Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2015

La longue bataille menée par le maire Jean-Loup Metton contre les prédicateurs intolérants et misogynes de l’Islam Radical à la Mosquée de Montrouge (Tawaqqol)

Montrouge est une commune française de 49 000 habitants située dans le département des Hauts-de-Seine (92) au sud de Paris. La ville accueille depuis quelques années une importante organisation islamique, l'Association Fraternité Montrouge (AFM), qui organise la vie de la communauté musulmane.

L'association islamique dispose d'une salle de prière faisant office de Mosquée. Qu'enseignent les responsables de l'association à leurs Fidèles Musulmans ? Un Islam de "Paix et Tolérance" ?

-

Prière de rue islamique devant la salle faisant office de Mosquée à Montrouge, devenue trop petite pour accueillir tous les Fidèles

Pour se faire une idée des prédications diffusées par les responsables de l'AFM aux Fidèles Musulmans de Montrouge, examinons le profil des "théologiens" invités par l'association. Le 1er février 2014, lors de la 2ème rencontre annuelle des Musulmans de Montrouge, des prédicateurs fondamentalistes sont invités à donner des conférences devant les Musulmans de l'AFM.

 

L'Association Fraternité Montrouge (AFM), qui gère la Mosquée de la ville invite Hassan Iquioussen, Nader Abou Anas et le Cheikh Abou Omar, des prédicateurs fondamentalistes intolérants, antioccidentaux, misogynes et antisionistes

Hassan Iquioussen est l'imam de la Mosquée Escaudain, il est membre de l’UOIF, la branche de l'organisation politique des Frères Musulmans en France, il a tenu par le passé des propos ouvertement antisémites. Hassan Iquioussen diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

L'imam radical de la Mosquée d'Escaudain Hassan Iquioussen, invité par l'association Fraternité de Montrouge le 1er février 2014 pour donner une conférence. Pour ce prédicateur la mixité sociale homme/femme est un danger.

Le deuxième prédicateur invité le 1er février 2014 est l'imam de la Mosquée du Bourget Nader Abou Anas, il enseigne que la musique est « la voix de Satan », que les Musulmans ne doivent pas imiter les Juifs et les Chrétiens, car les Musulmans sont les « Supérieurs », ou encore que la fête de la Saint-Valentin, fête des amoureux, est interdite aux Musulmans, hommes et femmes n’ayant pas le droit de montrer publiquement qu’ils s’aiment.

L’imam fondamentaliste de la Mosquée du Bourget, Nader Abou Anas, invité par l'association des Musulmans de Montrouge le 1er février 2014, est contre la mixité sociale hommes/femmes, et veut interdire la musique, « la voix de Satan ».

Le troisième prédicateur est le Cheikh Abou Omar, il fut pendant un temps imam de la Mosquée Assalam d’Argenteuil, et proférait des sermons à caractère antichrétien et antisémite. L’imam a été licencié en 2012, en conflit avec les autorités sur la gestion de la future Grande Mosquée Dassault d'Argenteuil, les forces de l’ordre ayant même dû intervenir au sein de la Mosquée pour désamorcer les vives tensions, dégénérant en pugilat. Il est actuellement imam de la Grande Mosquée de Puteaux.

Le Cheikh Abou Omar véhicule une propagande idéologique conspirationniste. Dans un sermon donné à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne le 7 avril 2013, il explique que les mass-média chercheraient à détruire l’Islam, en mêlant les Juifs au complot qui, « à travers le temps et l’espace, ont des idées », car ils ont cherché autrefois à nuire au Prophète Mohamed. Les Musulmans seraient victimes d’une injustice, et Nicolas Sarkozy aurait même déclaré dans une réunion au Ministère de l’Intérieur qu’il allait expulser tous les Musulmans du pays. Une propagande qui cherche à démontrer que les Musulmans vivent en France en milieu hostile, et qu'ils doivent résister à l'oppresseur occidental.

Le Cheikh Abou Omar (à gauche sur la photo) invité par l'Association Fraternité Montrouge en juillet 2013 (hard-copy)

Pour le Cheikh Abou Omar, invité à la Mosquée de Montrouge le 1er février 2014, les Musulmans seraient persécutés par un complot juif et médiatique à l'échelle internationale.

Il s'agit donc d'un Islam intolérant et totalitaire, contraire aux principes et aux valeurs même de l'identité, des moeurs, des traditions françaises qui est diffusée dans les mentalités des jeunes Musulmans de Montrouge.

Ces principes de l'Islam sont rejetés par le maire UDI Jean-Loup Metton, aussi a-t-il tenté à plusieurs reprises de faire fermer le lieu de Culte. En 2007, il émet un premier arrêté de fermeture de la Mosquée, prétextant que le local n’était « pas aux normes de sécurité ». L'AFM poursuivant malgré tout ses activités de prédication, le maire récidive en 2009, et assigne en justice l’AFM pour « violation aux dispositions du Code de l’urbanisme ». Face à l'abnégation des responsables de l'AFM, Jean-Loup Metton dépose un nouvel arrêté d'interdiction le 14 février 2013.

Pour les responsables de l'association islamique, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Le 27 avril 2013, pour manifester leur colère, ils organisent une grande manifestation contre la politique jugée "islamophobe" du maire sur Montrouge, réunissant plus de 2000 personnes.


Le 27 avril 2013, plus de 2000 Musulmans manifestent contre le maire Jean-Loup Metton pour empêcher la fermeture de la Mosquée fondamentaliste de Montrouge

L'AFM met même en place une page Facebook "Touche pas à ma Mosquée !" pour mobiliser ses troupes contre les décisions du maire (hard-copy)

Sur la page, outre le militantisme islamique affiché, on constate que l'AFM développe une propagande antichrétienne auprès de ses Fidèles. On trouve en effet en ligne des vidéo-conférences du célèbre prédicateur indien antichrétien Zakir Naïk (hard-copy). Cet idéologue parcourt l'Inde en faisant une exégèse de la Bible pour démontrer que les Chrétiens sont dans l'erreur, ne comprennent pas leur livre saint, et que la seule voie à suivre, c'est l'Islam, religion supérieure.

Le prédicateur antichrétien Zakir Naïk, une référence théologique pour les responsables de la Mosquée de Montrouge : "Jésus était barbu, Marie portait un voile, Moïse a interdit la consommation de porc. On est plus Chrétiens que les Chrétiens eux mêmes !"

Ce type de prédication ne peut évidemment que susciter, dans l'inconscient collectif des Musulmans de l'AFM de Montrouge, haine et mépris envers la communauté des Chrétiens, qui ne respecteraient pas les enseignements de la seule et vraie religion, l'Islam.

Le 15 février 2014, le cheikh Moncef Ben Zerroug est invité par l'AFM pour donner une conférence. Ce prédicateur développe une vision de la société archaïque, machiste, misogyne et ségrégationniste. Dans une conférence donnée à la Mosquée de Villeneuve-la-Garenne le 11 novembre 2013, il explique que dans la rue, pour éviter les pulsions d’agression contre les femmes, les Musulmans doivent baisser les yeux quand une femme passe. Donc, éviter la mixité sociale entre hommes et femmes.
La femme, source de turpitude et de désirs, doit vivre cachée au regard des hommes.
Moncef Benzerroug nous explique également ce que doit être une société, basée sur le dogme islamique où les hommes et les femmes vivraient séparément, et où pour fréquenter une fille, il faudrait d’abord demander la permission à ses parents.

Le prédicateur misogyne Moncef Benzerroug a donné une conférence devant les Musulmans de l'Association Fraternité de Montrouge le 15 février 2014

Sa conférence à Montrouge porte sur le thème de "la bataille des Coalisés". En 627, le Prophète Mohamed et son armée occupent Médine et projettent une expansion de l'Islam sur les tribus alentours, ainsi que sur la Mecque. Une armée de Coalisés va s'opposer au Prophète Mohamed et faire le siège de Médine durant 26 jours. Ce siège fut brisé par une tempête, et Médine resta aux mains des Musulmans.
C'est suite à cette victoire que la tribu juive des Banû Qurayza fut assiégée et exterminée par le Prophète Mohamed et ses hommes, pour les punir de leur alliance avec les Coalisés. Le Prophète Mohamed ordonna la décapitation de plus de 600 juifs, et réduisit leurs femmes et leurs enfants à l'esclavage, pour la plus grande gloire de l'Islam, épisode rapporté dans la sourate "Les Coalisés" du Coran :

"Allah est Fort et Puissant. Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs coeurs; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers."
Le Coran - Les Coalisés 'Al-Ahzab - 33:24-26

"Ce sont des maudits. Où qu'on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement : Telles était la loi établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouvera pas de changement dans la loi d'Allah. Les gens t'interrogent au sujet de l'Heure . Dis : "Sa connaissance est exclusive à Allah". Qu'en sais-tu? Il se peut que l'Heure soit proche. Allah a maudit les infidèles et leur a préparé une fournaise, pour qu'ils y demeurent éternellement, sans trouver ni alliés ni secoureur."
Le Coran - Les Coalisés 'Al-Ahzab - 33:61-65

Apologie de la guerre Sainte, le Jihad islamique contre les Infidèles à la Mosquée de Montrouge par le Cheikh Moncef Benzerroug le 15 février 2014.

Le Prophète Mohamed est le premier Jihadiste de l'Histoire, entraînant à sa suite une armée qui a vaincu tous ceux qui résistaient à l'Islam. Il est l'exemple parfait à suivre pour combattre les Infidèles.

 

La tension grandit entre les responsables de l'AFM et Jean-Loup Metton. Le 31 mai 2013, à l'approche du Ramadan, l'association islamique a exigé du maire qu'il mette à disposition une nouvelle salle de prières islamique, la Mosquée actuelle étant trop exigüe pour accueillir tous les fidèles pendant l'Aïd.
Dans un communiqué du 19 juin 2013, Jean-Loup Metton a refusé de mettre à disposition une telle salle, en expliquant que "compte tenu de la qualité cultuelle de l’association, et face au principe de laïcité, qui constitue un des fondements de la République, il ne pouvait donner suite à cette requête ».
Se tournant alors vers le tribunal administratif de Cergy-Pontoise, l'AFM obtiendra gain de cause le 5 juillet 2013, la mairie sera obligée de mettre à disposition une salle de prière, et sera condamnée à verser la somme de mille euros à l’association au titre des frais de justice ! Tout cela bien entendu au mépris de la loi de séparation du culte et de l'état de 1905.


Le 5 juillet 2013, les Musulmans de l'AFM obtiennent gain de cause : le tribunal de Cergy-Pontoise a obligé Jean-Loup Metton à mettre à disposition de l'association islamique de Montrouge, un gymnase pendant le Ramadan, et a été condamné à payer mille euros pour avoir résisté à cette "obligation".
Et ce, en contradiction flagrante avec le principe de laïcité de 1905 : l'état ne finance aucun culte
.

Face à la détermination du maire qui continue de faire pression afin de fermer la Mosquée, les Musulmans de l'Association Fraternité de Montrouge se mobilisent en masse, et font appel aux dons de plusieurs associations islamiques de banlieue (Gennevilliers, Stains, Pantin, Noisy-le-Sec, Plaisir, Élancourt, Athis-Mons, Romainville,...) afin de réunir les fonds nécessaires pour financer l'achat d'un nouveau bâtiment qui servira de Grande Mosquée, que le maire ne pourra plus refuser : le projet Tawaqqol.

Le projet réunis 1 406 600 euros en moins de 9 mois, et l'acte de vente est signé le 18 mars 2014, en présence du prédicateur Musulman Nabil Ennasri.(hard-copy)

Nabil Ennasri est un prédicateur antifrançais, antisioniste et antioccidental. Il appelle par exemple les Musulmans à "faire tomber Manuel Valls", l'ami Éternel d'Israël", lors des élections.


