]
Avec les fêtes de fin d'année, je suis en train de me soumettre à autre chose qu'à la Religion d'Allah, je suis en train de prendre comme allié autre chose que le Prophète et les Musulmans, et ça c'est quelque chose de nuisible pour ma Religion, quelque chose de dangereux pour ma Foi."

L'imam explique aux Fidèles que seuls les Musulmans détiennent la Vérité, et à cause de cela, ils ne doivent pas partager les célébrations de fêtes religieuses car elles pourraient dangereusement les écarter de leur Foi, de cette Vérité. Aimer les Autres, c'est-à-dire les non-musulmans est considéré comme dangereux par Haroun Derbal, car cela les éloigne d'Allah. Il est pour l'imam inconcevable de partager, échanger et faire la fête avec des non-musulmans.
Haroun Derbal use ici de techniques de manipulation de foule, en invectivant et exhortant de manière autoritaire la population par la diffusion d'une propagande fasciste, pour influer, endoctriner et inculquer progressivement dans les mentalités des centaines de Fidèles présents, la supériorité des Musulmans sur les autres Communautés, inférieures, indignes d'être aimées, car vivant dans le péché puisque ne détenant pas la Vérité.

Plus loin dans le prèche, l'imam explique que les non-musulmans doivent tout de même être respectés, en justifiant le fait qu'un Musulman a le droit d'épouser une non-musulmane, (A noter que Haroun Derbal se préserve bien d'expliquer que la charia interdit juridiquement l'inverse : une Musulmane ne peut épouser un non-musulman.) cependant, ses enfants devront obligatoirement être Musulmans. ("Ce mariage doit engendrer des enfants, des enfants qui seront Musulmans bien sûr."). Pour l'imam, la supériorité des Musulmans interdit à leurs enfants de se soumettre à une autre Religion que l'Islam.

En consultant le site, on peut trouver des prèches à caractère politique sur la colonisation de Gaza, (hard-copy) ou l'imam explique que les Musulmans sont la meilleure des Communautés, le Peuple Élu, et qu'ils se doivent d'aider et soutenir les palestiniens face aux israéliens pour diffuser les valeurs de l'Islam.

La Grande Mosquée Islâh reçoit également des invités de prestige, comme l'imam Mohammad saïd Ramadan Al-Bouthi, un islamiste radical turc dont les écrits ne laissent aucun doute sur l'idéologie qu'il propage (hard-copy), l'Islam doit conquérir le pouvoir dans tous les domaines : social, économique, judiciaire législatif et politique. Dans ses ouvrages on peut trouver des citations telles que :
"Le Jihad désigne en son sens exact, la lutte pour la cause de Dieu et l'établissement d'une société islamique; le combat constitue en lui-même un aspect de cette lutte; il vise à fonder une nation islamique authentique."

491859SaidRamadanalBouti.jpg

L'Islamiste radical Saïd Ramadan Al-Bouthi, conférencier à la Mosquée Islah de Marseille

A la veille de la Nativité, fête traditionnelle célébrant l'Amour, les chants de Paix de Noël, pensez-vous que ce prèche donné par l'Imam Haroun Derbal devant plusieurs centaines de Fidèles contribue à la solidarité, à la diffusion d'un Message de Paix et de Tolérance entre Communautés Musulmanes, Chrétiennes et Juives ?
Quelle influence génère-t-il sur l'esprit des Fidèles ? Ne risque-t-il pas d'entretenir une défiance, du mépris envers les non-musulmans, surtout pour les plus influents, les plus jeunes venus à la Mosquée pour écouter cette "Parole de Vérité" ?

278803JeanClaudeGaudin.jpg

 "Il y a de très belles Mosquées à Marseille, même avec des minarets au centre de la ville et ça ne gène personne"
Jean-Claude Gaudin (à droite) - Maire UMP de Marseille
pour Radio Notre-Dame/RCF/La Croix

 

906256HarounDerbal2.png

"Si aujourd'hui les langues existent, c'est grace à la langue Arabe, la préservation, la protection des langues aujourd'hui est due à l'existence de la langue Arabe, qui elle même vient du Coran"
Conférence de Haroun Derbal sur :
"Le complexe d'infériorité des Musulmans" (hard-copy)

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 1 juillet 2011