Signature de l'achat de la future Grande Mosquée Tawaqqol à Montrouge le 18 mars 2014, en présence du prédicateur antifrançais, antisioniste et antioccidental Nabil Ennasri (au centre portant des lunettes sur la photo)


Le bâtiment acquis par l'Association Fraternité de Montrouge (AFM) le 18 mars 2014 qui servira de future Grande Mosquée. Un nouveau temple pour endoctriner les Musulmans à l'Islam Radical

 

"il n’y a pas lieu de laisser installer une salle de prière à Montrouge, étant donné que, d’une part, les musulmans ne constitueraient qu’une minorité dans la commune et, d’autre part, qu’il existe une Mosquée dans la commune voisine de Bagneux vers laquelle les Musulmans de Montrouge devraient plutôt se diriger"
Le maire UDI Jean-Loup Metton, patriote résistant, s'oppose depuis plusieurs années à l'implémentation de l'Islam, et l'arrivée de prédicateurs fondamentalistes, intolérants, antioccidentaux, antichrétiens, antisionistes et mysogines sur la commune de Montrouge, en tentant à plusieurs reprises de fermer les locaux de la Mosquée existante.
Jean-Loup Metton pourra-t-il résister encore longtemps face à la pression exercée par l'AFM ? En 2014, il semblait résigné, et accepter le nouveau projet Tawaqqol. Mais la partie n'est peut-être pas encore terminée.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 10 janvier 2015

27/12/2014

Enseignement des Lois de la Charia à la Mosquée de Thouars : « obligation de lapider le fornicateur », « obligation de mettre à mort l’apostat s’il ne se repent pas »

Thouars est une petite commune de 9 600 habitants du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres (79) en région Poitou-Charentes. En juillet 2012, pour satisfaire les revendications de la communauté musulmane florissante de la ville de Thouars qui désirait disposer d'un lieu de Culte, la municipalité dirigée par le maire socialiste Patrice Pineau a autorisé la conclusion d'un accord de cession d’une maison située sur l'avenue Emile-Zola à l'Association Cultuelle et Culturelle du Pays Thouarsais, la principale association islamique locale.
Les responsables de l'association envisagent également à terme d'acheter des locaux annexes pour y aménager une bibliothèque islamique, ainsi que un commerce halal.

Anthoumane Ben Ali et Djeloul Yagoubi, responsables de l'Association Cultuelle et Culturelle du Pays Thouarsais, ont pris possession de leur Mosquée le jour même du début du Ramadan en juillet 2012

Musulmans écoutant un sermon de l'imam à la Mosquée de Thouars

Qu'enseignent les responsables de la Mosquée de Thouars à leurs Fidèles Musulmans ? Une religion de Paix, de Fraternité et de Pardon ?

L'association diffuse les connaissances nécessaires à une bonne compréhension de l'Islam à travers son site internet officiel (hard-copy). En particulier, on peut trouver en ligne sur le site le recueil complet des quarante hadiths de l'imam an-nawawi, textes de référence, rapportés par les "savants" contemporains du Prophète Mohamed, décrivant le bon comportement que tout Musulman doit suivre s'il veut respecter scrupuleusement les enseignements de l'Islam.
Ce livre est disponible dans la plupart des grandes Mosquées de France, par exemple, à la Mosquée de Saint-Germain-En-Laye. (hard-copy), à la Mosquée de Villejuif, ou à la Mosquée de Villeneuve-La-Garenne (hard-copy), on peut également se le procurer sur des sites commerciaux comme amazon.

 

Ci-dessous, reprise des hadiths huit, quatorze et dix-sept et leurs commentaires en gras italique, disponibles en ligne sur le site de la Mosquée de Thouars :

"8 - Le caractère sacré du Musulman. Le huitième Hadith (hard-copy)

D'après Ibn 'Omar l'Envoyé d'Allah a dit :

« Il m'a été ordonné de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils témoignent que nul n'est en droit d'être adoré qu'Allah et que Muhammad est l'Envoyé d'Allah, qu'ils accomplissent la prière, qu'ils s'acquittent l'aumône l égale. S'ils font cela, ils auront préservé vis-à-vis de moi et leur sang et leurs biens sauf ce que l'Islam permet d'en prélever légalement. Quant à leur compte, c'est Allah le Très-Haut qui se charge de le dresser ».

Commentaire

« Il m'a été ordonné » : C'est Allah Le Puissant Le Majestueux qui a ordonné. La phrase est sous forme passive car le sujet est connu : Celui qui ordonne et interdit est évidemment Allah Le Très-Haut. « … de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils témoignent… » :

Ce Hadith a un sens général mais la parole divine suivante en est la restriction : { Combattez ceux qui ne croient pas en Allah ni au Jour dernier, ni n'interdisent ce qu'interdisent Allah et Son Envoyé, et qui, parmi ceux qui ont reçu le Livre, ne suivent pas la religion du Vrai, et cela jusqu'à ce qu'ils paient d'un seul mouvement une capitation en signe d'humilité. } De même la Tradition souligne que les gens doivent être combattus jusqu'à ce qu'ils embrassent l'Islam ou paient la capitation."

Les Musulmans du Jihad (Guerre Sainte) doivent combattre les Infidèles jusqu'à ce qu'ils "embrassent l'Islam ou paient la capitation" d'après les responsables de la Mosquée de Thouars

Ce hadith légitime la Guerre Sainte, le Jihad islamique contre les Infidèles. Les Musulmans doivent les combattre jusqu'à ce qu'ils embrassent l'Islam, ou bien se soumettent à la capitation, c'est-à-dire acceptent de vivre avec le statut juridique de dhimmi : les Infidèles vaincus doivent payer un impôt à leurs maîtres Musulmans, et subir des restrictions dans leur mode de vie et dans leurs croyances : (interdiction de construire de nouveaux lieux de culte autres que islamiques, baisser les yeux devant les Musulmans, etc...)

 

Analysons le quatorzième hadith en gras italique ci-dessous.

"14 - L'inviolabilité du sang du Musulman. Le quatorzième Hadith (hard-copy)

Ibn Mas’ud a dit : L’Envoyé d’Allah a dit : « Le sang du musulman est interdit, sauf en trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontairement, et le renégat qui délaisse la communauté ».

Commentaire

1 - L’envoyé d’Allah montre par ce Hadith que le sang du musulman doit être respecté, il est inviolable, il n’est pas permis de le verser que dans trois cas : « … le marié qui commet l’adultère » : C’est l’homme qui a consommé un mariage et qui a ensuite commis la fornication, son sang devient licite, il est désormais passible de la peine [ hadd ] de lapidation [ rajm] par de la pierre jusqu’à sa mort.
2 - « …l’auteur d’un homicide volontaire » : Il est passible de la peine du talion conformément aux paroles divines suivantes : Vous qui croyez, le talion vous est prescrit en cas de meurtre .et Ses paroles : Nous leur avons prescrit : « âme pour âme » .

3 - « …le renégat qui délaisse la communauté » : Il s’agit de l’apostat [ murtad ]. En effet quelqu’un dénie après avoir embrassé l’Islam, son sang devient licite. S’il ne se repent pas, il doit être mis à mort.

Leçons tirées de ce Hadith

- L’obligation des droits du musulman.
- L’obligation de lapider le fornicateur.
- La légalité du talion, sauf si l’ayant droit de la victime accepte la rançon ou pardonne l’auteur.
- L’obligation de mettre à mort l’apostat s’il ne se repent pas."


D'après les responsables de la Mosquée de Thouars, "il est obligatoire de lapider le fornicateur", ainsi que tuer le Musulman qui envisagerait de quitter l'Islam

Les lois islamiques de la Charia enseignées à la Mosquée de Thouars sont sans appel : il s'agit bien d'incitation à la haine et au meurtre des apostats, les Musulmans qui s'aviseraient de quitter l'Islam pour une autre religion, et l'obligation de lapider la femme ou l'homme adultère.

 

Le dix-septième hadith explique ce qu'est le"bel-agir" pour un Musulman, extrait en gras italique ci-dessous :

"17 - La généralité du bel-agir. Le dix-septième Hadith (hard-copy)

D'après Abû Ya'lâ Shâddad ibn Aws, l'Envoyé d'Allah a dit :

« Allah a prescrit le bel-agir dans toute chose. Quand vous tuez, faites-le de façons parfaites. Quand vous égorgez une bête, faites-le de la manière la plus douce : aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir ».

Commentaire

Le bel-agir ne doit pas être seulement à l'égard des humains mais il est général. « Quand vous tuez, faites-le de façon parfaite. Quand vous égorgez une bête, faites-le la manière la plus douce » : Tout cela fait partie du bel-agir.

« Quand vous tuez… » C’est-à-dire lors du combat entre les humains ou quand on veut tuer une bête qu'il est licite de tuer. « Faites-le de façon parfaite » en utilisant le moyen le plus court et sans faire souffrir la victime. Cependant, peuvent poser problème les traditions qui affirment la lapidation jusqu'à la mort de l'homme qui a consommé un mariage valable et qui a commis par la suite la fornication [ muhsan ]. La réponse est que cette peine est une exception à la règle établie par ce Hadith.
On peut dire également que la recommandation : « faites-le de façon parfaite » désigne la conformité avec la loi, or la lapidation du muhsan est conforme à la loi. Ses paroles : « Quand vous égorgez, faites-le de la manière la plus douce » concernent la bête qu'il est licite de manger comme les moutons par exemple. A l'homme de prendre le moyen le plus court pour atteindre l'objectif légal du sacrifice, c'est pour cela qu'il a dit juste après : « …aiguisez bien votre lame et accordez à la victime le temps suffisant pour mourir »"


Le Musulman doit "bien aiguiser sa lame" lorsqu'il combat et tue, parce que cela fait partie du "bel-agir"

Ici, encore, un hadith d'incitation au meurtre : quand vous tuez, tuez bien, aiguisez correctement votre lame pour "tuer de façon parfaite", que cela soit pour un humain ou pour un animal, car cela fait partie du "bel-agir".

Tous ces hadiths ne sont pas que de simples textes : ils constituent avec le Coran le corpus de base qui sert aux savants Musulmans pour constituer un système totalitaire social, juridique, économique, et législatif complet : la Charia, comme expliqué par les responsables de l'association islamique dans un article en ligne sur le site de la Mosquée de Thouars en gras italique ci-dessous "c'est quoi la CHARIA ?" (hard-copy) :

"La charia codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions sociétales. Les musulmans considèrent cet ensemble de normes comme l’émanation de la volonté de Dieu l’Unique Allah at-ta'a (Shar'). Le niveau, l’intensité et l’étendue du pouvoir normatif de la charia varient considérablement sur les plans historiques et géographiques.

La charia, est la voie qui mène, pour le croyant, à la félicité dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà. Le fiqh est le côté pratique de la charia, il n'est donc qu'une composante de cette dernière.

LA CHARIA, DOIT ABSOLUMENT ET UNIQUEMENT PRENDRE COMME REFERENCES POUR JUGER / LE CORAN; al Qur'ān ET LES HADITHS

Application. Territorialité de la Loi islamique

Pour la majorité des juristes, la charia ne peut être appliquée que dans les pays d’islam (Dar al-Islam). De plus, le droit pénal qui en découle est applicable à tous les auteurs d'infraction quelle que soit leur religion. Seule l’école hanafite restreint son application aux musulmans et aux gens du Livre ou ahl al-kitâb (dhimmis) qui sont, suivant le droit musulman, des citoyens non-musulmans d'un État musulman lié à celui-ci par un « pacte » de « protection ». Ces derniers ne peuvent être condamnés pour certaines infractions contre les particuliers ou contre le droit divin."

On constate que la charia est une juridiction avec un droit pénal, qui doit être appliquée pour la communauté musulmane, dans les pays d'Islam. Dans des villes ou des régions de France où les Musulmans sont en passe d'être majoritaires en nombre...quelle loi devra alors s'appliquer ? Les lois de la constitution de la république française...ou la Charia ?

Comme dans la plupart des sites de Mosquées, on trouve aussi une propagande visant à déligitimer les autres religions. On trouve par exemple un article faisant une éxègèse des Évangiles de la Bible pour discréditer le Christianisme aux yeux des Musulmans (hard-copy), et démontrer explicitement que Jésus ne serait qu'un homme ordinaire comme les autres, un Prophète, il ne serait pas le Fils de Dieu, en interprétant les versets de la Bible à la sauce islamique : "La Bible affirme que Jésus n'est pas un être Divin". Les Chrétiens seraient dans l'erreur, donc méprisables.

Est-ce le rôle des responsables d'un lieu de Culte, de dénaturer les Croyances des autres communautés, qui ne peut évidemment qu'engendrer haine et mépris ?

Le maire socialiste Patrice Pineau collabore activement à l'implantation de l'Islam Radical intolérant sur la ville de Thouars en autorisant une association islamique fondamentaliste à diffuser les Lois de la Charia liberticides, incompatibles avec les démocraties de type occidental, isolant la communauté musulmane sur le long terme.


article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 27 décembre 2014

17/12/2014

Endoctrinement islamique sur le site de la Mosquée de Troyes (quartier-ville des Chartreux) : « Le Musulman ne doit pas se mélanger aux Mécréants, et doit les détester en son for intérieur. »

Troyes est une ville d'environ 60 000 habitants du département de l'Aube à 160 km au sud de Paris.

La communauté musulmane de Troyes s'est aggrandie ses deux dernières décennies, et a obtenu de la municipalité, la permission d'élever un lieu de Culte, la Mosquée Imam Ali, avec une école coranique permettant aux jeunes Musulmans troyens âgés de 6 à 10 ans de s'approprier les fondements des préceptes islamiques en organisant des cours de langue arabe et d'apprentissage du Coran (hard-copy).


La salle de prière de la Mosquée Imam Ali de Troyes


Fidèles Musulmans en prière à la Mosquée de Troyes

La Mosquée de Troyes est référencée par les autorités locales, le député-maire UMP François Baroin vient personnellement rompre le jeûne du Ramadan avec les responsables du lieu de culte, en juillet 2013 par exemple.

Le député-maire UMP François Baroin rompt le jeûne du Ramadan à la Mosquée Imam Ali de Troyes en juillet 2013

Quels sont les rudiments, les bases de l'Islam enseignées dans la Mosquée de Troyes ? Sur le site officiel du lieu de culte, on peut se faire un aperçu des prédications dispensées (hard-copy).

"Umar Ibn al-Khattâb (qu'Allah l'agrée) a dit : « Il n'y a aucune excuse pour celui qui s'est égaré tout en croyant qu'il a emprunté une bonne voie, ni même pour celui qui a abandonné la bonne voie, en pensant que celle-ci est un égarement. Certes après que les ordres [d'Allâh et de Son Prophète] ont été rendus clairs [al-Baynat] et que les preuves ont été authentifiées, l'excuse n'est plus valable."

"Qu'Allâh t'accorde Sa Miséricorde - que la Religion est ce qui est venu d'Allâh - Tabâraka wa Ta'âla. Ce n'est pas une chose provenant d'un raisonnement des gens et de leurs opinions. La connaissance est ce qui vient d'Allâh et de Son Messager, et ne suivez rien de vos passions, et vous ne dévierez pas de la Religion en sortant ainsi de l'Islâm."

"Les gens n'introduisent jamais une innovation sans qu'ils délaissent par-là une Sounnah et ce qui se rapproche de cela. Prenez garde aux choses récemment inventées. Certes toute chose récemment inventée est une innovation, et toute innovation est un égarement, et tout égarement ainsi que ses gens sont dans le Feu."

Les responsables suivent une ligne de l'Islam fondamentaliste qui ne ressemble pas vraiment à un modèle de tolérance, aucune déviance et aucune innovation n'est acceptée : tout ce qui n'appartient pas à l'Islam est interdit. Les gens qui innovent sont "dans l'égarement" et sont "dans le Feu". Un bon moyen d'intégrer la communauté musulmane dans la société civile ?

 

Autre organisation de Musulmans de l’agglomération de la ville de Troyes basée dans le quartier des Chartreux, principalement constitué de Musulmans de toute origine et de toute génération, l’Association des Musulmans des Chartreux (AMC) s'est donnée pour objectif d'acquérir les fonds nécessaire à l'édification d'une Mosquée. Actuellement confinée dans un appartement au rez-de-chaussée d'un immeuble, l'association dispose d'un site officiel internet sur lequel les Fidèles peuvent déposer des Dons pour la construction d'une future Mosquée (hard-copy), ainsi que d'une page Facebook (hard-copy) et d'une chaîne Youtube pour parfaire les Musulmans à la connaissance de la Religion de "Paix et Tolérance".

Quel type d'enseignement est prodigué aux Fidèles du quartier des Chartreux ? En analysant les vidéos postées en ligne sur le site officiel de la Mosquée, on constate que c'est un Islam à tendance fondamentaliste wahhabite qui est dispensé. Le wahhabisme est une doctrine islamique fondée au XVIII Siècle par l’association du conquérant Ibn-Al Saoud et du théologien et imam Mohammed ibn Abd el-Wahhâb, qui formèrent une alliance en proposant de revenir aux fondamentaux du Coran.
Dans le wahhabisme, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam
, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison.
Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant. Parmi les chatiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la culture occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.

Le Cheikh saoudien Al Fawzan, éminent prédicateur de l'Islam wahabbite, est une référence théologique pour les responsables de la Mosquée des Chartreux, ses conférences sont diffusées en ligne sur le site du lieu de culte. Extrait en gras ci-dessous de l'une d'entre elles :


Le Cheikh saoudien Al Fawzan, source inépuisable de savoir pour les responsables de la Mosquée des Chartreux, interdit aux Musulmans de fréquenter les Mécréants, et de s'habiller comme eux.

"Oh les gens, craignez Allah en vous même et envers vos familles et vos enfants. Et sachez qu les précheurs à l'occidentalisme, qu'ils soient à l'extérieur de nos terres et en leur sein, veulent que la femme quitte la législation islamique et lui faire porter l'habit occidental.
Et lui ôter toute pudeur et décence et qu'elle devienne comme la femme mécréante. C'est cela qu'ils veulent. C'est pour cela qu'ils parlent du Hijab (voile), qu'ils parlent de la mixité, qu'ils parlent du voyage de la femme que le Législateur a restreint et limité.
Ils veulent divorcer la femme de tous les jugements législatifs qui la préserve.
Et la protège, et la sauvegarde afin qu'elle ne devienne comme la femme occidentale, comme la femme mécréante, sans éthique/moeurs, et sans religion ! Sans pudeur, ni chasteté ! Qu'elle soit comme un animal ! Il n'y a de force et de puissance qu'en Allah !"
sermon du cheikh Al Fawzan, disponible en ligne sur le site de la Mosquée des Chartreux (hard-copy)

La femme occidentale qui ne respecte pas les préceptes islamiques est considérée "comme un animal", une "femme mécréante." Réduites à l'état bestial, les femmes non-musulmanes sont déshumanisées, elles n'ont donc aucune valeur et on peut donc les mépriser. C'est un processus typique des idéologies totalitaires, employé pour justifier les exterminations de masse (Révolution Française de 1789, Allemagne nazie, dictatures communistes, etc...).

"Il (le Croyant) ne doit pas se mélanger aux Mécréants."
"Mais s'il se mélange à eux, s'assoit avec eux, assiste à leurs fêtes et se laisse aller sans ne rien dire, alors qu'ils extériorisent la mécréance, l'association, boivent du vin, sont dans la mixité hommes et femmes dénudés et qu'il garde le silence, ceci n'est pas permis pour un Musulman qui croit en Allah et au jour dernier. Le Prophète a dit : "Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne s'assoit pas à une table où le vin est consommé." Car le vin est un mal apparent, donc, s'il se tait, il tombe dans le péché."
"Suffit-il de prier et jeûner pour extérioriser sa religion en pays mécréant ?" par le Cheikh Al Fawzan (hard-copy)

Le Musulman ne doit pas se "mélanger aux Mécréants", ni assister à ses fêtes, ne doit pas permettre la mixité entre homme et femme dans l'espace public. Où est le Message de Tolérance et de Paix Universelle ?

 

Le Cheikh algérien Mohamed Ali Ferkous, diplômé de l’Université Islamique de Médine en Arabie Saoudite, est très influent dans le monde musulman, son site Internet officiel revendique plus de 42 millions de visiteurs à travers toute la planète (hard-copy). Autant dire, une vraie sommité mondial de l'Islam wahabbite rigoriste.

On peut par exemple constater qu'il est contre la laïcité :

LE DANGER DE LA LAÏCITÉ
"La laïcité représente un grave danger pour l’Islam et les Musulmans : elle mène une large campagne contre la divinité, l’éthique et la morale des gens, ainsi que la croyance en la résurrection. Elle veut éliminer totalement la religion de la société ; ou, à défaut, lui ôter pleinement son sens et sa valeur."

Mohamed Ali Ferkous est contre toute innovation, tout ce qui n'est pas islamique doit être rejeté, y compris par exemple l'apprentissage de la logique d'Aristote, pilier de la civilisation occidentale, à cause "des malheurs qui se sont abattus sur la nation musulmane en raison de la traduction des livres grecs". (hard-copy)

Les prédications du Cheikh sont enseignées aux Musulmans troyens. Extrait d'un de ses sermons en ligne sur le site de la Mosquée des Chartreux en gras italique ci-dessous :

"Il est évident que le fait de voyager à destination d'un pays de mécréance, d'habiter dans les pays de mécréants, et de vivre au milieu d'eux, sont l'une des plus grandes perversités et des plus dangereuses perditions pour la religion du musulman. De même il est évident que que la résidence dans ces pays entraîne de considérables atteintes à sa conduite, à son comportement et à ses habitudes.
De sorte que les trois bornes sacrées de sa personnalité n'y seront pas à l'abri : son corps, son honneur et ses biens.
Car, cohabiter avec les mécréants amène, comme cela est bien connu, à perdre sa personnalité et à s'apparenter en leur ressemblant dans leurs coutumes et leurs fêtes, en parlant leurs langues, et en les imitant dans leur conduite et leur caractère, en plus des signes de mécréance et d'athéisme qu'ils manifestent.
Le Prophète a dit clairement : "Celui qui s'entremêle au Mécréant et cohabite avec lui devient comme lui." "Il doit éviter de s'allier aux mécréants et de les apprécier tels quels. Il doit les détester en son for intérieur et ne pas approuver leurs actes."
[6:47]
Conférence en ligne sur le site de la Mosquée des Chartreux du cheikh Mohamed Ali Ferkous : "Conseil à celui qui réside dans un pays de mécréance" (hard-copy)

 

"Quiconque déteste la polygamie ou affirme qu’il est meilleur de ne pas pratiquer la polygamie, il devient mécréant car il déteste ce qu’Allah a légiféré."
Prédication du cheikh saoudien Abdelaziz ibn Baz, autre sommité de l'Islam wahhabite, est également une référence théologique pour les responsables de la Mosquée des Chartreux. (hard-copy)

Autre grand "penseur" Musulman admiré par les responsables de la Mosquée des Chartreux, le Cheikh égyptien Mohamed Saïd Raslan, diplômé de l'Université islamique Al-Azhar du Caire, établissement phare de l'Islam sunnite connu pour diffuser sa vision complotiste du Monde : les différentes organisations (judaïsme, le monde chrétien, le sionisme, la franc-maçonnerie, l’activité missionnaire chrétienne et l’orientalisme) comploteraient pour détruire l'Islam et les Musulmans.

extrait d'une de ses conférences sur le site Internet de la Mosquée des Chartreux en gras italique ci-dessous :


Le cheikh antioccidental Mohamed Saïd Raslan, référence théologique pour les responsables de la Mosquée des Chartreux

"Se différencier des gens de l'Enfer, se différencier de leur façon de parler et de leur manière de vivre, et aussi en ce qui concerne leurs vêtements et leurs fêtes ! Et de toutes choses pire que cela."
"Toi par exemple, si tu mets un même vêtement que un tel, ne ressens-tu pas que ton coeur penche vers lui ? Pareillement pour celui qui ressemble aux mécréants, il est obligatoire que son coeur penche vers eux, comme cela est visible chez un grand nombre de jeunes Musulmans.
Qu'est-ce qui les pousse à ressembler aux mécréants dans leur façon de se vêtir par exemple ? Ressembler à ces grands transgresseurs, parmi les Kouffars et autres qu'eux, tels les chanteurs et les acteurs de films, et les joueurs de foot et tant d'autres parmi les égarés du droit chemin ? Qu'est-ce qui pousse à vouloir leur ressembler ? Même dans sa coupe de cheveux !"
[...]
"Il y a même parmi ceux-là, ceux qui ressemblent parfaitement aux pervers, ceci car on ne peut pas faire la différence entre un musulman et un mécréant si les deux se ressemblent en terme d'habillement." [00:58] "Allah ordonna de se différencier de ces derniers (Juifs et Chrétiens) en terme d'apparence extérieure."
[03:05]
"Le cheikh Rifaa fut pris puis enfoncé pa la société française ! Parmi les femmes nues, et les parfums qui remplissent les airs, et les lumières, et les fêtes, ! [...] Il est revenu avec une femme française mécréante !"
[07:28]
"L'obligation de se différencier des polythéistes" par le Cheikh Raslan, conférence sur le site de la Mosquée des Chartreux (hard-copy)

Tous ceux qui ne sont pas Musulmans, joueurs de foot, chanteurs, acteurs de films, Juifs, Chrétiens, polythéistes sont affublés des plus mauvais attributs : "gens de l'Enfer", "mécréants", "Kouffars", "pervers", "femme française mécréante", des transgresseurs de la Loi coranique qu'il est interdit de fréquenter, ou même de tenter de ressembler, ne serait-ce que par l'habillement. Un mépris, une incitation à la haine envers les non-musulmans. Est-ce là encore une manifestation d'un message de Paix, d'Humilité et de Pardon ?


François Baroin, député-maire UMP accueille dans sa ville de Troyes des prédicateurs mysogines, antioccidentaux et intolérants, qui rejettent ouvertement toute forme d'intégration dans la société occidentale. Un endoctrinement des Musulmans troyens à l'Islam fondamentaliste.

Quel avenir pour le quartier des Chartreux, et en extrapolant, pour toute la ville de Troyes ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 16 décembre 2014

30/11/2014

Conférence de l’imam Hassan Iquioussen à la Grande Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois : « Depuis l’arnaque du 11 septembre, je ne peux plus croire les média », « Le Musulman, d’après Zemmour et les autres, il est dangereux, il faut l’éliminer »

Sainte-Geneviève-des-Bois est une commune 34 700 habitants du département de l'Essonne en région parisienne, au sud-ouest de Paris.

En juin 2005, pour pallier au manque de lieux de Culte pour la communauté musulmane grandissante de Sainte-Geneviève-des-Bois, la municipalité dirigée par le maire socialiste Olivier Léonhardt décide de construire et de financer intégralement une Mosquée à hauteur de un million d'euros pouvant accueillir 400 Fidèles Musulmans, avec l'argent du contribuable, au mépris de la Loi de 1905, l'État ne devant financer aucun Culte. Le maire veut avoir un contrôle permanent sur la Mosquée, et délivre un bail à l'Association des Musulmans de Sainte-Geneviève-des-Bois, renouvelable chaque année. Mais au fil des années, l'association fait pression pour s'approprier du lieu de Culte, et finalement, le 29 juin 2010, un nouvel accord est trouvé, la Mosquée est vendue à l'association.


La façade d'entrée de la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois

Qui sont les prédicateurs venant délivrer la Bonne Parole à la communauté musulmane de Sainte-Geneviève-des-Bois ? Des précheurs d'Amour, de Paix et de Tolérance ?

On remarque que l'ancien imam de la Mosquée de Villiers-sur-Marne, le cheikh tunisien Béchir Ben Hassen, prédicateur de la Charia, la Loi Islamique, et proche de la mouvance politique des Frères Musulmans est un invité régulier de l'association islamique de Sainte-Genviève-des-Bois. Après la victoire des Frères Musulmans en Tunisie et l’arrivée au pouvoir de Rashed Ghannouchi, et sentant le vent tourner en sa faveur, le cheikh est reparti soutenir ses alliés du parti Ehnnadha.
Ses positions politiques sont très proches de celles de Rashed Ghannouchi, en particulier sur le souhait de voir appliquer la Charia en Tunisie à long terme.
Béchir Ben Hassen rejette tout ce qui n'est pas islamique, et bien évidemment les sociétés laïques.
Arrivé en Tunisie, Ben Hassen a émis une fatwa (avis juridique pour la communauté Musulmane) pour interdire la célébration du réveillon du 31 décembre, qui est d’après lui, « une forme de rétablissement de la subordination de la Tunisie aux pays de l’Occident ».
Le 4 juin 2012, le tribunal de grande instance de Créteil a lancé un mandat d’arrêt international contre Béchir Ben Hassen, dans le cadre du différend qui l'oppose à sa femme française restée à Villiers-sur-Marne, à laquelle il aurait soustrait de façon illégale ses enfants.
Le 4 juin 2013, Béchir Ben Hassen est arrêté au Maroc par Interpol.

Le prédicateur a été remis aux autorités françaises fin 2013. Relaché depuis, il organise maintenant des conférences dans les Mosquées sur tout le territoire pour précher "la Bonne Parole", et endoctriner les Musulmans à sa propagande islamique.
Sur la page Facebook créée spécialement à cet effet, on peut suivre les déplacements de Béchir Ben Hassen (hard-copy): Le Pontet, Stains, Villetaneuse, Le Bourget, Romainville, Montreuil, Argenteuil, Puteaux, Boulogne-Billancourt, Massy, Villejuif, Longjumeau, Sartrouville, Pontoise, (à Sainte-Geneviève-des-Bois. le 21 février 2014, 28 mai 2014 et 10 septembre 2014) (hard-copy) A noter que le Cheikh Béchir Ben Hassen donne ses prédications en langue arabe. Un bon moyen d’intégrer la communauté Musulmane dans la société française ?

 


L'islamiste radical antioccidental tunisien Béchir Ben Hassen qui veut faire appliquer la Charia, fait une tournée nationale en 2014 dans les plus grandes Mosquées de France, il est régulièrement invité à la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois

Pensez-vous réellement que ce prédicateur aux idées rétrogrades et antioccidentales est habilité à diffuser des valeurs de compassion, de solidarité et d'entraide afin d'accueillir et d'intégrer pleinement les Musulmans génovéfains au sein de la société française ?

 

On peut remarquer par ailleurs la venue de l'imam Hassan Iquioussen, très régulièrement invité dans la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois. Le prédicateur y a donné des conférences le 24 novembre 2013, le 22 décembre 2013, le 23 février 2014, le 13 juillet 2014, le 6 septembre 2014, le 18 octobre 2014, le 15 novembre 2014... (hard-copy)
Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Pour avoir un aperçu de son idéologie, extrait de sa conférence donnée le 15 novembre 2014 à la Grande Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois, en gras italique ci-dessous :


L'imam antisioniste et antioccidental Hassan Iquioussen en conférence à la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois le 15 novembre 2014

"Achetez un livre et lisez-le : "l'État voyou" et vous allez comprendre comment le Monde fonctionne depuis que les États-Unis dirige le Monde." [32:48] "Ils nous ont arnaqué avec Al-Qaïda. C'était l'épouvantail, et vous avez vu tout ce qu'ils ont fait ?"
[34:41]
"Je ne suis sûr que d'une chose : c'est qu'ils sont sans foi ni loi. Les droits de l'homme, ils s'assoient dessus dès qu'il s'agit de voler les richesses, ou de partager les richesses avec les tyrans."
[35:12]
"Depuis le 11 septembre, je ne crois plus ce qu'ils disent. Depuis l'arnaque du 11 septembre, je ne peux pas croire les média mon Frère ! ça ne veut pas dire qu'ils mentent toujours, parfois ils disent des vérités, mais quelqu'un qui t'a menti une fois, il peut te mentir de nouveau : traître un jour, traître pour toujours."
Conférence de Hassan Iquioussen le 15 novembre 2014 à la Grande Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois
[35:53]

Autre extrait d'une de ses prestations, donnée le 13 juillet 2014, toujours à la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois en gras italique ci-dessous :

"L'objectif est de semer la haine dans le coeur des Musulmans vis à vis des non-Musulmans, tout simplement. Semer le trouble dans la société française, en faisant croire qu'il y a des monstres qui s'appellent les Musulmans, et qui ont pour objectif de tirer sur tout ce qui bouge. Mais aussi peut-être, pour que la pillule passe le jour où on massacrera des Musulmans.
Attendez ! Si tu veux tuer ton chien, annonce au monde entier qu'il a la rage. Et c'est exactement ce qui est en train de se faire. Puisque les Musulmans veulent tuer tous les Juifs et les Chrétiens, la logique et le bon sens : tuons-les avant qu'ils ne nous tuent. ça s'appelle l'instinct de survie. Tu veux me tuer, alors je vais te tuer comme ça tu ne me tueras pas. Et c'est exactement ce qui se passe aujourd'hui.
Tuez-les en Palestine, pourquoi ? Parce qu'ils veulent nous tuer. Et personne ne dira : "arrêter de les tuer !", puisque ce sont des monstres et des tueurs. Vous avez vu comment c'est grave ? Si une armée de n'importe quel pays faisait un dixième de ce que l'armée israélienne est en train de faire en Palestine, les cinq pays, conseil de sécurité, véto, intervention directe, oui ou non ?"
[08:48]
"Le Musulman, d'après Zemmour et les autres, il est dangereux, il faut l'éliminer avant qu'il ne nous élimine. Cela s'appelle de la propagande. C'est exactement ce que Goebbels a fait, ce que Hitler a réalisé, et cette fois, c'est nous qui sommes les cobayes de ces théories."
[10:55]
"Les ennemis des Musulmans arrivent à mettre de côté leurs divergences et leurs disputes pour s'entendre sur un objectif commun, qui est d'éliminer un ennemi commun. Et on ne peut qu'applaudir, ils sont intelligents, parce qu'ils arrivent à s'asseoir sur leur égo, pour sauver leur peau. Puisqu'ils ont un ennemi qui s'appelle le Musulman, qui d'après eux veut leur peau, donc, je fais la paix avec mon frère et je m'allie avec mon frère pour être plus fort contre l'ennemi de mon frère et mon ennemi. C'est intelligent, on ne peut qu'applaudir."
[12:08]
"Cet ennemi a pour objectif de vous éliminer physiquement et spirituellement. Et s'il ne peut pas vous éliminer physiquement, en tous cas sprituellement il n'acceptera pas votre existence. Il va utiliser tous les moyens pour que vous quittiez l'Islam, pour que vous ne pratiquiez pas votre religion. Il va vous vider de votre substance spirituelle et intellectuelle, de votre identité. Et s'il vous garde en vie, c'est qu'il a besoin de vous.
C'est exactement ce qui est arrivé à une partie des Morisques au XVIème siècle dans la région de Valence. Ils n'ont pas expulsé les Musulmans, ils ne les ont pas tué, en partie, et il les ont gardé. Pourquoi ils les ont gardé ? Parce que les Musulmans maîtrisaient. Ils maîtrisaient les techniques, la technologie, l'agriculture, l'artisanat. C'était la main-d'oeuvre qualifiée, des intellectuels.
Les Croisés Chrétiens n'avaient pas le choix : si jamais ils les éliminent tous et les expulsent, l'Espagne va mettre mille ans à se redresser. Alors on va les garder, parmi nous, malgré nous, parce qu'on a un objectif, mais il est hors de question qu'ils restent Musulmans. On va faire pression sur eux pour les vider de leur substance religieuse, et c'est exactement ce qu'ils vont faire, et ils vont y arriver."
[15:57]
"
Tes enfants, je vais les prendre sous tutelle de quelqu'un d'autre qui va les désislamiser. Tes enfants, dès la naissance, vont aller au catéchisme. Et c'est ce qui s'est passé, la deuxième, troisième génération n'était plus musulmane, parce qu'elle a été vidée de sa substance musulmane, il n'y a pas eu de transmission."
[18:02]
"Les sionistes, une fois qu'ils ont fait le travail sur le terrain, ils avaient besoin d'une reconnaissance politique, mais ils avaient surtout besoin de neutraliser un eventuel ennemi qui pourrait remettre en question leur projet. Déclaration le 15 mai 1948 à l'ONU de l'État d'Israël. Affaire classée. On est là. Si jamais vous nous agressez, c'est vous qui devenez les méchants, et nous, nous sommes les gentils puisqu'on existe officiellement.
L'ONU est un organisme qui a pour objectif de créer et entretenir des injustices sur Terre. J'exagère, en partie. Non, je n'exagère pas. Je voudrais bien connaître un conflit que l'ONU ait résolu."
[21:26]
"La majorité de ceux qui dirigent les pays musulmans sont des marionnettes qui obéissent aux ordres de leur supérieur, l'Oncle Sam, avec toutes ses ramifications. Ils n'ont pas d'indépendance ni politique, ni économique, ni militaire. La colonisation est toujours là, sous toutes ses formes."
[...]
"L'Oncle Sam est tout puissant. "T'es pas content, je t'écrase !"
[30:10]
"Vous savez ce qu'a fait notre président ? "Allo, Bibi ?" Benyamin Netanyahou, "c'est bien, tu peux les dégommer tous, ce sont des terroristes, l'État d'Israël a le droit de se défendre." Ma main à couper que François Hollande ne croit pas ce qu'il a dit, ma main à couper que François Hollande est contre l'agression du peuple palestinien, il est contre ces massacres, il sait que c'est une injustice. Mais François Hollande a fait ça parce qu'il n'a pas le choix, il est sous la domination d'un lobby qui lui a dit : "couché !" Et il se couche. Et ça, tout le monde le sait ! Non, les Musulmans ne le savent pas encore."
[41:51]
Conférence de Hassan Iquioussen : "Comment aider les musulmans opprimés" le 13 juillet 2014 à la Grande Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois (hard-copy)

Pendant près de deux heures (conférence en trois parties sur Youtube), Hassan Iquioussen établit d'entrée de jeu une ambiance électrique et tendue avec les Fidèles Musulmans de la Mosquée de Sainte-Geneviève-des-Bois, bien loin de ce qui est normalement attendu dans un lieu de prière, de recueillement et d'apaisement.

D'après Hassan Iquioussen, les Musulmans sont depuis toujours opprimés dans le monde occidental par une coalition internationale (les Croisés, les Espagnols, les États-Unis, Israël, Éric Zemmour, l'ONU...) complotant afin de les détruire.
Les non-musulmans cherchent à les "éliminer physiquement et spirituellement", et ce depuis le début de l'ère islamique. François Hollande agirait aux ordres d'un lobby (on imagine lequel), qui lui ordonnerait de "dégommer tous les palestiniens".
L'ONU est une organisation politique "qui a pour objectif de créer et entretenir des injustices" parce qu'elle a reconnu l'État d'Israël et pas un état palestinien.
Hassan Iquioussen oublie de mentionner au passage que s'il n'y a pas eu d'état arabe palestinien, c'est parce que le jour de déclaration d'indépendance d'Israël, les pays arabes ont refusé le partage de la Palestine, et ont attaqué de concert Israël.

D'après l'imam Hassan Iquioussen, l'écrivain et journaliste Éric Zemmour, les Croisés, les Espagnols, les États-Unis, Israël, François Hollande, Benyamin Netanyahou, et l'ONU complotent à l'échelle internationale pour tuer les Musulmans

Pour inciter les Musulmans au rejet et à la haine de l'Occident et fortifier ainsi le communautarisme islamique, le prédicateur va amalgamer le passé et le présent en tissant des contre-vérités historiques totalement fallacieuses et orientées, pour démontrer qu'ils sont aujourd'hui "des cobayes" victimes de la propagande de "Goebbels et de Hitler".
Comme exemple concret, Hassan Iquioussen va faire référence à un épisode de l'Histoire : l'expulsion des Morisques d'Espagne en 1609.
D'après lui, les pilleurs Espagnols, fourbes et rusés, auraient profité du savoir des Musulmans dans les domaines techniques, scientifiques et artisanaux pendant plusieurs siècles pour "redresser leur retard de mille ans", tout en dénaturant l'identité des Musulmans en les convertissant de force au catéchisme, avant de les expulser du pays. Cette vision unilatérale de l'Histoire vise à démontrer la perfidie des Occidentaux, qui comploteraient pour humilier la communauté musulmane.

Hassan Iquioussen oublie de spécifier que ces Morisques étaient avant tout des descendants de colonisateurs Musulmans qui ont imposé la Charia sur le territoire espagnol, que malgré leur conversion au Christianisme, ont continué de pratiquer l'Islam en secret pour une grande partie d'entre eux, restant ainsi fortement communautarisés et imprégnés de leur identité islamique.
A un tel niveau, que des révoltes de Morisques apparaissent pour reprendre le pouvoir, la plus spectaculaire étant la révolte de Alpujarras qui dura quatre ans, de 1568 à 1571 dans le Royaume de Grenade, sous le règne de Philippe II.

Le Morisque Hernandez de Valor, qui se renommera Muhammad Ibn Umaiya, se proclame descendant du Calife de Cordoue et mènera le Jihad islamique contre Philippe II afin de rétablir le Califat dans les montagnes de Alpujarras à l'aide d'une armée de 40 000 hommes, de Turcs et de corsaires venant d'Alger. Terreur, pillages, razzia, viols et meurtres de Chrétiens sont alors perpétrés de manière sporadique dans les villages de la région de Grenade.
Emmenés par l'infant Don Juan d'Autriche, les Espagnols réprimeront ces révoltes dans le sang, les Morisques seront dispersés, avant d'être définitivement expulsés d'Espagne quelques années plus tard, en 1609.


L'infant d'Espagne Don Juan d'Autriche mettra un terme sous son commandement, à la révolte des Morisques qui dura quatre ans (1568-1571), des combattants du Jihad islamique sous les ordres de Muhammad Ibn Umaiya et d'une armée de 40 000 jihadistes qui ont tenté de reprendre le Royaume de Grenade. Pour éviter les récidives, les Morisques seront définitivement expulsés d'Espagne en 1609
.

Contrairement à ce que veut faire entendre Hassan Iquioussen, les Morisques ne détenaient pas tous les savoirs : le monde chrétien construisait des basiliques (ingénierie civile), maîtrisait la littérature (grande bibliothèque wisigothique de Tolède avant l'arrivée des Musulmans en Espagne), la philosophie, la sculpture, la peinture (dans le monde musulman, il est d'ailleurs interdit de représenter les formes humaines et animales) sans l'aide spécifique arabo-musulmane.
De façon générale, les terres riches (souvent proches du littoral) et les centres urbains de ces royaumes d'Espagne étaient majoritairement chrétiens, tandis que les Morisques occupaient une grande partie des terres intérieures, pauvres et montagneuses.

Hassan Iquioussen est-il un rassembleur, peut-il rapprocher la communauté musulmane de Sainte-Geneviève-des-Bois des autres communautés dans l'Amour de son Prochain, ou au contraire, semer la haine et la division ?

 

« Les contraintes sont telles aujourd'hui pour lever des fonds qu'il est difficile de trouver une solution pour construire des salles de prières, et on ne peut pas laisser les Musulmans pratiquer leur culte dans des caves."
[...]
« En trois ans d'expérience de gestion de ce lieu par l'association, nous n'avons jamais eu le moindre souci »
Réaction d'Olivier Léonhardt, maire socialiste de Sainte-Geneviève-des-Bois, le 29 juin 2010 après la décision de vendre la Mosquée construite aux frais du contribuable, à l'association islamique de la ville.

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 29 novembre 2014

16/11/2014

Les responsables de la Mosquée de Tremblay-en-France (UMTEF) en guerre contre le sionisme et contre la France afin d’imposer le port du voile islamique

Tremblay-en-France est une commune française d'environ 34 500 habitants localisée dans le nord-est du département de la Seine-Saint-Denis (93)

Le département de Seine-Saint-Denis a subi une important flux migratoire ces dernières décennies. En effet, en moins de 30 ans, certaines villes (Pierrefitte, La Courneuve, Saint-Denis, Aubervilliers, ...) ont vu leur population totalement remplacée par une population extra-européenne (berbères, arabes, asiatiques, africains sub-sahariens, indo-afghans,...).


En moins de 30 ans, la population de Saint-Denis a été remplacée par une population d'origine extra-européenne

Face à ce changement de population sans précédent dans l'Histoire de France, et pour satisfaire la forte implantation de la communauté musulmane de la ville, François Asensi, député-maire Front de Gauche de Tremblay-en-France, délaisse progressivement la classe ouvrière blanche, pour se consacrer au multiculturalisme, aux immigrés, et à la défense de l'Islam et de la cause palestinienne.
A l'instar du président de son parti Jean-Luc Mélenchon qui explique "qu'il ne peut plus survivre s'il n'y a que des blonds aux yeux bleus." ou encore que "la France n'a pas d'avenir sans les Arabes et les Berbères du Maghreb.", François Asensi porte ses préoccupations sur l'Autre, les causes extra-nationales, sous l'influence des revendications antisionistes et pro-palestiniennes des associations islamiques locales.


Le président du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon privilégie la défense des "Arabes et des Berbères du Maghreb", et délaisse la classe moyenne blanche

Dans la même ligne politique que le président de son parti, François Asensi milite activement à l'Assemblée Nationale pour la reconnaissance d'un État Palestinien et la déligitimation de l'état d'Israël :

 

"Le fond du problème, c'est toujours la colonisation et la violation du droit international par Israël, le peuple palestinien n'en peut plus de l'hypocrisie des occidentaux. Avec le soutien des pays européens, Israël vient d'être élu à la vice-présidence de la commission de l'ONU en charge de la décolonisation. C'est un comble. C'est une prime à la colonisation dans les territoires occupés. Comment la France a-t-elle pu donner son accord à une telle décision ?
La voie de la paix, c'est inévitablement la reconnaissance d'un état palestinien vivant en paix avec son voisin israélien dans les frontières de 1967, avec comme capitale Jérusalem-est. [...] La France va-t-elle enfin reconnaître l'État Palestinien comme s'y était engagé le candidat François Hollande ?"
[00:40]

François Asensi ne précise pas avec quel gouvernement cet état serait mis en place : celui du Fatah de Mahmoud Abbas, qui a dit explicitement qu'il ne reconnaîtrait jamais un état juif ?

 

Le dirigeant du Fatah Mahmoud Abbas contre la création d'un État Juif, car cela empêcherait le retour de 5 millions de réfugiés palestiniens en Israël, et donc l'impossibilité de noyauter le pays.

Ou encore sous la domination du Hamas, l'organisation terroriste dont la charte de 1988 toujours en vigueur, et ses dirigeants, rapportent explicitement qu'il faut exterminer les Juifs ?

Pour prouver sa légitimité à la communauté musulmane de la ville, François Asensi va même jusqu'à recevoir officiellement le 6 avril 2012 à la mairie de Tremblay-en-France le terroriste palestinien Salah Hamouri.

 

Le député-maire de Tremblay-en-France François Asensi reçoit le terroriste palestinien Salah Hamouri le 6 avril 2012

Salah Hamouri a été arrêté le 13 mars 2005, jugé et condamné par la justice d’Israël pour avoir en sa qualité de leader d’une faction du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), organisation classée comme terroriste par l'union européenne dont le but est la destruction d’Israël, préparé et planifié avec deux complices, un attentat terroriste, contre la personne du Grand Rabbin Ovadia Yossef, considéré contre le plus grand décisionnaire contemporain, en matière de règles concernant le judaïsme, d’envergure internationale, suivi et respecté par tous les juifs dans le monde entier. Salah Hamouri a été libéré de manière anticipée le 18 décembre 2011, dans le cadre de l’accord ayant permis la libération du jeune otage franco-israélien Guilad Shalit.

Le 28 mars 2011, c'est la consécration pour la communauté musulmane : François Asensi inaugure personnellement la Grande Mosquée de Tremblay-en-France, en présence du préfet de police Christian Lambert, et de l'algérien Abdelghani Bentrari, président de l’Union des Musulmans de Tremblay-En-France (UMTEF), la principale association islamique locale.
Ce complexe islamique de 1700 m² pouvant accueillir 2000 Fidèles a coûté près de 3 millions d'euros, permet à l'UMTEF d'endoctriner les jeunes Musulmans avec la complicité des instances municipales.


prières de rue islamiques à Tremblay-en-France

 

Le député-maire François Asensi (à droite sur la photo) sortant de la Mosquée de Tremblay-en-France

Avec maintenant à disposition un grand espace cultuel, quel enseignement est diffusé aux Musulmans de Tremblay-en-France ? Un Message Universel de Paix, d'Humilité, de Fraternité et de rapprochement entre les peuples ? Pas vraiment, comme on va le constater. L'UMTEF développe auprès de ses Fidèles un islam politique antisioniste revendicatif et militant. Sur son site internet officiel, l'UMTEF communique aux Fidèles son idéologie islamique en publiant un journal hebdomadaire (hard-copy). Dans son journal n°166 du 22 janvier 2009, l'organisation appelle les Musulmans à boycotter Israël.

 

caricatures publiées sur le journal de l'UMTEF, cherchant à démontrer que les israéliens tuent volontairement les palestiniens

Outre leurs positions politiques pro-palestiniennes et antisionistes, les responsables ont comme principal cheval de bataille contre la République Française, la lutte pour le port du voile islamique.


Publication d'une caricature dans le journal n°175 du 27 mars 2009 de l'UMTEF montrant le combat mené par l'association islamique de Tremblay-en-France (UMTEF) contre les instances de la République Française pour imposer le port du voile islamique

Dans son journal n°283 édité le 9 mars 2012, les responsables de l'UMTEF soutiennent une femme musulmane dont la demande de nationalité française a été rejetée, car elle refusait de retirer son voile islamique.

Dans la lettre de refus, la préfecture explique : "Lors de votre entretien avec mes services le 25 novembre 2011, vous avez déclaré que, portant volontairement le voile islamique depuis l'âge de 3 ans, votre choix serait dicté par la loi divine." Ce qui implique que cette femme pourrait revendiquer le port du voile islamique même sur son lieu de travail. (Vous imaginez une femme venant au bureau habillée en bonne soeur catholique ? Elle serait immédiatement renvoyée !).
La préfecture a donc refusé logiquement la demande de naturalisation en argumentant à juste titre que cela constituait "un refus d'adhésion aux principes républicains tels que la laïcité et l'égalité entre les sexes." Ce qui déchaîne l'irre de l'UMTEF : "C'est donc officiel. Selon cette préfecture, le simple port du foulard est en désaccord avec le fait même d'être français. Quid de toutes les femmes voilées françaises ? Comment peut-on nier une telle part de l'identité française ?"

L'UMTEF s'est également fermement opposée à la loi anti-nounou voilée. Dans le numéro n°276 de leur journal paru le 20 janvier 2012, les responsables de l'UMTEF félicitent les membres du collectif Cheikh Yassine pour avoir manifesté le 17 janvier 2012 devant le Sénat contre l'adoption de la loi interdisant aux nounous de porter le voile islamique. Ils publient dans leur journal, le témoignage d'une des manifestante, Oum Houdeyfa :
"On s’est donc retrouvé environ 150 personnes devant le Sénat. Nous nous sommes alignés pour montrer notre nombre et avons scander des slogans montrant que nous ne sommes pas dupes, que nous sommes une force, un nombre et que nous allons réagir. «Désinformation, diabolisation, bientôt l’inquisition» est le slogan qui a le plus interpellé les passants. Les forces de l’ordre nous ont encerclé, et l’un de leur responsable nous a dit que les sénateurs s’étaient arrêtés et ne savaient s’ils devaient reprendre la séance (au final ils l’ont fait).
Un frère a ramené une banderole : «HITLER SERAIT FIER DE VOUS » et quelle effet elle a eu masha Allah!! Elle les a plus que déstabilisé!! Les forces de l’ordre ne savaient plus comment réagir, nous inventant des prétextes pour qu’on la retire, nous menaçant, mais les soeurs ont fait preuve d’une témérité exemplaire et ne ce sont pas laissé intimidé ! Et c’est à ce moment (après 2 ou 3h) que l’on voit les cars arriver et que la rafle a débuté. Ils ont commencé par le propriétaire de la banderole et ensuite tous les frères."

Le collectif Cheikh Yassine, auquel appartient Oum Houdeyfa, est une organisation politique de l'Islam Radical qui incite les Musulmans de France à se préparer au jihad islamique (Guerre Sainte) contre les Infidèles, les ennemis de l'Islam, qui refusent aux Musulmanes le port du voile islamique. Cette association de l’Islam politique antisioniste tire son nom du cheikh Ahmed Yassine (hard-copy 1) (hard-copy 2), le fondateur historique du mouvement Hamas, organisation classée comme terroriste par l’Union Européenne, dont le siège est situé à Gaza en Palestine.


Le collectif Cheikh Yassine a publié une vidéo de la manifestation du 17 janvier 2012 devant le Sénat, qui commence par un appel au Jihad (guerre sainte) en arabe: "Fidèles à cette Croyance nous vivons, Fidèles à elle nous mourrons, pour elle nous menons le Jihad, Fidèles à elle nous rencontrons Allah, point de Divinité autre qu'Allah."

Le collectif Cheikh Yassine organise des opérations coup de poing pour gagner de l'influence sur les Mosquées, par exemple à Drancy, à Épinay-sur-Seine ou encore à Pontoise.

 

L'influence de l'UMTEF est de type totalitaire, et s'introduit dans toutes les strates sociales de la communauté musulmane, dans son journal n°284 du 16 mars 2012, l'UMTEF dicte aux Musulmans les règles du commerce :

"Combien de fois avons nous rencontré des épiceries, des restaurants, des bureaux de tabac tenus par des musulmans accomplissant la prière mais proposant à leur clients des cigarettes, des billets de loto, de l’alcool... Or comme nous le savons tous, même si il nous est interdit de consommer de l’alcool, de fumer... il nous est aussi interdit de vendre ces produits qui ne procurent que du mal !"

L'UMTEF interdit aux Musulmans de vendre des produits qui ne sont pas halal. Le tabac, l'alcool, sont mentionnés, mais le porc fait aussi parti des produits illicites à la consommation pour un Musulman. Quelle influence cela peut-il générer sur les Fidèles de Tremblay-en-France ? Une caissière Musulmane dans un supermarché Carrefour pourra-t-elle continuer de passer des bouteilles d'alcool ou des côtes de porc sur sa caisse ? Cela n'incite-t-il pas les Musulmans au repli communautaire ?

 

On constate par ailleurs que l'UMTEF est en relation avec des imams fondamentalistes, dont le sulfureux Hassan Iquioussen, venu précher à la Mosquée de Tremblay-en-France le 11 septembre 2011.


Le prédicateur antisioniste Hassan Iquioussen à la Mosquée de Tremblay-en-France le 11 septembre 2011

Hassan Iquioussen, a par le passé tenu des propos ouvertement antisémites. Il diffuse aux Fidèles Musulmans dans ses conférences données dans plusieurs Mosquées de France, une propagande politique antioccidentale, antisioniste et antiaméricaine.

Le 1er octobre 2011, c'est l'imam de la Mosquée d'Aubervilliers Hassen Bounamcha qui est invité par l'UMTEF.

 

Dans ses conférences dispensées devant les fidèles Musulmans, Hassen Bounamcha, surnommé « l’ami Hassen », explique devant ses Fidèles à Aubervilliers, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il justifie également le mariage forcé à la Mosquée de Boulogne-Billancourt.

 

« Je n’étonnerai personne en affirmant que je suis particulièrement heureux d’inaugurer aujourd’hui la mosquée de Tremblay-en-France. [...] La ville a en effet dès le départ eu à cœur de vous permettre d’exercer votre foi dans les meilleures conditions et ça n’a pas toujours été facile. Elle vous a accompagné tout au long de votre projet, de ces travaux qui auront duré cinq ans. [...]
Cette mosquée est le fruit des efforts de musulmans de France, respectueux des lois de la République, des autres et de la laïcité. Cette mosquée, comme d'autres qui ont vu le jour en France, s’est édifiée dans le respect du droit existant, sans entorse, ni dérogation. Je voudrais souligner ici le rôle important joué par l’UMTEF et son président M. Abdelghani Bentrari dans ce long travail de collaboration, d’échanges avec la municipalité qui a conduit à cette construction.[...]
Cette nouvelle mosquée est une illustration de la vitalité de la communauté musulmane française. Vous pouvez être fiers de cette réalisation qui inscrit votre religion, l’Islam, de manière paisible et sereine dans le paysage national.»
François Asensi, député-maire de Tremblay-en-France, extraits de son discours d'inauguration de la Mosquée le 28 mars 2011

 

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 16 novembre 2014

02/11/2014

Maxence Buttey élu du Front National, tombe dans le piège des islamistes de l’Union des Associations Musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93) de Noisy-le-Grand, et crée la polémique

Noisy-le-Grand est une commune de Seine-Saint-Denis d'un peu plus de 60 000 habitants, dans la banlieue Est parisienne.

L'assocation locale des Musulmans, présidée par l'imam de Noisy-le-Grand Enis Chabchoub, est en relation avec l'Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM 93), une organisation politique islamiste qui vise à implémenter la charia en France.
Cette organisation milite pour le port du voile intégral dans l'espace public alors qu'il a été interdit par l'état français, pour la mise en place d'une Loi contre le blasphème religieux, milite pour la polygamie, et développe une campagne de propagande antisioniste en demandant aux Musulmans de boycotter l'État d'Israël.
Cette association a une énorme influence sur la communauté musulmane de banlieue parisienne, et jouit par conséquent d'une complaisance excessive auprès des grandes figures des partis politiques de France (François Bayrou, Laurent Fabius, Éric Raoult, Roger Karoutchi, Jean-François Copé, Valérie Pécresse, François Fillon, etc...).

Depuis plusieurs années, face au taux de croissance important de la population musulmane sur Noisy-le-Grand, l'UAM 93 fait pression sur la mairie pour obtenir un véritable lieu de culte. En attendant, les préches des imams se font dans un gymnase prété par la municipalité.


prières de rue islamiques à Noisy-le-Grand, en attendant la construction d'une véritable Mosquée


Musulmans de Noisy-le-Grand écoutant un prèche de l'imam Enis Chabchoub dans le gymnase servant de Mosquée provisoire

Au terme de longues négociations et de pressions par des prières de rue (hard-copy), des revendications militantes, un projet de construction d'une Grande Mosquée est finalement arrêté.
La municipalité dirigée par le maire socialiste Michel Pajon a délivré le permis de construire de l'édifice religieux. Ce complexe islamique se constituera d'une entrée et d'une salle de prière pour les hommes, d'une entrée et d'une salle de prière pour les femmes, (ainsi, hommes et femmes pourront donc venir prier sans se croiser (mixité vous avez dit ?)), ainsi qu'une salle de cours coranique, pour endoctriner les jeunes musulmans aux préceptes de l'Islam.
Le coût du projet est estimé à 1 650 356 euros.


Le projet de la Grande Mosquée de Noisy-le-Grand

L'association islamique de Noisy-le-Grand suit les principes de l'UAM 93, et développe un militantisme très actif afin de parvenir à long terme à faire adopter les principes de la Charia en France.
L'imam Enis Chabchoub de la Mosquée de Noisy-le-Grand est par exemple contre la loi qui interdit le port du voile intégral sur les lieux publics, qui "stigmatise" les Musulmans :
"C'est tout simplement une gifle que va prendre la communauté musulmane, il y a une stigmatisation qui n'est pas en fait du tout nécessaire, c'est un projet de loi qui concerne même pas 2000 femmes voilées intégralement, qui portent le niqab, sur 5 millions de Musulmans."
[00:07]


L'imam de la Mosquée de Noisy-le-Grand, Enis Chabchoub, milite pour le port du voile intégral (niqab)

Comme l'UAM 93, on retrouve également sur la page Facebook officielle de la Mosquée de Noisy-le-Grand (chaîne Youtube) (hard-copy), la même propagande antisioniste et pro-palestinienne. Les responsables de l'association appellent les Musulmans à boycotter l'État d'Israël :


campagne de propagande antisioniste de l'association UAM 93 à Noisy-le-Grand, et appel au boycott d'Israël (hard-copy 1) (hard-copy 2) (hard-copy 3)

 

La critique d’Israël est unilatérale.Aucune remarque n’est fait quant à la propagande antisémite menée par certains pays Arabe, le Hamas, le Fatah, contre Israël, ou de remarques quant aux attentats-suicide perpétrés dans les restaurants, écoles ou discothèques israéliens.

Pour plus d’informations, on peut par exemple se référer à l’excellent petit livre de David Horowitz et Guy Millière « Comment le peuple palestinien fut inventé », ou encore le livre « La guerre d’Oslo » disponible en partie en ligne au format PDF sur les négociations menées entre le gouvernement israélien et l’OLP de Yasser Arafat durant les années 1990-2000,  et d’autres articles qui démystifient la propagande de désinformation diffusée sur l’Histoire d’Israël (en partculier sur la fameuse carte ci-dessus).

Est-ce le rôle d'un lieu de Culte de faire de la propagande politique militante contre un État ?

Nacer Meddah, ex-préfet de Seine-Saint-Denis (Nacer Meddah est aujourd'hui préfet de Lorraine, de la Moselle et de la zone de défense et de sécurité Est), travaille avec les islamistes de Noisy-le-Grand pour progressivement implémenter des carrés musulmans dans les cimetières et la généralisation de l'abattage halal, tout ceci toujours en collaboration avec l'association islamiste de l'UAM 93.

"Sur la question de l'abattage, on aurait pu vous dire qu'il y a une autre réunion qui s'est tenue à la préfecture, et j'en profite : Laurent Nuñez, directeur de cabinet qui est là, et qui suit de très près toutes les questions qui vous intéressent, et notamment tant sur la question de l'abattage rituel que sur la question des carrés musulmans, on suit ça de très près, il y a des groupes de travail au niveau de la préfecture de région et on travaille étroitement avec toutes les associations qui vous représentent. [...] y compris en y associant les grandes surfaces."
Nacer Meddah, ex-préfet de Seine-Saint-Denis, discours devant l'association de l'UAM 93 à Noisy-le-Grand le 9 mars 2009

Question : est-ce que cela n'est pas en contradiction avec l'article n°2 de la Loi de 1905 : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" ?
Que n'aurait-on pas dit, si le préfet de Seine-Saint-Denis et ses associés organisaient la messe de Noël, sa chorale, le choix des textes des Psaumes lus ?

 

Le prosélytisme islamique de l'UAM 93 fonctionne à plein régime sur tous les partis politiques comme on l'a déjà constaté. La branche UAM 93 de Noisy-le-Grand a même récemment reçu le soutien officiel d'un élu du Front National, Maxence Buttey. Ce militant du FN revendique son appartenance à l'Islam, sous la coupe de l'imam de la Mosquée de Noisy-le-Grand Enis Chabchoub.


L'élu du Front National Maxence Buttey a succombé au prosélytisme islamique de l'UAM 93 à Noisy-le-Grand, dirigé par l'imam Enis Chabchoub


Maxence Buttey soutenant les prières de rue islamiques à Noisy-le-Grand (hard-copy)

Endoctriné à la théorie du complot par les islamistes, le jeune élu a du mal à croire à la version officielle des attentats du 11 septembre 2001. De même qu'il estime qu'il y a beaucoup de flou autour de l'affaire Merah.

Maxence Buttey a été pendant un moment suspendu de ses fonctions pour avoir diffusé par mail aux militants du Front National la vidéo suivante sur les "Miracles du Coran" :


Les dirigeants du FN ont estimé qu'il s'agissait là de prosélytisme religieux. Les vidéos des "Miracles du Coran" sont issues à la base d'une propagande orchestrée au niveau mondial par l'islamiste turc Harun Yahya (de son vrai nom Adnan Oktar, déjà condamné pour antisémitisme et pédophilie dans son pays), afin de convaincre son auditoire que toutes les découvertes scientifiques faites par les Occidentaux étaient déjà décrite dans le Coran.
Le but est simple, démontrer ainsi la validité et la Puissance des Écrits du Coran pour mieux convaincre les auditeurs, les faire adhérer à ses thèses (en particulier, la théorie de l'évolution de Darwin est une supercherie, ou encore sur la nocivité des Juifs et du Christianisme), et se convertir à l’Islam.
Pour diffuser sa Propagande, Harun Yahya dispose de moyens financiers considérables, il suffit de voir la profusion de ses sites internet, de très grande qualité esthétiques et ergonomiques, très professionnels, quelques liens :

http://www.miraclesducoran.com

http://harunyahya.com
http://www.jesusreviendra.com
http://www.mensongedelevolution.com

http://www.lafindestempsetlemahdi.com

(Liste complète)


L'islamiste turc Harun Yahya
(de son vrai nom Adnan Oktar), condamné pour antisémitisme et appartenance à une secte dans son pays, est le principal diffuseur dans le Monde des vidéos de propagande des "Miracles du Coran" repris par Maxence Buttey

Maxence Buttey, comme nombre de politiques français, est victime de l'Islam politique prosélyte et revendicatif de l'UAM 93. L'élu du FN a depuis été réhabilité au sein du Front National.

"Je suis heureux et fier aujourd'hui, de vous annoncer qu'un terrain situé rue de l'Université a été proposé pour accueillir le prochain lieu de Culte, votre prochain lieu de Culte. Une réunion a eu lieu hier soir à l'Hotel de ville, entre les services de la ville et les représentants de l'association "Fraternité et Loisirs".
Je ne doute pas que les échanges se poursuivront et permettront d'aboutir à la signature d'un acte qui précisera les conditions de cession de ce terrain."
Discours du maire socialiste de Noisy-le-Grand Michel Pajon lu par son adjoint Emmanuel Constant, le jour de l'Aïd-el-Khébir, en octobre 2013 devant les militants de l'UAM 93. L'islamisation de Noisy-le-Grand est en marche.
[03:33]

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 2 novembre 2014

26/10/2014

François Fillon encourage le développement de l’antisémitisme et la diffusion des lois de la Charia sur le territoire français, en soutenant personnellement les islamistes de l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM 93)

En 2014, le gouvernement français allié à une coalition internationale est en guerre contre l'État Islamique, un nouveau Califat qui a fait sa réapparition, après presque un siècle d'absence (le dernier Califat s'est éteint en 1924, lors de la prise de pouvoir d'Attatürk en Turquie) et qui veut imposer la Charia, la Loi islamique, à toute l'Humanité.
Ardent défenseur des Libertés et des Droits de l'Homme à l'extérieur du pays que ce soit au Mali, en Libye et maintenant en Syrie, l'État Français néglige complètement les dangers de l'enracinement de l'idéologie islamiste à l'intérieur même du territoire. On va en effet constater que par cet aveuglement, non seulement l'implantation de l'Islam radical n'est pas combattue...mais elle est même officiellement soutenue par nos politiques.

L'UAM 93 est une association musulmane installée à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, qui veut revenir aux fondements rigoristes de l'Islam tel que l'a énoncé et mise en oeuvre le Prophète Mohamed : l'application stricte de la Charia, la loi islamique.
Les prédicateurs de l'association officient en banlieue parisienne sur plus d'une trentaine de Mosquées (Mosquée de Torcy, Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Aubervilliers, Rosny-sous-Bois, Montreuil, Livry-Gargan, Montfermeil, Le Raincy, Clichy-sous-Bois, etc..) et jouent de leur immense influence sur l'Islam et les Musulmans de la banlieue de Paris pour tenter de soumettre leur revendications aux grands partis politiques, en particulier lors de périodes électorales.

Par exemple, pendant la campagne présidentielle de 2007, François Bayrou, à l'époque président de l'UDF (qui deviendra le MODEM par la suite) a donné un discours devant les militants de l'UAM 93.

François Bayrou donne une conférence devant les militants de l'association islamiste de l'UAM 93 en février 2007 (hard-copy 1) (hard-copy 2)

Le 5 octobre 2007, pour la rupture du jeune du Ramadan à Rosny-sous-Bois l'UAM 93 a invité des cadres du parti socialiste et de l'UMP comme Laurent Fabius, Christiane Taubira, Roger Karoutchi, Éric Raoult ou Claude Bartolone.


Laurent Fabius et plusieurs autres figures politiques importantes du parti socialiste et de l'UMP invités par l'UAM 93 pour rompre le jeûne du Ramadan à Rosny-sous-Bois le 5 octobre 2007

le 30 mars 2011, c'est Jean-François Copé, alors secrétaire général de l'UMP, qui a reçu au siège de l'UMP les dirigeant de l'UAM 93.

Le 30 mars 2011, Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, invite les dirigeants de l'organisation islamiste de l'UAM 93 au siège de l'UMP (le président de l'UAM 93 Hassen Farsadou est à gauche sur la photo) (hard-copy)

Le 9 octobre 2014, c'est François Fillon, ex-premier ministre sous Sarkozy et cadre dirigeant de l'UMP, qui est invité dans les locaux de l'UAM 93 par son président Hassen Farsadou (hard-copy) pour discuter des préoccupations et des revendications des Musulmans de la banlieue : en particulier les menaces dont seraient victimes les Musulmans, et de l'islamophobie.

L'ex-premier ministre UMP François Fillon en réunion avec les dirigeant de l'UAM 93 le 9 octobre 2014

Que veut précisément cette organisation, et quel est son but ? L'UAM 93 soutient sur son site internet officiel la mise en place de plusieurs lois provenant directement de la charia et du droit musulman, visant à interdire toute critique de l'Islam. (hard-copy) Voici l'intitulé de la proposition de Loi émise par Éric Raoult à l'Assemblée Nationale et soutenue par l'UAM 93 : N°2993 - 30 mars 2006 - Proposition de loi de M. Éric Raoult visant à interdire la banalisation du blasphème religieux par voie de caricature

Cette proposition de loi a pour objectif de contrer toute opposition au lent processus d'islamisation du pays, toute tentative de limiter ou de dénoncer le port du voile islamique, la viande halal, la revendication de salles de prières sur le lieu de travail, la non-mixité homme/femme dans les piscines, etc... sera ainsi perçu comme une attaque "islamophobe" contre l'Islam et les Musulmans.
Le simple fait de caricaturer le Prophète Mohamed dans un journal ou dans toute autre publication, film, théatre, etc... pourrait être passible d'une amende ou d'une peine de prison. François Fillon encourage ainsi une association activiste militante qui veut introduire en France le délit de blasphème, un totalitarisme islamique, tel qu'il est pratiqué dans tous les pays musulmans. (Les 57 pays de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) interdisent en effet toute caricature du Prophète Mohamed dans la presse, dans les média, sous peine de prison ou de condamnation à mort). La fin de la Liberté d'expression en Occident au nom de la "tolérance religieuse" islamique.

Toujours concernant la mise en place des lois de la Charia, dans un article en ligne sur le site officiel de l'UAM 93, les responsables de l'association encouragent les femmes Musulmanes à porter le voile intégral (niqab), qui recouvre tout le corps et le visage sauf les yeux, parce qu'il est clairement spécifié dans les Écrits Saints de l'Islam. extraits de l'article de l'UAM 93 en gras italique ci-dessous (hard-copy 1) (hard-copy 2) :

"Le niqab supérieur à jamais au dévoilement du visage. Les lois de Dieu supérieures à jamais aux lois de la République." "Le Coran nous enseigne que Dieu, dans son infinie miséricorde, a révélé une multitude de législations poursuivant les mêmes fins bien que divergentes sur les moyens à mettre en œuvre.
Sa dernière législation, la voie (sharia) islamique, intervient à un stade d’avancement intellectuel de l’humanité tel qu’elle demeure valable selon toutes les époques et tous les contextes géographiques, sociétaux, etc. La sharia constitue alors le prototype même de la justice, d’une part du fait que ses principes fixes permettent le jugement eschatologique des hommes selon une matrice unique, mais aussi du fait qu’elle garantit aux individus une égalité de traitement ici-bas, quel que soit l’endroit et l’époque de naissance".

"Des milliers de prêches, des milliers de clics sur des forums ou des sites Internet ont, en effet, sensibilisé les jeunes femmes au fait que le voile historique de l’Islam était bien intégral."

"Déjà deux ans, 11 octobre 2010, que la loi “anti-voile intégral dans l’espace public” condamne certaines de nos sœurs à l’internement, à la verbalisation voire aux interpellations."

"Aussi, les porteuses de cette voilette la conservent, malgré les oppressions, les contrôles policiers, les insultes, les crachats, les agressions, tout autant pour exprimer leur fierté d’appartenir à la communauté de Muhammad que pour signifier leur résistance symbolique à l’oppression laïque et islamophobe en Europe."

Les responsables de l'UAM 93 expliquent dans cet article que la Charia est la législation de l'Islam, et doit s'appliquer "à toutes les époques". Cette loi est "supérieure à jamais aux lois de la République". Donc la législation islamique autorisant le port du niqab entre en contradiction avec les lois de la République Française. Il y a conflit.
La République Française devient ennemie de l'Islam générant une "oppression laïque et islamophobe en Europe". Et, si on applique rigoureusement la Parole d'Allah dans le Coran et la Sunnah du Prophète, les ennemis de l'Islam doivent être supprimés, soit par la persuasion (da'wa), soit par la force (jihad).

L'article incite les Musulmans à la haine des institutions françaises qui les empêchent d'appliquer leurs lois. Pour renforcer et souder la communauté musulmane contre cet ennemi commun qu'est l'état français, les responsables de l'UAM 93 développent également une propagande anti-française, en ressassant le conflit de la guerre d'indépendance de l'Algérie, dans le but de criminaliser l'état français. Sur la page Facebook officielle, accessible à partir de la page d'accueil du site UAM 93, (hard-copy) on trouve par exemple (hard-copy) :
"Événement du 17 Octobre 1961, témoignage d'un soldat français: Ici on noie les algériens"

Un autre article militant de l'UAM 93 pour la propagation de la Charia, explique aux musulmans que la polygamie est "une pratique pleine d'avantages et de sagesse pour toute la société". (hard-copy). L'homme pourrait donc ainsi disposer d'une femme pour la chambre, une femme pour faire la vaisselle, une autre pour faire à manger. Question : mais où sont passées les féministes ??

Les responsables de l'UAM 93 versent aussi dans le militantisme politique antisioniste et pro-palestinien. Sur la page Facebook officielle, accessible à partir de la page d'accueil de leur site, l'UAM 93 soutient les collectifs et associations qui organisent des opérations de boycott de produits en provenance de l'état d'Israël dans les grandes surfaces (hard-copy).

Toujours sur la page Facebook, l'UAM 93 soutient officiellement Dieudonné (hard-copy), le militant politique antisémite, plusieurs fois poursuivi en justice pour incitation à la haine raciale pour des propos tenus contre les français et les juifs :

"les noirs sont considérés en France comme de grands enfants, des clowns pour le Blanc esclavagiste"

"les Juifs, c'est une secte, une escroquerie. C'est une des plus graves parce que c'est la première"

"Il faut être Juif pour avoir la liberté d'expression en France, c'est tout, c'est une réalité, et dire le contraire, c'est avoir peur. Mais on n'a plus peur, ils nous ont tout fait. Ils nous ont trainés dans la boue, ils nous ont transformés en tas d'esclaves, ils nous ont colonisés, qu'est-ce qu'on a peur ? C'est fini, la mort sera plus confortable que la soumission à ces chiens."
[01:32]
Propos de Dieudonné sur les Juifs lors d'une interview

"C'est le sionisme qui a tué le Christ" "Israël ne survivra pas à cette décennie" "Les chrétiens doivent rejoindre l'Islam"
Dieudonné lors d'une interview donnée pendant son séjour en Iran

Il est très inquiétant pour l'avenir des Musulmans de France de voir une des plus puissantes associations musulmanes de la banlieue parisienne défendre et prendre ainsi parti pour les thèses racistes et antisémites de Dieudonné.

 

Daniel-Youssof Leclercq, converti à l'Islam, est un activiste pro-charia de l'UAM 93 (il rédige sur le site la plupart des articles) et milite dans les Mosquées de banlieues parisiennes. Le 15 mars 2014 à la Mosquée de Torcy, en compagnie d'autres activistes, Daniel-Youssof Leclercq a tenu une conférence contre la Loi du 15 mars 2004 interdisant le port du voile islamique à l'école, mise en place il y a dix ans. Court extrait de la conférence (hard-copy):


Le prédicateur de l'UAM 93 Daniel-Youssof Leclercq (à droite sur la photo) en compagnie d'autres islamistes en conférence à la Mosquée de Torcy, est en guerre contre la civilisation du Sheïtan (Diable) qui empêche les Musulmans de pratiquer leur religion

"Cela fait dix ans que les Musulmans souffrent, baissent la tête. Parce que cet anniversaire, c'est pas seulement dix ans d'une loi, c'est dix ans de lâcheté, de bassesse, d'humiliation, cela fait dix ans que l'on rase les murs, sans que l'on entende beaucoup de voix s'élever, ou beaucoup de personnes entreprendre des actions contre cela.
Alors, je vais me faire manichéen, je vais retourner aux grands principes de notre religion, la lutte du Bien contre le Mal, la lutte de notre parti contre le Shaïtan, qui cherche justement à préconiser et diffuser la transgression, et le fait de baisser les bras et de se résigner.

En ce qui concerne l'islamophobie et ses lois, qui ont interdit le voile sous différentes formes, on constate dans la communauté que l'on ne fait pas grand-chose, on fait surtout de la comptabilité : on recense les actes islamophobes, on s'indigne, on laisse un commentaire sur islametinfo.fr ou sur d'autres sites, mais concrètement, peu de gens s'engagent réellement ou cherchent à s'organiser pour remédier à ces problèmes. Certes ces dernières années, il y a eu des initiatives : la ligue des droits des Musulmans qui a apporté pour la première fois une aide judiciaire gratuite."
[19:38]
"Je vois ce conflit entre deux modèles civilisationnels, entre notre civilisation qui représente la tradition héritée des Prophètes et mise en exergue partout dans le Monde car Allah envoyait des Messagers à toute époque et en tous lieux jusqu'à Mohamed, face à une civilisation qui est la civilisation du Shaïtan (Diable), qui vise à rendre le faux vrai, le vrai faux, à tromper les gens, et les gens malheureusement abandonnent ce combat."
[22:07]

Donc d'après ces prédicateurs, la loi contre le port du voile islamique est vue comme une loi contre la civilisation musulmane, une loi préconisée par la civilisation du Diable (Shaïtan). Les Musulmans vivent donc en France sur un territoire hostile, où ils sont confrontés continuellement au Mal, au faux, au vice, et ils doivent se réveiller. Est-ce que ce type de prédication incite les Musulmans de Torcy à intégrer la société civile ? N'incite-t-elle pas au contraire au choc des civilisations ?

L'UAM 93 dirige également l'école coranique de l'Espérance Musulmane de la Jeunesse Française (EMJF) à Aulnay-sous-Bois, dans le nord de la ville (hard-copy). L'organisation a les mains libres pour endoctriner des milliers de jeunes Musulmans à l'Islam antioccidental, antisioniste et pro-charia contre les lois de la république française.

L'école coranique d'endoctrinement des jeunes Musulmans à la charia de l'UAM 93 à Aulnay-sous-Bois. Une usine à fabriquer de futurs islamistes.

Pour se faire une idée de cet enseignement, l'EMJF reçoit des prédicateurs de l'Islam radical. Par exemple le 31 décembre 2012, la Mosquée Al Irchad d'Aulnay-sous-Bois en association avec l'EMJF a invité trois imams radicaux pour venir y donner des conférences.

- Hassen Bounamcha (à gauche sur la photo), imam de la Mosquée d'Aubervilliers, explique devant ses Fidèles, que la mixité sociale homme/femme est un vice, que la femme occidentale se comporte comme une femme sans honneur. Hassen Bounamcha tient également des propos à caractère homophobe. Il milite aussi pour le mariage forcé, car c'est d'après lui un précepte de l'Islam.
- Nader Abou Anas (au centre sur la photo), imam de la Mosquée du Bourget, explique que la musique est « la voix de Satan », que les Musulmans ne doivent pas imiter les Juifs et les Chrétiens, car ils sont les « Supérieurs », ou encore que la fête de la Saint-Valentin, fête des amoureux, est interdite aux Musulmans, hommes et femmes n’ayant pas le droit de montrer publiquement qu’ils s’aiment.
- Mehdi Kabir (à droite sur la photo), prédicateur qui arpente les plus Grandes Mosquées de France, explique que les femmes sont responsables de tous les vices, (alcool, drogue, musique), celles qui se parfument sont des fornicatrices, les mangeurs de porcs sont sales et se comportent comme des porcs en offrant leur femme au plus offrant.

L'imam de la mosquée d'Aubervilliers Hassen Bounamcha (2ème en partant de la gauche), en compagnie des dirigeants de l'UAM 93 (Hassen Farsadou est à droite sur la photo) et des instances de l'état tunisien le 15 février 2013 (hard-copy)

Quel avenir pour les Musulmans de la banlieue parisienne sous l'influence de l'UAM 93 ? Va-t-on vers une intégration, ou vers un conflit, un rejet et une partition entre la communauté musulmane et la société civile occidentale avec l'aide de nos élites politiques ?

article publié sur http://islamineurope.unblog.fr le 26 octobre 2014